Terre de brume

Le sanctuaire des dieux

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 12 sept. 2018 | Archivage 22 mai 2020
Rageot éditeur, Hors collection

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #TerreDeBrume #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Depuis le Bouleversement, cataclysme qui a recouvert son monde d’une brume toxique en ne laissant que de rares survivants, Héra vit à Taho dans le Sanctuaire des Prêtres de l'eau, où elle apprend à maîtriser la magie pour devenir guerrière. Au cours d'une mission, elle rencontre Intissar, une Sœur de Feu capable de communiquer avec les esprits. Intissar a bravé sa propre communauté pour venir avertir les habitants de Taho d’un terrible danger. Mais il est déjà trop tard  : une vague de Brume, peuplée de créatures ni mortes ni vivantes, s'est levée... et frappe le Sanctuaire. Et elle frappera encore. Héra et Intissar s’allient afin d’empêcher leur monde de sombrer dans l’oubli.

Depuis le Bouleversement, cataclysme qui a recouvert son monde d’une brume toxique en ne laissant que de rares survivants, Héra vit à Taho dans le Sanctuaire des Prêtres de l'eau, où elle apprend à...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782700259230
PRIX 16,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Après un grand bouleversement, la terre est envahie par la brume. Héra vit dans le sanctuaire des prêtres de l'eau, où elle apprend à devenir guerrière et à maîtriser sa magie. Le surplus de sa magie utilisée se transforme en brume toxique qu'ils stockent dans des réservoirs prévus à cet effet. Un jour, elle rencontre Intissar, venue du sanctuaire du feu pour leur annoncer une terrible nouvelle : une vague de brume peuplée de monstres vient sur eux. Les deux jeunes femmes vont s'unir pour contrer cet ennemi commun.

C'est un roman fantastique à l'ambiance oppressante que nous propose Cindy Van Wilder. C'est efficace, plein d'actions, et de rebondissements. Peut-être un peu trop parfois. On découvre énormément de choses sur cet univers complexe qu'on apprend à connaitre au fur et à mesure de notre lecture :Un monde apocalyptique original et bien construit autour des dieux. Les deux héroines sont attachantes et complémentaires.

Ce premier tome se termine en plein rebondissement, autant dire qu'on attend la suite. Pas mal !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

« Les monstres ont beau être faits de Brume et donner la sensation de s'évaporer au moindre souffle, il n'en est rien. Leurs mâchoires, leurs crocs, leur corps tout entier sont bien réels et entraînent leurs malheureuses victimes dans les abysses de la Brume, auquel cas, elles n'ont aucune chance de s'en tirer. »

Imaginez un monde où les mers ont disparu, où l'eau se fait rare, où le vent n'existe plus. Imaginez un monde faite de montagnes et de grandes étendues de brume nuisible... C'est ce à quoi ressemble Mirar depuis le Bouleversement, cette catastrophe qui a changé ce monde tout entier. Héra, une jeune guerrière maniant l'eau, va y rencontrer Intissar, une sœur de feu, venue l'avertir d'un terrible danger de la brume, une menace sans précédent. Une alliance étrange, nouvelle, mais qui va conduire les deux jeunes filles dans un périple pour survivre, pour résoudre le mystère de Mirar.

La Brume fait partie du quotidien de la nouvelle génération, la génération d'Héra et d'Intissar. Avant, la brume n'était qu'un rejet de la magie, aujourd'hui elle est partout, omniprésente. Ces deux héroïnes ne connaissent rien de la vie du passé de Mirar, mais savent que cette brume est toxique, dangereuse et que des monstres composés de brume en sortent pour attaquer leurs sanctuaires. Un jour, c'est une vague de brume intelligente, étrange, différente, qui s'attaque au sanctuaire d'Héra, qu'Intissar est venue prévenir. Un drame qui va unir les deux jeunes filles intrépides à jamais.

J'ai beaucoup aimé ces deux héroïnes, mais surtout Intissar que j'ai trouvé très tempérée, courageuse, et futée. Pour une fois que l'on montre quelqu'un qui maîtrise le feu aussi calme, ça ma plu. Intissar est apaisante et a cet effet sur Héra. Car, au contraire du feu, c'est l'eau, et donc Héra qui est beaucoup plus combattive, têtue, et impulsive. Ce duo complémentaire marche très bien, on sent une complicité naissante que le danger et le besoin d'être épaulé, soutenu, a fait naître. Une vraie compréhension et également une vraie tendresse règne entre ces deux héroïnes malmenées par la brume.

Mais surtout, ce que j'ai le plus aimé, voire littéralement adoré : c'est l'univers. Et quel univers que nous offre une fois de plus l'autrice ! Terre de Brume est complexe, peaufiné, captivant, et surtout très mystérieux. J'aime ces premiers tomes où on peut deviner toute l'immensité d'un univers sans en avoir les réponses, sans le comprendre entièrement. Le lecteur ne dompte pas l'univers, c'est l'univers qui dompte le lecteur et entraîne ce dernier dans une aventure sans précédent. Mirar après le Bouleversement est à monde à la fois inconnu et à portée de main, un monde hypnotique que l'on aimerait voir de nos propres yeux, mais aussi très dangereux et insaisissable. Un monde également plein de magie, une magie que l'on découvre et qu'il nous reste encore à découvrir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après des mois de teasing sur les réseaux sociaux (merci Cindy !) , j'ai eu l'immense chance de lire en avant-première le premier tome de Terre de Brume de Cindy Van Wilder. Et que vous dire si ce n'est qu'en quelques heures c'était lu, terminé, refermé et...MON DIEU !

Dans ce premier tome, on rentre directement dans un univers hors du commun. Le genre qui vous hypnotise dès les premières lignes. Un monde autour de la mythologie grecque, quoi de mieux ? L'univers est immense, intense et incroyablement enivrant. Un monde rempli de magie et de personnages qui vous marquent.

Le point fort de Terre de Brume ? Ces deux héroïnes hyper badass et qui vous donnent envie de vous lancez dans un combat sans merci face au vent (celui qui est hyper pénible et qui vous décoiffe, vous voyez ?)

Héra vit dans le Sanctuaire des Prêtres de l'eau à Taho. C'est une magicienne qui maîtrise quasiment parfaitement l'eau. Héra veut devenir une guerrière. C'est une battante qui a tout un tas d'idées dans la tête. Elle est d'ailleurs très butée sur ce qu'elle pense. Et sa rencontre avec Intissar va changer beaucoup de choses en elle. Parce qu'une menace pèse sur sa ville, son monde: la Brume arrive. Cette terrible Brume qui fait des ravages sur son passage. Alors, pour la prévenir et sauver le monde, Intissar, une soeur de feu, vient pour combattre à ses côtés. Et on découvre alors une jeune fille qui est tout le contraire d'Héra: calme et posée. Mais elle est tout aussi courageuse qu'Héra. Elle ne va d'ailleurs pas hésiter à quitter sa ville pour prévenir du danger qui rôde. C'est alors que prends place le duo puissant qu'est Héra et Intissar. Un duo unique où l'une et l'autre arrivent à se tempérer. Elles se complètent puisque l'une maîtrise l'eau (Héra) et l'autre, le feu (Intissar). Elles sont un peu comme le yin et le yang. Et lorsqu'il est question de devoir se battre face à la Brume, leurs forces réunies vont faire des étincelles.

Parce que la Brume n'est pas comme les autres. Elle est unique en son genre. Il y a pourtant quelques temps, elle était encore inoffensive pour le monde. Mais depuis, elle est devenue toxique, sombre et composée d'être inhumains qui font preuve d'une violence inouïe. Son arrivée est bien pire que tout ce à quoi on peut s'imaginer. Les deux jeunes filles vont alors devoir s'allier pour combattre cette Brume et sauver leur peuple et leur monde. Mais à quel prix ?

Ce premier tome de Terre de Brume nous introduit avec brio dans l'histoire. Dès les premières lignes, j'ai adoré le chemin que l'auteure nous faisait prendre. Une chose est sûre, on n'en ressort pas indemne. Héra et Intissar sont des héroïnes badass qui en ont une sacrée paire. Je les ai adoré ! Et j'ai aussi adoré cet univers incroyablement magique. La mythologie et ces différents endroits imaginaires que l'auteure nous fait découvrir. Tout ça nous en mets plein la vue. Terre de Brume sera, j'en suis sûre et certaine, le succès de cette rentré littéraire chez la jeunesse. Je tiens d'ailleurs à remercier Rageot et Netgalley de m'avoir permis de le lire avant sa sortie officielle, le 19 septembre prochain, puisque j'ai déjà très hâte de découvrir la suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup apprécié ma lecture qui a été très fluide et agréable. Il y a beaucoup d'actions, de rebondissements et de suspens dans ce livre, le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer : les pages du roman défilent sous nos yeux car on a envie de connaître le dénouement de l'histoire et de savoir comment les deux héroïnes, Héra et Intissar, personnages très attachants, vont s'en sortir.
Pourtant je regrette que certains points de l'histoire ne soient pas plus développés (mais peut-être le seront-ils dans le prochain tome ?) pour comprendre vraiment ce qu'il s'est passé avant le début du récit. Ceci dit, je trouve que l'idée des citations en début de chapitre est assez originale pour comprendre ce qu'il s'est passé et découvrir un peu plus l'histoire du monde.
Je recommanderais sans hésiter ce roman aux élèves !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici un roman magnifique, magique et aussi assez pamphlétaire. En nous plongeant dans son univers Cindy Van Wilder va faire plusieurs choses dont la moindre n'est pas de poser le doigt sur notre culpabilité face aux problèmes écologiques.
Dans ce nouveau roman, l'univers ressemble fortement à notre planète. Du moins y ressemblait-il avant le Bouleversement. Il y ressemble dans ce que les hommes utilisaient sans compter, sans réfléchir les ressources naturelles de leur monde. Pas de restrictions, pas de règles vraiment sur l'utilisation non plus de leur magie. Car ce monde est empli de magie. De la magie des quatre éléments. Mais comme en alchimie pour chaque manipulation magique il existe un échange équivalent. Il en ressort alors une sorte de brume. Brume dangereuse qu'ils ne mettront pas longtemps à enfermer dans des réservoirs géants d'une matière particulière.
Plutôt que de restreindre son utilisation ils vont augmenter les réservoirs. Chaque élément fera de même. Jusqu'au Bouleversement qui verra la Brume envahir le monde et s’emplir aussi de créatures dangereuses. Elle verra aussi les éléments se poser en ennemi. Chacun ne pensant qu’à lui et à la survie de ses survivants. Là où ils devraient cohabiter et s’entraider, c’est le chacun pour soi qui prédomine. Et c’est là encore une « belle » image de notre société actuelle que l’auteure dépeint et accuse à sa façon.
Mais heureusement, il y a toujours des exceptions et Cindy Van Wilder va ainsi nous emmener avec Intissor et Hera. Deux jeunes femmes fortes et volontaires. Deux jeunes femmes de congrégations différentes. Avec donc des vues parfois opposées mais un but unique : découvrir ce qui se cache derrière les derniers événements dramatiques vécus par leur monde. Que se passe-t-il dans la Brume pour qu’elle change ainsi et devienne plus virulente ? D’où vient cette vague de brume, peuplée de créatures ni vivantes ni mortes qui les attaquent ?
Inti et Héra vont ainsi unir leur force et leur destin pour notre plus grand plaisir. Elles vont nous emporter dans cet univers et nous montrer que les cœurs purs sont toujours présents pour tenter de changer le monde. Et surtout qu’ils feront toujours face à la cupidité, la jalousie ou l’avidité de pouvoir.
Ce roman est à la fois un merveilleux moment de fantasy et une accusation de notre Société de consommation. Le passage le plus marquant pour moi a été celui qui nous renvoie dans le passé. On ressent l'insouciance de ce peuple qui a tout. On ressent aussi la jalousie et la colère du peuple actuel qui voit avec ressentiment ce qu'ils ont perdu. Un moment fort qui fait réfléchir ou tout simplement qui nous ancre encore plus dans nos convictions que la planète mérite mieux que ce que nous lui faisons subir.
En nous plongeant dans la Brume de Mirar, Cindy Van Wilder nous offre un coup de coeur et un coup au cœur que j'ai adoré partager avec Bérangère de Lecture en B.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :