Le réveil des Légendes - L'étoile flamboyante

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 4 juin 2020 | Archivage 23 sept. 2020

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LeréveildesLégendesLétoileflamboyante #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Derrière son regard flamboyant et son statut de rebut de la société, Ieven le demi-elfe n’a qu’un but depuis son enfance : retrouver le jumeau à qui on l’a arraché, faisant prévaloir ainsi la loi de l’enfant unique qui règne sur l’Empire de Gaïa.

En attendant que ce jour vienne, Ieven loue ses services en tant que guide pour tous ceux qui voudraient s’aventurer dans les Bas-Fonds, une dangereuse région isolée du reste du monde.

Se préparant pour une nouvelle mission, le demi-elfe n’a alors aucune idée de ce qui l’attend. Entre tempêtes de neige, assassinats et trahisons, il va se faire entraîner dans une véritable course contre la montre qui l’amènera peut-être jusqu’au bout de sa quête...

404 Factory est une plateforme d’écriture pour les geeks, par les geeks.

Le Réveil des Légendes est le gagnant de l’édition 2019 du Grand Prix 404 Factory !

Derrière son regard flamboyant et son statut de rebut de la société, Ieven le demi-elfe n’a qu’un but depuis son enfance : retrouver le jumeau à qui on l’a arraché, faisant prévaloir ainsi la loi de...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9791032403563
PRIX 16,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Pour commencer, un grand merci aux éditions 404 et à Netgalley pour ce service presse numérique. Nous faisons ici la rencontre de Ieven, un demi-elfe, rebut de la société, qui sert de guide pour ainsi gagner sa croûte. En effet, il est souvent demandé par ceux qui souhaitent s'aventurer dans les Bas-Fonds, une région isolée et dangereuse pour ceux qui n'ont pas l'habitude d'y venir. En se préaprant pour une nouvelle mission, il ne s'attendait pas au quart de ce qu'il va vivre et nous allons le suivre dans cette aventure. Ieven est un demi-elfe aux yeux grenat et vit avec sa mère adoptive (quand il n'est pas en mission). Depuis qu'il sait qu'il a un jumeaux - depuis son plus jeune âge - il n'a de cesse l'idée de voyager, toujours plus loin, afin de se rapprocher un maximum. C'est d'ailleurs suite à de nombreux voyages ainsi que de nombreuses rencontres qu'il fini guide. Pour tout vous dire, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre avec ce roman, de la fantasy d'accord mais ensuite ? Aucune idée. J'étais donc curieuse et un peu stressée de commencer ce titre. Stressée de ne pas accrocher, stressée de ne pas comprendre ou que sais-je encore. Heureusement, c'est un sentiment qui s'est très vite envolé puisque je suis tout de suite entrée dans l'histoire. Les légendes m'intriguaient et, de fil en aiguille, je trouvais Ieven de plus en plus touchant. J'ai enchainé les chapitres rapidement tant j'avais envie et besoin d'en apprendre plus, de voir comment allait s'en sortir Ieven et ses compagnons (notamment un) et de voir jusqu'où l'histoire nous emmènera. Je n'ai absolument pas été déçue par ce titre et j'ai même très envie de poursuivre l'aventure et de voir ce qui arrivera au protagoniste dans le prochain tome. Je n'ai pas vu d'informations dessus mais vu la fin de ce roman, se serait très étrange de ne pas avoir de suite. C'est le premier titre de l'autrice et j'ai beaucoup aimé sa plume ainsi que son univers très riche. L'histoire est prenante et originale, Ieven est très attachant et nous remarquons son évolution au fil des pages. La plume de Sophie Ginisty est fluide et addictive, c'est un premier tome captivant et je suis bien curieuse d'en apprendre plus sur l'univers et les personnages. En bref, un premier tome de fantasy très agréable à lire et une aventure riche en émotions au côté d'un demi-elfe pas toujours sympathique.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne lis pas beaucoup de fantasy même si j'aime beaucoup regarder des films et des séries de ce genre. Le début m'a beaucoup plu mais je me suis plutôt ennuyée par la suite, je dois l'avouer. C'est pourtant un univers riche et captivant mais je n'ai pas eu de réelle étincelle provoquant du plaisir à suivre les aventures de Ieven, Gaêl et les autres.... Cependant, je vais malgré tout acheter cette série pour les lecteurs de la médiathèque où je travaille car les amateurs du genre devraient, eux, y trouver beaucoup de plaisir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai beaucoup aimé ce roman qui se laisse lire ultra facilement et qui est vraiment très entraînant. Je me suis surprise plus d’une fois à entamer un nouveau chapitre alors que quelques minutes avant j’avais décidé de mettre ma lecture en pause. Le cadre posé dans ce premier tome est intéressant et intrigant. Les personnages sont extrêmement attachants, notamment Ieven et Gaël. C’est un roman qui m’a un peu fait penser au Seigneur des anneaux, que ce soit dans le style comme dans la trame, mais il est bien plus fluide et facile à lire. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié la plume de l’auteur que j’ai trouvé riche et recherchée. Pour ma part le pari est réussi et j’ai hâte de lire la suite de ce premier tome !!!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un bon premier tome malgré quelques maladresse. le personnage principal reste assez mystérieux et l'intrigue assez imprévisible. À voir ce que donnera le livre suivant, mais une bonne lecture qui devra être confirmée par la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ieven est un demi-Elfe, méprisé pour son sang non humain, mais qui a su se rendre utile comme guide. C'est un solitaire, qui apprécie la liberté et les grands espaces, pourtant il ferait tout pour protéger sa mère adoptive. Et s'il lui faut pour cela porter une importante missive du gouverneur de Barantil au gouverneur d'Aadyn, à l'autre bout du royaume, il fera tout pour y parvenir. La route sera longue et semée d’embûches. Ce roman est le lauréat 2019 du Grand Prix 404 Factory. Vous pourrez d'ailleurs découvrir sur cette plateforme d'écriture collaborative le tome 2, au fur et à mesure de l'écriture des chapitres. Je ne saurais juger de la qualité des concurrents, mais je trouve que cet ouvrage méritait réellement d'être édité car j'ai vraiment passé un excellent moment de lecture. L'Empire de Gaïa, dans lequel se déroule l'histoire, est un continent unique tout en longueur, qui spirale autour du globe. Tout au nord, la moderne Gloria est une cité gigantesque technologiquement avancée. Tout au sud, dans les Bas-Fonds, les rares habitants (sur)vivent avec les moyens du bord dans une ambiance plus arriérée. Entre les deux, une palette d'états plus ou moins évolués. Les différents royaumes sont séparés par des murs infranchissables, isolés par un océan furieux, et il est impossible de passer de l'un à l'autre autrement que par le chemin de fer, strictement contrôlé. Si les rebuts de la société sont régulièrement évacués vers les Bas-Fonds, le trajet inverse n'est quant à lui pas possible. Ieven n'est pas né dans les Bas-Fonds mais c'est tout comme : il y a été abandonné bébé, soumis au sort de tout jumeau cadet dans cette société qui régule fermement sa population et prône l'enfant unique. Il rêve de retrouver son jumeau, mais ce n'est qu'un rêve : il sait bien qu'il n'a aucune chance de quitter les Bas-Fonds et de retrouver son frère. La vie l'a rendu amer et méfiant, il reste distant avec les autres et ne donne jamais sa confiance. Pourtant, sous cette carapace, c'est un individu sensible et généreux. Son voyage ne va pas être de tout repos. Bonnes et mauvaises rencontres vont s'enchaîner, sans compter les dangers inhérents à la route elle-même en cette saison froide. Le rythme est excellent, et les péripéties se suivent sans temps mort, parfois prévisibles mais avec aussi un bon lot de surprises. Si l'action est présente, on voit aussi la profondeur du personnage principal, qui va être amené à réaliser bien des choses sur lui-même au cours du voyage. Comme en plus l'écriture est fluide, cela donne un récit très prenant que l'on ne lâche qu'une fois terminé. C'est donc une excellente découverte, avec quelques facilités mais globalement très agréable à lire. J'ai déjà très envie de découvrir la suite ! (Chronique de Soleil)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman de fantasy passionnant qui nous entraine très vite sur les traces de Ieven le demi-elfe qui souhaite retrouver son jumeau qu'on lui a arraché à la naissance pour correspondre à la loi de l'enfant unique. C'est sans le vouloir qu'il se retrouve embarqué dans une histoire pleine de rebondissements, d'action et de trahisons. J'ai passé un bon moment et je conseillerai ce titre sans souci.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je suis restée un peu sur ma faim avec ce roman qui m'a semblé très long à commencer vraiment... tout le roman m'a semblé une mise en place du décor et des personnages, avec un manque de relief sur certains point dont le sens ne m'est apparu qu'à la fin... du coup, le 2e tome semble indispensable à lire si on veut en savoir plus...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman d'aventure et de fantasy. Schéma plutôt classique au départ avec les mondes d'en-bas et les mondes d'en-haut, des brigands et voleurs, des elfes, des sorcières etc etc... Ieven est un demi-elfe rejeté par sa famille car la loi de l'enfant unique règne dans le monde d'en-haut. Recueilli par une mère adoptive qu'il vénère, il cherche sa place et veut retrouver son frère jumeau. A 23 ans, il est réputé pour être un guide sûr dans les déplacements entre les différents mondes. Mais ce n'est pas pour autant qu'il est apprécié par la société. C'est un être solitaire, bougon et parfois violent pour survivre. Dans ce tome 1, il doit apporter une lettre de la part du tyran de son pays mais son parcours va être semé d'embûches. D'autant plus qu'il décide de gagner un peu d'argent en emmenant dans son voyage des clients. D'une pierre deux coups donc mais le voyage ne va pas être de tout repos. Violence, morts, attaques, vols, trahisons et jeux de pouvoir jalonnent cette aventure. Un roman très agréable à lire malgré quelques passages de violence physique et sexuelle. Le lecteur se laisse entrainer dans ces mésaventures et s'attache à certains personnages, nombreux mais tous différents. Un tome 1 prometteur donc et un héros qui évolue petit à petit.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Couverture et résumé intriguant, il n’en fallait pas plus pour que je souhaite lire cet ouvrage ! D’autant que cela faisait longtemps que je n’avais pas lu d’histoire avec des elfes. Le début du roman nous met directement dans l’ambiance avec la lecture d’une belle légende bien écrite qui m’a totalement embarquée ! Malgré tout, je ressors finalement mitigée de ma lecture et on va donc commencer par les points qui m’ont un peu dérangé. Tout d’abord, comme il n’est pas indiquer clairement sur la couverture qu’il s’agit d’un tome 1, je pensais avoir à faire à un opus unique. A l’intérieur apparaît finalement le fait qu’il s’agit d’un premier tome et, au fil des chapitres, il apparaît clairement qu’il s’agit d’un tome de mise en place, autant de l’histoire que des personnages car l’histoire n’avance pas assez vite pour clôturer toutes les questions ouvertes . Le problème que j’ai rencontré c’est qu’il y a beaucoup de péripéties qui ne font pas directement avancer l’intrigue. Elles servent certainement à présenter des personnages qui auront une incidence sur la suite mais, dans l’intrigue telle qu’elle, elle m’ont donné l’impression de la faire durer sans rien apporter d’autre qu’un personnage qui disparaît rapidement ensuite (je ne suis pas très patiente, les tomes de mise en place ne sont donc pas totalement pour moi). Ensuite, j’ai beaucoup aimé l’écriture mais, et c’est là quelque chose de très personnel que vous savez déjà si vous êtes coutumier du blog, tout est décrit. Ce n’est pas gênant parce que c’est très joliment fait mais les descriptions ne sont pas ma tasse de thé et me font souvent décrocher (alors que je sais qu’à contrario, elles peuvent avoir l’effet totalement inverse sur d’autres lecteurs). Ces deux points ont fait que, si j’ai bien aimé ma lecture, j’ai eu l’impression de ne pas avancer dans le roman, autant par les nombreuses descriptions que parce que je ne comprenais pas le pourquoi des péripéties. Au-delà de cela, l’histoire est intrigante, les personnages bien présentés, avec des personnalités attachantes et il est très facile d’entrer dans le roman. Ieven est un demi-elfe qui a été abandonné à la naissance car il était le deuxième né après son frère jumeau. Il est donc facile de comprendre qu’il souhaite connaître ce frère et son amour pour sa mère adoptive est particulièrement touchant, d’autant plus que Ieven est un être plutôt solitaire, qui préfère se trouver seul en pleine nature avec un livre qu’en pleine ville avec une myriade de gens. Il est dévoué, a le sens du sacrifice et cherche finalement sa place dans le groupe social auquel il ne sait pas trop comment appartenir. Les amis qu’il rencontre sur sa route le font s’ouvrir et permettre d’en savoir plus sur son caractère et sur son passé et le périple que va vivre le petit groupe amène pas mal d’actions et de questions au fil des pages. J’aurai peut-être préféré être directement plongée dans la légende et les machinations politiques dont on a ici plutôt un aperçu qu’une réelle entrée. Cependant, on sent que l’autrice sait où elle entraîne son lecteur, qu’elle connaît ses personnages et que tout ceci aura une incidence par la suite. En définitive, il y a déjà beaucoup d’actions dans ce premier tome et on apprend pas mal de choses sur les forces en place malgré mon ressentis de lenteur. En bref une lecture un peu en dent-de-scie pour ma part mais que je vous invite à découvrir car l’histoire est originale, les personnages sont attachants et l’écriture bien menée.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La grande force de ce roman est sans aucun doute de nous plonger avec succès dans son univers. Il y a quelque chose qui vous donne l'impression que ce monde existe et que nous sommes bien dedans. Les personnages sont intéressants, notamment les principaux. Car nous avons Ieven qui n'agit que pour sauver sa mère. Taciturne, solitaire, limite asocial, il ne cherche pas la compagnie, ni à être sympa. Ce n'est qu'une carapace mais il a quelque chose qui ne fait pas de lui un anti-héros (sans être un héros non plus.) Et il y a Gaël, un voleur poète qui aime séduire les autres. Une sorte de double inversé de Ieven. Niveau ambiance il y a quelque chose de Mad Max (dans le sombre, l'anarchie...), comme un monde post-apocalyptique mais avec des créatures de fantasy. Intéressant dans leur exploitation. Les elfes sont une sous-race, là où partout ailleurs (ou presque) ils sont une race noble en phase avec la nature, une race ancienne et sage. Et quand il y a des elfes, il y a souvent des nains. Là, non, il n'existent pas pour cette population. J'aime bien ces idées et l'univers créé. Je ne peux pas trop approfondir car il s'agit d'un tome 1. Alors… à suivre. Mais très prometteur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Waouh ! Un très gros coup de coeur ! Un roman épique comme je n’en avais jamais lu. Je dois dire que le seul livre du même genre que j’avais lu était le tome 1 du Sorceleur (alias the Witcher). Et ce dernier m’avait énormément déçu, on passait du coq à l’âne, dans des histoires de légendes et de sorciers que je ne comprenais pas et il n’y avait aucunes explications.. Or, Le Réveil des Légendes me paraît bien au-dessus des histoires du Sorceleur. Avec ce roman, l’auteure nous plonge dans une aventure où dès le prologue nous nous mettons dans le bain avec un récit des légendes au coeur de Gaïa (le monde dans lequel les personnages vivent). Un peu compliqué à suivre, mais on comprend que le passé était bien différent de ce que connaît Ieven, notre héros à moitié humain et à moitié Elfe. Ce dernier vit avec Rochelle, sa mère adoptive, à Barantil, une cité de Gaïa, qui est la plus grande partie du territoire inférieur où se rassemblent les plus pauvres et les rebuts de la société, aussi appelé les Bas fonds ou le vide-ordures. Rongé par sa nature de demi-elfe et par la connaissance de l’existence de son jumeau dont il n’a aucune idée où il peut être, il a l’impression d’être seul au monde. En effet, physiquement il est très différent de ceux qu’il côtoie : il a des yeux grenats si étranges et intriguants pour quiconque le croise. Lorsqu’il était plus jeune il voulait toujours voir au-delà des frontières de sa cité, il cherchait absolument à voir où son jumeau pouvait être. Et désormais, la vingtaine passée, il gagne sa vie en accompagnant et en guidant des personnes dans leur voyage. Et c’est à lui qu’on va demander de s’atteler à une tâche de la plus haute importance, mais qui pourrait mettre en danger la vie de sa mère Rochelle. Ce qui est génial avec ce livre c’est que l’on ne se perd pas dans des descriptions interminables où l’on cherche le bon sens des phrases. Non, bien au contraire, l’autrice a su avec brillance nous emmener aux côtés de Ieven et de ses compagnons pour une aventure grandiose jusqu’à Aadyn en passant par Orlae. Il doit délivrer un message très important de la part du gouverneur à Aadyn, là est sa quête. Mais s’il ne livre pas ce message le gouverneur de Barantil, en particulier Djalil, le chef de la garde de la cité, risque de blesser sa mère adoptive. Et ça il n’en est pas question. Ils traverseront des montagnes enneigées, braveront des tempêtes, s’arrêteront dans des villages où leur vie ne se joue qu’à un fil ou bien où ils rencontreront d’anciennes connaissances d’Ieven, amicales ou amoureuses, croiseront la route de brigands et voleurs. Voilà ce qui vous attend ! On assiste après le prologue à un début poignant : une jeune fille, accusée de sorcellerie, est sur le point d’être brûlée vive. Et notre cher Ieven, en tant que témoin de cette scène, a fait ce qui lui semblait d’être le plus juste. De là, on comprend que la magie est bien évidemment interdite dans ce royaume, mais qu’elle pourrait concerner Ieven, qui est un Demi-Elfe ! D’ailleurs, j’ai bien aimé le passage où Ieven entend des voix et voit des esprits, notamment celui d’un homme qui se transforme en loup et celui d’une femme aux reflets blancs. Très intriguant ce passage ! En bref, j’ai trouvé l‘histoire vraiment prenante et pleine de rebondissements tellement imprévisibles. Les personnages se retrouvent vite dans des situations difficiles auxquelles on ne s’y attend pas. L’intrigue semble simple aux premiers abords, mais la fin nous donne une alternative que je n’avais pas du tout sentie. Incroyable ! Je ne m’y attendais tellement pas. La quête personnelle d’Ieven de retrouver son frère jumeau n’est pas beaucoup exploité pour laisser place à la quête principale, celle de livrer ce message si important afin d’assurer la sécurité de sa mère adoptive. Mais je pense que nous aurons droit pour notre plus grand plaisir à un tome 2… Si non, la fin me semblerait très incomplète !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un monde foisonnant entre fantasme et conquête de l’Ouest Guide solitaire dans un monde qui le rejette à cause de sa nature de demi-elfe, Ieven ne connaît ni son passé, ni ses origines. Cherchant à survivre dans un royaume où la violence domine et la loi du plus fort prévaut, il rêve de retourner « chez lui » et de retrouver son frère jumeau. Mais Ieven ne sait pas d’où il vient vraiment et sa seule certitude est que là-bas, dans les royaumes du haut, il trouvera les secrets de sa naissance. Roman d’aventure et fantastique, mêlant fantasy et monde moderne, humour et gaucheries, Le réveil des légendes s’est construit sur un univers riche et complexe, parfois difficile à appréhender. Les personnages sont nombreux et sympathiques bien qu’un peu caricaturaux. Mais c’est avec entrain et sensibilité que Sophie Ginisty emmène son héros, peu sûr de lui mais déterminé, à la recherche de ses origines perdues. Rejeté dans le monde qu’il quitte, très attaché à sa mère adoptive, solitaire, Ieven porte à lui tout seul toutes les douleurs du monde : amitié insolite, amour impossible, perte de repère, violence… Vivement la suite !!! #LeréveildesLégendesLétoileflamboyante #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Transportée C'est mon sentiment à la fin de ma lecture ! Quelle claque , j'ai passé un agréable moment avec Ieven (et Monchéri ^^) Happée dès les premières pages , je ne m'attendais à rien en particulier. L'aventure ne fait que commencer et déjà je m'attache à notre héros ,son caractère solitaire mais avec le coeur sur la main, si bien que les ennuis le trouve là où on s'y attend le moins .. Une juste représentation de notre société fait écho dans cette épopée, vous serez transporté(e)s entre action et réflexion. Une belle entrée en matière pour cet univers de Fantasy. Quelques légendes sont semés au fil des pages. Je me suis perdue dans les 30/50 dernières pages (" Oh rage, oh désespoir " Corneille n'en prendra pas rigueur car il aurait certainement ressenti la même chose !). Cruelle vie de lectrice. Clairement l'une de mes meilleurs lectures de 2020 ! Je me le procurerai pour sûr en version papier avec dédicace si possible.. 🤩

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un bon 1er tome introductif . Nous découvrons l’univers très riche dans lequel évolue le héros . Les descriptions des différentes villes, différents paysages sont très précises et cela plante bien le décor . Ieven a une vie riche en rebondissement , comme tout héros, il est aux prises avec l’amitié , l’amour , la famille et un ou plusieurs ennemis.... Ce 1er tome me fait penser par certains aspects au seigneur des anneaux avec ses elfes, ses légendes et mondes perdus . C’est un tome introductif et pourtant il se passe déjà beaucoup de choses dans le cheminement du personnage . J’ai beaucoup aimé cette lecture et j’ai hâte de savoir ce qui va se passer par la suite ....

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ieven est un demi-elfe (à la fois elfe et humain) rejeté par sa famille, car la loi de l'enfant unique règne là où il est né. Sauf qu'ils étaient deux à la naissance et que leurs parents ont dû se séparer de l'un d'eux. Ieven est donc ce malheureux, qui a été recueilli par Rochelle, une sage femme qui sait utiliser la magie. Il aimerait plus que tout retrouver ce jumeau qu'il n'a jamais connu. L'histoire commence alors qu'une elfe magicienne se voit condamner au bûcher et qu'Ieven la délivre de ses souffrances en lui tirant une balle enchantée en plein coeur. Le chef de la milice comprend rapidement qu'il s'agit de lui et le convoque. Il se retrouve forcé à porter une missive au chef d'une autre ville, et son parcours ne sera pas des plus reposant. D'autant plus qu'il ne partira pas seul, et sera accompagné de ses clients (Ieven gagne sa vie en étant guide) ainsi que de deux miliciens qui doivent surveiller ses faits et gestes. Le réveil des légendes est un vrai coup de coeur ! Je ne suis pas une grande habituée à la fantasy et l'unique saga que j'ai lue est Eragon. En comparaison, certes, le réveil des légendes est beaucoup moins long, moins élaboré, mais tellement plus abordable pour ceux qui découvrent la fantasy. Ca ne part pas dans tous les sens, il n'y a pas une multitude de personnages qui finissent par nous perdre. Vraiment, j'ai été happée par l'histoire du début à la fin. Le livre est excellemment écrit et l'autrice sait nous emporter. On découvre Ieven, solitaire au grand coeur, qui souhaite plus que tout retrouver son frère mais qui se retrouve embarquer dans une aventure plus que palpitante.. Ses rencontres, notamment avec Gaël, vont nous permettre de mieux le comprendre, et de s'attacher encore plus à son personnage. Ce roman est très agréable à lire. Certains lui reprocheront des dialogues parfois un peu trop crus, et quelques scènes de violence, mais ça ne concerne que quelques passages.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Sophie Ginisty nous plonge dans cette série fantasy "Le réveil des légendes" au côté d'un héros attachant, Ieven. Ce demi-elfe vit dans un monde où les humains méprisent les elfes et tous ceux qui pourraient être dotés de pouvoirs magiques. L'histoire débute d'ailleurs par une scène de bûcher où Ieven abrège les souffrances d'une jeune condamnée pour sorcellerie. L'histoire est une véritable aventure où Ieven est prêt à tout pour sauver sa mère de la terrible menace qui pèse sur ses épaules. Cette histoire a de nombreux atouts : les personnages sont bien campés et attachants, l'histoire nous plonge dans un véritable univers fantasy, l'humour ne moque pas. Mais de mon côté, j'ai été déçue de la présence de certaines scènes, à réserver à un public adulte, qui n'apportent de mon point de vue rien à l'histoire et me le font déconseiller à mes élèves. J'ai été aussi gênée par une vision assez idéologique du monde qui est sous-jacente tout au long de l'histoire, dommage...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tout d'abord, merci de m'avoir permis de découvrir ce livre que je n'avais autrement pas vu passer. Je suis désolée d'en donner un avis un peu mitigé. Cette fantasy young-adult nous entraîne aux côtés d’un demi-elfe grognon ô combien attachant dans de folles aventures, le tout sur fond de légendes. Le livre s’ouvre sur un passage de l’histoire de l’univers mettant en scène les différentes espèces (elfles, dragons, hommes-poissons et humains) et comment la cupidité humaine a fragilisé l’équilibre qui les liait, s’emparant d’un objet magique et puissant. C’était bien raconté et très intriguant, vraiment un super incipit. Malheureusement une déception pour moi, mais à vous de voir si elle peut plus vous convenir car la saga possède de sérieuses qualités malgré tout. Le premier problème du roman, c’est que le pacte de lecture proposé par l’autrice/l’éditeur nous met en erreur, en nous parlant une quête pour réunir une famille, des frères déchirés qui devraient se retrouver, une super légende de dragons, d’elfes, de guerres et de magie. On nous tease énormément, avec ce résumé, ce prologue, pour quelque chose qui se passera dans la suite de ce premier tome. Sauf que du coup, tout du long j’ai été dans l’attente de quelque chose qui n’a pas du tout eu lieu, et ce teasing a trompé mes attentes. Ici, on suit Ieven, personnage grognon et renfermé, discriminé pour son sang elfique, à qui il manque un frère, resté du côté riche du royaume (qu’on ne découvrira pas dans ce tome-ci). Un personnage avec une forte personnalité, mais aussi beaucoup de bienveillance et d’héroïsme, et très attachant. L’histoire est racontée de son point de vue, et l’autrice a parfaitement su faire coïncider son style avec son personnage, de sorte à très bien rendre ses pensées, ses sentiments, son sarcasme, sa personnalité. On sent que Sophie Ginisty a concentré énormément de ses efforts sur ses personnages, et ma foi c’est très réussi. Gaël, l’ami qui le suivra dans sa quête est lui aussi très attachant, drôle, frais et touchant. Autour d’eux gravitent sans cesse des personnages secondaires qu’on quitte rapidement mais qui rythment leur quête. Je dois dire que tous étaient bien ancrés dans le récit, avec leur propre histoire et personnalité. Un gros plus du côté des personnages donc. Le défaut majeur, c’est l’univers. Il pourrait être sympa, cet univers, d’ailleurs cette légende ancienne est dingue, c’est juste qu’il est pas assez décrit dans ce tome 1… Il est construit en pointillé, on sait quelques petites choses, quelques autres sont préparées, tout est amorcé et on ne va pas au bout. Alors oui, il y a peu de pages, c’est un premier tome, c’est surement prévu pour la suite. Mais du coup, c'était difficile de rentrer dans cette saga en ayant vu si peu ! L’intrigue est remplie de quêtes, mais celles-ci n’ont que peu de conséquences. En fait, on a du mal à voir où on nous emmène : pourquoi est-ce que Ieven doit emmener cette lettre (on finit par l’apprendre, et c’est un peu faible et décevant, on se demande alors pourquoi raconter une histoire de quête qui repose sur un fait aussi inintéressant) ? Pourquoi a-t-on choisi lui alors qu’il est mal vu etc ? Quel rapport avec son frère ? Quand est-ce que ses histoires d’elfes et de dragons vont-elles intervenir ? Les péripéties et problèmes ne sont pas là pour amener à un but et n’ont pas de grandes importances mais plutôt pour développer les personnages et les faire s’ouvrir. Alors du coup, rien à dire dessus, c’est vrai. Mais j’aurai aimé une intrigue plus fournie, un univers plus décrit quitte à avoir moins de personnages, tout simplement. Là chaque problème est résolu, on continue la route sans plus en parler, en marchant vers une quête non importante et sans réel but dans la vie… Dommage ! L’histoire se finit de manière prometteuse, je lirai peut-être quand même la suite malgré ma déception car cela peut vraiment être chouette sur la suite. En effet la fin de l’histoire amène enfin dans une direction excitante et intéressante, elle est un élément perturbateur dans la vie du héros, qui va tout changer. C’est dommage que cet élément perturbateur arrive à la fin.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :