La dernière sorcière

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 13 mars 2020 | Archivage 24 nov. 2021

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Ladernièresorcière #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Réveillée au beau milieu de la nuit, Anya doit fuir. Fuir pour sauver sa vie. Fuir en laissant derrière elle sa mère, arrêtée par les soldats du Lord de la Nuit, qui fait régner la terreur sur le Mörhland.
Mais Anya n'a pas l'intention de suivre les conseils de sa mère et de l'abandonner à son triste sort.
Même si cela signifie se jeter dans la gueule du loup...
Aidée d'Errol, un jeune comédien, et de son rusé corbeau, avec lequel Anya parvient à communiquer, la jeune fille entame une course contre la mort pour arracher sa mère aux griffes du Lord de la Nuit... et pour découvrir, enfin, le secret de ses origines.

Réveillée au beau milieu de la nuit, Anya doit fuir. Fuir pour sauver sa vie. Fuir en laissant derrière elle sa mère, arrêtée par les soldats du Lord de la Nuit, qui fait régner la terreur sur le...


Note de l'éditeur

A partir de 10 ans

A partir de 10 ans


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782215164241
PRIX 12,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

J'ai commencé cette lecture, sous le charme de l'histoire proposée en 4e de couverture et j'ai été ravie car j'ai passé un super moment avec Anya et ses amis ! Une héroïne qui n'a pas froid aux yeux Nous faisons donc la rencontre de Anya qui voit sa vie complètement basculer lorsque sa mère est arrêtée et enlevée. Elle va alors tout faire pour la retrouver et la sauver. J'ai beaucoup aimé son caractère. Elle n'a pas peur ou plutôt elle affronte ses peurs car son envie de sauver sa mère est bien plus forte. Elle va se lier d'amitié avec Errol, un jeune garçon comédien et ensemble, ils vont unir leurs forces. J'ai aimé leur duo qui fonctionne très bien. Une atmosphère angoissante à souhait Dès le début, on est plongés dans une atmosphère angoissante avec l'enlèvement de Elmira, la mère d'Anya. On découvre alors le méchant de cette histoire : Le Lord de La Nuit, qui souhaite apporter les Ténèbres sur la Terre et régner dans l'obscurité. J'ai aimé ressentir ce frisson de peur face aux descriptions très détaillées et concrètes de l'armée du Lord. Des thèmes importants Les actions s'enchaînent, le rythme est rapide, il se passe tellement de choses qu'on ne s'ennuie pas du tout et c'est ça que j'ai aimé. Anya va découvrir ses pouvoirs et avec l'aide de ses nouveaux amis, elle va oser les utiliser. J'ai aimé sa détermination, sa ruse et son courage. Quant à Errol, il s'affirme au fil du livre et c'est chouette de le voir prendre confiance en lui. C'est donc un roman qui m'a tenu en haleine du début à la fin. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire et à suivre les aventures d'Anya et de Errol.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Aussitôt reçu, aussitôt lu. Je remercie les éditions Fleurus et le site NetGalley de m'avoir permis de découvrir ce nouveau roman de Johan Heliot que je retrouve après avoir terminé les premiers tomes des romans "L'imparfé" et "Bonaventure : Comment je suis devenu un super agent discret" il y a quelques semaines. Johan Heliot est un auteur que j'apprécie beaucoup. Il écrit des romans jeunesse qui abordent différents genres tantôt science-fiction, tantôt fantastique ou encore policier. La première de couverture de ce récit est intrigante voire même un peu angoissante et l'auteur nous emmène, ici, dans un récit d'aventure qui mêle mystère, Moyen-Age, théâtre de rue, sorcellerie et magie. Il nous livre un récit très bien écrit, très facile à lire qui nous fait frissonner. Je le recommande aux jeunes lecteurs à partir de 10 ans.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Errol vit dans une roulotte, seul avec son père et son parrain, un nain nommé Isembard, depuis le décès de sa mère. Ensemble ils parcourent les routes pour produire des pièces de théâtre ici ou là, mais depuis la mort d’Esmeralda la troupe attire moins de public. En fâcheuse posture financière, et donc attiré par la promesse de nombreuses pièces d’or, le père accepte la demande du Lord de la nuit qui réclame qu’ils se produisent à une de ses réceptions. C’est lui qui dirige le pays, il est infiniment craint et toutes sortes de rumeurs courent à son sujet, aussi Isembard et Errol ne sont pas ravis d’être conduits auprès de lui, mais ils n’ont pas le choix au vu du caractère épouvantable du père depuis le décès de sa femme. Dans cette aventure ils emmènent aussi une passagère clandestine, même s’ils l’ignorent. Il s’agit d’Anya, fille d’Elmira, qui est une femme que le Lord de la nuit vient de faire capturer en tant que dernière sorcière. Mais la suite leur réserve à tous bien des surprises. Un petit récit d’aventure idéal pour frissonner : de la sorcellerie, un corbeau apprivoisé, des créatures revenues d’entre les morts, des méchants très méchants et de jeunes héros courageux. Un roman bien écrit et bien mené. Un univers sombre même si la fin réserve un « happy end », classique des romans pour la jeunesse.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai tout de suite été séduite par ce roman, l'action démarre dès la première page, que demander de mieux ? Anya est réveillée en pleine nuit par sa mère, celle ci doit fuir au plus vite, des soldats sont à la porte. Totalement désemparée, Anya obéit à sa mère et s'enfuit. Elle est sauvée in extremis par Errol et ensemble ils vont décider de porter secours à la maman d'Anya. L'aventure commence vraiment et ils vont devoir affronter le Lord de la nuit qui sème la terreur sur le Mörhland depuis des lustres. J'ai tout de suite eu beaucoup d'attachement pour Anya qui doit affronte son destin plus vite que prévu mais aussi pour Errol, son père, son parrain et son corbeau (qui parle !!!!), tous ces personnages sont hyoer attachants. Le roman est très court peut être aurait-il mérité un peu plus de développement mais en tout cas c'est une très jolie découverte qui ravira les petits comme les plus grands.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Anya se trouve brutalement séparée de sa mère, elle apprend alors que celle-ci est plus qu'une guérisseuse, c'est une sorcière. Or le Lord de la Nuit a besoin de cette dernière sorcière... Anya fait la connaissance d'une petite troupe de théâtre. Vont-ils pouvoir libérer la dernière sorcière ? Lecture sympathique pour les 8-10 ans

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La chasse aux sorcière est ouverte Anya est encore jeune quand sa mère est arrêtée par les soldats du Lord de la nuit. Quelle est cette chasse aux sorcières ? Pourquoi doit-elle laisser sa mère se faire arrêter ? Et surtout, pourquoi sa mère l’y avait-elle préparée ? Tant de questions qu’Anya ne se résout pas à laisser de côté. Même Seule, perdue et poursuivie par les soldats du Seigneur du Mörhland, elle compte tenir tête et sauver sa mère… Un roman sang pour sang jeunesse Un roman qui ouvre sur des heures bien sombres d’un passé moyenâgeux : la chasse aux sorcières. Très vite, on sent le côté aventure fantastique faire surface avec des dialogues plus légers. Mais Johan Héliot ne nous laisse pas bien longtemps nous installer confortablement dans cette voie là et nous renverse de l’autre côté du miroir pour arriver dans un polar vampiresque à souhaits. Un peu déroutant et un peu rapide, les plus jeunes apprécieront l’enchaînement des actions et la ténacité des personnages à s’activer, non pas pour le Bien, mais par amour et par amitié, ce qui est peut-être une bien meilleure cause… Un roman aux multiples références qui pourrait bien donner quelques cauchemars à certains… #SorcièreVSvampire #RomanFantastiqueJeunesse #Ladernièresorcière #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman fantastique où se côtoient monde des morts et monde des vivants, théâtre et réalité, vampires et sorcières. Anya doit fuir sa maison après l'enlèvement de sa mère qui serait la dernière sorcière du pays. Elle fait la rencontre d'Errol, jeune comédien qui vit avec son père (pas très gentil) et son parrain (un nain) dans une roulotte. Ils parcourent les routes du royaume avec leurs spectacles de théâtre. Quand le méchant Lord de la nuit propose à la troupe de jouer chez lui pour ses invités, son père accepte. Anya décide alors de se glisser dans une malle pour atteindre la maison du seigneur afin de sauver sa mère. Mais seule, elle ne pourra rien faire. Heureusement, Errol, accompagné de son corbeau vont l'aider. Anya va alors découvrir le secret de ses origines et cela pourrait la sauver face à de très méchants morts-vivants. Un roman d'aventures fantastique qui se lit facilement avec des degrés de compréhension différents selon les âges car des références littéraires se sont glissées à l'intérieur. Saurez-vous les trouver ? A lire dès 9 ans.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici un roman de fantasy horrifique pour enfant/pré-ados (bons lecteurs, à partie de 10-12 ans.) Une sorte d'adaptation de "Dracula" dans cette ambiance sombre et ancien mythe. Pendant une première partie, nous faisons connaissance avec les personnages : Anya et la découverte de son héritage, son envie de ne plus cacher qui elle est et son courage à toute épreuve. Son amour pour sa mère qui la pousse à affronter les dangers et notamment ceux de la nuit ; Eroll et sa vie de saltimbanque, lui qui vient de perdre sa mère. Une perte qui a rendu son père colérique. Les deux hommes n'affrontent pas le chagrin de la même manière, ce qui les éloigne. Et ce père qui, finalement, aime son fils plus que tout. Mais ce n'est pas évident de trouver les bons mots. Et puis l'action arrive quand ils entrent au château et affrontent le Lord de la nuit et ses sbires. Seule une cohésion forte d'équipe pourrait leur permettre de vaincre le monstre. Un roman très prenant et bien adapté aux enfants. Une bonne manière d'appréhender ce genre et - comme les héros - affronter les monstres de la nuit.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Anya doit fuir sa maison alors que sa mère est kidnappée sous ses yeux par les cavaliers du Lord. Commence pour elle une formidable aventure pleine de dangers et de belles rencontres. Et quand la magie s'en mêle, les rebondissements sont surprenants. J'ai beaucoup aimé ce court roman car il est facile à lire et merveilleusement bien écrit. Je le recommande tout particulièrement à de jeunes lecteurs avides de péripéties s'ils n'ont pas peur de plonger dans un monde terrifiant !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman de fantasy pour adolescent et pré adolescent est bien construit. J’ai trouvé l’histoire prenante, l’intrigue intéressante et l’ambiance assez sombre. Les personnages sont touchants et attachants. J’ai passé un bon moment lecture, et je suis sure que la petite moi d’ il y a 10ans aurait vraiment adoré ce bouquin !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un auteur que j'aime beaucoup, dans un style appréciable pour la lecture intermédiaire. Une histoire fantastique, un univers qui fait un peu peur... un cocktail qui fonctionne bien. Pas un coup de coeur mais une lecture plaisante. A recommander pour les lecteurs de Malenfer par exemple.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Des sorcières, du jeunesse ... Il ne m'en fallait pas plus pour craquer sur ce titre et je tiens à remercier les Editions Fleurus et NetGalley de m'avoir permis la lecture de ce titre ♥ Anya n'est qu'une jeune fille aux dons incroyables, mais elle a également un sacré caractère et alors que sa mère lui demande de fuir pour sauver sa vie, elle fera absolument tout pour sauver cette dernière. Bien sûr, seule, cela est impossible ... Mais sa rencontre avec un jeune comédien, Errol, changera bien des choses et l'aventure prendra un tournant très intéressant ! Entre le style d'écriture, parfois soutenu, ce mélange de magie et le monde du théâtre, cela nous offre une lecture très agréable, très poétique et cela contraste très bien avec le côté sombre de l'ambiance du contexte historique. Je dois dire que cela me faisait parfois oublié le jeune âge des protagonistes ! Chose aussi que je n'ai plus l'habitude, c'est de lire des one-shot. Lisant beaucoup de séries, je suis habituée à ce que cela traine un peu en longueur pour faire durer le suspens, donc, ici, me retrouver dans une histoire qui bouge, qui pulse pour que l'histoire puisse être complète à la dernière page, cela fait un bien fou ! On ne s'ennuit pas, tout en restant dans une logique qui permet une cohérence dans la lecture. Bien entendu, le public visé est assez jeune et on peut parfois le remarquer, mais dans son ensemble, il n'y a pas de fausses notes, adapté et peut être une première lecture dans cet univers pour donner goûts au fantastique et au théâtre !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Du jour au lendemain, Anya doit fuir sa maison et sa contrée. Sa mère, a été arrêtée par les sbires du Lord de la Nuit, qui règne en maître dans la région, car il pense qu'elle est la dernière sorcière, celle qui pourra lui redonner vie et lui permettra de vivre en plein jour. Mais Anya ne souhaite pas renoncer et finit par comprendre ce qui se trame et décide d'aller sauver sa mère. Ce roman est présenté comme adapté dès 10 ans et je pense effectivement qu'il ne faut pas le lire avant. Certains thèmes, notamment la mort assez omniprésente mais sans pour autant être choquante, peuvent être compliqués à gérer pour des enfants plus jeunes. C'est un roman jeunesse, certes, mais tout à fait adapté à des adultes car les tournures de phrase sont complexes et bien tournées. Les personnages sont attachants et évoluent au fil de l'histoire. Un petit roman bien sympa pour les jeunes qui veulent se lancer dans la littérature fantastique !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Anya prend la fuite en pleine nuit quand sa mère est arrêtée par les sbires du Lord de la nuit. Elle croise le chemin d'Errol, comédien ambulant, quand il lui sauve la vie. Ce sera le début pour eux d'une aventure commune, sur les terres du Lord de la nuit, terrible seigneur aux invités étranges. J"ai passé un excellent moment de lecture, encore une fois pas déçue de l'écriture de Johan Heliot, et son univers entre réalité et fantastique. La magie, l'aventure, et petit peu de peur pour ne rien gâcher, tout cela va sûrement plaire à nos jeunes collégiens. En tout cas celui-là va faire partie de la prochaine commande, et rejoindre la sélection Moyen-Age.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une découverte jeunesse, qui m'a entraînée. Je le conseille comme première lecture d'histoire Halloweenesque ! En tout cas on est dans l'ambiance plutôt classique, Anya ignore ses origines, elle enchaîne quelques mauvaises rencontres et se retrouve sauvée in-extremis par Errol. Je vous laisse découvrir découvrir la suite. Ça en vaut vraiment la peine les chapitres ne font que quelques pages et sont plutôt addictifs. L'univers est développé en milieu du roman ce qui laisse le temps, à l'intrigue de se développer, aux personnages secondaires de se dévoiler ! L'ambiance est à l'obscurité, au soleil absent, aux créatures des ténèbres. Belle lecture !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Anya, jeune sorcière en devenir mais qui ne connait pas l'étendue de ces pouvoirs, doit fuir en urgence à la demande de sa mère afin d’échapper aux griffes de Lord de la nuit. Elle ne doit sa vie qu'a la présence d'Errol, jeune comédien qui la sauve de la noyade. Anya le suivra en cachette afin de retrouver sa mère, aider par celui-ci elle mettra tout en œuvre pour arrêter les nuisances du lord. Un court roman fantastique, où la magie et les morts-vivants se rencontrent. La fin réellement surprenante relève encore plus l’intérêt de l'intrigue.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans un monde où un homme avide de pouvoir organise une grande chasse aux sorcières, Anya se retrouve séparée de sa mère qui semble liée à la sombre histoire du souverain de la région. Mais la jeune fille ne compte pas livrer sa seule famille sans se battre, et va tenter de la sauver en s'alliant à Errol, un jeune comédien dont la (toute) petite troupe est appelée pour distraire les invités du seigneur sanguinaire. Ce roman se lit très rapidement : l'histoire est fluide et la quête d'Anya donne envie de poursuivre au fil des pages, pour en découvrir plus sur le seigneur qui sème la terreur dans la région. Effrayant avec un petit coté vampirique, c'est néanmoins un récit qui prône de chouette valeur comme l'amour familiale, l'amitié ou le courage. On retrouve également un certain nombre de références, que les lecteurs plus ou moins grands pourront saisir en fonctions de leurs lectures et de leur âges. Bref, un chouette récit, plutôt bien adapté pour les enfants qui veulent frissonner mais qui n'aiment pas les "trop gros livres". ^^

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une ambiance étrange, très sombre, pour un roman jeunesse surprenant. Avec des inspirations de créatures mythologiques (vampires ? Morts-vivants ?) et une héroïne qui n'a pas froid aux yeux, j'ai passé un très bon moment. Ça bouge beaucoup, impossible de s'ennuyer, d'autant que le roman n'est pas long, ce qui permet de le lire rapidement. On peut cependant regretter que l'histoire aille très (trop) vite, tout comme la romance, au détriment de la crédibilité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Roman entre fantastique et réalité facile à lire qui pour moi va plaire à nos lecteurs et fera partie de ma sélection pour notre temps fort " Sorciers, sorcières " sans aucun doute

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est un très bon roman qui mêle habilement le fantastique et l'aventure avec un soupçon de frisson. L'écriture est fluide, sans temps mort. Les personnages sont attachants. L'ambiance est sombre et magique. Pour un public de jeunes ados qui aiment se faire peur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"La dernière sorcière" est un roman qui navigue entre fantastique et aventure. Les vivants et les morts se côtoient pour nous offrir une histoire sans aucun temps mort. On dévore les 200 pages en une respiration.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai un avis assez mitigé sur ce roman, dont j'apprécie par ailleurs beaucoup l'auteur. Certes l'univers et l'intrigue sont intéressants, mais j'ai trouvé que le tout manquait beaucoup de profondeur. Je suis restée en surface de l'histoire tout le long de ma lecture, sans m'attacher aux personnages ni trouver un intérêt particulier dans l'intrigue, qui est d'ailleurs assez sombre. Cependant l'auteur ne tombe pas dans la facilité et l'intrigue est moins prévisible que ce que j'aurais pu penser. L'écriture de l'auteur est comme toujours excellente. L'ensemble permet de passer un bon moment de lecture, mais je reste tout de même sur ma faim. Je pense tout de même qu'il plaira à beaucoup de jeunes (et moins jeunes) lecteurs !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai aimé ma lecture mais quelques petites choses m'ont dérangé. L'intrigue en elle même est vraiment passionnante, seulement je ne la trouve pas assez approfondie. L'univers est complexe, et même si on arrive tout à fait à comprendre tous les tenants et aboutissants, je trouve que ça aurait été interessant d'en savoir un plus. De plus le roman - et surtout sa couverture - parait plutôt pour la jeunesse à partir de 10-11 ans environ, mais avec cet univers complexe et plutôt très violent j'ai trouvé qu'il y avait un véritable décalage. Dans l'ensemble j'ai passé un bon moment de lecture, j'aurai seulement aimé en avoir plus !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai bien aimé ma lecture, c'est un livre qui se lit assez vite avec une écriture fluide, on a envie de connaître ce qu'il va ce passer, j'aime bien je vous conseille cette histoire si vous aimez les histoires de sorciers. Et je trouve la couverture vraiment sympatique.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

[𝐂𝐡𝐫𝐨𝐧𝐢𝐪𝐮𝐞] 𝕷𝖆 𝖉𝖊𝖗𝖓𝖎𝖊̀𝖗𝖊 𝖘𝖔𝖗𝖈𝖎𝖊̀𝖗𝖊, Johan Heliot, Fleurus Éditions, 2020. Bonjour à tous, aujourd'hui je vous parle d'un roman jeunesse qui est conseillé, par l'éditeur, à partir de 8 ans. La jeune Anya, âgée de 12 ans, assiste à l'enlèvement de sa mère, en pleine nuit, dans la maison qu'elles habitent toute les deux, dans le Möhrland. Poussée par les instructions que sa mère n'a jamais cessé de lui répéter, Anya est contrainte de partir le plus loin possible de sa maison natale et d'abandonner sa mère à son triste sort. Cette dernière est emmenée par les sbires de celui qui se fait appeler le Lord de la Nuit. Le Lord de la Nuit terrorise tous les habitants du Möhrland. Ce dernier est une sorte de mort-vivant monstrueux assoiffé de sang humain. En fuyant, Anya fait la rencontre fortuite d'Eroll, un jeune garçon de son âge, orphelin de sa mère et qui vit avec son père et son parrain avec lesquels il sillonne les chemins pour présenter leur pièce de théâtre fantaisiste. Eroll est accompagné de son ami, Jabot, un corbeau. Ils ne se quittent jamais. À son grand étonnement, Anya se rend compte qu'elle peut communiquer avec l'oiseau. Comment cela se fait-il ? Malgré elle, Anya va retrouver la trace de sa mère. Elle n'a qu'un seul souhait, sauver celle qui est tout pour elle. C'est avec l'aide de ses nouveaux compagnons que la jeune fille va mener sa quête. Que va découvrir Anya ? Quelles seront les surprises bonnes ou mauvaises auxquelles elle devra faire face ? Qui est-elle vraiment ? Du haut de ses 12 ans, cette jeune enfant a beaucoup d'aplomb, mais se connait-elle vraiment ou a-t-elle encore énormément à découvrir sur sa véritable nature ? Seule la lecture de ce roman junior vous révélera les secrets de 𝕷𝖆 𝖉𝖊𝖗𝖓𝖎𝖊̀𝖗𝖊 𝖘𝖔𝖗𝖈𝖎𝖊̀𝖗𝖊. A mettre entre les mains des enfants qui aiment les histoires d'aventures soutenues et de vampires sanguinaires ! Le texte est fluide et bien écrit. L'auteur n'en est pas à son premier roman, mais je ne connaissais pas sa plume. Le contenu du roman est concis et se dirige directement à l'essentiel de l'histoire, un peu comme dans une pièce de théâtre. L'intrigue se déroule sur un court moment ce qui est l'idéal pour les jeunes et un peu frustrant pour les grands enfants, comme moi, qui aiment trouver plus amples détails. Amitiés livresques 😘

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman jeunesse est vraiment très entraînant et agréable à lire ! La jeune Anya vit avec sa mère dans une petite maison de Möhrland dont les consignes ont toujours été très claires : si jamais il devait lui arriver quelque chose, sa fille devrait s'enfuir le plus loin possible sans chercher à l'aider. Fuir pour survivre. Douze années que la fillette vit dans l'insécurité, jusqu'à cette nuit fatidique où sa mère se fera enlever sous ses yeux. Contrainte de disparaître dans l'obscurité, Anya fera la rencontre du garçon Eroll, toujours accompagné de son fidèle corbeau Jabot. Ensemble, ils feront tout ce qui en leur pouvoir pour sauver la mère d'Anya ... et libérer les gens du joug tyrannique du Lord de la Nuit. J'ai découvert cet auteur en même temps que ce roman, et j'ai vraiment adoré ! L'aventure est prenante et l'action vraiment très bien dosée. Les jeunes lecteurs ne s’ennuieront pas une seule seconde. Entre les nombreux rebondissements et les mystères qui nous seront dévoilés au compte goutte, ce roman nous promet un très bon moment de lecture !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un titre efficace avec de l'aventure, de la magie, du fantastique et une quête passionnante... Classique mais qui plaira certainement

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :