102.670, Talion

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 28 févr. 2017 | Archivage 11 juil. 2017
Lilys éditions, inclassables

Résumé

« Malade, Charles Depreez refuse l’acharnement thérapeutique et fera tout pour que ses dernières volontés soient respectées. 102.670, c’est la clé du secret que cet homme s’apprête à révéler à Florence, une auxiliaire de vie qu’il considère comme sa fille. Une révélation difficile à accepter pour cette jeune femme en proie à la violence conjugale.                      

Peut-on rendre justice soi-même ? Avons-nous le droit de vie ou de mort sur les autres ? Œil pour œil, Florence sera entraînée dans la spirale d’une Loi vieille comme le monde: celle du Talion. »

« Malade, Charles Depreez refuse l’acharnement thérapeutique et fera tout pour que ses dernières volontés soient respectées. 102.670, c’est la clé du secret que cet homme s’apprête à révéler à...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782930848204
PRIX 20,00 € (EUR)

Vos liens

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers ma Kindle (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Tout d'abord interpellée par le titre, et surtout par le mot "Talion", cette "loi" permettant à quiconque de se venger, de demander réparation par la mort.

Le récit m'a agréablement surprise, par son humour parfois grinçant mais tellement vrai au fond, par son écriture, fluide malgré les nombreux dialogues entre les deux personnages sur la philosophie humaine.

Florence, femme battue, psychologiquement et physiquement par son mari se voit confier la tâche d’être garde malade auprès d’un mourant, Charles Depreez, atteint d’un cancer au cerveau, celui-ci veut mourir « dignement » et selon ses volontés.

Florence et Charles se sont bien trouvés, tous deux égratignés par la vie, lui ayant perdue sa femme, renversée par un chauffard ivre. Ils vont se lier d’amitié, tellement que Charles la considérera comme sa fille et touché par sa condition de femme battue, il lui livrera son plus grand secret en lui parlant de cette « loi du Talion ».

J’ai été très touchée par cette lecture aux antipodes de mes lectures habituelles. J’ai été particulièrement émue par le personnage de Charles, avec qui je partage de nombreux point commun, je vous rassure je ne suis pas malade, mais je considère la mort avec le même œil sarcastique que lui.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Il est souvent question de choix dans cet ouvrage et pas les plus simples, comme :
Accepter ou non la torture d'un conjoint, lutter désespérément ou non contre une maladie grave, la légitimité et l’application ou non de la Loi du Talion (œil pour œil).
Tout ceci nous est conté par le biais d'une belle rencontre.
Le récit est intelligent, bien écrit et va à l'essentiel.
C'est un gros coup de cœur pour moi !
Je ne vous en dit pas plus ... et vous invite à le découvrir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :