Les Illusions

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 4 oct. 2018 | Archivage 5 nov. 2018

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LesIllusions #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Callie a toujours vécu dans l’ombre de sa sœur, Tilda, à qui tout réussit. Celle-ci est actrice et forme un couple heureux avec Felix, un riche banquier, alors que Callie vit seule et végète dans la librairie où elle travaille. Si elle admire toujours autant sa sœur, elle ne peut néanmoins s’empêcher de penser que quelque chose se cache sous ce vernis de perfection. Tilda ne serait-elle pas sous l’emprise de Felix, dont les comportements obsessionnels sont de plus en plus inquiétants ? Ou bien Callie se fait-elle des illusions ? N’est-ce pas plutôt elle qui a un problème avec la réussite de Tilda ? Lorsque Felix décède d’une crise cardiaque, les relations entre les deux sœurs prennent un tour complètement inattendu.
 
La jalousie, la culpabilité, le remords… dans ce roman au suspense hitchcockien, Jane Robins joue sur tous les registres des liens familiaux. D’une étonnante acuité psychologique, elle dessine des personnages à l’humanité poignante, jusque dans leurs failles et leurs excès, pris dans une intrigue où il est impossible jusqu’à la fin de démêler le vrai du faux.

Callie a toujours vécu dans l’ombre de sa sœur, Tilda, à qui tout réussit. Celle-ci est actrice et forme un couple heureux avec Felix, un riche banquier, alors que Callie vit seule et végète dans...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782355846298
PRIX 21,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Quand les apparences ne sont qu'illusions... ou presque Callie aime sa soeur Tilda et ne veut que son bonheur, en apparence... Tilda aime Felix et est heureuse à ses côtés, en apparence... Mais si les apparences étaient trompeuses ? Et si Callie, petite libraire à la dégaine un peu triste, était surtout envieuse de la vie que mène sa soeur, la jolie actrice à qui tout réussi ? Et si Felix était loin d'être le gendre idéal qu'il veut pourtant laisser croire ? Et si Callie n'était pas étrangère à la mort a priori naturelle de Felix ? Et s'il y avait manipulation, perversité, mensonge et jalousie derrière ce trio infernal ? Et si vous lisiez vous aussi Les illusions pour vous faire votre propre avis ? Car le mien est fait : je me suis régalée ! A qui le tour ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ça fait un petit moment que je ne m’étais pas plongé dans un bon petit thriller. Hier j’ai lu, d’une seule traite, le nouveau roman de Jane Robins: Les Illusions. Et je tiens d’ailleurs à remercier les éditions Sonatine et Netgalley. Pour une fois qu’un roman porte très bien son nom, on ne va pas s’en plaindre. L’histoire de Callie et Tilda est aussi prenante qu’hypnotisante. Les deux jeunes femmes sont jumelles. L’une et l’autre sont totalement opposées. Et c’est ce qui les rend si unique. Mais entre les deux, il y a toujours cette sorte de tension palpable. Unique et incroyablement enivrante. « Tu brilles trop fort et tu m’éblouis, de sorte que je ne peux jamais voir ce qui se passe dans ta tête » Tout empire lorsque Tilda rencontre Félix. Il a tout pour lui: la beauté, la richesse et l’humour. Mais Callie trouve cette relation un peu « trop parfaite ». Le genre de relation qui en fait rêver plus d’un, vous voyez ? Au fil du temps, Callie va tenter de mener sa petite enquête. Qui est réellement Félix ? Et si il n’était pas aussi parfait qu’il le prétendait ? Tilda voit pourtant en lui l’être quasi parfait. Un dieu vivant. Au point de se marier avec lui. C’est alors que deux sœurs vont avoir une relation encore plus opposée qu’auparavant. Exit les soirées film et repas ensemble. La distance est bien présente entre les deux. Jusqu’au jour où Félix meurt. Comme ça. D’une simple crise cardiaque. La vie des deux jeunes femmes va alors rapidement changer et Callie va découvrir de bien sombres secrets. Et l’histoire prends alors un autre tournant. On découvre des personnages bien plus tirés par les cheveux qu’ils n’y paraissent. Tout ça n’est que le début d’une infime partie de l’histoire. De leur histoire. Les Illusions est un bon thriller psychologique. Le rythme de l’histoire est bien meilleur que ce à quoi je m’attendais. Pour tout avouer, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Le début nous introduit bien aux personnages et on va de rebondissements en rebondissements au fil des chapitres. Et puis cette fin ! Comme si de rien n’était. C’est très certainement que j’ai le plus adoré dans ce roman. En bref, si vous aimez les romans de Paula Hawnkins, alors vous apprécierez fortement celui de Jane Robins.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"Les Illusions" est un polar qui sort de l'ordinaire. Il repose sur la relation entre jumelles, une relation dominant/dominé entre Tilda et Callie. Tilda a toujours attiré la lumière, alors que Callie restait dans l'ombre. La première est celle à qui tout sourit, elle est entourée, elle a une carrière d'actrice prometteuse alors que Callie est plutôt solitaire et semble vivre par procuration. La conduite de l'intrigue est vraiment originale, l'auteure s'est inspirée de "L'Inconnu du Nord-Express", roman de Patricia Highsmith adapté au cinéma par Alfred Hitchcock pour brouiller les pistes et proposer un récit addictif et plein de faux-semblants. Le personnage de Callie est réussi, on s'attache à elle et à sa volonté farouche d'arracher sa sœur des griffes de ce qui lui semble être un pervers narcissique. Elle-même n'est pas tout à fait équilibrée, elle ne peut s'empêcher d'être intrusive, de fouiller l'appartement de sa sœur et de se nourrir d'elle - au sens propre comme au sens figuré! L'idée sur laquelle repose l'intrigue est vraiment bonne, sa mise en place est cependant un peu moins réussie, le récit étant parfois un peu embrouillé et inutilement complexe, un reproche similaire à celui que je ferais aux "Apparences" de Gillian Flynn. C'est vraiment mon constat récurrent, j'ai l'impression que les auteurs de thrillers veulent toujours en faire des tonnes, avec des tas de rebondissements et révélations, au risque de perdre le lecteur en cours de route! Il n'empêche que cela fonctionne quand même très bien, que le récit est plutôt bien ficelé, et que ce livre m'a étonnée et tenue en haleine jusqu'à la fin. "Les Illusions" de Jane Robins est une excellente surprise, un thriller original, addictif et vraiment plaisant à lire !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Absorber son essence…. Jusqu’où la relation entre deux jumelles peut-elle aller ? Comment vivre le rapport de la dominante en proie à la dominée puisque très souvent l’une prend le dessus sur l’autre ? Comment s’aimer, s’apprécier, se respecter dans la différence ? Tilda et Callie sont jumelles. La première est belle, solaire et a réussi dans la vie, elle est actrice et aime à être admirée, idolâtrée. La seconde est plus terne, elle travaille dans une librairie, a quelques kilos de trop et a l’habitude d’entendre des phrases du style : « La personne qui est avec vous, ce n’est pas Tilda Farrow, l’actrice ? » C’est sans aucun doute très dur à supporter d’être celle qui vit dans l’ombre et Callie développe une espèce d’aliénation bizarre à l’égard de sa moitié. Quelques retours en arrière dans leur enfance nous présentent les difficultés pour chacune de trouver sa place, d’exister en tant qu’être à part entière. C’est plus douloureux pour Callie qui n’a pas le même rayonnement que sa frangine. Elle essaie de « s’approprier l’essence » de Tilda par divers moyens qui lorsqu’ils sont évoqués nous font douter de sa santé mentale. Comme si en agissant ainsi, elle pourrait sortir de sa chrysalide et devenir un joli papillon, comme celle qu’elle admire. Parallèlement, Tilda est tombée amoureuse de Félix dont le comportement pose question. Il veut tout maîtriser et sa maniaquerie du rangement est inquiétante tant elle peut également déborder sur ses liens avec les autres, notamment avec celle qu’il chérit. Cet homme ne serait-il pas un dangereux pervers narcissique se demande Callie en le voyant ? Ou est-ce qu’elle n’interprète-t-elle pas mal ce qu’elle observe tant elle est obsédée par le bonheur de sa soeur? N’est-elle pas maladivement jalouse, tout simplement ? C’est Callie, la laisser pour compte, qui prend la parole dans ce roman, rendant l’intimité de chacuneplus proche de nous tant ses réflexions, ses raisonnements, ses remarques nous interpellent. Elle nous raconte son quotidien mais aussi celui de sa sœur qu’elle « surveille » en permanence en cherchant, dit-elle, à la protéger. On sent que quelque chose ne va pas et même plusieurs choses mais l’auteur nous balade avec beaucoup de détermination et on se demande qu’elle est celle des deux qui manipule le plus son entourage. Au départ, on pense seulement au classique trio de protagonistes : les deux jeunes femmes et leur mal-être et l’amoureux de l’une qui essaie tant bien que mal d’apporter un équilibre harmonieux à l’ensemble. Mais l’histoire est beaucoup plus complexe comme le sont d’ailleurs les sentiments humains. J’ai trouvé l’écriture et le contenu très addictif. Le style est fluide, vif et très prenant puisque fréquemment, un élément ou un indice viennent remettre en cause nos fragiles convictions. L’aspect psychologique, torturé de ceux que Jane Robins évoque est présenté avec doigté. Elle n’en fait pas trop, dosant parfaitement la normalité et le côté sombre de chaque individu. Pour un premier récit, l’auteur frappe fort en mettant le lecteur au cœur d’un ensemble de personnages, tous plus surprenants les uns que les autres. Elle réussit à nous déstabiliser faisant voler en éclats le peu de certitudes que nous avons, nous rappelant régulièrement que tout n’est qu’illusion.Elle nous rappelle que les secrets, les non-dits conjoints modifient les rapports humains, agissant comme des liens indéfectibles en ligotant ceux qui les partagent.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :