On met longtemps à devenir jeune

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 8 juin 2017 | Archivage 5 sept. 2017

Résumé

« Jeune senior de 59 ans, tout juste préretraitée, cherche à partager appartement proche tour Eiffel avec colocataire gai et optimiste. Profil idéal recherché : étudiant étranger voire jeune quadra en transition de vie. »

Telle est l’étonnante annonce que la pétillante Jeanne a publiée pour réaliser son voeu le plus cher : habiter près de la tour Eiffel. Mise en retraite anticipée par son employeur, fière de laisser voler de ses propres ailes son fils Léo – le seul homme de sa vie –, Jeanne est déterminée à se prouver qu’il n’y a pas d’âge pour vivre ses rêves, en se lançant dans l’aventure de la colocation.
Cette nouvelle vie, riche de surprises et de belles rencontres, pourrait bien l’amener à s’autoriser enfin à explorer des horizons qu’elle s’était jusque-là interdits.
 

« Jeune senior de 59 ans, tout juste préretraitée, cherche à partager appartement proche tour Eiffel avec colocataire gai et optimiste. Profil idéal recherché : étudiant étranger voire jeune quadra...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782749931845
PRIX 17,95 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)

Chroniques partagées sur la page du titre

C'est surtout le synopsis qui m'a tenté et je me suis plongée dans cette histoire en espérant passer un bon moment de lecture. Et ce fut le cas. J'y ai découvert des personnages attendrissants et que j'ai aimé suivre.

Jeanne qui se retrouve du jour au lendemain dans une situation qu'elle n'avait pas prévu décide d'y voir un nouveau sens à sa vie. Elle ne se laisse pas tomber dans la déprime. Elle souhaite aller jusqu'au bout d'un projet qui lui tient à coeur : l'obtention d'un appartement sur Paris avec vu sur la Tour Eiffel. Comme ses moyens sont plus que limités, elle passe une annonce pour vivre en colocation. Nous suivons alors les différentes rencontres qu'elle peut faire grâce à cette situation atypique.

Jeanne est une personne qui se nourrit de ses contacts avec les autres. Elle cherche à connaitre les gens qui l'entoure d'une façon tellement délicate. Je l'ai trouvé gentille, généreuse et moderne. Elle côtoie dans le cadre de sa colocation un jeune étudiant brésilien qui lui fait voir les choses de façon différente. Elle s'adapte et donne même des conseils sans pour autant tomber dans la moralité. Toutes ses démarches sont sincères, réalistes et positives. Son état d'esprit est génial. Je l'ai beaucoup aimé.

Certains passages sont tout de même un peu rapides, un peu tirés par les cheveux. Et puis, la partie avec Julien ne m'a pas forcément intéressée. Je n'ai pas aimé les passages où finalement Jeanne se mettait un peu plus en retrait.

La plume de Christine Jusanx est très agréable. Indéniablement c'est une auteure qui sait raconter des histoires. Il n'y a pas d'extravagance dans les mots choisis mais on avance dans le récit sans s'en rendre compte. C'est fluide et on voyage sans problème avec Jeanne. J'ai apprécié également la partie consacrée à l'Afrique. Elle nous a démontré encore une fois toute la générosité de Jeanne.

J'ai donc bien aimé ma lecture qui s'est passée sans prise de tête. Jeanne m'a attendrie et a su m'apporter quelques leçons de vie. Un moment de lecture bien sympathique.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

À tout juste 59 ans, Jeanne débute sa vie de retraitée. Elle décide alors d'enfin réaliser son rêve, vivre près de la Tour Eiffel et pour cela, elle poste une petite annonce afin de partager l'appartement de ses rêves avec un jeune étudiant étranger si possible. Vive et pétillante, Jeanne se lance alors dans l'aventure de la colocation et une nouvelle vie pour s'autoriser enfin de nouvelles expériences...

Après les nombreuses très belles lectures faites ces derniers mois avec des romans de chez Michel Lafon, en découvrant ce titre et cette couverture je n'ai pas hésité une seule seconde à vouloir me plonger dans On met longtemps à devenir jeune de Christine Jusanx.

C'est donc Jeanne, l'héroïne de ce roman ! À tout juste 59 ans, cette jeune retraitée veut profiter pleinement de sa vie et de ce qu'elle n'a pas encore accompli jusque-là. Son projet le plus fou est donc de vivre à côté de la Tour Eiffel, sans hésiter vraiment elle se lance alors à la recherche de l'appartement idéal pour le partager en colocation. Cette colocation va être pour elle l'occasion d'y cohabiter avec un jeune étudiant brésilien, puis un jeune papa divorcé. L'expérience de Jeanne va être utile plus d'une fois à ces hommes, tout comme eux le seront pour elle. Cette nouvelle vie, c'est un rêve qui se réalise et qui réserve bien des surprises.

Jeanne, cette très chère Jeanne que nous accompagnons au fil des pages. Pétillante, profitant de la vie et pleine de ressources, on s'attache forcément à elle. Au fil des rencontres et des jours, son quotidien est secoué, mis à mal parfois, mais elle se relève toujours.

On met longtemps à devenir jeune, n'est pas vraiment le roman finalement auquel je m'attendais. Moi qui imaginais une aventure folle après la lecture du résumé, ce ne fut pas le cas. Ce livre, c'est une ode à la sagesse de l'âge, une ode au temps qui passe et à ce temps de la retraite redouté pour certains et salutaire pour d'autres. Avec cette part de vie de Jeanne, ses rencontres, c'est un roman tout doux, mais sans réelle surprise.

L'écriture de Christine Jusanx est agréable, douce et découle naturellement au fil des pages. L'auteure livre une histoire qui fait sourire, qui reflète parfaitement la vie et ses surprises. Point de grand suspens au fil des pages en revanche, tout y est tellement écrit (les moindres détails, les actes qui s'enchaînent) que cela laisse peu de place au lecteur pour finalement s'imaginer l'histoire une fois la lecture commencée. On sait où tout cela va nous mener, chaque chapitre s'emboîte avec le précédent avec simplicité.

On met longtemps à devenir jeune est un livre frais, sympathique avec un personnage principal qui change un peu de ce que nous pouvons lire habituellement. Une femme d'âge mûr qui, a 59 ans, décide de bouleverser son quotidien en réalisant ce vieux rêve, preuve qu'il n'y a pas d'âge pour profiter pleinement de sa vie ! Christine Jusanx propose une histoire qui se lit facilement et qui devrait plaire à tout type de lecteurs, jeunes ou moins jeunes.

On met longtemps à devenir jeune de Christine Jusanx est disponible aux Éditions Michel Lafon !

5 mots en bref pour décrire ce livre :
Paris
maturité
femme
rencontres
vie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En découvrant le résumé de ce livre, je ne savais pas trop à quoi m'attendre et ce fut plutôt une bonne lecture. On découvre Jeanne, femme de 59 ans mise d'office en préretraite par sa boîte , qui décide de tenter de réaliser ses rêves. Elle s'installe donc à Paris en colocation et part en quête du colocataire idéal. Les rencontres successives vont la conduire à s'interroger sur ses désirs, et à envisager la vie sous un autre angle. 

Ce roman de Christine Jusanx sera sans doute un des romans beaucoup lu sur les plages durant cet été . Avec un style très fluide qui en fait un agréable moment , l'auteure nous entraîne sans problème avec Jeanne , qui est une femme attachante. Même si j'ai trouvé la fin convenue et un peu rapide, ce roman reste un beau message sur la réalisation des rêves et donne le sourire. Les relations inter-générationelles entre Jeanne et ses colocataires sont plaisantes, voire dépaysantes mais transmettent un beau message d'optimisme et d'espoir. Entre l'étudiant qui a besoin d'être materner et le quadra en plein divorce qui cherche un refuge, le tout fait sourire .

A découvrir donc sur vos serviettes!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

"On met longtemps à devenir jeune" n'est pas une histoire palpitante ou prenante, loin de là. Il s'agit de l'introspection d'une jeune retraitée qui aimerait recommencer à profiter de la vie. Ce court roman (280 pages environ) a été pour moi une pause bienvenue, un roman doux comme une respiration.

Je vous préviens tout de suite : si vous cherchez un roman qui vous donnera envie de tourner les pages encore et encore toute la nuit, passez votre chemin. Le charme de cette histoire est ailleurs. Il n'y a pas d'intrigue palpitante qui vous tiendra en haleine tout au long de ce roman : il s'agit simplement d'un très beau portrait de femme. On suit le personnage de Jeanne, une jeune retraitée qui a besoin de rester en mouvement et de se retrouver elle-même. À travers différents flash back, on découvre tous ces événements qui l'ont construite, ses forces, ses fêlures et ses rêves. J'ai beaucoup apprécié cette histoire pour son héroïne principale à laquelle je me suis attachée, notamment grâce à une narration délicate et une plume douce qui nous plongent dans l'intimité de Jeanne. La vie des femmes d'âge plus mûr n'est pas un thème souvent abordé dans les romans (ou alors pas dans ceux que je lis..), et en tant qu'adolescente, j'ai trouvé ça très intéressant et enrichissant de mieux comprendre ce qu'on ressent lorsque cette page de la vie se tourne et que l'on doit construire le reste de son existence sur un rythme plus lent. Ce roman propose une belle morale : l'âge, c'est uniquement dans la tête et parfois même la vraie vie commence à 60 ans. Même s'il ne se passe finalement pas grand chose dans l'intrigue, je ne me suis pas ennuyée avec cette histoire qui se lit assez facilement.

En conclusion, je conseillerais plutôt ce roman à des personnages plus âgées que moi, qui pourront mieux se reconnaître dans l'héroïne et partager ses sentiments et ses doutes. Pourtant, cela n'empêchera pas les plus jeunes comme moi de passer un bon moment devant ce roman doux et positif, et de suivre avec bonheur le cheminement de son attachante héroïne. Ce roman est une invitation au voyage, et à l'accomplissement de ses rêves, et en cela, il a finalement une dimension universelle qui pourrait toucher chaque lecteur, quel que soit son âge. Il s'agit donc d'une belle découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :