Le Tourbillon de la vie

Lu par François Berland
Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 19 mai 2021 | Archivage 4 juil. 2021
AudioLib, Littérature

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LeTourbillondelavie #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Le temps d’un été, Arthur et son petit-fils rattrapent les années perdues. Plus de 60 ans les séparent, mais ensemble ils vont partager les souvenirs de l’un et les rêves de l’autre.

Le bonheur serait total si Arthur ne portait pas un lourd secret.

Un roman sur le temps qui passe, la transmission et les plaisirs simples qui font le sel de la vie.

Entre émotion, rire et nostalgie, Aurélie Valognes nous touche en plein cœur.

Suivi d'un entretien avec l'écrivaine.

Le temps d’un été, Arthur et son petit-fils rattrapent les années perdues. Plus de 60 ans les séparent, mais ensemble ils vont partager les souvenirs de l’un et les rêves de l’autre.

Le bonheur...


Formats disponibles

FORMAT Livre audio, Intégral
ISBN 9791035406219
PRIX 18,95 € (EUR)
DURÉE 5 Heures, 11 Minutes

Chroniques partagées sur la page du titre

Le lecteur avait la voix parfaite pour le texte. Très agréable a écouter. La nostalgie des souvenirs ressortait bien et la douleur de leurs perte aussi. Une belle découverte et par le lecteur et par la lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quand j'ai reçu un mail m'indiquant que des livres audio étaient disponibles sur Netgalley, j'ai profité d'un trajet de 5 heures pour en télécharger un. J'ai choisi le "tourbillon de la vie" d'Aurelue Vallones, un peu par hasard, ne connaissant pas vraiment cette autrice. J'ai vite été emportée par l'histoire familiale qui unit Arthur à son petit fils Louis. Leur connivence est forte et s'intensifie lorsqu' il s'agit de cacher à leur entourage, mais surtout à Nina, la maman de Louis, les nombreuses pertes de mémoire d'Arthur. Ce roman enferme une très belle histoire d'amour, de filiation et de résilience. Le voix du narrateur, celle d'un homme d'âge mûr, est totalement adaptée à l'histoire et à ses personnages. Cette première expérience de livre audio, doublée par la découverte de L'autrice Aurelie Valognes, me ravit. Je recommencerai avec plaisir et je la conseille vivement !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le résumé m'a touché, il parle de la relation d'un grand-père et de son petit fils durant des vacances d'été peut etre les dernières ensemble car un mal ronge le grand père il est atteins de la maladie d'Alzheimer , il n'en est qu'au début mais cette foutue maladie évolue vite alors il savoure les vacances en tête à tête avec son petit fils pour partager avec lui un maximum de ses souvenirs et écouter les rêves de celui ci. François Berland le narrateur de ce livre à la voix parfaite du grand père, cette voix chaude, enjoué d'un grand père. J'imagine bien quand je l'entend le grand père un peu bedonnant avec une belle barbe blanche et des yeux rieur toujours prêt à quelques facéties avec son petit fils. Prêt pour mille est une bêtise a faire dans le dos des parents et rigolant avec son petit fils de celles ci. Je rajouterais à ce tableau des petits lunettes ronde pour parfaire le tout. Dès le début au son de sa voix c'est cette image qui m'a sauté aux yeux et qui ne m'a pas lâchée de tout le récit. Alors forcement ont se plonge dnas le récit sans soucis et ont le dévore, ont s'y attache à ce grand-père que l'on imagine avec toujours le sourire malgré son lourd secret. Celui de la maladie qui commence à couler en lui et a lui ôter les souvenirs, souvenirs qu'il partage un max avec son petit fils pour les faire vivre encore et encore. Le narrateur nous transmet bien l'angoisse du grand père quand il oublis, ne reconnait pas certaines personnes, la peur que son secret soit découvert. Mais il peut cacher aux autres ce secret mais pas à son petit fils qui très vite comprend et fait tout pour aider et couvrir son grand père. Un très beau livre sur la relation petit fils grand père et sur le temps qui passe je recommande vivement, l'auteur avec beaucoup de pudeur met en avant cette maladie qui fait oublier les bons moments.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Encore un roman magnifique qui confirme que Aurélie Valognes est mon autrice française préféré jusqu'à présent j'ai Lu tous ces romans il le manque l'avant dernier et la collection et compléte. Pour ce roman c'est le deuxième de l'auteure ou je fini en pleure tous été magnifique bezu avec des messages fort mais également une écriture poétique entraînante et surtout addictif une merveille qui fait lire absolument

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Première découverte de la plume d'Aurélie Valognes pour moi - une merveille ! Cette histoire tendre et à la fois triste m'a vraiment beaucoup émue. On découvre Arthur et son petit-fils Louis pendant les vacances d'été. Entre pêche, théâtre, cuisine, plage, complicité, tendresse, innocence, on aborde la vieillesse, la solitude, la maladie, l'oubli... Les personnages sont adorables et très attachants. J'ai eu plus d'une fois la gorge nouée par l'émotion, ou un sourire sur le visage. Je pense que chacun d'entre nous peut s'y identifier, parce que c'est l'histoire de la vie tout simplement. Ça nous rappelle les derniers moments dont on peut profiter en famille, de l'insouciance, de la maladie, de l'amour. Sur un fond de théâtre et de mise en scène, c'est une magnifique histoire de relations humaines, de transmission, de souvenirs, d'émotions. Une belle illustration du tourbillon de la vie ! Je l'ai écouté en livre audio et c'était fabuleux ! Il y a une courte introduction musicale à chaque chapitre, qui correspond au passé/présent, j'ai adoré ! Ça apporte une âme au roman. Le gros bonus, c'est l'interview de l'autrice à la fin, c'était très intéressant, complet, et ça y a complètement sa place. Je suis conquise par la plume d'Aurélie Valognes, et encore sous l'émotion de ce coup de coeur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans cette sublime histoire, nous allons suivre Arthur, un vieil homme de 78 ans qui vie seul, mais qui a la chance pour les vacances d'avoir son petit fils Louis , Cette écoute (oui je rappelle que c'est un audiobook) m'a happé dès les premiers mots. Les tumultes du passé de Arthur le hante dans ces choix présent, il n'a pas était le père que ca fille voulait, mais la c'est les vacances il a la chance de pouvoir s'occuper de son petit fils Louis. Nous allons suivre nos deux personnages pendant les vacances entre la nage , la pêche les château de sable, le théâtre et surtout la glace au chocolat... Louis et Arthur développe une très belle relation (pour le meilleur et les bêtises). Louis est un jeune garçon plein de vie et très curieux, j'ai tellement rit pendant la lecture avec son "répondant". J'ai aussi eu ma petite larme car je me suis vraiment senti concerné par ce livre et par la vie d'Arthur qui à vraiment essayé de faire de son mieux, même si pour ces proches ces choix ne sont pas vu de la même façon. Sa maladie ne va pas beaucoup l'aider mais par chance le petit Louis est présent et aime vraiment son grand père. Une histoire pleins de beaux messages, en pensant à ma lecture j'ai le sourire et une larme au coin de l'œil. Aurélie Valognes à vraiment fait un sans faute, c'est une pépite à lire. Si vous cherchez une lecture qui donne le sourire et qui est pleine de vie, c'est un roman fait pour vous L'audiobook est vraiment très très bien fait entre les intermèdes musicaux qui séparent les divers chapitres. Citation: "J’ai peur de la mort, de son ombre qui se rapproche, je sais que c’est ridicule, mais j’ai peur quand même. Le ridicule ne tue pas. Mais la mort, si. "

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’était mon tout premier livre audio et quoi de mieux qu’un roman d’Aurélie Valognes pour tester ce support ? J’ai beaucoup aimé la voix qui nous raconte cette histoire, elle se prête parfaitement bien avec le personnage d’Arthur, cela rend l’écoute très agréable. J’ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de Louis et Arthur. J’ai bien accroché au personnage de Louis, mais celui que j’ai préféré c’est Arthur, il m’a beaucoup touchée, j’ai beaucoup aimé la pudeur qui se dégageait de ce personnage. J’ai beaucoup aimé également ce partage de souvenirs entre ces deux générations le temps d’un été , c’était beau, doux et vraiment dépaysant. Même si le fond du roman reste assez triste, Aurélie a réussi à faire ressortir de ce livre beaucoup d’amour et de bienveillance pour illustrer le temps qui passe. Je me procurerai ce roman dès sa sortie en poche, c’est certain !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Habituellement, lorsque j'écoute un livre audio, c'est en italien. Le plaisir d'entendre cette belle langue musicale m'enchante. Cette fois-ci, c'est la voix de François Berland qui m'a accompagnée dans la découverte de cette version audio du dernier roman d'Aurélie Valognes édité chez Audiolib. Le tourbillon de la vie, le titre n'a pas été sans me faire immédiatement penser à l'immense comédienne Jeanne Moreau et son inoubliable interprétation dans le film "Jules et Jim". Pourtant, ici, s'il est bien question d'amour, et même d'amour à trois, c'est du lien filial qu'il est question. Et quant à se connaître, se reconnaître, se perdre de vue et se retrouver, les paroles de la chanson y sont omniprésentes. Mais de manière détournée, dans un tout autre contexte auquel chacun de nous peut être (ou est) confronté. Le temps d'un été, Arthur, comédien de théâtre qui a consacré la majeure partie de sa vie à son art, a la garde de son petit-fils, Louis, fils que sa fille, Nina, a eu 8 ans plus tôt et qu'elle élève seule depuis sa séparation d'avec le père de l'enfant. Même si cette cohabitation entre le vieil homme et le garçonnet l'arrange, Nina a beaucoup hésité avant de l'accepter. Il faut dire que sa relation à son père est quasi inexistante (ce dernier étant toujours absent du fait de sa carrière) et qu'elle s'y est résignée. Or, pendant ces quelques semaines au bord de la mer, dans la maison du désormais vieil homme, Arthur et Louis vont apprendre à se connaître, créer entre eux une relation unique faite de confiance, de profonde affection, de secrets partagés. Ce que Nina ignore également, c'est la raison qui a contraint Arthur à mettre fin à sa vie sur les planches. Ses pertes de mémoire qui lui font oublier son rôle et que les autres comédiens ne peuvent plus rattraper. Ce dont Arthur s'est bien gardé de parler à sa fille mais qu'il ne peut cacher à Louis. Et ce qui crée un lien supplémentaire entre le vieil homme et l'enfant. Dès les premiers mots, je me suis laissée emporter par la voix que François Berland pose sur les mots d'Aurélie Valognes. Tantôt légère, amusée, respirant bon les bonheurs et les joies toutes simples d'un quotidien partagé. Tantôt grave, profonde, dramatique même et toujours bouleversante. En trois actes, on éprouve ces mois d'été, de vacances, d'affection, de complicité entre Louis et Arthur jusqu'à la chute, l'AVC qui frappe le vieil homme, et dont Louis va profiter d'une manière à la fois attendue et vivement espérée. En abordant les thèmes de la maladie d'Alzheimer, de la fin de vie et des derniers jours de bonheur qui peuvent toujours survenir, Aurélie Valognes nous offre une magnifique histoire, sensible et émouvante. Une histoire qui nous réconcilie avec la vie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quand j’ai testé les livres audio il y a quelques années, j’ai détesté. Quand Netgalley s’est associé à Audiolib pour proposer des livres audio, que le nouveau Valognes a été mis en avant, je me suis dit : « Allez…on retente ? », et j’ai bien fait ! Le tourbillon de la vie, c’est l’histoire d’Arthur, un vieil homme qui a passé sa vie sur scène, au point d’en oublier sa famille ; et de Louis son petit-fils venu passer les vacances chez lui. Le temps d’un été, ils se découvrent et profitent des moments simples : une journée de pêche, une bonne glace, une tirade de théâtre ou l’apprentissage des différents noms de papillons, … Mais parfois, Arthur oublie des choses, alors Louis commence à endosser son premier rôle… J’ai beaucoup aimé ce roman, doux-amer. Il est dans la même veine qu’Au petit bonheur la chance qu’avait écrit l’autrice, et qui dénotait de ses autres romans franchement drôles. On est là plutôt dans la douceur et l’émotion. Le texte, porté par la voix profonde de François Bernard, m’a semblé prendre une dimension particulière, je pense que le narrateur a été parfaitement choisi et c’est ce qui m’a captivée. Arthur est parfaitement incarné avec cette voix grave. Au fur et à mesure de l’histoire, on voit l’homme repenti derrière l’acteur fasciné par les spots de lumière. En Louis, le grand-père trouve sa rédemption et c’est doux à écouter. Enfin, au niveau du livre audio, je dois avouer que ça m’a complètement fait revoir mon avis dessus. J’avais envie d’y revenir au point de l’écouter sous la douche, au boulot ou dans ma voiture. Le narrateur parfait, les introductions avec de la musique de théâtre à chaque chapitre, le découpage en actes, tout était fait pour me plonger dans un environnement et cela a totalement fonctionné ! Même si je continue de préférer lire par moi-même, je pense que je me laisserai de nouveau tenter par ce format, pourvu que le narrateur ou la narratrice me convienne.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Fidèle à ses thèmes récurrents, Aurélie Valognes nous livre une nouvelle histoire intergénérationnelle entre un grand-père et son petit-fils Louis. Ces deux derniers s'entendent à merveille et comptent bien passer un merveilleux été mais la vie est parfois rude et tout ne se passe pas toujours comme prévu. Arthur, ancien comédien de théâtre et conscient de son état de santé, décide de profiter à 100 % de son Louis chéri. De merveilleux moments pour ne jamais rien oublier...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Moi qui roule beaucoup, je suis très contente de voir des livres audio disponibles sur Netgalley ! « Le tourbillon de la vie » nous parle de la relation entre Arthur et son petit fils Louis. Ils passent les vacances d'été ensemble pour la première fois. Malheureusement Arthur souffre d'Alzheimer, une maladie qu'il cache a son entourage, mais pour combien de temps encore ? Combien de temps avant que la maladie le ronge complètement ? En attendant, il il continue de nouer des liens avec son petit fils, chose qu'il n'a pas pu faire par le passé avec sa propre fille. Une très belle histoire qui m'a émue aux larmes. La voix du narrateur est vraiment agréable à écouter et incarne parfaitement les personnages

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je vais commencer par parler de l'histoire... Un récit poignant présentant deux protagonistes : Arthur, un acteur à la retraite et Louis, son petit fils. Arthur, qui n'a jamais vraiment accordé du temps à sa fille (Nina la mère de Louis), tente de se rattraper et de nouer un mien fort avec son petit-fils. Louis et lui sont très proches... Et la maladie vient troubler ce quotidien. J'ai trouvé ce livre fabuleux, positif, malgré le sujet grave qu'il traite. Je trouve qu'Aurelie Valognes a ce talent de systématiquement me faire me reconnaître à travers ces personnages, ou les situations qu'ils vivent. Narration : les deux narrateurs sont géniaux. La voix qui narre Arthur notamment est belle, et grave. J'ai vraiment saisi toutes les intonations nécessaires. Pour finir, je précise que l'épilogue m'a fait verser quelques larmes... Merci Aurelie Valognes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Arthur reçoit la visite de son petit fils Louis, à l'occasion des vacances d'été. Le vieux Monsieur vit seul depuis qu'il s'est séparé de sa femme. Il est brouillé avec la mère de Louis, et ne semble pas avoir beaucoup d'amis, même si sa voisine lui apporte régulièrement des petits plats. La présence de Louis ensoleille immédiatement le quotidien d'Arthur. Cet été ensemble sera l'occasion de former un lien précieux entre le grand-père et son petit fils. Il y a malheureusement une ombre au tableau, un lourd secret que le grand-père garde pour lui... Mais son petit fils aura peut-être le pouvoir de lui faire partager ce secret ? Ce livre est rempli d'émotions. L'humour allège le côté parfois dramatique. On sort de cette lecture le sourire aux lèvres. La voix est celle de François Berléand, et elle est parfaite, aussi bien dans le rôle du grand-père que dans celui du petit Louis.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est un roman poignant, mélancolique poétique, émouvant...une histoire de transmission, de souvenirs où on joue la vie représentée par les questions de Louis et la mort avec les trous de mémoires d’Adrien...une sorte de pièce de théâtre qui se prête vraiment bien au format audio. L’interprétation de François Berland est magnifique et très touchante. J’ai adoré! Il y a des moments de fou rire, de grande complicité, de tendresse et de douceur. Beaucoup de sensibilité, des rigolades, de légèreté même dans les situations les plus compliquées... je vous le conseille!!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Aurélie Valognes signe une nouvelle fois un texte plein de tendresse et de douceur avec quelques passages qui vous tirent le sourire. Un roman plaisant à lire et à écouter. La version audio du titre est vraiment très agréable, que ce soit grâce à la voix du narrateur qui arrive parfaitement à donner vie à ces personnages qu'à l'ambiance sonore entre les chapitres. Toutefois je dois avouer que j'ai trouvé le rythme de lecture un peu lent, au point de passer en x1.75 pour avoir un rythme qui me convenait mieux. Mais en dehors de ce point je n'ai rien à redire sur ce livre audio. Par ailleurs, j'ai beaucoup apprécié l'entretient à la fin avec l'autrice, qui permet d'en connaître plus sur les dessous de ce roman. Pour l'histoire, j'ai été beaucoup touchée par Arthur et Louis, la façon dont leur relation se consolide et comment ce petit garçon s'avère prêt à se battre coute que coute pour son grand-père, malgré la maladie. Que ce soit avec ses incompréhensions d'enfants au début avec la glace au chocolat ou jusqu'à ce qu'il convint sa mère qu'Arthur n'est pas fait pour finir en maison de soin, tout dans la relation entre ce grand-père et son petit fils est touchant. Que ce soit les réflexions d'enfants, les discussions entre les deux, leurs balades, ce que l'un apprend à l'autre et inversement, le théatre que l'un découvre et l'autre fait découvrir. Bref, ce roman est autant, pour moi, sur l'amour des siens que la transmission. Un beau moment de tendresse réconfortante comme on a tant besoin d'en lire parfois.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est un très joli roman que nous offre Aurélie Valognes. Arthur passe l'été avec son petit-fils Louis. Il a réussi à convaincre sa fille Nina, avec qui il n'est pas en très bons termes de lui en laisser la charge pour quelques semaines. Nous suivons leurs vacances en bord de mer, leur quotidien rythmé par les châteaux de sable, les glaces achetées à la marchande et les venues de "garde à vous", l'infirmière pas commode d'Arthur. Très vite, on se rend compte que quelque chose ne va pas. La mémoire d'Arthur s'en va. Et c'est au travers de son savoir faire d'ancien comédien, qu'il va transmettre des bribes de sa vie à son petit fils, avant que celles-ci ne s'effacent pour de bon. C'est un roman lumineux et tendre, qui met l'accent sur la vieillesse, en particulier sur les derniers grains de sable du sablier de la vie. J'ai aimé qu'Arthur ne soit pas parfait, dans le sens on l'on sait qu'il n'a pas toujours fait les bons choix dans sa vie. Cependant, j'aurais aimé en savoir plus sur certains vieux conflits que l'on devine car, au final, si l'on partage ce bout d'été avec nos deux personnages, on se sait pas grand-chose de la vie passée d'Arthur. Une lecture agréable, très bien lu ( bravo à François Berland, le narrateur) Merci à NetGalley pour ce SP audio

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai bien aimé la voix du narrateur, je trouve qu’elle allait parfaitement avec la voix du personnage principal et comment je me l’imaginais. La façon dont il lisait ma beaucoup plus et je me suis senti complètement immergé dans l’histoire. Il n’y a pas vraiment beaucoup de bruit de fond ou de bruitage, mais ça m’allait parfaitement, je pense que le livre n’en avait pas besoin surtout vu le thème. La voix du narrateur se suffisait à elle-même. Concernant l’histoire, elle était très intéressante, je ne pense pas que je me serais tourné vers ce livre dans une librairie tout simplement parce que ce n’est pas forcément ce qui m’arrête au premier abord. Finalement, je me suis vraiment prise dans ma lecture. Et je suis contente de l’avoir pris, car ça a été une excellente lecture. J’ai été touché par les personnages, mais aussi par leur histoire, et voir l’évolution de la relation entre Arthur et son petit fils était vraiment très intéressant et passionnant. J’ai été embarqué avec ce grand-père qui commence à perdre la mémoire petit à petit et son petit fils qui est venu passer les vacances avec lui et qui tente de cacher que son grand-père ne va pas bien. C’était vraiment très intéressant, je me suis un peu retrouvé dans leur relation, avec celle que j’ai avec mes grands-parents et ça m’a rappelée aussi tous les moments que j’ai passé avec eux. J’ai été émue notamment à la fin pendant les remerciements, j’ai trouvé que ce qu’Aurélie disait résonnait parfaitement en moi et je me suis totalement retrouvé dans son discours et ça m’a beaucoup touché, j’ai presque versé quelques larmes pendant que je montais ma bibliothèque.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai découvert Le Tourbillon de la vie sous la forme Audiolib. Le narrateur fait un travail de qualité, donnant vie à ce nouveau roman de l’auteure française à succès. Le jeu de voix est réussi, il incarne très bien les deux héros avec crédibilité, renforçant les émotions du texte. C’est une histoire tendre et émouvante à propos de thèmes dramatiques comme la maladie et la vieillesse, les regrets, etc. Le casting et l’univers sont à l’image des œuvres précédentes d’Aurélie Valognes. Les personnages sont attachants, d’autant que l’action se concentre essentiellement sur les interactions entre le grand-père et le petit-fils. Cette configuration est un avantage et un inconvénient à la fois. D’un côté, cela permet de développer de manière poussée les deux personnages clés, d’un autre côté cela plombe le dynamisme du texte (moins de personnalités pour enrichir les enjeux). Globalement, ce n’est pas mon roman préféré de l’auteure. Même si l’histoire est intéressante et les personnages bien campés, j’ai trouvé que ça manquait de rythme, et ce, malgré le nombre pléthorique de « petits » chapitres. En revanche, la brièveté du texte se prête parfaitement au format Audiolib. Cela dure environ 5 heures et je trouve que c’est la longueur idéale pour un livre audio.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une histoire qui est vraiment magnifique, un choc des générations entre l'innocence de l'enfance et la résignation du papy. Des personnages tous plus attachants les uns que les autres, et une petite leçon de vie à la clé; le temps qui passe est perdu à jamais, alors profitons des gens que nous aimons tant qu'il en est encore temps. Une histoire très prenante, touchante, émouvante, qui peut nous faire passer des rires aux larmes en quelques lignes seulement. Une très agréable lecture, qui si lis ultra rapidement, car nous n'avons pas envie de quitter l'univers et les personnages.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette histoire de lien très fort entre un petit-fils et son grand-père est touchante. Ce qui était au départ un récit de vacances fait de partages, de rires, de confidences, de promenades, de souvenirs va se teinter d'inquiétude et de secret. J'ai aimé certaines réflexions surprenantes et pleines d'humour du petit garçon. J'ai été un peu agacée par certaines invraisemblances : des réflexions, des expressions ne collent pas dans la bouche d'un petit garçon, ça dissone un peu. J'ai écouté ce livre dans sa version audio : la voix du narrateur est prenante, les chapitres sont entrecoupés d'un interlude musical qui permet de se repérer facilement. C'est une bonne expérience de lecture à voix haute pour moi auditrice. En bref, cette histoire est plutôt un bon moment de lecture mais qui ne devrait pas me laisser un souvenir impérissable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ayant beaucoup aimé mes dernières lectures d'Aurélie Valognes, comme Minute Papillon ou Au petit bonheur la chance, j'attendais de pied ferme son nouveau livre et de tous, c'est celui qui m'a le plus touchée. Elle y évoque avec tendresse et émotion les relations de complicité entre les petits enfants et leurs grands-parents, mais aussi les effets néfastes du temps, la progression de la maladie, la déchéance et la perte de dignité chez nos aînés. Elle aborde ainsi des sujets assez universels qui nous touchent de plus ou moins près, avec, à chaque phrase, le mot juste.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

****Livre audio/ Audiolib**** Ce fut pour moi la première narration de livre par un homme ce qui m'a un peu désarçonné au début mais étant donné que les protagonistes principaux sont des hommes cela est bien choisi, le narrateur différencie bien d'ailleurs le personnage d'Arthur le grand-père avec une voix bien plus mature et posé de celle de Louis sont petit-fils bien plus fluette et légère. Les chapitres sont ponctués de petits musiques ainsi il est facilement reconnaissable ou nous nous trouvons dans le récit, le narrateur énonce ceux-ci également. J'ai également beaucoup aimé le fait qu'Aurélie Valognes narre elle-même la partie des remerciements et l'interview avec Audible qui clôture le livre audio, j'ai trouvé que ces deux choses en plus donnent vraiment une proximité avec Aurélie Valognes. Concernant le récit nous suivons donc Arthur qui est le grand-père de Louis, il garde son petit garçon durant une partie des vacances, rapidement nous comprenons également que les relations entre Arthur et sa fille qui est la maman de Louis sont un peu compliqué. Au fil du récit nous en apprenons plus sur la vie d'Arthur, sur sa carrière et sa vie familiale lorsqu'il était plus jeune, on voit également rapidement qu'Arthur semble beaucoup ressembler à son petit-fils et semble vouloir rattraper le temps perdu avec celui-ci. Malheureusement je n'ai pas vraiment eu d'empathie pour les personnages et Louis m'a paru faire des actions beaucoup trop conséquentes pour son âge, ce qui m'a un peu fait lâcher le court du récit. L'idée de la transmission et de la filiation est pourtant vraiment très bonne mais cela a manquer d'authenticité et de crédibilité à mes yeux, la plume de l'auteur est toujours agréable à lire mais je suis à la recherche de plus de profondeur actuellement dans mes lectures.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Pour mon premier Audio lib j'ai choisi une valeur sure en la personne d'Aurélie Valognes spécialiste des histoires douces un brin rieuses. L'histoire entre Arthur et son petit fils est belle et mélancolique. Le thème de la maladie d'Alzheimer de plus en plus présent dans les romans est ici traité avec finesse et résilience. Parlons maintenant de la Voix. Ce support audio est peu connu c'est un format particulier qui doit encore faire ses preuves. Ici la Voix de François Berland est un vrai plus, elle colle parfaitement au grand-père et met le lecteur dans l'ambiance. Un essai réussi à reproduire lors de longs trajets en voiture ou un après midi d'été.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Toujours aussi humain, chaleureux et émouvant. Une vraie claque et quel génie! J’ai adoré le rapport entre Arthur et Louis. Cet amour pur, qui nous fait voir la vie sous un autre jour, bien plus positif. J’ai adoré le fait qu’Arthur reprenne vie aux côtés de son petit fils, qu’il retrouve son enfant intérieur et son insouciance. J’ai beaucoup apprécié également les petites pépites dites par Louis et j’avoue en avoir annoté quelques unes. Néanmoins je le trouvais parfois un peu trop mature pour un enfant si jeune. J’ai eu du mal à y voir une histoire réaliste dans certains dialogues. Enfin, chose qui m’a le plus géné ici, c’est que je n’ai pas eu un besoin presque viscéral de le finir. Les Valognes précédents avaient cet effet sur moi, je ne voulais pas les poser. Et même si celui ci se lit facilement et rapidement, il a une touche de déjà vu, un manque d’originalité qui fait que ce n’est pas un coup de coeur et que je suis même un peu déçue (car trop d’attentes vis à vis de cette auteure).

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Vent salé et bruit des vagues, le regard tourné vers la mer, voici l'histoire d'un grand-père et son petit-fils. I Arthur et Louis vont passer les vacances d'été ensemble. L'occasion pour le grand-père et son petit-fils de rattraper les années perdues. Perdues ? Oui, car Arthur entretient une relation difficile avec sa fille Nina, qu'il n'a quasiment jamais connue. Alors quand l'occasion de passer du temps avec le petit garçon se présente, Arthur est ravi. Malgré sa maladie, dont il n'a rien dit à personne, Arthur décide de profiter de chaque instant de bonheur. Avec Louis, il redécouvre les plaisirs simples de la vie, la joie de profiter de l'être aimé et d'être aimé, sans condition, sans limite, de partager sa passion du théâtre, de vivre, tout simplement. Progressivement, la maladie prend le pas, Arthur perd la mémoire, sa santé se dégrade et bientôt il ne lui est plus possible de garder son secret. Mais Louis est là et c'est tout ce qui compte. Alors même que la crise sanitaire nous oblige à revoir nos modes de vie, à mettre de la distance avec nos proches "pour les protéger", le manque de leur présence devient chaque jour plus pesant. Or, le temps ne peut être rattrapé. On aura beau lui courir après, lui ne cessera pas sa course pour nous attendre. Il faut donc profiter. Profiter de la vie, de nos proches car tout peut basculer du jour au lendemain. Cette dernière crise sanitaire l'illustre parfaitement. Mais il n'y a pas qu'elle, la vie est pleine d'aléas. Certains sont bons, d'autres sont mauvais. Il y a des hauts et des bas, pourquoi ne pas profiter pleinement de nos quelques instants de bonheur ? Qui sait quand ils se présenteront de nouveau à nous ? Ce roman d'Aurélie Valognes ne pouvait ainsi pas mieux tomber. J'ai été emmenée dans un tourbillon d'émotions à travers cette lecture grâce à son narrateur. L'auteur nous confronte à une dure réalité : celle de la dégradation du corps et de la perte de nos capacités, mentales comme physiques. Triste réalité à laquelle nous sommes ou serons tous confrontés un jour, directement ou indirectement. Mais le roman n'a rien de pesant ou de démoralisant, bien au contraire. Car son message n'est pas sur la maladie et la mort. Non, son message porte sur la vie, sur sa beauté, sur son éphémérité... C'est un message d'optimisme. Il faut profiter de chaque instant qui passe, qu'importe les difficultés. Et il faut profiter des gens qu'on aime, ne pas hésiter à leur faire savoir ce qu'on ressent pour eux. Parce que tout a une fin et que la vie est un éternel recommencement. Ce roman trouve un écho en moi car j'étais très proche de ma grand-mère. Malheureusement, comme Arthur, elle a dû partir elle aussi vers un nouveau voyage, sans nous... Sa perte a été une terrible épreuve mais j'aime à me remémorer tout ce que j'ai vécu avec elle, ces petits moments faits de rien, anodins et qui sont aujourd'hui des souvenirs précieux et chéris. Le Tourbillon de la Vie m'a bouleversée. J'ai pleuré même après avoir terminé l'histoire. Les émotions sont encore là, toujours présentes. Aurélie Valognes nous montre l'importance de profiter des être aimés qui continuent à vivre en nous, à travers nous, grâce aux moments que l'on a partagé. J'ai l'impression, malgré tout le temps passé avec elle, de ne pas en avoir assez profité. Pourtant, je me rends compte que je ressors apaisée par cette lecture. Ce n'est pas que je n'ai pas assez profité, c'est que je voulais profiter plus, plus longtemps. En quelques mots, Aurélie Valognes parvient à nous plonger dans un récit intimiste, fort en émotions. À travers ces mêmes mots, elle nous rappelle l'importance du lien entre générations, de la transmission, l'importance de la mémoire et des souvenirs. C'est une bouffée d'oxygène et d'optimisme grâce à des personnages humains, qui n'ont rien de parfait mais qui sont unis par leur amour. Un grand merci à Netgalley et à Audiolib pour m'avoir permis de découvrir ce roman dans son format audio, qui m'a complètement transportée dans le récit. Je n'avais écouté que très peu de romans jusqu'ici et si l'expérience n'avait pas été mauvaise, ce n'était pas transcendant. Avec Le Tourbillon de la Vie, je me suis complètement laissée entraîné par la voix du narrateur et par les mots d'Aurélie Valognes ! Conclusion : Le Tourbillon de la Vie est un beau roman, à lire ou à écouter, poignant et bouleversant, qui fait sourire et verser des larmes en même temps. Ce roman m'a remémoré énormément de souvenir, m'a rendue nostalgique mais aussi heureuse.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mon point sur la narration : Lu par : François Berland Durée d’écoute : 5 heures 11 minutes François Berland a la voix parfaite pour ce roman. J’ai passé 5 heures dans une bulle (j’aime cette sensation décuplée grâce à l’audio). Je ne lisais pas un roman, j’écoutais Arthur raconter son été avec Louis. François a une voix chaleureuse et pénétrante qui se prête vraiment bien pour endosser le rôle d’Arthur. Une voix qui a de la bouteille ! Il a insufflé l’émotion et le rythme là où il le fallait, retranscrivant idéalement les dialogues entre le grand-père et son petit-fils, changeant d’intonation lorsque Louis devisait. Le flux est parfait, on « visualise » très bien les changements de chapitre, ou encore de paragraphe, grâce, notamment, à des effets sonores. François Berland prête sa voix dans de nombreuses publicités, lorsque vous attaquerez « Le tourbillon de la vie », vous vous rendrez vite compte que cette voix ne vous est pas inconnue. Une belle expérience en audio, que je ne regrette pas d’avoir tenté ! Mon avis sur le roman : Dans « Le tourbillon e la vie », Aurélie nous propose un roman qui remue, bourré d’émotions. Un appel à savourer la vie, chaque seconde, sans regret, à vivre ses rêves. C’est l’été, Arthur, qui affiche presque 80 ans au compteur, garde son petit-fils, Louis, 8 ans, pour les vacances. Entre eux deux, le courant passe, ils vont vivre de très beau moments ensemble. Louis va découvrir plein de choses grâce à son grand-père, entre la pêche, la chasse aux papillons, les cours de théâtre, la vie, tout simplement. Les leçons de choses s’enchainent. Arthur est un ancien comédien, il va parler de son métier à son petit-fils, lui raconter les répétitions, les costumes, l’ambiance sur scène, les représentations. Louis va très vite se rendre compte qu’Arthur a un comportement un peu bizarre, il va tout faire pour l’aider, le soutenir, sans pour autant le mettre mal à l’aise. Louis est pourvu d’une maturité pour son âge qui m’a un peu dérangée. Il possède à la fois l’insouciance de l’enfance, avec des questions bien rigolotes sur l’existence en général, et une conscience de la fragilité de la vie. Arthur, quant à lui, cache ses petits secrets, que nous découvrons peu à peu au fil de la lecture. Cela le rend attachant. « Louis a 8 ans. À cet âge, le passé n’est qu’une virgule, le futur, des points de suspension, et le présent, des interrogations. » La plume d’Aurélie est délicate, fluide, elle insuffle un rythme de croisière à notre lecture, à l’apparence calme et paisible, mais qui va se révéler bouleversante à plus d’un titre. Quelques pointes d’humour parsèment le tout, nous arrachant des sourires. J’ai beaucoup aimé le côté transmission et partage intergénérationnel. Grâce à Louis, Arthur va mettre aux oubliettes les liens familiaux, la solitude, la vieillesse. Il va redevenir un gamin, vivre au jour le jour, sans penser aux lendemains qui déchantent. Quant à Louis, il va prendre conscience qu’il se doit de profiter de son grand-père au maximum avant qu’il ne soit trop diminué, que la vie n’est qu’une étoile filante, qu’elle file trop vite, justement, et qu’il ne faut pas la gâcher. Le lecteur replonge avec eux en enfance, j’ai retrouvé des sensations enfouies en moi, tels la glace du goûter, une institution de gosses, une habitude que l’on perd malheureusement en grandissant. Même si mon cœur s’est serré à plusieurs reprises, j’ai pris une bouffé d’air avec Arthur et Louis. S’il faut avouer que la thématique est assez grave, elle est abordée avec une certaine légèreté, permettant au lecteur de ressentir de riches émotions sans pour autant plonger dans le mélodramatique. En outre, c’est une belle manière de parler de séparation, d’éloignement, du confinement (sans jamais le nommer, si vous êtes comme moi et fuyez comme la peste les livres parlant de covid, de pandémie et cie, n’ayez aucune crainte), avec une interview finale d’Aurélie, où elle se confie par rapport à cette actualité plutôt sombre. Un petit bonbon émotionnel qui se lit vite, qui nous immerge dans ce tourbillon qu’est la vie, que doit être la vie, qui nous pousse à vivre à fond, à profiter de chaque bonheur. Une thématique grave abordée assez légèrement, tout compte fait, un petit côté feel-good ressort de ces lignes, qui fait du bien au moral ! « Ne fais jamais rien pour faire plaisir à quelqu’un. N’attends jamais l’autorisation d’être qui tu es. C’est toi et uniquement toi qui as ce pouvoir. » Une belle lecture que je vous conseille. Je remercie les Éditions Fayard, Audiolib et NetGalley pour cette lecture. #LeTourbillonDeLaVie #AurélieValognes #NetGalleyFrance #Fayard

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le tourbillon de ma vie c'est l'histoire d'un petit-fils et de son grand-père. Arthur le grand-père est un ancien acteur qui a sacrifié beaucoup à sa carrière, notamment sa relation avec sa fille. Louis le petit-fils est un garçon plein de vie et d'une très belle maturité pour son âge, mais surtout son coeur déborde d'amour pour son grand-père. Le temps d'un été, la fille d'Arthur accepte de lui laisser son fils, un peu contrainte par ses obligations. Commence alors un été merveilleux pour Arthur et Louis, de ceux qui gravent des souvenirs fantastiques dans notre mémoire. Mais comme le résumé l'indique, Arthur cache un secret qui va tout faire basculer... Alors je ne veux pas prendre le risque de spoiler, mais bon quand il s'agit de personnes âgées, ce n'est pas difficile de comprendre la tournure que vont prendre les évènements. Une histoire à laquelle l'originalité fait défaut, aucune surprise n'est venue agrémenter ma lecture, tout était prévu et prévisible. Mais ce roman est par contre rempli de douceur avec un soupçon de mélancolie, les deux hommes sont très attachants et chacun à sa façon, et c'était un plaisir de suivre leurs échanges, d'être le témoin de leurs moments volés à la vie et au temps qui passe inexorablement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce fut pour moi une première expérience de lecture audio d'un roman et pour être honnête je vais continuer dans ma lancée parce que j'avoue que c'était vraiment chouette. Dans ce roman nous apprendre à connaître Arthur et Louis, un grand père et son petit fils duquel il s'occupe durant les vacances. Mais tout ne se passe pas forcément comme prévu, lorsqu'Arthur ne se souvient plus vraiment. J'ai beaucoup aimé le côté poétique de l'histoire, avec cette passion pour les papillons et la nature qui est vraiment omniprésente, donne un sentiment de quiétude qui est vraiment agréable lors de l'écoute de cet ouvrage. Je ne sais pas si je l'aurait tant aimé à l'écrit parce que certains passages sont un peu longs malgré tout et n'apporte pas énormément à l'histoire. Malgré tout, à d'autre moment nous nous sentons tellement bien avec les personnages qu'on oublie totalement les longueurs qui ont pu aparaître. Je pense que je vais relire du Aurélie Valogne, en papier cette fois pour pouvoir m'imprégner à fond de son univers.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je continue avec grand plaisir ma découverte des livres audio et par là même d’auteurs ou d’ouvrages que je n’aurais sans doute pas lus autrement, car souvent différents de mes habitudes de lecture. Une fois de plus, je trouve que ce texte se prête vraiment très bien au format audio par sa durée (un peu plus de cinq heures) et par sa simplicité. Il n’y a que deux personnages principaux et quelques personnages secondaires en arrière-plan. Il est lu à la perfection par François Berland dont la voix chaude et agréable fait vivre autant le grand-père que l’enfant. Il nous transmet la richesse des émotions ressenties par tous les deux. Le plus de ce volume est l’intervention de l’auteure elle-même à la fin de l’enregistrement. Elle explique d’abord la genèse de ce roman, né du confinement puis elle donne une interwiew qui la complète. Donc mon enthousiasme pour le livre audio ne faiblit pas, bien au contraire. J’ai bien sûr déjà entendu parler d’Aurélie Valognes, mais je ne l’avais pas encore découverte, n’étant pas très portée sur la littérature feel good. J’ai été interpellée par la jolie couverture de ce roman dès que je l’ai vu sur Netgalley et aussi par le fait qu’elle semblait en contradiction avec son thème . Comment une couverture printanière, avec des arbres en fleurs, peut-elle cacher un livre qui parle surtout de l’automne, voire l’hiver de la vie ? Intriguée j’ai voulu en savoir plus et je ne regrette aucunement ma curiosité. Louis a huit ans, son grand père septante de plus. Il accueille le petit pour les vacances. Le livre s’ouvre sur une scène de plage banale, toutefois dès le début il semble qu’il y a un problème avec la glace. Le grand père achète un cornet chocolat à Louis, qui voulait vanille-fraise. Les vacances se passent dans la joie, Arthur essaie de faire plaisir à son petit fils, tout en lui mettant des limites, comme l’obliger à se laver ou à l’aider à la cuisine. Arthur a un secret, il perd peu à peu la mémoire et espère que personne ne s’en rende compte pour le moment et surtout pas Nina, sa fille avec qui il a de mauvaises relations depuis toujours, il craint qu’elle ne le laisse pas garder Louis pour les vacances si elle apprend qu’il a un début d’Alzheimer. Peu à peu l’enfant devine le secret de son grand père et entreprend de l’aider, sans rien dire à sa mère. Arthur est un acteur réputé qui a dû renoncer à sa carrière à cause de la maladie après lui avoir tout sacrifié et surtout sa vie de famille. Il entreprend de transmettre son savoir et son goût du théâtre à Louis. La vie quotidienne se poursuit dans la joie, jusqu’au moment où Arthur est fauché par un AVC, Louis appelle les secours, ce qui lui sauve la vie mais trahit le secret. Désormais, plus rien ne sera comme avant et plus que jamais Louis se battra pour Arthur. J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman, plein d’émotions et qui traite avec une certaine légèreté un sujet lourd, celui de la démence et de la fin de vie, quand on arrive vraiment au bout du compte à-rebours. Le livre est triste mais il nous transmet le message de l’importance du présent. Arthur essaie de rassembler les souvenirs du passé pour les transmettre à l’enfant.. Malgré la gravité du sujet, il y a beaucoup de moments joyeux dans le récit, la découverte des papillons, la baignade, les parties de pêche et bien d’autres. Arthur réfléchit beaucoup au sens ultime de la vie, il comprend ses erreurs et veut les dépasser avec Louis. Toute son existence a été plombée par le manque d’amour de sa mère, il n’a fait que chercher cet amour refusé au travers de ses succès, au point de passer à côté de sa propre vie de famille. Il a raté sa vie de père et sa fille lui en veut à son tour, aussi veut-il réussir sa vie de grand père. Grâce à Louis, il pourra recoller les morceaux et pacifier son passé. Arthur est un personnage touchant et très vraisemblable avec lequel on ne peut qu’être en empathie. Une histoire malheureusement si banale aujourd’hui et qui le deviendra de plus en plus à l’avenir selon les prévisions de l’OMS. Je trouve Louis moins crédible, il est certes attachant et mignon, mais prend trop de responsabilités pour son âge, ce qui me paraît peu plausible dans la réalité. Il devient le ciment de la famille, permet la réconciliation et accompagne son grand père jusqu’au bout. Le Louis du début du roman est crédible mais pas celui des deuxième et troisième parties, avec ses réactions presque adultes. Aurélie Valognes nous délivre un message essentiel au travers de cette histoire : Le moment présent est précieux, c’est le seul dont on soit sûr et les liens entre les gens sont essentiels. Il ne faut pas laisser les vieilles rancunes détruire nos vies, il faut savoir pardonner pour avancer. Même dans les situations sans issue, comme celle d’Arthur confronté à sa mort prochaine, il y a toujours moyen d’arranger les choses pour vivre au mieux ce qui nous reste à vivre. J’ai beaucoup aimé ce livre à la fois triste et joyeux, j’ai partagé avec bonheur les émotions des protagonistes et je vous recommande chaleureusement ce très beau roman. Un grand merci à Netgalley et Audiolib pour ce très beau moment. #LeTourbillondelavie #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une histoire simple et touchante. On y découvre un grand-père qui n'a pas toujours été très présent, créer un lien fort avec son petit fils durant des vacances d'été. Ce grand-père, ancien acteur très célèbre, cache quelques blessures. Il n'a jamais été aimé de sa mère, et cela a eu de nombreuses conséquences sur sa vie. D'une part c'est ce qui l'a conduit à être comédien, et d'autre part, c'est ce qui a causé l'échec de sa vie de couple. A cause de cet échec, il a très peu vu sa fille, Nina, qui lui en veut beaucoup de son absence. L'autre blessure bien cachée, c'est la maladie, celle dont on tait le nom, mais qui fait perdre la mémoire. Grâce à l'amour entre le petit fils et lui, les liens vont se recréer un peu avec sa fille. Ce livre, que j'ai écouté en version audio est assez émouvant. Il pose, très simplement, la question du devenir des personnes âgées : comment s'en occuper quand elles perdent leur autonomie, comment ne pas les infantiliser comme c'est le cas parfois, voire souvent, dans les structures d'accueil. Un texte qui résonne en nous lorsqu'on est amené à s'occuper de parents âgés. Merci à Netgalley et aux éditions Audible de m'avoir permis de découvrir ce livre en version audio.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Premier roman de cette auteure que je lis (fin pour le coup écouté en audio). Cela m’a fait bizarre que le roman soit raconté par une voix d’homme, je n’en ai pas l’habitude. Puis au final je m’y suis faite et en effet c’était plus logique vu qu’on suivait Arthur. Arthur et Louis son petit-fils, passent l’été ensemble. On les suit durant celui-ci. On apprend très vite que Arthur est malade. Il y a beaucoup de moments touchants. Il y a par contre des façons de penser de Arthur qui m’ont gênée par rapport à mes valeurs personnelles, mais j’ai fini par passer outre. Malgré ce que peut dire Arthur, j’ai vraiment l’impression qu’il a des regrets, il est âgé, seul, malade, n’exerce plus son travail qui le passionnait. Louis redonne du sens à sa vie. La lettre de l’auteure à la fin adressée à sa mère m’a beaucoup touchée. Comme quoi il faut plus souvent que je lise ou écoute les remerciements ahah Ce roman au final traite de moments de vie, mais c’est d’autant plus touchant. Cela m’a fait pas mal réfléchir. J’ai trouvé la relation entre le grand-père et son petit-fils très belle. J’ai eu beaucoup de souvenirs d’enfance qui sont revenus durant mon écoute.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Grâce à Netgalley et Audiolib, je découvre la plume d'Aurélie Valognes à l'oral. Et s'il y a une chose que je peux dire, c'est que ses écrits se prêtent complètement à l'exercice ! Quelle plume, quelle voix, quelle émotion ! Un grand merci à la plateforme ainsi qu'à l'éditeur pour cette sublime découverte. Alerte coup de cœur ! Cela fait longtemps qu'on me parle d'Aurélie Valognes en terme d'autrice doudou qui signe d'excellents textes, mais je n'avais jamais eu l'occasion de lire un de ses romans. Lorsque j'ai vu que son dernier titre Le tourbillon de la vie était paru chez Audiolib et disponible sur Netgalley, j'ai tenté ma chance, et j'étais enchantée de pouvoir le découvrir. Je ne m'en remets toujours pas. Quelle douceur ! La combinaison entre la beauté de l'histoire, la plume poétique de l'autrice et la voix de François Berland est tout simplement parfaite. Tout est en symbiose et vraiment, ce roman est parfait en audiobook. François Berland interprète 2 personnages principalement, même s'il y a quelques secondaires mais ils ont des moments courts. La voix d'Arthur est grave, chaude, rocailleuse. Et une des thématiques de ce roman est justement de trouver autant sa voie que sa voix. Le narrateur est absolument parfait. Il remplit tous les critères pour être Arthur, pour le faire vivre, pour lui donner toute son ampleur en tant que personnage principal. Louis aussi, avec sa petite voix fluette et ses mots d'enfants trouve son chemin jusqu'à nos cœurs et surtout jusqu'à notre gorge tant il m'aura fait rire. Sincèrement, je parle de rire aux éclats ! Mais ils m'ont aussi coupé le souffle dans leur douceur et dans leur combat commun. Dans leur combat du secret. En effet, Aurélie Valognes aborde ici plusieurs thématiques avec beaucoup de finesse et de douceur. L'âge, et tout ce qu'il apporte avec lui comme lot. Il y a déjà l'aspect physique, ne plus réussir à suivre, se réveiller ankylosé au milieu de la nuit. La remise en question, qui se transforme souvent en regret, aussi. Un brin de nostalgie des jours heureux. La contemplation de sa vie. Dans le cas d'Arthur, la passion du théâtre et la transmission de la pièce qu'a été sa vie à son petit-fils. Et puis, il y a la maladie, qui arrive à petits pas. Peut-être que la relation entre Arthur et Nina, sa fille, aurait pu être plus développé, mais pour moi, ce n'est pas sa place. Pour moi, c'était vraiment l'histoire de papi et Louis, dans tout ce que cela impliquait de beauté, de rire, de tendresse et de bonheur, tout comme de moments de doutes et d'inquiétudes, l'un pour l'autre. J'ai revécu un peu de mon histoire avec mon grand-père, et ça m'a touché droit au cœur. Le tourbillon de la vie est un des plus beaux textes qu'il m'a été donné d'écouter en livre audio. Je suis charmée par la voix de François Berland, ainsi que par la plume d'Aurélie Valognes. A tel point que j'ai tout de suite acheté Né sous une bonne étoile pour continuer l'entente de ce magnifique duo. Coup de cœur absolu !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le dernier roman d'Aurélie Valognes est une tranche de vie. Une tranche que l'on grignote les doigts de pied dans le sable, avec une glace (au chocolat). C'est un roman simple, fluide, sans prise de tête qui mêle ambiance de vacances et un sujet un peu plus délicat : la maladie, le sentiment de se perdre, que son corps nous lâche. S'en échappe un sentiment d'urgence mais doux, de profiter du temps qui reste, mais de vraiment bien en profiter. J'ai apprécié la voix du narrateur, chaude, hypnotique, qui colle parfaitement au personnage. Le seul bémol pour moi, sont les petites musiques entre chaque chapitre, qui avaient tendance à me faire sortir de l'histoire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je le dis tout de suite, ce roman a été un très gros coup de cœur ! J'ai totalement été charmée de la première à la dernière page. Je ne lui ai trouvé aucun défaut, il est parfait tel qu'il est : avec sa douceur, sa sensibilité, sa justesse dans ses thèmes abordés. Touchée en plein cœur, c'est exactement ce qui s'est passé. Aurélie Valognes a réunit tous les sujets pour me prendre aux tripes et me faire couler de belles larmes. Le tourbillon de la vie, c'est dans son tourbillon que l'autrice nous emporte ; l'enfance avec sa douceur et sa naïveté, l'adulte avec ses doutes et ses peurs, le lien filial, familial entre un grand-père et son petit-fils, et cet amour fort et pur qui les unit. Mais aussi dans les souvenirs, les moments présents chers à notre cœur, ceux plein de bonheur, remplis de joie et de tendresse, et le temps qui passe, celui que l'on n'arrête pas et qui défile et qui nous emporte avec lui, avec dans notre cœur, nos plus beaux souvenirs... La vie, ses peines et ses joies. Ce tourbillon implacable qui nous emporte et auquel ne nous pouvons résister... Arthur et Louis, deux personnages attachants et inoubliables. J'ai aimé le lien si fort qui a entre eux, tout cet amour qui se ressent à chaque page, à chaque mot. Louis est une boule d'énergie, de bonne humeur. Louis c'est un soleil à l'état brut. Il pétille. Sa naïveté, sa soif d'apprendre et de découverte, ses réflexions sur la vie, son rire enfantin, il a ravi mon cœur. Et Arthur, ce grand-père doux et attendrissant, posant un regard bienveillant sur son petit enfant, sa patience face à ce petit garçon plein de vie et qui lui redonne toute l'énergie et la fougue de sa jeunesse. Mais Arthur, c'est aussi un homme que la vie a marqué de ses blessures, de ses choix. Le tourbillon frappe et frappe.... J'ai aimé la construction du récit et j'ai aimé la fin qu'a choisit l'autrice. Une note d'amour, de douceur, d'espoir, de vie. Le rideau est tombé, mais la vie, elle, elle continue. J'ai aimé les quelques pages de plus qui apportent une autre lumière à l'histoire. Quant au narrateur du récit, je me suis laissée bercer par sa voix douce et chaude. Elle rajoute de la douceur et de la tendresse dans le roman. La voix et le récit se complète. Je ne regrette pas cette expérience audio. C'est un roman plein de vie, le narrateur la rend encore plus vivante ! Irrésistible, pétillant et craquant, Le tourbillon de la vie est un éloge à la vie, au temps qui passe, au bonheur et à l'amour des siens. Un tourbillon de douceur, de tendresse, de délicatesse et de sensibilité. Arthur et Louis sont remarquables. J'ai pleuré, j'ai adoré !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai pris beaucoup de plaisir à cette écoute. Une fois de plus, Audiolib a choisi un lecteur qui sait nous emmener dans l'histoire. Concernant le texte en lui-même, après une petite déception avec mon écoute de "né sous une bonne étoile", j'ai retrouvé le plaisir de la plume d'Aurélie Valognes. Louis et son grand-père sont des personnages beaux et attendrissants. Sous une histoire douce et simple, Aurélie Valognes, aborde les thèmes plus profonds de la vieillesse, la perte de mémoire, la transmission dans une histoire fluide et qui s'écoute toute seule.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai beaucoup aimé écouter ce livre audio ! Aurélie Valognes est pour moi une source sûre. Sa plume est fluide et légère rend les émotions d’autant plus présentes et plus intenses. Tout cela à été majoré par la lecture. En effet, la personne qui lisait ce roman est un homme âgé, tout comme Arthur. J’ai été complètement immergé dans l’histoire car François BERLAND met l’intonation et lit ce roman comme s’il vivait réellement ces moments. L’histoire est poignante, nous allons suivre Arthur et son petit-fils Louis. Arthur porte un lourd secret. Et l’on s’en rend compte dès les premières pages. De plus, comme dans chaque roman, Aurélie y insère des histoires de vie et de belles leçons de vie. Je trouve ce roman plus beau que tous ces romans. Un magnifique roman sur la vie, un hommage à la vie qui va nous entraîner dans le tourbillon de la vie. Arthur, de par ce qu’il vit et ce qu’il a vécu, est très poignant. Je me suis beaucoup attachée à lui et j’ai adoré partager ce bout d’histoires avec lui. Quant à Louis, c’est un jeune garçon curieux ! Il est drôle, attachant, et va amener beaucoup d’innocence dans ce roman. Un roman plus poignant qu’habituellement mais que je vous conseille grandement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je vous parle d’une expérience fabuleuse en écoutant un livre ! . Cela faisait un bon moment que je voulais tenter l’expérience et j’avais écouté quelques extraits sans être totalement convaincue. La plateforme Netgalley propose un nouveau format de lecture depuis peu et j’ai tenté ma chance en demandant le dernier Aurélie Valognes. Chaque chapitre commence par une petite musique très agréable et la voix du narrateur est tout simplement superbe, une voix chaude grave et rassurante qui collait parfaitement avec le personnage d’Arthur. Dans ce roman il y a 2 personnages principaux Arthur et son petit fils Louis, je n’ai donc pas été perdue pendant l’écoute car le narrateur François Berland, a su doser sa voix quand il est le grand-père ou le petit fils, c’était parfois drôle et émouvant car écouter cette lecture en sachant que les personnages principaux ont 60 ans d’écart était assez cocasse. La gravité, la tristesse, l’espoir et la joie ont été parfaitement retranscrits et j’ai vécu cette expérience avec passion. Je n’ai trouvé aucune lenteur et je n’ai pas éprouvé de problème de compréhension, j’étais toutefois très concentrée pour ne pas rater un passage important du livre. J’ai préféré écouter ce livre avec mes écouteurs et être ainsi dans cette histoire d’un grand-père (ancien acteur très populaire) qui, le temps d’un été, vivra des moments de pur bonheur avec son petit fils même s’il oublie parfois des choses. Louis est un petit garçon espiègle et très curieux qui adore passer du temps avec Arthur. La complicité qui les rassemble est vraiment touchante. Je renouvellerai l’expérience avec Audiolib prochainement, peut-être en parallèle d’un livre papier car j’ai vraiment apprécié me laisser porter par une lecture orale. J’espère que les autres voix me plairont autant que l’expérience magique que je viens de vivre avec François Berland que je mets pour le moment en « chouchou » d’écoute !. Je ne sais pas si tous les livres sortent en audio mais ce serait vraiment génial !. Et pour vous l’expérience audio vous tente ? Avez-vous déjà testé ? Dites-moi tout ! #audiolib #netgalley #francoisberland #bookstagram #livreaudio #audiobook #letourbillondelavie #aurelievalognes

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une histoire touchante. Une histoire de famille touché par la maladie d'un grand père. J'ai aimé suivre les vacances de cet enfant chez son grand père qui a des pertes de mémoire. La voix qui nous raconte cette histoire est parfaitement adapté. Elle transpose bien les émotions, elle est agréable à entendre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

De la tendresse, de l'amour et de l'affection ! Que c'est un beau roman ! Plein d'émotions. Arthur, grand-père attentif et amoureux de son petits-fils va le prendre chez lui durant les vacances d'été. Louis est ravi des échanges qui vont se faire entre eux. C'est vraiment de la passation de savoirs et de souvenirs avec de l'admiration aussi bien chez l'un que chez l'autre. Mais voilà, Arthur perd la mémoire, ces souvenirs s'effacent, Louis s'en rend compte et fait tout ce qu'il peut malgré son jeune age pour le protéger. A chaque chapitre l'envie de prendre des notes et de relever toutes ces jolies phrases. J'ai écouté avec plaisir ce roman, parfois la gorge serrée par l'émotion.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un savant mélange de tristesse, mélancolie avec un petit humour pour adoucir un peu la vie . J'ai eu du mal à rentrer dans cette écoute au début, j'aime les chapitres cour mais là ils sont vraiment très cours et il ma fallu un petit temps pour m'habituer à une voie d homme ( j'écoute plus souvent avec une voix de femme) mais une fois cette difficulté passé , l'écoute glisse toute seul.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une histoire mignonne entre un grand-père qui déraille et son petit-fils. De manière générale, je ne suis pas fan des romans d’Aurélie Valognes que je trouve blindés de stéréotypes. Mais cette fois, j’ai bien plus aimé les personnages que j’ai trouvés attachants. Petit bémol sur le réalisme avec un petit garçon de 8 ans qui parle et raisonne comme un adulte. Ce qui est chouette c’est que François Berland a la voix parfaite pour ce roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une fois n'est pas coutume, je découvre le dernier roman d'Aurélie Valognes grâce à sa version audio. J'avais déjà été conquise par la narration de François Berland grâce à Né sous une bonne étoile, ce fut donc un plaisir de le retrouver. Il a le don de faire rentrer l'auditeur directement dans l'histoire et de se laisser porter par sa voix. Concernant l'histoire en question, elle m'a fait pensé à Né sous une bonne étoile: on retrouve la relation privilégié existant entre enfant et grand-parents. Comme d'habitude avec Aurélie Valognes on ne peut qu'être touché par les personnages principaux et leur lien rempli d'affection. Le tourbillon de la vie n'est pas mon livre préféré de l'autrice mais je suis convaincue de ne pas l'avoir lu au bon moment afin de le savourer pleinement, mon envie du moment étant plutôt les thrillers. Ceci dit, j'ai quand même passé un très bon moment d'écoute en compagnie d'Arthur et Louis. Je trouve que les romans d'Aurélie Valognes se prêtent merveilleusement bien à la lecture audio. J'apprécie également l'interview avec l'autrice présente à la fin du récit qui apporte un joli bonus et est fort intéressante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après avoir découvert il y trois ans « Mémé dans les orties » d’Aurélie VALOGNES, je me suis mise à lire ses autres romans. Après « En voiture Simone ! » et « Au petit bonheur la chance », me voilà avec son dernier opus « Le tourbillon de la vie », publié en cette année 2021. Le temps des vacances d’été, Arthur et son petit fils rattrapent le temps perdu. Ils passent d’excellents moments en compagnie de l’un de l’autre, se charrient, s’adorent… Mais tout n’est pas rose ! Arthur souffre de pertes de mémoire. Ses souvenirs du temps présent et du passé lui échappent. Il ne sait plus qui il est. Arthur souffre d’une maladie incurable aujourd’hui et qui va toucher beaucoup de personnes dans les années à venir : l’Alzheimer. L’horreur pour un comédien ! Pour rester pour les vacances et passer des moments inoubliables avec son grand-père, son petit-fils demande à son grand-père de lui apprendre à mentir pour pas que sa mère se fasse du soucis et vienne le chercher. Dans ce roman feel-good, on découvre avec bienveillance l’envers du décors de cette maladie. Une maladie qu’on connaît plutôt bien d’un point de vue externe (du moins de nom). Mais une maladie qui est loin d’être simple à gérer pour l’entourage de la personne atteinte… Et surtout pour la personne atteinte elle-même ! Comment gérer ses émotions lors des pertes de mémoire, lorsqu’on ne souviens plus de qui nous sommes ? Ce roman est à la fois un appel au secours et une délivrance pour les malades atteints de cette maladie et leurs entourages. Avec sa plume maîtrisée, Aurélie VALOGNES aborde de manière ludique les aspects de cette maladie, qui reste assez tabou dans notre société où la perfection règne. Ce roman, adressé à un public de masse, se lit rapidement et est sans prise de tête. Un bon roman pour cet été sur la plage ou au bord d’un lac ! Je remercie Audiolib pour m’avoir accordé ce livre audio via la plateforme NetGalley. Un roman feel-good que je vous recommande de découvrir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le temps d’un été, Arthur va passer de précieux moments avec son petit-fils Louis. Ces deux là ne se connaissent pas bien mais ils vont apprendre à se découvrir, à partager les souvenirs du passé de l’un et les rêves de l’autre. Deux générations qui se découvrent avant qu’il ne soit trop tard car Arthur est atteint de la maladie d’Alzheimer... Aurélie Valognes nous livre une belle histoire dans laquelle il est beaucoup question de transmission et de relation intergénérationnelle. Une histoire touchante et très chargée en émotion. Une histoire que je n’ai pas lue mais que j’ai écoutée. Et oui, grande première, j’ai testé le livre audio grâce à NetGalley. Une expérience qui je l’avoue ne m’a pas pleinement convaincue. Il va falloir que je revoie mes heures d’écoute parce qu’avant de dormir ça ne fonctionne pas. Je m’endors tout de suite !!!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Jolie petite histoire écoutée en audio . La complicité entre Arthur et son petit fils Louis .est touchante . Ils sont sur des pentes opposées de la vie ,le naturel de l’enfant face à la nostalgie du grand père . . Mais pour combien de temps ? Aurélie Valognes raconte de belles histoires , celle des sentiments , celle des relations entre les générations ,la richesse de la vie : la transmission . (Un petit point négatif pour moi la musique de fanfare entre chaque chapitre !)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne suis pas une grande fan des audiolivres car j’ai l’impression qu’on me vole une part de mon imaginaire en imposant une voix, un rythme à ma lecture. Cependant Netgalley propose désormais des livres audio en partenariat avec audiolib et comme ce dernier mois j’ai fait pas mal de voiture c’était une belle occasion d’essayer à nouveau ce format de lecture. J’ai demandé Le tourbillon de la vie, une lecture qui selon moi serait plus facile à suivre en écoute plutôt qu’en lecture. L’histoire proposée dans le dernier roman d’Aurélie Valognes est celle d’Arthur et de son petit-fils, Louis, qu’il va garder le temps des vacances scolaires. Mais Arthur, en froid avec sa fille, n’a révélé à personne le mal dont il souffre, ce mal terrible qui fait perdre la mémoire, qui efface les beaux comme les mauvais souvenirs. Alors le temps d’un été, grâce à Louis, Arthur va vivre de beaux souvenirs…. J’ai trouvé le sujet beau, peut être que la perte de ma grand-mère maternelle l’an dernier, les confinements successifs et l’inquiétude qu’on éprouve pour les siens ont fait de cette lecture, une lecture plus sensible pour moi… La relation entre Arthur et Louis est une belle relation, de celles qui sont nécessaires à la construction d’un individu. Pure, simple, faite d’amour, elle permet à Arthur de se battre. Lui, le grand acteur, le comédien, se fait rattraper par le pire des maux : l’oubli. Plus que l’oubli des textes, c’est le grand Oubli qui est en train de gagner et point de souffleur pour lui sauver la mise. Enfin presque ! Parce que Louis, malgré son jeune âge, a compris que son grand père adoré avait besoin de lui et le souffle de la vie, le tourbillon de la vie c’est peut être ce petit bout de garçon… L’expérience du livre audio a été cette fois plus concluante même si les ruptures musicales pour les changements de piste sont pour moi déstabilisantes… Elles brisent parfois l’élan de lecture et d’autres fois permettent une pause salutaire quand le sujet est un peu plus lourd. Suis je réconciliée avec le livre audio ? peut être mais j’avoue qu’en dehors de la voiture, je n’ai pas réussi à m’y astreindre (transports en commun, maison sont autant de lieux où je préfère un bon livre papier ou une liseuse). En résumé : un livre parfait pour renouer avec l’expérience du livre audio

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’histoire était bouleversante, enivrante. Elle vous prend au cœur tellement la relation entre Arthur et Louis est simple et belle à la fois. Arthur est un acteur qui perd la mémoire, quoi de plus horrible pour cette profession ? C’est un homme brisé, plein de fêlures, bousculé par la vie. Louis, c’est la joie de vivre, un enfant qui ne cesse de poser des questions et doté d’une franchise enfantine sans filtre adorable. Ce roman, divisé en trois actes tel une pièce de théâtre, est avant tout une histoire de transmission, par les souvenirs, par les émotions, mais surtout par le théâtre, et plus particulièrement par la célèbre pièce de Cyrano Bergerac. L’écriture arrive à nous transpercer avec des mots simples, mais efficaces. J’ai adoré ce roman et je vous le conseille fortement !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman très touchant. La voix du narrateur aide vraiment a apprécier ce roman. C'est un coup de coeur pour moi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans Le Tourbillon de la Vie (ou comment un enfant peut nous maintenir à la surface) , nous partageons le quotidien de Louis avec son papy Arthur durant les vacances d'été. On y Voit comment Arthur, 60 ans, court après ses souvenirs qui s'effacent peu à peu et Louis, 8 ans, qui court plus vite que lui pour l'aider. Louis éprouve un amour inconditionnel pour son grand-père, il l'admire et fait tout pour le maintenir dans le présent avec lui. Aurélie Valognes manie avec volupté les chapitres entre passé et présent ; nous offre un roman plein d'espoir sur les liens familiaux, l'adversité face à la maladie, le pardon.. et surtout : ne jamais abandonner. La voix choisie pour l'audio nous envoie tout droit sur la plage avec eux pour manger une glace et nous souffle l'émotion ressentie à chaque mot écrit. S'en suit d'un bonus , lu par Aurélie Valognes, sur un sujet qui nous a tous touché ces derniers temps. Une partie intime de l'auteure qui nous ouvre la porte de son univers et de son cœur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je connaissais déjà Aurélie Valognes et j'ai retrouvé sa plume avec un grand plaisir ! Elle a le don de créer des personnages attachants et ses histoires font mouche à chaque fois. Louis et Arthur nouent un lien très fort cet été là. L'un va mûrir très vite pour mieux accompagner l'autre sur le déclin. Les jours leur sont comptés et pourtant ils vont réussir à en faire une fête et à en savourer chaque heure, amassant ainsi des souvenirs précieux pour Louis et un bonheur pur auquel Arthur pensait ne plus avoir droit. Bien que très masculine, cette histoire m'a complètement soulevée, éveillant une grande résonnance dans ma propre perception des relations familiales et des liens essentiels qui nourrissent chaque vie. Première expérience en matière de livre audio, j'ai beaucoup aimé me laisser entraîner par la voix grave du narrateur, très appropriée pour ce récit, aussi bien pour dépeindre les journées de cet été enchanté partagé par le grand père et le petit fils que pour reprendre les pensées intimes d'Arthur, générées par chaque événement ou nouvelle aventure partagée avec Louis. Il a su donner vie aux deux personnages principaux de ce roman et à ceux qui les entouraient de façon vivante. Je retrouvais sa voix avec un grand bonheur à chaque fois !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Habituellement mes lectures d'Aurélie Valognes ont plutôt la tonalité d'une amélie Poulain, humaniste et généreuse dans ses portraits contemporains. Mais ici, c'est la voix de François Berland qui illustre cette version audio du dernier roman d'Aurélie Valognes édité chez Audiolib et donne ainsi une tonalité humaine qui valorise énormément l'écriture fluide de l'auteur.Comme l'indique le titre : Le tourbillon de la vie traite du lien filial avec toutes ses variantes. Pendant quelques semaines au bord de la mer, dans la maison du désormais vieil homme, Arthur, le fils et Louis, le père vont apprendre à se connaître, à recréer entre eux une relation unique faite de confiance, de profonde affection, de secrets partagés. La voix nous transporte dans un récit alternant légèreté, amusement et respirant bon les bonheurs et les joies toutes simples d'un quotidien partagé pour nous sensibiliser et nous émouvoir d'avantage lors des temps graves, profonds, dramatiques. En trois actes, on éprouve ces mois d'été, de vacances, d'affection, de complicité entre Louis et Arthur jusqu'à la chute, l' AVC qui frappe le vieil homme, et dont Louis va profiter d'une manière à la fois attendue et vivement espérée. En abordant les thèmes de la maladie d'Alzheimer, de la fin de vie et des derniers jours de bonheur qui peuvent toujours survenir, Aurélie Valognes propose une nouvelle fois un récit profond et émouvant

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Arthur est un septuagénère, qui pour les vacances d'été, reçoit chez lui son petit-fils, Louis. Ce n'était pas gagné étant donné que sa fille et lui ne sont pas proches. Arthur cache à tout le monde sa maladie : Alzheimer. Il n'en est qu'aux prémices et déjà elle commence à le ronger. Mais auprès de Louis, il se sent revivre, le garçon le maintient dans le présent . On découvre là une jolie relation, entre un grand-père que la maladie ronge petit à petit et un enfant qui mûrit malgré lui auprès de ce grand-père qu'il apprivoise et affectionne particulièrement. L'autrice a une jolie plume, des mots qui n'ont font tantôt sourire, tantôt monter les larmes aux yeux. Qu'elle est réaliste cette histoire ! Et tellement touchante de par sa tristesse ! On se prend d'affection pour Arthur, ce grand-père qui n'a pas eu une enfance facile auprès d'une mère qui n'a pas su l'aimer à sa juste valeur. Celui qui a cherché de la reconnaissance de par son travail, négligeant par la même occasion sa femme et sa fille. Auprès de Louis, il tente de ratrapper ses erreurs passés, de lui consacrer ses derniers mois, ses derniers jours, ses dernières fois. C'est tendre, doux et dur à la fois. C'est le premier livre-audio que j'écoute lu par un homme. J'avais peur de ne pas apprécier mais c'est conté d'une façon si juste que ça en a rendu l'écoute plus intense. Il y a des llivres qui méritent d'être écouté et celui-ci en fait parti ! C'est une belle leçon de vie ! C'est le premier roman de Aurélie Valognes que je découvrais et il me donne très envie de découvrir les précédents. Je le recommande vivement !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ma première expérience avec Aurélie Valognes date de la sortie du livre Au petit bonheur la chance. J'étais en librairie, on m'avait beaucoup parlé de son écriture. J'ai donc sauté le pas et ai fait la rencontre d'un petit bout de chou collé dans les pattes de sa grand-mère, attendant patiemment sa maman entre les carottes du jardin et les visites du facteur. C'est donc avec une grande joie que je me suis plongée dans ce roman audio dès que j'en ai eu l'occasion, l'envie de retrouver cette tendresse du quotidien étant bien trop forte que pour attendre une sortie de plus. Et bien croyez-le ou non : je vais le racheter rien que pour pouvoir noter les citations et l'avoir dans ma bibliothèque. Dans ce presque huit-clos, Aurélie Valognes nous raconte l'histoire de Louis et d'Arthur, un petit garçon de huit ans à la philosophie déjà bien formée (comme à peu près tous les enfants, finalement) et de son grand-père, ancien comédien qui commence à oublier plus qu'il ne le voudrait. La complicité de ces deux personnes va raviver le quotidien d'Arthur, quelque peu tâché par des disputes, des animosités, des oublis et des départs. Des abandons. Arthur était lui-même dès lors qu'il foulait des planches de théâtre ou que la caméra était braquée sur lui. Aurélie Valognes y décrit alors les beautés de la comédie, ses avantages et ses inconvénients. L'adrénaline qu'on peut ressentir grâce à la scène à côté de la solitude qui l'accompagne. Une descente aux enfers juxtaposée à une montée des marches. L'auteure explique après le roman qu'elle n'a pas voulu écrire sur le confinement, mais qu'elle n'a pas pu le laisser de côté. Étant loin de ses proches (ce qui est paradoxal), elle a exprimé dans ce bouquin la peur d'oublier, mais surtout la peur d'être oubliée. Par sa mère qui se retrouvait seule, qui essayait de voir le moins possible ses propres parents qui, pourtant, avaient tant besoin d'elle. Elle a donc choisi de raconter l'histoire d'un destin qui, au monde, a peut-être le plus besoin de sa mémoire : celle d'un comédien. Avec sa poésie habituelle, elle dépeint la magie du quotidien, ces petits détails qui font toute la beauté d'une histoire qu'on raconte. On trouve toujours dans ces livres - excepté des personnes âgées et des enfants - une tendresse incroyable entre la tristesse d'une fin de vie et l'insouciance du début d'une autre. Aurélie Valognes peut être cash. Raconter une histoire qui finit mal, parce que les "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" ne sont qu'une exception dans le monde réel. Mais elle peut être terriblement douce quand il s'agit de capter les réflexions enfantines, l'insouciance d'un petit bonhomme pour qui tout est possible. Qui se demande pourquoi la vie doit être si complexe. Sans mentir, je pense que plusieurs voyageurs de bus ont dû me prendre pour une folle, à me voir rire et pleurer seule à l'évocation des aventures d'Arthur ou des discussions de Louis. En toute honnêteté, comme dit plus haut, je vais acheter ce bouquin pour l'avoir dans ma bibliothèque et ainsi pouvoir toucher les mots en plus de les avoir entendus - qui plus est, par une voix extrêmement charmante -. Je compare souvent l'écriture d'Aurélie Valognes à un gâteau chocolat - framboise : relevé, presque acide, mais tendre et délicieux. Parce que tout le monde aime le chocolat.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le tourbillon de la vie, ce sont des tranches de vie, un huis-clos en trois actes où Aurélie Valognes, dont je découvre l’oeuvre, met en scène un grand-père et son petit-fils. Si vous voulez des émotions fortes, des réflexion sur la vie, de l’amour mais aussi une justesse dans le ton je vous invite vraiment à découvrir ce merveilleux livre. Avancer en tant qu’adulte quand l’enfance ne nous a pas fait de cadeau, nous a fracassé… la résilience d’Arthur est magnifiquement dépeinte. Le style est si fluide, si beau qu’il convient parfaitement à un livre audio. On sent tout l’amour que l’auteure a pour le théâtre et l’oralité, la voix/la voie à trouver. Le narrateur nous enchante. Les deux voix, celle du grand-père et celle du petit-fils sont bien distinctes. Une connexion parfaite entre les deux personnages, une histoire poignante! Rester présent les uns pour les autres, profiter de la vie, quoiqu’il arrive il faut garder du lien et être généreux. Je vais lire les autres livres de l'auteure. Je dirai que ce livre est à lire, absolument. Merci infiniment à Audiolib et NetGalley pour ce cadeau.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai passé un bon moment avec ce livre audio qui est mon premier roman d'Aurélie Valognes. Cette auteure a beaucoup de succès en bibliothèque et j'étais curieuse de la lire enfin. La relation entre Louis et son grand père est très attendrissante, mais surtout très réaliste et bien retranscrite. J'ai juste eu l'impression d'observer un moment de vie entre les deux personnages et de vivre cet été à leurs côtés. Concernant le narrateur, je l'ai trouvé très expressif ! J'avais presque l'impression d'écouter toute une pièce de théâtre par moment. Il faut dire, comme le précise l'auteur dans une interview à la fin du livre audio, que le livre comporte beaucoup de dialogues qui lassent de la place à l'interprétation de François Berland. Ce livre aborde des thèmes tels que la transmission, la famille et surtout l'importance de savourer chaque jour. Si le livre sait aborder des sujets qui ne sont pas des plus joyeux, le lecteur n'en ressort pas abattu, mais avec une envie de croquer la vie à pleine dent et de profiter des gens qu'il aime !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman bien lu qui représente bien la fraicheur d'Aurelie Valognes avec un sujet pourtant poignant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est le premier roman audio que j’écoute. J’ai été transportée par la voix profonde et exceptionnelle du narrateur, François Berland. Ce roman se prête vraiment bien à une écoute car il y a beaucoup de dialogues… Ce fut une écoute très émouvante, pour ma part. Aurélie Valogne présente dans ce récit la relation entre un grand-père et son petit-fils sous forme d’une pièce de théâtre. Les souvenirs nous emportent, la nostalgie est là entre rire et larmes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Est-ce que toi aussi, tu as l’impression de voir filer les temps ? Est-ce que toi aussi, avant-hier tu étais enfant ? Tu courrais pieds nus vers la mer ? Tu mangeais des glaces ? Tu construisais des châteaux de sable ? Est-ce toi aussi, hier, tu regardais tes enfants courir vers la mer ? Rire aux éclats et se chamailler pour la pelle que tu avais achetée sur la digue de mer à la boutique des souvenirs ? Toi aussi, tu savoures les souvenirs de ces moments partagés ? En regardant la couverture du dernier opus d’Aurélie Valognes, je me dis que « Le tourbillon de la vue », c’est un peu comme les arbres fruitiers au printemps. Ils sont plein de fleurs et puis un jour, une averse, une bourrasque et hop…les pétales s’envolent et tourbillonnent… C’est très beau d’ailleurs, cette période du printemps où les trottoirs se transforment en tapis de douceur. « Le tourbillon de la vie », c’est aussi un roman sorti fin mars de cette année aux éditions Fayard. Un très beau roman, une très belle histoire sans pour autant être une romance d’aujourd’hui. « Le tourbillon de la vie », c’est un pan de la vie d’Arthur. Si Arthur a joué les plus grands rôles au théâtre, il est en revanche passé complètement à côté de son rôle de père. A présent qu’il ne joue plus sur les planches, il passé l’été avec son petit-fils, Louis. Au fil des jours, Arthur va se poser et partager avec Louis des choses si simples comme déguster des glaces, avoir des conversations philosophiques comme quand on a 8 ans, se baigner… Un lien particulier unit l’enfant et son grand-père que sa mère refuse de voir tant Arthur y a semé le vide. Un lien qui mènera le petit garçon à cacher le secret de son grand-père… J’ai vraiment dégusté cette histoire comme j’aurais pu le faire avec mon dessert préféré (qui n’est pas la glace). Je me suis attachée au duo plutôt improbable que forment ce grand-père au bout de sa vie et son petit-fils qui démarre la sienne. Ce roman est précieux à mes yeux car il nous rappelle l’importance du lien entre les différentes générations. Il nous montre ce que nous avons oublié, perdu entre nos heures de boulot, notre course à tout bien faire, ce train train qui ressemble trop souvent à un TGV. Et puis, à trop bien faire, nous passons à côté de l’essentiel. Nous ne prenons plus le temps de vivres des instants. Instants parfois volés avec nos ainés, nos plus jeunes, nos pairs…ou nous-même. N’est-il pas dommage d’attendre l’automne de nos vies pour enfin avoir le temps de transmettre notre amour, nos savoirs, nos expériences. Nos vies sont-elles vouées à être vécues dans la solitude, à la recherche d’un résultat, d’une victoire ou d’un profit ? Et si ce profit était ailleurs, dans nos relations ? Aurélie Valognes signe ici un roman émouvant. Avec beaucoup de tendresse et d’humour, elle nous emmène sur une plage de l’Atlantique manger une glace avec Louis et Arthur, les pieds dans le sable. La lecture audio de François Bertrand est tout à fait raccord avec le livre. Sa voix pourrait être celle d’Arthur. J’ai adoré. La version audio se termine par une interview de l’autrice qui nous éclaire sur le livre et lui donne une dimension encore plus humaine. Vraiment, j’ai pas mal d’avis différents sur ce livre. Certains l’encense, d’autres le décrie. Mais moi, je te dis, fais-toi ton propre avis. Ne te prive pas d’un bon moment lecture. Ce roman est sincère, émouvant et tendre. Idéal pour l’été…

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'avais déjà écouté un livre en Audible et il s'agissait de Dear You d'Emily Blaine. J'ai peu d'expérience avec ce format car quand il s'agit de dialogues , j'ai toujours un peu de mal avec le fait que seule une voix se faisait entendre. Ici , j'ai grandement apprécié car c'est en quelque sorte un récit de vie et on se prend au jeu de cet été entre Arthur et son petit fils Louis. Arthur est un grand père de 78 ans et il doit impérativement profiter de cet été pour renouer avec son petit fils Louis . Le temps lui est compté et c'est une terrible maladie qui commence à grignoter du terrain et de sa mémoire. Lui qui a eu une brillante carrière au cinéma et au théâtre , le destin sera très ironique le concernant. Il va partager de tendres moments avec ce petit garçon de 8 ans qui n'a pas sa langue dans sa poche mais qui sera très attendrissant dans sa relation avec ce grand père qu'il voit changer. Il a conscience de ses pertes de mémoire et un certain jeu va s'installer entre eux. Il sera sa bouffée d'oxygène dans cette plongée qui finira par le happer complètement. Le sens de la famille est donc présenté ici et nous verrons qu'Arthur a non seulement coupé les ponts avec OScar son frère , mais également sa mère et sa propre fille Nina. Il a toujours privilégié sa carrière au dépit de sa vie familiale et elle va se retrouver seul très vite. J'ai donc été émue par cette relation franche et honnête qui va se tisser. Le petit Louis est né dans ce monde moderne qu'on connaît tous et avec Arthur , il va retrouver le goût des choses simples comme une partie de pêche , la taxidermie et tous ces petits moments qu'on peut partager avec son grand père. On va espérer que le rythme de la maladie ne va pas le priver de ces derniers moments de bonheur et que ce dernier aura aussi le temps de faire la paix avec son passé et pouvoir effacer les erreurs qu'il a commis ou qu'il va commettre. J'ai aussi aimé les flashbacks qui nous permettent non seulement de vivre ses moments de célébrité mais aussi les moments de rupture avec sa famille. Tout un panel de sentiment sera présent au fil des pages et j'ai aimé le lyrisme et la poésie des propos. Bref, c'est la première fois que je lis un roman d'Aurélie Valognes et je me suis régalée. Avec Le tourbillon de la vie, nous avons le sentiment qu'il nous faut prendre le temps de savourer chacun moment précieux que la vie nous offre pour les chérir du plus profond de notre être. Une belle leçon de vie qui ne tombe pas dans la moralisation.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Arthur va enfin pouvoir passer toutes les vacances d’été avec son petit-fils Louis. Pour lui, c'est l’été de la dernière chance et il fera tout pour le rendre inoubliable. Entre parties de pêche, promenades, baignades dans les vagues et cours de théâtre, le grand-père va transmettre tout ce qu’il peut à son petit-fils. Un roman touchant, plein d’amour et de tendresse sur cette si belle relation entre un enfant et son grand-père.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :