Une saison

Intrépides et séductrices, les héroïnes Victoria vont conquérir l'Histoire !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 1 juin 2022 | Archivage 31 juil. 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #UnesaisonCollectionVictoriaRomancehistorique #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Londres, 1815
Meryelle est face à un choix impossible : laisser sa petite soeur de 15 ans contracter un mariage de convenance, ou se sacrifier et trouver un époux d'ici la fin de la Saison. La mort dans l'âme, Meryelle cède pour protéger Mable, trop innocente et naïve. Elle plonge donc une fois de plus dans les bals, au milieu des hypocrisies et des faux-semblants. 
Tout vole en éclat après une danse au bras du colonel Jasper Fitzwarren : non seulement il est séduisant et intriguant, mais il prétend en savoir beaucoup sur la mort de William, le frère aîné de Meryelle... De révélations en contradictions, Meryelle doit-elle se fier à son coeur plus qu'à sa raison ?

A propos de l'auteur
Mérida Reinhart vit en Nouvelle-Aquitaine dans un écrin de verdure, entourée de son conjoint, de ses deux chiens, d’une montagne de livres et d’une théière bien garnie. Elle aime exprimer la magie du monde et de l’amour dans ses textes qui sont avant tout pour elle des vecteurs d’espoir. Lorsqu’elle ne lit pas ou n’écrit pas, elle pâtisse avec plaisir et sera toujours prête à vous offrir une bonne tasse de thé.

Londres, 1815
Meryelle est face à un choix impossible : laisser sa petite soeur de 15 ans contracter un mariage de convenance, ou se sacrifier et trouver un époux d'ici la fin de la Saison. La mort...

Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782280477987
PRIX 4,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Avant de commencer à donner un avis qui reste subjectif, je voulais remercier Harlequin pour le service de presse ainsi que Mérida Reinhart pour la naissance de son œuvre.
Très gros coup de cœur pour cette romance historique, elle a tout ce que j'aime et même plus !
Evoquons tout d'abord la plume de l'auteure, il me semble que j'ai une romance de Noël d'elle dans ma pile à lire. Sinon, je ne connais pas vraiment Mérida Reinhart. C'est l'occasion donc de la découvrir dans un de mes genres de prédilection dans la romance : la romance historique. Je dois dire que j'aime beaucoup la plume de l'auteure. On arrive à se plonger très rapidement au XIXe siècle avec ses coutumes, ses mœurs... La plume de l'auteure est à la fois légère, intense en émotions et piquante à l'instar de son héroïne, Meryelle. Elle est donc plaisante à lire et on dévore les pages rapidement. Il est incontestable que l'auteure apprécie Les Chroniques des Bridgerton puisque j'ai pu remarquer plusieurs similitudes comme le diamant du bal, la tante de Meryelle qui rappelle lady Danbury... Cela ajoute une autre saveur à la lecture car je me suis prise au jeu de chercher les quelques similitudes. J'adore et j'aime beaucoup ce que nous propose Mérida Reinhart en alliant la légèreté à l'intensité des émotions et au poids des responsabilités. Mention spéciale aux titres des chapitres qui m'ont fortement plu.
Quant à la stratégie d'écriture, je ne suis pas du tout surprise par les choix de l'auteure car c'est ce qu'on retrouve habituellement dans une romance historique. En tout cas, c'est simple et efficace. Effectivement, l'auteure utilise un point de vue omniscient se concentrant principalement sur Meryelle. C'est judicieux d'avoir ce point de vue pour qu'on puisse rentrer dans l'histoire et retourner au Londres du XIXe siècle. Il y a quelques anachronismes mais on pardonne très facilement car il est évident que l'auteure a voulu être la plus crédible et la plus réaliste possible. J'aime la romance historique car la plupart des auteur.e.s travaillent et peaufinent les moindres détails pour être crédible et en raccord à l'époque. Imaginez qu'une héroïne sorte un : "Wesh, mate-moi ce gars." Ça ne le fait pas du tout ; il y a donc des codes à respecter. C'est pourquoi Une saison est la preuve du travail de l'auteure qui a cherché à se rapprocher le plus du XIXe siècle dans ses enjeux, ses mœurs...
Au niveau des émotions, nous avons un arc-en-ciel d'émotions tant des émotions positives comme l'amour, l'humour que des émotions négatives comme la colère, la tristesse... On ne peut pas rester insensible en lisant ce livre.
Pour conclure, Mérida Reinhart est une belle découverte pour une plume magique : beaucoup d'émotions, de la légèreté. On est plongé immédiatement à Londres du XIXe siècle, dans les bals, les festivités. C'est une bonne romance historique dans sa structure.

Poursuivons la chronique en évoquant l'intrigue. J'ai eu l'impression que le livre s'inscrivait dans la même lignée que Les Chroniques des Bridgerton. On peut noter plusieurs similitudes mais cela est lié au fait que l'histoire se déroule au XIXe siècle et à Londres. Sinon, j'ai adoré cette romance historique assez classique dans le fond. Mérida Reinhart se débarque pourtant avec son enquête autour de ce qui s'est passé entre le frère de Meryelle et la sœur de Jasper. J'ai trouvé cela intéressant car ça pimente l'intrigue et ça permet d'aborder d'autres thèmes. Concernant les thèmes, on en retrouve plusieurs que ce soient des thèmes classiques comme atypiques. Nous avons tout d'abord l'amour, la famille et l'amitié. Ensuite, nous retrouvons d'autres thèmes plus originaux comme l'être et le paraître qui a son importance, la position de la femme au XIXe siècle qui est très importante à tel point qu'on a une certaine vision féministe assez plaisante. On a également le chagrin, la pression sociétale, etc. Je n'en dirais pas plus mais cette romance historique fourmille de thèmes aussi intéressants les uns que les autres.
Concernant le cadre spatio-temporel, il est tout à fait crédible et cohérent. En effet, l'histoire se déroule dans 2 endroits de l'Angleterre. Nous avons le domaine familial qu'héritera Meryelle à la mort de son père et Londres. Ce sont deux univers diamétralement opposés entre la campagne et la ville, entre le naturel et les faux semblants. On peut dire que Meryelle trouve refuge dans la demeure de sa tante. C'est là où elle est vraiment elle-même sans les responsabilités, sans la pression sur son statut de célibataire, etc. J'ai trouvé cela intéressant d'avoir deux endroits bien distincts géographiquement parlant. Sinon, on a plusieurs lieux liés à la vie mondaine : entre les bals, les fêtes, les promenades... On enchaîne différents lieux.
Quant au rythme, je n'ai rien à dire là-dessus car il est bien maîtrisé avec des prolepses pour accélérer le rythme et des moments descriptifs pour le ralentir.
Enfin, les faits et gestes des personnages sont totalement en adéquation avec le passé et le caractère des personnages, sans oublier leur évolution. Ainsi, la cohérence et la crédibilité sont toujours au rendez-vous.
Pour conclure, nous avons une intrigue mêlant classique et originalité avec des thèmes intéressants. On se retrouve bien au XIXe siècle en Angleterre à survivre à la saison pour trouver un mari pour Meryelle tout en cherchant à découvrir plus sur la mort de son frère.

Achevons la chronique en parlant des personnages. Pour ma part, mes chouchous sont Meryelle et Jasper, c'est-à-dire nos protagonistes.
Je vais tout d'abord vous présenter Meryelle. J'ai adoré Meryelle qui est à la fois surprenante et attachante. Elle est attachante car elle se sacrifie pour sa sœur en se trouvant un mari pour sa énième saison. Elle n'y va pas par bonté de cœur mais par sacrifice. J'aime également le fait que Meryelle reste quand même une jeune femme innocente avec des petits défauts liés à sa condition de femme célibataire à l'époque. Pourtant, elle en a vu des vertes et des pas mûres. C'est pourquoi l'héroïne est si crédible. Ensuite, Meryelle est surprenante car on sent qu'elle étouffe sous le poids des convenances et sous la pression de sa mère. Heureusement, elle va être loin d'elle et va s'imposer quitte à choquer tout le monde avec son caractère, ses propos. C'est une femme libre et résolument moderne pour son temps surtout qu'elle va gérer le domaine familial à la mort de son père. J'adore ses nombreuses qualités comme son humour, sa gentillesse, sa sensibilité, son soif de vérité, sa détermination.
C'est au tour de Jasper de passer à la casserole. Notre colonel a tout pour nous plaire mais il me rappelle énormément Simon dans Les Chroniques des Bridgerton. Il a tout pour plaire avec une bonne situation, il a de l'argent, il est charmant et beau. Il est presque le prince charmant mais il a aussi des défauts qu'on découvre au fur et à mesure comme tirer des conclusions hâtives et d'autres. Jasper n'a qu'un seul objectif : sauver l'honneur de sa défunte sœur en cherchant la vérité. Ce qui explique pourquoi il refuse de se marier, d'avoir des enfants et tout car il est tellement concentré sur le passé qu'il oublie de voir l'avenir. Il me plaît fortement et j'ai aimé son évolution.
Quant à la relation entre Meryelle et Jasper, j'aime beaucoup leur relation. Quand ils se rencontrent pour la première fois, c'est évident qu'il y a eu de l'attirance voire un coup de foudre. Pourtant, Jasper déteste Meryelle à cause des fameuses histoires du passé. Ils vont se soutenir dans cette quête de vérité mais certains évènements vont faire en sorte qu'ils se rapprochent encore plus à tel point qu'ils vont contracter un mariage "arrangé". J'ai beaucoup aimé comment ils se comportent l'un envers l'autre car ils dépassent les convenances imposées par la société, ils restent eux-mêmes avec leur fragilité, leur humour, etc. J'adore !
Pour les personnages secondaires, nous retrouvons certains clichés ambulants comme la jeune sœur encore naïve et innocente, la mère qui ne pense qu'à la réputation, la tante sympathique... En tout cas, ils remplissent tous parfaitement leurs fonctions en aidant ou en s'opposant aux protagonistes. Petite dédicace à Alexander Poppe qui est notre boulet national, notre Nigel (NDLR : regardez la série Les Chroniques des Bridgerton la saison 1, vous comprendrez)
Nous avons donc des protagonistes attachants, sensibles avec un certain caractère. Ils se démarquent quand ils sont ensemble en surpassant les convenances, en étant eux-mêmes. Ils sont liés par un évènement qui peut ternir leur relation. Le passé va-t-il les éloigner ou les rassembler ? Faut-il rester dans le passé ou avancer dans l'avenir ?

Pour conclure, j'ai eu un coup de cœur pour cette très belle romance historique. J'aime les romances se déroulant au XIXe siècle, celle-ci je l'adore pour plusieurs raisons. Tout d'abord, j'aime beaucoup la plume de Mérida Reinhart qui donne le ton à ce livre. Ensuite, j'ai adoré l'intrigue mêlant classique et originalité. L'immersion est parfaite ! Enfin, les protagonistes subliment l'ensemble.
J'ai hâte de lire les autres romances de la collection Victoria qui sont sorties.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Chers lecteurs, ça vous direz de partir dans la belle ville de Londres des années 1815 ? De vivre une saison et de peut être découvrir votre âme sœur ? Si c'est votre souhait le plus cher, je ne peux que vous insister à plonger dans cette magnifique romance historique pleine de surprise et de passion.


C'est déjà le deuxième livre que je lis de cette auteure et je suis conquise par sa plume. Elle a un style à la fois riche et fluide qui est tout a fait agréable à lire. Elle arrive à nous immerger avec facilité dans son univers de part ses descriptions détaillées et aussi grâce aux personnages qu'elle a créé. L'intrigue est certes classique, mais elle fonctionne vraiment très bien. On voit que l'auteur s'est bien renseignée sur l'Angleterre du 17ème siècle, sur l'étiquette. On voit aussi l'influence de la célèbre Jane Austen, dans la romance que l'auteure nous propose ici. Moi qui adore Jane Austen, vous aurez compris que j'ai adoré une saison. La construction de l'intrigue est tout à fait cohérente, je ne me suis pas ennuyée un seul instant, alors que j'aime quand il y a plus d'action. Ici ce n'est pas le cas, mais la passion que dégage les personnages principaux m'a amplement suffit. C'était captivant de suivre Meryelle dans une de ses dernières saisons afin de trouver un époux convenable.


Meryelle est une héroïne douce mais avec du caractère. Sa mère la considère déjà comme une vieille fille, alors qu'elle veut juste trouver un époux qui n'en a pas après sa dot assez conséquente. Sa rencontre avec le colonel Jasper Fitzwarren lui laissera un gout amer en bouche, mais très vite ils vont se trouver un passé commun qui va les rapprocher inexorablement.


En conclusion, si vous aimez les romances historique à la Jane Austen, avec une histoire d'amour douce et passionnée et avec du suspens, vous adorerez "Une Saison". Je recommande !

#Amour - #Passion - #Londres - #Choix - #Désir - #Sacrifice

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :