Un pique-nique presque parfait

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 17 juin 2020 | Archivage 6 sept. 2020

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Unpiqueniquepresqueparfait #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Le deuxième tome de la série Loveday-Ryder !

Été 1960. Après une fête de fin d’année organisée par les étudiants de St Bede’s College sur les berges d’une rivière, le corps d’un certain Derek Chadworth est retrouvé flottant dans les eaux de Port Meadow. Et si tous les jeunes gens présents sur les lieux affirment que la mort de Derek est accidentelle, aucun d’entre eux ne peut attester avoir bel et bien aperçu l’étudiant à la fête. Confronté à des témoignages vagues qu’il juge peu crédibles, le Dr Clement Ryder décide d’ouvrir une enquête, assisté de la jeune policière Trudy Loveday, qui entreprend de se faire passer pour une étudiante de St Bede’s College. Trudy arrivera-t-elle à gagner la confiance des élèves et percer le mystère qui entoure la mort du jeune homme le plus populaire de l’université ? Car une chose est sûre : Derek Chadworth n’était pas un étudiant comme les autres…

Le deuxième tome de la série Loveday-Ryder !

Été 1960. Après une fête de fin d’année organisée par les étudiants de St Bede’s College sur les berges d’une rivière, le corps d’un certain Derek...


Note de l'éditeur

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Alexandra Herscovici-Schiller

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Alexandra Herscovici-Schiller


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9791033904960
PRIX 14,90 € (EUR)

Vos liens

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Ça faisait tellement longtemps que je ne m’étais pas lancée dans la lecture d’un « cosy crime » ou « cosy mystery » …et que ça fait du bien !! Un thriller mais en mode déjà vintage car cette histoire se déroule dans une autre époque…les années 60 et même si la noirceur humaine et les crimes sont présents…le mode de vie de l’époque, la façon de s’exprimer, la mode , les habitudes de vie…quel dépaysement !!! A tout ça , tu rajoutes la classe à l’anglaise et surtout des universités anglaises…un vrai bonbon sucré !! Un duo d’enquêteur très attachant, le Dr Clement Ryder, médecin légiste et sa jeune protégée Trudy Loveday. Il se sont rencontrés lors d’une première enquête le corbeau d’Oxford (vous pouvez aisément lire un pique nique presque parfait sans l’avoir lu) .Devant cette mort mystérieuse, il va de nouveau solliciter sa jeune et talentueuse collègue, qui,elle, est ravie de sortir de ses taches habituelles, inutile de préciser qu’une femme agent de police dans les années 60…elle n’est pas forcément mise en avant et surtout elle n’est pas considérée…donc une belle bouffée d’air frais de s’échapper avec le Dr Ryder sur une enquête. L’enquête ne manque pas de suspens et de fausses pistes, nos enquêteurs vont devoir ne pas froisser les jeunes progénitures des nobles anglais…on ne plaisant pas avec les règles sociales dans les années 60. BREF…UNE JOLIE DÉCOUVERTE !!! UN VRAI DÉPAYSEMENT SPATIOTEMPOREL …UN VRAI BON MOMENT !!! MERCI AUX ÉDITIONS HARPER COLLINS NOIR ET NETGALLEY POUR CE TRÈS BON MOMENT

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un deuxième tome réussit où l'on a plaisir à retrouver Trudy et Clement. Une enquête mieux construite et plus intrigante que le premier tome. Un univers bien développé et une lecture très agréable. Ce roman fera partie de ma présentation lors du prochain café lecture et conseillé pour les lecteurs qui souhaitent commencer à entrer dans l'univers des livres policiers.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lors d’un pique-nique pour célébrer la fin des cours, le jeune Chadworth est retrouvé noyé. Pourtant, les étudiants prétendent tous ne pas avoir vu Chadwoth et l’instigateur de cette célébration, Littlejohn, affirme connaître à peine ce jeune homme. Après une première enquête menée par Clement Ryder, ce dernier va demander de l’aide à la jeune policière Trudy Loveday, qui n’hésitera pas à se faire passer pour une étudiante et tenter ainsi d’élucider ce mystère. Il s’agit ici du deuxième tome des enquêtes de Loveday et Ryder. J’ai passé un excellent moment de lecture, et cette intrigue m’a souvent fait penser à celles d’Agatha Christie, de par son ambiance feutrée. L’auteure prend le temps de poser les bases de son récit, nous présentant ainsi à tour de rôle les divers personnages et décrivant les divers caractères que le lecteur va rencontrer tout au fil des pages. Il ne faut donc pas partir avec l’idée que le rythme de ce roman sera effréné, sous peine d’être déçu. J’ai trouvé que l’intrigue était rondement menée et je dois dire que le suspense est maintenu jusqu’au bout. J’ai soupçonné à peu près tout le monde et j’ai trouvé les personnages particulièrement réussis. Le duo de protagonistes est tout simplement attachant. J’ai beaucoup apprécié Loveday, avec son petit côté affirmé et sa volonté de s’imposer dans le milieu masculin dans lequel elle évolue. Quant à Ryder, il m’a beaucoup touchée. La plume de l’auteure est douce et fluide. L’ambiance est très feutrée, tout passe principalement par la psychologie des personnages et c’est plutôt réussi. Une enquête qui garde son suspense jusqu’au dénouement, servie par deux enquêteurs qui sont attachants et charismatiques. Une réussite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je suis très bon public pour le genre cosy-mystery et je n’ai pas été déçue . Tout est parfait dans ce livre , c’est un deuxième tome et pourtant l’auteur prend le temps de bien décrire les personnages principaux . D’ailleurs il se lit très bien sans avoir lu le précédent . L’histoire est très bien ficelée , l’intrigue est rondement menée et je ne m’attendais pas du tout au dénouement . Un excellent moment de lecture

Cet avis vous a-t-il été utile ?

vous, je suis faible et lorsque j’ai eu Le corbeau d’Oxford entre les mains, j’ai craqué. Et quand j’ai eu l’occasion de lire le second tome de la série de Faith Martin… J’ai craqué. En plus le titre me semblait parfait, j’adore les pique-niques. Un pique-nique presque parfait est la seconde aventure d’un duo qui me semblait des plus prometteurs à la fin de la première : Loveday et Ryder. Trudy Loveday est une toute jeune policière. En 1960, les femmes sont tellement peu dans les forces de l’ordre que son chef ne sait pas trop quoi faire d’elle – piste de réflexion : la considérer comme ses collègues masculins et la laisser faire son travail ? – alors, lorsque le Dr Clement Ryder, médecin légiste, qui a besoin d’un policier pour enquêter sur une vieille affaire, réclame quelqu’un, le chef de Trudy Loveday n’est que trop heureux de détacher la jeune femme auprès de Ryder. Le duo fonctionne bien. Trudy est intelligente, elle réfléchit vite et l’ancien chirurgien l’apprécie, lui qui est exigeant. J’ai eu grand plaisir à retrouver ce duo, et à les suivre sur leur enquête à propos d’un noyé lors d’une fête d’étudiants. Il y a des passages que j’ai beaucoup appréciés, d’autres un peu moins, troublant le temps parfois un peu longuet. Je n’ai pas adoré cette enquête, mais je l’ai trouvée plaisante. Ce petit bémol va me rendre service : je ne serai plus tentée par cette série. Peut-être. A priori.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Deuxième tome des enquêtes de Miss Loveday et Dr Ryder mais peut tout à fait être lu indépendamment, c'était d'ailleurs mon cas. Même si j'aurai aimé rencontrer ces personnages dès le premier opus, ( j'y remédierai sûrement ) cela n'a en rien gêné la lecture. J'ai beaucoup apprécié ce roman, digne héritier de la littérature policière anglaise, cadre bucolique de la campagne d'Oxford, personnages intelligents et attachants, témoignage des années 60, les femmes commencent à intégrer les rangs de la police britannique même si l'accueil est plus que froid ( voire agressif et dédaigneux ) et Trudy Loveday est l'héroïne parfaite. Jeune femme courageuse et sérieuse, elle est bien décidée à apprendre le métier de policier sous l'aile bienveillante du coroner, le Dr Ryder. Une nouvelle série de cosy mystery que je vais sans aucun doute suivre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :