Des échos de sang et de crocs

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 19 oct. 2022 | Archivage 12 oct. 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Deséchosdesangetdecrocs #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

« J’implore ta pitié, Toi, l’unique que j’aime... du fond du gouffre obscur où mon cœur est tombé. »


Vivre dans un gouffre, je connais bien ça. Mon père m’y a constamment jeté. Je n’étais jamais assez bien, jamais assez, tout simplement. Et puis, l’obscurité est une vieille amie. Il m’y a souvent plongé. Je suis trop tendre, je suis sa honte.

« Pourquoi n’es-tu pas doué comme Anastase pour abattre ces maudits Loups ? »

Quelques coups pour me motiver, quelques blessures émotionnelles pour me contrôler. Les Loups et les Chasseurs, ça ne se mélange pas. C’est comme aimer un homme, ça ne se fait pas. Mais maman sait que je n’ai jamais été très obéissant.


Les enfants subissant la violence deviennent-ils fatalement des monstres ?


#MM #Loupgarou #friendstolovers

« J’implore ta pitié, Toi, l’unique que j’aime... du fond du gouffre obscur où mon cœur est tombé. »


Vivre dans un gouffre, je connais bien ça. Mon père m’y a constamment jeté. Je n’étais jamais assez...


Formats disponibles

ISBN 9791038114272
PRIX

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

La quatrième de couverture m’a beaucoup intriguée et je dois avouer qu’après la lecture du roman, je ne m’attendais pas du tout à cela. J’ai beaucoup aimé cette lecture, elle est vraiment différente de ce dont j’ai l’habitude. Le fait de sortir de ma zone de confort aurait pu me mettre mal à l’aise, mais comme j’ai retrouvé des thèmes connus, tels que les métamorphes et leur univers, cela m’a permis de me raccrocher à quelque chose et je me suis laissée embarquer par cet univers sombre, empli de violence, mais pas seulement.

Mikhaïl est hanté par son passé, il a tout quitté avec son ami d’enfance, Anastase, pour commencer une nouvelle vie, loin de tout ce qu’ils ont pu connaître, loin de la violence au milieu de laquelle ils ont grandi. En devenant étudiant aux États-Unis, il pensait mener une vie normale et paisible avec Anastase, se faire de nouveaux amis, même si cela est très compliqué pour lui. Mais les souvenirs de son passé le hantent et refont surface de plus en plus souvent, menaçant de le submerger à chaque instant. Les événements tragiques se déroulant aux alentours de la ville ne l’aident pas non plus à rester serein. Des meurtres sauvages sont perpétrés et il va finir par se demander si son père n’est pas derrière tout ça, pour le ramener et finir de lui gâcher la vie…

C’est très compliqué de parler de ce roman, il est centré sur Mikhaïl, sa vie, son passé, ses souvenirs, ses sentiments pour son meilleur ami qu’il refoule jusqu’au moment où… C’est une lecture qui vous retournera le cerveau, vous pensez avoir compris de quoi il retourne, que les événements qui s’enchaînent sont logiques et que la fin, même si difficile à accepter, a un sens. Finalement, lors des deux derniers chapitres, l’autrice prend toutes vos certitudes et les balance aux ordures. C’est à ce moment-là que vous vous souvenez des indices semés au fil des chapitres, surtout vers la fin, et que vous vous dites que cette femme est un génie !

En bref, je ne peux que vous conseiller de lire ce roman, vous passerez par tout un panel de… plein de choses. C’est un roman qui ne laissera personne de marbre, il est parfois difficile de se repérer au milieu des souvenirs de Mikhaïl et de sa réalité, mais une fois la dernière page lue, soit vous vénérez Phoenix Pharell, soit vous renoncez à lire un autre de ses titres. Je pense que pour ce type de livre, c’est tout ou rien, pour moi cette autrice est un génie !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mikhaïl a été élevé dans un violence inouï. Son père, chef d'un clan de chasseur de loup-garou puissant, l'a élevé dans l'espoir qu'il soit comme lui : sanguinaire et sans foi ni loi. Sauf que Mikhaïl est loin de satisfaire les attentes de son père, mais c'est sans compter l'aide de Anastase qui va tout faire pour le sauver l'honneur de son ami et l'aider à supporter la vie avec son père. Jusqu'au jour où ils arrivent à quitter la Russie pour les États-Unis et vivre une nouvelle vie. Mais qui dit nouvelle vie, dit nouveau désirs et est-ce que ça signifie vraiment le droit au bonheur ?

Je suis clairement dans une période de lecture avec des êtres surnaturel, c'est au moins la 4e livre sue j'enchaîne sur le sujet. Enfin bref, revenons à nos moutons, enfin à nos loups.

Je vais déjà parler de la plume de Phoenix. C'est une plume que je ne connaissais pas du tout, donc c'était une totale découverte pour moi. Dans l'ensemble, j'ai plutôt bien apprécié sa plume que j'ai trouvé détaillé, construite et descriptive. Il y a pas mal de moments où les scènes sont décrites avec beaucoup de détails, et cela nous permet de bien nous immergé dans l'univers qu'elle a construit. Cependant,j'ai trouvé à certains moments quelques longueurs qui m'ont fait un peu décrocher du livre. Je ne suis malheureusement pas rentrer dans tout le livre du début jusqu'à la fin et j'ai trouvé certains passages un peu long et un peu difficile à comprendre (je vais expliciter cela un peu plus bas). Ce qui fait que j'ai parfois perdu le fil de ma lecture, mais tout à mu se remettre dans l'ordre et j'ai pu finir tranquillement ma lecture.

Ce que j'ai trouvé difficile à comprendre, c'est l'alternance de temps entre le masse et le présent. En effet, plusieurs fois dans le livre, on remonte le temps en se plongeant dans les pensées de Mikhaïl. J'ai trouvé que ces passagess entre passé et moment n'étaient pas assez bien marqué et plusieurs fois j'ai dû revenir en arrière pour bien comprendre la temporalité de la scène où j'étais. Ça m'a un peu freine dans ma lecture et m'a un peu dérangé. Après je vais être honnête, même si sur le coup ça me gênait, ça ne m'a pas empêche d'apprécier ma lecture et de la savourer.

Au niveau de l'histoire, on est plongé dans un monde qui s'affronte entre les loup-garou et les chasseurs. Un peu à la manière Teen Wolf, les deux monde ne sont pens censés se rencontrer, mais on sait tous que ce n’est pas ce qu'il va se passer. J'ai bien aimé cette dualité entre les deux mondes et les problèmes que ça provoquent entre les différents personnages. Cette dualité est intéressante à suivre et surtout à comprendre. Au début du roman on part avec un postulat qui se révèle faux quand on en apprend plus. J'ai aimé découvrir cette nouvelle vision du monde et surtout de comprendre comment se passe la manipulation qu'à subit Mikhaïl auprès de son père.

C'est d'ailleurs cette partie assez psychologique qui m'a le plus plu. De voir comment le père de Mikhaïl a insteulentalisé les loup-garou en une espèce dangereuse et qu'il faut détruire complètement. Les objets qu'il utilise sont partant et j'aurai bien aimé en voir plus. Voir davantage toute la manipulation et l'idéologie qu'il implante dans l'esprit de son fils. C'est une thématique importante.

Au niveau des relations entre les personnages, celle qu'entretiennent Mikhaïl et Anastase est belle je trouve. Il y a une amitié, une solidarité avant d'avoir de l'amour (même si c'est plus compliqué que cela). Cette relation est construite sur une base blanche et belle et ça change radicalement de l'univers dans lequel Mikhaïl évolue en étant petit. Cependant, il ne faut pas prendre tout pour argent comptant dans cette relation car elle nous offre énormément de surprises au fur et à mesure de l'histoire. J'ai été abasourdi pat la tournure qu'elle prend à la fin et par les révélations faites.

D'ailleurs,ne voyez pas que le roman va vous donner toutes les réponses au milieu du livre. On est bien loin des intrigues résolus en 10 pages. La fin est étonnante et on ne la voit pas vraiment venir. Je pense que si je relis ce roman une deuxième fois, je verrai plus facilement les détails qui nous amène à cette fin. Je peux vous dire que sur ce coup là, Phoenix a très bien su gérer cette chute. On ne peut pas s'y attendre.

Même si j'ai vu des choses qui m'ont un peu dérange, ça reste une bonne lecture et une lecture qui m'a plu. J'ai aimé cette sombreur dans le récit et cette violence sous-jacente. C'est un roman qui n'est pas fait pour tout le monde, c'est certain. Donc attention à vous si vous vous y mettez.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :