Nos misères ne prennent jamais fin

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 9 mars 2022 | Archivage 11 juin 2022
ELIDIA, Editions du Rocher

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Nosmisèresneprennentjamaisfinépreuvenoncorrigée #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

D’abord il y a eu un livre que j’ai écrit. Et un deuxième que je n’ai pas réussi à commencer. Le jour où un collègue s’est suicidé dans la salle des profs, j’ai pensé que la vie ne m’intéressait pas assez pour que je continue d’écrire. J’ai tout abandonné. J’ai dû défier un jeune con à skate. Je ne savais pas skater. Alors on m’a dit d’aller voir ce type qui tenait une boutique en ville et qui était en fait Michel Houellebecq. Mais il ne m’a rien appris. Il a juste voulu que mes potes et moi tuons toute la bande des skateurs. Parce que c’était des vampires. Mais rien ne s'est passé comme prévu. Et les flics s’en sont mêlés suite à la découverte du macchab’ de Michel. Alors, on est allé terminer le travail et zigouiller les vampires. On a fini dans une discothèque à côté d’Etretat où l’on a passé une nuit en enfer. Je ne me souviens plus très bien ce qu’il s’est passé ensuite. J’ai été mordu. Je me suis réveillé avec cette marque dans le cou. La cicatrice ne s’est jamais refermée. Et un matin, j’avais un vagin au milieu de la gorge, en vrai. C’est là que ça a commencé à dégénérer. 

D’abord il y a eu un livre que j’ai écrit. Et un deuxième que je n’ai pas réussi à commencer. Le jour où un collègue s’est suicidé dans la salle des profs, j’ai pensé que la vie ne m’intéressait pas...


Note de l'éditeur

Julien Moraux a encore des ennuis et pas qu'un peu : un faisan qui l'attaque pendant son footing, une embrouille avec des skateurs, un prof qui se suicide, des vampires qui s'en mêlent, sans oublier le cadavre de Houellebecq sur les bras...

Julien Moraux a encore des ennuis et pas qu'un peu : un faisan qui l'attaque pendant son footing, une embrouille avec des skateurs, un prof qui se suicide, des vampires qui s'en...


Actions promotionnelles

Après Mais rien ne vient (2019), roman jubilatoire, délirant, tarantinesque, autour de la figure de Gérard de Villiers, et qui a été remarqué par les critiques : Livres Hebdo, Marianne... prix Joseph, Julien Moraux récidive avec Nos misères ne prennent jamais fin, tout aussi délirant, trash, brillant...

"Un des romans les plus drôles, les plus fins, les plus enlevés, les plus foutraques, les plus n'importe quoi qu'il nous ait été donné de lire depuis longtemps" Vladimir de Gmeline, Marianne

Blurb envisagé de Nicolas Mathieu (prix Goncourt 2018/ 500 000 ex gd format + poche)

Après Mais rien ne vient (2019), roman jubilatoire, délirant, tarantinesque, autour de la figure de Gérard de Villiers, et qui a été remarqué par les critiques : Livres Hebdo, Marianne... prix...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782268106977
PRIX 16,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Envoyer vers ma Kindle (PDF)