Du poison dans la tête

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 24 oct. 2019 | Archivage 30 oct. 2019

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #DuPoisonDansLaTête #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Elle a incliné le cou, le visage déformé par les flocons épais qui se déposaient déjà sur le carreau. Elle a cherché son regard à travers le verre qui s’opacifiait de seconde en seconde, mais les lunettes noires l’ont empêchée de le trouver. Alors, elle s’est détournée vers le pont et elle a commencé à marcher en direction de la gare, son manteau ouvert claquant sur ses jambes face au vent glacial. Dans la voiture, le son des feux de détresse rythmait sa progression comme le tic-tac d’une minuterie. Une femme qui arrivait en sens inverse s’est retournée sur elle. Elle a eu un temps d’arrêt, comme si elle doutait de ce qu’elle venait d’apercevoir. Il a vu un panache de vapeur sortir de la bouche de l’inconnue. Elle s’est figée d’horreur au moment où Myriam a laissé tomber son manteau dans la neige et a enjambé le parapet. Elle s’est précipitée vers elle en hurlant, mais il était trop tard. Après un dernier regard en direction de la voiture immobile, Myriam, entièrement nue, avait déjà sauté dans le fleuve.

Elle a incliné le cou, le visage déformé par les flocons épais qui se déposaient déjà sur le carreau. Elle a cherché son regard à travers le verre qui s’opacifiait de seconde en seconde, mais les...


Note de l'éditeur

Version PDF corrigée

Version PDF corrigée


Actions promotionnelles

Campagne RTL 

Campagne RTL 


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9791025106532
PRIX 21,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Jacques Saussey récidive. Non seulement, il sort un nouveau livre mais il en profite pour nous asséner une grand claque dans la figure, un grand coup au cœur et l'envie irrésistible d'avoir déjà son prochain bébé entre les mains. Ces derniers temps, Jacques Saussey nous a habitué à nous retourner le cœur et le cerveau. Je m'étais promis de ne plus me laisser avoir par ses jolis mots. Et bien, soit je suis très faible, soit il est très fort... je crois qu'il y a un peu des deux... mais encore une fois, j'ai succombé. En même temps, dès les premières lignes, il est question de violence. Alors pas de la violence du style grand déballage de coups et en veux-tu en voilà. Non non, plutôt le type de violence où instinctivement vous imaginez la douleur ressentie à la fois physiquement et psychologiquement par la victime. Et Jacques de nous rajouter des séquences émotions avec : . un cold case qui tient particulièrement à cœur de Magne et qui remonte à son adolescence . Un duo de collègues attachants et ayant des comptes perso à régler . Une vie de famille qui rencontre des hauts et des bas . Un épilogue qui me donne envie d'avoir Jacques face à moi et de lui dire les yeux dans les yeux et surtout les larmes aux yeux :"non Jacques, vous n'avez pas le droit de faire ça, c'est trop pour mon petit coeur" Vous l'aurez compris, encore une fois je suis conquise par le bébé de Jacques. Sans trop en dire, lisez le résumé, vous aurez déjà un petit aperçu du potentiel émotionnel de ce bouquin.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Netgalley et aux éditions French pulp pour m'avoir permis de découvrir ce livre en avant-première. Ce livre est la huitième enquête de Daniel Magne et Lisa Heslin. C'est toujours bon à savoir pour les fans qui, j'en suis sûre, se précipiteront sur ce volume, parce qu'il est toujours agréable de retrouver une nouvelle aventure de ses héros. Il est non moins agréable de découvrir de nouveaux héros, même en prenant, comme moi, le train en cours de route. Daniel et Lisa sont en couple, ils sont les parents adoptifs d'Oscar, qui a été abandonné, déjà grand, quatre ans plus tôt. Ils ont également une magnifique bergère allemande, Sham, très attachée à Lisa. Dis ainsi, cela pourrait vous faire penser à une vie de famille très classique. Mais le passé revient en force, de trois manières différentes, et cela fait beaucoup pour un seul couple, un seul service. Lisa ne voulait plus que Daniel ait de secrets pour elle, il en aura un, quand un vieux camarade d'enfance, décédé, lui fait envoyer une boite contenant des effets qui lui rappellent leur dernière année de collège, l'année où Fanny fut assassinée - et l'assassin jamais retrouvé. Cold case à l'américaine ? Ce serait vraiment trop facile, parce que l'on ne travaille pas ainsi en France (la prescription existe, les dates de clôture de dossier quand un nouvel élément n'est pas trouvé aussi) et parce que les enquêteurs ont déjà beaucoup à faire avec les affaires encore en cours, les affaires pour lesquelles on peut encore trouver de nouveaux éléments. Pourtant, Magne ne renonce pas - quarante ans qu'il traîne ce poids sur le coeur, il ne va pas renoncer maintenant que quelqu'un lui rappelle le passé. Il en devient obsessionnel au point de presque oublier Lisa et Oscar. Et pourtant, pendant ce temps, le passé se manifeste d'une autre manière. Oui, je sais, écrit ainsi, c'est presque mélodramatique. Pourtant, c'est presque rempli d'espoir qu'est cette partie, pour Oscar. Vous me direz que l'espoir et l'amour ont une drôle d'apparence. Pourtant, il illustre jusqu'où une mère peut aller pour son enfant - loin, vous vous en doutez, et c'est vraiment le fil conducteur de deux des intrigues qui composent ce roman. La troisième ? Comme la première, elle illustre le titre du roman. Oui, c'est du poison, littéralement, que distille un homme dans le coeur d'une femme, au point de l'amener à se couper des autres, à se vider de toute sa personnalité, au point de disparaître complètement. Oui, de tels hommes existent, malheureusement, et si je n'en ai pas croisé personnellement, j'ai pu constater les ravages qu'ils peuvent entraîner. Je ne pense pas être la seule. Ce roman les pousse à son paroxysme, en nous montrant les conséquences pour les proches, mais aussi le mécanisme par lequel le prédateur (je n'ai pas d'autres mots) met sa proie sous son emprise - le genre des mots convient parfaitement à la situation. Alors, <em>Du poison dans la tête</em> n'est pas un livre facile, aimable, un roman policier que l'on lit pour se distraire. Il nous montre un instantané de la société française, de la place aussi que l'on veut bien donner à certaines personnes - leur valeur diffère selon leur date d'arrivée sur le territoire - la manière dont les femmes peuvent être protégées ou pas - la violence n'est pas que physique, nous ne devons pas l'oublier, et elle est encore plus difficile, pour ne pas dire impossible à prouver. Et s'il fallait conclure d'une phrase, je vous dirai : "un livre à lire si la société française contemporaine vous questionne".

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai retrouvé avec plaisir le couple d’enquêteurs couple d’enquêteurs Lisa Heslin et Daniel Magne . Je les avais rencontrés dans 7/13 . Avant le premier chapitre, le lecteur est mis dans l’ambiance, l’auteur publie d’abord des chiffres, qui donnent froid dans le dos; » 219 000 femmes âgées de 18 à 75 ans subissent en moyenne et chaque année, des violences physiques et/ou sexuelles de leur partenaire, ancien ou actuel, 94 000 sont victimes de viol ou de tentative de viol, une seule sur 10 porte plainte, 91 fois sur 100, l’agresseur est une personne connue de sa proie, dans 47 % des cas, c’est le conjoint ou l’ex-conjoint, 3 victimes sur 4 déclarent avoir subi des actes répétés…. » La thématique est annoncée, il n’y a plus qu’à se laisser porter par la plume de Jacques Saussey.L’esprit de Daniel Magne est bien occupé, il reçoit à son travail une boîte de Pandore. Un copain de collège lui rappelle des souvenirs, qui va le ramener quarante ans en arrière. Il n’a rien oublié, Fanny, son amie a été assassinée, et son assassin est toujours en liberté. Il va reprendre l’enquête. Il ne dira rien à sa compagne. Il est obsédé par cette boîte et son contenu. Lisa et Daniel sont un couple d’enquêteurs, qui ont adopté un petit garçon, Oscar. Avec eux, Sham, chienne berger allemand est très attachée à Lisa. Oscar subit les coups de ses camarades de collège. Myriam fut la proie d’un prédateur. Il l’a conquise par son aura, sa musique. Il l’a complétement transformée, elle est devenue sa » chose « . Elle aura « du poison dans la tête « Et celui-ci va la détruire.Ludo, Fred et Ophélie, flics, vont mener l’enquête en dehors de toute procédure pour arrêter cet assassin. Alexandra, roumaine est revenue en France, elle cache une terrible blessure.. Toutes ces histoires vont s’emboiter les unes dans les autres. Le rythme est soutenu. Les pages se tournent vite. On passe d’un récit à un autre. Cela entraîne des réflexions personnelles sur les sujets abordés. Plusieurs thématiques, mais une revient la violence faîte aux femmes, il n’y a pas seulement les coups. mais celle qui ne se voit pas, celle qui s’infiltre dans le cœur de chacune. Celle-ci, elle fait bien plus de mal que les autres. Ce livre peut se lire sans avoir lu les précédents. C’est le huitième opus avec Lisa et Daniel Magne. Je ne peux que vous le recommander. Je vais l’ajouter à ma liste d’achat de la médiathèque.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les violences faites aux femmes est LE sujet principal du dernier de Jacques SAUSSEY : Du Poison dans la tête mais pas que...En effet il y a aussi d'autres sujets d'actualité, à savoir le harcèlement scolaire, les clandestins/SDF, l'adoption, les dangers des réseaux sociaux, le harcèlement moral..... Tout est traité de main de maître dans un thriller à couper le souffle qui ne m'a pas laissé une minute de répit. Je suis passée par beaucoup d'émotions, le stress, la rage, la révolte, la tristesse et puis le WHAOU de la fin. Il y a bien sûr le couple MAGNE/HESLIN dont on ne se lasse pas mais aussi Oscar, Alexandra, Ludo, Fred et puis Ophélie avec un avenir prometteur. Et tout ça pour dire que je n'ai que des coups de coeur avec Jacques SAUSSEY, sa plume est rapide et surtout très efficace. Merci à #jacquessaussey #frenchpulp #netgalleyfrance #dupoisondanslatete

Cet avis vous a-t-il été utile ?

j’ai adoré ce livre, nous entrons dans la vie privée de notre couple de flics , entre adoption, cold case ... sans compter une autre enquête personnelle d’un flic de l’équipe de Magne! les phrases ont été dévorées , l’auteur nous met du suspense tout au long du livre , nous tient en haleine! Attristée par la fin j’ai hâte de lire la suite , ça va être long!! Lol merci à l’auteur pour se bon moment de lecture , le plus difficile va être de trouver ma prochaine lecture après celle ci ;-)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :