Au temps des femmes galantes

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 16 sept. 2022 | Archivage Aucune

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Autempsdesfemmesgalantes #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Le XVIIIe siècle fut celui des lumières et des grands philosophes, mais aussi celui du libertinage galant qui offrit aux femmes une voix jusqu'alors inégalée dans des domaines aussi divers que l'art, la politique, les sciences et la finance. En suivant le parcours de vie du Roi de France, Louis XV, on rencontre et découvre toutes ces femmes qui ont dominé la pensée de leur temps, qu'elles soient de simples concubines ou des impératrices de vastes contrées. Fascinant XVIIIe siècle, où le libertinage galant n'est pas un simple jeu mais l'une des armes les plus efficaces, grâce au pouvoir de la séduction.

Le XVIIIe siècle fut celui des lumières et des grands philosophes, mais aussi celui du libertinage galant qui offrit aux femmes une voix jusqu'alors inégalée dans des domaines aussi divers que l'art...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9791035980009
PRIX 7,49 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Que voila un livre intéressant qui remet en perspective pour ceux qui n'ont pas nécessairement les connaissances et la curiosité historique de se pencher sur l'histoire de la galanterie et des femmes galantes. Et c'est par le biais du règne du roi galant par excellence, Louis XV et de ses favorites, aux goûts élégants, et aux influences sur les arts et la culture. Et oui, n'en déplaisent à certains/certaines, galanterie et place prépondérante et écoute des femmes peuvent exister. J'ai beaucoup souri en lisant ce texte qui m'a permis de retrouver des dames et des messieurs que je connais bien (merci l'expérience et la curiosité qui ne sont pas les privilèges de l'âge).. On y retrouve du beau linge certes, mais aussi de grands peintres, des artisans menuisiers, des bronziers, la naissance de la manufacture de Sèvres, des philosophes pas toujours bien éclairés (apprécier Catherine II de Russie, oui, mais non pour ma part, même si c'est une sacrée bonne femme !). Quelques coquilles dans le texte à corriger et l'on parle d'annus mirabilis (année des miracles) et non miribilis, il me semble.. C'est amusant d'y noter les prémices de la psychanalyse (et oui, Louis XV était un homme secret et souvent déprimé, il n'aimait pas son rôle de roi et il me semble aurait préféré être bourgeois, car c'était un homme de grande culture, travailleur acharné, négociateur hors pair, sachant faire le tri entre la basse cour de la cour et la réalité pour autant qu'elle lui parvenait dans le monde clos dans lequel il vivait). J'y ait retrouvé la Cateau, femme savante comme la voisin, mais qui n'envisageait pas l'usage des plantes sous le même aspect (les plantes soignent, mais tuent aussi).. L'auteure a choisi un fort joli pseudonyme qui colle magnifiquement au texte. L'histoire finit mal pour beaucoup des personnages de notre histoire : la Pompadour va mourir après plusieurs fausses-couches, la Du Barry est poignardée dans le dos par le jeune noir qu'elle avait élevée et éduquée au moment de la révolution française : elle sera décapitée. Il reste les témoignages magnifiques de cette époque culturellement parlant très riche et au compte financier de l'état français beaucoup moins bancals qu'avec Louis XIV. Louis XV avait de bonnes idées et n'a pas eu le temps de les réaliser : la mort est venue le prendre à une époque où la vaccination n'existait pas encore. Merci à l'éditeur Bookelis et NetGalley, ainsi qu'à l'auteure de remettre les choses en place pour les nouvelles féministes de notre époque.

Cet avis vous a-t-il été utile ?