SEKT

L'Origine du Venin

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 6 avr. 2018 | Archivage 7 janv. 2019

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Sekt #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

« Le chef gendarme y va de son laïus. Ils ont toutes les raisons de penser qu’il est arrivé quelque chose au fils de la femme ici présente et il précise qu’il serait dans l’intérêt de tous de collaborer. Aucune réponse. Silence de mort. Le jour se lève. Les yeux de la femme s’agrandissent d’horreur, ceux de Serge et de Marie-Hélène de stupeur.

Dans le jardin, flottant sur des lambeaux de brouillard, scène d’épouvante, un homme est crucifié. On voit qu’il est encore vivant. » 

Pour Serge, flic déclassé et Marie-Hélène juge déchue,  affectés à la MIOLDS (Mission interministérielle d’observation et de lutte contre les dérives sectaires) c’est la possibilité du rachat.

Lancés sur les traces d’une organisation démoniaque, les deux partenaires, dans un premier temps dubitatifs, vont pourtant faire face à des forces mystérieuses et puissantes, qui semblent décider du sort du monde.

«Une incursion dans un autre monde, ce genre de dimension, de faits, d’histoires dont on finit par savoir qu’elles existent parce que l’épopée humaine en est tissée, mais qui n’apparaissent finalement que dans les légendes, les livres ou les films.»

En se basant sur sur l’histoire vraie d’un policier de la MIVILUDES (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires), Vincent Ravalec imagine une histoire à la dernière limite entre le réel et l’irréel. Avec ses deux personnages forts, à la psychologie complexe et recherchée, il nous emporte dans le récit de ce véritable page-turner.


« Le chef gendarme y va de son laïus. Ils ont toutes les raisons de penser qu’il est arrivé quelque chose au fils de la femme ici présente et il précise qu’il serait dans l’intérêt de tous de...


Note de l'éditeur

Écrivain, réalisateur, scénariste et producteur, Vincent Ravalec a choisi le train comme résidence principale. Il y travaille dans le calme à ses multiples projets.
Tous genres confondus, Vincent Ravalec a publié une cinquantaine de titres depuis Un pur moment de rock’n’roll (1992) et Cantique de la racaille (Prix de Flore 1994)

Écrivain, réalisateur, scénariste et producteur, Vincent Ravalec a choisi le train comme résidence principale. Il y travaille dans le calme à ses multiples projets.
Tous genres confondus, Vincent...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782376220411
PRIX 22,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Premier volet d’une trilogie. Repéré sur NetGalley (un grand merci pour cette lecture !).

Alors, tout d’abord la couverture m’a interpellée, et ce titre « SEKT, l’origine du venin ». A la lecture du résumé, j’ai les yeux qui ont commencés à briller d’envie.

Et le contenu est à la hauteur de l’emballage !

Notre duo d’enquêteurs tout d’abord : Serge, ancien flic, qui a commis une bavure en tuant un homme, rejeté par son fils, ne supportant pas que son père soit un assassin, et Marie-Hélène, ex-juge, qui a relâché un type, lequel s’est empressé de violer et tuer sitôt dehors. Tous les deux ont été nommés à la MIOLDS, mission chargée de lutter contre les sectes. Et sont obligés de faire équipe sur leur première affaire. J’ai adoré ces personnages, hauts en couleurs et en boulettes ! Ils ont évolués au fil de l’histoire, et l’évolution est exponentielle !!

Ensuite l’affaire : un petit gueuleton sectaire tourne à la catastrophe, avec un homme crucifié vivant en plein milieu de la soirée. Autant dire que l’ambiance était bonne !

Voilà donc nos deux compères chargés d’enquêter sur cette secte, et surtout, retrouver deux ados enlevées. Et là, la 5ème vitesse est enclenchée, et l’auteur à omis de nous prévenir qu’il n’y avait pas de frein !!!

On plonge dans le monde ésotérique, avec cette secte satanique, adepte de sacrifices de vierges et de pouvoirs occultes. Le tout enrobé de politiciens véreux et de laboratoires pharmaceutiques sans scrupules. Il est vrai que le monde de Satan et cie n’est pas beaucoup abordé dans les romans, du coup, c’est un vent de nouveauté et de fraîcheur qui a soufflé pour moi. Si si, le sang, ça se déguste frais lol.

Marie-Hélène et Serge vont s’inscrire à un séminaire organisé par la secte, histoire de comprendre un peu mieux les tenants et les aboutissants de cette étrange organisation. Et ils vont être contents du voyage !! Une descente aux enfers, à la merci de leurs pires vices, cette enquête va les laisser KO debout.

Je valide ce roman, et j’attends la suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une nouvelle fois je dois dire merci à Netgalley et aux éditions Tohubohu pour m’avoir permis de faire cette découverte.
Je le dis souvent, je suis très friande du mélange de styles. Je m’explique, c’est un thriller sur fond de secte, d’occulte, de magie,…
J’ai vraiment trouvé le thème sympa, cohérent, bien écrit et plutôt bien détaillé même si par moments ces mêmes détails m’ont un peu perdue mais je suis passée outre et tant mieux.
Le livre attaque très fort, on rentre immédiatement dans le vif du sujet par la découverte de cet homme crucifié mais toujours vivant. Mais pas d’inquiétude ! L’histoire va se mettre en place progressivement, toucher du doigt des domaines étranges pour nous amener loin dans la folie et égratigner notre raison.
L’intrigue est bien composée, l’auteur nous pose des ombres qui vont nous faire douter, nous surprendre, pour terminer sur des évènements qui présagent une belle suite.
Parlons des personnages qui sombrent parfois à cause de tout ce qu’ils rencontrent et côtoient les limites de la folie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quand Ravalec s'attaque au thriller, on se demande ce que ça donne. Et, si on aime le garçon, on n'est pas déçu : losers magnifiques, méchants déjantés, ambiance foutraque et raison malmenée... Au coeur de l'histoire, la question des sectes et de ce que l'on définit ainsi. Une tâche délicate, qui met en évidence des mécanismes qu'on retrouve un peu partout, jusqu'en politique. Un peu fouillis, mais divertissant, et plein de pistes de réflexion...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avec le 1er volume de la trilogie Sekt, j’étais heureux de retrouver Vincent Ravalec. J’avais encore en tête son magnifique 1er roman Le Cantique de la Racaille (1984) si proche de l’univers D’un Monde Sans Pitié de Rochant (film de 89). Ça ne date pas d’hier. Comme tous les souvenirs, ils se meuvent avec le temps, on n’en garde que la quintessence de l’émotion. Moralité, mon attente était forte.
Le pitch pour commencer. Au sein de la MIOLDS, Mission Interministérielle d'Observation et de Lutte contre les Dérives Sectaire, sous la férule de Tirson, nouveau patron et proche du pouvoir, Marie-Hèlène, ancienne juge d'instruction placardisée et Serge, flic déchu se voient enquêter sur un bonhomme, Pierre, qui s’est volontairement fait crucifié au sein de la confrérie « Sœurs et frères en Christ-Roi". Il lui fallait sauver le monde du mal grandissant. En parallèle tous deux se retrouvent sur une enquête où deux jeunes filles vierges ont été enlevées le même jour. Entre la nécessité d’afficher rapidement des résultats et un besoin de rédemption, les membres de la mission vont devoir vaporeux parcourir ce qui ressemble à une initiation sur le chemin du mal. Mais on ne marche pas sur les traces du diable sans y laisser une part de soi. Et lorsque les personnages sont déjà forts cabossés, il y a fort à parier que la lecture de ce roman ne nous entraine pas vers un avenir éthéré et subtil.
Et c’est parti pour le grand foutraque. Il est rare que je ne m’attache pas à un roman. Mais, je dois l’avouer, Vincent Ravalec m’a perdu. A trop vouloir embrasser les thèmes, de la crucifixion aux cérémonies pseudo-sataniques, des dérives religieuses au chamanisme, il mélange les styles. J’ai eu le sentiment de passer du roman policier à une critique sociétale et politique avant de fondre dans une étude de mœurs où se retrouvent pêle-mêle des dérives sectaires, des tatoueurs, le tout sur fond d'attentats islamistes dans un Paris que j’avais du mal à discerner.
Fait est que le duo, Marie-Hélène & Serge entament une belle descente aux enfers. Le lecteur les suit. Il a la tête à l’envers. Ce point-là est réussi. C’est glaçant, et étouffant. Il y a quelque chose de consistant, de visqueux sous les pages de ce 1er tome de Sekt. Néanmoins, j’ai trouvé cela un peu fouillis. On saute du coq à l’âne de manière un peu trop rapide. Chaque page requiert une forte attention. Mais à la réflexion, comme quoi chroniquer a du bon, c’est surtout le mélange des temps employés et des styles ont parasité. J’ai trouvé ce roman épuisant à lire.
Reste à venir le tome 2 pour découvrir où Vincent Ravalec nous embarque.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Plume intéressante ! A decouvrir, l'intrigue est prenante, il faut prendre le temps de rentrer dans l'histoire !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :