Chroniques des lecteurs

Couverture : La mer qui prend l'homme

La mer qui prend l'homme

Publication :

Chronique par

Yvenou s, Rédacteur

Ma note

La mer qui prend l'homme Christian Blanchard chez Belfond #LaMerQuiPrendLhomme #NetGalleyFrance.

Au large des côtes bretonnes un chalutier à la dérive est localisé. Son nom le Doux frimaire. Une femme est retrouvée prostrée, amnésique, c'est la seule survivante. du sang en abondance , des instruments de navigation saccagés mais aucune trace de l'équipage. Qu'est ce qui a bien pu se passer? Une enquête est ouverte , on apprend qu'aux matelots habituels s'étaient joints 3 ex-militaires rentrés d'Afghanistan et souffrant d'un SPT violent , comprenez Syndrôme Post Traumatique. Deux univers s'affrontent, celui des marins pêcheurs tout d'abord habitués à affronter les dures conditions de leur métier, les risques inhérents à la navigation dans des eaux turbulentes et celui de ces hommes rentrés après avoir vécu dans ce que l'on peut appeler un enfer. Les séquelles qui les accompagnent au quotidien sont autant physiques que psychologiques. Les évènements vécus reviennent les hanter chaque nuit , comment oublier l'inoubliable? Chacun essaye de vivre vaille que vaille et quand le passé se manifeste ont ils le choix?
Une fois commencé impossible de lâcher ce roman , l'histoire est captivante tant par ses tenants et aboutissants que par les hommes et femmes les vivant . le style de Christian Blanchard est efficace, concis, précis et percutant. Information de l'éditeur: La mer qui prend l'homme a été publié pour la première fois aux éditions du Palémon sous le titre Pulsions salines (2014). Cette nouvelle édition a été revue et augmentée par l'auteur.
Un très grand merci aux Editions Belfond pour ce partage via NetGalley , il ne me reste plus qu'à aller découvrir Iboga

Buy this Book on

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !