The Vanishing Girl- Édition française

Saga The Vanishing Girl

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 21 mars 2017 | Archivage 4 avr. 2017

Résumé

Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant.

Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.

Expédiée dans un camp d’entraînement quasi militaire, Ember découvre qu’on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions de téléportation pour le gouvernement, toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember compte retrouver sa liberté et elle se rapproche de Caden, qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Si elle parvient à rester en vie !

Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après...


Note de l'éditeur

Née et élevée à Fresno, en Californie, Laura Thalassa a passé son enfance à concocter des récits fantastiques avec sa meilleure amie. D’une imagination débordante, il s'avère qu'elle adore aussi écrire et passe désormais ses journées à coucher sur papier ses romans, qui vont de la bit-lit au young adult.

Laura Thalassa vit actuellement à Santa Barbara, en Californie, avec son fiancé l'écrivain Dan Rix. Quand elle n'est pas occupée à écrire, vous pouvez la trouver sur www.laurathalassa.blogspot.com.

Née et élevée à Fresno, en Californie, Laura Thalassa a passé son enfance à concocter des récits fantastiques avec sa meilleure amie. D’une imagination débordante, il s'avère qu'elle adore...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9781503938014
PRIX 9,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)

Chroniques partagées sur la page du titre

Le premier tome de The vanishing girl est un gros coup de cœur ! L’histoire est addictive et je n'ai pas pu lâcher ce roman avant d’avoir lu le dernier chapitre. Et avec une fin pareille, j’ai hâte de pouvoir découvrir le second tome !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dès le début de cette histoire, j’ai été happée. La jeune Ember a la particularité de pouvoir, pendant 10mn, se téléporter dans son premier sommeil sur un lieu auquel elle pense. Elle n’en a jamais rien dit à personne. Jusqu’au jour où le gouvernement vient la chercher en lui expliquant qu’elle n’est pas seule mais qu’elle doit maintenant vivre dans un camp pour y être entraînée.
Elle fera donc connaissance avec Caden, qui est sa ‘paire’. Un jeune homme toujours souriant, prêt à l’aider mais cachant bien son jeu.

L’auteur nous offre un cadre de vie militaire où l’on sent bien que la vérité n’est pas vraiment celle qui est présentée à Ember. Cette jeune fille aussi se méfie, ayant du mal à accepter sa condition et voulant y échapper à tout prix.
Tout au long de l’histoire, Ember va prendre en maturité, jeune assez réservée et à fleur de peau, on la voit peser le pour et le contre et prendre des décisions de plus en plus réfléchies. Elle prend à cœur la position des autres téléporteurs, même si certains lui paraissent méfiants. Elle décrypte très bien les émotions des autres ce qui la rend souvent empathique mais pas toujours au bon moment.

Caden est un jeune débonnaire, très heureux d’avoir enfin trouver son bînome. Il fera fi du caractère un peu explosif d’Ember pour lui apprendre au mieux comment s’entraîner. L’auteur nous le dévoile petit à petit, cachant bien son jeu face au gouvernement, protégeant Ember lors des téléportations.

Un grain de sable pendant les téléportations d’Ember non contrôlées par le gouverment, va lui permettre de rencontrer un autre jeune et d’en apprendre beaucoup plus sur sa particularité.

La plume de l’auteur nous entraine entre love story naissante, de l’action et des rebondissements et une quête de vérité qui est tue depuis plus de 20 ans.
Aucun temps mort, des personnages dans lesquels on s’identifie quelque soit notre âge. C’est avec attention que je vais attendre le 2ème opus.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

3.5 une héroïne sympa et une fin qui donne envie de lire la suite!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mon avis sur ce premier tome est mitigé : j’ai bien aimé l’intrigue et l’univers du roman, mais je trouve que tout se passe beaucoup trop vite et que les personnages sont très manichéens et clichés.

J’ai eu énormément de mal à entrer dans le roman. Il ne faut en effet que quatre chapitres d’une dizaine de pages pour savoir que l’héroïne peut se téléporter, comment ça se passe, pourquoi, et être « kidnappée » par le gouvernement pour devenir espionne et intégrer un centre spécifique. Autrement dit, tout est expliqué de manière beaucoup trop rapide et limite sporadique, et nous n’avons aucun développement du don d’Ember, de son caractère, de son environnement, ou de sa vie.

L’auteure se focalise beaucoup plus sur l’action et sur la romance que sur le développement de son univers. Ce qui est positif en un sens, car le roman se lit très rapidement, et effectivement on ne s’ennuie pas, mais cela a ses défauts car cela a fait que je ne me suis pas du tout attachées à Ember, ni à aucun autre personnage. Cela donne également l’impression de survoler l’univers, qui pourrait être beaucoup fouillé et détaillé, mais non, malheureusement…

Après, j’ai tout de même terminé le roman (et pas seulement parce que j’ai reçu le tome 2 également…), car l’action est bien présente, et plaisante. L’auteure maîtrise bien ce genre de scène et réussit à instaurer un certain suspense concernant l’intrigue principale. J’espère que l’aspect manipulation politique, projet gouvernemental top secret, et tout l’aspect espionnage, sera un peu plus mis en avant dans la suite du récit, plutôt que la romance.

Car c’est clairement la romance qui est au premier plan de ce premier tome, et bon… là non plus, l’histoire n’a rien d’original : ils sont forcément tous les deux très beaux (bon OK, les manipulations génétiques ont aidé, donc on pardonne !), ont un caractère opposé, mais ont une forte attirance sexuelle, bla bla bla. J’avoue que je commence à en avoir assez des héroïnes qui parlent plus des muscles de leur crush que de son cerveau, mais bon chacun son truc…

Ce premier tome a beaucoup de défauts, mais on ne peut toutefois lui enlever la qualité de son univers et de son thème : la téléportation. La manière dont le thème est traité est sympathique, le mêler à tout un complot gouvernemental est intelligent, et j’ai tout de même hâte de voir où l’auteure va me mener avec ça, surtout vu la fin…!

Clairement, The Vanishing Girl n’est pas une révolution du genre, mais l’univers et l’action bien menée me donnent tout de même envie de lire la suite…!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

The vanishing Girl est l'histoire d'Ember, une adolescente capable de se téléporter pendant son sommeil durant dix minutes. Ce qu'elle croyait être un don hors du commun et hasardeux s'avère être le résultat de manipulation génétique alors qu'elle n'était même pas encore conçue. Elle découvre qu'elle appartient en réalité au gouvernement et qu'elle est une arme.

Bon. Pour l'originalité de l'histoire, on repassera. C'est plutôt du réchauffé et c'est vraiment sans surprise, quoique le coup de la téléportation guidée pour aller accomplir des missions d'intérêt public ait pu attirer mon attention. Le scénario malheureusement est totalement prévisible. Dès le départ, j'ai deviné le gros de l'intrigue. Tout ce qui se passe en règle générale dans les œuvres de fiction traitant de manipulations génétiques sur des fœtus par le gouvernement arrive ici. Les personnages ne sont pas non plus brillants. Ils sont totalement clichés, et ne font que ce qu'on attend qu'ils fassent. Lorsqu'un personnage apparaît, on peut en quelques phrases seulement se faire une idée de ses actions futures. Les rares écarts qu'ils font sont difficiles à comprendre et n'ont pas de justification réelle. Ils arrivent comme un cheveu sur la soupe. Le gros du problème selon moi est le manque de subtilité dans le déroulé de l'histoire. Si on nous parle de quelque chose, on peut être sûr que ce quelque chose va ressortir à un moment, et ça nous aide grandement à prévoir l'ensemble du scénario.

Ce qui m'a le plus gênée, c'est la relation totalement incroyable - au sens non crédible - entre Ember et Caden. Pour résumer, ces deux-là forment un duo, et c'est Caden qui est allé enlever Ember après ses dix-huit ans. A ce moment-là, il se permet des réflexions sur les sous-vêtements de la jeune femme, alors qu'il est là pour la conduire de force dans un centre dans lequel elle ne veut pas aller. Et par la suite, il ne s'arrête pas. Son comportement n'est pas simplement lourd. Il relève du harcèlement, harcèlement auquel Ember cède finalement. Peut-être y a-t-elle trouvé du charme, peut-être est-ce à cause de leurs prédispositions génétiques, mais il ne faut pas oublier que le public visé par ce roman est susceptible de construire sa vision des relations entre homme et femme à partir de ses lectures. D'un point de vue plus personnel, je n'ai vraiment rien trouvé de romantique ni d'attachant à ce couple, parce que je trouve leur relation malsaine et leurs comportements totalement déraisonnables.

Conclusion : ♥Je n'ai vraiment pas adhéré à cette lecture. Entre la prévisibilité des événements, le manque de charisme des personnages et les relations décrites comme normales alors qu'on peut en réalité les qualifier d'abusives, je peux dire que je n'ai pas du tout aimé cette histoire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie NetGalley ainsi que Amazon Publishing France pour cette superbe découverte. Comment vous dire qu'à la fin de ma lecture j'étais impressionnée et je n'ai qu'une envie c'est de me jeter sur le tome 2 (que je vais devoir me procurer assez rapidement). Ce roman est juste addictif. Une fois commencé, il est très dur de s'arrêter ! La couverture est plutôt attirante pour une lectrice comme moi !

Concernant l'histoire, on va donc retrouver Ember qui du jour au lendemain va voir sa vie basculer. En effet, elle apprend un tas de choses sur elle, sur ses capacités, ses pouvoirs et va devoir servir le gouvernement contre son grès (pour la faire courte). Arrivée dans la base militaire où elle effectuera son entraînement elle va rencontrer Caden, sa paire. Il va chambouler sa vie sentimentale.

J'ai adoré la relation qui se créait entre Caden et Ember, c'est une relation avec des émotions fortes qui ne m'ont pas laissé indifférente bien au contraire. Même si par moment je doute un peu des intentions réelles de Caden, je le trouve quand même assez bizarre par moments dans ces réactions. On ne sait pas trop sur quel pied danser.

Ember quant à elle, est une jeune fille pleine de courage, qui ne se laisse pas faire si facilement et qui campe sur ses positions une fois qu'elle a décidé de quelque chose.

L'intrigue de l'histoire est bien faite car on sent qu'il y a une grosse part de mystère derrière ce projet et Ember est bien décidé à savoir quoi. On ne s'ennuie jamais dans l'histoire, c'est riche en rebondissements ce qui est plutôt agréable à la lecture.

La fin est juste super frustrante car il se passe quelque chose d'important et l'auteur nous coupe assez rapidement pour laisser planer un sentiment de doute, d'incertitude de ce qui va se passer. On ne sait pas trop comment tout ça est arrivé (même si on a notre petite hypothèse). Donc oui à la fin je dois reconnaître que j'ai été assez frustré de ne pas pouvoir continuer ma lecture sur le second tome.

Une lecture que je vous conseille à 100 %, il ne faut pas hésiter il y a vraiment du potentiel dans ce roman et il est exploité au maximum !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce premier tome est un coup de coeur ♥ Je vous conseil de le découvrir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’origine de ma lecture

Je remercie les éditions AmazonCrossing et NetGalley pour m’avoir permis de découvrir ce superbe livre. C’est en premier lieu la couverture de The Vanishing Girl qui m’a attiré. Je me demandais ce que représentait ce visage de femme dormant, semblant se décomposer ou se recomposer. Bien entendu après la lecture du résumé, cela a commencé à s’éclairer. Le résumé m’a convaincu de tenter ma chance pour lire cette nouvelle saga. C’est donc avec un tiraillement entre la peur d’être déçue et l’espoir de découvrir une pépite que j’ai débuté ma lecture.

Les personnages

L’histoire est narrée par Ember Pierce, une jeune fille de dix-huit ans capable de se téléporter pendant dix minutes au cours de son sommeil. Alors qu’elle apprend qu’elle doit travailler contre son gré pour le gouvernement et qu’elle est gardée enfermée (et entraînée) dans un camp, elle montre ses qualités. Je dois vous avouer que j’ai eu beaucoup de mal à accepter ce personnage tout comme son binôme. Il m’était agaçant de les retrouver sans arrêt avec des questions d’attirance, de sexe… Bref, vous voyez le tableau. Cependant, on finit par comprendre le pourquoi du comment et cela passe. Finalement, je me suis mise à m’attacher à Ember qui se trouve et sait ce qu’elle veut ou non. J’essaye de ne pas vous en dire plus pour ne pas vous enlever le plaisir de découvrir ce livre par vous-même.
Le style des auteur est dynamique et attractif grâce à la narration à la première personne. Le vocabulaire est accessible à tous. L’histoire est plutôt simple à suivre. Les personnages sont soignés et relativement facile à imaginer. La narration à la première personne permet d’imaginer les émotions d’Ember. Il m’était possible d’imaginer les situations, ses sentiments, ce qu’elle voyait, ce qu’elle pouvait penser.

Attention à ne pas mettre dans les mains des plus « sensibles » (sexe). Trop de scènes de sexe, trop détaillées donnant ainsi l’impression d’être dans un roman érotique. Malgré tout, les sujets ne sont pas abordés avec chichi, restent soft malgré l’horreur qu’ils représentent. On reconnait aussi la laideur du monde, et découvre une face cachée de l’état (en espérant que ça n’existe pas :p).

Comme je l’expliquais plus haut, la couverture m’attirait et m’intriguait beaucoup dès le début. Elle est belle, et je l’imagine entre les mains ça doit donner un meilleur effet. Je la trouve en parfaite adéquation avec l’histoire. C’est un choix excellent à mon avis.



Le petit plus de l’histoire : une intrigue un peu différente pour les capacités de l’héroïne.

Petit bémol de l’histoire : l’omniprésence de la sexualité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une dystopie originale, axée sur les rêves et la téléportation au cours de ceux-ci.
Une bonne découverte. La romance est certes présente et les personnages un peu trop parfaits (bien que ce soit justifié à un moment du récit), mais ils restent attachants, et les enjeux du récit sont bien présents.
Une série que je continuerais à l'occasion !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ember Pierce peut se téléporter dix minutes par nuit. Elle ne sait pas d’où lui vient cette faculté, juste qu’elle doit restée secrète. Jusqu’au jour où le gouvernement vient la chercher. Dans une tentative de fuite elle se retrouve vite rattrapée par Caden Hawthorne. Très vite, la voila dans un centre d’entrainement secret pour effectuer des missions plus dangereuses les unes que les autres. Son rapprochement avec Cadensemble synonyme de plan B pour retrouver sa liberté…

Lorsque j’ai commencé ma lecture de The Vanishing Girl, je l’avoue j’ai eu du mal à me mettre pleinement dans l’histoire. On se retrouve catapulté dans une histoire assez originale et complexe sans trop d’explications. J’ai été assez déroutée par les événements. Heureusement au fil des chapitres, les bases de l’histoire se mettent en place et arrivent à nous captiver pour la suite.

Côté personnage, Ember Pierce est une héroïne à la fois maligne et vraiment naïve. Maligne car elle cherche vraiment à obtenir des réponses et souhaite par-dessus tout rester elle-même. Mais Naïve car ses actes sont parfois irréfléchis. L’exemple le plus évident : ses recherches sur internet, la sachant dans un camp d’entrainement où tout est surveillé… Pensait-elle vraiment que celles-ci passeraient inaperçues ?

Côté masculin, nous avons également Caden. Le petit soldat ultra entraîné, arrogant et à l’humour certain. La romance est tout de suite mise en place. Nos deux personnages tombent rapidement amoureux. Peut-être trop vite ? On peut sans doute mettre ça sur le dos de leur âge… En revanche, là où j’ai tiqué c’est l’omniprésence des scènes de sexe ?! Sous prétexte qu’ils sont amoureux, chaque passage où ils sont seuls on est obligé d’avoir une scène de sexe ? Sans compter que les découvertes de notre héroïne. Je l’avoue, j’ai n’ai pas bien compris l’utilité de ses passages qui se révèlent assez répétitifs et sans grands intérêts.

Côté rebondissement, les missions se révèlent assez surprenantes et pleines de risques. L’intrigue principale reste tout de même le plan de ce centre assez particulier. Que veulent-ils faire ? Jusqu’où sont-ils prêts à aller ? Tant de questions qui annoncent un second tome plein de révélations.

En conclusion, ce premier tome de The Vanishing Girl s’est révélé original, assez surprenant et prometteur pour la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ember est une jeune fille qui est capable avant de s’endormir de se téléporter pendant 10 minutes, le seul problème est qu’elle ne contrôle pas où elle atterrit, ce qui peut entrainer des situations assez étranges.
J’ai bien aimé Ember, elle a un fort caractère, ne fait confiance à personne, est indépendante et surtout elle sait que son pouvoir est étrange et ne doit pas être révélé. J’ai trouvé son arrivée au centre assez intéressante du fait qu’elle pensait être en forme et que les instructeurs sont tous des fous. J’ai aussi aimé ses téléportations vers Adrian, elle découvre peu à peu ce que le gouvernement veut d’elle et elle n’apprécie pas le moins du monde.
Caden quant à lui est charmeur, il est attiré par Ember et il fait tout pour lui apprendre tout ce qu’il peut. Ça ne l’empeche pas de cacher un certain nombre de choses à Ember qu’elle devra découvrir par elle-même. Cependant, il veut la protéger et fera tout ce qu’il peut pour y arriver.
J’ai aimé l’histoire, elle est originale et le fait qu’Ember puisse se téléporter sans savoir où l’ai aussi. Le sujet est bien traité et même si il y a des petits défauts, je vois très bien le gouvernement américain faire une chose pareille. Par contre je n’ai eu aucune surprise quant à la trahison, c’était couru d’avance et je savais que cela arriverait.
J’ai quand même hâte de lire le second tome pour savoir ce qu’il va arriver à Ember et Caden, et surtout savoir si ils s’en sortiront indemne.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Pas captivée, trop jeunesse pour moi (ou alors je suis trop vieille?). Très cliché, je ne me suis pas attachée aux personnages...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :