Si j'avais un perroquet je l'appelerais Jean-Guy -épreuves non corrigées-

(Parce que Coco c'est déjà pris)

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 8 févr. 2018 | Archivage 12 mars 2018

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #SiJ'avaisUnPerroquet #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

C'est dans un roman de Françoise Sagan emprunté à la bibliothèque que Catherine trouve un marque-page bien particulier : le nom d'un homme - Jean-Philippe - et son numéro de téléphone, suivi de l'invitation « Appelle quand tu veux ».

Célibataire mais aussi anéantie par sa dernière relation amoureuse, Catherine se lance dans un projet que son amie Margaux situe « à mi-chemin entre le plus fou des désespoirs et le plus admirable des espoirs ». Appeler ce Jean-Philippe.

Si j'avais un perroquet, je l'appellerais Jean-Guy (parce que Coco c'est déjà pris), c'est l'histoire d'une rencontre improbable, d'un chat nommé Luc, d'une collection de miroirs, d'une Bénédicte aux cheveux roux, d'une impératrice russe et d'une profonde aversion pour les chemises à manches courtes.

Blandine Chabot manie de façon mélodieuse des termes intelligents, crus, comiques et surprenants qui nous font passer par une incroyable gamme d’émotions, allant du fou rire aux larmes, de la réflexion à la dédramatisation. Une écriture brillamment loufoque qui permet d’aborder les thèmes légers comme graves.

C'est dans un roman de Françoise Sagan emprunté à la bibliothèque que Catherine trouve un marque-page bien particulier : le nom d'un homme - Jean-Philippe - et son numéro de téléphone, suivi de...


Note de l'éditeur

Merci aux blogueurs de ne publier les chroniques qu'à partir du 1er février 2018.

Merci aux blogueurs de ne publier les chroniques qu'à partir du 1er février 2018.


Ils recommandent !

Commentaires Goodreads :

« Le récit doux, léger, mélancolique et intime d'une femme cherchant à renouveler sa foi en la vie et en l'amour. » Ari

« C'est drôle et touchant, mais surtout drôle ! » Véronique Gagnon

« Blandine Chabot a une plume particulièrement attachante et surtout extrêmement divertissante. » Mlle Lambert

« J’ai été éblouie par ce livre ! L’un de mes romans coups de cœur de 2017. » Mélanie B.

Commentaires Goodreads :

« Le récit doux, léger, mélancolique et intime d'une femme cherchant à renouveler sa foi en la vie et en l'amour. » Ari

« C'est drôle et touchant, mais surtout drôle ! » ...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782749157832
PRIX 17,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)

Chroniques partagées sur la page du titre

L'auteur nous fait passer par toute une palette d'émotions grâce à la poésie de son écriture. Oscillant entre rires et larmes, elle aborde des thèmes aussi variés qu'actuels.
Un livre brillamment loufoque, un petit bijou à glisser dans sa bibliothèque.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Honnêtement, comment résister à ce titre ? Si j'avais un perroquet m'a irrémédiablement séduite et m’a bien fait rire. On ressent déjà l’humour qui sera présent dans l’histoire.

Nous faisons la connaissance de Catherine, quadragénaire célibataire, prof de français qui découvre un mot dans un livre de Françoise Sagan qu’elle a emprunté à la bibliothèque. Le mot est succinct (« Appelle-moi quand tu veux ») et comporte le numéro de téléphone de l’inconnu. Mais que faire ? Lui téléphoner ? Oublier ce message ? Voilà qu’un petit mot va bouleverser notre quadra qui va se poser de nombreuses questions.

Catherine va nous raconter son histoire avec son ex, sa situation de célibataire endurcie, son travail de prof et les difficultés qu’elle rencontre. Elle nous entraîne dans son quotidien aux côtés de ses collègues et de leurs histoires, de ses amis et on fait la connaissance de personnages très réalistes. On s’attendrait presque à les rencontrer sous peu. Les situations sont abordées avec humour même si certains passages sont tristes et nous émeuvent vraiment.

Blandine Chabot nous entraîne ainsi dans la vie de ses personnages via un système de rebond. On passe du coq à l’âne comme lorsque l’on pense, par associations d’idées. Cela pourra en rebuter certains, mais ça correspond assez bien à mon système de pensée.

Le ton de Blandine Chabot est enjoué, plein d’humour et nos héros nous font passer un très bon moment. Elle nous propose un livre de chick-lit avec une écriture un peu plus littéraire qu’habituellement. Cela nous change et nous fait du bien de mêler langue un peu plus travaillée et histoire légère.

Mais finalement, pour parler de cette histoire, il est aussi simple de vous laisser le résumé de l’éditeur. « Si j’avais un perroquet je l’appellerais Jean-Guy (parce que Coco c’est déjà pris), c’est l’histoire d’une rencontre improbable, d’un chat nommé Luc, d’une collection de miroirs, d’une Bénédicte aux cheveux roux, d’une impératrice russe et d’une profonde aversion pour les chemises à manches courtes ». Cela vous semble incroyable ? Incompréhensible ? Loufoque ? C’est normal. Alors à vous de le découvrir en plongeant dans le roman et comprenez ainsi quel est le lien.

Si j’avais un perroquet je l’appellerais Jean-Guy (parce que Coco c’est déjà pris) est un joli roman, qui permet de passer un bon moment. Entre humour et attachement aux personnages, le roman se lit rapidement. Voilà qui vous permettra de vous évader et de partir quelques heures aux côtés de Catherine.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En lisant, Catherine trouve un marque-page où est noté : Jean-Philippe, son numéro de téléphone et « Appelle quand tu veux ». Prof de français séduisante et dynamique, la jeune femme qui a du mal à se remettre de sa dernière relation amoureuse, décide de téléphoner à cet inconnu.
J'ai été au départ désarçonnée par ce personnage si atypique et un peu loufoque mais qui m'a vite conquise. On passe du rire aux larmes, de sujets graves à d'autres plus légers. Un auteur surprenant à découvrir absolument. Bulle de lecture originale au rendez-vous.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avant de donner mon avis, je tiens à remercie NetGalley et les éditions du Cherche Midi pour l'envoi de ce livre !

J'ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre, il est à la fois drôle, léger, touchant et aussi un peu émouvant par moment. Je vous le conseille si vous cherchez un roman léger et sans prise de tête.

J'ai noté beaucoup de choses positives sur ce livre et je vais commencer par ça, mais j'ai noté aussi quelques petits points négatifs mais j'en parlerai à la fin de ma chronique.

Pour ce qui est du positif, comme je l'ai dit, c'est un roman drôle dans certaines situations, notamment avec l'idée de base de l'histoire : Catherine qui trouve un papier dans un livre avec un numéro de téléphone et qui décide d'appeler ce fameux Jean-Philippe ! Il y a certains passages dans ce roman qui m'ont fait rire et ça fait toujours du bien de rire un peu. Ce livre est aussi touchant et parfois un peu triste dans certaines scènes, j'ai même eu parfois un peu la larme à l’œil. Enfin, vous aurez compris, ce livre nous fait passer des rires aux larmes en l'espace d'un chapitre !

J'ai adoré le personnage de Catherine qui est le personnage principal de ce roman. Elle est drôle, loufoque, elle fait des trucs complètement barrés mais elle est attachante. Elle a une histoire et un passé pas facile facile, ce qui fait que parfois, elle y pense, cela la rend triste et nostalgique, ce qui fait que c'est un personnage aussi très touchant. Pendant tout le livre, Catherine va être en quête du bonheur, des petites choses qui la rende heureuse. Et ce livre est beau pour ça, pour cette quête du bonheur chez ce personnage.

J'ai aussi beaucoup aimé les personnages plus secondaires, comme le fameux Jean-Philippe, les copines de Catherine qui sont aussi un peu barrées, il faut le dire, ses collègues de travail... Enfin, tout ce petit monde qui gravite autour du personnage principal et qui la fait avancer dans la vie.

J'ai aussi bien aimé la plume de l'auteure, qui est canadienne (je sais pas trop pourquoi je le précise mais j'avais envie ^^). C'est une plume légère, fluide, elle va très bien avec le style du livre. C'est un roman aussi très rythmé dans l'histoire, il se passe pas mal de choses.

J'en arrive maintenant aux petits points qui m'ont un peu dérangé dans ce roman. J'ai trouvé que certains passages et scènes étaient un peu longs, qu'il y avait quelques répétitions aussi. Et la seconde petite chose : dans le livre, pour raconter le passé de Catherine, on a des retours en arrière et c'est pas indiqué que l'on revient en arrière, du coup j'étais un peu perdue à certains moments entre le passé et le présent.

Voilà, j'en ai fini avec ce livre et cette chronique. J'ai passé un très bon moment de lecture et je suis très contente de l'avoir lu. S'il vous tente, allez-y et j'espère que vous passerez un aussi bon moment que moi en compagnie de Catherine !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un récit très moderne, une écriture fluide qui rend la lecture un peu speed, comme l'est notre époque. On suit pendant quelque mois une jeune femme célibataire qui habite au Quebec, dans son travail (elle est prof), avec ses amis (parmi lesquels elle va toutefois faire le tri) , sa famille (enfin à moitié car sa sœur l'a bien trahie), son chat et son futur petit ami ? dont elle a découvert le numéro de téléphone dans un livre de Françoise Sagan... Très sympa à lire

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L'histoire est celle de Catherine, une jeune célibataire désabusée, qui trouve un petit papier dans un livre de bibliothèque avec un mystérieux numéro. Elle va l'appeler et rencontrer cet homme, tout cela en encourageant l'histoire naissante de sa meilleure amie, et en découvrant les frasques de son supérieur.


J'ai passé un très bon moment avec cette lecture. Même si l'intrigue est un peu faible (elle trouve un papier, elle l'appelle, ils se rencontrent... ho quelle surprise, ils se plaisent^^) la plume de l'auteure est, par contre, juste géniale!

Les digressions à répétition, les histoires sans queue ni tête qui se succèdent m'ont vraiment fait rire. On a la sensation d'être dans la tête de son personnage, et je me suis totalement reconnue dans ce foisonnement d'informations contradictoires et décousues! Et tout cela est vraiment très bien écrit, ce qui ne gâche rien!

Le personnage de Catherine est très attachant : elle est drôle, un rien cynique, et a un avis tranché sur à peu près tout. (et surtout sur les chemises à manches courtes).

Un roman que l'on lit non pour le suspens ou la romance, mais vraiment pour son côté décalé et tendre.

Pour ma part, je le conseille : le titre reflète bien le contenu !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :