Prends ma main

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 9 janv. 2019 | Archivage 8 févr. 2019

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #PrendsMaMain #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Kit est une jeune chercheuse en physique, ambitieuse, intelligente, en passe d’obtenir le poste de ses rêves auprès de son mentor et idole. Mais une nouvelle recrue vient troubler ses plans et son passé revient la hanter lorsqu’elle découvre que sa rivale n’est autre que Diane, sa meilleure amie du lycée, perdue de vue depuis plus de dix ans. Dix ans durant lesquels Kit s’est efforcée d’oublier Diane et le lourd secret qu’elles partagent.
Rapidement, la compétition devient un jeu dangereux qui menace de les détruire…
 
Un roman psychologique hypnotisant sur la capacité d’un secret à souder une amitié pour toujours. Ou la détruire à jamais.
 
 
  Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean Esch

Kit est une jeune chercheuse en physique, ambitieuse, intelligente, en passe d’obtenir le poste de ses rêves auprès de son mentor et idole. Mais une nouvelle recrue vient troubler ses plans et son...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782702447628
PRIX 8,49 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)

Chroniques partagées sur la page du titre

Merci à Netgalley et aux éditions du Masque pour la lecture. "Prends ma main " est un polar psychologique intense, qui entraîne parfois son lecteur aux confins de la folie.

On découvre donc Kit, jeune chercheuse dans un laboratoire dominé par des hommes. Sa voie semble toute tracée: un futur poste dans une étude courue, un partenaire de laboratoire qui s'intéresse à elle, bref tout ce qu'elle a toujours espéré. Sauf qu'à la veille de sa promotion , Kit voit arriver Diane, cette amie d'enfance aux succès enviables: plus jolie, plus brillante .... Liées par un secret enfoui depuis, les deux amis se retrouvent sur fond de rivalité professionnelle. De quoi imaginer une rencontre des plus explosives.

La puissance de ce roman réside dans deux facteurs principalement. Tout d'abord , ces personnages principaux, un trio de femmes fortes , aux parcours et aux attentes différentes, mais dont le destin semble irrémédiablement lié. Un peu comme dans chaque roman de Megan Abbott, on ne sait pas trop sur quel pied danser avec des personnages ambigües , mystérieuses, qui cachent même à nous, pauvres lecteurs, leurs secrets.

Le deuxième point qui fascine, c'est la trame de fond. Car l'alternance entre passé et présent, l'alternance entre esprit et réalité, entre souvenirs et présent, entre introspections et dialogue réellement parlés rend le tout particulièrement intriguant. On se sent aspiré dans cet atmosphère feutré de laboratoire, bloqué dans l'esprit de chacun des personnages,et attendant avec impatience la suite.

Au-delà de trois destins de femmes, c'est le thème du secret et de l'amitié adolescente qui prédomine. Comment un simple secret, aussi grave soit-il , confié à une adolescente par sa meilleure amie, peut-il influencer le court de 3 vies et tout faire basculer.

Un polar hautement psychologique qui entraîne son lecteur loin dans la psyché humaine, qui sera un coup de coeur pour tous les amateurs du genre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Kit est une jeune femme qui consacre sa vie à son travail et qui rêve de faire parti de l'équipe choisie pour assister le Dr Severin dans son projet. Revient alors dans sa vie le cauchemar de son passé, son ex meilleur amie, Diane, qui lui a confié un terrible secret.
L'auteur alterne sa narration entre le présent et le passé, où Diane et Kit sont amies, fréquente le même lycée et révisent ensemble. On devine assez vite quel est le secret de Diane, mais on se laisse porter par une narration maitrisé et un suspense qui s'insinue petit à petit dans l'histoire. Les personnages ne sont pas vraiment attachants, trop centré sur leur travail, sans réelle vie privée, mais qu'importe, c'est la tension et la paranoïa qui monte qui nous accroche au récit.
Merci à Netgalley et aux Éditions du Masque pour cette découverte qui me donne envie de me plonger dans d'autres romans de l'auteur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

A l'adolescence, elle étaient meilleures amies et ont partagé leurs secrets, même le plus monstrueux pour l'une d'entre elles.
A l'âge adulte, devenues toutes deux de brillantes scientifiques, elles se retrouvent en compétition dans leur travail.
En effet, l'une après l'autre, elles ont intégré le prestigieux laboratoire de recherche du Dr Severin. Mais suite à des coupes budgétaires, certains vont quitter l'équipe : jusqu’où seront-elles prêtes à aller pour conserver leur place ?
Megan Abbott déploie tous ses talents dans ce roman intelligent et maîtrisé au suspense habilement distillé.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie NetGalleyFrance ainsi que les éditions Le Masque pour la lecture en avant première de ce thriller américain signé Megan Abbott. Publié en ce début d'année 2019, " Prends ma main " est un roman oppressant, et met le lecteur sous une tension fiévreuse constante.
Kit ne rêve que d'une chose : intégrer l'équipe de recherche du Dr Severin sur le TDPM (Trouble Dysphorique Prémentruel). En effet, les subventions accréditées vont permettre de faire le lien éventuel entre les troubles psychologiques qui surviennent chez certaines femmes au moment de leur menstruations. Brillante et ambitieuse, Kit est la seule femme de l'équipe, et espère ainsi se démarquer face à ses concurrents et collègues, elle qui a consacré toute sa vie à la recherche. L'imminence de l'annonce du Dr Severin  sur la sélection de l'équipe TDPM crée une pression au sein du prestigieux laboratoire. Mais le retour inattendu d'une ancienne rivale va bousculer la donne...
p. 12 : " Personne ne m'a fait quoi que ce soit. Je parle d'une chose que j'ai faite, dit-elle en baissant les yeux. Je parle de moi. "
Kit a fait la connaissance de Diane lorsqu'elles étaient adolescentes. Lors d'un stage de cross-country, l'évidence qu'un lien les unissait déjà au-delà de tout s'est profilé, et amplifié. Un soir, avec ses compagnes de chambrée, elles décident de se révéler chacune un secret. Diane reste en retrait, mal à l'aise. Au décès de son père, Diane est inscrite dans le même lycée que Kit, à Lanister. Le niveau scolaire de Diane est tel que Kit embraye le pas, et se prend d'ambition pour solliciter  la bourse Severin, elle aussi. Sur fond de compétition, elles passent de plus en plus de temps ensemble. Diane doit révéler son secret à Kit. Après tout, c'est sa meilleure amie. Sa seule amie. Et le poids de ce terrible secret est chaque jour plus lourd à porter. Mais cette révélation va détruire cette amitié naissante, au profit d'un lien de complicité indéfectible et funeste.
p. 106 : "Parfois, on dirait que la vie consiste à comprendre comment les contraires se rencontrent. Tuer pour guérir, empoisonner pour immuniser, sacrifier pour sauver. "
Le retour de Diane, dix ans après, a le goût amer d'un trouble passé que Kit aurait préféré oublier. Mais le talent indéniable de Diane la range du côté des favorites pour la sélection, et Kit entrevoit la possibilité d'être sélectionnée elle aussi, ce qui aurait pour conséquence une collaboration de plusieurs années.
p. 230 : " Elle m'avait imposé ça, elle m'avait obligé à supporter le poids de cette infamie hurlante. Dorénavant, cette chose frissonnait en moi en permanence, et je sentais que j'allais peut-être devoir vivre avec, pour toujours. "
Déstabilisée et fatiguée, Kit accepte finalement de passer la soirée avec Alex, un collègue, dans l'attente de l'annonce du Dr Severin. Peu habituée à se laisser aller, les quelques verres d'alcool partagés vont avoir un  effet révélateur, aux conséquences insoupçonnables...
Dans une sorte de huit-clos, Megan Abbott emmène son lecteur dans le monde fermé et très masculin de la recherche biologique. Sans pitié, elle décortique la psychologie féminine, et met en œuvre à la fois ce qu'elle a de plus sensible comme de plus pervers. L'utilisation des analepses crée une dynamique dans l'évolution de l'intrigue. Ainsi, le lecteur prend rapidement conscience que ce qui ce joue aujourd'hui n'est que la finalité d'un drame passé. Une narration efficace, un style concis et une tension continue, le dosage parfait pour vous glacer le sang tout au long de votre lecture !

p. 47 : " Car vos mauvaises actions deviennent une partie de vous-même, littéralement. Ce n'est pas une métaphore. Elles deviennent une partie de vous au niveau cellulaire, dans votre sang. "

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Kit travaille comme chercheuse au sein du prestigieux laboratoire du Dr Severin. Celle-ci s’apprête à désigner, parmi les membres de son équipe, les heureux élus amenés à constituer son tout nouveau groupe de recherche dédié au TDPM, le trouble dysphorique prémenstruel. C’est précisément à ce moment-là qu’une figure du passé fait irruption dans le présent de Kit : Diane Fleming, blonde éthérée à la beauté distante. Elle aussi est chercheuse, sûre de son talent, contrairement à Kit, et vient rejoindre le groupe. Son arrivée accroît la pression déjà sensible, car l’imminence de l’annonce du Dr Severin fait ressortir les rivalités sous-jacentes.
Kit et Diane se sont connues une dizaine d’années auparavant, au lycée. Si elles ne partageaient pas le même niveau social (le milieu de Kit étant des plus modestes), leur goût pour le cross-country et les matières scientifiques n’a pas tardé à les rapprocher et elles ont préparé ensemble leurs examens et concours, plutôt concurrentes proches qu’amies, car Diane n’était pas du genre à se livrer. Jusqu’au jour où elle s’est décidée à partager un secret si terrible qu’il va à nouveau empoisonner des relations dont Kit avait alors décidé de se passer …

On s’immerge tout de suite dans la routine de Kit, une soixantaine d’heures de travail en laboratoire par semaine, le trajet vers son domicile avec quelques kilomètres à pied à travers des zones commerciales et pour finir des soirées sans attrait. L’arrivée de Diane amène quelques allers-retours entre présent et passé et la tension s’installe : quel est exactement le secret de Diane (il sera révélé au bout d’une centaine de pages mais l’auteur nous le laisse imaginer avant) et comment Kit, à nouveau fragilisée par la proximité de son ancienne condisciple, va-t-elle maintenant réagir face à elle ?
Un incident dramatique précipite les choses et déclenche un engrenage mortifère dont le lecteur, fasciné, observe la progression.

« Prends ma main » nous entraîne dans un troublant pas de deux où la figure de Diane ne cessera, jusqu’au bout, de nous échapper pour mieux se dévoiler fugitivement, assemblage complexe de pulsions tourmentées par un environnement instable. Un roman pour les amateurs de suspense psychologique : ils apprécieront son atmosphère pesante et la sensation de malaise qu’elle distille, ainsi que le contexte inhabituel, ce laboratoire de recherches dominé par la forte personnalité du Dr Lena Severin, un modèle et une ambition pour Kit et Diane depuis qu’elles sont jeunes filles.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai de suite été interpellée par ce roman grâce à son résumé. Wouahou quelle belle claque. On suit Kit, une chercheuse qui est très perspicace et déterminée. Elle a vécu un drame dans son passé avec sa meilleure amie qui l'a marquée à jamais. Elle s'est forgée avec ce secret, qui pèse lourd sur ses épaules. Cette meilleure amie Diane refait surface et elle va devoir travailler avec elle, mais comment faire pour rester de marbre face à elle, comment prendre les bonnes décisions.. A vous de lire la suite. Sachez que les rebondissements sont nombreux, les personnages et leurs pschologies sont bien étudiées et le tout rend le roman addictif. J'ai adoré, merci Netgalley !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’avais envie d’un thriller pour finir 2018, et je me suis laissée tenter par cette nouvelle parution de Megan Abott, une auteure que j’ai déjà lu avec plaisir. La narration alterne entre « avant » et « maintenant ». Un procédé de va et vient entre passé et présent très utilisé dans les thrillers, mais dont je ne me lasse pas. On découvre l’histoire d’amitié entre Kit et Diane au lycée qui se brise soudainement lorsque cette dernière révèle un secret à la première.

Elles sont amenées à se retrouver quelques années plus tard et à devoir collaborer dans un laboratoire où elles travaillent sur le Syndrome Pré Menstruel. Puis c’est au tour de Diane d’apprendre un secret sur Kit, le genre de secret qui va tout faire basculer. Entre ambitions, révélations, non-dits on voit le destin de ces deux femmes s’entremêler et sombrer.

J’ai eu un peu de mal avec les personnages. Difficile de s’attacher à ces deux jeunes femmes : froides, calculatrices, arrivistes. Je n’ai pas particulièrement accroché au lieu de l’intrigue, au sein d’un labo où règne concurrence et coup sbas afin de gagner sa place, un peu ennuyée par le côté scientifique. Pourtant, c’est un roman qui tient en haleine, dérangeant et parfaitement addictif. La haine entre les deux femmes s’intensifie, la violence est partout. L’auteure glisse tout au long des romans des indices, des détails glaçants et nous livre un final dérangeant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Kit vient d'un milieu modeste et comme beaucoup d'étudiants elle doit travailler le soir pour y arriver mais elle est très intelligente et déterminée. Le destin met sur sa route l'enigmatique Diane. Très vite, un esprit de compétition anime les deux jeunes femmes qui se stimulent beaucoup l'une et l'autre. Un soir Diane fait une révélation à Kit qui va tout changer.


Megan Abbott a construit un roman à suspense psychologique très finement construit, elle alterne les périodes passé / présent pour nous montrer comment s'est construit la relation entre Kit et Diane et surtout comment celle-ci a évolué.


On se doute bien que quelque chose ne va pas, l'auteur sème des indices mais la révélation éclate en nous surprenant un peu tout de même et le dernier rebondissement (que je n'ai pas vu venir) clot parfaitement ce roman.


L'auteur montre ainsi que les femmes quelque soit le domaine doivent se battre et certaines deux fois plus encore quand elles ne sont pas nées dans un milieu favorisé.


Megan Abbott a un sacré talent pour le thriller psychologique et cela ravira les amateurs du genre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :