Esclave du rythme

Le Rythme #1

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 3 mai 2018 | Archivage 13 juil. 2018

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #EsclaveDuRythme #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé


DANSE. Armes. MUSIQUE. Balles. RYTHME. Douleur.
Musique dans ma tête, danse dans mon corps, le rythme de mon coeur.
Jusqu’où peut-on tomber en seulement un mois ? À quelle vitesse l’esprit humain peut-il être brisé ? Où peut se cacher le démon en plein jour ?
Ash veut danser. Il en a besoin. Pour laisser derrière lui une vie faite d’attente et de devoir, pour libérer son esprit.
Mais la vie n’est jamais aussi simple. Chaque pas est un voyage sur une nouvelle route.
Pour chaque action, il y a une réaction.
Chaque décision a une conséquence.
Et quand vous rencontrez la mauvaise personne, qui sait ce qui peut arriver.
Laney tolère ses limites, elle les repousse doucement. Mais quand Ash fait irruption dans son monde à travers la violence et la rage, cela entraîne une réaction en chaîne à laquelle aucun d’eux ne s'attendait.



DANSE. Armes. MUSIQUE. Balles. RYTHME. Douleur.
Musique dans ma tête, danse dans mon corps, le rythme de mon coeur.
Jusqu’où peut-on tomber en seulement un mois ? À quelle vitesse l’esprit...

Note de l'éditeur

Cette romance vous embarque dans la vie d'un jeune danseur arrivant à Las Vegas. Pleine de promesses, cette occasion d'une vie se transforme en cauchemar lorsque le voile se lève. Une histoire passionnante et emplie d'espoir, à couper le souffle, se déroulant dans le monde cruel de la mafia russe et de l'esclavage moderne. Sa rencontre avec Laney va tout changer. L'espoir renaît. Mais sont-ils pour autant en sécurité?

Cette romance vous embarque dans la vie d'un jeune danseur arrivant à Las Vegas. Pleine de promesses, cette occasion d'une vie se transforme en cauchemar lorsque le voile se lève. Une histoire...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782376762928
PRIX 6,49 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Ash est un jeune danseur slovène. Il pense avoir décroché un contrat pour devenir une star à Las Vegas. La réalité s’avère rapidement tout autre. Le rêve se transforme vite en cauchemar. J’ai retenu ma respiration. J’ai vu la chute arrivée. J’ai eu des larmes de rage. J’ai eu le coeur en morceaux. J’ai vu les ailes brisées. J’ai vu la descente aux enfers. Dans la noirceur, dans les traitements abjects subis par Ash, une lumière arrive. Laney. Elle possède cette étincelle, cette flamme qui le sort de sa torpeur. Elle sera son Ange. L’héroïne venait pour un week-end entre amies. Elle tombe sous le charme du danseur. Les premiers contacts ne sont pas sous les meilleurs auspices. Difficile d’en parler sans trop en dévoiler. Je ne voudrais pas vous cacher les effets de style de Jane Harvey-Berrick. Accrochez-vous. Je ne vous dirai rien d’autres. J’ai été éprouvé par les premiers chapitres. J’ai eu la nausée. J’ai eu des larmes. J’ai crié. J’ai hurlé même. La mafia apparaît sous un visage qui fait froid dans le dos. Pas de douceur. Pas d’espoir. Pas de gentillesse. La brutalité dans toute sa splendeur s’expose. Et encore, je pense que l’auteure aurait pu rendre le tout encore plus sombre, plus gore. Mais j’aurai fini en PLS si c’était le cas. J’ai déjà eu énormément de mal. Je me refusais d’abandonner Ash et Laney. Je voulais savoir ce qu’ils leur arriveraient. L’esclavage moderne est décrit une violence. Une intensité qui prend aux tripes. J’en ai vraiment eu des hauts le coeur. Les sévices. Le calvaire. La peur. La noirceur. La traite des êtres humains ne s’évite pas. Elle ne se cache pas. Elle est là. Horrible. Sanglante. Laney est la lumière. Laney est l’espoir. Laney emporte une lueur avec elle. Tout son être permet de souffler, de sortir la tête de l’eau. J’ai aimé sa manière d’agir dès le premier contact. J’ai aimé cette étincelle qui s’éclaire quand elle arrive. Cette sensation a été accentuée par l’alternance des points de vue. L’auteure offre un moyen de comprendre ses personnages. Le lecteur se rapproche des héros, se prend d’affection pour eux, les cerne et comprend leurs choix. Laney souffre d’un handicap. Elle refuse de sombrer avec lui. La romance entre Laney et Ash se développe pas à pas. Doucement, elle s’installe. Elle se construit par touche. Les sentiments se placent en délicatesse. Les deux êtres ont des blessures, des fêlures, des raisons pour prendre leur temps. J’ai aimé cet amour qui contrebalance avec la noirceur, la douleur qui entoure les deux héros. Ash a ses démons. Laney aussi. La passion pour la danse évite de couler. J’ai été subjuguée, bluffée et transportée dans les pas de danse de Ash et ses collègues. J’ai des larmes qui ont coulé devant les descriptions sublimes. Les émotions se sont laissées porter par les chorégraphies. Ash m’a séduite. Laney aussi à sa façon. Ils sont tous les deux des pépites. Des être que la vie n’a pas épargnée. La douceur, la tendresse, l’amour infini qui se dégage de leurs liens m’a émue jusqu’au plus profond de mon coeur. J’ai adoré voir comment Laney aide Ash. Comment tous les deux prennent soin de l’autre. Voir comment ils se reconstruisent et s’offrent l’un à l’autre. Les ailes peuvent se reconstruire si une personne vous accompagne. La danse. L’amour. Les deux se mêlent habillement. Chapeau l’artiste. En bref, Esclave du rythme est une histoire bouleversante. Elle aborde l’esclavage moderne, la mafia et possède un côté proche de la noirceur dans certains passages. Le coeur est emporté dans un tourbillon. Les montagnes russes le secoue sans une hésitation. J’ai été partagée, écartelée. J’ai pleuré. J’ai souri. J’ai vibré. Le ballet mis en scène est dur, brutale, magistrale, magnifique et surprenant. Il signe la rencontre entre deux personnalités fortes, vulnérables, brillantes. Laney et Ash m’ont captivée. Littéralement. J’ai adoré les suivre. Même si des moments sont d’une horreur absolue. Je suis curieuse de lire la suite qui portera sur l’ami d’Ash, Luka.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ash est danseur, il ne vit que pour ça, il respire musique et danse et c'est un besoin viscéral pour lui. Alors il quitte son pays quand une opportunité lui est offerte, une opportunité qui le détruira finalement. Laney quant à elle connaît ses limites, mais quand Ash fait irruption dans sa vie avec violence, elle ne peut le laisser et tout va s'enchaîner. Je découvre Jane Harvey-Berrick avec ce titre Esclave du rythme. Son résumé intrigant, le monde de la danse qui semblait être au cœur de tout cela, ce sont ces deux éléments qui m'ont donné envie de me plonger dans ce livre. Il y a donc Ash, ce jeune homme passionné de danse qui arrive à Las Vegas pour y exercer sa passion, la danse. Le jeune homme a été recruté sur internet, mais malheureusement les choses ne se passeront pas du tout comme prévu. Il est tombé chez la Mafia Russe qui profite de jeunes danseurs pour les exploiter et la violence règne en maître. Et puis il y a Laney, une jeune femme qui souffre d'une maladie handicapante qui la contraint parfois à se déplacer en chaise roulante. En week-end de fête à Las Vegas avec des amies, elle va croiser la route d'Ash, Ash qui se trouve alors aux mains des Russes. Laney va fuir avec Ash pour essayer de sauver le jeune homme. Le premier mot qui me vient en tête pour parler d'Esclave du rythme, c'est violence. En ouvrant ce roman, on est loin de se douter à quel point la violence sera présente à certains moments, à quel point cela nous bouleversera d'assister à cela. Ash se retrouve vite confronter à une telle violence... certains passages sont difficiles à lire, et l'histoire est loin alors de ce qu'on pouvait imaginer. La danse est là oui, au cœur même de la rencontre entre Ash et Laney, mais elle devient presque secondaire sans que cela nous dérange. Esclave du rythme, c'est une décision, une rencontre, qui bouleverse toute une vie. Ash a quitté son pays pour pouvoir vivre librement de sa passion, il va finir aux prises d'une mafia Russe qui va le priver de sa liberté, Laney va croiser le regard d'Ash dans une terrible situation et en prenant la décision de l'aider toute sa vie va en être changée. Ces deux personnages n'ont rien de commun et pourtant, ils vont s'apporter beaucoup mutuellement. Laney va être celle qui va aider Ash à sortir de cet enfer tandis que lui va lui prouver qu'on peut l'apprécier sans toujours penser à sa maladie avant tout. Les deux personnages principaux sont attachants, forts, emplis d'empathie et de courage. On les apprécie immédiatement, on subit vraiment tout ce qui arrive à Ash désirant plus que tout qu'il s'en sorte. Laney, quant à elle, est une jeune femme qu'on aimerait avoir pour copine et sa ténacité malgré sa souffrance force le respect. Surtout, plus d'une fois, ils vont nous bouleverser. Jane Harvey-Berrick livre un roman d'une incroyable intensité. L'auteure réussie parfaitement à faire passer des émotions, à bouleverser le lecteur avec certains passages particulièrement durs, à l'emporter dans une intrigue terriblement bien ficelée. Surtout, le rythme du roman n'offre aucun répit et rien n'est laissé au hasard. Les sentiments sont présents, les personnages sont attachants, tout est là dans Esclave du rythme pour en faire un roman marquant. Esclave du rythme de Jane Harvey-Berrick à pour moi été une magnifique découverte. J'ai adoré ce livre, cette histoire qu'il renferme et dont je ne me doutais pas. Il y a une telle intensité au fil des pages qu'on est littéralement transporté avec les personnages et bouleversé plus d'une fois. Je suis déjà impatiente de découvrir la suite de cette série intitulée Le Rythme. "Mais toi, tu as encore la possibilité de saisir ta chance. Tu devrais le faire pour tous ceux qui attendent cette chance et ne l'auront jamais." Le Rythme #1 : Esclave du rythme de Jane Harvey-Berrick est disponible chez Juno Publishing. 5 mots en bref pour décrire ce livre : danse violence rencontre fuite intensité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman exceptionnel, qui aborde des thématiques dures, avec un réalisme douloureux parfois. Il démontre que la romance peut avoir un vrai rôle dans la société, que peut importe le genre finalement, tant que le message est là. Esclavagisme moderne, prostitution, maladie sont autant de thèmes abordés. Mais aussi reconstruction, confiance, courage, amour, dépassement de soi. Un petit bijou que je recommande vivement!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Esclave du rythme est une histoire qui monte crescendo et qui saura nous faire vibrer jusqu'à la dernière minute . Je découvre la plume de Jane Harvey Berrick avec ce roman et je peux vous dire que j'ai adhéré à cette histoire qui nous plonge à la fois dans le monde de la danse et du danger. Laney Hennessey est une jeune femme de 29 ans qui n'a pas une vie comme les autres car elle doit subir des crises qui la tétanisent et qui la font souffrir l'obligeant même à utiliser un fauteuil roulant dans les pires moments. Depuis dix ans, elle vit une relation amoureuse avec Colin mais elle ne semble pas aussi épanouie que cela car il la considère comme une victime et ne la pousse pas à se surpasser . Il veut d'une vie bien précise et il ne faut surtout pas sortir du cadre. Il sera surnommé le connard par quelques personnages et je partage leur avis car j'avais envie de lui mettre des claques à certains moments. Mais revenons à Laney et son combat car malgré les souffrances, elle est capable d'une énorme empathie et Ash saura la toucher comme personne d'autre. Elle va lui venir en aide sans rien attendre en retour et elle sera propulsée à la fois dans le monde merveilleux de la danse mais surtout dans celui de la violence. Elle a des amies fidèles avec Vanessa et Jo et ces dernières sauront apporter un peu de légèreté mais elle sera dans sa bulle une fois qu'Ash aura fait irruption dans sa vie. Ce que j'ai aimé chez elle est le dépassement de soi qui la caractérise. Elle semble avoir l'habitude de venir en aide aux plus démunis et son empathie est vraiment sublime. Ses proches sont sans doute un peu trop protecteur et auront tendance à la couvrir pour qu'elle se préserve mais ils ne semblent pas comprendre qu'elle a besoin d'être épaulée certes dans les moments les plus difficiles mais pas infantilisée. Elle a une grande maturité et est très réfléchie , ce qui la conduira donc à prendre de grandes décisions qui pourront avoir de grandes conséquences. Elle saura aussi imposer son opinion face aux gens qui l'aiment. Ash Nowak est notre héros de 23 ans qui a cru pouvoir vivre son rêve en dansant à Las Vegas mais derrière les néons se cache le sordide. Bien souvent dans les romances où la mafia est impliquée, il s'agit des femmes qui subissent ce que notre héros va subir mais ici , l'histoire se distingue par les événements tragiques qui va le conduire à tomber très bas. A Las Vegas, il pourrait compter sur Gary Benson pour apporter un peu de "légèreté" à l'intrigue , tout comme Yveta mais très vite la réalité va le rattraper et le réduire à néant. Il n'est pas faible mais n'aura d'autre choix que d'obéir aux ordres. Il va tenter de fuir les ténèbres mais il est pieds et poings liés. Las Vegas sera donc un parenthèse très sombre de sa vie et dont il ne parlera jamais, comme si c'était un honteux secret dont il ne fallait plus parler. Mais pour se reconstruire il faudra se confronter une nouvelle fois à l'horreur. Heureusement la danse est un magnifique exutoire et lui permettra de s'en sortir un peu. Il est talentueux et ce qu'il ne parvient pas à dire , il le fera passer par la danse. Les émotions sont à vif et il devra rebondir pour espérer aller de l'avant. Les difficultés seront sur son chemin mais il ne renoncera pas pour autant. C'est un homme loyal mais qui a cette rage et cette violence en lui qui pourrait tout faire exploser. J'ai adoré le fait que la danse soit aussi présente et qu'elle permette de passer des messages mais aussi qu'elle contribue à l'évolution du personnage. On espère donc que la flamme ne s'éteindra jamais et que sa passion pourra continuer de le faire avance. Bref, si vous n'avez pas encore lu ce roman , je ne peux que vous le conseillez car j'ai passé un très bon moment de lecture. Les personnages sont travaillés et on a envie de les faire toucher le bonheur qui leur tend les bras. La romance est magnifique tout comme les thématiques abordées et j'ai désormais envie de découvrir le second tome qui se focalise sur Luka ( et peut être Sarah) , un ami d'Ash.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman confirme une certitude… je suis fan de l’autrice Jane Harvey-Berrick ! Mais totalement ! Après mes coups de cœur pour les deux premiers tomes de sa saga [Cœur itinérant] je me suis jeté sur ce roman les yeux fermés. Elle m’a démontré qu’elle excelle pour faire passer de belles émotions à travers ses romances qui sortent toujours de l’ordinaire. Avec [Esclave du rythme], Jane Harvey-Berrick explore des thèmes sombres et déchirants. Je peux vous dire que l’angoisse et la peur m’ont saisi à plusieurs reprises mais c’est l’espoir et l’histoire d’amour qui rythment ce récit qui m’ont totalement fait chavirer vers le coup de cœur. Je me permets de vous mettre en garde quant au contenu de cette romance, elle est lourde de sens, elle s’adresse à un public averti car il y a une certaine violence dans cette histoire qui se mêle à des sentiments complexes et très touchants. C’est un texte coup de poing qui m’a retournée du début à la fin. Ce que j’admire avec cette autrice c’est qu’elle n’enjolive pas ses histoires, elle arrive à faire rêver ses lecteurs avec des personnages singuliers et marqués par la vie, elle n’omet jamais le fait que l’amour est quelque chose de fragile et qu’il faut en prendre soin. Elle mélange fiction et réalité avec brio et c’est ce qui rend ses romans si addictifs et poignants. Le destin a mis Laney sur le chemin de notre héros, Ash. Dans un contexte terrible et brutal. Lui est un passionné, la danse c’est toute sa vie… jusqu’à ce qu’il rencontre Laney. Notre héroïne quant à elle est une jeune femme qui ne souhaite qu’une chose, vivre pleinement sa vie malgré les aléas que celle-ci met sur son chemin. La musique rythme cette belle histoire, elle est la lumière au milieu des ténèbres. Elle est envoûtante et rédemptrice. C’est assez difficile de vous livrer mon avis sur ce roman. Le résumé laisse planer le mystère, j’avoue que j’étais hyper curieuse avant de débuter ma lecture mais j’avais énormément confiance en l’autrice. Ce récit marquera les lecteurs de bien des façons. Les personnages sont travaillés avec soin, leur personnalité, leur psychologie ainsi que leur histoire personnelle. Autour de Ash et Laney, vous allez rencontrer beaucoup de personnages. Il y a de personnes pleines de bonté et de générosité et d’autres profondément mauvaises. L’intrigue est intense, poignante et haletante. Le suspense, le danger et la peur se mêlent à d’autres émotions plus douces et apaisantes. L’espoir n’est jamais loin à travers les mots de l’autrice, il se faufile dans la noirceur de l’histoire. La danse est un catalyseur pour Ash. La seule façon pour lui de s’évader, de s’en sortir et de devenir plus fort. C’est quelque chose qui captive Laney. Leur relation sera extraordinaire mais pas facile. Jane Harvey-Berrick n’aime pas la facilité mais elle ne va jamais trop loin pour ne pas perdre en crédibilité. La romance est un véritable tourbillon d’émotions. Elle ne suit pas un schéma classique, Ash et Laney sont tellement uniques que leur histoire l’est tout autant. Ash et Laney sont deux personnages que j’ai aimé suivre du début à la fin, les épreuves qu’ils vont traverser m’ont parfois serré le cœur mais pour mieux me conquérir à la fin. Danse, passion et amour s’entremêle dans cette romance sous haute tension. Laissez-vous tenter par la plume de cette autrice que j’admire une fois de plus. En bref, une romance percutante et très originale qui aborde malgré tout des thèmes sensibles et difficiles. Malgré le côté sombre de ce récit, l’espoir pointe toujours le bout de son nez dans la vie de Laney et Ash. Jane Harvey-Berrick me prouve une fois de plus qu’elle est une magicienne des mots et qu’elle arrive à me transporter à chaque fois. Laissez-vous tenter par cette histoire intense qui ne vous laissera pas forcément indemnes. Personnellement c’est un beau coup de cœur <3

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :