THE GRACES

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 14 sept. 2016 | Archivage 31 oct. 2016

Résumé

Comme tout le monde, River Page est fascinée par les Grace, frère et sœurs. Comme tout le monde, elle est persuadée qu’ils ont la magie dans le sang. Et, comme tout le monde, elle brûle d’envie de devenir leur amie.

Elle se rapproche de Summer, la benjamine, et tombe sous le charme du ravissant Fenrin, l’aîné. Mais, au grand désespoir de River, la magie ne résout pas tout les problèmes...

Comme tout le monde, River Page est fascinée par les Grace, frère et sœurs. Comme tout le monde, elle est persuadée qu’ils ont la magie dans le sang. Et, comme tout le monde, elle brûle d’envie de...


Formats disponibles

FORMAT GF cartonné
ISBN 9782013976268
PRIX 18,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)

Chroniques partagées sur la page du titre

D’abord l’histoire, je l’ai adoré ! Le côté mystique et mystérieux de la magie m’a beaucoup plu. L’histoire est vraiment captivante, je ne me suis pas ennuyer une seule seconde tellement j’étais prise dans l’histoire.

Au début comme le personnage principal j’étais très intriguée par les Grace, je voulais, comme elle, découvrir leurs secrets mais au fur et à mesure de la lecture c’est le personnage principal qui m’a le plus intéressé. On n’en sait très peu sur elle, même pas son « vrai » prénom, River Page est le nom qu’elle s’est choisi. Je crois même qu’on a pas de description physique d’elle, ou presque pas. C’est assez déroutant, et ça éveille la curiosité ! D’un coup c’était ses secrets à elle que je voulais connaitre, je voulais comprend son intérêt pour les Grace, pour la magie etc.

Globalement tout les personnages sont intriguant, y compris les parents Grace et la mère de River. J’ai vraiment aimé suivre River, son caractère et sa psychologie sont très bien développés, et c’est ça le plus étrange, c’est ça qui la rend encore plus mystérieuse, on est dans sa tête, mais on n’en sait très peu sur elle.

Le déroulement des évènements m’ont surpris, bien que les retournements soient prévisible, j’étais tellement dans l’histoire que je n’ai rien vu venir ! C’est agréable de se laissé porter par une histoire.

Le style de l’auteure m’a beaucoup plu, il est agréable, fluide et prenant. Il y a beaucoup de rythme, bien qu’il y ait peu d’actions. Il y a beaucoup de suspense, j’avais tellement de questions, tellement d’hypothèses etc.

Bref, que dire de plus ?! En tout cas vous l’aurez compris ce livre est coup de coeur ! J’ai vraiment adoré l’univers, l’ambiance, le mystère etc. Les personnages sont surprenant, tout comme l’histoire, je le recommande puissance 1000 !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mon avis :

Les Grace incarnent la famille populaire, mais aussi la plus redoutée de la ville. Très unis, ils ne laissent personne se lier véritablement à eux. Personne ne les connait réellement et pourtant le monde s’en persuade : ils sont des sorciers. Admirés et craints. Séduisants et convoités. Mystérieux et terrifiants. Adulés et inaccessibles. Notre héroïne et narratrice, "River", est convaincue qu'ils attendent quelqu'un de spécial. Comme les autres, son obsession pour les frères et sœurs vit en elle en permanence. Leur glamour et leur sorcellerie demeurent un appel irrésistible. Elle décide donc de devenir cette personne spéciale, se composant un rôle sur mesure. Sont-ils réellement des sorciers ? La vérité s’incarne-t-elle dans ce qu'ils laissent paraître ? Faut-il les redouter ? La famille Grace a bien des secrets que River souhaite percer. Et plus que tout, elle veut comprendre leur magie.

Voici un livre qui m'a de suite intriguée. En tant qu'adepte de la wicca, tout roman parlant de sorcellerie m'attire. Ici, nous ne plongeons pas dans monde de magie fantastique avec baguettes et balais et encore moins dans un conte pour enfants, mais plus dans un univers magique païen ou wiccan, en connexion avec les éléments et la nature. Nous découvrons dans ce premier tome la fascinante famille Grace que tous redoutent autant qu'ils l'admirent. Les jumeaux Thalia et Fenrin, réputés pour leur charisme et leur beauté, étudient en dernière année au lycée. Quant à la populaire Summer, elle suit des cours avec notre narratrice. Les parents Grace, eux, demeurent discrets et à l'écart, dans une somptueuse maison dans les bois (je vous vois venir avec votre comparaison à Twilight, mais croyez-moi, elle en restera là). Notre héroïne, qui ne révèle ni son prénom ni sa réelle identité, nous confie en revanche très clairement qu’elle veut devenir leur amie, intégrer leur clan. De plus, elle ressent une très forte attirance pour Fenrin, ce surfeur énigmatique. De ce qu'elle nous laisse entendre, c'est en particulier à leur magie qu'elle s'intéresse. Œuvrant avec stratégie, elle va peu à peu s'approcher de son but. Elle, la nouvelle en ville (nous ignorons laquelle, nous apprenons juste que cela avoisine un océan), va parvenir à se lier d'amitié avec Summer et se voit prise sous les ailes des Grace. Mais elle semble avoir oublié que la magie ne saurait résoudre tous les problèmes...

Un choix narratif puissant et persuasif

Le gros point fort du roman réside probablement dans le choix narratif. C'est en effet River (comment se nomme-t-elle réellement?), qui nous raconte le déroulé des évènements. Rapidement, nous comprenons qu'elle s’enlise dans l'ambiguïté et ne peut faire preuve d’une véritable sincérité au sujet de ses intentions. Elle cache un secret au lecteur comme aux Grace. Elle induit avec malice et facilité le lecteur en erreur sur son compte ou celui des Grace. Nous pouvons alors la considérer comme une narratrice peu fiable même si c'est encore plus complexe qu'il n'y paraît. Elle nous explique ses stratégies et avancées et nous la suivons dans son intégration au cœur d'une famille atypique, mais unie. River semble chercher la magie dans la moindre action des Grace mais, très rusée, parviendra à feindre l'indifférence et l'amitié désintéressée pour gagner leur confiance. River incarne le personnage principal de cette histoire et bien entendu tout sera centré autour des Grace.

Les 3 adolescents Grace nous sont présentés du point de vue subjectif de River. Ainsi ils ne demeurent accessibles qu'au travers de son récit et, même si elle nous dit beaucoup de choses, ils nous restent quelque peu inconnus et superficiels, mystérieux. Sans doute est-ce d'ailleurs la volonté de notre narratrice que de garder main mise sur la personnalité des Grace et ne dévoiler que peu de choses fondamentales à leur sujet. Du reste, nous percevons aisément ses sentiments pour les uns ou pour les autres à sa façon de les aborder dans son histoire. Elle racontera l'une d'entre elles comme un personnage plat et sans intérêt alors que nous voyons bien qu'il suffirait de gratter pour dévoiler quelqu'un de très intéressant. Volontairement, elle cache des vérités au lecteur. Clairement, nous déduisons qu'elle ne souhaite pas partager son accès privilégié à ce cocon familial. Toutefois, les personnages formant le clan le plus populaire du coin nous fascinent. Difficile de résister au charme de Fenrin, impossible de ne pas admirer la sublime Thalia et compliqué de s’opposer à l'amitié surpuissante de Summer. Quant aux parents, il est évident qu'il nous reste encore beaucoup de choses à apprendre d'eux.

Un twist habile et efficace, une intrigue addictive

Le cœur de l'intrigue nous apparait donc comme assez "banal" dans un premier temps, avec cette jeune fille au passé flou (et qu'elle ne dévoile pas vraiment) qui veut intégrer une famille riche et s’abandonner à leur protection, devenir leur amie privilégiée. Même si elle nous livre des indices, il demeure très ardu de comprendre ses véritables intentions. Le thème de la magie s’avère évidemment central et la question qui nous préoccupe reste de savoir si oui ou non cela existe, mais surtout si oui ou non les Grace sont sorciers. Fondamentalement, nous ne pouvons que nous interroger sur le but de River : pourquoi cette magie l'intéresse-t-elle véritablement? Et c'est là que d'une intrigue presque classique le roman adopte une tournure... surprenante et fascinante.

En effet, soudain, un énorme retournement de situation, un twist brutal arrive et le lecteur prend une gifle magistrale. À partir de ce moment et jusqu'à la fin, les actions et rebondissements se placent hors contrôle et nous nous demandons pourquoi nous n'avons rien vu venir. Ce retournement du cours des choses est purement brillant et stupéfiant. River nous apparait sous un autre jour ainsi que tout notre récit. Rien que pour un tel bouleversement, le roman en vaut la peine et ne se fait que plus addictif. Impossible de poser le livre une fois la tornade de révélations arrivée. Et nous sentons que le prochain tome nous livrera bien des choses qu’il nous reste à apprendre.

L'écriture de Laure Eve, assez simple (et non simpliste), est fluide, agréable, convaincante et entrainante. S'il n'y a pas autant d'actions que cela, le livre n'en reste pas moins absolument addictif. Difficile de poser le roman en cours de lecture, il se dévore à une vitesse folle. D'ailleurs, la fin du tome nous invite à nous jeter sur la suite et promet de nouvelles situations et révélations fascinantes. Les Grace sont-ils des sorciers ? Lisez et vous saurez. Ou pas. Obtenons-nous des réponses ? Oui, mais pas forcément celles que nous attendions. N'oubliez pas, notre narratrice use et abuse de mensonges et stratégies, elle n'est pas fiable. Souvenez-vous aussi que le twist change toute la donne et que nous sommes amenés à reconsidérer le récit sous un jour nouveau. Gardez à l'esprit ce que River souhaite : s'intégrer au cœur d'une famille inaccessible. À quel prix ? Dans quel but ? Lisez, et peut-être comprendrez-vous.

Des avis opposés mais presque un coup de coeur

Enfin, j'ai pu voir des avis très opposés sur Goodreads au sujet de ce livre et je voulais y apporter ma propre lumière. Si pour moi ce livre flirte avec le coup de cœur, d'autres ont accusé le coup d'une amère déception après lecture. Il me semble évident que, comme pour chaque roman, une expérience de lecture reste toujours différente d'un lecteur à l'autre. Nous n'avons pas tous le même vécu, pas tout lu les mêmes histoires, pas tous les mêmes attentes. Les avis reprochent assez régulièrement un manque de profondeur au récit. Pour moi, cela s'explique par le flou volontaire que la narratrice jette sur cette histoire, cette sorte de voile qui ne donne accès qu’à ce qu'elle a choisi de nous livrer. Cette particularité incarne pour moi une force : nous ne connaissons pas vraiment son passé, ni la ville de l'action, ni même véritablement le pays, nous restons dans le brouillard et c'est pour mieux nous y capturer. De plus, il est aussi soulevé le manque de construction des personnages de la famille Grace. À cela je réponds que nous n'y avons accès que via River à nouveau, narratrice obsédée par cette famille et qui prend la main sur ce qu’elle va nous montrer, c’est-à-dire ce qu'elle souhaite. Nous ne saurions alors capturer l'essence même de chacun. Toutefois, certaines choses se dévoilent et s'affirment, ne doutons pas que les prochains tomes apportent des éléments substantiels. Quant à River, indéniablement, elle choisit de rester dans la brume, elle se met à distance et se protège, noyée dans ses mensonges et dissimulations, et avancera probablement à merveille ses pions pour la prochaine partie. River ne saurait être un personnage bon ou attachant. À la limite de l'anti-héroïne, elle reste peu fiable et ne cherche pas notre approbation. Après tout, nous ne sommes pas les Grace...

En bref
Un premier tome à l'univers fascinant qui nous plonge dans le monde mystérieux des Grace. Un twist central bluffant et parfaitement orchestré, impossible de deviner quand il va survenir. Le choix narratif occupe ici une place déterminante et nous entraine dans l'obsession d'une jeune femme pour une famille étrange et soudée. Avec un monde aussi vaste et autant de questions, nous ne pouvons qu'attendre le second tome avec la plus grande impatience.

5/5 ou 19/20 presque le coup de coeur !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Rien que la couverture nous invite à découvrir le mystère des Graces. On est tout de suite dans l’ambiance avec tous ces symboles…

Les Graces sont connus de tous dans la ville, ils sont admirés, adulés, bref tout le monde les aime, ils sont pleins de mystères et séduisants. Au lycée il y a les jumeaux Fenrin et Thalia ainsi que Summer leur cadette, ils sont très populaires mais sont connus pour ne pas se lier d’amitié très longtemps avec les gens. Ils sont connus aussi pour être des sorciers et c’est pour ça qu’ils fascinent.

River, fraîchement arrivée dans la ville, est elle aussi obnubilée par la fratrie, par leur magie mais comment faire pour se démarquer des autres ?

Déterminée à s’intégrer à ce cercle et à percer leur secrets, River va tout faire pour atteindre son objectif.

Mais à trop s’approcher du soleil on risque de se brûler les ailes…

Ce roman m’a beaucoup plu, ici la magie ne se fait pas avec des baguettes et des formules magiques où on verrait des sorcières sur un balai mais beaucoup plus dans l’aspect wiccan avec la culture des herbes, l’importance des éléments eau, feu, vent, terre, l’utilisation d’outils comme l’athamé…. On est vraiment dans une magie qui travaille avec la nature moins spectaculaire mais plus en accord avec l’environnement.

Ce qui est vraiment fascinant dans ce roman c’est que la magie reste mystérieuse, on ne sait pas vraiment si elle existe tout au long de la lecture. En fait on se retrouve au même point que River parce qu’on n’est pas sûr que les Graces soient de vrais sorciers. Ils laissent planer le doute, ne révèlent rien mais ne démentent jamais. Le mystère reste vraiment entier et c’est pour ça qu’ils sont fascinants. Cette atmosphère de doute m’a vraiment rendue addict au récit, il fallait que je sache à tout prix le fin mot de l’histoire.

Bon le sujet principal c’est les Graces, tout ce clan mystérieux, au point où l’héroïne nous est totalement inconnue. En effet on ne connaît pas son vrai nom puisqu’elle s’en choisit un au début du roman, on ne sait pas à quoi elle ressemble. On connaît peu de choses de son passé, à part qu’il s’est passé quelque chose avec son père et que le sujet est tabou. Il n’y a que les Graces qui comptent, elle se modèle totalement pour leur plaire, au point de peut être se perdre elle même.

Et malgré qu’on en sache peu, on s’attache à elle parce qu’on partage cette même obsession.

Obnubilé par la lumière des Graces, on ne se préoccupe pas vraiment de River au début mais au final elle prend de plus en plus de place et on s’aperçoit qu’elle est une véritable énigme elle aussi. L’écriture est tellement bien tournée et fluide qu’on bascule d’un mystère à un autre tout en douceur. Au final j’ai lu 400 pages sans m’en rendre compte.

Et cette fin… elle annonce du bon pour le tome 2

En bref, une histoire qui pourrait sembler banale, vue et revue et donc sans grand intérêt, se révèle captivante et addictive. Je vous conseille fortement ce livre. L’attente du tome 2 va être une torture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Que dire de ce livre ? J'ai d'abord été attirée par la couverture, elle était mystérieuse bien que colorée et magique. Je me suis donc lancée. Au début, je ne cernais pas très bien le personnage principal, River, elle se disait banale et inintéressante. Elle voulait, comme tous les autres, intégrer le cercle des Grace. On ignore si c'est à cause du mâle de la famille, Fenrin ou si c'est la magie qui l'intéresse. Et c'est bien là le nœud de l'intrigue : les secrets ! Ce que l'on peut prendre au début pour un simple livre de magie sur les adolescents nous surprend par ses nombreuses couches nous forçant à creuser chaque personnage et à nous interroger sur chaque phrase qu'ils ont prononcé. J'imagine déjà des suites possibles et j'ai hâte de voir ce que l'auteur nous prévoit étant donné son art dans les rebondissements multiples.
Je le recommande donc vivement pour des lecteurs qui aiment la magie, ceux qui cherchent plus que des histoires d'amour et pour qui la psychologie et l'essence même des personnages sont importantes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’ai vu le roman passé sur le fil d’actualité de BettieRose Books, j’avoue qu’il m’a grandement intrigué et je n’ai pas été déçue.

« River Page » est comme tous les adolescents de son lycée, elle est fascinée par les Graces, les jumeaux, Fenrin et Thalia et leur petite sœur, Summer. La famille Graces inspirent l’admiration et la peur à la population. River est attirée par eux comme un papillon vers la lumière, au risque de se brûler les ailes.

The Graces est un roman à la première personne, choix narratif qui n’est pas anodin au fur et à mesure que nous avançons dans le roman. Nous suivons l’histoire à travers les yeux de River, une adolescente solitaire et secrète. Dès les premières pages, nous rentrons dans le vif du sujet, River nous parle des trois enfants Graces qui sont dans son lycée. Avec un petit côté obsessionnel, elle nous pousse vers eux, attiré par leur beauté et leur magie. Des rumeurs courent sur les Graces, mais une retient surtout l’attention de River, les Graces seraient des sorciers, dans le genre Wiccan et River pense que la magie peut la réparer.

Découpé entre deux parties, le roman nous entraîne sur les pas de la sorcellerie, mais surtout sur ceux du mensonge. Bien que River finisse par avoir une place privilégier au sein des Graces, les enfants restent assez mystérieux sur leur vie. Summer est la plus extravertie et si elle laisse entrevoir quelques révélations, ces dernières n’entraînent que plus de questions. Quant à Fenrin et Thalia, ils sont aussi opposés qu’ils sont jumeaux. Fenrin enchaîne les conquêtes, n’empêchant pas River de tomber sous son charme et d’être attiré par lui. C’est lui qui dévoile quelques informations sur Thalia et sa relation avec Marcus. Ce dernier est un élève de leur lycée traité en paria dont les rumeurs disent qu’il harcèlerait Thalia. Cette dernière est dévouée à sa famille et leur croyance.
En fin de compte, on observe que la magie autour des Graces est assez sombre, si on ne les voit pas pratiquer directement, plusieurs signes montrent un attachant à des pratiques fantastiques.

Le lecteur oscille tout au long de sa lecture entre la certitude et le doute. De nombreuses questions se posent sans réelle assurance d’avoir des réponses. De plus, River, nom qu’elle se donne elle-même au cours du roman, reste mystérieuse quant à sa vie passé. On sait assez peu de choses alors qu’elle est notre narratrice et est censée nous guider dans notre lecture. On découvre une famille décousue, à priori par sa faute, d’où ses tentatives pour se réparer, elle et sa famille. Finalement, le contexte reste bien flou pour le lecteur avançant à tâtons dans un roman de plus en plus sombre.

The Graces est une série en deux tomes prometteuse. Laure Eve a su jouer avec son lecteur, distillant des soupçons sur tous les personnages, ne sachant à qui faire confiance, même à notre narratrice, le lecteur tourne les pages jusqu’au twist qui va tout bouleverser.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est d'abord la couverture qui m'a tapé dans l'oeil puis le résumé : énigmatique, qui promettait révélations, mystères et secrets. J'avais vraiment envie de me plonger dans cet univers pour savoir de quoi il s'agissait. Je dois vous dire que je me suis vite plongée dedans, si les 2-3 premiers chapitres font office de présentation du cadre et nous permettent de comprendre la situation, le reste du livre se lit très vite ! Je pense que je vais me répéter le long de cette chronique mais vraiment j'ai été happée par cette histoire.

On y découvre River, une adolescente un peu à l'écart et qui décide subitement de se faire comme amis, les gens les plus populaires et craints du lycée. C'est vraiment l'aura de mystère qui les entoure que l'on a envie de découvrir avec River, les choses qu'ils cachent, qu'ils taisent, voir qui se cachent derrière la façade. J'ai trouvé que cette atmosphère rappelait un peu les ambiances dans les livres de Cat Clarke, pleines de secrets, attendant la révélation ou le drame !
Je me suis plus attachée à l'histoire qu'aux personnages, c'est assez particulier car si on suit River dans sa progression, son amitié avec les Graces, on a en réalité très peu d'informations sur elle, en fait, je n'arrive même pas à la visualiser, tout tourne autour des Graces, comme si le reste n'était pas intéressant, c'est perturbant, à la limite de l'obsédant mais vraiment prenant !

Les allusions à la magie et aux sortilèges sont vraiment très intéressantes, je m'attendais à ce qu'elle soit extrêmement présente mais au final cela reste assez subtile, à la manière des wicca, jusque la fin. River a aussi sa part de mystère, comme je vous le disais on a peut d'info sur elle et de fait on attend ses révélations aussi, on attends qu'elle confie ses secrets.
Les révélations, les événements de fin m'ont vraiment surprise, retournée à tel point que je ne sais que vous dire. Lisez-le !

Le style de l'auteur est très bon, elle travaille les mots de façon à ce que l'atmosphère se dégage bien du roman, de façon à vraiment vous embarquer, vous happer. Ce livre est vraiment addictif ! Je ne peux pas vous en dire plus, il faut le lire.
Une excellente découverte !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci aux éditions Hachette Romans et NetGalley de m’avoir offert la possibilité de lire « The Graces » de Laure Eve. C’est un roman que j’avais déjà repéré depuis sa sortie VO grâce à sa jolie couverture mais surtout parce que le thème tourne autour de la sorcellerie. J’ai lu trop peu de romans à ce sujet et « The Graces » tombait à pic pour satisfaire mes envies du moment.

Les membres de la famille Grace attisent tous les regards. Leur beauté et les mystères qui tournent autour d’eux émerveillent tous ceux qui croisent leur chemin. River ne déroge pas à la règle. Au lycée, elle ne peut s’empêcher d’observer de loin Summer, Ferin et Thalia Grace. Elle aimerait devenir leur amie mais comment une fille aussi en retrait pourrait s’approcher des trois lycéens les plus populaires ? Et pourtant ce n’est pas ça qui va l’arrêter. Notre héroïne a décidé qu’elle se démarquerait coûte que coûte et que les Grace l’accepteront dans leur cercle fermé. Sa motivation n’en est que plus grande car la famille Grace est spéciale, ce sont des sorciers.

Je voue un culte aux livres qui me surprennent et qu’est-ce que j’ai été servie avec ce roman ! « The Graces » est divisé en deux parties. La première partie nous présente l’intrigue et les personnages. L’histoire avance tranquillement comme un bon young adult classique. La deuxième partie va prendre un tournant totalement inattendu. J’ai été littéralement prise dans un tourbillon d’émotions grâce aux nombreux rebondissements et à des révélations qui m’ont laissée bouche bée ! J’ai une immense admiration envers les auteurs qui prennent des risques en sortant des chemins battus et Laure Eve s’y est prise à merveille.

Je n’ai éprouvé aucun attachement pour River et pourtant son personnage m’a énormément plu. Elle change des héroïnes habituelles. On voit le monde à travers ses yeux puisqu’elle est la narratrice et cela la rend bien mystérieuse.

« The Graces » est un roman magique à l’ambiance mystique et tout ça dans un monde contemporain. La tournure originale que prend le livre plaira aux amoureux des surprises. Ce premier volet annonce un second tome très prometteur avec de nombreuses révélations qui je l’espère pourra répondre à mes questions. J’ai déjà hâte de retrouver ces personnages intrigants, vivement 2017 !

Cet avis vous a-t-il été utile ?
Aucune

Pour ceux qui ont l'impression que les romans fantastiques pour ados se ressemblent tous, un roman qui va détromper vos certitudes !
A première vue, l'intrigue semble assez banale: une fratrie entourée d'une aura de mystère, qu'on soupçonne de pouvoirs magiques, fascine tout le lycée, notamment Fenrin, le beau gosse à qui personne ne résiste, et une nouvelle, assez insignifiante, prête à tout pour faire partie de leur univers. Pourtant, on découvre peu à peu que les secrets ne sont pas seulement l'apanage de la famille Grace...
Ce roman réussit à échapper aux écueils les plus communs du genre grâce à des retournements de situation assez originaux, et surtout une intrigue bien menée, qui en fait un véritable "page-turner". Ca ne se lit pas, ça se dévore!

Aucune
Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai plongé toute entière dans ce bouquin sans plus me poser de questions. Le début est plutôt mystérieux, on suit une héroïne dont on ne connait pas le vrai prénom et qui choisit de se faire appeler River. On ne sait pas grand chose sur elle à part qu'elle vit seule avec sa mère depuis le départ de son père. Elle semble un brin étrange et je n'ai pas compris pourquoi elle tenait tant à devenir amie avec la fratrie Grace. Eux aussi ils sont nimbés de mystère et j'ai adoré !

J'ai adoré découvrir tous ces adolescents et les secrets qui rayonnent autour d'eux. J'ai été totalement captivée par ma lecture et c'était presque un supplice de devoir poser mon livre, j'avais tellement envie d'en apprendre plus ! Je l'ai donc lu très rapidement et j'étais presque triste de l'avoir terminé. C'est très rythmé, on ne s'ennuie jamais et on se prend le twist qui survient vers le milieu du livre en pleine pomme ! J'ai été bluffée, je ne m'attendais tellement pas à ça !

Tous les personnages sont intéressants et bien travaillés, ils sont tous assez mystérieux et on a très envie de découvrir tous leurs secrets. Je ne me suis pas attachée à l'un d'entre eux en particulier mais je les ai tous aimé et je dois dire que j'ai même tremblé pour eux à certains moments de l'histoire. J'ai parfois eu du mal à comprendre les réactions de River mais je me dis qu'à sa place, j'aurai sans doute ressenti la même fascination pour la famille Grace. Car il faut bien avouer que cette famille a tout pour fasciner les gens qui lui sont extérieurs. Les fêtes données en l'honneur des anniversaires des jumeaux par exemple m'ont laissé sans voix et pleine de curiosité.

C'est très bien écrit, d'une fluidité très agréable. Les pages se tournent sans que le lecteur s'en rende réellement compte et l'histoire avance à grands pas. Je crois avoir compris que la suite allait arriver bientôt (courant 2017 en fait) et je sais déjà que je vais me régaler à en découvrir encore plus à propos de la famille Grace et de River. J'ai hâte !

Une super découverte que je vous conseille vraiment !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

The Graces est un roman captivant où jusqu’au bout on se demande mais qui sont les Graces ?
La malédiction qui plane autour d’eux n’est jamais évoquée de manière directe, toujours sous-entendu, et en tant que lecteur, on doute, on a envie de creuser pour savoir si tout ça est vrai.
En même temps, on ne voit que le point de vu de River. Une jeune fille à l’apparence très secrète mais qui au final, est très calculatrice. On ne sait pas aussi ce qu’elle nous cache car il est clair que la disparition de son père n’est pas si évidente que ça.
Tout ça mélangé, à un monde très adolescent et empreint de tension au bon moment, fait de cette histoire un subtil mélange de mystère qui sera maintenu jusqu’à la toute fin au grand plaisir de ces lecteurs.
The Graces est un roman à découvrir et à ne plus lâcher.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :