Le Fabuleux Voyage du carnet des silences

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 4 févr. 2021 | Archivage 12 avr. 2021

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LeFabuleuxVoyageducarnetdessilences #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782265144132
PRIX 21,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

J'ai adoré ce roman choral. Je suis rentrée tout de suite dans l'histoire de ces personnages si attachants. Un livre complètement addictif où je voulait absolument connaître la fin de l'histoire. L'auteur évoque tous les problèmes de société actuels : la solitude malgré les réseaux sociaux, les travers de ces mêmes réseaux, l'acceptation des couples homo, les différentes addictions (alcool, drogue). Tous les ingrédients y sont pour en faire un très bon roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On rencontre tout d’abord Julian, l’initiateur du carnet des silences, désireux de parler de sa solitude face au monde qui l'entoure après le départ de sa femme, Mary. Lui qui a toujours été entouré, admiré. Puis on fait la connaissance de Monica et de ses désirs profonds, de Hazard et ses addictions qu'il tente de soigner, Riley et son éternel optimisme, Alice l'accro aux réseaux sociaux ou encore Lizzie qui incarne la sagesse même. Chaque personnage, et ceux qui gravitent autour d'eux, s'ajoutent au fil de la lecture. Tous les destins se mêlent et se croisent, se recoupent et se complètent. J’ai tout simplement adoré ce roman ! Une idée originale que ce carnet qui passe de mains en mains, révélant les secrets intimes de chacun. Là où je suis déçue, si je peux dire, c’est qu’avec le titre je m’attendais à ce que le carnet voyage de pays en pays - alors qu’en vérité il reste dans le même quartier de Londres. Finalement j’ai aimé cette version qui rapproche les voisins et les habitants du quartier, mais le titre est peut être trop "ambitieux". C’est une fin ouverte comme je les aime, on a l'impression de laisser les personnages en plan soudainement, comme s’ils allaient continuer à vivre loin de notre regard. Je recommande !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une lecture magique et qui fait du bien. Un coup de cœur pour terminer cette année ! Ou comment un simple carnet vert va changer la vie des personnes qui y écrivent sincèrement ce qu'ils ressentent. Je conseille à tout le monde de lire ce roman écrit par Clare Pooley. À la base je voulais publier mon avis plus tard (sur Instagram) mais c'est tellement un coup de cœur pour moi que je veux absolument vous en parler maintenant! ▪︎▪︎▪︎▪︎▪︎▪︎ Bienvenue au Monica's café et venez faire la rencontre de Julian, Monica, Hazard, Riley, Alice, Lizzie et toute une palette de personnages tous différents et haut en couleur, avec leurs qualités et leurs défauts. Venez assister aux nombreux changements et aux beaux moments que vont vivre les personnages de ce roman, qui se sont rencontrés grâce à un étrange petit carnet vert trouvé par hasard lorsqu'ils en avaient le plus besoin. Dans ce livre (qui possède une très jolie couverture) Clare Pooley nous parle du pouvoir de l'amitié et des rencontres. J'ai été profondément touchée par l'histoire des personnages de ce roman. L'histoire que nous raconte l'auteure est très belle, poétique et originale tout en ayant sa part de tristesse. Le Fabuleux Voyage du carnet des silences reste tout de même un livre que nous avons tous besoin de lire : plein d'espoir, d'amour et d'amitiés. C'est un très grand coup de cœur moi et j'espère que mon avis vous donnera envie de découvrir cette jolie histoire avec ses personnages attachants.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un carnet laissé sur une table de café, dans lequel une personne a tracé quelques lignes invitant qui veut à écrire sa propre vérité en toute franchise. Ce même carnet qui passe de main en main... Voilà l'intrigue assez simple et qui promet une lecture où l'on irait de personnages en personnages... Le principe n'est pas nouveau et au bout de quelques pages on a plaisir à découvrir des personnage assez stéréotypés certes, mais très attachants : un vieux peintre célèbre isolé dans son veuvage, une jeune femme autonome et indépendante en désir d'enfant, un trader addict... A un moment cette routine dérape et une histoire se crée. On glisse gentiment vers le feelgood, l'espoir, le bonheur, des relations chaleureuses... Et hop, un nouveau twist vient faire voler en éclat cette dynamique ! J'ai eu un bon petit coup de coeur pour ce roman ! Une lecture facile avec des personnages touchants qui prennent de l'épaisseur au fur et à mesure de l'histoire et s'échappent de leurs stéréotypes. Une histoire de sentiments et d'humanité retrouvée ! Idéal pour commencer l'année et soigner le moral. Une très jolie découverte pour laquelle je remercie NetGalley !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Roman particulier et superbe à la fois, roman choral, Chaque personnage a son rythme personnel, son identité. Avec le stratagème du carnet des silences on déroule une pelote de plusieurs vies, avec toutes leurs attentes et leurs non-dits. Que voit-on réellement des autres et que voient-ils de nous? Lorsque nous parlons de nous, sommes nous toujours honnêtes ou cherchons nous à plaire ? Doit-on oser dire la vérité? Roman à tiroirs, mais toujours avec une constante, une philosophie de vie. D'où venons nous, qui sommes nous et où allons nous. Style fluide, très bien écrit, malgré quelques coquilles et erreurs de traductions signalées à l'éditeur, j'espère qu'elles disparaitront lors de la publication. Pépite, coup de cœur, très joli roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Départ imminent pour Londres avec ce livre de Clare Pooley. En véritable ode à l'amitié, cette histoire de destins croisés est une bouffé d'air frais. Il met en lumière plusieurs choses importantes, qui nous semblent pourtant insignifiantes : l'amour de soi, l'importance d'être indulgent envers soi-même, et l'impact que les silences et les secrets peuvent avoir pour nous et autour de nous. Tout démarre avec Le Carnet des Silences, créé par Julian, cet octogénaire muré dans sa solitude. Ancien peintre, il a tout perdu depuis le départ de Mary. A tel point que le temps s'est comme arrêté pour lui : dans sa maison, dans sa penderie, dans son cœur. Dans ce carnet, il se livre. Il prend conscience qu'on ne connaît jamais vraiment ceux qui nous entourent. Et qu'il en est de même pour eux. Le principe est simple, il suffit de répondre à une seule question, sans artifice : qui êtes-vous vraiment ? Il dépose ce carnet dans le café où il passe un peu de temps. Et c'est sa propriétaire qui le trouve. Monica joue le jeu, à son tour. Après tout, cela ajouterait peut-être un peu de piment à sa vie ? Elle écrit ses craintes, ses peurs de l'avenir, ses aspirations. Et laisse le carnet à son tour. L'histoire continue, dans ce quartier de Londres où de simples passants deviendront plus importants que vous ne le penserez. La vérité, aussi dérangeante soit elle, peut être salvatrice, pour vous et ceux qui vous entourent. J'ai adoré découvrir tous ces personnages, avec leurs défauts et leurs qualités, avec leurs doutes, et leurs ambitions. Leurs personnalités, en somme. Des personnages attachants, parfois énervants, parfois touchants. Des personnages qui m'ont semblé plus vrais que nature, qui m'ont accueillie dans leur bande surprenante, éclectique, où finalement, le noyau commun est le Carnet des Silences. Je suis heureuse d'avoir découvert ce livre. C'était le bon moment. Alors je commence la nouvelle année avec une autre vision des choses. Et c'est là tout le pouvoir de la littérature.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lorsque j'ai vu la couverture de ce roman j'ai tout de suite eu envie de le lire, j'ai pris le temps de regarder le résumé et il m'a beaucoup plu. On va découvrir un à un chaque personnage qui dévoilera ses secrets dans ce carnet. Des secrets intimes qui les touches profondément ou bien des requêtes qu'ils aimeraient voir se réaliser. Au début j'ai beaucoup apprécié les personnages de Julian et Monica et j'ai presque détesté Hazard (oui c'est un drôle de prénom) mais au fur et à mesure de l'histoire où on commence à mieux le connaître, je l'ai plus apprécié ! La pauvre Alice m'a fait beaucoup de peine, elle est à la fois seule et à la fois entouré de milliers de followers. Je n'ai pas beaucoup aimé son mari qui l'abandonne à son rôle de mère et qui lui reproche de se laisser aller alors que son bébé n'a que 4 mois ! Qui est parfait après la naissance d'un bébé ? On apprend au fur et à mesure à connaître tous ses personnages qui vont se lier d'amitié grâce au carnet. A la base ce qui était une initiative pour que les gens écrivent leur histoire puis le passe à quelqu'un d'autre est devenu une raison d'être pour certains et on réappris à vivre grâce à eux.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un livre apaisant ! Le carnet des silences c’est celui commencé par Julian, artiste excentrique, un jour de déprime plus important que les autres. Il le laisse dans le café de Monica après y avoir raconté une partie de sa vie et questionné les lecteurs sur leur sincérité personnelle et envers les autres. Monica lit son histoire. Touchée, elle décide de permettre au carnet des silences de poursuivre son chemin en écrivant à son tour une partie de son histoire, ses désirs, ses défauts et ses aspirations. Elle laisse ensuite le carnet dans un bar à vins. C’est ainsi qu’à travers ce carnet, on rencontre une jeune mère se débattant avec l’arrivée de son 1er enfant, un partenaire de couple homosexuel qui a du mal à assumer son amour devant sa famille. On y parle aussi d’amitiés profondes et d’espoirs. Et si ce carnet pouvait changer leurs vies ? Des sujets de société incarnés par des personnages très attachants, le tout enveloppé d’une grande douceur. A lire en ces temps troublés.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce roman, tout tourne autour d'un banal objet: un carnet. Un jour de désespoir, un vieil homme Julian décide de coucher sur papier ses sentiments avec la plus grande sincérité. Il avouera avec modestie la solitude qui le ronge et telle une bouteille à la mer laissera ce carnet dans un café. Ces quelques lignes vont alors bouleverser non pas la vie de cet homme seulement, mais celle de tout un quartier. Nous allons donc découvrir une galerie de portraits étonnante : un artiste à la retraite, la gérante d'un café , un jeune loup de la City,une blogueuse branchée en passant par un surfeur australien. Ce qui fait la force de ce roman est le chemin parcouru par chaque personnage au fil des pages et le fait que s'ouvrir aux autres permet de mieux se connaitre soi-même. Si au début de la lecture je pensais avoir affaire à un roman cousu de fils blancs, au fur et à mesure de l'histoire, je me suis laissée emporter par l'intrigue qui s'est avérée plus profonde que ce que je pensais. Une bonne découverte, donc!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le carnet des silences, c'est ce confident à qui nous pouvons dévoiler qui nous sommes vraiment car qui connait réellement nos aspiration. Un peu comme une bouteille à la mer ce carnet peut être pour certain un appel à l'aide pour d'autre une libération d'aspirations honteuses. Ce carnet va changer la vie de tous ces lecteurs et écrivains, en passant de main en main une communauté joyeuse va se créer. Un véritable élan de solidarité va en découler. Avec le carnet des silences, l'autrice nous rappelle aussi que les apparences sont souvent loin d'être ce qu'elles paraissent, que derrière le perfection des  photos des réseaux sociaux se cachent des filtres et une réalité différente. Que derrière une femme forte et indépendante des manques peuvent être présents, que derrière un deuil se cache d'autres blessures. Ce carnet c'est aussi une manière de créer du lien, de faire réellement attention à ses proches, à ces voisins qui peuvent avoir besoin d'aide.  Un très joli roman choral qui nous embarque totalement. A travers cette multitude de personnages, vous vous retrouverez dans certains, d'autres vous agacerons mais le message ne vous laissera pas de marbre car même si une attention peut être intéressée ou un message tronqué certains gestes changent votre vie. A chaque fois que le carnet change de main, un nouveau personnage vient intégrer notre histoire pour nous apporter un nouveau souffle, un nouveau sujet, l'homosexualité, la maternité et l'impact sur le couple, les addictions, la solitude…  Tel le battement d'ailes du papillon peut déclencher un ouragan, ce carnet va chambouler bien des vies.  Ce roman est riche par les thèmes abordés, par sa justesse. Je me suis attachée à plusieurs personnages et leurs failles étaient touchantes. De nombreux rebondissements rythment la lecture, je n'ai donc pas vu les pages passer. L'autrice nous invite surtout à avoir un œil critique car les apparences sont souvent trompeuses...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le carnet des silences, curieuse initiative de Julian, déterminé à partager certains secrets et regrets avec des inconnus, en abandonnant le carnet sur une table de café. Petit à petit chacun des nouveaux propriétaires du carnet va découvrir les histoires des autres, ajouter la sienne et surtout faire des rencontres. Parce que le carnet rapproche ! Le fabuleux voyage du carnet des silences est un roman choral où l'on passe d'un personnages à l'autre, sans jamais perdre de vu les premiers protagonistes. Les personnages se lient d'amitié les uns avec les autres. L'intrigue égraine leur joies et leur peines, leurs secrets et leurs regrets pour les voir évoluer. J'ai beaucoup aimé ce roman tour à tour drôle et triste, où l'on s'attache facilement à toute cette équipe de cabossés de la vie. Jusqu'au final, qui semble vouloir donner un nouveau départ au carnet. Un grand merci aux éditions Fleuve et Netgalley pour cette jolie découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Monica trouve un carnet dans son café, et pas n’importe quel carnet ; il s’agit d’un carnet vert au titre mystérieux « Le carnet des silences ». Elle commence la lecture et y découvre un mot laissé par le propriétaire de ce carnet, Julian Jessop, un artiste peintre assez âgé qui se sent seul, qui a eu du mal à accepter son entrée dans le grand âge. Monica va à son tour décider de confier l’un de ses secrets à un inconnu, en remplissant elle-même le carnet des silences avant de le déposer dans un endroit où Hazard, un ancien trader de la City, le découvrira à son tour, et ainsi de suite. Ce carnet va changer la vie de tous ceux qui vont croiser son chemin. Il va voyager à l’autre bout du monde, en Thaïlande, avant de retourner dans le quartier de Londres où résident plusieurs personnages de ce roman. Les protagonistes rencontrés dans ce livre sont attachants, généreux, touchants de sincérité. Chacun d’entre eux semble à une période de grand changement dans sa vie, et le carnet des silences va les aider à avancer, à vivre différemment. Certains personnages m’ont tout de même agacé, je les ai trouvés trop « mous », trop conservateurs ou trop rigides. Mais j’ai trouvé intéressant de suivre leur progression par rapport à leurs failles respectives. Ce livre est plein de générosité, d’altruisme, de petites ou de grandes attentions envers les autres, envers des inconnus qui deviendront par la suite des amis. C’est une belle leçon de vie, qui peut inviter à réfléchir sur le sens donné à sa vie – est-ce que le fait d’avoir un travail particulièrement rémunérateur, de se marier et d’avoir des enfants, ou d’être célèbre, par exemple, apporte nécessairement du bonheur ? Les choses inattendues apportées par le hasard de la vie ne peuvent-elles pas avoir une valeur inestimable ? Faut-il tout planifier ou est-il préférable de se laisser emporter par le tourbillon de la vie ? Voilà quelques questions auxquelles l’auteure tente d’apporter des réponses, en faisant vivre à ses personnages des aventures plus ou moins originales. Il semblerait que le carnet des silences diffuse de la magie à ceux qui le découvrent et l’emportent avec eux pour le lire puis le remplir. On ressent beaucoup d’empathie pour certains personnages de ce roman, qu’ils soient masculins ou féminins. J’ai apprécié la lecture de ce livre plutôt feel-good car il pose des questions intéressantes sur la vie. J’ai aimé le fait que la majeure partie de l’histoire se déroule dans un quartier spécifique de Londres. Certaines questions sociétales que je ne souhaite pas dévoiler ici sont posées. Je parlerai simplement du fait que la place prévue pour les réseaux sociaux, et pour Instagram notamment, m’a plu. Au final, ce roman rappelle que les apparences sont parfois trompeuses, et que le besoin de sincérité et de vérité doit l’emporter. J’ai fini ce livre il y a quelques temps déjà, et je trouve qu’il est plus profond qu’il n’y paraît. Merci à NetGalley et à Fleuve Editions pour leur confiance et pour cette lecture qui fait du bien.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Aujourd'hui, je viens vous parler du livre Le fabuleux voyage du carnet des silences de Clare Pooley. Merci à @fleuve_editions et @netgalleyfrance pour cette jolie découverte. Résumé : Monica a abandonné sa carrière d'avocate pour réaliser son rêve : ouvrir un café sur Fulham Road. Pourtant, elle sent qu'il lui manque quelque chose d'essentiel. Le jour où elle découvre sur une des tables un étrange cahier intitulé "Le Carnet des Silences", sa vie bascule. Les premières pages lui révèlent l'émouvante confession de Julian Jessop, un artiste excentrique, agé de soixante-dix-neuf ans qui exprime toute sa tristesse et sa solitude depuis la mort de sa femme. Touchée par cette idée de révéler ses sentiments profonds à des inconnus, Monica décide de continuer le carnet en avouant son désir d'enfant, avant elle aussi de le déposer pour qu'il trouve un nouveau propriétaire. Au risque de voir son destin et celui des autres personnages bouleversées de manière inattendue... La couverture m'a tout de suite attirée. J'ai ensuite lu le résumé qui m'a donné encore plus envie de découvrir ce roman. L'idée du carnet pour lier des inconnus était un mélange de Dash and Lily et du cupcake café de Jenny Colgan mais en mieux ce qui m'a beaucoup plu. Les personnages ont tous un petit quelque chose qui nous fait les apprécier : Julian le dandy, artiste peintre, de 79 ans ; Monica, proche de la quarantaine, qui rêve du grand amour et de fonder une famille ; Alice, jeune maman, instagrameuse célèbre, mais aussi Hazard, Riley et Lizzie. Chacun souffre d'une addiction et/ou de problème prenant plus ou moins de place dans sa vie. Écrire dans ce carnet va permettre à chacun de dire ce qu'il a sur le cœur, d'avouer ses moindres secrets... sans avoir peur du regard des autres ou d'être jugé. Dernière des personnes souriantes, des photos parfaites sur les réseaux sociaux, , se cachent parfois des personnes qui se sentent seules et tristes. Une attitude qui ne sert que de façade pour faire croire à une vie et une famille parfaite. Mais cela existe t-il vraiment ? J'ai aimé que ces personnages ne soient pas parfaits et leurs vies non plus. Ils ont des doutes, ont fait des erreurs mais essaient de faire au mieux. Une jolie ode à l'amitié. J'ai beaucoup aimé ce roman qui je suis sûre aurait un franc succès dans une adaptation cinématographie ☺️

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un carnet qui passe de main en main, de vie en vie.... Le style fluide, la galerie de personnages attachants, touchants et le fil conducteur de l’histoire m’ont beaucoup plu. C’est vraiment un très joli roman qui devrait lui aussi faire un fabuleux voyage auprès des lecteurs!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Julian souffre de solitude, c'est un personnage qui a connu la gloire, la célébrité, le bonheur... Il est à un tournant de sa vie où il s'ennuie. Sa femme est décédée, elle a laissé un grand vide dans son existence; quant à lui, il est totalement désabusé. C'est l'un des premiers personnages qui écrira dans le fameux carnet des silences. L'objectif de ce carnet est de le faire voyager d'une personne à l'autre. Chaque personnage du roman y ajoutera sa part de vérité. Ce petit carnet créera ainsi du lien, de l'écoute et sera aussi l'occasion de faire le bien autour de soi. C'est un roman choral plein d'humanité, d'amitié et d'amour, que nous propose ici Clare Pooley. C'est un récit idéal en ces moments de doutes et d'épreuves successifs. je le conseille donc avec plaisir. Il sera le compagnon idéal en cet hiver froid et humide, un peu à la manière d'une écharpe ou d'un feu de cheminée. Au delà de cette impression, c'est aussi une expérience véridique que nous propose cette auteure, qui a eu un parcours de vie pas si facile et dont le premier livre raconte sa vérité. A découvrir ! merci aux éditions du Fleuve et à NetGalley pour le prêt de ce roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman m'a vraiment fait passer un bon moment et je vous le conseille si vous avez besoin de vous changer les idées. Il s'agit d'un roman plein d'humanité, qui nous fera découvrir plusieurs personnages aux parcours de vies très différents. Le tout premier, Julian 79 ans, se sent seul et isolé. Un peu oublié de tous après avoir connu la gloire en tant que peintre dans sa jeunesse. Il décide donc de commencer ce fameux "carnet des silences". Un carnet où il parlera de ses regrets, de sa vie, de sa personne, sans mentir, sans enjoliver les choses. Ensuite, il laisse ce carnet sur la table d'un café, pour qu'un ou une inconnu.e le trouve, le lise et décide ensuite de noter ce qu'il.elle n'ose dire à personne. Et ainsi de suite. On va donc alterner entre plusieurs personnages, s'attacher à eux, peut-être même s'identifier à certains. Et je trouve l'idée de ce roman vraiment sympa et originale. Certes certains personnages m'ont moins passionné ce qui a procuré quelques longueurs dans ma lecture... Mon petit bémol, la fin. Mais là c'est vraiment un avis très personnel, attention je ne dis pas qu'elle est mauvaise, juste que j'aurais aimé quelque chose de différent. Mais de manière générale ce fut une lecture facile et agréable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Écrire ce que l'on ne dit pas... Quand un petit cahier fait un fabuleux voyage en passant de main en main ...pour des confidences, des espoirs, des remises en question... Il va créer de jolies rencontres,des amitiés,réparer des vies et des âmes... Un très beau roman de @clare_pooley aux @fleuve_editions , disponible aujourd'hui en librairie. J'ai beaucoup aimé ce roman choral avec une histoire originale et des personnages très attachants. Coup de coeur pour l'histoire émouvante de Julian et Mary : "N'OUBLIE PAS DE SERVIR DES BISCUITS AVEC LE THÉ ! " Un roman qui fait du bien... Merci @netgalleyfrance et @fleuve_editions pour ce très bon moment lecture pour la lectrice qui adore noircir des petits carnets que je suis !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

📔 Une lecture légère, des personnages attachants. Qui n'a jamais rêvé qu'un événement inattendu, une rencontre fortuite, vienne chambouler le cours de sa vie… Quels changements souhaiteriez-vous voir arriver ? (Et si c'était le moment d'écrire tout ça…). C'est ce qui attend les protagonistes de notre roman : un objet somme toute anodin, un carnet abandonné à une table, va provoquer une cascade de bouleversements. 
Pour tout vous dire, j'ai trouvé cette idée de base très tentante ! Partir d'un carnet, y laisser son empreinte et l'abandonner quelque part où quelqu'un y apposera à son tour ses mots… Un carnet finalement pas très intime où chacun parle librement de ses secrets plus ou moins inavouables qu'il cache généralement à ses proches mais qu'il est plus facile de confier à des inconnus. En y laissant les premiers mots, Julian est en passe de changer radicalement sa vie. Il faut dire que le vieil excentrique s'ennuie ferme, qu'il ne parle plus à grande monde non plus et ne serait pas pour laisser entrer un peu de fantaisie dans son quotidien. Le carnet va faire son chemin, passer de main en main et bousculer les destinées des uns des autres… C'est le pouvoir de l'écriture !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un super roman feel good...le genre de lecture plaisir que l'on s'offre (avec un bon thé). Une oeuvre importante pour comprendre la nécessité d'écrire, de s'écrire, de se décrire. Je le conseillerai avec plaisir, notamment lorsque je travaille sur l'autobiographie. Ps: je veux un Monica's café dans ma vie @unlivredeslivres

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous sommes en 2018 à Londres. L'histoire commence par un vieil homme, Julian, qui oublie un cahier sur la table d'un café. La propriétaire du café, Monica, essaie de le rattraper en vain. Le soir, elle l'ouvre et commence à le lire. Il comporte un titre, "Le carnet des silences", et un sous-titre, "le plaisir et le danger d'être sincère". Julian interpelle le lecteur et lui demande s'il connaît vraiment ses proches, ses voisins. Et se connaît-on soi-même ? Il affirme que chacun ment. "Que se passerait-il si nous cessions de mentir ? Si nous risquions à ouvrir notre cœur, à confier ce qui nous définit vraiment et fait de nous ce que nous sommes ?" Alors il se lance et raconte sa vie, surtout sa solitude. Il espère qu'avec ce carnet, une personne au moins saura la vérité sur lui. Il encourage le lecteur à faire de même et à ensuite abandonner le carnet quelque part. Monica se prendra-t-elle au jeu ? Elle écrira à son tour dans le cahier, révélant son désir le plus cher. Et ainsi de suite, le cahier va voyager de personne en personne. Ce carnet va changer la vie de chaque personne qui va croiser son chemin. Monica va décider d'aider Julian, etc. Ce roman brosse une galerie de personnages tous très différents. On s'attache facilement à eux. J'ai beaucoup aimé cette bulle de douceur dans laquelle Clare Pooley met le lecteur. Il s'agit davantage que d'un roman "feelgood". Chaque personnage a une personnalité, une histoire intéressante et développée. Le roman alterne entre des moments drôles et tristes, transmettant au lecteur beaucoup d'émotions. L'auteure aborde beaucoup de thèmes actuels : la solitude, le féminisme, la relation homme-femme, les réseaux sociaux, la famille, la maternité, l'homosexualité, les projets de vie. Le tout avec une belle histoire d'amour, mais je ne vous en dis pas plus ! Bref un premier roman qui fait du bien entre deux romans plus noirs, avec une magnifique couverture qui attire l'œil ! Je l'imagine très bien en film avec le côté "british". Ce serait l'occasion de retrouver les personnages et passer un bon moment avec eux. Merci à Netgalley et à Fleuve éditions pour cette belle lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai A-DO-RE cette lecture ! Une lecture qui tombe à pic, et qui m’a fait beaucoup de bien. J’ai passé un excellent moment avec Monica, Julian, Hazard et les autres personnages ! Ce roman feel-good traite de nombreux thèmes de manière très juste et très fluide. On y découvre de nombreux personnages tous différents, qui m’ont beaucoup touché. J’ai adoré les valeurs d’amitié, de solidarité et d’empathie qui sont présentes tout au long de ce roman. C’est une très belle lecture pour moi ♥️.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le fabuleux voyage du cahier des silences Résumé : Monica a abandonné sa carrière d'avocate pour réaliser son rêve : ouvrir un café sur Fulham Road. Le jour où un de ses clients oublie son carnet sur une table, elle ne peut s'empêcher de le lire. Les premières pages lui révèlent la confession de Julian Jessop, un artiste excentrique, âgé de soixante-dix-neuf ans qui exprime toute sa tristesse et sa solitude depuis la mort de sa femme. Touchée par cette idée de révéler des sentiments intimes à des inconnus, Monica décide de continuer le carnet avant de le déposer dans un bar à vin. Au risque de voir son destin bouleversé de manière inattendue... Quel serait votre réaction si vous tomber sur un cahier qui relate les silences d’inconnus? Personnellement je ne sais pas si j’oserais y poser mes sentiments .. je serais même gênée de lire les histoires des autres et de rentrer dans une certaine intimité ... et en même ça doit être bouleversant de savoir que chaque être humaine a ses problèmes , sa façon de voir la vie , des secrets différents les uns des autres. C’est bien construit de la façon que chaque personne va entrer dans la vie de chacun grâce à ce cahier , où des vérités vont resurgir en chacun d’eux , des silences seront brisés , des solitudes n’auront plus lieux d’être ... C’est un livre qui fait du bien , qui tient en émoi. Mais je trouve qu’il a certaine longueur ... c’est un peu long et la fin est pour moi bâclé ... J’ai passée un très bon moment mais ce n’est pas un coup de cœur pour moi , j’ai eu beaucoup de difficulté à m’attacher aux personnages. Hormis Monica qui a une personnalité attachante , les autres je les trouves pas vraiment sympathique ... C’est un livre où on y trouve beaucoup d’humanités , des actes sincères. On y aborde aussi des sujets de société : la vieillesse et sa solitude, l’acceptation de l’homosexualité, la place de la femme après une grossesse , la réalisation de ses rêves..

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans les rues londoniennes, Monica tient un café après une reconversion professionnelle. Ce café la rend heureuse en attendant de trouver l’amour et de pouvoir fonder une famille. Un beau jour, elle découvre un carnet abandonné par un client. Dans ce carnet, Jullian y raconte une partie de son histoire et invite le lecteur à en faire de même avant de déposer le carnet dans un autre lieu. C’est donc comme ça que nous allons faire la connaissance de Jullian, Monica, Hazard, Riley, Alice, Lizzie et Marie ! Vous allez me dire que ça fait beaucoup pour s’y retrouver et bien non ! Le récit est très bien construit et il est très facile de se retrouver dans les histoires de chacun. Nous découvrons leurs personnalités et les rencontres qui vont en découler. Ils habitent pour la plupart le même quartier, vivant, chacun de leur côté avec leurs doutes, leur solitude et parfois même leurs regrets. Ils vont pouvoir se retrouver grâce à l’intervention de Monica. Ce petit groupe va se trouver des intérêts communs, partager ensemble des doutes et des bons moments. Chacun va pouvoir apporter du soutien à l’autre et l’aider à le faire avancer. Ce roman aborde des sujets très variés comme la solitude, l’addiction, la dépression post partum, le désir de maternité. J’ai vraiment été charmée par cette histoire et je remercie les éditions Fleuve pour cet envoi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :