La librairie des rêves suspendus

, le nouveau roman d'Emily Blaine : Entrez dans un monde où tout devient possible

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 5 juin 2019 | Archivage 7 févr. 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LaLibrairieDesRêvesSuspendus #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Entrez dans un monde où tout devient possible…

Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu  : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de  bad boy  que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier…  Une rencontre émouvante entre deux êtres que tout oppose mais unis par un même désir  : celui de vivre leurs rêves.  

« Une jolie passion des sentiments entre deux personnages que tout semble opposer »
  RTL

« Emily Blaine met face à face deux personnages que tout oppose, mais qui, par la magie des mots et de la romance, vont peu à peu se rapprocher »  LIRE

«  Emily Blaine est passée maître dans l’art d’observer les errements du cœur  »  AuFéminin

« C’est la star made in France »  Livres Hebdo

« C’est la star française »    Le Parisien

« L’étoile montante du roman français »  Maxi

«  La vedette de la romance française  »  Voici

A propos de l'autrice
Révélée par la série phénomène "Dear You" et confirmée par le succès de chacun de ses nouveaux titres,  Emily Blaine  est devenue, avec plus de 600 000 exemplaires vendus, la reine incontestée de la romance moderne à la française. Bretonne de cœur et parisienne d'adoption, elle envisage l'écriture comme un plaisir et, malgré son succès impressionnant, met un point d'honneur à rester proche de ses lectrices et à ne pas se prendre trop au sérieux.
Entrez dans un monde où tout devient possible…

Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son...

Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782280429993
PRIX 6,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Merci aux éditions Harlequin et Netgalley France pour cette lecture d'une grande fraicheur !

Le pouvoir du résumé

Je ne sais pas commencer un livre sans en lire le résumé. Vous me direz : heu oui, et alors ? Ah non rien, c'est juste que parfois, ça me fait un peu redouter ma lecture.
Pour une amoureuse des romances comme moi, Emily Blaine est incontournable ! En même temps, une autrice capable de créer un personnage comme Ben (Colocs et rien d'autre, ma chronique) ne peut qu'être incontournable. C'est par pour rien qu'il est dans mon top 5 des bookboyfriends !
Bref. Vous devez chercher le rapport avec la lecture du résumé.

En fait, en lisant le résumé de La librairie des rêves suspendus, j'ai immédiatement pensé à un autre livre d'Emily Blaine : Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons. Alors j'avais beaucoup aimé ma lecture mais j'avais eu un blocage avec un personnage et l'emballement d'un autre m'avait un peu chagrinée. Risquais-je de revivre ce genre de déception ici ? Que nenni !
Pas un coup de coeur car rien ne m'a vraiment étonnée dans ma lecture, La librairie des rêves suspendus reste une très belle romance pour cet été 2019 !

La librairie des rêves suspendus, le plaisir de l'attendu

J'ai parfois des regrets quand je lis de jolies romances qui ne cherchent pas à surprendre. Ici, l'histoire ne m'a pas vraiment surprise, les quelques rebondissements sont somme toute assez prévisibles. Est-ce que ça m'a dérangée ? Pas vraiment, parce que le reste fonctionne. Les personnages et la plume de l'autrice font parfaitement le job alors bon, pas de surprise mais on n'en tient pas rigueur.

Volontairement je n'entrerai pas plus dans l'histoire que ce que fait le résumé, c'est parfaitement inutile, je vous conseille juste de vous laisser porter !

Maxime, nouveau bookboyfriend ?

Côté personnages, aucune surprise, j'ai adoré Maxime, découvrir son histoire, son passé, ses forces mais surtout ses faiblesses. Il est parfois déconcertant mais toujours dangereusement sexy, surtout dans ses moments de doutes.
Il n'est pas pour autant un vrai coup de coeur, je pense que son côté sombre disparait un peu trop vite à mon goût. Je m'attendais à ce qu'il ait moins de maitrise de soi et qu'il fasse un peu plus de vagues tout le long de l'histoire, qu'il bouleverse un peu plus cette petite ville tranquille.
Sarah m'a, quant à elle, laissée assez indifférente. C'est une gentille fille, et finalement c'est cet aspect que je retiens et déplore un peu.
Je lui ai préférée Anita, bien que personnage très secondaire, ses apparitions donnaient du rythme et de la couleur.

Emily Blaine a tout compris !

A force je vais vous saouler avec ça mais, le point de vue masculin dans les romances !!!! Indispensable selon moi, et trop souvent mis de côté, ce point de vue reste ce qui me fait le plus souvent craquer dans ces histoires. Alors évidemment, le personnage serait tout à fait détestable, ce n'est pas juste le fait d'avoir son point de vue qui me plairait, quand même, y'a des limites... Mais rassurez-vous, Maxime pourrait être détestable, pendant environ une demi-page, on découvre bien vite celui qui se cache derrière tant d'arrogance et d'assurance. Très clairement, la même histoire, uniquement du point de vue de Sarah, n'aurait eu que très peu d'intérêt.

Plus je lis du Emily Blaine, plus je me dis que c'est toujours une valeur sûre. Vous voulez passer un bon moment romantique avec un livre (à défaut d'avec un être humain !) ?
Emily Blaine est LA solution.
Et même si je n'ai pas lu tous ses livres, pour le moment, je n'ai pas à déplorer une redondance dans les histoires ou les personnages, au contraire, elle sait parfaitement se renouveler à chaque fois. Et toujours avec un style frais, léger, efficace qui fuit la niaiserie.

En résumé, vivement le 5 juin que vous puissiez vous aussi rêver avec Maxime et Sarah !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une recette connue : le bad boy et la jeune femme "perdue en galère". Mais cela fonctionne à merveille le livre est lu facilement et rapidement.Sera dans les étagères très rapidement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Des que j'ai lu le résumé je me suis dit "cool un livre qui se passe en Charente j'y vais"! Forcément j'avais envie de voir comment ma région pouvait être exploitée dans un roman! Bon petite déception en faite il s'agit d'un village des Bouches du Rhône...
Tampis on se lance quand même! Mon premier livre de cette auteure et je dois dire que j'ai adoré l'écriture et le style: c'est rythmé, drôle, sincère, prenant, émouvant...

Grace a cette histoire on va découvrir Maxime et Sarah, deux personnes diamétralement opposés: que ce soit dans leur travail, leur personnalité, leur entourage, leur lieu d'habitation, leur mode de vie..Et pourtant a cause du comportement de Maxime ces deux là vont être amenés a se rencontrer et se côtoyer. Et le moindre que l'on puisse dire c'est que cela ne sera pas sans mal! Quand deux univers se télescopent cela peut faire des étincelles! L'un est déterminé a continué a vivre comme avant: en repoussant les gens, l'autre veut pousser a bout le premier, veut comprendre ce qui se cache sous la carapace de l’autre. Comme on dit: "on ne juge pas un livre a sa couverture" il en est de même pour l'homme et Sarah est prête a appliquer cette devise en tout moment!

Bref une excellente lecture qui se dévore en quelques heures!
#challengenetgalley

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Emily Blaine est de retour et cette fois ci elle nous embarque en Charente à la découverte de Sarah et de sa librairie.

Dans cette nouvelle parution, nous suivons les (més)aventures de Sarah, libraire au bord de la faillite, et de Maxime Maréchal, acteur qui préfère se la jouer bad boy. Deux personnes que tout oppose mais qui vont devoir apprendre à se tolérer et surtout cohabiter ensemble. Sarah et plus particulièrement sa librairie sont la raison pour laquelle Maxime échappe de peu à la prison. Pour Sarah, Maxime est la poule aux oeufs, c'est plus le coq ici, il est le moyen pour elle de sauver sa librairie. Même si très vite elle va comprendre que derrière cet homme arrogant et en colère se cache un homme qui mérite qu'on apprenne à le connaître

La première rencontre entre nos protagonistes ne va pas être de tout repos, surtout que tout les opposes et que Maxime est très loin d'être heureux de se voir à nouveau vivre au fin fond de la Charente.

L'histoire nous est raconté du point de vu de nos deux héros. Nous allons ainsi découvrir comment chacun vit cette cohabitation forcée et les conséquences que celle-ci va avoir sur eux.

Sarah est une jeune femme romantique, qui ne vit qu'à travers ses livres et ne croit qu'au prince charmant. Elle a dû mal à se laisser approcher par les hommes d'autant plus s'il s'agit d'un de ceux pour qui elle a le béguin.

Maxime est un jeune homme qui profite pleinement de sa célébrité, même un peu trop d'ailleurs. Dès que quelque chose lui plait, surtout les femmes, il n'a plus qu'une idée en tête : l'avoir. Cela va d'ailleurs lui jouer un mauvais tour et l'envoyer directement en Charente.

Au fur et à mesure de notre lecture, nous allons en apprendre plus sur nos protagonistes, nous allons les voir évoluer.

J'ai pris plaisir à découvrir cette histoire. J'ai aimé le personnage de Sarah, j'ai détesté le personnage de Maxime, bon ok seulement au début. J'ai adoré rencontrer les personnages secondaires qui gravitent autour de Sarah et de Maxime.

Ce livre est une jolie découverte, qui nous embarque dans la vie de ses habitants de Charente, le temps d'un instant, et qui nous donne envie d'en savoir plus sur eux.

Je remercie Harlequin et NetGalley pour ce SP.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une lecture très agréable. Deux mondes que tout oppose le monde des lumières, du show biz et celui d'une librairie tranquille. Au début ont se demande bien comment ses deux personnages vont faire pour s'entendre. Ils s'apprivoisent peu à peu et il est plaisant de voir leur relation évoluer. De découvrir les secrets qui les habitent. Et d'être surprise du dénouement final.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Vous avez aimé "La belle et la bête" ? Vous vous seriez damné(e) pour la bibliothèque que Belle découvre par une belle matinée d'hiver ?
Bienvenue dans La libraire des rêves suspendus ! Sarah, libraire, est amoureuse des livres, de tous les livres, mais surtout les livres d'occasions, qui offrent une histoire de l'histoire. Maxime est le bad boy qui semble arrogant et prétentieux mais... Saura-t-il saisir sa chance de rédemption ?
Une jolie romance moderne, qui se lit d'une traite, on rêverait de cette librairie près de chez nous, qui fait s'envoler les livres mystères et laisse la place aux rencontres... entre le livre et le lecteur, ou entre la libraire et ce sombre héros !
Petite mention pour Anita, que j'aurai aimé plus voir et mieux comprendre, un personnage secondaire plein de surprises !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette lecture m’a complètement surprise dès le premier chapitre. Car, il commence avec un personnage masculin, chose déjà assez rare dans la romance, mais en plus, cet homme est un parfait connard ! Acteur reconnu, il s’exprime par les poings sans aucun regret, il use les femmes comme des mouchoirs en papier et tabasse les hommes qui se mettent sur son chemin. Il a déjà eu des démêlés avec la justice et sait très bien qu’un jour cela finira mal pour lui mais rien ne l’arrête….

Et cette fois-ci est la fois de trop ! Heureusement il peut compter sur son agent, son avocat et un ami qui vont une fois de plus le tirer de ce mauvais pas. Pas de prison mais un bracelet électronique et des travaux d’intérêt général… à exécuter dans la librairie de Sarah, dans la ville de province dont il était si content d’avoir pu s’échapper. C’est donc un homme agressif, mécontent et plein de mauvaise volonté qui va croiser le chemin de Sarah.

Et que Sarah est déroutante elle aussi, tellement pas le personnage féminin que j’aurais imaginé. Elle arrive à ne pas en vouloir à Maxime de ses propos plein de haine et continue, jour après jour, de tenter de percer sa carapace. J’ai été très surprise quand il commence à se passer quelque chose entre eux et qu’elle le prend comme un moment sans lendemain, elle a l’air si fleur bleue, à la recherche du prince charmant, je l’imaginais tomber amoureuse en un dîner et se convaincre que cet homme trouble est celui qui lui passera la bague au doigt !

En bref, vous l’aurez compris, cette romance a su me surprendre positivement en me servant des personnages bien différents de ce dont j’ai l’habitude. Et le secret que Maxime cache honteusement, la raison d’une telle agressivité est surprenant, encore une chose que je n’aurai jamais imaginée ! Et le final est digne des contes de fée et m’a beaucoup plu.

En bref, une belle romance, surprenante, moderne avec des personnages tellement bien brossés par l’auteure. Je n’hésiterai pas à la relire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne connaissais l'auteure que de nom mais j'avais envie de lire l'un de ses romans, du coup quand ce livre a été proposé dans le cadre du #ChallengeNetGalleyFR, je n'ai pas hésité.

Je l'ai lu très vite et j'ai été vraiment séduite tant par la plume de l'auteure qui est vraiment agréable et fluide que par ses personnages qui sont intéressants et peu ordinaires.
D'un côté nous avons Sarah, une jeune libraire qui peine à s'en sortir.
Elle a hérité de la librairie de sa grand-mère mais entre la vétusté de l'immeuble qui conduit à des gros soucis matériel et son incapacité à résister à l'achat de livres d'occasion ses finances vont être vite en péril.
Maxime Maréchal lui est un acteur célèbre tant pour ses rôles de bad boy que pour ses accès de violence.
Quand il dépasse la mesure, il se retrouve condamné à des travaux d'intérêt général
C'est son ami d'enfance qui se trouve être également un ami de Sarah qui trouvera la solution. Maxime exécutera ses travaux dans la librairie de Sarah moyennant finances, qui permettront à notre jolie libraire de faire les travaux nécessaires à la survie de sa librairie.
La cohabitation entre ces deux êtres dissemblables risque d'être ardue. Comment parviendront-ils à s'entendre.

C'est une jolie histoire que nous conte Emily Blaine, bien sûr elle est cousue de fil blanc, bien sur les évènements qui surviennent sont parfaitement prévisibles mais il n'empêche que l'histoire se dévore, qu'on s'attache aux personnages et qu'on est triste de les quitter.

Je vais donc regarder de plus près la bibliographie de l'auteure car j'ai très envie de découvrir ses autres romans.

Un grand merci aux Editions Harlequin et à NetGalley pour cette jolie lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

EN 10 lignes, max ! (Présentation du livre par frconstant)

Sarah achète de manière compulsive des livres d’occasion. Sa librairie, loin de Paris, connaît des fins de mois difficiles. Les lecteurs ne se pressent guère et le bâtiment se déglingue de partout. Maxime, issu d’un milieu rural est empli d’une colère aussi vieille que virulente. Lui vit à Paris où il est devenu, avec sa gueule de cabossé, un acteur autant adulé du public que connu de la police pour sa violence et ses dérapages. Il doit en répondre devant le juge. Muni d’un bracelet, il purgera discrètement une peine de travaux utiles… On s’en doute, c’est chez Sarah qu’il atterrit, se met à la plomberie, la peinture et au montage de nouvelles étagères. Mais leurs rêves sont différents, leur mode de vie aussi. Rien ne devrait coller entre eux. Pourtant…
Ce roman feel- good mise sur la vérité de chacun, seule capable de forcer le changement et de faire grandir l’un et l’autre…

Ma critique :

Je découvre #LaLibrairieDesRêvesSuspendus dans le cadre du #ChallengeNetGalleyFrance 2019. Merci à NetGalley et aux éditions Harlequin pour la confiance offerte.
La romance est plaisante et respecte en tous points les codes du genre ‘feel good book’. Comme il se doit, le livre est censé faire du bien aux lecteurs, soit en permettant une échappée du quotidien conventionnel, soit en laissant mûrir la douce pensée que poursuivre ses rêves, mêmes compliqués, est une bonne manière de se réaliser. Les personnages misent sur un optimisme débordant et s’appuient, in fine, sur la certitude qu’il est possible de vivre de belles rencontres bien au-delà des différences. L’à-venir appartient à qui se l’approprie !
« La librairie des rêves suspendus » apporte effectivement une détente après d’autres lectures plus lourdes, plus marquées par la noirceur d’un monde et les questions soulevées sans pour autant être toujours résolues.
Avec « La librairie des rêves suspendus », Emily Blaine propose aux lecteurs de s’ouvrir à quelques ‘valeurs gentilles’ telles que l’acceptation de l’autre, le refus de l’emprisonner sous des étiquettes réductrices, la fidélité en amitié, la volonté d’aider les autres et de vivre une convivialité gratuite. Bien que très profondes dans la réalité, elles semblent, ici, relever d’une pensée magique, coup de baguette d’une fée Chance qui règle tout. Mais ces valeurs campent bien les personnages et font avancer une histoire dont la seule prétention est de distraire. Les amateurs du genre dévoreront ces pages, les autres les liront avec facilité et plus que probablement plaisir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai découvert ce livre en avant-première grâce au challenge Netgalley. Avantage de ce challenge (et vous savez à quel point j'adore les challenges) : découvrir des romans vers lesquels l'on n'irait pas forcément. Ainsi, je n'avais jamais lu de romans d'Emily Blaine, et la romance n'est pas vraiment mon genre de prédilection.
Comme souvent, cette intrigue confronte deux personnages que tout oppose. D'un côté, nous avons Maxime, acteur qui a le vent en poupe. Il ne cultive pas seulement une image de bad boy, il en est un, et a été condamné, après une dernière bagarre, à des travaux d'intérêts généraux. De l'autre côté, nous avons Sarah, libraire, gérant un club de lecture, et incorrigible romantique. Ce qui les rapproche ? Un ami commun, qui se dit que la condamnation de l'un est l'occasion de donner un coup de main à l'autre - la discrétion de Sarah étant une valeur ajoutée.
Oui, l'on se doute qu'au cours de ses deux mois, ils vont se rapprocher. Reste à savoir comment et pourquoi. Déjà, le roman nous plonge dans la vie quotidienne d'une libraire qui peine à vivre de son "art" : le monde du livre est en crise, les petites librairies ont tendance à disparaître, malgré toute la bonne volonté des passionnés de livres que sont les libraires. Lire, c'est partager, partager les histoires que d'autres ont écrites, partager le plaisir de lire et d'écrire avec d'autres. Offrir un livre, c'est parler autant à la personne à qui on l'offre que de soi - en l'offrant.
Autre point fort de ce livre : des personnages secondaires qui tiennent la route, qu'ils soient masculins ou féminins. Ils ne sont pas lisses, ils sont nettement caractérisés - mention spéciale pour Mathilde, Anita et Elise. D'ailleurs, les personnages principaux ne sont pas non plus manichéens : on ne naît pas violent, ce sont les événements qui vous rendent ainsi.
En bref, un roman qui ne manque pas d'intérêt.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Sarah est libraire dans un petit village de Charente, sa grand-mère l'a élevée dans l'amour des livres. Elle est incapable de résister quand il s'agit d'acheter d'anciens ouvrages dans une brocante ou par le biais d'annonces. Mais sa petite librairie croule sous les livres et ses finances sont au plus bas. Elle accepte donc d'héberger Maxime Maréchal, un jeune acteur plutôt Bad boy qui doit accomplir un TIG pour éviter la prison. Ce dernier est originaire de la région mais sa vie est à Paris, les projecteurs, l'argent facile, la fête, les filles d'un soir. Sarah est bien trop sérieuse, candide et réservée pour lui. La cohabitation n'est pas simple.
Parviendra-t-elle à apprivoiser l'animal blessé et sauvage qu'est Maxime?
C'est un souffle de fraicheur et de romantisme qui nous permet de nous évader du quotidien. Certes, c'est un roman d'évasion, une comédie gentille mais de temps en temps ça fait tellement de bien de rêver sans trop réfléchir. On découvre aussi le milieu du cinéma et celui des librairies d'occasions très différentes des librairies traditionnelles.
Une petite oasis de candeur et d'émotion.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La Librairie des Rêves Suspendus d'Emily Blaine (éditions Harlequin)

Résumé
Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de bad boy que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier.

Mon avis
Emily Blaine nous raconte l'histoire de Maxime, acteur/bagarreur qui se retrouve "exilé" 2 mois en province pour effectuer des travaux d'intérêt général chez Sarah, libraire/rêveuse. Tout les oppose et le début de leur cohabitation est compliqué. Mais petit à petit ils vont apprendre à se connaître, à s'apprécier et... Bon la fin est prévisible, mais cela ne m'a pas empêché de me laisser embarquer dans leur histoire. Les 2 héros sont attachants, je trouve juste dommage que certains personnages secondaires ne soient pas un peu plus développé
J'ai passé un bon moment de lecture avec cette jolie romance. Si vous cherchez un roman "feel-good", je vous le conseille !
Je remercie NetGalley de m'avoir permis de découvrir ce roman, lu dans le cadre du challenge NetGalleyfr.
#lalibrairiedesrevessuspendus #emilyblaine #netgalley #challengenetgalleyfr #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Charmant petit roman avec des personnages attachants ... une belle romance des temps modernes entre une amoureuse des livres, timide et pleine d'empathie et un acteur de type mauvais garçon et toujours en colère contre la terre entière. ces deux là n'ont au départ rien en commun et pourtant, plus le temps passe, plus l'attirance entre ces deux là est inévitable !
C'est une écriture simple, sans prétention, qui a le mérite de vous emmener loin de vos soucis quotidiens. Emily Blaine est un auteur connu des éditions Harlequin et ses histoires sont souvent très appréciées par la gente féminine ... ce qui sera le cas encore avec son petit dernier !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La librairie des rêves suspendus est la première œuvre d’Emily blaine que je découvre. Une immersion dans son univers qui m’a fait un peu plus apprécier ce genre littéraire qu’est la romance.

La librairie des rêves suspendus raconte l'histoire de Sarah et Maxime dont les chemins n’étaient pas sensé se croisés  tant ils sont diamétralement opposés.

La première est introvertie, timide et vit dans un petit village où elle exerce en tant que libraire. Son rêve, est d’assurer la pérennité de la librairie léguée par sa grand-mère. Malheureusement, les factures s’accumulent, et la réalité est effrayante. Va-t-il falloir mettre la clé sous la porte? La solution ; Héberger Maxime en échange d’une somme d’argent conséquente.

Le second est un acteur célèbre, fêtard, qui accumule les conquêtes et est reconnu pour exprimer ses émotions à travers les poings, ce qui lui a valu des soucis avec la justice. Lors d’une énième incartade, la sanction qui tombe est inattendue. Maxime risque de tout perdre. La solution ; accepter son exil en province pour effectuer ses travaux d’intérêt général.

L’intrigue est construite à travers les opinions alternés des deux protagonistes. Une construction qui donne du rythme à cette lecture et permet de dresser le profil psychologique des personnages. Au début, on les découvre dans leur monde distinct de façon à bien cerner leur différence et les réalités auxquelles ils ont été confrontés avant leur rencontre.

Puis lors de leur rencontre et dès le début de cette cohabitation, les choses semblent mal parti. Mais des événements vont contribuer à faire évoluer leur relation et leur rapport à la vie. Il est intéressant de constater à quel point leur proximité va engendrer des situations qui les emmèneront à se découvrir. En effet l’impact qu’aura Sarah sur Maxime est remarquable. Bien qu’on se doute que Maxime cache des blessures profondes, l’évolution du personnage au sein de cette communauté qu’il méprise et auprès de cette fille qui l'intrigue va réserver des surprises.

Pour finir, je ressors de cette lecture conquise par la plume de l’ autrice. Une belle histoire qui montre que tout est possible, et qu’il ne suffit pas d’y croire, mais de s’en donner les moyens. Et qu’accepter ses faiblesses, c’est aussi faire preuve de courage et d’une belle sensibilité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Fan de la première heure de Emily Blaine, j'avais ressenti une lassitude lors de ses deux derniers romans. Jouant de facilité sur le sujet ou sur le style cela m'avait un peu déçu. On connait la marque de fabrique de l'auteur : dialogues à la réparti percutante voir parfois cinglante j'avais été lassée.
Malgré tout la sortie d'un de ses nouvel opus reste un évènement pour le monde des lectrices de romances et j'ai de suite voulu connaître qu'est ce qui se cachait derrière ce pitch provincial et loin des lieux US souvent prisés par l'auteur.
Magnifique !!
Tout au long de ma lecture j'ai ressenti une sorte de modestie dans l'écriture. Je ne sais pas vraiment comment expliquer le sens de ma phrase mais la sensibilité, l'absence de mots pour ne rien dire, l'auteur donne l'impression de vraiment respecter le lecteur. Ce livre est pour moi de grande qualité. Certains diront qu'il ne s'agit que d'une histoire romantique. Oui c'est peut être vrai, mais l'auteur a gardé sa touche grâce au pouvoir de nous surprendre. Comme quoi même dans une romance c'est possible …
L'histoire se passe à Chateaurenard en Charente. Loin de sa vrai localité provençale, Emily nous amène plus à l'Ouest dans une histoire qu'on qualifierait de "small town romance". Et si vous suivait un peu le blog, vous connaissez tous mon addiction pour ce type d'histoire (#kristanhiggingteam). J'aime la proximité et l'entraide d'un groupe de commerçant, ou la vie d'un petit quartier où tout le monde se connait et prends soin de l'autre.
Sarah est libraire, dans tous ces aspects. Boulimique des livres, un peu bordélique, rêveuse, mais surtout ultra timide avec une fâcheuse tendance à mettre la tête dans le sable tant dans sa vie amoureuse que professionnelle.
Maxime, est un mauvais garçon et pas celui qui a un fond gentil comme dans les roman de Bad boys classique. Lui, il est vraiment écorché et en colère. Suite à une énième incartade il va devoir se mettre au vert et cohabiter de manière forcée avec Sarah. Cette simple mise en bouche parait badine pourtant ce roman se déguste tout en profondeur. On a vraiment envie d'avancer, d'aider ce duo tellement improbable avec cette communauté derrière eux, pleine de bonne volonté, amitié sans retour, sans prix...une belle histoire de partage et de bonheur simple.
Je n'ai pas l'habitude de mettre des citations dans mes chroniques mais celle ci a vraiment retenu mon attention : "Ce que je ressentais avec Fréderic n'avait rien à voir avec ce que je ressentais en présence de Maxime. C'était comme comparer un livre neuf avec un livre d'occasion. Le premier était beau, lisse, parfait, au parfum d'encre fraîche. alors que le second, corné et abîmé, révélait une odeur plus marquée et des pages jaunies. Ils pouvaient raconter la même histoire, mais le livre d'occasion racontait des histoires cachées, celles qui me fascinaient et qui me faisaient rêver".

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens à remercier les éditions Harlequin et le site Netgalley pour ce partenariat.

J'avais déjà lu un autre livre de cette auteure : "Ensemble maintenant pour toujours" que j'avais adoré, ce livre la un vrai coup de cœur. On y retrouve Sarah libraire en Charente. Elle peine à y arriver dans la vie question argent, la remise en état de sa librairie. Quand un ami va lui proposer d'héberger contre rémunération un acteur plutôt bad boy souvent en froid avec la justice, elle va accepter sans réfléchir, il va pouvoir travailler sur les tâches à faire dans sa librairie.

Un livre lu quasi d'une traite tellement j'ai accroché à l'histoire si émouvante, captivante, remplie de suspens et de rebondissements. Je suis fan de cette auteure à la plume addictive.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Maxime est un acteur célèbre, qui multiplie les frasques. Après une énième bagarre, il est condamné à faire des travaux d'intérêt généraux. Il doit les faire dans une librairie d'un petit village, pour aider Sarah, libraire passionnée de livres d'occasion, qui n'a pas les moyens de faire les travaux nécessaires dans sa librairie.

Maxime est prétentieux, colérique, se fiche de tout et tout le monde... Sarah est timide, discrète et gentille avec tout le monde... bref son exact opposé.

J'ai bien aimé, mais sans le coup de cœur.
J'ai aimé le personnage de Sarah, passionnés des livres, je me suis retrouvée en elle sur certains aspects. Mais par moment, les personnages sont limite caricaturaux. Il m'a fallut un peu de temps pour rentrer dans l'histoire. J'ai préféré la deuxième moitié du livre.

Il y a des passages émouvants, très bien écrits. J'aurais aimé que les personnages secondaires soient un peu plus développés.

C'est une petite lecture plaisante, qui change les idées, parfait pour l'été.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je voudrais remercier Netgalley et Collection &H de m'avoir permis de découvrir ce roman d'Émily Blaine, auteure que j'adore et duquel je dévore tous les romans dès leur sortie.

La librairie des rêves suspendus est une romance comme &H sait les faire. Deux héros que le destin met sur la route l'un de l'autre, qui n'ont rien en commun à première vue. Sarah a hérité de sa grand-mère une librairie qu'elle adore, Sarah adore les livres, surtout les usagés qui selon elle ont une vie plus riche qu'un livre neuf mais elle est sur le bord de la faillite et il y a Maxime, acteur célèbre, badboy bagarreur qui va se retrouver dans la vie de Sarah d'une drôle de façon. Elle va percer sa carapace et ils vont se découvrir pleins de point commun et le secret de Maxime m'a tellement surpris. Une belle romance toute douce toute simple qui nous fait rêver quelques heures et qui nous permet de décrocher totalement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tout d’abord, je tenais à remercier les éditions Harlequin (via NetGalley) et Emily Blaine pour ce Service Presse.

Emily Blaine a été révélée avec sa série phénomène « Dear you ».
Ayant déjà lu d’autres de ses ouvrages, c’est avec plaisir que je me suis lancée dans la lecture de « La librairie des rêves suspendus ». L’écriture fluide et claire permet au lecteur d’entrer facilement dans l’histoire. À cela, on ajoute les différents rebondissements et l’écriture devient addictive. On enchaîne les pages sans s’en rendre compte. La narration est dynamique en raison des nombreux dialogues et l’alternance des vues à chaque chapitre (soit Sarah, soit Maxime).

***
Nous faisons connaissance avec Maxime, d’où il vient, pourquoi il est rempli de colère et comment il a eu l’occasion de pouvoir devenir acteur.
Il avait tiré un trait sur son passé. Aujourd’hui, c’était un homme reconnu, admiré et qui avait de l’argent. Pourtant la rage l’habitait toujours et un rien l’enflammait.
Malheureusement pour lui, lors d’une virée avec Simon, aura lieu la bagarre de trop. Et sa notoriété et ses relations ne pourront effacer ses actes.
***
Sarah vouait un amour profond aux livres. Toute sa vie tournait autour de ce thème, quitte à s’oublier, à s’isoler de toute vie sociale, au désespoir de ses amis qui s’inquiétaient pour elle.
Cependant, elle avait un faible pour son voisin fleuriste qui était si prévenant avec elle. Seulement, il ne semblait la voir que comme sa voisine sympa et serviable. Enfin, c’est ce qu’elle pensait jusqu’à ce qu’il l’invite à dîner ...
Sa librairie ne marchait pas fort, et malgré l’aide et le soutien de ses amis, elle avait du mal à joindre les deux bouts.
***
Aidé de son agent artistique et d’un ami, l’avocat de Max réussira à négocier un arrangement avec la justice. Qui lui laissera tout de même un choix limité. Soit il retournait à Châteaurenard, le village de son enfance qu’il a fui, afin d’aider une amie libraire de Damien, soit il purgeait sa peine de prison.
L’arrangement négocié ne sera pas facilement accepté par les 2 concernés. Mais Damien saura leur démontrer les intérêts bénéfiques pour chacun. Dans cette histoire, chacun était contraint et pas franchement heureux de son sort.
***
Même si Sarah ne semble pas être le genre de Max, Damien pour qui elle est comme une sœur va imposer des règles à son ami afin de la protéger.
Très vite, Sarah va se rendre compte que Max était du genre ingérable et cela l’inquiétait. Mais en même temps, vu sa nature à elle, sorti de ses livres, qu’est-ce qui ne l’inquiétait pas ? Saura-t-elle le gérer sans mode d’emploi ?
Max prisonnier dans cette librairie, privé de boxe ou de bagarre pour se défouler, allait-il réussir à canaliser sa colère et ses frustrations ?
***
Dans un premier temps, ils vont limiter leurs contacts, puis petit à petit ils vont se découvrir et s’apprécier. Et de son côté, Damien va aider Max à canaliser sa rage.
Finalement, la personnalité de Maxime va susciter l’intérêt de Sarah. Elle fera tout pour découvrir tout ce qu’il cache, même ses parties les plus sombres. Fidèle à sa nature, elle voudra lui venir en aide. Quant à lui, saura-t-il faire autre chose que détruire et décevoir son entourage ? Surtout lorsqu’une mauvaise nouvelle arrivera pour tout remettre en cause. Cela serait-il la goutte d’eau de trop ?
Même si Sarah semble être la seule femme à pouvoir le désarmer, à lui faire oublier sa rancœur. Arrivera-t-il à la préserver ?
***
Personnages :
Maxime détestait sa vie d’avant, au point de la saboter et de se noyer sous l’alcool. Même s’il avait été chanceux pour son changement de vie, il avait l’impression de vivre une vaste fumisterie. Pour évacuer la pression, il aimait se battre.
Sarah est la propriétaire d’une librairie depuis le décès de sa grand-mère. C’est une grande timide, une solitaire, une fille douce, gentille et souriante. Elle agissait comme s’il n’existait aucune méchanceté. C’était une vraie angoissée, tout lui faisait peur. Elle se sentait incapable d’être une femme féminine, pleine d’esprit et à l’aise avec son corps.
Simon est aussi un acteur et un ami de Max. Ils se sont connus lors d’un tournage. Il était du genre prudent, propre, lisse et conciliant. Tout ce qu’aimait la presse. Leur amitié était un mystère, mais ils avaient créé un véritable lien.
Baptiste était en âge d’être le père de Sarah. D’ailleurs, il en prenait soin comme s’il tenait ce rôle. Il était restaurateur juste en face de sa librairie, ainsi qu’un ami et membre de sa troupe de théâtre.
Frédéric était fleuriste et sa boutique voisine de celle de Sarah. C’était un homme souriant, armé d’un humour dévastateur. Il lui apportait régulièrement des fleurs.
Anita était aussi une amie de Sarah et membre de sa troupe de théâtre. Elle débordait d’une bonne humeur perpétuelle, associé à un sens de l’humour assez mordant. Elle aidait les jeunes dans leur réinsertion et s’occupera aussi de Max.
Mathilde est l’agent artistique de Max et une des seuls à connaître son secret. Elle passait la majeure partie de son temps à arrondir les angles et s’assurer que le métier ne lui tourne pas le dos.
Damien est un ami d’enfance de Max, mais aussi de Sarah. Il fait aussi partie de la troupe de théâtre. Il vit toujours à Châteaurenard en Charente où il est viticulteur. Sarah admirait sa persévérance.
***
Même si l’histoire met en scène un acteur célèbre et riche, face à une jeune fille timide, nous ne serons pas en présence des clichés habituels, et j’ai beaucoup apprécié. Tout n’arrivera pas tout cuit à notre tête brûlée, il va devoir ramer … Le cadre est bien décrit, et on passe un bon moment de divertissement. Les personnages sont attachants et j’avoue que j’aurais aimé rester un peu plus longtemps en leur compagnie. Une romance feel-good que je vous recommande.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bien que la romance ne soit pas mon genre de prédilection, je me suis mise à en lire de temps en temps depuis Noël dernier. Ainsi, j'avais à la fois de l'appréhension et de la curiosité concernant cette autrice car je vois beaucoup de ses romans sur Instagram. A mon avis, comme toutes les romances, on peut dire que l'histoire est cousue de fil blanc et présente des clichés (la fille naïve et sympa qui va tomber amoureuse du bad boy en est un exemple). Mais pour autant, le fait est que cela fonctionne (même sur moi).
J'ai apprécié la plume d'Emily Blaine qui a su me donner l'envie d'aller jusqu'au bout du récit et de le dévorer (j'ai d'ailleurs lui la Librairie des rêves suspendu en deux jours).
J'ai trouvé intéressant l'alternance des chapitres où le narrateur est tantôt Sarah, tantôt Maxime, afin d'avoir leurs points de vue et ressentis respectifs. Chose rare, tous les personnages m'ont plu. L'univers de la librairie avec une Sarah passionnée de livres ne pouvait que me séduire.
Même si je ne lirai pas exclusivement de la romance de peur de me lasser, la Librairie des rêves suspendu m'a incité à continuer mes découvertes dans ce genre ci.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie Netgalley pour m’avoir permis de lire ce livre dans le cadre du challenge 2019.
J’ai déjà lu quelques livres d’Emily Blaine, c’est une auteure que j’aime bien.
La couverture m’a attirée de suite alors en lisant le résumé j’ai tout de suite voulu lire ce livre.



Nous faisons la connaissance avec Sarah, une jeune libraire qui aime tellement les livres qui les aiment trop, car cela en vient à lui poser des soucis et elle ne trouve pas de solutions, jusqu’au jour où on lui propose un deal.


Maxime, un jeune acteur à fleur de peau, qui se laisse un peu trop envahir par une colère qui est tapie au fond de lui.
Et il arrive un moment où cela lui pose un gros problème.
Il lui est proposé des travaux d’intérêt général pour éviter plus d’ennuis avec la justice. Et le voilà qu’il revient dans la région de son enfance et cela ne l’enchante pas vraiment.



Au début, Maxime se montre ours au possible, mais Sarah va réussir à percer son armure et entré tout doucement pour tenter de comprendre qui est Maxime et pourquoi est-il aussi en colère. La persévérance de Sarah m’a beaucoup plu.



Sarah et Maxime n’étaient pas destinés à ce rencontrés, le destin en à voulu autrement pour mon plus grand bonheur de lectrice.
– Une librairie remplie de livres.

– Deux personnages que tout oppose.

– Un village de campagne dans une région magnifique.



Je me suis vite attachée à Sarah et Maxime, ils ont leur caractère bien différents, la jeune femme douce et l’homme ours.

J’ai aussi beaucoup apprécié les personnages secondaires. Surtout Damien, c’est un homme en or, il mérite lui aussi de trouver l’amour.



J’ai aimé avoir les points de vue des 2 personnages.
L’alternance à chaque chapitre était top.
Cela permet de comprendre comment ils fonctionnent dans leur tête.


Une lecture qui m’a emmenée loin de Paris, je me suis évadé dans les lignes de ce livre.
Je ne vais pas en dire plus, car j’ai peur de dévoiler trop de choses.
SI vous aimez les livres, les personnages différents la plume d’Emily Blaine et une très belle histoire et bien lisez-le !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Sarah est une libraire qui habite un petit village en Charente. Sa librairie est accueillante mais assez vieille, les murs sont décrépits, la tuyauterie n'est plus toute jeune et aurait besoin d'un petit coup de neuf, à ces désagréments s'ajoute une envie irrésistible et incontrôlable, Sarah ne peut pas s'empêcher de récupérer des livres, ses finances sont au plus bas.
Un ami lui propose un marché pour régler tous ses tracas.
Sarah accepte, elle va héberger Maxime un acteur aussi célèbre pour ses films que pour ses bagarres en toud genres, il va effectuer des travaux d'intérêt général dans sa librairie.
Tout oppose ces deux êtres mais ils sont unis par une même envie : vivre leurs rêves.

Mon avis : moi qui ne suis pas roman d'amour, je me suis surprise à dévorer cette romance contemporaine. Je l'ai aimé de A à Z.

Tout d'abord le titre m'a interpellé de suite, dès qu'on parle de livres dans un livre ça m'attire.

L'histoire est touchante, belle et compliquée à la fois.
J'ai été attendri par les personnages, ils sont très attachants.

Sarah est passionnée de littérature, gentille et toujours souriante, elle est aussi timide mais lorsqu'elle rencontre Maxime, son petit monde est chamboulé.

Je n'ai pas aimé Maxime au départ, égoïste, arrogant, il m'agaçait au plus au point. Ensuite lorsqu'il a commencé à apprécié Sarah, il m'est devenu plus sympathique, on en apprend plus sur son passé, ses fêlures...

J'ai apprécier le fait qu'il n'y ait qu'une scène très intime, pour moi le roman est avant tout une histoire de tendresse, de romantisme.
La plume de l'auteure est fluide et facile à lire.

Conclusion : une très jolie romance, des personnages profonds et attachants. J'ai passé un très agréable moment en leur compagnie. Une lecture qui fait du bien au moral et chaud au cœur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une romance succulente, entre deux personnages que tout semble opposer au premier abord.
Lui aime être sous le feu des projecteurs, elle est timide et recluse. Lui est colérique, hargneux, rancunier ; elle est tendre, généreuse et la bonté incarnée. Lui est "de ronces et d'adrénaline", elle est "de livres et d'eau fraîche".
J'ai aimé la plume d'Emily Blaine, qui nous fait vibrer, aimer, détester, chavirer au fil des pages.
Le cadre de la librairie héritée de la grand-mère est chaleureux, pittoresque, émouvant. Les personnages principaux sont attachants. Leur voix alterne à chaque chapitre, donnant du relief à l'histoire, le lecteur étant plongé dans les pensées et les sentiments tantôt de Sarah tantôt de Maxime. Les personnages secondaires sont également touchants, notamment Damien (l'ami inconditionnel) et Anita (la bonne conseillère).
Si vous aimez les romances, je vous recommande cette belle lecture !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C est avec un sourire certain ou un certain sourire que je termine ma lecture. Je suis heureuse d avoir renoué avec les écrits @emily. Bon j avoue Maxime ne dépassera pas Andrew mais il est sur le podium ça c est sûr. J ai aimé ma lecture vous l avez compris. L écriture est toujours fluide et addictive. @emily nous habitue à des belles surprises tout au long de notre lecture et je n ai pas vu venir certains faits marquant du livre. Sarah est sans artifice, elle reste elle même et c est ce qui fait tout son charme. Maxime affirme ne pas être romantique, ne pas acheter des fleurs et ne pas être l homme qu il faut mais..... Sous ses épines et ronces il y a bien une âme blessée. J ai beaucoup aimé le profil de Sarah, ses descriptions quand à l amour qu elle porte envers ses livres. C est une rêveuse et on ne peut que s identifier à elle.

📚 C est ma 3 ème lecture du #challengenetgalleyfrance. Merci @netgalleyfrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'aime bien la place faite aux livres: la librairie, les références aux classiques, le théâtre.
Après, les procédés restent grossiers: bad boy vs timide extrême!
Le bad boy n'en est pas un, la timide s'avère plutôt dévergondée!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mon ressenti : J’ai lu ce roman dans le cadre du Challenge Netgalley.
Je sors un peu de ma zone de confort et je pars, pour le coup, explorer la romance. Il tire même sur la new romance (quelques scène torrides).
Cette histoire est la rencontre entre le Bad Boy acteur de cinéma et contraint à des Travaux d’Intérêt Généraux, et la libraire d’un petit village, assez naïve, qui ne vit que pour ses livres.
C’est une romance qui rempli toutes nos attentes, une lecture qui détend et qui change les idées. Il n’y a pas de grosse surprise, mais en même temps ce style de lecture n’en demande pas.
La chose qui m’a le plus plu c’est évidement que l’héroïne aime les livres plus que tout. Je vous avoue que cela m’a vraiment permis de m’identifier au personnage ! La plume de l’auteure est très agréable et les idées sont agencées de manière à ce que l’on ne s’ennuie pas.
Bref si vous voulez passer un bon moment détente avec une héroïne ayant un lien particulier avec les livres, foncez !
Mots Clefs : Amour / Acteur / Prison / Libraire / Village
Ma note : 16/20
Merci aux éditions Harlequin et à Netgalley pour cette lecture en avant première.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Emily Blaine utilise tous le codes d'un romance feel-good :

- Un homme abîmé par la vie, tatoué, grand, costaud et beau gosse mais plein de colère et rancoeur.
- Un jeune femme, avec ses failles mais qui a réussi à les surpasser, belle sans le savoir
- Leur rencontre improbable mais qui va les amener à s'apprivoiser et à mûrir chacun à sa façon.

Les codes sont là et le tout se passe dans une libraire; Emily Blaine touche donc son public qui généralement est aux anges lorsqu'il y a des livres qui entrent dans l'histoire.

On se laisse donc embarquer dans leur histoire, on sourit avec eux, on comprend, on pardonne et on veut que tout se termine bien.

Pour ma part, petit bémol, avec des personnages qui auraient pu être plus travaillés, on survole leur passé et leur rancune ou pardon. de même pour les personnages secondaires qui sont très attachants, du coup, on aimerait en savoir un petit plus. D'autres histoires dans l'histoire aurait été intéressant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est avec plaisir que je me suis plongée dans ce roman bien que je doive avouer que sans le #challengenetgalley je ne m'y serai sans doute pas intéressée. La romance n'est pas mon genre de prédilection. Je dois vous confesser que j'ai été agréablement surprise par le texte d'Emily Blaine qui est d'ailleurs une spécialiste du genre. J'ai été séduite par sa plume simple et efficace. La librairie des rêves suspendus se lit très facilement et ne tombe pas dans l'écueil de la mièvrerie. Les personnages sont bien ficelés. On y rencontre une jeune libraire passionnée par son métier qui doit accueillir un acteur bad boy le temps de travaux d'intérêts généraux. Sa librairie est en péril et elle espère bien ainsi pouvoir la sauver. Maxime est un acteur ayant des difficultés avec les autres et recherchant les situations violentes. Saura-t-il s'apaiser au contact de Sarah ?


J'ai particulièrement apprécié de me retrouver immergée dans l'atmosphère d'une librairie et me suis reconnue dans l'attachement maladif de Sarah aux livres. Ce fut un bon moment de lecture, un livre feel good qui fait du bien. Je me suis surprise à penser que je pourrais en lire d'autres de cet auteure. C'est une lecture divertissante qui m'a changée entre deux lectures plus sombres.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie NetGalley de m'avoir permis de lire ce roman, dans le cadre de leur challenge NetGalley 2019!

Emily Blaine est une auteure que j'ai déjà lu deux ou trois fois et à chaque fois ceux sont toujours de très bonnes lectures, voire des coups de cœur comme avec Toi, moi maintenant ou jamais. Et ce nouvel opus est également un joli coup de cœur!

Sarah est libraire dans un petit village de Charente. Librairie qu'elle a hérité de sa grand mère et à laquelle elle est profondément attachée bien qu'elle ait beaucoup de mal à joindre les deux bouts. Lorsqu'un ami lui propose d'héberger Maxime, célèbre acteur qui doit purger des travaux d'intérêt général, sa situation financière ne lui permet pas de refuser. Mais ce dernier n'est que colère et violence et sa rencontre et la cohabitation avec Sarah ne va pas être simple.

Emily Blaine m'a totalement conquis en grande partie grâce à ses personnages.
Sarah est une jeune femme à laquelle je me suis beaucoup attachée. Elle est touchante et douce, on ne peut que l'apprécier et vouloir la protéger. Même quand la vie est dure, elle essaye de faire toujours preuve d'optimisme et de voir le bon côté des choses. Et elle fait exactement pareil avec les gens, elle aime voir le meilleur en chacune des personnes qui l'entourent. Lorsqu'elle voit débarquer Maxime qui est animé par la rancœur et la violence, elle est fortement déstabilisée et ne sait pas trop comment réagir face à lui.
Maxime lui ne peut pas être plus différent de Sarah. Acteur tombé dans le show-biz un peu par hasard, il est adulé et fait tomber les filles comme des mouches. Mais il est animé par beaucoup de colère et cela se traduit par beaucoup de violence. Il joue de ses poings assez régulièrement et cette fois ci a été la fois de trop. On lui laisse le choix soit une peine de prison, soit des travaux d'intérêt général dans le petit village de Charente où il a grandi et où il ne veut absolument plus revenir. Il accepte ses travaux à contre coeur bien décidé à ne faire aucun effort. Mais Sarah, toute douce, optimiste est aux antipodes de tout ce qu'il connaît et elle va faire en sorte de faire tomber toutes les barrières qu'il a érigé autour de lui. Derrière son arrogance, il y a bien plus à découvrir.

Sarah et Maxime sont tellement attachants que je n'ai pu que les aimer et me lier à eux et à leur histoire. Mais les personnages secondaires ne sont pas en reste et apportent tous leur petite touche à l'histoire. Anita, Damien, ils sont tous plus adorables les uns que les autres!! On se retrouve dans le style de petit village où tout le monde se connaît et s'entraide, toujours dans la bienveillance!
En fait, sans que ce roman révolutionne le monde de la romance, il a été un coup de coeur tout simplement parce qu'il est arrivé au moment parfait pour moi. Il a fait du bien à mon moral et à mon coeur. Dès que je me plongeais dans ses pages, j'étais dans une bulle de douceur et de bonheur et c'est ce dont j'avais besoin. C'est le style de roman doudou que l'on ne veut pas quitter parce qu'il nous fait nous sentir bien et nous isole de notre quotidien et de ses problèmes.

Emily Blaine a toujours une écriture fluide et agréable et au fur et à mesure de ses parutions, je trouve que ça se vérifie de plus en plus. Son style s'affirme, est plus contrôlé et vraiment c'est un petit bonbon à savourer.
Elle utilise ici l'alternance des points de vue entre Sarah et Maxime et qu'est ce que j'aime ce procédé. ça nous aide à comprendre les sentiments et les réactions des personnages et ça donne beaucoup de rythme au roman.
Et elle nous offre également un duo de personnages savoureux. Ils sont comme le feu et la glace, à l'opposé l'un de l'autre et pourtant ça marche. Au fil des pages, on a de plus en plus de tendresse pour eux et je les ai quitté avec beaucoup de regrets. Et franchement je ne serai pas du tout contre une suite pour pouvoir avoir le plaisir de les retrouver à nouveau!

En bref, un sans faute pour moi, la romance doudou qui met du baume au coeur, avec des personnages pas niais, auxquels le lecteur ne peut que s'attacher, entre la douceur de Sarah et le volcanique Maxime. Si vous aimez ce style de roman, allez y les yeux fermés!!

#ChallengeNetgalleyFr #EmilyBlaine

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie la plateforme NetGalley et les éditions HARLEQUIN (collection &H) pour l’accès à ce roman.

Un petit « feel-good » ne peut pas faire de mal, et quand le titre est si évocateur, et la couverture si gaie, cela fait même du bien aux amoureux des livres papier. Non pas que je rêve d’avoir une librairie, mais j’aime cette atmosphère, plus encore si elle est ancienne, qu’elle a une histoire, une âme ! C’est le cas ici.

Emily BLAINE commence son récit dans un univers plutôt superficiel, show-biz et cocktails explosifs, vie nocturne, filles faciles, des clichés en somme !

Puis nous nous éloignons de la capitale, pour faire la connaissance de Sarah et sa librairie.

Je me demandais quand j’allais être suspendue à des rêves. Cela est venu après, un peu cousu de fil blanc, mais j’ai pardonné, car le sujet abordé par la suite n’est pas superficiel. Il touche même bon nombre de personnes, et des solutions existent. C’est traité avec plus de légèreté que ce ne le serait dans la réalité. Cependant, l’intérêt de cette lecture facile et agréable me semble être d’avoir attiré l’attention sur un problème parfois méconnu, et pourtant… lisez, vous comprendrez à quoi je fais allusion !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lu dans le contexte du #ChallengeNetGalleyFR, je remercie Netgalley pour l’avoir proposé dans la sélection des livres. Je l’avais tout de suite repéré et je n’ai pas hésité à le prendre directement dès que ma lecture précédente s’est terminée.

J’ai été attirée avant tout par le titre qui m’a fortement intriguée, puis en lisant le résumé, j’ai été intriguée, puis j’ai commencé ma lecture pour voir quelle surprise l’histoire allait me réserver.

J’ai fait la connaissance de Maxime et Sarah et bien qu’on nous les décrive très bien, je me suis demandée comment les choses allaient se passer lorsqu’ ils allaient se rencontrer. Au départ j’étais sceptique parce que les personnages sont diamétralement opposés, ils n’ont rien en commun, l’un est douce et déborde de gentillesse, l’autre est tout son inverse.

Mais j’ai été surprise, la situation était orageuse sur le départ mais doucement les choses ont évolué et en grattant un peu les carapaces, on fait de belles découverte. Plusieurs fois j’ai été émue, il était difficile de ne pas verser une larme ou deux, les personnages sont touchants et malgré les accès de colère de Maxime, il a sut gagner mon affection, il a sut montrer ce qu’il fallait pour que je l’apprécie et même plus que ça. Sarah quand à elle est un rayon de soleil à elle toute seule, c’est une personne simple qui sait ce qu’elle veut et qui aime ce qu’elle fait. Dès le départ, j’ai pensé qu’elle était naïve mais il est en autrement, Sarah est une personne chaleureuse et il est bien difficile de résister à sa gentillesse.

J’ai beaucoup aimé le fait qu’on ait le point de vue des deux personnages, on a les pensées et réactions de Sarah et Maxime, on les comprends plus facilement et ça nous permet de suivre ce qu’il ne montre pas à l’autre. L’histoire se lit assez rapidement et quand on arrive sur la fin, on a qu’une envie c’est que ça continue mais pourtant, elle se fini de la plus belle des manières, pleine de surprises et qui vous laisse sur le visage un sourire qui met du temps à s’estomper.

C’est une lecture coup de cœur que je recommande, c’est une histoire magnifique avec des personnages touchants et attachants, c’est plus qu’une simple romance, les révélations de ce livre sont surprenante et les personnages encore plus. Alors dès qu’il sortira et qu’il vous tente, n’hésitez pas, lisez le vous ne serez pas déçus.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Bon soyons honnêtes : ce qui m'a attitrée dans ce roman, c'est avant tout la couverture et le mot "librairie" (oui, on ne se refait pas, hein !). Et alors, est-ce que j'ai aimé ? Oh oui !

Sarah est la douceur incarnée. Elle tient une librairie dans un petit village. C'est son bébé, sa vie. Malheureusement, les soucis s'accumulent et si elle ne trouve pas de solution, elle devra mettre la clé sous la porte, une idée qui lui est impossible à penser. Maxime, lui, est un acteur reconnu. Arrogant, fier, sûr de lui, il enchaîne les déconvenues, mais ressort toujours gagnant. Jusqu'au jour où il fait le geste de trop, l'amenant à des heures de travaux d'intérêt généraux. Sarah et lui n'étaient pas censés de rencontrer et pourtant, la cohabitation leur est forcée...

Dès les premières lignes, j'ai su que ce roman allait me plaire. Il y avait tout pour : une librairie, deux personnages totalement à l'opposé l'un de l'autre et une intrigue qui tient en haleine. Et je n'ai pas eu tort. J'ai littéralement dévoré cette histoire.

Sarah et Maxime ont beau être diamétralement opposés, il n'en est pas moins qu'ils sont terriblement attachants. Ce roman, c'est un peu "la belle et la bête" version contemporaine. D'un côté, la fille douce, aimante et passionnée par les livres, et de l'autre, l'homme bourru et un peu (beaucoup) ours.

Le point fort de ce roman, c'est l'alternance des points de vue. Un chapitre : un point de vue. Ça permet ainsi de mieux comprendre les rouages des cerveaux de chacun, et surtout de celui de Maxime ! Sans ça, je pense que je serai passée à côté de sa psychologie, j'aurai eu du mal à comprendre certaines de ses réactions. Or, être dans sa tête, c'est aussi devenir un peu lui et comprendre ce qu'il a vécu, mais aussi ce qu'il ressent à présent.

Quant à Sarah, on ne peut que l'aimer. Elle voit le bien dans tout, le verre à moitié plein (voire plein tout court) tout le temps. Même si au début Maxime l'insupporte (et je la comprends !), elle tente malgré tout d'amorcer des rapprochements, juste pour le mettre à l'aise. Sa gentillesse est autant sa force que sa faiblesse.

Bien sûr, il n'y a pas que ces personnages qui font de ce livre une très bonne lecture. L'intrigue aussi évidemment. Je ne saurais pas la décrire, mais c'est une bulle de bonheur. Une fois dedans, on est retirés du monde réel le temps de quelques heures. Absolument ce qu'il faut pour de détendre et passer un excellent moment. ​

​En résumé, voilà un roman qui m'a conquise du début à la fin. Maxime et Sarah m'ont énormément touchés. La belle et la bête des temps modernes. Une librairie, une jeune femme douce, tendre et une homme bourru, sûr de lui. Tous les ingrédients étaient là pour me plaire et ça a marché dès les premières lignes !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un véritable coup de coeur pour ce livre d'Emily Blaine. C'est une superbe belle romance, entre Sarah libraire qui vis sa vie à travers les livres et Maxime, acteur célèbre, instable et violent.
Les personnages sont plus qu'attachants, de part leur faille et leur passé (aussi bien les personnages principaux que les personnages secondaires), la plume est fluide et le livre a ce petit quelque chose qui fait qu'on arrive pas à le lacher, qu'on veut connaître la fin.
De plus, nous avons le point de vue des deux personnages principaux et c'est vraiment sympa.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'était ma première romance d'Emily Blaine, et je regrette de ne pas en avoir lu avant ! Franchement c'était un vrai petit bonbon doux et sucré !

L'histoire n'est pas forcément très originale mais en même temps ce n'est pas ce qu'on attend. On se retrouve dans une jolie petite librairie qui sent bon les histoires de famille. La propriétaire, Sarah est vraiment très attachante, on a tellement envie de l'aider..

J'ai aimé les personnages. Sarah est douce, humaine, vraie et tellement bienveillante ! Maxime, quant à lui, il a un côté bad boy torturé qui le rend attachant mais on sent bien qu'il y a autre chose sous sa carapace et on a envie de creuser et d'apprendre à le connaître.

En bref, une jolie romance doudou, toute douce avec des personnages très réalistes avec qui j'aurais bien aimé être amie !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mon résumé : Afin de surmonter à ses problèmes financiers et pour sauver sa librairie, Sarah accepte d’héberger Maxime, un acteur qui doit réaliser un travail d'intérêt général après un énième soucis avec la justice. Mais la cohabitation sera-t-elle possible et sans accroche pour ces deux personnes au monde totalement opposé ? Arriveront-ils à s’entendre ou cette période sera-t-elle compliquée ?

Mon avis : merci à netgalley pour l'opportunité de ce service de presse.
Que dire alors que je termine à l'instant cette lecture, les yeux à peine séchés par des larmes d'émotion. Une histoire de deux personnes dont tout les oppose, tant par leurs caractères, que par leurs styles ou lieux de vie. Deux personnes qui n'auraient jamais dû se rencontrer, mais qui au fils du temps apprennent à se connaître, construisent des liens, et se sont construisent eux-mêmes dans un sens. Sarah vit dans son monde qui se résume à sa librairie. Elle croit au prince charmant qu’on trouve dans une multitude de livres, mais elle fait tout pour transmettre aux autres sa passion pour la littérature, le tout avec un sourire et une joie de vivre. Maxime lui est un homme totalement opposé. Il est acteur, dépense sans compter. Son plaisir : provoquer les autres pour laisser ses points agir lui permettant d’extérioriser la colère qu’il conserve au fond de son être. Autant Sarah et Maxime, ont su me toucher par leur force et faiblesse. Ce roman, est comme les précédents titres d’Emily Blaine, est une très belle histoire d’amour. Autant un amour pour ce qui nous passionne qu’un amour entre deux personnes. Une histoire qui nous fait, au fil des pages, parfois sourire, et d’autres fois avoir les larmes aux yeux. Car c’est une histoire qui nous embarque dans un autre monde durant un agréable moment de lecture. Alors si comme moi vous ne manquez pas les titres d’Emily Blaine, n’hésitez pas à vous jeter sur ce nouveau roman. Et si vous hésitez ou voulez découvrir la plume de l’auteur, “ la librairie des rêves suspendus” est une bonne occasion. #Ysa

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Maxime est un acteur reconnu, mais il vit souvent dans un colère qu’Il ne maîtrise pas toujours. Sarah tiens une librairie mais elle risque de devoir bientôt fermé ce lieu qu’elle adore faute d’argent.
Alors quand Maxime se voit proposer deux mois de travaux d’intérêt général à la place de la prison, il est obligé d’accepter de mauvaise grace de les faire dans la librarie de Sarah. Deux pendant lequels ils devront cohabiter lui le colérique mal aimable et elle gentille et terriblement timite.
Des personnages profonds avec des personnalités que l on découvre au fil des pages. Une histoire sensible.
Une belle lecture dans le genre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On retrouve bien la plume et les personnages avec failles qu’affectionne Emily Blaine dans ce nouveau roman. Maxime est un acteur en colère qui règle ses problèmes avec ses poings. Sa dernière incartade l’envoie faire des travaux d’intérêt général chez Sarah, libraire timide en grande difficulté financière. La rencontre de ces deux cœurs blessés va faire des étincelles...J’ai passé un bon moment avec ce récit très fidèle à ce que fait l’auteure habituellement. J’aurai aimé davantage de surprise mais les amateurs de romance s’y retrouveront.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci Netgalley et Collection &H pour cette lecture en avant première dans le cadre du Challenge Netgalley 2019. J’avais besoin d’un livre simple à lire, qui me permettait de m’évader le temps d’un samedi pluvieux et il a parfaitement rempli son rôle. La couverture, l’auteur et le titre m’ont immédiatement attirée et je ne suis pas déçue d’avoir arrêté mon choix sur ce livre.
Sarah et Maxime sont deux personnes très différentes, l’une est réservée, timide, serviable et joviale et l’autre est tout son contraire, célèbre, bagarreur et taciturne. Ils ont tout de même quelques points communs, amochés par la vie, originaires de la même ville, des hasards de leur vie respective vont faire qu’ils vont devoir cohabiter ensemble tout un été et apprendre à s’apprivoiser. J’ai adoré ces deux personnages et je me suis attachée à eux, tout particulièrement en Sarah et son amour pour les livres, sa façon de vivre sa vie comme un roman d’amour, sa manière de se préserver je me suis souvent retrouvée à travers elle et je l’ai trouvé très attachante. Ce que j’ai tout particulièrement apprécié dans ce livre, c’est d’alterner entre le point de vue de Maxime et celui de Sarah d’un chapitre à l’autre, cela donne une certaine dynamique au livre, et permet de vraiment s’attacher aux deux personnages, parce qu’ils font part de leurs sentiments et de leurs états d’âmes, cela nous permet de mieux les comprendre.
Pour conclure je dirai que je suis très facilement rentrée dans ma lecture, que je n’ai pas réussi à quitter le livre tant que je ne l’avais pas terminé et que je le conseille à celles et ceux qui veulent lire une histoire d’amour toute mimi et pas prise de tête.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci àNet Galley pour cette chouette découverte que je n'aurais jamais faite sans le challenge car je ne lis pas de romances.
Ce texte est très intéressant puisque nous découvrons deux personnages (les protagonistes) fascinants, ayant vécu une enfance difficile, dans deux familles dysfonctionnelles, qui s'en sont sorti différemment dans leur vie adulte. Sarah a su dépasser sa colère, Maxime pas.
Ce texte explore des thématiques passionnantes : l'autre, l'acceptation de soi, la différence, le poids du passé, les racines et l'amour (forcément !).
Une très chouette lecture qui m'a bien changé de mes habitudes !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tout d’abord, je trouve la couverture très jolie et tous les titres où il est question de « livres » me font envie, je suis toujours curieuse de voir comment les auteurs traitent ce sujet dont ils sont si proches.

Je l’ai lu d’une traite. La romance n’est pas mon genre de prédilection, je trouve que dès le début on sait que la fille va finir avec le bad boy de l’histoire (c’est très rare que ça ne se déroule pas comme ça), du coup il faut que l’histoire soit bien écrite et l’intrigue riche en rebondissement pour qu’il y ait de l’intérêt à la lecture. Ici c’est le cas. Dès le début on pressent que l’héroïne va finir avec le bel acteur connu.

Nous suivons le récit en double narration de Sarah et Maxime : Sarah libraire en Charente, a repris le flambeau dans la librairie de sa grand-mère ; et Maxime, acteur à grand succès mais un peu trop violent. Leurs destins vont se croiser quand Maxime sera arrêté pour violence sur la voie publique et condamné à des travaux d’intérêt général dans la librairie de Sarah, qui devra pour l’occasion l’héberger toute la durée de sa peine, c’est-à-dire deux mois, dans sa librairie-maison remplie de livres dans presque tous les recoins. Ni l’un ni l’autre ne sont aux anges de devoir cohabiter : elle, parce qu’elle est plutôt du côté de la peur au début, lui parce que la Charente est le pays de son enfance et qu’il a tout fait pour s’en éloigner.

Au fil de leur histoire, on va croiser des personnages qui redonnent foi et confiance, il ne me semble pas me souvenir d’un seul personnage vraiment méchant ou mauvais, ils ont tous des bons côtés (et ça fait du bien d’avoir une histoire avec que du positif).

Il y a plusieurs épisodes auxquels on s’attend et qui arrivent, mais d’autres épisodes m’ont surprise, fait rire et même verser quelques larmes, car la vie n’est pas toujours rose (et les drames arrivent toujours au moment où tout semble se résoudre).

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Net Galley et leur challenge, grâce à eux j’ai pu découvrir ce livre.



Ce livre est mon deuxième de cette auteure. J’avais bien aimé le premier, mais celui-ci le surpasse nettement. Entre le résumé et l’auteure, je n’ai donc pas hésité très longtemps à le choisir.

Nous suivons d’abord Maxime, acteur célèbre, il est le genre de personnes qu’on déteste. Arrogant, sure de lui, il croit que tout le monde est à sa botte. Prends les filles qu’il veut pour un soir et les jettent le lendemain matin. Il prend un grand plaisir à tabasser les hommes qui se trouvent sur son chemin. Et c’est bien ce dernier point qui va changer sa vie. Lui qui est habitué à ce qu’on lui passe tout, même les forces de l’ordre, cette fois, c’était la fois de trop. Mais grâce à son avocat, son agent et son ami d’enfance, il va encore une fois pouvoir éviter la prison, à une seule condition. Cette condition : passer deux mois chez une libraire de Chateaurenard (là où il a commencé sa vie, là où il s’est juré de ne jamais remettre les pieds). Il sera assigné à domicile chez cette libraire et devra l’aider à faire des petits travaux. C’est sûre, pour Maxime, ces deux mois vont être un véritable enfer…

Nous découvrons aussi Sarah, libraire, passionnée de livres, elle passe sa vie le nez dans ses livres. D’ailleurs, elle ne cesse d’en chercher des nouveaux, sa librairie déborde. Mais ce qu’elle aime, c’est déniché des livres d’occasion au fond des greniers, des livres oubliés. Mais le sort s’acharne sur elle, alors que les comptes de sa librairie ne sont pas très fleurissant, elle est victime d’un dégât des eaux, dû à une plomberie vétuste.

C’est un de ses amis Damien, qui va trouver une solution, en aidant ses deux amis…

J’ai complètement dévoré ce livre. L’alternance des points de vue est vraiment très adaptée, on comprend beaucoup mieux ce qui se passe dans la tête des personnages.

Maxime est un personnage qu’on adore détester, il est arrogant beaucoup trop sure de lui, ronchon, il en veut à la terre entière. En arrivant à la librairie, il est désagréable avec Sarah et Damien, alors que grâce à eux, il évite la prison. Mais au fil du temps, il se radoucit, on en apprend aussi un peu plus sur son histoire, sur son passé, et sur un secret honteux qu’il cache. Au final, je l’ai trouvé très attachant, il est simplement perdu.

Sarah, est l’incarnation de la gentillesse. Plongée dans ses livres, elle vit un peu au travers d’eux. Elle ne voit que le bien, c’est un véritable rayon de soleil. Elle est très timide, rougit tout le temps, et perd tous ses moyens devant un homme. Je me suis beaucoup retrouvé dans ce personnage, elle peux paraître Naïve, mais ce n’est pas du tout le cas, elle sais ce qu’elle veux.

Même si c’est une romance pleine de clichés, dans laquelle on sait à l’avance ce qui va se passer, c’est pour moi un coup de cœur.

J’ai été touchée par ses deux personnages avec un passé semblable, mais qui ne réagissent pas de la même façon. Alors que lui est toujours en colère, elle veut montrer le meilleur des gens, aider les autres. J’ai trouvé cette comparaison vraiment très intéressante.

La plume de l’auteur est très douce, très belle… C’est un livre que je ne peux que conseiller. Une magnifique romance, un bonbon délicieux à savourer et qui réchauffe le cœur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quelle belle surprise, une jolie histoire de coeurs meurtris !

Sarah tient une librairie de livres d'occasions dans un petit village de Charente. Timide et réservée, elle a trouvé sa place parmi les habitants du quartier. Tous ses voisins sont bienveillants.
C'est d'ailleurs pour cela que lorsqu'elle s'apprête à vendre à la librairie faute de trésorerie, une offre inattendue va lui être faites.

Maxime acteur reconnu aime sa vie parisienne, la fête, les filles mais ce qu'il préfère c'est passer ses nerfs avec ses poings.

Comment ses deux personnages vont- ils pouvoir vivre dans le même environnement ? Et comment vont- ils s'apprivoiser ?

Deux êtres si différents mais semblables dans leurs parcours de vie. En mal d'amour, ils vont se trouver et se retrouver l'un dans l'autre.

La vie va t'elle vraiment leur faire ce cadeau ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une romance efficace et pourtant classique . Le bad boy qui va révèler la jeune femme gentille et seule.
Je ne suis pas une grande fan de ce genre de lecture mais je me suis attachée à ces deux protagonistes et à leurs évolutions.
L’écriture de l’auteure est fluide et rend la lecture agréable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans le cadre du challenge de NetGalley, le #ChallengeNetGalleyFR, j'ai eu la chance de découvrir le dernier roman d'Emily Blaine : La librairie des rêves suspendus.
L'autrice de romance est l'une des rares que j'apprécie dans ce genre et c'est toujours un plaisir de découvrir ses romans.


Sarah est une libraire en difficulté: les factures s'amoncellent, la jeune femme ne peut s'empêcher d'accumuler les commandes de livres et cerise sur le gâteau, une canalisation d'eau vient d'inonder l'arrière de la boutique... Désespérée, Sarah ne voit qu'une solution pour se sortir de tout ça : vendre ! Mais un de ses amis ne l'entend pas de cette oreille et lui propose un arrangement que la jeune femme s'empresse d'accepter pour sauver sa librairie chérie.

Elle va héberger un acteur originaire de la ville qui tourne mal. En effet, Maxime Maréchal est la coqueluche du cinéma français, il multiplie les rôles mais aussi les déboires. L'acteur ne cesse de provoquer des bagarres et sa carrière risque d'en pâtir.
Après une ultime rixe, Maxime n'a plus le choix : la prison ou l'exil dans la ville de son enfance, sous la garde de Sarah...

Contraint, il accepte, mais cette cohabitation se passera-t-elle bien ?



J'ai dévoré cette lecture très vite. Je me suis immédiatement identifiée à Sarah, son amour pour les livres et son obsession d'accumulation me font écho. J'aurais aimé visiter cette librairie, je l'imagine très bien avec des livres du sol au plafond et cette odeur spécifique aux vieux bouquins de seconde main.

C'est ce côté "livresque" qui m'a séduite et j'avoue que s'il n'y avait pas eu Sarah et sa charmante librairie, je n'aurais sans doute pas adhéré à l'histoire. Car il faut dire que le personnage de Maxime est vraiment exécrable. Il considère les autres comme des outils et les jette sans s'en soucier. Il est vraiment odieux et j'ai eu du mal à apprécier ce personnage.
Généralement, le genre bad boy, c'est pas mal mais pour le coup, c'est vraiment un bad boy; même si c'est une façade, il est parfois difficile de faire abstraction.

Néanmoins, l'histoire reste touchante, il n'y a pas vraiment de surprises mais ça tient la route; donc on ne lui en tient pas rigueur. La cause de la colère de Maxime était vraiment bien trouvée, il y avait quelques indices mais dans l'ensemble, l'autrice garde le suspense jusqu'au bout de la révélation.



Pour la fin, bien que prévisible, je suis un peu déçue. Un gros dilemme s'était imposé à notre héroïne et qu'importe comment la fin allait se dérouler, ça n'allait pas me plaire. Je suis donc un petit peu déçue mais en même temps, je me dis que ça ne pouvait pas se finir autrement.



En bref, une romance pour cet été que je vous conseille si vous aimez les livres et les bad boys, vous serez servi ! Emily Blaine sait le temps d'un moment nous faire oublier ce qui nous entoure pour nous plonger dans ses histoires.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Ma vie, c’était cette librairie. Je pensais aux livres à chaque moment de la journée... et j’en parlais. Même aux hommes qui étaient susceptibles de me plaire. Et cela me transformait invariablement en bonnet de nuit, gauche et insipide. J’étais le seul et unique obstacle à ma vie amoureuse, un véritable tue-l’amour de compétition, en chaussettes épaisses et gilet en laine. "


Une romance d’été à lire sur la plage 🏝ou au bord d’une piscine ⛱. Un peu déçue ... l’histoire est prévisible depuis le début du livre. L’univers de la librairie de Sarah et des livres m’a beaucoup plu, on s’y sent bien. Les personnages sont attachants. L’alternance des chapitres où Sarah et Maxime donnent leurs points de vue est sympa. La plume est fluide et agréable à lire. J’ai passé un bon moment.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ma lecture de ce livre a démarré de façon mitigée.
D'un côté, on découvre de suite le personnage de Maxime, un acteur qui s'est blindé et à qui la colère transpire.
De l'autre, Sarah, une libraire timide amoureuse des livres.
On va aborder le roman un chapitre dans la tête de Maxime, l'autre dans la tête de Sarah et ainsi jusqu'à la fin.
Dès le début, j'ai senti que les scènes très intimes allaient être très détaillées et je n'aime pas ça.
Pour moi, une romance doit restée dans la suggestion, il n'y a aucun intérêt à aller autant dans le détail sinon à basculer dans le roman hot.
Comme pour les films, c'est peut-être censé vendre ?
Bref, j'ai bien aimé toute l'histoire autour, mis à part qu'on est dans le gros gros cliché du mâle rustre qui va s'enticher d'une timide et va savoir de suite comment la prendre... mais ça se lit.
J'ai donc bien aimé, mais je ne suis pas tentée de lire d'autres romans de cette auteure.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie les Editions Harlequin et Netgalley de m’avoir permis de lire cette romance rafraichissante lu en deux jours. La couverture m’a paru pleine de vie et de gaieté et l’intrigue de base m’a plu dès le départ car une grande partie de l’action se passe dans une librairie, un lieu que j’adore fréquenter, et le personnage principal est une jeune femme qui aime tant les livres qu’elle en achète bien trop par rapport à ce qu’elle peut vendre !
Sarah possède cette librairie transmise par sa grand-mère et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle a du mal à en sortir et à se frotter au monde. Son commerce marche mal et elle est près de mettre la clé sous la porte quand elle reçoit une proposition pour le moins inattendue. Contre un beau chèque, elle accepte d’héberger Maxime Maréchal, jeune acteur au talent prometteur mais bien trop impulsif, qui, après une énième altercation à la sortie d’une boîte, doit passer deux mois avec un bracelet électronique à la cheville et effectuer des travaux d’intérêt général. Lui qui déteste la province, rester enfermé, rendre des comptes aux autres, cette « peine » de deux mois c’est mission impossible. D’autant que quand il voit Sarah la première fois, il la range dans la catégorie coincée. Entre les deux, la cohabitation s’annonce difficile mais peu à peu entre la timide et le rebelle le courant passe.
C’est une romance toute mignonne qui nous est proposée. L’intrigue n’est pas très originale et son déroulement assez convenu mais cela fait du bien de lire de temps en temps des histoires d’amour fraîches et qui se terminent bien. Emily Blaine a le talent nécessaire pour nous permettre d’adhérer à ce couple que tout sépare, à semer rires et émotions en tout genre. Une belle réussite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Maxime ne veut pas retourner dans ce petit bled qu'il a quitté. Sa rage va se confronter à la gentillesse et la douceur de Sarah. Pas de suspens, nous savons où cette histoire va les mener.

J'avais envie d'une romance. Oui c'est rare, car je suis loin d'être friande de ce genre. Mais j'avais envie d'une histoire pas prise de tête et qui finit bien, de douceurs, de sentiments coulants, de cocooning. Et j'ai vu ce livre pour le #challengeNetgalley.
Il est mignon même si très prévisible. L'acteur mignon et connu qui croise la fille réservée qui préfère les livres à la réalité… pas trop pour moi. Mais c'était quand même un bon moment.

Par contre, je n'aime pas la fin. Je laisse le suspens mais pour ceux qui ont lu, comprenez-moi, je suis bibliothécaire. Alors ce que fait Maxime, moi je dis "non !" et puis too much pour moi. C'est le petit truc de trop alors que le reste tenait.

Une bonne romance mais sans réel enjeu. Donc si vous recherchez aussi une lecture détente, sans prise de tête, avec des sentiments coulants (et des scènes de sexe), allez-y, il tient parfaitement son rôle. Et pour une romance - malgré quelques détails - il est agréable à lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne lis pas beaucoup de romances, avant j'aimais bien mais maintenant je trouve ça trop répétitif. Mais bon, quand on me propose du Emily Blaine dans le cadre du Challenge Netgalley, forcément j'ai du mal à refuser ! Et puis je partais en Italie alors c'était la lecture idéale pour profiter un peu plus de la Dolce Vita. Un grand merci donc à la plateforme Netgalley et aux éditions Harlequin pour m'avoir permis d'obtenir un exemplaire du bouquin.

Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de bad boy que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier ...

J'ai donc attaqué ma lecture dans l'avion qui me menait à Milan et je dois dire que c'était une lecture parfaite pour ça. Comme toutes les romances, c'est léger et ça ne prend pas la tête. Voilà pour un avis très global et sans aucuns détails. Je pense que ce livre saura séduire les grand(e)s fans de romance parce que l'héroïne s'avère être une grande lectrice. Peut-être même un peu trop, je l'ai presque trouvé cliché. L'auteure en fait des caisses pour nous dire que Sarah ne pense qu'aux livres, ne vit qu'à travers eux et c'est un peu lourd à la longue. J'aurai préféré un personnage principal un peu plus nuancé surtout qu'elle a des côtés très sympa et attachants notre Sarah.

De l'autre côté, on se retrouve avec un autre gros cliché : le bad boy. Lui c'est Maxime et c'est un acteur célèbre. Bien entendu, il est super beau mais il a un défaut : il ne se contrôle pas et tape sur tout ce qui bouge. Franchement, dans les premières pages je l'ai détesté. Je me suis dit que la lecture allait être compliquée si je devais me coltiner ce sale type jusqu'au bout. Heureusement, sans rien dévoiler, il s'améliore au fil des pages et j'ai fini par avoir un gros coup de coeur pour ce personnage.

Bien entendu, on est dans de la romance alors vous imaginez bien que Sarah et Maxime vont se rencontrer et ce qui doit arriver finira, ou pas, par arriver. Et là, la romance m'a bien plu. Elle n'est pas gnangnan et surtout l'auteure prend son temps pour bien amener son histoire. Souvent, c'est précipité et ça rend la rencontre totalement tirée par les cheveux alors que là, c'est très crédible. Les personnages évoluent, apprennent et grandissent. J'ai adoré les voir changer et c'est pour ça que Maxime m'est devenu sympathique. Certains passages et certaines révélations le concernant m'ont beaucoup touché.

Et puis surtout, merci Emily Blaine de nous épargner les passages de fesses mal écrits et sans intérêt.

Une jolie romance, un petit bonbon tout rose que je vous invite à croquer à votre tour.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le résumé de l'histoire m'a immédiatement emballée : Tout semble opposer Sarah, jeune libraire très timide rougissant d'un rien qui n'a jamais quitté son petit village et Maxime Maréchal, acteur sexy jouant un peu trop souvent des poings et commençant à avoir à son actif un joli palmarès d'arrestations... Pourtant ces deux là vont devoir cohabiter pendant deux longs mois !

Cette cohabitation promet d'être houleuse... Réussiront-ils à trouver un terrain d'entente?

Si j'ai trouvé touchante la passion de Sarah pour les livres, j'avoue qu'elle m'a parfois agacée, entre ses rougissements intempestifs et son côté gentille fille trop lisse ; j'ai volontiers eu envie de la secouer pour qu'elle redescende un peu sur terre !

Maxime quant à lui m'a séduite d'entrée de jeu. Certes son côté bagarreur n'a rien de très attirant mais on sent immédiatement que ce bad boy n'est pas si mauvais qu'il n'y paraît et que sous son côté sombre et ses airs de gros dur se cache une fêlure... J'ai adoré son côté cash et son franc-parler.


Les personnages secondaires tiennent également une grande place, notamment Anita et Damien et apportent vraiment un plus à l'histoire.

J'avoue avoir découvert la plume d'Emily Blaine avec ce roman, je la connaissais de nom bien sûr et pour la petite anecdote jusqu'à présent c'était ma fille Tiff -fan incontestée ayant lu tous les romans d'Emily Blaine- qui en faisait les chroniques ; mais ça c'était avant ! car j'ai adoré et maintenant je vais moi aussi me précipiter sur tous les titres à venir et me jeter dans la lecture de ses précédents romans !

J'ai immédiatement accroché avec le style de l'auteure, ses héros sont touchants, sans jamais pour autant être niais, j'aime son style frais et plein de pep's, j'adore sa façon d'alterner à chaque chapitre le point de vue de Sarah avec celui de Maxime cela donne plus de profondeur à l'histoire; elle sait vous captiver par ses mots, les pages se tournent avec entrain et ce roman se dévore en quelques heures.

En bref, une très jolie romance moderne, 100% romantique, à lire cet été pour s'évader et rêver un peu.
#ChallengeNetGaleyFR

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai adoré cette romance où il est question de livres, de rêves à réaliser mais surtout de personnages attachants, un peu perdus...
La plume d'Emily Blaine est addictive et l'on prend plaisir à suivre les rebondissements qui arrivent à Sarah et Maxime. On apprend à les connaître au fil des pages, à connaître leurs défauts...
Un roman parfait pour cet été et pour ceux qui aiment les histoires d'amour qui sonnent "vrai"!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La vie hors les livres, ou la rencontre d'un bad boy parisien et d'une libraire charentaise
Sarah ne peut y croire. Elle va devoir vendre sa librairie. Héritage de sa grand-mère, le commerce a mal vieilli et Sarah n'a pas assez d'argent pour l'entretenir, et encore moins pour y faire les travaux nécessaires. Dépitée, elle ne pourra refuser l'offre inespérée, mais inhabituelle, de son ami Damien : héberger pendant 2 mois un acteur connu pour sa facilité à la violence, et son penchant pour les filles.

Sarah doit accepter, et ce n'est pas de gaité de cœur qu'elle ouvre la porte de sa librairie et de son appartement à ce personnage aussi désagréable qu'indifférent. Mais Sarah est une jeune femme qui, malgré une timidité maladive, peut se montrer terriblement têtue et forte. Elle tiendra tête à ce malotru qui petit à petit saura abaisser ses défenses...

Emily Blaine décrit avec gourmandise et volupté la rencontre de deux êtres que tout semble séparer. Elle y ajoute une pointe de malice et beaucoup d'intensité les échanges entre Sarah la midinette et le mystérieux Maxime. Dès le départ, on se doute qu'un rapprochement entre ces deux personnalités opposées va s'opérer, et on suit avec délice les échanges tendus et passionnés qui succèdent aux moments plus calmes et doux. Parfois un peu trop romanesque, le roman réussit pourtant à nous emmener dans cette petite ville de Charente, à nous faire vivre un été qui sent l'amour et les tourments, à nous faire envie d'un peu de musique, de livres et de vin...

#LaLibrairieDesRêvesSuspendus #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai de suite été attiré par cette magnifique couverture et le titre.
Les chapitres alternent entre la vision de Maxime, acteur connu et reconnu qui n'en fait qu'à sa tête quitte à se mettre la justice à dos, et Sarah, lectrice compulsive et libraire.
Maxime va se retrouver chez Sarah et une amitié (et plus si affinité) va se mettre en place.
J'aime beaucoup le village et les amis de Sarah. Je trouve l'ambiance décrite très amicale.
L'histoire est très sympa et on y lit de jolis moments mais j'ai aussi eut des difficultés à avancer à cause des lenteurs, des chapitres où il ne se passe pas grand chose.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux éditions Harlequin et Netgalley France pour cette lecture!

Encore un super livre pour une autrice de talent rempli de fraicheur et d'émotions.

Une bien belle romance sans prise de tête avec peut-être quelques actions prévisibles mais qui n'entache rien à la lecture. c'est fluide et agréable.

Emily Blaine c'est jouer avec ses personnages et leurs caractères. Mettre les répliques qu'il faut au bon moment, au bon endroit. Les personnages formes un tout. on ne pourrait pas se passer d'Anita par exemple.

Moi qui n'aimait pas trop le double point de vue y a quelques années , certaines autrices ont su me convertir. Tellement plus de profondeur ainsi. Emily en fait partie.

Pour conclure et sans rentrer dans les details, c'est un livre qui vous faut lire. croyez moi vous ne serez pas déçu si vous ne vous arrêtez pas aux clichés.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Emily Blaine a écrit celui que je décris comme l'un de mes plus grands chouchous Andrew de Dear you. Alors certes, il y a longtemps mais il est vrai qu'elle m'avait incroyablement marquée par son écriture et cette histoire d'amour.  C'est toujours un plaisir de la retrouver. 


Sarah est libraire dans un petit village. Entouré par ses livres, elle ne vit que par sa passion des livres et son voisinage d'un certain âge.  Dévouée et fidèle, souriante et introvertie, sa timidité face aux hommes est une tare qu'elle aimerait effacer. Son monde est empli de rêve de grand amour et de frissons comme dans ses livres. Se retrouvant la tête sous l'eau, elle n'a d'autres choix que d'accueillir Maxime, acteur célèbre qui doit purger sa peine de prison sous forme de travaux d'intérêt général.  Entre la douceur et la candeur de Sarah, Maxime se retrouvera plongé dans une aventure dont il ne ressortira pas indemne.


J'adore ces histoires qui vous donnent des papillons dans le ventre. Et c'est exactement ce que j'ai ressenti en lisant ce roman. Plongé dès la première page, Émily Blaine m'a fait rêver le temps de quelques pages. L'histoire d'amour entre Sarah et Maxime n'est pas de tout repos. Mais Emily Blaine nous transmet à travers ses mots, les émotions de chacun. On vibre pour leur scène, on savour leur moment à deux et on ne peut s'empêcher de continuer à lire sans s'arrêter.  C'est une douce romance pleine d'incertitude, de blessures, de choix bons ou mauvais, d'acceptation de soi ou des autres. C'est aussi une histoire d'amitié où chacun se reflète dans l'un ou l'autre.

Alors oui, j'ai dévoré, j'ai savouré cette histoire tel un chocolat fondant sous ma langue. J'ai passé un joli moment de lecture avec Sarah au pays des livres et avec Maxime qui malgré ses défauts reste un être plein de sensibilité.


Un seul petit conseil, foncez lire cette jolie pépite !


Note

5/5

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La librairie des rêves suspendus est à l’image des romances qu’on apprécie pleinement, surtout à l’approche de l’été, des vacances…Un titre que j’ai reçu dais le cadre du #ChallengeNetGalleyFR

Emily Blaine, égale à elle-même, nous offre une histoire de seconde chance toute en douceur mais qui ne manque pas d’un brin de noirceur.

L’histoire de ses personnages principaux, Sarah et Maxime m’a tellement émue et conquise. La trame en elle-même n’amène pas de renouveau certes, mais l’auteure a l’art de transformer un air de déjà-vu en une histoire exceptionnelle.

Maxime est le stéréotype du bad boy au comportement violent et désinvolte. Acteur de renommé, charismatique, riche, centré sur lui-même et indifférent aux problèmes d’autrui. Les seules émotions qu’il laisse apparaître ou exploser, c’est sur un plateau de tournage ou sur un ring.

Effectivement, ce dernier a du mal à gérer la rage qui couve en lui. Tout est propice à une bonne castagne pour apaiser ses bonnes vieilles rancœurs. Cela va jusqu’à mettre sa carrière en danger… Et la dernière baston a été la goutte qui a fait déborder le vase.

Là, il ne suffit plus de signer un chèque pour réparer les conséquences de ses débordements. Si son avocat lui évite l’incarcération ferme, Maxime va devoir assumer le résultat de ses actes. Il doit payer le tribut en travaux d’intérêt général. Et dans le lieu de ses pires cauchemars ! Maxime va devoir faire face à ses vieux démons en passant deux mois en Charente, dans sa ville natale, et aussi celle à la base de ses tourments ! Sarah habite dans un petit village dans lequel, il ne se passe jamais rien. Mais cela lui convient. D’une timidité presque maladive, elle n’aime pas la foule ni les approches sociables. Pour seules compagnies, Ses livres bien aimés et les commerçants avoisinants le sien. Ces derniers constituent sa seule famille depuis l’abandon de son père, après l’indifférence de sa mère. Et le décès de la seule personne qui l’a aimée, sa grand-mère, n’a pas arrangé sa situation.

Propriétaire d’une librairie en ruine et déficitaire, Sarah n’en a pas perdu son humeur solaire pour autant. Souriante et respirant la joie de vivre, elle fait le bonheur de ceux qui l’entourent qui ne peuvent pas s’empêcher de la couver de leurs protections.

Encline à la solitude et introvertie, sa vie a basculé au retour peu glorieux de l’ancienne brebis galeuse. Maxime est arrivé dans sa librairie apportant avec lui un vent de panique et aussi de vie. Et en retour, elle lui a apporté un vent de liberté, de fraîcheur et moult couleurs.

Sujets tous les deux à un débordement émotionnel dont ils ne savent que faire, ils commettront à coup sûr des erreurs. Rien de plus normal pour un estropié du sentiment tel Maxime. Aimer d’amour, ils ne connaissent pas et n’y ont jamais goûté, mais ils sauront trouver un compromis dont l’amour seul en sortira vainqueur !

La librairie des rêves suspendus est un superbe moment lecture. La recette idéale pour déguster tout un tas de mets rafraîchissants et délicieux. Bon temps assuré avec le plein d’émotions qui étaient au rendez-vous à l’instar des autres romans de l’auteure.

Si Sarah, ne m’a pas trop touchée au coeur, je dois avouer que Maxime y est entré et par la grande porte. Il a su m’émouvoir par toutes ses émotions qu’il n’a jamais connues mais qu’il a su gérer comme un chef. Malgré un comportement déviant, son histoire s’est avérée émouvante. Sa cuirasse de mauvais garçon qu’il a passé des années à ériger n’a pas fait long feu devant la gentillesse et la bonne humeur de Sarah. Avec elle, il redécouvre sa vraie nature qu’il a remodelée à force de coups de poings. Dans cette librairie cabossée par le passage du temps, il s’est révélé un homme bon, soucieux d’autrui, généreux et attentionné. Et la détresse de Sarah ne l’a pas laissé insensible. Comment résisté à un tel homme qui n’a pas beaucoup fait d’efforts au début pour séduire nos cœurs !

Si avant, la Charente était le tombeau de ses espoirs, aujourd’hui, elle est devenue l’Éden de sa rédemption et l’accomplissement de ce merveilleux rêve qu’il n’a jamais cru qu’il y avait droit.

Poussez la porte de La librairie des rêves suspendus, et laissez-vous bercer par une douce et addictive histoire d’amour entre deux êtres que tout oppose mais que le destin met à l’épreuve ! Venez partager leur joie et leur tristesse. Leur amitié, leur espoir et leur désillusion. Venez vous délectez d’un amour à toute épreuve !

En somme, une jolie histoire qui parle de notre passion pour les livres, d’espoir et de beaux sentiments !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

~ Résumé ~

Sarah est une jeune femme passionnée de romans qui a hérité de sa grand-mère. Acheteuse compulsive, dévoreuse de livres, ces dettes ne cessent de s’accentuer jusqu’au jour où une fuite d’eau l’amène à vouloir vendre sa libraire. En parallèle Maxime, jeune acteur dragueur et bagarreur a le choix entre faire de la prison ou faire deux mois de travaux d’intérêts généraux dans la librairie de Sarah, en échange elle recevrait suffisamment d’argent pour pouvoir sauver son magasin. Mais deux univers si différents peuvent-ils s’entendre ?

~ Mon avis ~

*Ce que j’ai aimé :

-Les comparaisons avec les livres

Sarah n’aime pas que l’on juge un livre à sa couverture et c’est pour cela qu’elle a créé un système où elle emballe les livres, elle le décrit avec seulement trois mots. Et bien c’est la même chose avec Maxime, si on s’arrête aux apparences on ne veut pas approcher du jeune homme, des tatouages épineux en sont la preuve mais quand on gratte un peu on découvre qui il est réellement.

-Les jeux de mots avec les livres

Un peu dans le même esprit, il y a de nombreux jeux de mots mots avec les titres de livres. Maxime dit qu’il n’offrirait pas des fleurs à Sarah mais plutôt « La dame aux Camélias », « La pavillon des Pivoines » et puis un autre jeux de mots que je vous laisse découvrir à la fin du roman. 🙄

-La passion que je partage avec Sarah

Son amour des livres. Je me suis sentie aussi excitée qu’elle lorsqu’elle voit des étagères débordantes de livres. J’ai eu aussi la folle envie d’avoir une librairie pour pouvoir partager ma passion des romans avec d’autres personnes (mais bon on va se calmer ce n’est pas réellement dans mes projets😂).

-La réalité s’oppose aux livres

Aussi dur que ce soit, j’ai vraiment aimé que Maxime ne répète sans cesse à Sarah que la vie réelle n’est pas celle qu’elle lit dans les livres. Il n’y aura ni bougie aux chandelles, ni de roses entre les dents pour une demande en mariage. Je trouve qu’il est important de se rappeler de cela sans quoi on risque de finir comme Madame Bovary ; la réalité nous déçoit et on s’enfuit dans l’univers des livres.

~ Recommandations ~

Je recommande ce roman pour les passionnés de livres, d’histoires d’amour et/ou d’HAPPY ENDING 🙄

L’avez-vous lu ? Avez-vous ressenti les mêmes choses que moi ? Je veux tout savoir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je n'avais jamais rien lu de cette auteure, pourtant beaucoup de lecteurs achètent ses romans et elle est même venue en dédicace au sein de la librairie... J'avoue avoir parfois des a priori sur les romans "à l'eau de rose" et sur les romances en général, par peur de m'ennuyer. Je pense que le fait que les chapitres soient alternés du point de vue des 2 personnages est un vrai plus, je n'ai pas vu le temps passer et j'ai été agréablement surprise par cette lecture. J'ai aimé aussi le dernier chapitre où l'on en sait davantage sur ce qu'ils sont devenus, je ne suis pas restée sur ma fin et je me suis même surprise à rêvasser avec un petit sourire une fois le roman terminé, c'est donc qu'il a fait son petit effet! Une lecture romantique que je recommande et qui me donne envie de découvrir d'autres romans d'Emily Blaine!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Histoire : Vous avez d'un côté Max, Acteur connu, mais dragueur de première et surtout très bagarreur. Et de l'autre, vous avez Sarah, libraire, calme, mais juste avec des amis qui sont beaucoup plus vieux qu'elle. Sa librairie est tout pour elle. Elle a besoin d'argent et lui, il a besoin de faire des bonnes actions pour ne pas se retrouver en prison.

Personnages : Sarah, la bibliothécaire très timide et pas sûre d'elle. Tu t'attaches à ce personnage car elle est fragile, tu as envie de l'aider. Je l'ai aimé dès le début mais des fois j'avais envie de lui dire, avance et ne recule pas, écoute ton cœur.

Max, l'acteur qui se croit tout permis avec ces muscles. Ne cache pas t'il son jeu ? Par moment, j'avais envie de le gifler, mais d'un autre côté, j'été aussi impatiente de connaître son secret car sous cette violence, il doit bien être provoqué par quelques choses.


Conclusion : Impossible de me décrocher de ce roman, Emily Blaine a encore su nous transporter dans son monde, fait de peur, de doute, de secret et surtout d'amour. Ça te prend au cœur, j'en avais des frissons et j'avais qu'une envie, savoir comment cela aller se terminer pour Sarah et Max. Je vous conseille fortement ce roman mais surtout n'oubliez pas vos mouchoirs.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai eu le plaisir de lire cette belle romance faite de simplicité et de douceur ! La plume de l'auteure est fluide, et agréable on accroche très vite à l'histoire. Des personnages différents à qui on s'attache rapidement ! De bon ingrédients pour faire une romance addictive !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comment ne pas aimer Emily Blaine et ses histoires ?
Une romance pétillante sur fond de librairie, l'histoire plaira aux plus romantiques d'entre nous.

Les Points forts :
- l'histoire se passe en France
- il y a des références aux livres les plus connus
- deux personnages hauts en couleur qui apprennent à s'apprivoiser
- le roman se repose difficilement une fois la lecture commencée

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'avais découvert la patte d'Emily Blaine il y a quelques temps, j'avais envie de m'y replonger.
Un énorme merci à Netgalley et Harlequin de m'avoir permis cette lecture !

Je pense que toutes les personnes passionnées de lecture se retrouveront un peu en Sarah, cette douce rêveuse pour qui il n'y a jamais trop de livres !
Maxime est en quelques sortes le cliché du bad boy qui veut la bagarre et des filles ! Mais ce cliché fonctionne parfaitement ici.
La relation entre les personnages, même si on se doute rapidement de l'issu, avance petit à petit, avec des rebondissements.
C'est un joli bain de fraîcheur, parfait pour la saison !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dernière chronique pour ce Challenge Netgalley 2019.

J’aime beaucoup les histoires d’Emily BLAINE. Celle-ci n’échappe pas à cet engouement. J’adoorrrre… 

Le contexte est un vrai plaisir : une librairie vieillotte, une amoureuse des livres, quelques références et titres de temps à autre. Deux personnages intéressants : un comédien à fleur de peau, hanté par une colère cyclique et Sarah, timide, qui n’a pas trouvé l’âme soeur. Leur relation est explosive puis elle s’adoucit et les équilibre l’un et l’autre. C’est beau et adorable.

Les personnages secondaires ont une importance dans l’évolution des deux principaux. Ce sont mêmes les piliers et les moteurs de leur réussite. Ce récit est touchant. Il est bien construit. Les causes de leurs tracas sont plausibles et tout à fait réalistes.

Bref, une lecture qui m’a beaucoup plu, qui m’a touchée. Un rêve parfait les yeux ouverts. Un sentiment bien positif pour ce nouveau roman d’Emily BLAINE. A découvrir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Financièrement, Sarah arrive au bout de ce qu'elle pouvait supporter, la banque ne cesse de l'appeler pour trouver un arrangement au plus vite. Et comme sa librairie vient de subir un nouveau sinistre, la jeune femme sait qu'e bientôt elle devra vendre le seul bien que lui a légué sa grand-mère maternelle…
Alors quand Damien, un ami, lui offre une porte de sortie, elle n'hésite qu'un court instant. Prendre sous son aile pendant 2 mois l'acteur Maxime Maréchal, connu pour ses frasques à répétition, afin qu'il y fasse des travaux d'intérêts généraux -soit rendre la librairie présentable- contre une somme d'argent rondelette ne devrait pas être trop difficile.
Seulement, le jeune homme a fui la Charente il y a bien longtemps et ce n'est pas de gaieté de cœur qu'il revient. Il ne compte faire que le strict nécessaire, ni plus ni moins et plier bagage au plus vite, d'ailleurs il ne s'imagine pas rester 2 mois dans ce trou perdu. Il est acteur, on va bien alléger sa peine, non ?

Sous ses airs de bad boy, on découvre un Maxime tourmenté par un secret dont il a honte. Le jeune homme se révèle cultivé malgré ce qu'il laisse penser de lui.

Avec ce roman, Emily Blaine nous emporte encore dans son univers romantique, tout ce que j'aime !
Les personnages qu'ils soient principaux ou secondaires sont tous attachants et une fois débuté, on n'a aucune envie de poser ce roman avant d'être arrivé au point final.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'avais hâte de découvrir ce nouveau roman d'Emily Blaine (dont je suis une grande fan !) et je n'ai pas été déçue. Tout d'abord, j'ai été complètement séduite par la couverture que je trouve magnifique et poétique. Ensuite le roman est de toute beauté, j'ai adoré l'univers qui forcément nous parle à nous, fan de livres. On arrive totalement à s'identifier à l'héroïne Sarah, j'ai aimé sa gentillesse, sa bienveillance, son écoute, sa détermination, et le héros bad boy qu'est Maxime cela fait toujours chavirer notre petit coeur.... J'ai aimé avoir les deux points de vue, cela permet de mieux comprendre la personnalité complexe, mystérieuse mais attachante de Maxime. Les personnages secondaires sont également importants dans l'histoire et attachants, ils apportent de l'humour, de l’empathie... Une belle histoire, la plume d'Emily Blaine a une nouvelle fois su me faire rêver, vibrer, m'a bouleversé... J'ai eu un véritable coup de coeur pour ce roman, que je vous recommande vivement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je pourrais vous parler de Sarah, cette jeune libraire pour qui les livres sont aussi précieux que des pierres précieuses, dans laquelle je me suis retrouvée à travers cette passion, ce besoin de collectionner ces œuvres, de cette impression de n’en avoir jamais assez, de toujours en vouloir plus, de cette envie de les faire découvrir au monde par tous les moyens possibles. De sa timidité et de sa façon de rougir pour un rien, de sa maladresse attendrissante, de sa gentillesse incroyable, de sa force, ou encore de sa façon de gérer les problèmes, en les fuyant.
Je pourrais aussi parler de Maxime, cet acteur aux frasques toujours plus nombreuses, qui ne se sent bien qu’une fois qu’il laisse parler sa colère, ses poings, et qui le mèneront une fois de plus dans un commissariat, où cette fois il ne pourra pas échapper aux conséquences de ses actes. Des secrets qu’il cache par honte, d’un passé douloureux qui l’empêche d’avancer. De sa répugnance à devoir retourner dans le village de son enfance.
Je pourrais aussi parler d’Anita, cette femme aux trois ex-maris et au cœur débordant d’amour, prête à aider son prochain sans qu’il ait besoin de le demander. Ou encore de Damien, l’ami d’enfance de Maxime, qui malgré la distance et le temps, est toujours prêt à voler au secours de son ami. Sans parler de Baptiste, un peu surprotecteur avec la libraire qu’il considère comme sa propre fille, patron d’un restaurant. Et Frédéric, ce fleuriste, un peu trop lisse pour être honnête selon Maxime, qui a des vus sur Sarah.
Sans oublier la plume d’Emily dont je suis tombée amoureuse en découvrant par hasard Dear you et que j’ai retrouvé avec un énorme plaisir.
Je pourrais bien sûr vous raconter l’histoire de A à Z, oubliant des passages dont je me souviendrais bien trop tard, parler de détails insignifiants au lieu de parler des grandes lignes, je pourrais vous spoiler sans honte, vous dire que Maxime… mais je n’en ferais rien. À la place, je vais vous laisser découvrir pourquoi le titre est La librairie des rêves suspendus.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé cette lecture. C'était une lecture très fluide. Je me suis attachée au personnage de Sarah timide et seule dans son environnement tout en livre. Et puis j'ai déteste Maxime à certains moments et puis j'ai appris grâce à Sarah à le découvrir.

Ce roman a été très intéressant à lire. Merci de m'avoir permis de le lire avant sa sortie. J'ai hâte de découvrir d'autres romans d'Emily Blaine

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman nous fait rencontrer, Sarah, une jeune libraire qui a actuellement dû mal à s’en sortir. Sa librairie, qui lui a été transmise par sa grand-mère, est sur le point de fermer à cause de difficulté financière. Jusqu’au jour où elle reçoit une proposition des plus surprenante. Contre une belle somme d’argent, elle accepte donc d’héberger Maxime Maréchal, un jeune acteur prometteur, mais qui a quelques soucis avec la justice. Parfait bad boy, sa dernière bagarre lui vaut de porter un bracelet électronique pendant 2 mois. Il doit aussi effectuer des travaux d’intérêt général. Présenté par un ami, Sarah voit en cette opportunité le moins de redonner un coup de jeune à sa librairie. Mais la cohabitation s’annonce difficile.

Quelque peu cliché, cette romance nous fait passer un bon moment de détente. C’est avant tout le titre du livre qui m’a rendu curieuse de découvrir l’histoire, et le nom de l’auteur. L’écriture est très fluide et agréable. Un roman qui se lit vite sans réel surprise.

Merci aux éditions Harlequin et à NetGalley pour ce partenariat.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

UN MOMENT HORS DU TEMPS ! UNE HISTOIRE DOUCE ET ADDICTIVE !
Je rêvais d’une romance avec une amoureuse des livres, et Emily Blaine l’a fait ! Et j’ai passé un excellent moment avec Sarah et Maxime.

Emily Blaine a toujours le chic pour me divertir, m’émouvoir et me sortir de mon quotidien le temps d’une lecture.

Direction la Charente pour découvrir l’histoire de Sarah, libraire de son état et de Maxime, un acteur qui va devoir assumer les conséquences de ses actes.

DES PERSONNAGES SINGULIERS ET PLEIN DE CHARME !
Sarah, notre héroïne, est charmante. Sa librairie, c’est toute sa vie. Elle ne se voit pas vivre ailleurs que dans son petit village de Charente. Elle aime sa vie simple au milieu des livres et de ses amis les plus proches. Sarah a des difficultés financières qu’elle peine à surmonter. Pourtant, elle ne peut se résoudre à vendre sa librairie, rien que d’y penser, elle déprime. Quand Damien, un de ses amis, lui propose une offre qu’elle ne peut refuser, elle ne sait clairement pas dans quoi elle s’engage. Héberger un acteur célèbre et repris de justice ne l’enchante pas trop, mais la survie de la librairie en dépend… Elle va donc se lancer dans cette aventure à l’aveugle sans savoir que son univers est sur le point de voler en éclat… Toutes ses certitudes vont être remises en question avec l’arrivée de Maxime Maréchal.

Nos héros ne pouvaient pas être plus opposés. Ils vivent dans des mondes différents. Sarah dans un monde fait d’encre et de papier, Maxime dans un monde superficiel où il est toujours sous le feu des projecteurs. Emily Blaine a encore su me séduire avec ses deux héros. Sarah est douce, candide et naïve. Elle vit dans son petit monde avec ses livres, elle n’a jamais eu envie de plus… même si sa solitude lui pèse particulièrement. Elle m’a plu dès le premier chapitre. Maxime est quant à lui un homme difficile à cerner. On peut dire que j’ai appris à l’aimer au fil des pages. Nos héros sont complémentaires. Les opposés s’attirent n’est-ce pas ? Mais cela ne se limite pas à une attirance physique entre Sarah et Maxime, c’est une connexion, un lien indescriptible qui se crée à mesure que l’on avance dans l’histoire.

Vous allez les adorer, je n’en doute pas une seconde. J’ai aimé l’influence de Sarah sur Maxime, et inversement. Car nos héros vont se tirer vers le haut mutuellement.

UNE INTRIGUE MODERNE ET ADDICTIVE…
J’ai dévoré cette merveille. Franchement, j’étais déjà sous le charme de la couverture. J’ai adoré le scénario, les thèmes abordés et la romance qui m’a donné réchauffé le cœur.

Le déroulement de l’intrigue nous offre quelques surprises, j’ai été vraiment séduite par les interactions entre Sarah et Maxime. Rien n’est gagné entre eux. La cohabitation ne sera pas de tout repos.

L’humour est très présent et subtil. Tout ce que j’aime. Cette romance met du baume au cœur, l’amour des livres y est très présent et cela m’a énormément plu car notre héroïne évolue énormément et sort de son cocon de papier.

Emily a su mettre en valeur les bienfaits de la lecture tout en mettant en parallèle l’importance de l’épanouissement personnel au-delà du monde de fiction que Sarah se construisait.

UNE ROMANCE ATYPIQUE QUI DONNE LE SOURIRE.
L’amoureuse de la romance que je suis a été plus que comblée. Cette romance est atypique et en même temps très naturelle grâce à son cheminement très agréable. Il y a une véritable évolution entre nos héros, ils se remettent tous les deux en question, s’apprivoisent et se découvrent. Le côté temporaire de la cohabitation est un aspect qui m’a plu car cela donne une dimension unique à la romance. Sarah vit en Charente, Maxime à Paris… Qu’adviendra-t-il d’eux une fois que Maxime aura terminé ses travaux d’intérêt général ?

Emily Blaine a su me toucher, m’émouvoir et me faire aimer ses personnages. Et la romance m’a donné le sourire, des frissons et beaucoup de plaisir !

EN BREF :
[La librairie des rêves suspendus] est une romance moderne et addictive. Emily Blaine nous offre une histoire pleine d’humour, d’émotions et d’amour. Elle nous propulse dans un monde que nous affectionnons toutes en nous faisant vibrer au fil des pages. Ce roman est léger comme tout mais conserve un côté plus profond et sensible. C’est une histoire pleine de bienveillance et cela fait un bien fou. Je me suis régalée !

A lire si vous aimez…

Les romances addictives, douces et pleines d’humour.
Les bad boys qui ont une belle évolution.
Les livres.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une jolie romance d'Emily Blaine, une nouvelle fois à la hauteur de sa réputation. L'auteure sait utiliser les clichés à bon escient pour en faire une histoire efficace et très agréable à lire. Je recommande pour les fans du genre. Merci ! À quand le prochain ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je connaissais l’autrice de nom mais je n’avais jamais eu l’occasion de lire sa plume, c’est chose faite avec cette jolie romance.
Mais ce n’est pas le nom d’Emily Blaine que j’ai vu en premier (même s’il est bien visible !), c’est le côté très aérien de la couverture. Et des livres, des livres. Et des nuages qui m’ont fait penser à la fameuse phrase « Tu as encore la tête dans les nuages ! ».
S’il y avait encore besoin de me convaincre, les mots « librairie » et « rêves » dans le titre me laissent présager un bon moment de lecture.

Et je ne vais pas faire durer le suspense, ce fut le cas. Même si le début a été un peu rude. Eh oui, j’étais encore rêveuse du titre, de la couverture mais aussi d’une citation d’Alfred de Musset que j’adore. Je tourne la page et pouf, je me retrouve au milieu d’une bagarre en boîte de nuit. J’ai même vérifié si je ne m’étais pas trompé de livre !
Mais non, Sarah arrive peu après. Ouf !

Certains pourraient dire que c’est impossible, que franchement, un acteur célèbre et séducteur qui se retrouve dans une librairie en plein trou paumé avec une propriétaire bien plus à l’aise avec ses amis de papiers que les humains. Oui, oui. Mais bon, on peut rêver, non ? C’est écrit sur la couverture. Et pour rappel, l’accroche de l’éditeur est « Entrez dans un monde où tout devient possible… »
Franchement, j’en avais un peu peur en lisant la quatrième de couverture mais j’ai dévoré dans l’après-midi ce roman. D’une traite. Je pense qu’il n’y a pas meilleure preuve que j’ai été totalement embarquée par Emily.

J’ai aimé qu’elle parle des difficultés des libraires, de leur passion. Que les personnages secondaires aient un vrai rôle à jouer. Qu’il n’y ait pas de coup de foudre au premier regard mais plutôt deux personnes à l’opposé l’une de l’autre, forcées de cohabiter et qui doivent donc s’apprivoiser, petit à petit. J’ai aimé leurs faiblesses, leurs forces. J’ai aimé la cohésion du village, l’amour de Sarah pour sa grand-mère, pour le théâtre.
J’ai commencé par détester Maxime, je préférais nettement ses amis. Je ne peux pas dire que je l’aime à la fin de ma lecture, je suis un brin rancunière mais je mets de l’eau dans mon vin et j’admets qu’il n’a pas que des mauvais côtés. Il faut dire que cette paranthèse provinciale le contraint à évoluer. Sarah par contre, c’est un petit bonbon cette fille !

Bref, j’ai adoré et je relirai avec plaisir cette autrice.

Je remercie NetGalley et les éditions Harlequin pour cette belle découverte.

Citation :

« – C’est ça ton passe-temps ? Trouver des titres de livres aux gens ? »

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est bien simple... je ne vais pas vous mentir, j'ai sollicité ce titre en répondant au deuxième défi du challenge netgalley 2019, après avoir rajouté la catégorie romance dans ma liste de catégories "préférées". C'est une catégorie qui ne m'attire pas spécialement et je crois que j'en garde un souvenir déçu.
Mais comment résister quand on dévore les livres comme une boîte de chocolats devant un titre comme celui là ???. Je vous le donne dans le mille... on saute dessus et on se goinfre ! Déjà au départ, on se voit très bien dans cette librairie, et Sarah ressemble indéniablement à beaucoup d'entre nous. La lecture est fluide, l'écriture douce et drôle... on frise la chick lit. Les gens sont beaux, gentils, touchants, forts et fragiles à la fois. On aime ce village et ses habitants dès les premières description.
Alors oui... au 3/4 du livre (seulement), on se souvient qu'on lit une romance (telle que je les apprécie le moins). Alors oui ce n'est pas ma catégorie préférée mais je crois qu'Emily Blaine a réussi à me réconcilier avec le genre et à le voir d'un autre oeil. Au final une lecture agréable qui porte l'esprit loin des tracas quotidiens  et ça fait un bien fou ! Normal, après tout, le plus important se passe dans une librairie... la plus belle des pharmacies qui donne accès au plus beau des médicaments! N'ayez pas peur de l'overdose ici !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Tout d'abord, un grand merci à NetGalley et Collection &H pour cette découverte !

Ici, nous retrouverons Sarah et Maxime. L'une libraire vivant un dégât des eaux et n'ayant pas les moyens de payer l'assurance ni les travaux ; l'autre acteur provoquant qui aime chercher la bagarre, la trouve, et purge sa peine - grâce à ses agents et proches - en aidant Sarah dans sa librairie plutôt qu'en prison.

Nous avons une jeune femme timide mais passionnée par la littérature et les ouvrages, et un homme quelque peu rebelle qui va se laisser adoucir par la libraire.

Jalousie, sexe et amour au rendez-vous, ces deux personnages n'ont pas fini de se compléter. Les personnages secondaires sont approfondis, les principaux sont dans deux extrêmes - ce qui peut faire leur charme - et se complètent facilement.
Une romance où rien n'est laissé au hasard, où le développement des sentiments de chacun en temporel et agréable à suivre.
L'ouvrage est marqué par le temps. Le passé, les évènements présent, et une légère marque future.

La fin est significative et parle d'elle-même. Un ouvrage marquant et très agréable où les émotions du lecteur se bousculent, en bien. Surprise, attachement, émotion, rires, tout y est.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est une bonne histoire. Une jeune femme qui tient une librairie au bord de la faillite. Un acteur plus que détestable. Une rencontre presque obligatoire ! Une histoire qui se lit très bien !

J'ai beaucoup apprécié cette lecture même si forcément on se doute que c'est "cucu", mais c'est ça qui fait qu'on l'aime.

J'ai beaucoup aimé que les chapitres soit séparés du point de vue de Maxime et du point de vue de Sarah. On peut donc bien comprendre chacun des deux personnages.

Comme dans la plupart des romances ils tombent amoureux malgré le fait que Maxime soit le méchant de l'histoire. Même si au début je ne l'aimait pas du tout, au fur et à mesure qu'il vit avec Sarah et qu'il apprend à la connaître il change et on comprend d'où vient la haine qui le ronge. Il est presque même attendrissant à certains moments.

Vers la fin du livre, quelque chose de tragique arrive et je ne l'avais pas vu venir, ça va être une épreuve pour Maxime de se relever. Heureusement que Sarah est là pour le soutenir.

La fin, comme vous vous en doutez est plus que logique. J'avais deviné tout les gros éléments de cette fin de roman. C'était quand même de très beaux passages.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Oh mon dieu !!! Je n'en reviens pas d'avoir dévoré aussi rapidement ce nouveau roman d'Emily Blaine. Une romance qui m'avait intriguée par son résumé et qui m'avait donné envie de rêver. Le pari est tenu. Durant toute ma lecture, j'étais obnubilée par cette histoire. Qui n'a jamais rêvé de tenir une librairie ? Qui n'a jamais rêvé au prince charmant : acteur de film ??? Et bien mélangez les deux et vous obtiendrait : LA librairie des rêves suspendus.

Sarah est libraire dans un petit village. Mais son activité n'est pas florissante. Et quand un dégât des eaux vient remettre son activité en cause, elle ne sait plus quoi faire. Heureusement, elle peut compter sur l'aide de son meilleur ami pour redresser la barre. Et c'est grâce à ce dernier que Maxime, illustre acteur entre en jeu. Lui doit s'amender pour les bêtises qu'il à commises. Il doit aussi gérer son sale caractère et ses sautes d'humeur. Alors pour montrer qu'il peut s'améliorer, il aide Sarah à remettre en ordre sa librairie.

La cohabitation entre nos deux héros n'est pas de tout repos. Avec des caractères bien trempés, ils se marchent sur les pieds pour notre plus grand bonheur. Et une chose en entraînant une autre, une idylle va naître. De quoi ravir le lectorat de Miss Blaine.

Alors comme à son habitude, on dévore ce romans comme tous ceux d'Emily Blaine. Le lecteur passera un bon moment de lecture entre éclats de rire et sentiments rose bonbon. Une fois de plus, ce roman est une réussite. Vite, vite , un autre roman d'Emily S'il vous plaît.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Il y a des livres que l'on choisit pour des raisons un peu futiles : un titre évocateur et plaisant, une couverture aussi belle qu'en adéquation avec le titre/le résumé... De plus, lire un feel-good fait plus souvent du bien que du mal.

Hélas ! Le début m'a fait hésiter, a remis en doute mes choix de lecture. L'univers assez superficiel du showbiz n'est absolument pas quelque chose qui m'attire et je ne pensais pas commencer ma lecture par là. Heureusement, l'intrigue ne se passe pas que là.

Je ne me suis pas particulièrement attachée aux deux personnages principaux, un peu trop caricaturaux à mon goût. On retrouve Maxime, le garçon impulsif, insupportable et Sarah, cette femme très rangée, assez classique, jolie sans en avoir conscience, insupportable aussi à sa façon.

Revenons à l'intrigue, elle est cousue de fil blanc et transmet des valeurs classiques pour ce genre de roman : la fidélité en amitié, aider les autres, l'acceptation de soi... Mais, comme d'habitude, Emily Blaine écrit bien. On se laisse alors porter assez facilement.


En bref, ce roman se dévore mais il ne restera pas.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Netgalley et aux éditions Harlequin pour cette lecture.

La librairie des rêves suspendus est typiquement le style de roman vers lequel je ne me dirige pas en temps normal, en grande fan de polars et autres thrillers. Mais lors du challenge Netgalley, un des défis était d'aller vers un style que l'on lit peu, alors me voici.

On fait donc connaissance de Sarah, libraire , un peu renfermée qui va se trouver confronter à un dilemme . Pour sauver sa librairie qui représente toute sa vie, elle va devoir accueillir entre ses murs un acteur violent en quête de repentance. Et entre la femme réservée, ne vivant sa vie qu'au travers des pages de ses romans préférés, et l'homme écorché vif, qui ne trouve pas d'exutoire à sa colère, la cohabitation risque d'être houleuse.

Et bien pour une incursion dans le monde de la romance, j'avoue avoir été agréablement surprise. J'ai beaucoup aimé les deux personnages centraux, pour leurs différences qui les rend d'autant plus attachants, et qui finalement vont les rapprocher. Un casting parfaitement complété de personnages secondaires savoureux, du fleuriste , amoureux transi, au meilleur ami, toujours présent .

Mais au-delà de personnages séduisants, la plume nous porte avec fluidité et légéreté, ce qui rend ce roman très rapide à lire. On retrouve ici tous les codes classiques de la romance, deux opposés qui s'attirent , des embûches à la pelle, de l'humour mais aussi quelques thèmes plus sérieux... Pas de surprises donc, mais un très bon roman détente qui trouvera sa place sans doute aucun sur nombre de serviettes de plage cet été.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une rencontre entre deux êtres que tout oppose.
Sarah,vit dans un petit village où elle exerce en tant que libraire, vivant dans un monde de livres et de silence et Maxime, célèbre, fêtard, qui accumule les conquêtes et est reconnu pour exprimer ses émotions à travers les poings.
Le petit monde de Sarah est chamboulé
Une belle découverte dans le cadre du challenge NetGalley.
◻️
Une belle romance feel good, avec des personnages attachants.
Conquise par la plume douce et addictive de l’Autriche.
Une lecture parfaite pour un moment d’évasion pour déconnecter de la tornade du quotidien..

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un livre facile et amusant, un vrai bon moment de lecture, une scène de sexe trop explicite et détaillée pour que j'ose le recommander a des adolescents, une issue convenue mais quand même charmante. J'avais oublié cette autrice, je pense que je lirai ses peochains romans.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un bon roman qui reprend tout ce que je déteste dans la romance : des personnages qui tombent amoureux en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.
Cependant, les personnages sont vraiment intéressants et l'histoire très bonne!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un petit feel-good qui se passe dans une librairie : que demander de mieux ?!!
Nous suivons Sarah, libraire dans une petite ville de Charente. Elle a hérité de la librairie de sa grand-
mère. Elle a des difficultés à s’en sortir financièrement.
De l’autre, nous faisons la connaissance de Maxime, acteur célèbre à Paris. Il a beaucoup
d’agressivité si bien qu’après une énième altercation, il est à deux doigts de finir en prison. Le
compromis pour éviter la prison : passer deux mois dans la librairie de Sarah, avec un bracelet
électronique à la cheville.
La cohabitation s’annonce difficile, tant ils ont l’air différent. Mais au fur et à mesure, ils vont réussir
à s’apprivoiser.
C’est une jolie romance qui m’a accompagné durant mes vacances à Barcelone. Romance agréable et
qui se passe dans notre belle France, le tout accompagné de livres.
Ce roman donne le sourire aux lèvres et c’est ça le plus important.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce roman d’Emily Blaine, nous faisons la connaissance de Sarah, une jeune libraire en Charentes où elle a repris la librairie de sa grand-mère, la personne qui l’a élevée suite à des parents défaillants, et de Maxime, une jeune acteur parisien, habité d’une grande colère et d’une rage qui le mettent régulièrement dans des situations inconfortables. Après une soirée, pour se défouler et se libérer de cette colère qui l’habite, Maxime se bat avec une homme. Cette fois-ci toutefois, c’est la fois de trop. Cette fois-ci il n’échappera pas si facilement à la justice. Sarah, quant à elle fait face à de grands problèmes financiers qui menacent l’avenir de sa boutique, qui compte plus que tout au monde.

Par un coup du destin, Sarah, la grande amoureuse des livres et Maxime le colérique incompris vont se rencontrer. Maxime va en effet venir purger son travail d'intérêt général dans la boutique de Sarah, dans ce village qu’il hait tant et qu’il a fuit il y a quelques années.

On accroche à ce roman feel-good dès les premières pages, Une romance d’été parfaite, qui réunit deux personnages que tout oppose et auxquels on s’attache très rapidement, L’écriture est tellement fluide et prenante que le livre se lit d’une traite, en quelques heures,

J’ai adoré voir ces deux personnages évoluer et apprendre à s’apprivoiser - ce qui n’était pas une mince affaire. La plupart des romans d’amour du genre sont tous relativement prévisibles, celui-ci toutefois n’a cessé de me surprendre. La révélation du secret de Maxime n’a également réellement surprise.

Vous l’aurez compris, je suis tombée sous le charme de ce roman, de l’histoire de Sarah et Maxime et j’ai été incapable de poser ce roman avant de l’avoir entièrement dévorer.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une bonne lecture bien que pas très originale. Les personnages sont sympathiques. L'univers de la librairie est bien retranscrit, je me suis vraiment identifié au personnage de la libraire (j'aurais sans doute la même vie si j'avais ma propre librairie :) )

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un cadre campagnard

Un des points forts que cette romance reste pour moi son cadre. Nous sommes plongés au coeur d’un petit village de campagne de la France et on se sent tout de suite proches des gens. Ça m’a rappelé les romances américaines qui se déroulent dans de petits villages. On y retrouve des personnages à grand coeur qui se mêlent de tout, ce qui laisse place à de nombreuses scènes assez drôles.

Des personnages opposés

Au début de ma lecture, je me suis dit, waow ! Comment ces deux personnages vont-ils faire pour cohabiter ? Maxime, un acteur plein de décadence n’a pas une once de gentillesse en lui. Il est méchant et se tient loin de tout le monde. Son coeur est rempli de colère. Alors que Sarah est toute douce, complètement rêveuse et innocente. Pourtant, ça fonctionne. Maxime va apprendre à canaliser ses émotions et Sarah va comprendre qu’elle peut se faire confiance et s’affirmer. J’ai de loin préféré Sarah et j’avoue avoir eu du mal à m’attacher à Maxime. Trop imprévisible, trop torturé pour moi.

Une tendre romance

Alors finalement, c’est une belle romance qui nous est contée là. Emily prend son temps, installe le cadre, nous fait découvrir ses personnages avant de les mettre dans le même lieu. La cohabitation offre de nombreuses scènes très belles en tout simplicité. Après, j’avoue ne pas avoir accroché complètement à cette romance. Trop d’idéal, trop de scènes qui m’ont paru trop rapides ou des intrigues résolues sans réelles explications. Un sentiment de trop-vite peut-être alors que la romance prend du temps à se mettre en place, elle s’enchaine ensuite à une vitesse folle.

Du coup, je dirais que c’est une belle romance qui vous fera passer un bon moment mais ce n’est pas le meilleur d’Emily Blaine pour moi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Sarah possède une librairie de livres d’occasions en Charente. Elle peine à joindre les deux bouts, s’épuisent à essayer de faire venir du monde dans sa boutique, et craque complètement lorsque les canalisations d’eau lâchent et inondent son coin lecture. L’assurance ne voit pas d’un très bon œil l’état du bâtiment, mais elle n’a pas les fonds nécessaires à la rénovation … Damien, un ami, va lui proposer un arrangement peu commun : un acteur français montant, connu pour sa violence et ses bagarres, viendrait l’aider à financer et faire les travaux afin de purger une peine de TIG. Désespérée, elle accepte.

Elle est timide, complètement dans son monde des livres. C’est sa passion, sa raison de vivre : son bonheur c’est d’être entourée d’eux, de sentir l’odeur de vieux papier. Timide et rougissante, elle a du mal avec les êtres humains du sexe opposé. Au contraire, Maxime a une grande répartie, beaucoup de colère en lui et ne sait pas comment se défouler autrement qu’avec ses poings. Il impressionne énormément Sarah et ça le fait rire, il met beaucoup de mauvaise grâce à son intégration dans sa vie … mais, petit à petit, il fond face à la gentillesse incarnée.

C’est une battante, elle prend le temps de réfléchir à ses actions avant d’agir. Elle va considérer Maxime comme tous les autres, il n’aura pas de traitement de faveur ou de regard « bête de foire ». Cette fraicheur et cet état d’esprit va beaucoup plaire à l’acteur… Beaucoup, au point qu’il se surprend à désirer la jolie Sarah. Pourtant, il craint de l’entrainer dans son monde violent et noir, si bien qu’il va souffler le chaud et le froid (je vous rassure tout de suite, je n’ai jamais eu envie de secouer qui que ce soit : et c’est bon signe !).

Ainsi, Sarah va se révéler face à lui ! Elle se libère, devient plus taquine, elle prend confiance en elle et j’ai adoré ce changement positif. Elle rêve d’une romance digne de celles des livres qu’elle dévore, mais dans la vie ce n’est pas toujours parfait, c’est fait de compromis… surtout lorsque votre amour est acteur et vit à 500km de chez vous ! Heureusement, ces deux personnages têtus vont pouvoir compter sur leur entourage… Des personnages secondaires qui ne sont pas oubliés et apportent leur pierre à l’édifice.

Une très jolie histoire entre deux personnages totalement différents mais touchants tous les deux à leur manière. Je me suis énormément attachée à eux ! L’univers est original et captivant, j’ai tout de suite été emportée par la belle plume d’Emily Blaine, toujours aussi agréable à lire. L’histoire, portant sur l’amitié, la reconstruction et bien sûr la romance, se déroule avec un rythme juste, nous prenons le temps de découvrir les personnages, leur vie, leurs relations et son évolution sans jamais nous précipiter ou au contraire nous lasser.

Un très bon moment de lecture vous attend avec Sarah et Maxime !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Sarah ne connaît que le monde des livres depuis qu'elle a perdu celle qui l'a élevée: sa grand-mère. La librairie dont elle a hérité est au plus mal, vieux bâtiment défranchis qui ne cesse de lui compliqué la vie en cumulant les catastrophes. Malheureusement a cours d'argent pour réparer le dégât des eaux qui vient d'apparaître Sarah n'a comme seul espoir que de vendre la librairie.
Contre toute attente une offre se présente à elle par son ami Damien: héberger pendant deux mois Maxime Maréchal afin de lui éviter la prison ferme et ceci contre un beau chèque. Ce charmant Maxime, acteur incontournable, ne cesse de faire parler de lui par ses frasques qui conduisent souvent ses concurrents à l’hôpital, en général tout s'arrange facilement mais pas cette fois, il risque gros mais le comprend-il vraiment? ça c'est une autre histoire.
Obligée de partager son toit avec un inconnu elle qui a tant de mal à s'ouvrir aux autres, ne va pas être facile d'autant que cet "invité" est tout sauf agréable. Sarah a pourtant de la ressource et saura tenir tête à se blesser de la vie qui finira par tomber les armes.

Deux êtres totalement différents qui finiront par se compléter, une jolie romance que j'ai dévoré. Voir cette amoureuse des livres ouvrir son coin de paradis à un homme juste pour pouvoir sauver cette librairie, héritage précieux de sa grand-mère, est magnifique. J'ai beaucoup apprécié le développement du récit, aucun temps mort, pas de très grosse intrigue mais des scènes émouvantes, amusantes qui rendent la lecture agréable.
Loin de la vie agitée de Paris Maxime trouvera son havre de paix après des échanges mouvementés avec Sarah.
Belle lecture d'été que je recommande.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions et NetGalley qui m'ont permis de lire ce livre.

Dans ce roman, on suit deux personnages : Sarah libraire qui a du mal à s'en sortir financièrement avec les travaux qu'elle doit faire dans sa boutique et Maxime, un acteur qui a deux solutions : aller en prison pour coups et blessures ou venir faire des travaux d'intérêt général dans la librairie de Sarah qui ne doit pas quitter à cause de son bracelet électronique. Le second choix semble le plus propice mais la cohabitation entre les deux personnes ne va pas toujours être toute rose.

Le résumé est assez classique surtout pour une romance mais j'ai trouvé l'histoire touchante à certains moments, et drôle aussi. J'ai trouvé les personnages vraiment intéressants à suivre car ils ont des personnalités différentes et assez énigmatiques surtout pour Maxime.

On va commencer par parler de l'ambiance du roman. La plupart de l'histoire se déroule dans un petit village à la campagne, et j'ai beaucoup aimé cette ambiance de village où tout le monde se connait, où il y a des petits commerces... bref une petite ville de campagne ! On a aussi l'ambiance de la librairie et de l'univers des livres que j'ai adorés, je pense que j'ai pas besoin d'expliquer pourquoi ! J'ai adoré suivre la vie de cette libraire dans sa librairie, elle parle de l'amour des livres, sa détermination à garder son commerce... bref, j'ai adoré l'ambiance. D'ailleurs, ça permet vraiment de s'identifier à elle car elle aime les livres autant que moi et que vous.

L'histoire est assez banale et les personnages un peu clichés puisque lui est acteur, beau, avec un passé sombre, un secret... et elle, elle est un peu naïve, douce, vit beaucoup par procuration à travers les livres. Et ces deux là vont se rencontrer. Donc assez cliché mais ça m'a pas dérangé plus que ça ! J'ai vraiment aimé l'histoire car on ne parle pas que de romance et de la relation qui s'installent entre Maxime et Sarah. En fait, ce livre aborde des thèmes plus profonds que l'amour comme la violence, les livres bien sûr, les secrets et pour le coup un gros secret pas facile à avouer, la perte d'un proche... C'était une chouette histoire ! Je voulais tout le temps connaitre la suite et avancer dans l'histoire.

J'en arrive maintenant à parler des personnages même si j'en ai déjà un peu parlé. Je vais pas revenir sur la description des personnages un peu clichés mais ils ne sont pas moins attachants car on apprend à les connaitre au fil des pages, notamment Maxime. J'ai plus apprécié sa personnalité au fil de l'histoire et je l'ai trouvé plutôt intéressant. On sait assez rapidement dans l'histoire qu'il a un secret, on a des non-dits, des sous-entendus... mais on apprend tard la vérité et j'avoue de pas l'avoir vu venir, je m'attendais pas à ça et ça le rend encore touchant. Je vous en dis pas plus et je vous laisse le découvrir par vous même. J'ai aussi beaucoup aimé le personnage de Sarah que j'ai trouvé très douce et sensible et j'ai bien aimé sa personnalité et comme je l'ai déjà dit que je me suis retrouvée dans quelques aspects de sa personnalité et de sa passion pour les livres. J'ai aussi beaucoup aimé les autres personnages qui gravitent autour des deux principaux car ils apportent tous quelque chose.

Pour résumer, c'est un livre qui comporte des clichés bien sûr dans les personnages et dans l'histoire mais ça reste une lecture émouvante et sensible par moments et ça m'a bien plus. Et est-ce qu'on en parle de cette couverture juste sublime ?!!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une trame classique, entre un acteur célèbre qui pète les plombs et une libraire de province sur la paille. J'ai beaucoup aimé l'évolution de l'histoire et l'alternance des points de vue entre Maxime et Sarah. Je suis plus mitigée par la fin qui me parait très précipitée.

Cet avis vous a-t-il été utile ?