Parcours Commando

Lu par Thomas Marceul avec la participation de l'auteur
Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 29 sept. 2021 | Archivage 5 janv. 2022
Audiolib, Essais et Documents

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #ParcoursCommando #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Issu d’une fratrie de quatre enfants, le jeune Alain est le seul à être confié à l’Assistance publique. Privé d’amour et de repères familiaux, Alain entame sa vie d’adulte en délaissant rapidement les bancs de l’université pour passer du temps avec des garçons aussi fascinés que lui par Michael Corleone, le « héros » du film Le Parrain. Ensemble, ils décident de se faire une place au sein de la petite voyoucratie marseillaise et enchaînent les délits.

À la faveur d’une rencontre aussi brutale qu’inattendue, le jeune homme rompt avec son milieu pour rejoindre l’école des fusiliers marins de Lorient, avant de se porter volontaire pour le stage commando. Là, les épreuves endurées seront autant d’étapes lui permettant d’expier les erreurs du passé et de devenir un autre homme : Marius, soldat de légende de l’armée française.

Après une carrière opérationnelle sur laquelle il lève un voile discret, que ce soit au Liban, à Djibouti, en France ou en Côte d’Ivoire, Marius devient instructeur commando. Le documentaire À l’école des bérets verts le fait alors passer de l’ombre à la lumière. En 2011, il interprète quasiment son propre rôle dans le film Forces spéciales, de Stéphane Rybojad.

Plus qu’un récit autobiographique, Parcours commando est l’histoire extraordinaire d’un homme qui a su combattre ses démons intérieurs pour aller « chercher la foi » et vivre un destin hors du commun.

Une lecture immanquable de Thomas Marceul qui incarne à merveille la fougue et la détermination du jeune Marius. Avec la participation exceptionnelle de l'auteur.

Issu d’une fratrie de quatre enfants, le jeune Alain est le seul à être confié à l’Assistance publique. Privé d’amour et de repères familiaux, Alain entame sa vie d’adulte en délaissant rapidement...


Formats disponibles

FORMAT Livre audio, Intégral
ISBN 9791035406615
PRIX 24,95 € (EUR)
DURÉE 15 Heures, 51 Minutes

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (AUDIO)

Chroniques partagées sur la page du titre

Alain naît en 1965 dans une famille marseillaise dysfonctionnelle et marquée par la violence. Sa mère ne l’aime pas contrairement à son petit frère et à ses soeurs et le place durant deux ans dans un hospice de l’Assistance publique tenue par des carmélites, totalement dépourvues d’amour maternel. Il en souffrira beaucoup et apprendra la méfiance vis à vis des adultes, ainsi que la ruse pour se sortir des situations les plus difficiles. Il vit dans un quartier défavorisé, mais s’inscrit à la faculté de droit. Toutefois il a d’autres ambitions, il exerce un petit boulot de manutentionnaire tout en rêvant de devenir un parrain du milieu marseillais avec sa petite bande de voyous. Ils se donnent beaucoup de peine pour gravir les échelons de ce monde peu recommandable, commettant divers vols et menant la grande vie grâce à leur argent vite gagné et vite dépensé. Il nous raconte ce parcours avec beaucoup de verve et son charmant accent marseillais. Ses amis volent des explosifs pour le compte d’un bandit plus aguerri qu’eux et se font arrêter après en avoir fait la démonstration, pas de chance, Alain les accompagne et est pris dans la nasse. Lors de sa garde à vue, un premier flic peu scrupuleux l’insulte et le tabasse, avant qu’un jeune policier lui parle avec respect, mal à l’aise des excès de son collègue. Il le met en garde, l’avertissant que la voie qu’il suit ne peut l’amener tôt ou tard qu’en prison ou au cimetière, ce qui sera le sort de ses amis. Il lui conseille de devancer l’appel et d’en profiter pour changer de vie. Ses paroles font mouche et Alain décide de s’engager dans la marine, en particulier chez les fusiliers marins. Il veut en finir avec sa voie sans issue et s’offrir un avenir meilleur. Il intégrera cette école, puis le stage commando dont il sortira major avant d’intégrer le commando Beaufort durant vingt ans. Il devient ensuite instructeur et finira par jouer son propre rôle dans un film consacré aux forces spéciales. Durant son stage commando, Alain reçoit le surnom de Marius, à cause de son origine et prend ce pseudonyme.

Une fois de plus j’ai pu apprécier ce livre grâce à Audiolib et Netgalley que je remercie pour leur confiance. Je trouve que la non-fiction se prête à merveille au format audio, on a l’impression d’écouter une émission de radio. Ce livre dure longtemps, plus de seize heures, je trouve que c’est un peu limite, pourtant le livre papier fait moins de quatre cent pages. Comme l’histoire est passionnante et suit l’ordre chronologique, on n’est jamais perdu, de plus elle est racontée de manière truculente par l’auteur, ce qui fait partie de son charme. Toutefois des livres audio aussi longs peuvent devenir lassants. Le livre est très équilibré, une moitié est consacrée à son enfance et à sa jeunesse turbulente, j’ai trouvé le vol des pignons de pin particulièrement amusant… surtout en pensant que le héros avait pris le film Le parrain comme modèle. L’autre moitié parle de sa carrière militaire, née de sa volonté de se racheter une conduite, il insiste beaucoup sur son besoin de souffrir et de payer sa dette à la société. Il explique aussi en détail sa formation (dans les limites autorisées, bien sûr!) et quelques missions en Afrique ou ailleurs. Là aussi, certaines scènes sont cocasses, comme celle d’un entraînement durant lequel ils sont en train de voler des choux pour se nourrir et rencontrent des gendarmes, évidemment pas au courant qu’il s’agit de commando de marine et les prenant pour des gitans.

L’auteur a une très belle plume, très poétique et son récit est très vivant. Toutefois, même s’il parle de missions humanitaires, de sauvetage de ressortissants français, il est bien connu que les forces spéciales sont « les tueurs de la République » chargés des basses oeuvres et des exécutions extra-judiciaires, donc des assassins en uniforme, peut-être entre deux mission humanitaires, ce qui donne quand même les limites de ce personnage apparemment très sympathique, mais qu’on n’aimerait pas croiser au coin d’un bois (ou l’un de ses collègues). Marius insiste beaucoup sur le sens de l’honneur et de la fraternité qui soude ces troupes hors norme et les distingue des autres corps de l’armée. J’avoue ne pas partager cette vision et je suis bien contente que notre armée en Suisse n’abrite pas ce genre de troupes d’élite composée de chiens de guerre.

Ce témoignage est un formidable message d’espoir, on peut se relever de situation sans issue et évoluer, trouver sa voie. Même si je pense qu’en l’occurrence il est passé de voyou en civil à voyou en uniforme, mais ce n’est que mon point de vue et je ne porte pas l’armée (même pas la nôtre) dans mon coeur. Toutefois je ne peux que rendre hommage à ce parcours humain marqué par les épreuves et la volonté de s’en sortir, de devenir un homme respectable. Sa manière de raconter est vraiment très agréable et je ne peux que recommander chaleureusement ce livre à ceux qui veulent découvrir la face cachée de l’armée.

#ParcoursCommando #NetGalleyFrance !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne suis pas une habituée des textes autobiographiques et, malgré le lien fort qui me lie à l'armée, des histoires se déroulant dans le monde de la défense.
Mais quand j'ai vu ce livre sur la plateforme de Net Galley France j'ai ressenti le besoin de le lire.

Et quelle découverte ! J'ai tout aimé, des préfaces à l'épilogue. Et cette postface... Un très beau récit de vie(s). Bien sûr le passé de Marius m'a choqué et n'entre pas dans la conception, ma conception, d'un militaire, mais il a su démontrer que sa place était au sein des commandos marines.

Avec simplicité et honnêteté, il revient au fil des pages sur tout ce qui fait de lui, lui. Son enfance, son placement, ses années de délinquance, le déclic (sacré déclic d'ailleurs !) et enfin l'entrée dans la Marine, l'école, les commandos et sa carrière. Il nous embarque avec lui avec une plume étonnement poétique et agréable.

Un grand bravo également au lecteur du livre audio qui a rendu cette lecture particulièrement agréable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?