Les premières funérailles

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 5 janv. 2023 | Archivage 25 déc. 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Lespremièresfunérailles #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Qu’est-ce que la réalité ?
Celle que nous voyons, celle que nous vivons, celle que nous interprétons ou celle que nous rêvons ?


Issu d’une famille de médecins qui ont révolutionné la chirurgie esthétique, un enfant très laid grandit dans un Paris détruit par une guerre dont personne n’a le droit de parler, mais qui a été reconstruit en plus beau.
Le destin lui offre une beauté luciférienne. Que va-t-il en faire ? N’est-ce pas une malédiction quand on est né au royaume des apparences ?
À l’âge de trente-trois ans, il est enfermé et vit ses derniers instants. Pendant cette ultime nuit, il retraverse son existence : la cruauté du monde de l’enfance et de l’adolescence, du monde de la nuit, du monde du travail dans une entreprise américaine de la Tech, du monde des affaires en Chine, de la solitude, de la perte des illusions…
Avec cette question qui le poursuit : peut-on survivre à ses premières funérailles et vivre enfin libre ?

Qu’est-ce que la réalité ?
Celle que nous voyons, celle que nous vivons, celle que nous interprétons ou celle que nous rêvons ?


Issu d’une famille de médecins qui ont révolutionné la chirurgie...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782809846485
PRIX 20,00 € (EUR)
PAGES 448

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Etre la première à rédiger une critique est une position quelque peu délicate surtout concernant le premier roman d'un auteur. Je remercie à cet égard les editions Archipel de m'avoir donné l'opportunité d'accéder à ce livre en avant première.

Plongés dans un dystopie d'un Paris après la guerre et en proie au terrorisme, nous accompagnons un jeune garçon dans sa quête d'identité et de sens. Fils d'un chirurgien reconnu, il a l'opportunité (après un terrible accident) de bénéficier d'une nouvelle technologie qui lui permet d'avoir un visage d'ange. Mais cette nouvelle beauté ne rime pas avec bonheur et elle plonge le jeune homme dans un désarroi profond. Sans repères et avec des parents absents, le garçon se perd rapidement dans un monde consumériste futuriste qui ne lui promet rien et qui ne le fait pas rêver. Petit a petit, il s'isole, se consume et se détruit dans les ténèbres d'une dépression liée à une vie et des privilèges dont il ne veut pas...

Dès les premières pages, j'ai immédiatement été attirée par le style de l'auteur. Direct, franc et poétique, il évoque d'entrée de jeu la folie qui touche son personnage avec une vraie sincérité. Enfermé dans un asile à attendre la mort et en proie à ses pensées les plus sombres pour nous renvoyer dans la passé de sa vie et faire les comptes.

Le récit est à la première personne pour être en contact direct et permanent avec les pensées du personnage. J'ai particulièrement aimé suivre les réflexions du personnage, sans filtre, et avec la brutalité qui peut assiégé les jeunes esprits.

Les événements s'enchaînent rapidement au début, l'enfance du personnage est particulièrement bien décrite, notamment en ce qui concerne la construction psychologique du personnage et ses relations familiales. Les premiers echecs, les premières decouvertes, les premières désillusions, et une toile de fond permanente : un esprit sombre,triste, dépité et trop alerte sur les défauts et disparités du monde qui l'entoure. La dépression pose ses premières bases et on la sent gangrèner l'esprit du personnage à travers son discours intérieur.

On apprend également à découvrir ce nouveau monde, apres guerre, avec des disparités sociales à leur apogée, enlisé dans un consumerisme à haute dose, et victime d'une nouvelle forme de terrorisme. Cet univers aurait pu, a mon sens, étre encore plus développé tellement il était intéressant en ce qu'il est un miroir grossisant de la société actuelle.

Un vrai bémol c'est que l'histoire commence à s'enliser à la fin de l'adolescence. L'attrait pour la boisson et la drogue comme solution de repli est un aspect intéressant à explorer, notamment pour un personnage en souffrance psychique, avec les fausses promesses, l'illusion du remède, l'anesthésie aux souffrances du monde... Mais était il vraiment nécessaire d'y consacrer plusieurs dizaines de pages jusqu'à épuisement ? Le personnage finit malheureusement par tourner en rond, coincer dans son schéma de pensées et sans évoluer ni apprendre de lui même. Le texte finit lui même par se répéter et se paraphaser sans plus vraiment avancer.

Et puis, l'aventure reprend un peu de souffle et le personnage repars sur de nouvelles rencontres. Certaines touchantes, d'autres plus superficielles mais toujours instructives sur le moi profond du personnage. Je trouve dommage que ces passages soient peut etre traités trop rapidement (contrairement à la drogue et l'alcool) alors que c'est un véritable moteur du récit : l'intriguante babystarr qui lui ressemble plus qu'il ne le croit et auprès de qui il a beaucoup à apprendre, la découverte des premiers émois innatendus pour son amie malade, la rencontre de L.... Ces aventures font évoluer plus rapidement le personnage que le temps qu'il passe a ressasser sans cesse les memes pensées et réflexions (monde injuste, perte de sens, etc...).

Finalement, alors que le personnage choisit enfin de reprendre sa vie en main et prendre des risques pour ce qui lui semble juste, il est confronté à la dernière des désillusions, celle de l'impossibilité de faire changer le monde, ce qui finit de le pousser dans la folie.

Une jolie conclusion pour un texte fort et sombre avec en filigrane de vrais plaidoyers contre certaines parties du système actuel.

Je recommande vivement !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Belle écriture. Dommage que le livre soit si sombre et sans aucun espoir. Le monde décrit est très triste sans idéal de vie pour la jeunesse.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Issu de parents chirurgiens qui ont révolutionné la chirurgie esthétique, le narrateur est un enfant conçu naturellement mais très laid. Quand après un accident, son père lui donne une beauté extraordinaire,il perd pied et sombre dans la satisfaction de ses plus bas instincts.
C'est un abandon.
J'ai voulu donné une chance à ce livre mais à la moitié j'ai laissé tomber car je ne comprenais pas où il voulait nous mener.
C'est terriblement triste, noir, glauque. Une dystrophie ou les humains ne sont plus totalement humain car modifiés génétiquement. Une épidémie de suicide touche Paris rien qu'au contact de l'autre. Le narrateur qui semble s'enfoncer de plus en plus loin dans la désillusion.
Malheureusement, ça ne l'a pas fait pour moi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?