Le Marsupilami de Frank Pé et Zidrou

La Bête

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 9 oct. 2020 | Archivage 26 nov. 2020
Éditions Dupuis, Dupuis "Grand Public"

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LaBête #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Capturé en pleine Palombie par des Indiens Chahutas et vendu à des trafiquants d'animaux exotiques, un marsupilami débarque dans les années 50 au port d'Anvers. Réussissant à s'enfuir, il arrive dans la banlieue de Bruxelles et est recueilli par François, un jeune garçon fan d'animaux dont le quotidien est loin d'être facile. Le début d'une aventure passionnante, parfois sombre mais toujours porteuse d'espoir, et d'une belle amitié.

Capturé en pleine Palombie par des Indiens Chahutas et vendu à des trafiquants d'animaux exotiques, un marsupilami débarque dans les années 50 au port d'Anvers. Réussissant à s'enfuir, il arrive dans...


Formats disponibles

FORMAT GF cartonné
ISBN 9791034738212
PRIX 24,95 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Une très belle découverte que ce Marsupilami revisité ! Les illustrations nous mettent tout de suite dans l'ambiance : nous allons voir un Marsupilami réaliste (autant qu'il puisse l'être) et non édulcoré. Le titre est assez évocateur également. L'histoire se situe à la fin de la seconde guerre mondiale, et les blessures en résultant ne sont pas encore refermées. François, notre jeune héros au grand cœur, est d'ailleurs la victime de brimades de certains camarades de classe. Pour moi, l'intérêt de l'histoire réside donc dans la façon de traiter cette période historique, autant que dans la relation que le jeune garçon arrive à tisser avec une bête sauvage, le Marsupilami. Une belle histoire d'amitié dans un contexte historique encore assez noir. Premier tome d'une nouvelle série. Vivement la suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce premier tome est une vraie réussite! Les personnages sont terriblement attachants, Franz vraiment adorable et son amour pour les être abandonnés vraiment touchant. La maman n'est pas en reste avec un passé loin d'être facile et sa relation avec le Professeur promet une belle évolution! On découvre un Bruxelles sombre et ébranlé par la guerre, la violence toujours présente entre les hommes... et des moments d'humanité qui réchauffent le cœur. Hâte de découvrir la suite!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Wow, quelle superbe bande-dessiné. Les premières pages étaient très sombres et à cause de cela j’avais repoussé cette lecture mais finalement, pour le readathon #halloweenatnd, je m’y suis mise et j’ai adoré. On y retrouve le marsupilami, animal fictif créé par André Franquin, dans un monde d’après-guerre. Le trafic d’animaux, le harcèlement sont des sujets abordés dans cette bande-dessiné de manière très intéressante. Le petit François est très attachant et sa maman est une femme que j’admire. A cause du fait que son papa est allemand, François se fait harceler à l’école. De plus, tout n’est pas rose pour la maman non plus, se faisait elle aussi harceler d’une certaine manière. Leur histoire est très touchante je trouve. J’ai bien aimé les dessins, les couleurs font un peu vintage et certaines illustrations sont superbement détaillées. J’ai vraiment hâte de lire la suite parce que là, je n’ai pas du tout envie de rester sur cette fin à suspense. Je recommande à tous le monde, petits et grands. 5/5

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Que voilà un tome 1 prometteur et qui fait soupirer d’impatience en en tournant la dernière page, déjà impatiente de savoir la suite des aventures de « La Bête »! Nous sommes dans les années 1950, en Belgique. Le jeune François vit seul avec sa mère, au milieu d’un véritable arche de Noé. Lui, le « fils de boche », moqué, insulté, rejeté de tous, se réfugie auprès des animaux. Il recueille tous les éclopés, les malades, les abandonnés. Il offre tout son amour, et une véritbale compréhension. Maus un jour, c’est un bien étrange animal qu’il ramène à sa mère. Echappé d’un bateau arrivé au port d’Anvers, alors qu’il avait été capturé en pleine Palombie par des Indiens Chahutas et vendu à des trafiquants d’animaux exotiques, qui est-il ? Ours, singe, chat ? Et cette quête immense ? Sauvage, volontiers agressif, la bête va pourtant se laisser apprivoiser par le petit garçon. Mais trop de noirceur rôde autour d’eux… Loin du personnage amusant que l’on peut parfois avoir en tête, l’univers de cette bande dessinée est beaucoup plus sombre, tant du côté du destin de l’enfant, que de celui de la bête. Ne vous attendez pas à rire (même s’il y a des moments où on sourit !) . En revanche, vous pourriez bien être émus… Nul besoin d’ailleurs de connaître le Marsupilami de Frankin pour apprécier cette adaptation, on est sur une totale refonte, hommage, mais revu très nettement. Une belle histoire autour du respect, de la tolérance, de l’entraide, envers les humains comme les animaux. Graphiquement, c’est aussi très réussi. Sombre, et plein de détails à la fois, et une vraie recréation du personnage du marsupilami. Et comme je le disais en introduction, j’ai vraiment hâte de lire la suite!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :