Le bruissement du papier et des désirs

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 21 févr. 2019 | Archivage 4 févr. 2020

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LeBruissementDuPapierEtDesDÉsirs #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

1837, île du Prince-Édouard, au large du Canada. Marilla Cuthbert, 13 ans, mène une vie tranquille dans le cadre enchanteur de la campagne, avec ses parents et son frère aîné, Matthew. À la mort brutale de sa mère adorée, Marilla se jure de veiller toujours sur son père et son frère. Cette décision va entraîner sa vie entière. Désormais, elle se consacrera aux autres. Sacrifiant son amour pour John Blythe, elle décide de se battre auprès des plus démunis, les orphelins en particulier. Visionnaire, elle se révolte contre les mœurs de son temps et rejoint les rangs d’anciens esclaves affranchis afin que soit abolie la traite des Noirs. Mais ce combat pour la liberté a un prix : l’hostilité croissante de l’ordre établi. Chaque jour qui passe fait courir à Marilla un danger sans cesse plus grand. Le récit d’une femme libre qui s’engage pour le bonheur des autres

1837, île du Prince-Édouard, au large du Canada. Marilla Cuthbert, 13 ans, mène une vie tranquille dans le cadre enchanteur de la campagne, avec ses parents et son frère aîné, Matthew. À la mort...


Ils recommandent !

Sarah McCoy, l’auteure star du roman historique aux 500 000 exemplaires vendus

Sarah McCoy, l’auteure star du roman historique aux 500 000 exemplaires vendus


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782749935454
PRIX 21,95 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers ma Kindle (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

J'aime beaucoup la plume de Sarah McCoy que j'avais découverte avec un de ses précédents romans Une odeur de cannelle et d'espoir et c'est avec plaisir que je me suis plongée dans son dernier texte Le bruissement du papier et des désirs. On y retrouve les personnages de Marilla et de Matthew les héros des romans et de la série Anne et la maison aux pignons verts de MJ Montgomery. Sarah McCoy y dépeint l'adolescence et la vie de Marilla et de son frère dans cette fameuse maison " les pignons verts" à partir de 1838 sur l'île du Prince Edouard au large du Canada.


Ce roman est ancré dans le contexte politique de l'époque puisque les conflits entre les progressistes et les réformistes y sont largement dépeint à travers la vie de cette petite communauté. Tout comme est dénoncé l'esclavage et la traite des noirs à travers le personnage d'Izzy. J'ai particulièrement apprécié ce personnage secondaire emprunte de liberté, aidant les autres et plus particulièrement les esclaves au péril de sa vie.

Marilla est également présenté comme une jeune femme attachante qui va mettre de côté sa vie personnelle au profit de sa famille et plus particulièrement de son frère pour respecter une promesse faite à sa mère.


Je n'ai pas lu les romans de MJ Montgomery mais j'ai vu la première série " Anne et la maison aux pignons verts" et c'est avec plaisir que je me suis replongée dans cet univers. J'y ai découvert une Marilla très attachante et en quête maternité, altruiste et tournée vers les autres. Marilla se dévoue pour les plus démunis: les esclaves en quête de liberté et les orphelins. L'atmosphère du roman est enveloppante et bienveillante. On passe un agréable moment de lecture avec des personnages attachants. Je vous le recommande. je vais m'empresser maintenant de lire les précédents romans de Sarah McCoy Le souffle des feuilles et des promesses, et un parfum d'encre et de liberté afin de replonger dans la plume addictive de l'auteur.


Un très bon moment de lecture pour les amoureux de la série...mais pas que...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est un roman lent mais d'une pure tendresse. On nous livre la vie simple de la famille Cuthbert, notamment celle de Marilla et son frère Matthew si attachants. Nous allons les suivre tous les deux à travers leurs émotions bonnes et mauvaises. Avec tout ce qu'implique la vie sur l'île du Prince Edouard au large du Canada au 19's. Avec les tensions Politique, les tourments de la veille de la guerre de sécession, l'esclavage et l'arrivée du chemin de fer.
Avec sa belle plume, Sarah Mc Coy arrive à faire de ce roman, un roman à part entière, nous ne sommes pas obligés de lire la saga d'Anne de Lucy Maud Montgomery pour se régaler.
Vraiment un bon moment passé avec cet ouvrage de Sarah Mc Coy.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup apprécié la lecture du roman "Le bruissement du papier et des désirs" de Sarah McCoy, elle nous livre un roman certes assez lent mais d'une bienveillance et d'une tendresse infinie. Cette oeuvre relate la vie simple de la famille Cuthbert, à partir de 1838 sur l'île du Prince Edouard au large du Canada. L'auteur y dépeint l'adolescence et la vie de Marilla et de son frère, Matthew dans leur maison " les pignons verts". Avec les tourments ainsi que les fortes tensions politique qui précéderont la guerre de sécession. J'ai grandement apprécié cette lecture surtout de part l'aspect historique. Les thèmes de l'esclavage et la traite des noirs sont y également abordés et dénoncés à travers le personnage d'Izzy. Une femme qui est prête à risquer sa vie pour aider les autres. Marilla est une jeune femme très attachante qui met sa vie de côté pour s'occuper de sa famille afin respecter une promesse faite à sa mère, elle est très dévouée, pieuse et veut aider les autres, que se soit des les esclaves en quête de liberté ou des orphelins. Le seul point négatif est je pense, la lenteur du roman, il n'y a pas vraiment de « grand » rebondissement, mais cela fait son charme, c'est une lecture calme, reposante,
Je recommande vivement se livre qui, je pense permettra au lecteur de voyager dans une époque ainsi que dans un récit des plus captivant !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dès que j'ai vu le résumé de ce roman, j'ai tout de suite voulu le lire. Retrouver Marilla, un personnage de l'un de mes livres préférés, je n'allais pas manquer cette occasion. En plus, cela faisait plusieurs fois déjà que les titres de Sarah McCoy me faisaient de l'œil. J'avais donc toutes les raisons de craquer.

Et nous revoilà aux pignons verts. Les pignons verts avant Anne, bien avant (autant vous le dire tout de suite, j'ai lu toute la série, du premier tome à ceux qui parlent de ses enfants). Ce livre respecte le caractère des personnages tels qu'ils sont décrits, même si on les retrouve beaucoup plus jeunes.
Marilla a 13 ans au début du roman. Elle voudrait partir lire dans les prés, mais elle fait d'abord son travail à la maison. Bref, elle est déjà sérieuse, mais avec une pointe d'allégresse et d'impertinence, qu'elle avait un peu étouffé avec l'âge. Et qui est bien rafraîchissante à lire.
On retrouve aussi Matthew, toujours aussi affectueux, timide et attentionné (il est impossible de ne pas aimer Matthew). Un certain John Blythe, qui fait battre le cœur de Marilla. Et puis Rachel Lynde (oh que c'est amusant de la découvrir petite fille après l'avoir jugée et critiquée quand elle répond à Anne des décennies plus tard).
En ayant aimé les livres d'Anne d'Avonlea, vous serez forcément ravis de redécouvrir ces paysages et ces personnages des années plus tôt.

Mais même sans cela, le roman est intéressant. On y voit la vie au Canada, sur une petite île. Ses déchirements politiques et sociaux (le roman réussit même à parler des esclaves noirs en fuite). La petite et la grande Histoire se mélangent, le tout avec beaucoup d'humanité.
J'ai juste regretté par moments certains passages accélérés du temps, des années qui s'envolent d'un coup, d'un chapitre à l'autre. Mais c'est surtout parce que j'avais envie de passer le plus de temps possible en compagnie de ces personnages.

Ce qui est fou, c'est que, même en connaissant la fin de l'histoire, en sachant quelles romances allaient ou non se conclure, je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Et ça, c'est ce que j'appelle du talent.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Excellent récit qui fait écho au roman lu quand j'étais enfant : la maison aux pignons verts de Lucy Maud Montgomery, qui raconte les aventures d'Anne Shirley au coeur d'Avonlea, commune de l'île du prince Edouard. Grâce à Sarah Mac Coy, auteur et conteuse incontestée, nous retrouvons les héros de ce roman dans leur prime jeunesse c'est à dire Mattew et Marilla quand ils avaient une douzaine d'années .Ce récit est comme une plongée en terrain ami, en terrain connu. Marilla est le personnage féminin fort de ce récit: on y voit sa force de vivre, ses choix, ses batailles, son intelligence, ses sentiments aussi et ses relations avec les autres : avec sa mère, qu'elle perd fort jeune, avec son frère Mattew, personnage timide et courageux, avec son père, qui n'est bientôt plus que l'ombre de lui-même quand il perd son épouse, avec son prétendant John Blythe, et avec son amie Rachel . On découvre peu à peu le pourquoi de ses choix de vie. C'est du coup un récit attachant pour ce qu'il représente, un retour aux sources, mais aussi une réelle gageure pour l'auteur, en prenant ainsi le relais de Lucy Maud Montgomery, sans aucun problème ! Une belle réussite ! Toutes mes félicitations à Sarah Mac Coy pour ce premier acte, qui ne manque ni de panache, ni d'aventure, ni de talent... Un grand bravo !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :