Le trésor de Gengis Khan

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 22 oct. 2018 | Archivage 12 juin 2019

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LeTrésorDeGengisKhan #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Découvrez le Kazakhstan et sa culture, au coeur de l'Asie centrale. Plongez vous dans une aventure pleine d'actions, d'imprévus, de rebondissements et aussi d'humour.

Découvrez le Kazakhstan et sa culture, au coeur de l'Asie centrale. Plongez vous dans une aventure pleine d'actions, d'imprévus, de rebondissements et aussi d'humour.


Note de l'éditeur

Il s'agit ici d'un album.
Le téléchargement peut prendre un peu plus de temps.
L'envoi sur Kindle n'est pas possible, nous recommandons la lecture de ce texte sur une tablette ou un ordinateur.

Il s'agit ici d'un album.
Le téléchargement peut prendre un peu plus de temps.
L'envoi sur Kindle n'est pas possible, nous recommandons la lecture de ce texte sur une tablette...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9791022776318
PRIX 25,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Une aventure quelque peu tintinesque.
Elle se lit facilement, L'oiseau est amusant avec sa faim perpetuelle, et ses jeux de mots.

Le sentiment que j'ai d'abord éprouvé a été de me dire que le journaliste reporter n'avait pas de chance. Prendre un avion c'est une chose, mais se dire que le moindre mot est écouté, et que du coup, il se retrouve en danger. Je me suis dit que c'était un peu gros.

Mais cependant, sous couvert, de cette aventure, de cette recherche de trésor, on apprend des choses sur le Kazakhstan, sur son histoire, tout comme sa géographie et sa gastronomie.

Je recommande donc cette bande dessinée, amusante et intéressante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le trésor de Gengis Khan de Jacques Ortet est une bande dessinée qui m'a été envoyée par Bookelis, via net galley, et j'en suis ravie :)
Direction le Kazakhstan avec Jack, qui vient faire un reportage. Il est accompagné d'un casoar : Bill. Ils vont visiter le pays avec une guide, Dinara. Tous trois vont vivre de drôles d'aventures et se lancer sur les traces d'un mystérieux trésor..
Le trésor de Gengis Khan est une très bonne bande dessinée d'aventure. Classique, car ce n'est pas la première fois qu'on voit un duo homme animal toutefois là, l'originalité tient de l'animal. Pas de chien ici mais un casoar, ce n'est pas banal :)
L'oiseau Bil est très attachant, il m'a beaucoup amusé car il a toujours de bon mot et surtout.. il a toujours faim ! Il fait sourire et c'est un personnage qui prend de la place dans cette BD et apporte de la fraîcheur.
Jack est un reporter à qui il arrive de drôles de mésaventures et même si c'est beaucoup pour un seul homme, ça fonctionne bien. J'ai été captivé par ma lecture et l'histoire est bien ficelée. J'ai également apprécié leur guide, Dinara.
Nous découvrons le Kazakhstan et sa culture, au cœur de l'Asie centrale. J'avoue que je suis nulle en géo et que je ne connaissais pas ce pays. De nom, vaguement, mais j'étais bien incapable de le situer sur une carte !
Du coup, cette bande dessinée m'a vraiment appris des choses et maintenant je sais où ce pays se trouve :)
Je suis ravie de ma lecture, ce fût une bonne surprise. Les textes sont pertinents, les illustrations tout à fait à mon goût. C'est coloré et ça plaira aux jeunes lecteurs comme aux adultes. On apprend des choses en lisant une bd et ça, c'est top !
Ma note : 5 étoiles

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un voyage au Kazakhstan, cela vous tente ?
Attention, celui ci n'est pas de tout repos!
Enlèvements à répétitions, rebondissements en tout genre, l'aventure est là!

Un photographe aventurier et son oiseau qui parle partent à la recherche du trésor de Gengis Khan, mais ils ne sont pas les seuls à le convoiter, et dès la descente de l'avion, les péripéties vont se succéder (un petit côté too much à mon avis avec une répétition de faits similaires au fil de l'intrigue !) .
Le graphisme et l'écriture ne m'ont pas emballée, mais je ne correspond pas à la cible du lectorat, et je pense que pour des ados qui ont envie d'aventure, cela peut accrocher d'avantage.
En revanche, pour le dépaysement, cela fonctionne!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le trésor de Gengis Khan Jacques Ortet chez Bookelis octobre 2018.
Une jolie BD qui nous embarque au Kazakhstan, indépendant depuis 1991. Jack est reporter photographe. Sa mission récolter le maximum de clichés en vue de la réalisation d'un reportage. Accompagné par son fidèle ami Bill le pélican le voilà arrivé à Almaty . A peine descendus de l'avion les ennuis commencent ..... L'aventure sera au rendez-vous et nous permettra de découvrir ce pays , son histoire, sa cuisine , bref de faire un beau voyage.
Voilà pour la trame narrative , quant au graphisme je ne suis pas suffisamment experte en BD pour porter un jugement pertinent. Je dirais seulement que si j'ai été complètement conquise par l'histoire , j'ai moins apprécié le dessin . Certes il est efficace, certes il nous permet de visualiser lieux et objets mais il manque un je ne sais quoi mais bien sur ce n'est qu'un avis de béotienne ....
Un grand merci aux éditions Bookelis pour ce beau voyage

Cet avis vous a-t-il été utile ?

S'il en est un qui n'a pas de chance, c'est Jack. Il est reporter (jusqu'ici, tout va bien), il est accompagné par son casoar de compagnie Bil (oui, je vous l'avoue, ce point est un peu étrange) et il a à peine poser le pied au Kazakhstan que les ennuis commencent, et ne le quitteront pas. Il a cependant de la chance :
- il est très débrouillard et n'abandonne pas, quoi qu'il arrive ;
- son casoar de compagnie est encore plus débrouillard que lui, même s'il a très souvent faim. On ne peut pas trop lui en vouloir, manger, c'est important, surtout quand on vit de telles aventures.
En effet, les aventures ne vont pas manquer dans cet album, qu'elles aient lieu sur mer, en train, ou sous terre. Il ne faut pas avoir peur en route quand on est reporter !
Les dessins sont très réussis, très colorés, très soignés jusqu'aux moindres détails. Je prendrai deux exemples : le dessin de la cathédrale de l'Ascension est magnifique, tout comme ceux qui nous emmènent au Musée National du Kazakhstan. En effet, cette bande dessinée d'aventures nous permet de découvrir ce pays méconnu qu'est le Kazakhstan, son histoire et ses coutumes - comme la teneur en alcool du lait de jument fermenté (tragique pour les casoars).
Les méchants sont vraiment méchants, et pas très doués. Ce sont des choses qui arrivent et qui devraient rappeler qu'il ne faut jamais déléguer ce que l'on souhaite subir aux autres.
En bref, un album réussi, des héros attachants, de l'humour et des rebondissements. Que demander de plus ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette BD se lit très facilement. On rentre rapidement dans l’histoire et l'on apprécie d'aller de rebondissements en rebondissements.
Il y a de l’action à revendre sur chaque page et on apprend beaucoup de chose sur le Kazakhstan; ce qui est vraiment bien selon moi. C'est donc un texte éducatif et divertissant à la fois.
J'ai eu un coup de cœur pour l’oiseau, un toucan je suppose, que j’ai adoré et trouvé très rigolo.
En clair, c’est une bonne bd accessible à tous !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette BD m’a intriguée : je ne connais rien du Kazakhstan, (même si j’ai évidemment entendu parler de Gengis Khan) et j’espérais découvrir un peu ce pays et sa culture à travers cet ouvrage.

Tout d’abord, je dois avouer que le style de dessins de cette bande dessinée n’est pas vraiment celui que je préfère, mais passé la première impression, je m’y suis faite et j’avais vraiment envie de découvrir l’histoire et de voyager au Kazakhstan.

Bon, de ce point de vue-là, j’ai été moyennement satisfaite. On apprend pas mal de choses : des légendes, de l’histoire, des traditions, de la gastronomie, mais on reste un peu trop en surface à mon goût. Au début, pourtant, ça partait plutôt bien, avec la visite de certains musées et monuments, quelques petites anecdotes sur la ville, les bâtiments, etc. mais rapidement, la quête du trésor de Gengis Khan prend le dessus et le côté culturel que j’attendais passe un peu à la trappe. Les références ne sont plus mentionnées que rapidement, en passant.

Malheureusement, l’histoire devient vite (très) répétitive : on est capturés par des méchants qui veulent voler le trésor, on s’échappe, ils nous poursuivent, on les sème, ils nous retrouvent, on se bat, on s’échappe, ils nous poursuivent, ils nous retrouvent par hasard, ils essaient de nous capturer, on s’échappe, on s’enfuit, ils nous poursuivent, etc. Au final, j’ai l’impression d’avoir passé plus de temps à « fuir les méchants » qu’à profiter du Kazakhstan et c’est dommage.

En plus, l’action s’enchaîne un peu trop vite pour que ce soit crédible : on est enfermés dans un sous-sol par des méchants. Tiens, une barre de fer ! On ne peut pas forcer la serrure avec… Tant pis, je dégonde la porte. Voilà, on est sorti ! Le tout en une demi-page. C’est quand même un peu rapide.

Ceci étant, je pense que cet ouvrage s’adresse à un public plus jeune. Les touches d’humour m’ont paru plutôt lourdes et destinées à faire rire des enfants plutôt que des adultes. Notamment Bil, l’oiseau, qui est un peu agaçant à déformer tous les noms propres sans arrêt. C’est rigolo une ou deux fois, mais à force, ça devient un peu lassant.

Paradoxalement, cette BD m’a tout de même donné envie de m’intéresser à ce pays méconnu qui a l’air très riche, culturellement parlant, et absolument magnifique. Encore un pays à rajouter à la longue liste de mes destinations de voyage…

Ce qui est assez drôle (enfin, façon de parler), c’est que lorsque j’ai cherché à savoir quelle était la capitale du Kazakhstan, pour savoir si nos héros y allaient, je n’ai pas trouvé la même information que dans la BD…et pour cause ! La capitale Astana a changé de nom le 20 mars 2019 et j’ai lu cet ouvrage le 22. Elle s’appelle désormais Noursoultan.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voila une bd très agréable qui permet aux jeunes et aux moins jeunes de découvrir un pays culturellement riche mais loin de nous donc peu connu.

L'histoire est simple et facile à suivre pour un jeune lecteur.
Le photographe et son oiseau font penser à Tintin et Milou. Les péripéties sont amusantes même quand les héros sont enlevés ou prisonniers ,

Les graphismes sont épurés et tout est vraiment bien expliqué.
J ai beaucoup apprécié à la fin la carte du périple et les images des sites et objets importants. Il aurait pu être intéressant de mettre à côté les photos des vrais objets et monuments.

Merci pour le voyage!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Roman graphique très agréable qui nous fait voyager au Kazakstan’
Nous suivons les aventures d’un jeune photographe accompagné par un original oiseau de compagnie et d’une charmante guide .
Nous voilà entraînés avec eux à vivre mille et une péripéties à la recherche du trésor de Gengis Khan .
Bande dessinée qui m’a rappelé les mythiques aventures de Jo , Zette et Jocko qui ont bercé mon enfance .
J’ai beaucoup apprécié la découverte de cette région lointaine que j’avais envie de connaître un peu plus .
Belle rencontre avec les habitants , les trésors du pays , la cuisine alléchante .
Enfin une lecture que je vous recommande chaleureusement.
J’oublie un petit détail mais qui a toute son importance j’ai beaucoup aimé le graphisme et les couleurs vives .

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le trésor de Gengis Khan est une BD qui nous propose une aventure avec des rebondissements incessants mais aussi une histoire qui contient de nombreuses informations sur le le Kazakhstan et sa culture, de manière vivante et fascinante. Le lexique est souvent directement dans la langue d'origine (en particulier les plats nationaux), ce qui nous plonge dans la culture ! (les traductions sont en notes de bas de pages).
L'humour est également omniprésent grâce à l'adorable oiseau, Bill, qui ne quitte pas Jak, le protagoniste et l'aide même dans ses aventures !
Une bien belle gageure et réussite que ce superbe album !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lorsque j’étais plus jeune (dixit la vieille de 41 ans…) j’adorais lire les aventures de Tintin, non seulement parce que les situations dans lesquelles ils se retrouvaient me faisaient souvent rire mais principalement parce que j’y apprenais certaines choses. C’est l’esprit que j’ai retrouvé ici avec celles de Jak et Bil, Le hasard (ou pas) veut que Jak soit photographe pour des magazines, et il est accompagné d’un animal également, bien que ce ne soit pas un chien mais bien un oiseau. Il va, lui aussi, se retrouver en plein dans le danger et l’action, mais nous apprenons pas mal de choses à travers son périple au Kazakhstan.
A travers cette aventure, nous apprenons entre autres, la composition de certains plats, l’histoire du pays, le trajet qu’a parcouru Gengis Khan, la culture également. Mais attention, une aventure non sans danger, parfois même hyper périlleuse pour sa propre vie. Des dangers qu’il va braver avec Bil en espérant trouver un trésor, et pas n’importe lequel, celui de Gengis Khan, mais depuis le temps, est-ce une aventure qui trouvera une fin remplie de richesses, ou au contraire, cette aventure se terminera-t-elle comme elle a débuté avec pas mal de questions ?
A la fin, nos deux amis s’envolent vers une nouvelle destination, toujours pour réaliser des photos, est-ce le début d’une nouvelle aventure ? Si c’est le cas, je suis curieuse de la découvrir, si pas, eh bien je suis déjà plus que ravie d’avoir découvert celle-ci qui m’a fait retrouver l’esprit d’une série que j’aimais énormément étant plus jeune.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une agréable BD qui m'a fait découvrir avec plaisir un pays que je ne connaissais pas : le Kazakstan. Dès les premières pages on suit un jeune photographe, on est plongé dans l'histoire mais cette fois je ne prends pas cela comme un point positif. Je trouve que le lecteur est propulsé trop vite dans l'histoire sans vraiment comprendre pourquoi. Les actions sont à mon goût parfois pas assez justifiées et les péripéties sont vraiment redondantes. Malgré tout je comprends ce choix de l'auteur puisque la BD est destinée à un public assez jeune. Ce que j'ai aimé est le fait d'immerger totalement le lecteur dans la culture du pays, un pays que l'on ne connait pas assez alors qu'il semble être un endroit immensément riche. Pour ce qui est des graphismes, je les ai trouvé agréables et très chaud ce qui correspond tout à fait à l'histoire ainsi qu'au paysage dépeint. Pour finir, je recommande sans hésiter cette BD aux plus jeunes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une petite bande-dessinée sympathique, même si je ne suis pas forcément fan des bandes dessinées, mon fils a beaucoup aimé, et j'ai passé un bon moment car elle peut se lire qu'on soit un adulte ou un enfant. L'histoire est prenante, on suit un photographe avec son oiseau rigolo , et il y a des méchants, des rebondissements, des choses à apprendre sur la pays et qui nous font voyager au Kazakhstan (paysages, cuisine, histoire, etc). A découvrir ! Merci à #NetgalleyFrance dans le cadre du #Challenge Netgalley

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :