La Danse du panda

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 4 mai 2022 | Archivage 4 juil. 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LaDansedupanda #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Anne Damour.

La vie de Danny Malooley part à vau-l’eau : il élève seul son fils  de onze ans, Will, qui n’a pas dit un mot depuis la mort de sa mère un an plus tôt ; son propriétaire le menace pour qu’il rembourse  les deux mois de loyer de retard et, cerise sur le gâteau, il a perdu son travail. Inspiré par des artistes de rue qu’il a vus gagner pas mal d’argent, il décide de les imiter et dépense ses cinq dernières livres dans un costume de panda défraîchi. Ainsi déguisé, il exécute quotidiennement un piètre numéro de danse dans un parc, où il voit un jour son fils se faire brutaliser. Il lui porte  secours et, pour la première fois depuis un an, Will recommence  à parler. Ignorant qu’il s’adresse à son père, le petit garçon confie sa douleur et sa tristesse au panda dansant. Danny voit en cette ruse un moyen de se rapprocher de son fils et de regagner enfin  sa confiance, mais pourra-t-il lui révéler son identité ?
Peuplé d’une galerie de personnages hauts en couleur,  ce premier roman à la fois désopilant et très touchant  est un magnifique hymne à l’amour entre un père et son fils.

« Un conte inspirant. » Woman’s Weekly

« L’histoire joyeuse et profonde d’un père  et d’un fils qui se retrouvent. » Daily Mail

Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Anne Damour.

La vie de Danny Malooley part à vau-l’eau : il élève seul son fils de onze ans, Will, qui n’a pas dit un mot depuis la mort de sa mère un an plus...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782253134701
PRIX 14,99 € (EUR)
PAGES 416

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers ma Kindle (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Danny, veuf, père de Will, onze ans, qui ne parle plus depuis de décès accidentel de sa maman un an plus tôt, gère, ou du moins essaie de gérer au mieux sa vie familiale et professionnelle, jusqu'au jour où il perd son travail.
Ne voulant pas inquiété son fils, il ne lui dit rien et par le plus grand des hasards, se trouvant dans un parc et voyant des artistes de rue gagner correctement leur vie, il décide d'en faire autant en se déguisant en Panda dansant.
Sa rencontre avec Kristy va lui permettre de progresser et de s'inscrire à un concours des arts de la rue, ce qui lui permettrait de gagner une bonne somme d'argent et de payer son loyer.
Cette histoire de panda, de relation familiale, de relation humaine est magnifique.
On passe un très bon moment de lecture avec ces personnages attendrissants, drôles, emplis de volonté pour s'en sortir.
Un roman Feel good qui fait du bien.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

4,5/5
#LaDansedupanda #NetGalleyFrance
Avant tout merci à NetGalley France et aux Editions Préludes pour m'avoir permis de lire ce livre avant sa publication ( 4 Mai).
Je soulignerai dans un premier temps la traductrice Anne Damour pour son travail.
Ce livre fait passer le lecteur par tout un éventail de sensations, du rire au larmes, de la colère, au mal-être.
Le style est fluide et l'histoire est simple. Danny et Liz formaient un couple, avec Will leur enfant, Ils réussissaient à vivre car chaque parent travaillait. Puis soudain un accident de voiture, Liz décède, Will dans la voiture s'en sort, mais il décide de ne plus parler. Danny effondré dans sa douleur, tente de maintenir la famille par son maigre travail, mais n'y parvient pas, Après son licenciement, à bout de ressources il va décider de devenir artiste de rue, car il avait déjà observé qu'ils gagnaient bien leur vie. C'est avec beaucoup de tendresse que l'auteur nous parle du rapprochement au départ improbable de se père avec son fil, il va amener ces deux souffrances individuelles, à ne former plus qu'une équipe soudée. Un magnifique livre sur le deuil, et sur la famille, mais surtout sur le lien père-fils.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comment ne pas craquer pour ce titre et cette couverture, mais aussi cette phrase du The Sun qui nous promet « un roman sensible entre humour et émotion » ? Pour moi, ça a été impossible et j’ai bien fait, car j’ai passé un bon moment de lecture.

On va immédiatement faire la connaissance de Danny qui est un personnage que l’on va suivre tout au long du roman. Danny était en couple avec Liz et, ensemble, ils avaient un fils, Will. Malheureusement, Liz n’est plus de ce monde et Danny va devoir élever seul son fils, ce qui ne va pas être une mince affaire pour lui. Danny va devoir accepter que Will ne veuille plus parler, mais il va aussi devoir accuser le coup de la perte de son emploi. Vous l’aurez compris, ça fait beaucoup pour notre père de famille. Mais, il va se redresser et, petit à petit, il va reprendre pied.

Je vous parlais de la phrase d’accroche de la couverture qui m’avait attirée. Eh bien, je peux vous dire que plus on avance dans le roman, plus elle prend son sens et nous semble très juste car ce roman, c’est un véritable condensé d’émotions. On passe par de la colère, de la tristesse, mais, rassurez-vous, on sourit beaucoup aussi et on ne voit pas les pages se tourner tant la plume de l’auteur est fluide et entrainante.

L’auteur aborde le rapprochement père-fils avec beaucoup de sentiments et on est touché par cette relation. Je me suis énormément attachée à Danny et à Will qui sont deux personnages cabossés par la vie qui apprennent à se reconstruire. Et cette reconstruction est remplie d’amour et de tendresse.

Danny et Will sont les protagonistes principaux de ce roman, c’est un fait, mais nous allons aussi rencontrer beaucoup de personnages secondaires qui sont complètement atypiques et qui vont apporter leur petite touche à l’histoire. L’auteur a vraiment su les rendre intéressant chacun à sa façon.

Soit, il y a le côté relationnel qui est mis en avant, mais il ne faut pas oublier le côté artistique qui fait le titre du roman. Au fil des pages, on croisera différents arts et j’ai aimé la façon dont l’auteur a intégré tout ça.

Bref, si vous cherchez un roman qui vous fera passer par diverses émotions et si vous aimez les histoires sur les relations père-fils, foncez ! Cet ouvrage est déjà disponible dans toutes les bonnes librairies ou en cliquant ici.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Danny et Willy sont en deuil. Liz est morte dans un accident de voiture en laissant son fils et son mari derrière elle. Danny est désormais père célibataire et essaye de tout gérer tout seul : un fils mutique, un propriétaire tyrannique et menaçant, sa perte d'emploi et son compte vide, et surtout son deuil et son chagrin. Willy, qui était dans la voiture lors de l'accident et a fait trois jours de coma, ne parle plus depuis le drame. Il est d'une infinie tristesse et subit le harcèlement scolaire dont il est victime sans broncher. Un jour, Danny au bord du gouffre financier tente le tout pour le tout et se déguise en panda pour danser dans la rue.
On est sur un gros coup de cœur ! Je ne comprends pas pourquoi j'en ai pas entendu plus parler!
J'avoue avoir hésité avant de commencer ma lecture, je m'attendais à un texte loufoque, cliché, triste. Pas du tout ! Le sujet de départ est lourd, avec ce deuil, les problèmes d'argent et le harcèlement scolaire de Willy sans compter son mutisme assourdissant. En ne disant rien, il hurle sa peine. Mais l'auteur, tout en restant respectueux réussit le tour de nous faire rire tout le long du livre.
C'est un texte tendre, imbibé d'humour et plein de joie de vivre. Je me suis attachée à ce père qui garde son humour, qui ne baisse pas les bras et donne absolument tout pour son fils. C'est modèle de courage et d'optimisme. Will est a fait fondre mon cœur de maman, je n'avais qu'une envie : le prendre dans mes bras et le consoler. On oscille entre l'émotion et le rire. Les personnages sont loufoques mais pas dans le cliché. Personne n'est vraiment méchant ou gentil, c'est des gens de la vraie vie qui font parfois des choses qui sortent de l'ordinaire et c'est ça qui est chouette. C'est aussi l'histoire de jolies amitiés et d'entraide.
Malgré tout le panel des sujets graves abordés avec justesse et pudeur, je le classerai dans les feel good car c'est un livre dont on ressort avec le sourire.
Bref, c'est un livre que j'ai vraiment beaucoup aimé et que je recommande à 100%. Franchement allez-y.
Je remercie chaleureusement Netgalley France et les éditions Préludes pour cette superbe lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :