Au bout de nos rêves

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 4 août 2020 | Archivage 3 sept. 2020

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Auboutdenosrêves #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Alors que Tom se trouve au bord d’un ravin avec l’intention de mettre fin à ses jours, Léonie arrive sur les lieux avec la même idée que lui. C’est embêtant, aucun d’eux ne s’attendait à avoir un spectateur.

Ils ne se connaissent pas et n’ont a priori aucune affinité, le désespoir mis à part. Mais lorsqu’ils se retrouvent dans un groupe de rigolothérapie, ils se rapprochent et découvrent qu’en réalité ils ont un point commun : des rêves brisés par une vie qui ne leur a pas fait de cadeaux.

Ensemble, vont-ils trouver la force de se relever, de lutter… et d’aller au bout de leurs rêves ?


Alors que Tom se trouve au bord d’un ravin avec l’intention de mettre fin à ses jours, Léonie arrive sur les lieux avec la même idée que lui. C’est embêtant, aucun d’eux ne s’attendait à avoir un...


Note de l'éditeur

Théo Lemattre est né à Dechy, dans le nord de la France. Très jeune, il se passionne pour l’écriture, et publie son premier livre à seulement 16 ans. Après avoir commencé à écrire des thrillers, il décide de s’orienter vers la romance. En 2017, il écrit Prêts à tout qui marquera son tournant dans le roman. S’en suivront une multitude de titres, dont Cinq pas vers le bonheur, La fête continuera sans toi et Sur le fil du cœur, son premier livre publié par Amazon Publishing.

Théo Lemattre est né à Dechy, dans le nord de la France. Très jeune, il se passionne pour l’écriture, et publie son premier livre à seulement 16 ans. Après avoir commencé à écrire des thrillers, il...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782496704525
PRIX 9,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers ma Kindle (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Je remercie chaleureusement Amazon Publishing France pour l'envoi, via net galley et en avant première, du roman : Au bout de nos rêves de Théo Lemattre.
Alors que Tom se trouve au bord d’un ravin avec l’intention de mettre fin à ses jours, Léonie arrive sur les lieux avec la même idée que lui. C’est embêtant, aucun d’eux ne s’attendait à avoir un spectateur.
Ils ne se connaissent pas et n’ont a priori aucune affinité, le désespoir mis à part.
Mais lorsqu’ils se retrouvent dans un groupe de rigolothérapie, ils se rapprochent et découvrent qu’en réalité ils ont un point commun : des rêves brisés par une vie qui ne leur a pas fait de cadeaux.
Ensemble, vont-ils trouver la force de se relever, de lutter… et d’aller au bout de leurs rêves ?
Quand on m'a proposé de découvrir ce roman, je l'ai téléchargé avec grand plaisir car je garde un bon souvenir du précédent roman de l'auteur : Sur le fil du cœur.
Dans Au bout de nos rêves, nous découvrons une jeune femme brisée suite à une chute, Léonie ; ainsi que Tom, dépité d'être quitté par sa copine et de ne pas réussir à réaliser son rêve : vivre de la musique.
Ils ont envie de mettre fin à leurs jours.. toutefois ils veulent le faire au même moment, résultat ils repartent tous les deux de leur coté.
La vie est étonnante parfois car alors que tous deux n'ont rien en commun ils n'arrêtent pas de se croiser ! Ils suivent tous deux la même thérapie et vont être amenés à se voir souvent... à leur grand regret... vraiment ?
Léonie est en colère après la vie. Patineuse artistique, elle a un très bon niveau jusqu'à ce qu'une bête chute lui gâche sa vie. Elle est excédée, en colère, voir haineuse envers tout le monde et elle ne voit pas pourquoi elle continuerait à vivre alors qu'elle ne peut plus marcher et surtout, plus patiner. Ce sport c'est toute sa vie alors quand elle ne peut plus le pratiquer, elle meurt à petits feux... Léonie est agaçante, arrogante, trop certes mais évidemment elle est touchante et attachante. Par moment elle m'a agacé, par moment je l'ai trouvé formidable ! C'est un personnage fort, difficile à oublier, qu'on l'apprécie ou pas.
Quand à Tom, à coté de Léonie, au début, il parait un peu fade. Mais Monsieur a plus de ressources que ça ; ce n'est pas un looser. Il a juste besoin de confiance en lui et d'un coup de pouce du destin...
J'ai aimé ce personnage qui a beaucoup de faiblesses mais aussi plus de force en lui qu'il ne l'imagine.
Au bout de nos rêves est un bon roman, très positif, qui montre qu'avec de la persévérance, du travail, on peut réaliser certains rêves. Et que malgré les coups durs de la vie nous pouvons nous en sortir.
Nous croisons, en plus de nos personnages principaux, quelques personnages forts, à commencer par le psy, la rivale de Léonie, son ancienne coach ou encore le meilleur ami de Tom. Ils sont moins creusés que nos héros mais ils apportent un réel plus à ce roman.
L'histoire est bien ficelée, à la hauteur de mes attentes ; et j'ai pris plaisir à retrouver la plume de Théo Lemattre, que je relirais sans aucune hésitation.
Ma note : cinq étoiles :)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Amazon Publishing pour m’avoir permis de découvrir ce nouveau roman via NetGalley France. La couverture est magnifique et il me tardait de le lire.

On suit principalement deux personnages : Tom et Léonie. Ils viennent de deux horizons différents : elle était patineuse professionnelle, jusqu’à une chute fatale qui la clouera dans un fauteuil roulant ; lui est un musicien raté dont la carrière ne décolle pas, qui se fait plaquer sans préavis, et qui noie sa tristesse dans l’alcool. Ils se croisent au moment précis où tous deux envisagent de mettre fin à leur vie. Quelques jours plus tard, tandis que leurs proches les poussent à faire une thérapie avec un psy un peu bizarre, ils vont se retrouver dans le même groupe et faire plus ample connaissance.

C’est un roman qui traite de sujets intéressants, profonds. Doit-on baisser les bras lorsqu’un coup dur nous arrive dans la vie ? Doit-on s’accrocher, persévérer, quitte à changer de voie quand on arrive dans une impasse ? C’est les questions que se posent Tom et Léonie. Ils ont parfois besoin d’un coup de pied au derrière pour les faire avancer, mais n’est-ce pas la raison d’être des amis ? Leur entourage souhaite leur montrer que la vie ne se termine pas avec un échec et, parfois, ils n’y vont pas de main morte.

Cela dit, ma lecture a été un peu laborieuse. Je dois avouer que je n’ai pas accroché avec le récit. Je ne saurais dire pourquoi, mais j’ai trouvé que certaines parties traînaient un peu trop en longueur et je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Il y a beaucoup d’introspection (trop ?), de répétitions… Bref. Ça ne l’a pas fait, malheureusement. J'en suis désolée, mais ça arrive, parfois.
N’hésitez pas à le découvrir pour vous faire une idée personnelle. Il sort le 4 août !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est la couverture qui m'a donné envi de découvrir ce roman. Ce côté frais, pimpant à l'opposé de son résumé, quoique le mot rigolothérapie (positivotherapie dans le roman) m'a bien interloqué.
On a deux personnages principaux, Tom et Léonie, que tout oppose. Lui est un musicien raté et elle une patineuse artistique reconnue. Mais quelque chose va les rapprocher. Après sa chute, Léonie est en fauteuil et veut en finir, Tom après sa rupture d'avec sa copine et son expulsion, idem. Leur point commun le lieu de leur suicide.
Sensuit une succession de rencontre, notamment chez le même psy, loufoque à souhait, dans un train etc...
Quand on dit que les opposés s'attirent, se sera le cas. Comme une pile avec un point positif et négatif, Tom et Léonie, vont se tirer vers le haut (avec quelque bas) car quand on est déjà au plus bas on ne peut que remonter.
Une jolie histoire qui montre que les épreuves sont là pour nous montrer que tout n' est pas forcément rose, ni acquis. De plus qu'être plusieurs permets d'avancer, d'être moins centré sur soi, de fuir l'égoïsme et de reconnaître que l'on a tous à apprendre les uns des autres.
Aussi que nos rêves ne doivent pas être relégués au placard, même en fauteuil ou à la rue on peut y arriver, en déviant peut être un peu ou changeant de cape ou tout simplement en restant acharné à y arriver.
Un roman qui permet de voir que tout peut arriver, mais qu'on peut tout faire pour aller au bout de nos rêves.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie tout d'abord Amazon publishing et Netgalley pour ce roman.
C'est avec grand plaisir que je retrouve la plume de Théo Lemattre.
Ce ne sera pas une grande chronique.

Théo a la faculté de nous amener à ressentir ce que ses héros traversent.
Léonie avait tout pour elle. Patineuse artistique reconnue par ses pairs, a travaillé dur pour en arriver là. Mais une chute et tout ce qu'elle avait planifié se brise. Son rêve se brise. Désormais en fauteuil elle doit survivre, se sortir de sa dépression mais c'est peine perdue.
Tom est un musicien, chanteur, il aimerait vivre de sa passion mais ce milieu est dur. Et puis lorsque sa copine le quitte, il n'a plus envie de vivre, d'être considéré comme un raté et un minable.
Léonie et Tom vont se rencontrer la première fois au bord d'un ravin afin de mettre fin à leurs jours. Or tout ne se passe pas comme ils l'avaient prévu.

Ils se retrouvent ensuite lors d'une thérapie, un peu particulière, une rigolothérapie. Ils sont sceptiques, pensent que ça ne marchera pas. Mais ils vont y assister tout de même.
Léonie est agaçante, méchante avec son entourage, avec son ennemie de toujours Charlotte. Ses mots sont blessants envers sa famille, envers Charlotte. Elle va devoir faire un travail sur elle, au fil des pages. Elle va devoir apprendre que tout n'est pas perdu, qu'elle peut faire autre chose de sa vie. Mais c'est un long parcours qui l'attend. Elle doit faire la paix avec elle-même, elle doit accepter l'aide des autres. Bien sur ce n'est pas évident, je la comprends. PErdre tout en une fraction de seconde, perdre son rêve, elle qui a travaillée si dur, on peut la comprendre. Mais les autres ont confiance en elle. Ils savent si quelqu'un peut réussir à remonter la pente c'est elle. Des mains vont se tendre pour l'aider, elle va découvrir qu'elle peut retrouver sa passion autrement.
Et puis elle va nouer une amitié avec Tom.
Tom se morfond beaucoup, et c'est agaçant. Il peut malgré tout compter sur son ami, qui lui paye sa thérapie et qui le pousse à vivre son rêve. Tom doit apprendre à se faire confiance. Tout ne peut pas arriver d'un coup. Il faut qu'il surmonte ses peurs et il pourra réaliser son rêve.

Ce roman vous montre comment une thérapie fonctionne, même sur des personnes qui n'y croyaient plus.
La colère, le déni, le deuil.... la vie n'est pas facile, elle est semée d’embûches. Les bonnes personnes vont être sur votre chemin, ne les laissez pas filer. Même si vous leur parlerez mal, elles seront toujours là pour vous, dans les bons et mauvais moments. La vie est trop courte. Les rêves vous permettent d'avancer. Parfois un coup de pouce vous aide, mais il faut que vous ayez confiance en vous. Le travail paye toujours si vous avez confiance en vous et aux autres.
Ne vous avouez pas vaincus à cause d'un obstacle. Ne renoncez jamais.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Théo a réussi à me surprendre encore une fois. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en ouvrant ce roman. Le début est noir, avec une patineuse célèbre qui se retrouve en fauteuil et un musicien qui déprime. Puis un élément nouveau arrive, le thérapeute, avec ses méthodes non académiques. Le roman devient alors plus léger et porteur d’espoir.Puisse-t-il durer jusqu’à la fin….
J’ignore où Théo va chercher tout ça, mais les ressentis sont extrêmement réalistes. La colère, le dépit, la honte de soi sont très bien rendus. Ces personnages ne sont pas tout blancs, ils ont leur part d’ombre. On s’y attache, on les plaint, on a même parfois envie de les gifler pour les faire réagir. Bref, ils nous touchent.
Théo a su trouver les mots justes pour un rendu hyper réaliste des pensées d’une personne qui se retrouve en fauteuil et celles d’un autre qui croyait en ses rêves mais qui n’ont malheureusement pas aboutis.
Une écriture tout en finesse pour un livre parfois un peu dur mais qui est porteur d’un message d’espoir. Si l’entourage nous soutient, si on accepte l’aide des autres, si on s’accepte soi-même, alors tout n’est pas foutu. La vie ne sera pas la même qu’avant, mais elle pourrait s’avérer plus agréable qu’on pourrait le penser.
Un excellent roman que j’ai pris grand plaisir à lire et qui fait du bien

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie NetGalley et les éditions Amazon Publishing de m'avoir permis de lire cette très belle histoire.
J'ai vraiment lu cette histoire avec un grand plaisir ou l'auteur nous fait passer un beau message qu'il ne faut jamais baisser les bras et qu'avec de bons amis on se remet sur le chemin d'une autre vie .
C'est l'histoire de deux êtres écorches vives car l'une Léonie est une grande patineuse mais un jour de compétition elle a eu un très grave accident et a du mal a admettre qu il y aura un long chemin avant la victoire , lui Tom un jeune artiste guitariste qui a du mal a percer dans le monde du chaud biss.
Donc un jour ils vont se rencontrer car ils vont tous les deux au même spy ou il a pas mal de monde et ils vont devoir tous a évoluer .
Tom notre guitariste va être aider par son meilleur ami Mathias qui est lui expert comptable et Léonie par son adversaire qui deviendra sa meilleur amie qui elle aussi est patineuse avec beaucoup d'ambitions .
L'auteur a eu une très belle plume ,une très belle écriture facile a lire, ii a su donner de très bons dialogues a ses protagonistes et beaucoup d'humanité pour que l'on s'attache a eux ,et l'on suit bien leur progrès dans leur vie de tous les jours qui est très dur pour les deux.
Ils ont du lutter pour ne pas sombrer.
L'auteur nous donne une bonne leçon de s'avoir vivre et d'accepter les aures telles qu'ils sont .
Vraiment un très bon livre, je le recommande vivement .
Ma note ; 5/5

Cet avis vous a-t-il été utile ?

😊 A la découverte de 🤗
Au bout de nos rêves de Théo Lemattre
Éditeur: Montlake
Sortie: Août 2020

Merci à Théo qui me fait une nouvelle fois confiance. J’ai découvert l’auteur avec Juste avant de disparaître, puis avec Te souviens-tu de nos promesses, de très belles lectures à chaque fois.

Léonie rêve de devenir la meilleure patineuse du monde depuis son enfance. Travaillant, s’entraînant sans cesse, elle est sur le point de toucher du doigt son rêve quand une chute vient tout chambouler.
Tom est un musicien qui s’isole de plus en plus dans l’alcool. Ses prestations en pâtissent et sa copine finit par le quitter.
Deux âmes perdues qui n’ont plus goût à la vie. Les deux vont se rencontrer au bord d’une falaise, chacun avec la même idée en tête : faire le grand saut et en finir une bonne fois pour toute. Mais ils n’avaient pas prévu la présence d’une autre personne.
Cette rencontre inopinée va les sauver et leur permettre d’entamer tous deux leur thérapie avec l’excentrique M. Thibaud.
Pour Léonie il va falloir tout d’abord dépasser sa colère. Elle n’est plus cette sportive de haut niveau, cette battante que rien n’effrayait, elle ne se voit plus que dans ce corps d’handicapée dépendante des autres.
Tom lui s’enfonce dans l’apitoiement sur lui-même. Il ne peut que constater l’échec de sa vie face à son meilleur ami qui va le loger et tenter de l’aider. Mathias a tout réussi et Tom a tout foiré.

On va suivre en parallèle les deux personnages qui ont touché le fond: déni, dépression, colère mais aussi accepter la main qu’on leur tend, acceptation de leur état, reprise en main...
C’est intéressant car on suit deux parcours différents. Si Tom accepte rapidement de se faire aider et de se reprendre en main, il faudra beaucoup plus de temps et de persuasion pour arriver à inclure Léonie dans les activités proposées par Thibaud dans sa positivothérapie.

Le personnage de Léonie est assez dur, tranchant. Grande sportive qui s’est toujours battue et donnée à 100% pour atteindre ses objectifs, elle ne supporte pas la demi-mesure ni la médiocrité. Pour elle il y a ceux qui se donnent à fond et qui atteignent leurs objectifs et tous les autres pleurnicheurs qui ne méritent pas de vivre leurs rêves. Une vision un peu réductrice et agressive qui s’explique par le traumatisme vécu par l’athlète après son accident. Cependant j’avoue que ça devient un peu pénible à force et j’ai ressenti peu d’empathie pour ce personnage.
Tom est plus vrai, plus naïf, plus imparfait. On compatit plus facilement pour ce personnage malmené, qui certes a largement contribué à ses échecs, mais qui me paraît plus accessible.
On s’attache à ce duo qui va s’épanouir sous nos yeux, l’un avec l’autre. Une jolie histoire d’entraide, de résilience.

Les autres personnages du roman sont plus anecdotiques, moins développés. Ils accompagnent, contribuent à la renaissance de Tom et Léonie mais n’ont pas vraiment de consistance. C’est dommage, je pense qu’il aurait été intéressant de développer un peu plus certains personnages notamment ceux du groupe de travail avec le psychologue.

Ce roman, malgré le sujet plutôt grave de départ (deux vies brisées qui sont sur le point de se suicider) est positif au final. On est même un peu surpris par la facilité parfois à se reconstruire après une telle descente!
Tom est entièrement pris en charge par un ami d’enfance qui le loge, lui paye sa thérapie et ne cesse de l’aider à se reconstruire professionnellement. Léonie quand à elle trouve en son ancienne rivale le coup de pouce inespéré pour rebondir.
Mais au-delà de l’aspect thérapie et reconstruction, c’est aussi un livre sur les rêves que nous portons chacun en nous. Ce point là m’a beaucoup plu et les personnages secondaires ont apporté une nouvelle lumière de ce côté là. Il y a ceux qui ont vécu leurs rêve et ceux qui les ont remisé dans un coin. On découvre les personnages sous un autre jour: la sévère Mme Dirma qui rêve de liberté, le très sérieux Mathias et ses envies de gloire dans la musique, Charlotte qui accomplit les rêves de sa mère... Cette partie du livre est plus développée sur la fin et j’aurais aimé que ça le soit un peu plus et plus tôt dans le roman.

Une jolie lecture pour cette période estivale. C’est ultra positif, plein de bons sentiments et le tout écrit par la très jolie plume de Théo Lemattre.

N’hésitez pas à le découvrir, le livre est disponible depuis le 4 août sur Amazon: https://www.amazon.fr/bout-nos-r%C3%AAves-Th%C3%A9o-Lemattre-ebook/dp/B086K4DXN7

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Léonie est patineuse professionnelle. Depuis toujours, sa vie tourne autour du patinage. Elle n’a rien d’autre dans sa vie, c’est une passion dévorante, d’autant que ses parents l’ont toujours soutenue et aidée à réaliser son rêve. Sa rivalité avec Charlotte la pousse à se dépasser toujours plus sur la glace et à donner le meilleur d’elle-même. C’est une battante et elle veut atteindre l’excellence !

Malheureusement pour Léonie, sa vie va basculer en une seconde : lors d’un concours international, elle chute. La vidéo deviendra virale sur la toile, au grand dam de Léonie, tellement attentive à son image. Se voir se vautrer lamentablement et imaginer le nombre incalculable de vue sur Youtube, la honte ! Mais ce n’est pas le pire…Léonie se retrouve handicapée, sur un fauteuil, colonne vertébrale touchée, les jambes ne répondent plus…

Tom, quant à lui, ne vit que pour la musique. Il rêve de percer dans le milieu et ne compte pas ses efforts pour atteindre son but, multipliant les concerts dans les bars et les auditions. Mais les résultats ne sont pas au rendez-vous, il va d’échec en échec, et en plus sa copine vient de le quitter, tout baigne…

Nos deux personnages sont au 36è dessous. Prêts à en finir avec cette VDM. Outre leur envie commune de se suicider, ils vont suivre la même thérapie. Monsieur Thibaud propose une thérapie particulière, basée sur la reprise de confiance en soi via la « rigolothérapie« . Je dois avouer que ce psy vaut son pesant d’or, avec ses idées et comportements tous plus saugrenus les uns que les autres.

Un livre frais, à la fois drôle et émouvant, touchant et prenant. Léonie et Tom m’ont pas mal énervée au départ, nombrilistes et persuadés d’avoir le plus mauvais karma. Mais ils vont évoluer, mûrir, faire face à l’adversité, et j’aime les personnages qui ne se cantonnent pas à subir leur vie.

La thématique travaillée par Théo est grave. C’est terrible d’être tellement mal dans sa tête et dans sa peau que la seule solution trouvée est d’en finir. Et pourtant, la plume de Théo, délicate, sobre et légère nous pousse à tirer le positif de ces drames de vie. Il arrive à retranscrire les émotions et les ressentis de ses personnages.

Avec Théo, à chaque fois, c’est une aventure totalement différente des précédentes qui nous attend et j’adore ça ! Un régal !!

Je ne peux que vous conseiller ce roman à la fois grave et léger, qui vous permettra de vous poser les bonnes questions sur votre vie, son sens et la manière de la voir.

Je remercie NetGalley pour cette belle lecture.

#AuBoutDeNosRêves #ThéoLemattre

Cet avis vous a-t-il été utile ?

MON AVIS : un côté de Théo dont je suis fan : un roman avec des émotions , de la sensibilité , dans lequel le côté psychologique des personnages prend toute son importance. Nous allons suivre les destins chaotiques, brisés de 2 personnages principaux . Léonie dont le rêve est de devenir la meilleure patineuse . Une acharnée de travail , une perfectionniste . Elle est à 2 doigts de réaliser son rêve quand une mauvaise chute va tout remettre en question. Un rêve brisé mais il n’y a pas que le rêve de brisé... Tom lui rêve de vivre de sa passion : la musique . C’est un musicien non reconnu , il se voit comme un raté et trouve refuge dans l’alcool ce qui va l’isoler de tout le monde même de sa copine qui le quitte . 2 vies , 2 destins : l’une voit sa carrière s’arrêter net sur blessure et l’autre n’a jamais atteint la carrière qu’il ambitionne. Le hazard fait que nos 2 écorchés de la vie vont se rencontrer au bord d’une falaise , chacun voulant en finir avec cette vie qui s’annonce si sombre et fade . Une rencontre qui va les sauver et ils vont à nouveaux se rencontrer lors de séances de thérapie chez le Dr Thibaud, un praticien aux méthodes peu orthodoxes voir carrément déjantées. Le côté psychologique de Léonie et Tom est parfaitement retranscrit . Léonie et la colère qui l’anime. Elle en veut à la terre entière et encore plus à sa rivale de toujours Charlotte alors qu’elle se retrouve dans un fauteuil roulant. Tom lui plus discret mais qui manque cruellement de confiance en lui se noit dans l’alcool et se retrouve sans rien , à la rue . Il va trouver une main tendue en la personne de Mathias, un ami qui va le prendre sous son aile . Tout au long de ce roman nous allons suivre le destin de ces 2 âmes blessées dans les séances de thérapie , leur reconstruction . Vont-ils réussir à voir la fin du tunnel? 2 personnalités au caractère différent. Tom accepte sans rechignier l’aide qu’on lui propose . Léonie qui était déjà fière , méprisante devient carrément détestable . Un magnifique roman sur l’entraide, l’espoir . Léonie et Tom vont trouver en Charlotte et Mathias 2 aides au début improbables mais au final essentielles . Des personnages secondaires qui ont leur importance comme Mme Dirma une entraîneuse dure , rigoureuse qui rêve de liberté , les autres patients rencontrés dans les séances de thérapie dont on ne sait pas grand chose sinon que chacun porte également un lourd fardeau. Et notre thérapeute qui m’a fait beaucoup rire . La plume de l’auteur est fluide , très agréable à lire livrant des messages d’espoir . Comment nos 2 âmes blessées vont elles se sortir de là ? Léonie va-t-elle enfin accepter de s’ouvrir aux autres , d’accepter l’aide qu’on lui offre ? Tom va-t-il enfin se voir tel qu’il est et non comme un raté? Un magnifique roman qui nous pousse à réfléchir sur le sens de nos vies , les épreuves que nous rencontrons et surtout un magnifique message d’espoir .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après deux titres complètement différent de mon univers je retrouve l'auteur dans ma zone de confort.
Tom & Léonie, deux destins qui vont se croiser pour finalement s'aider et sortir ensemble de cette vie dont ils ne voulaient plus ni l'un ni l'autre.
Ils sont aussi cabossés l'un que l'autre et pourtant c'est mutuellement qu'ils vont grandir.

Léonie voit son avenir et tous ses rêves se briser en même temps qu'elle sur la glace.
C'est pleine de colère qu'elle avance maintenant et avoir Tom régulièrement sur son chemin ne l'aide pas. Malgré tout on va la voir évoluer, cesser de se renfermer sur elle-même pour enfin aller de l'avant et vers les autres.

Tom rate tout ce qu'il entreprend; il ne lui reste plus rien à part son meilleur ami Mathias, qui lui croit en Tom comme personne, même pas le principal intéressé.
Lui aussi au contact de Léonie il va voir que tout n'est pas si noir.

C'est un vrai feel good estival comme je les aime.
Une leçon de vie, rien n'est jamais totalement fini, il faut parfois prendre d'autre chemin pour y arriver.
Deux vies différentes, plus celles de leur groupe de thérapie mais chacun à leur façon il nous apporte ce petit quelque chose dans leur façon de traverser les épreuves de la vie.

Théo Lemattre signe ici une jolie histoire pleine d'émotion. J'ai beaucoup aimé.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avis : INSPIRANT
Je remercie chaleureusement Amazon Publishing France et #Net Galley France pour l’envoi de #Auboutdenosrêves de Théo Lemattre.
Je découvre cet auteur, sa jeunesse et déjà les nombreux romans à son actif. J’avoue que son succès ne me surprend pas, surtout que j’ai ressenti tout au long de ma lecture la sensation d’un auteur qui progresse dans son écriture. Quelques longueurs sont bien compensées par des dialogues au plus près des actions et des émotions.
Tom et Léonie sont les personnages principaux, et tous les deux sont au début du roman assez désespérés pour se préparer à mettre fin à leur vie. Ils se rencontrent par hasard et quoiqu’ils n’aient rien à partager, leurs rencontres régulières et leurs participations au groupe d’un thérapeute original vont leur donner l’occasion de se connaître, de rebondir et peut-être même de …Je n’en dirai pas plus car l’auteur s’est bien gardé de mettre des indices pour connaître la fin avant l’heure.
Ce qui est intéressant dans ce livre, c’est que l’auteur fait avancer au même rythme que les personnages, entraînant chez le lecteur peine et compassion. Tout est fait pour empêcher les protagonistes d’être heureux, mais le courage et la volonté sont portés en étendards, surtout par Léonie qui ne sait pas vivre autrement. Quant à Tom, de garçon un peu falot, il devient artiste inspiré, et on y croit.
C’est une belle histoire, exploitant des thèmes de développement personnel bien connus, mais l’auteur y met une innocence et une candeur qui rajoutent de l’intérêt. Le style est posé, attentif, incisif et quelques belles phrases pourraient être retenues comme leçons de vie.
Nul doute que ce roman va avoir une belle longévité. Pour ma part, j’espère que j’aurais l’occasion de chroniquer le prochain, consciente que nous tenons un auteur prolifique dont le style personnel ne peut que s’affiner et s'affirmer..

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à #NetGalley et à Amazon Publishing pour cette lecture.
Deux personnes déprimées, perdues, au 36ème dessous se rencontrent alors qu'elles n'ont qu'une idée en tête : se suicider.
Léonie, patineuse depuis son enfance, a tout donné pour réaliser son rêve, mais celui-ci se brise après une mauvaise chute qui la cloue dans un fauteuil roulant.
Tom lui rêve de devenir chanteur mais face à ses nombreux échecs, l'alcool lui tient plus souvent compagnie que sa guitare et sa vie part en morceaux.
Une rencontre qui leur ouvre es yeux et la porte d'une nouvelle vie.
Un roman plutôt plaisant, plein d'optimisme et bons sentiments.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

j'ai eu beaucoup de plaisir à lire ce roman de Théo Lemattre. C'est l'histoire de 2 écorchés par la vie, qui vont devoir se battre s'ils veulent aller au bout de leurs rêves. C'est une histoire de résilience, de renaissance à la vie. Je me suis attachée à Tom et Léonie car on comprend leurs réactions face à ce que le destin leur a réservé. J'ai aimé aussi les autres personnages qui apportent leur part d'humanité à l'histoire. C'est un roman porteur d'espoir et de beaux messages y sont véhiculés.
.
📚 Citations : "je suis peut-être toujours un raté, c'est vrai...mais je l'accepte pleinement. Je pense que le succès est ailleurs. Il est dans la joie de jouer tout seul, ou avec une amie, sur une scène ouverte ou en bord de mer. Il est dans les embruns, le soir, lorsque l'on marche sur le sable fin. Il est dans notre lit, quand on reste bien au chaud et qu'un rayon de soleil nous caresse le visage. Le bonheur se trouve un petit peu partout, en fait. Tout ce qu'il faut, c'est ne pas se boucher les yeux afin de le voir".
"La vie est une succession d'épreuves, une succession de déceptions, de blessures, de petits bobos qui mettent un temps fou à cicatriser. La vie, c'est trouver les bonnes formules, les bons mots pour panser les plaies, qu'elles soient physiques ou mentales"

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tenais tout d’abord à remercier Théo Lemattre et la ME pour ce Service Presse.

Avec « Au bout de nos rêves », Théo Lemattre nous propose un roman feel-good, même si le sujet de départ peut sembler plus sombre. À travers cette histoire, il va une fois encore aborder des sujets de société, toujours avec sensibilité et humour. Chacune de ses lectures nous convie à la réflexion et nous transmet des messages. Ici, l’auteur va nous faire vivre les difficultés que rencontrent différentes personnes, enfin, surtout Léonie et Tom, afin de se sortir de leur dépression et d’essayer de vivre leur rêve. Puis, l’alternance des points de vue, entre nos protagonistes, nous fera vivre toutes les émotions, les introspections par lesquelles ils vont passer.
***
Tout d’abord, nous faisons la connaissance de Léonie, alors que celle-ci est encore au sommet de sa carrière. Elle gagne bien sa vie grâce à sa passion, sa seule ombre au tableau reste sa rivale, du moins jusqu’à son accident…
« Maintenant, elle se rend compte que, même au sommet, même à l’apogée de la gloire dans sa courte carrière, les choses peuvent encore lui péter à la figure et la faire éclater en plein vol. »

Puis, nous découvrons Tom. Pour lui, il n’y a que la musique qui est importante dans la vie, il ne s’occupe de rien d’autre, mis à part se produire sur Internet. Et à l’occasion, pour mettre du beurre dans les épinards, faire quelques démos dans des bars autour de chez lui. Seulement, dans ces derniers, il a plutôt tendance à se faire payer en boisson, ce qui pourrait devenir un réel problème…

Tous les deux n’ont pas grand-chose en commun. Hormis, n’exister qu’à travers leur passion et qu’à l’effondrement de leur monde, leurs choix les amèneraient à se croiser et recroiser…
Arriveront-ils à se relever de la profonde dépression dont ils semblent ne pas pouvoir s’extirper ?
***
Les personnages :
Pour Léonie Malagane, son rêve a toujours été de devenir une grande patineuse, comme Oksana Baïul. Et pour cela elle a travaillé d’arrache-pied, quitte à prendre moins de repos et d’oublier les distractions. Elle s’est imposé une vie avec un rythme de dingue. Elle a donc intégré un milieu qui lui a forgé un sacré caractère, malgré son manque de confiance en elle. Elle ne montre que très peu ses émotions. Dès ses 12 ans, elle a expérimenté l’orgueil, la soif d’en faire plus, la compétition, l’acharnement et la détermination. De ce fait, aujourd’hui, elle ne supporte pas qu’on la prenne en pitié. Aura-t-elle la force de se trouver une autre raison de vivre ?
« Durant ses heures de gloire, Léonie n’était déjà pas particulièrement douce et facile à vivre ; mais maintenant que l’aigreur du handicap l’a frappée, elle est devenue complètement imbuvable […] »
***
Charlotte et Léonie s’entraînaient ensemble, avec le même professeur. Elles partageaient régulièrement le podium, voire la vedette dans les spectacles. Mais elles entretenaient une rivalité malsaine, presque maladive. Mais, Charlotte respectait énormément la persévérance de sa rivale et son professionnalisme. Elle est tout à fait consciente que c’est grâce à cette compétition entre elles qu’elle a pu se surpasser et se hisser au top. Et la situation de Léonie va la toucher plus que cette dernière aurait pu le penser…
***
Tom, la trentaine, pense trop à sa passion, et pas assez aux gens qui l’entourent. Ce qui va lui porter préjudice. Il aimerait être reconnu pour son talent, pouvoir en vivre et être vénéré. La musique le transporte, et c’est pour cela qu’il chante et qu’il aime ça. Malgré son passif dans le domaine, il ne tient pas spécialement l’alcool et il ment très mal. C’est un savant mélange de contradictions. Une personne charmante, étonnante et imprévisible. Il ne cesse de s’interroger sur les perspectives qui lui restent. D’autant plus, au vu du nombre d’échecs auquel il a déjà du faire face.
« Est-ce que l’existence vaut vraiment la peine d’être vécue quand on n’a personne et aucune raison de se lever, le matin ? »
***
Thibaud Roger est un thérapeute qui travaille différemment des autres. Il est un pionnier dans son domaine, la positivothérapie. C’est un rigolothérapeute et psychologue. Il prend les choses avec humour, il est décalé et se ridiculise souvent tout seul, sûrement pour mettre ses patients à l’aise. Mais c’est aussi ce qui le fait passer pour un cinglé.
***
Valentin Touzieux est un jeune homme dont la vie a basculé, tout comme Léonie. Mais, il n’a pas du tout le physique auquel l’on pourrait s’attendre quand on connaît l’emploi qu’il occupait avant son drame. Toutefois, contrairement à elle, et malgré les épreuves qu’il a rencontrées, il réussit à garder le sourire et il semble en paix avec lui-même et avec ce qui l’entoure. Il n’aspire qu’au bonheur de son entourage. Léonie se sent à l’aise avec lui.
« Il est doué d’un bon sens de l’écoute et donne des conseils — certes, un peu perchés —, mais qui peuvent s’avérer parfois pertinents. »
***
Mathias est un jeune homme qui a très bien réussi dans la vie. Il est plein de bonté et de gentillesse. C’est lui qui va s’occuper de Tom et le prendre en charge. Si, dans un premier temps il a pu mépriser Tom pour ses rêves, il doit bien avouer que c’est juste parce que lui-même n’a pas eu le courage de se battre pour les siens.
***
« Au bout de nos rêves » nous emporte dans différentes réflexions. À savoir que rien n’est jamais programmé à l’avance et que tout ne se déroule pas toujours comme on l’aurait voulu. Mais, même si la vie est parfois un torrent de tracas, il faut tout de même essayer de la vivre. Le chemin de la réparation est long et semé d’embûches et l’on doit garder à l’esprit que nos échecs ne nous définissent pas en tant que personne. Il ne faut pas abandonner nos rêves, même s’ils peuvent nous sembler difficile, l’on pourrait bien être agréable surpris. Tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment de lecture. L’histoire est bien écrite, bien construite, même si je dois avouer qu’au début de ma lecture j’ai eu un peu de mal avec certains passages. On y retrouve des personnages attachants, au caractère soigné, détaillé, bien présent et qui colle à la réalité. Au fil de notre lecture, ils vont évoluer, murir et peut-être même réussir à trouver la force, l’entourage qui leur est nécessaire afin de ne plus subir leur vie.
Je vous invite à découvrir ce dernier livre de Théo Lemattre. Pour ma part, je vais continuer à suivre ses sorties.

« La vie est une succession d’épreuves, une succession de déceptions, de blessures, de petits bobos qui mettent un temps fou à cicatriser. La vie, c’est trouver les bonnes formules, les bons mots pour panser les plaies, qu’elles soient physiques ou mentales. »

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Au bout de nos rêves de Théo Lemattre.
Un très bon roman, il se lit vite, l’histoire et les personnages sont touchants.
C’est la rencontre entre Léonie, patineuse artistique qui se blesse et perds l’usage de ses jambes et Tom, qui n’arrive pas à percer dans la musique. Ils n’étaient pas fait pour se rencontrer et pourtant le destin en a décidé autrement. lorsqu'ils décident tous les deux d'en finir avec la vie, et ce, au même endroit.
Ce livre est une très belle leçon d’humilité, de courage, d’abnégation et d’espoir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ressors de cette lecture soulagée de l'avoir terminée. Pour être tout à fait honnête ça m'a été très dur de lire et de me tenir à ma lecture. Je n'ai pas du tout réussi à accrocher au style de l'auteur et impossible pour moi de m'attacher aux personnages J'ai été obligée de finir en survolant car je naccrochaid pas du tout.
Attention cela reste mon ressenti personnel et j'encourage ceux qui le souhaitent à découvrir par eux mêmes ce roman qui a d'autres critiques beaucoup plus positive que la mienne.
Je m'engage toujours à dire la vérité sur les romans que je lis qu'on me les propose en partenariat ou non je dis exactement ce que j'ai vécu pendant ma lecture.
Ici je ne m'en cache pas c'est une lectutr que j'ai eu la chance de m'être proposée par le site Netgalley.
C'est toujours difficile de faire une chronique négative mais personnellement pour moi il ne s'est rien passé poir moi je n'ai rien ressenti à part de l'ennui.
Les introspections des personnages sont trop longues et répétitives.
Vous l'aurez compris cette lecture sera vite oubliée. Ce n'était pas fait pour moi
Je remercie Netgalley de m'avoir proposé ce roman

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette histoire était très mignonne. Ce n’est pas le genre de livre qu’on dévore en une journée, mais un qu’on savoure un peu tous les jours. C’est pour cela que j’ai mis autant de temps à le lire mais je suis heureuse de l’avoir fait et de l’avoir fini. Je dois dire qu’au début, les deux personnages principaux m’énervaient vraiment. Ils n’arrêtaient pas de se plaire et étaient désagréables avec leurs entourages, surtout Léonie avec sa mère ce qui m’énervait tout particulièrement. Mais à travers cette histoire, les personnages évoluent et redeviennent de bonnes personnes, des gens qui apprécient leur vie et leur entourage. C’est pour cela que j’ai été beaucoup plus rapide à lire la fin. Ce roman touche des sujets sensibles comme le suicide, l’envie d’en finir mais il parle surtout du chemin pour s’en sortir, de la thérapie positive et de comment voir le monde un petit peu plus beau tous les jours. Je n’ai pas été vraiment émue dans les moments d’émotion comme je le suis d’habitude mais ils m’ont rendu heureuse et m’ont fait réfléchir à mes rêves et au chemin que j’ai parcouru. Le style d’écriture est très facile à lire et je recommande ce livre.
4/5

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Second roman de Théo Lemattre que je lis, et c'est une lecture agréable, bien que l'intrigue soit rapidement prévisible. On y suit les vies entrecroisées de Léonie et Tom, tout deux en pleine dépression. La première est une patineuse artistique de haut niveau dont la vie s'écroule après une grave chute et le second est un guitariste qui tente de percer sans succès à ce jour. Ce roman traite de la dépression, de l'acceptation de son état et la reconstruction, et des rêves qui nous motivent. Cela renvoie chacun à ses propres envies, peurs etc... c'est du coup assez introspectif.
Merci à netgalley pour cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Deux écorchés de la vie, Tom et Léonie, tentent de survivre. Mais comment faire quand on ne peut pas/plus vivre de sa passion ? C'est une histoire de musique, de patinage, de passion, de blessures et de reconstruction. Les émotions sont vives et partagées.

Ce qui fait avancer dans la vie, ce sont les rencontres. J'en suis persuadée depuis toujours! Dans ce récit, Théo Lemattre nous le prouve encore une fois. J'ai aimé l'histoire de ces rencontres, la progression des personnages. La couverture et le titre donnent envie de tourner les pages.

Ce roman plaira aux adolescents et jeunes adultes. Il se lit facilement et nous entraine avec Léonie et Tom vers un autre possible...

Merci pour cette découverte !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La vie est une succession d'épreuves, une succession de déceptions, de blessures, de petits bobos qui mettent un temps fou à cicatriser.
Bienvenue dans le nouveau roman de Théo Lemattre, une tranche de vie parfois désopilante, déstabilisante, une tranche de vie avec ses grandes peines et ses espoirs déçus, mais aussi avec ses petites lueurs lumineuses.
Un roman que j'ai eu du mal à cerner au départ, mais une lecture qui fait du bien.
Léonie est une patineuse artistique professionnelle. Depuis son plus jeune âge, cette passion, presque une vocation, a guidé tous ses choix, toutes ses décisions. C'est une passionnée et une perfectionniste qui, sous la houlette de Mme Dirma, a pu mener carrière. L'excellence, la rivalité avec Charlotte, sa compagne d'entraînement et meilleure ennemie, le goût de la performance, tout ça, c'est le carburant de sa vie. Jusqu'au jour où, ....
Jusqu'au jour où ses rêves sont si fracassés qu'elle ne voit qu'une issue, le saut dans le vide.
C'est une option, c'est un choix personnel... Quoique... Quelle probabilité pour que sur SON lieu de départ, elle tombe sur Tom, un musicien sans succès mais très très imbibé, venu dans le même but?
Quelle probabilité pour que tous deux aient intégré le groupe de thérapie positive du délirant Thibaud, seul psy aussi à l'aise en groupe de paroles torse nu qu'en décoration d'une vieille salle polyvalente?
Quelle probabilité que cette thérapie loufoque, avec d'autres fracassés de la vie, permette à chacun de surmonter des blessures aussi profondes que variées?
En effet, dans le groupe réuni autour de Thibaud, outre Léonie et Tom, on trouve une jeune femme rejetée par les siens, un homme frappé par le deuil, une femme touchée par la dépendance.
Des figures hétéroclites, mais réunies par la même souffrance d'avancer dans une vie qui ne fait pas de cadeaux.
Ce roman a des valeurs thérapeutiques certaines. Il s'attache à toutes les étapes de la reconstruction. Pendant une grande partie du récit, c'est la colère qui agite Léonie. Contre son corps qui ne lui répond plus. Contre celles qui ont encore la chance de réussir ce qui lui est interdit. Contre ceux qui veulent la soutenir et la pousser à l'étape d'après. Contre cette thérapie qui lui apparaît comme une vaste fumisterie.
Il faut avouer que les descriptions du placard à cris et d'autres activités originales peuvent laisser perplexe.
Dans ce marasme, Léonie trouve, malgré tout, quelques mains qu'elle accepte de saisir. Celle de Valentin, son compagnon de rééducation, celle de Mme Dirma. Mais aussi, plus surprenant, celle de Tom, son presque-collègue de presque-suicide.
Entre ces deux-là se tisse un lieu ténu, improbable. Là où ils ont failli s'entraîner ensemble vers la chute, ils entament, au contraire, ensemble, un chemin escarpé, mais finalement évident, jusqu'au bout de leurs rêves. Ceux qu'ils caressaient depuis toujours. Ceux que la vie les a poussés à adapter.

C'est donc une histoire originale que nous propose Théo Lemattre.
J'avoue que j'ai eu du mal à y entrer -alors que j'ai dévoré la deuxième moitié en un temps record.
En préparant cette chronique, j'ai cherché à comprendre pour quelles raisons, je suis passée à côté du coup de coeur, tout en passant un bon moment de lecture.
J'ai été déstabilisée par l'écriture de l'auteur. Je ne suis pas une grande lectrice de Théo Lemattre. J'ai lu deux de ses autres romans (https://melimelodegwen.fr/ce-qui-nous-oppose-nous-unit-de-theo-lemattre/) et (https://melimelodegwen.fr/le-prince-sarmate-de-theo-lemattre/) que j'avais trouvés d'une lecture fluide et évidente.
Là, même si j'ai beaucoup aimé les va et vient de l'un à l'autre des personnages en cours de récit, il y a eu un petit point de blocage pour moi, qui a rendu ma progression malaisée.
Je crois que j'ai aussi été, à un moment, perdue dans la direction que prenait l'histoire.
Fort heureusement, j'ai raccroché au récit et je reste sur une note positive pour cette histoire.
Elle fait du bien au moral.
Elle relativise un certain nombre de problèmes.
Elle rappelle que la voie vers le bonheur n'est pas unique. Que le destin prend parfois de sacrés détours pour nous emmener au point d'équilibre. Pour Léonie, c'est une obligation. Pour d'autres, comme Mathias, ce sont les choix ou les renonciations que l'on a faits à un moment donné qui nous ont fait bifurquer. Mais si ce roman enseigne quelque chose, c'est qu'il n'est jamais trop tard.
Et lorsque tout semble perdu, inaccessible, il existe toujours, en gardant l'esprit ouvert à une pointe d'espoir, une lueur qui mènera vers autre chose. Ce n'est pas le plan initial. Ce n'est peut-être pas le même bonheur, mais c'est la preuve que la route n'est jamais rectiligne.
C'est sur cette note très positive que je reste à l'issue de cette lecture atypique. En espérant que vous y trouviez, vous aussi, le chemin de vos rêves.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une bonne lecture.

Autant j'ai l'esprit confondu parfois quand je lis. Autant l'écriture était fluide, superbe au point où je me suis laissée bercer par les mots. C'est une lecture estivale que je considère comme réussie. Si vous recherchez à être infectée par l'espoir et la motivation. Jetez-vous sur ce livre qui a ce petit don de vous donner le sourire aux lèvres, du baume au coeur.

Un grand merci à Netgalley pour la découverte ! Et à l'auteur dont j'espère retrouver certains titres sur les étalages !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Autant le dire tout de suite, je n'ai pas réussi à aller au bout de ma lecture. Je ne chronique pas toujours un livre abandonné. Si c'est juste de l'ennui ou le fait que je n'ai pas réussi à accrocher, il n'y a guère plus à en dire. Mais, dans ce roman, certaines choses m'ont dérangée et comme j'ai arrêté à la moitié de ma lecture à peu près, j'aimerais quand même m'exprimer sur cet abandon.

Léonie est une jeune patineuse artistique très prometteuse, son avenir est tout tracé. Mais lors d'une représentation importante, elle fait une chute qui lui coûte sa carrière... Désormais en fauteuil en roulant, elle peut dire adieu au patinage.
Tom est un artiste. Du moins, c'est ce qu'il aimerait faire de sa vie. Ce guitariste auteur-compositeur va d'échecs en échecs, noyant tout son désespoir dans l'alcool. Pour ne rien arranger, sa petite-amie est partie, le laissant encore plus seul face à ses échecs.
Tous deux se rencontrent pour la première fois au bord d'une falaise, désirant chacun mettre fin à sa vie. Mais le désespoir de l'un fait réfléchir l'autre. Les jours passent, ils sont toujours en vie, parfois déterminés, parfois anéantis mais toujours se rapprochant un peu plus l'un de l'autre...

Je ne sais pas tellement par où commencer... Peut-être par le ton donné au récit ? C'est ce qui m'a dérangée le plus je crois. Je n'ai eu aucun problème avec les toutes premières pages, aucun problème avec le fait que les deux protagonistes aient eu envie de se suicider, ni avec leur tristesse, ni même avec leur colère face aux événements de la vie. Tout ça m'a paru normal ou au moins plausible. Là où j'ai eu du mal, c'est l'atmosphère négative qui s'est dégagée de cette lecture du début (après les vint premières pages, plus où moins) jusqu'à l'arrêt de ma lecture, à peu près à la moitié du roman. À noter qu'arrivée ici, les protagonistes ne sont toujours pas ensemble et se sont même à peine revus...
C'est simple, du moment où Léonie (je crois que c'est la plus détestable des deux protagonistes...) a eu son accident, elle est devenue imbuvable... Qu'elle soit en colère, c'est une chose. Qu'elle soit anéantie et dévastée, c'est largement compréhensible. Mais pourquoi la rendre aussi méchante et mauvaise ? À juger chaque personne qu'elle croise (et qu'elle ne connaît donc pas forcément), à souhaiter de toute son âme le malheur aux gens ? Vraiment, dans toute cette moitié de l'histoire, j'ai eu l'impression de n'assister qu'à ça : du jugement et de la haine. J'ai arrêté parce que je n'en pouvais plus, l'atmosphère m'oppressait et pas dans le bon sens du terme. C'est censé être une romance, je ne suis pas censée me sentir mal en la lisant...
Le peu de fois où Léonie et Tom se croisaient, c'était comme un concours de celui qui a la vie la plus nulle. Quelques minutes avant même leur premier rencard, Léonie pensait encore du mal de Tom, à le juger alors qu'elle ne le connait pas du tout, à juger sa façon de vivre, sa décision à vouloir en finir avec la vie... Tout était bon à le critiquer. J'imagine qu'ils finissent ensemble mais leur état et leurs pensées ne se prêtent tellement pas à une relation ! Encore que, Tom devient supportable. Mais Léonie est vraiment détestable et je n'ai pas du tout supporté ce qu'il se dégageait d'elle. Trop de haine en elle, trop de négatif même dans la narration. Cette atmosphère qui ne s'améliorait pas vraiment ne m'a pas convaincue pour poursuivre ma lecture.

Comme je le disais, Léonie est vraiment un personnage détestable... Au début, non. On la découvre comme quelqu'un qui a énormément d'ambition, qui vit pour sa passion et qui est déterminée à tout faire pour réussir. Son accident est tragique puisqu'il signe la fin de sa carrière. Ses réactions sont totalement compréhensibles. Elle en veut à la Terre entière et, dans son cas, c'est bien légitime. Mais toute cette violence, cette haine qu'elle ressent, sont beaucoup trop mises en avant. Bien sûr qu'il faut qu'elle fasse son deuil mais tout est tellement violent pour une romance... Je pense que c'est la façon de décrire les choses qui a été maladroite. Tout est compréhensible venant des protagonistes, leurs réactions, leurs pensées, leur impulsivité face à certaines situations, leur colère. Mais on n'a pas forcément envie d'être au cœur de tout ça pendant une centaine de pages (minimum) quand on lit une romance. Pour ma part, ça a été trop lourd à lire. Surtout cette facilité à juger et à souhaiter le malheur des autres pendant aussi longtemps en terme de durée de lecture...
Pour Tom, ce n'est pas si déprimant. Il va mal lui aussi, il a ses raisons et tout reste compréhensible également. Il noie son chagrin dans l'alcool, se laisse aller un moment mais il remonte. Il essaie et c'est perceptible dans la lecture. S'il juge trop facilement lui aussi, et a tendance à faire de sa pine une sorte de concours avec Léonie dans un premier temps, on sent qu'il a envie de remonter la pente, qu'il se remet même en question lorsqu'il juge trop facilement (Léonie l'a fait également en ce qui concerne son jugement envers Tom, avant que j'arrête ma lecture, mais ça faisait déjà un moment que je ne supportais plus ce personnage et ça n'a pas suffit à me remotiver à en lire davantage...).

En bref, je n'ai pas du tout réussi à accrocher à cette romance à cause de l'atmosphère trop négative qui a finalement pris le dessus sur mon envie de la découvrir... Léonie est un personnage détestable même si son comportement reste compréhensible. Un saut dans le temps n'aurait peut-être pas été de trop pour éviter toute cette haine et cette méchanceté de sa part... La colère et la violence ont trop été mises en avant, gâchant pour ma part le plaisir que j'avais à découvrir ce livre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un peu déçue par ce roman, alors que les thématiques étaient intéressantes.

Pour qui : Pour celles et ceux qui aiment les histoires de personnages cassés, qui ont besoin de remonter la pente.

Mon avis : J’ai mis du temps à lire ce roman. J’ai trouvé Léonie bien construite, un personnage intéressant avec une carapace qui semble infranchissable mais qui finit par s’affiner au fur et à mesure. Tom est plus conventionnel, en musicien raté. Mais j’ai mis du temps à rentrer dans l’histoire, du temps à accrocher aux héros, alors que si on prend les éléments à part, il y avait de très bonnes choses à travailler. Le psy est top, les relations mère-fille entre Léonie et sa mère auraient mérité d’être davantage développées, les autres participants aux séances du thérapeute sont juste esquissés.

En bref : Un roman pas assez abouti à mon sens.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne suis pas une grande fan de romance, j’en ai lu beaucoup (enfin beaucoup… par rapport à ce que je lis d’habitude) entre mars et septembre, et je dois dire que ce livre m’a agréablement surprise.
Oui, Tom et Léonie veulent mettre fin à leurs jours, et c’est embarrassant, ils ont tous les deux choisi le même lieu au même moment. A croire que l’on ne peut plus couper brusquement le fil de sa vie, vouloir ne plus voir de lendemain tranquillement. Et tout cela pourquoi, je vous le demande ? Léonie a vu le rêve de sa vie brisé, et elle ne remarchera peut-être pas. Tom, lui, a été quitté par sa compagne, et pense avoir définitivement échoué à percer dans la musique. Leur rencontre entraîne finalement… un sursis qu’ils s’accordent à eux mêmes ? En quelque sorte.
Ils entament une thérapie avec un drôle de thérapeute, que l’on peut adorer détester, avec ses méthodes qui sortent de l’ordinaire. Qu’importe ! Il pousse chacun de ses patients – Tom et Léonie ne sont pas les seuls à participer à cette thérapie de groupe – à affronter qui ils sont vraiment, à faire des choix aussi, pour devenir ceux qu’ils sont vraiment. Il est question de rêves, mais il est aussi question de réussir sa vie – les deux ne correspondent pas forcément. Léonie était montée au sommet de son art, Tom, lui, s’est plutôt laissé couler, et son meilleur ami, le seul à lui tendre encore la main, est le modèle même de la réussite professionnelle – et qu’en est-il de ses rêves ?
Plus qu’une romance, c’est une interrogation sur le sens que l’on veut donner à sa vie, sur la manière de se reconstruire ou de se construire tout court. C’est aussi se demander si l’on a fait les bons choix, si l’on n’a pas été trop dur, parfois, avec soi ou avec les autres.
Merci à Netgalley et à Amazon Publishing France pour ce partenariat.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne connaissais pas cet auteur avant ma lecture. Ce qui m’a attirée en premier lieu, ça a été la couverture. Je l’ai trouvée jolie, dynamique, pleine de promesses. Les promesses ont été tenues.
J’ai trouvé l’écriture fluide et adaptée au contexte et à la vie des personnages. Ces derniers peuvent paraître assez imbuvables (Leonie...), mais je la trouve simplement humaine. L’histoire est réaliste. Le roman se lit facilement et rapidement. On est de suite plongés dans l’histoire et on n’en ressort qu’après la dernière page...
Merci pour cette lecture !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un très bon roman qui nous fait voyager psychologiquement. Les émotions nous chamboulent, nous retournent, nous remettent en question. On va faire un bout de chemin avec les personnages ; voir comment les choses vont évoluer à partir d'une rencontre particulière.
Le roman en entier est attachant ; les personnages, le contexte, l'ensemble des composants du roman.
Il se lit assez facilement. L'écriture est fluide et addictive sur les bords. On se laisse vite prendre par l'univers. En une journée, le roman est lu.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai eu un peu de mal avec le début de cette lecture, je n’arrivais pas à accrocher avec les personnages qui me paraissaient un peu superficiels, a cause du résumé je m’attendais à découvrir des personnages un peu plus profonds. Même si j’ai eu un peu de mal avec la plume de l’auteur je trouve ce livre vraiment beau, les leçons de vie sont abordées d’une manière assez légère et sans prise de tête ce qui est parfait pour tous les adolescents mais aussi au fur y a mesure qu’on lit on découvre 2 personnages vraiment très beaux. Faut-il renoncer lorsque les choses ne vont pas pour le mieux? Durant toute ma lecture j’ai pensé à cette expression. «  si la vie te donne des citrons, fais une limonade » parce que on va voir des personnages forts qui malgré tous les obstacles vont essayer d’aller pour le mieux.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un grand merci a Théo Lemattre, Netgalley et Amazon Publishing pour ce service presse.

Dernier roman de Théo, très différent du précédent...

Ici je retrouve l'auteur avec son humour, sa plume fluide et addictive et sa faculté de délivrer des messages forts à travers

son récit, le Théo que j'ai découvert...

Les personnages principaux ont des vies diamétralement opposées, rien ne les prédisposaient à se croiser et pourtant au

détour d'une rencontre fortuite, les voilà "unis" dans leur désespoir...

On apprend à les connaître au fil de notre lecture.

Léonie est parfois exécrable alors que Tom est plutôt cool, ils vont tout

deux ouvrir les yeux, ensemble ou séparément ?

A vous de le découvrir...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous suivons Tom et Léonie, 2 ados abîmés par la vie. Léonie chute sur la glace lors d'une compétition de patinage artistique elle se retrouve handicapée en fauteuil roulant.
Tom se considère comme un looser il n'arrive pas à percer dans la musique malgré son talent pour la guitare.
Un soir ils se retrouvent au bord d'un ravin tout les deux prêts à sauter mais ils ne voulaient pas de spectateurs pour ce dernier acte de leurs vies.
Ils entament, sans le savoir, chacun une thérapie avec le même thérapeute.
Celui-ci décide de les soigner par une rigolotherapie, qui leur permet de rencontrer des personnes de tout âge également abîmées par la vie.
Cette thérapie va leur permettre de réfléchir sur quels sont leurs rêves et comment les réaliser.

Ce livre est une belle leçon d espoir pour rebondir après des épreuves difficiles

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne chroniquerai pas ce roman. Je n'ai pas réussi à entrer dnas sa lecture. Je l'ai abandonné au bout d'une cinquantaine de pages.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Léonie patineuse de haut vol se blesse gravement lors d'un championnat. Elle se retrouve en fauteuil roulant et doit faire face à sa vie. Elle va suivre en groupe des séances de psy. Un psy bien étrange qui va les mettre dans des situations de réflexion sur leurs conditions, soit de handicap soit d'addiction soit de dépression. Ils sont tous blessés profondément dans leurs vécus. Léonie est confrontée à Tom, artiste apeuré par la scène qui ne parvient pas à percer.
Elle est vite imbuvable et va avoir du mal à remonter la pente. Ensemble ils vont essayer de se soigner !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Léonie et Tom font connaissance sur le lieu de leur futur … suicide et y renoncent : difficile de se tuer sous les yeux d'un témoin. Léonie, patineuse de haut niveau, est dans un fauteuil roulant à la suite d'un accident. Tom est un musicien dans l'âme, mais n'a jamais réussi à percer dans ce métier.
Le roman décrit leur parcours : au cours de rencontres successives, notamment dans un groupe de suivi psychologique mené par un thérapeute atypique, ils vont apprendre à se découvrir et s'aider mutuellement.
Mon avis est partagé sur ce roman. Il y a de très belles pages sur l'amitié, les relations entre les différents personnages, l'évolution de celles-ci, les interactions entre les personnes qui suivent la thérapie. le roman pose beaucoup de questions sur le sens de la vie, les priorités à y donner, les rêves qu'on réalise ou non… A côté des deux personnages principaux, l'auteur brosse avec finesse le portrait de nombreux protagonistes, tous plus attachants les uns que les autres.
J'ai cependant trouvé des passages un peu longs, trop d'introspection, d'analyse des réactions et comportements des différents protagonistes. le roman aurait gagné à mon avis à être plus court et rester centré sur la relation plutôt que l'analyse. Mais, ce n'est là que mon avis et il a su séduire de nombreux lecteurs.
Merci à NetGalley et aux éditions Amazon Publishing pour le partage de ce roman #Auboutdenosrêves #NetGalleyFrance.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman nous permet de réfléchir sur la vie et sur nos envies, dois t'on aller au bout de nos rêves malgrés les tracas du quotidien?
L’histoire est bien écrite, bien construite, même si je dois avouer qu’au début de ma lecture j’ai eu un peu de mal avec certains passages
Je vous invite à découvrir ce dernier livre de Théo Lemattre. Pour ma part, je vais continuer à suivre ses sorties.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Léonie état une patineuse artistique a l'avenir brillant jusqu'à la chute... Celle qui lui a brisé la colonne vertébrale et l'a clouée dans un fauteuil roulant...

Tom n'a qu'un but dans la vie : être reconnu en tant qu'artiste. Seulement la gloire tarde à venir, sa compagne le quitte et il se retrouve fauché comme les blés.

Les deux jeunes gens se rencontrent près d'une usine désaffectée où ils souhaitent mettre fin à leur vie.
Finalement chacun repart de son côté et ils suivent une thérapie, se retrouvant, fruit du hasard, ensemble.

On suit l'évolution des protagonistes dans ce cheminement pour s'accepter et accepter que la vie ne vous fait pas toujours de cadeaux mais qu'il faut savoir se relever, accepter les mains tendues et avancer.

Un roman qui allie humour, développement personnel et accomplissements.

On se laisse porter par Tom et sa jovialité et sa naÏveté ainsi que par Léonie et sa froideur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une histoire très sympathique
Des personnages intéressant
Je me suis bien plus avec la plume de l'auteur

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :