Fuck Me or Love Me !

Par l'autrice de "My Fucking Boss"

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 11 mai 2022 | Archivage 31 mai 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #FuckMeorLoveMenewromanceennemiestolovers #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

De la fuckzone à la lovezone
 
Pas d’attentes, pas de sentiments, juste du plaisir.
Voilà le deal que Missy et Matteo ont conclu.

Pour Missy, c’est l’occasion idéale d’apporter un peu de légèreté dans sa vie. Car, depuis sa sortie de cure de désintoxication, elle est obligée d’affronter les conséquences de ses erreurs et de redoubler d’efforts pour obtenir le pardon de ses proches. Alors, ce fuckfriend est le moyen rêvé d’oublier ses problèmes. En plus, aucun risque qu’elle tombe amoureuse d’un artiste fauché  !

Pour Matteo, les relations avec les femmes se limitent en général à quelques heures. Ouvrir son cœur, c’est prendre le risque de se le faire piétiner  –  il a bien retenu la leçon avec son ex. Mais il doit avouer que, malgré ses airs d’héritière de la jeunesse dorée, Missy lui a donné envie de déroger à son habitude des plans d’un soir. Entre eux, c’est intense, électrique… et addictif.

À propos de l’autrice
Révélée sur la plateforme Wattpad,  Orlane Peggy  a déjà conquis plus de trois millions de lectrices grâce à ses histoires intenses, drôles et rythmées. Étudiante en conseil d'entreprise, elle vit au Cameroun.
De la fuckzone à la lovezone
 
Pas d’attentes, pas de sentiments, juste du plaisir.
Voilà le deal que Missy et Matteo ont conclu.

Pour Missy, c’est l’occasion idéale d’apporter un peu de légèreté dans...

Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782280476805
PRIX 6,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (EPUB)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Fuck me or Love me – Orlane Peggy

« Il n’y a pas de lumière sans ombre… »

Le défi continue. Du 5 mai au 5 juin 2022, j’élargis mes horizons et fais de belles découvertes. Par ailleurs, je fais également de nouveaux défis, comme le Mini-Challenge #2. Mais celui-ci, je vais le faire en DOUBLE : avec cette chronique et une autre qui apparaîtra demain. Vous découvrirez sur La Passionnée de nouvelles chroniques en tout genre, en toute forme. Laissez-vous charmer!

« On ne peut pas se préparer à cette douleur, ce sentiment qui vous lèche de ses flammes incandescentes à la perte d’un être cher. »

Missy Campbell aurait tout fait pour sa famille, pour ses frères, pour son père… pour sa mère. Cependant, lorsque cette dernière est décédée, Missy a perdu ses repères. Elle n’a pas pu supporter la douleur, la perte, la détresse… Elle est donc tombée dans l’alcool, dans la drogue et dans le sexe… Elle a eu un accident avec son frère aîné, Milan, le rendant paraplégique. Elle a entaché la réputation de son frère avec sa toxicomanie. Et elle a perdu ses amies avec ses frasques et ses trahisons. Par conséquent, son père l’a envoyée au loin afin qu’elle reprenne le contrôle de son corps et de ses actes : En désintoxe.

« Il y a deux choses que j’ai comprises avec un train de retard : 1) la douleur ne disparaît jamais, on apprend juste à vivre avec; 2) Andrew David a été l’instigateur de ma descente aux enfers. »

À son retour, Missy est prête à faire face au regard des autres, aux jugements. Cependant, elle doit également demander pardon. D’abord, à Neva, sa meilleure amie de jeunesse. La séparation était dure, longue. Et cette dernière lui pardonnera rapidement. Toutefois, elles étaient trois avant… Et ce trio se termine par Heidi qui, elle, est loin d’être prête à blanchir leur passé. En plus de demander une seconde chance à sa famille et ses amis, Missy retourne aux études, à sa résidence, où elle fera la rencontre du mystérieux et ténébreux artiste peintre, Matteo.

« -Le seul moyen de se délivrer d’une tentation, c’est d’y céder. Résistez et votre âme se rend malade à force de languir ce qu’elle s’interdit… »

Matteo Lombardi est un jeune homme qui voit la beauté derrière les sensations, derrière les sentiments, derrière les barrières… derrière la vraie beauté. Son exposition est donc sur les femmes, mises à nues. Il peint des femmes contre une rétribution. Mais lorsqu’il LA rencontre, il peut s’empêcher de penser à son regard troublé, à ses formes, à sa bouche… Elle sera sa muse, il en est certain. Cependant, il est également étrangement attiré par elle. Mais plus jamais il ne laissera son cœur entre les mains d’une autre.

« Et si elle prend cette initiative, cela signifiera qu’elle accepte d’être à la fois mon exutoire et un dommage collatéral. »

Toutefois, il ne pensait pas croiser sur quelqu’un d’aussi déterminé que lui… à le faire tomber amoureux!

« -… Certes, l’amour a deux volets, le moins sympathique étant évidemment le chagrin, mais c’est un risque qui mérite d’être pris, parce que c’est intrinsèque à ce sentiment, qui nous révère à nous-mêmes. Une drogue qu’on ne se lasse pas de consommer, car elle est naturellement addictive. C’est une émotion qui nous fait briller d’une lumière inépuisable, on plane rien qu’en inhalant une dose et, puisque ça régente les relations humaines, on ne saurait s’en passer. On ne devrait même pas s’en passer. L’amour, on l’accepte avec le côté pile et le côté face. Comme j’aime le dire, c’est tout ou rien. »

Dans ce Mini-Challenge #2, j’ai tout simplement gardé MA voix : Autant sur Instagram, Twitter, Facebook, etc… j’aime décrire en quelques phrases mon ressenti, une petite synthèse. Par ailleurs, j’aime également dire à qui est recommandé le livre, qui est susceptible de l’aimer. Dans toutes mes chroniques, je suis constructive. Cela m’arrive parfois de ne pas aimer un roman, cela ne m’empêche pas de sortir ses points forts : ce roman peut être aimer par d’autres personnes. Mais afin de participer correctement à ce challenge, j’ai décidé de respecter ces critères ET d’en essayer un nouveau : que vous verrez demain!

Orlane Peggy a une plume divertissante et entraînante. Dès le début, j’ai été hypnotisée… bouleversée. Certes, ce début m’a touchée personnellement, ayant perdu ma maman d’une manière similaire. Ses personnages sont attachants, différents et particulièrement complexes. C’est Missy, le personnage que j’ai préféré. Par sa détermination à se faire pardonner, par sa compréhension envers les autres, par sa douceur malgré les évènements… Elle a succombé au charme de Matteo.

Une romance ADDICTIVE, attrayante. Sensuelle. Douce. Attendrissante. 9/10

Merci pour ce service presse intense et addictif.
#FuckMeorLoveMenewromanceennemiestolovers #NetGalleyFrance #romance #NewAdult #fuckzone #lovezone #attentes #sentiments #plaisir #sentiments #erreurs #pardon #Picasso #fuckfriend #secondechance #passé #addictions #suggestiondelecture #lecturedumoment #lecturedusoir #chronique #servicepresse
#ChallengeNetGalleyFR #NouveauxHorizons #MiniChallenge #Défis #Challenge #servicespresses #exclusivité #nouveauté #écoute #lecture #reading #livre #books

Résumé :
De la fuckzone à la lovezone

Pas d’attentes, pas de sentiments, juste du plaisir.
Voilà le deal que Missy et Matteo ont conclu.

Pour Missy, c’est l’occasion idéale d’apporter un peu de légèreté dans sa vie. Car, depuis sa sortie de cure de désintoxication, elle est obligée d’affronter les conséquences de ses erreurs et de redoubler d’efforts pour obtenir le pardon de ses proches. Alors, ce fuckfriend est le moyen rêvé d’oublier ses problèmes. En plus, aucun risque qu’elle tombe amoureuse d’un artiste fauché!

Pour Matteo, les relations avec les femmes se limitent en général à quelques heures. Ouvrir son cœur, c’est prendre le risque de se le faire piétiner – il a bien retenu la leçon avec son ex. Mais il doit avouer que, malgré ses airs d’héritière de la jeunesse dorée, Missy lui a donné envie de déroger à son habitude des plans d’un soir. Entre eux, c’est intense, électrique… et addictif.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :