Guilty

L'affaire Diego Abrio

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 14 mai 2021 | Archivage 27 mai 2021

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Guilty #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Diego Abrio, 22 ans, purge sa peine de prison pour homicide volontaire.

Pourtant il va être relâché.

Sera-t-il libre ? Non !

Le peuple aura le droit de le tuer, ou de le protéger dans sa fuite.

Toi aussi. Vas-tu suivre son parcours sur l’application Guilty ? Participer à sa traque ? Ou…

Diego Abrio, 22 ans, purge sa peine de prison pour homicide volontaire.

Pourtant il va être relâché.

Sera-t-il libre ? Non !

Le peuple aura le droit de le tuer, ou de le protéger dans sa fuite.

Toi...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782700264241
PRIX 14,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (EPUB)
Envoyer vers mon Kindle (MOBI)

Chroniques partagées sur la page du titre

Pour faire face à la surpopulation carcérale, après trois ans d'emprisonnement, tous les prisonnier·es sont susceptibles au travers de l'utilisation de l'application Guilty d'être choisi par les utilisateurs-utilisatrices pour être relâchés et soumis à la volonté de tout un chacun. Diego, 22 se retrouve désigné par les votes et va devoir survivre à la traque dont il va faire l'objet.
Un rythme haletant qui suit le parcours de Diego pour déjouer la traque dont il fait l'objet. A travers le récit de cette fuite on découvre les raisons qui l'ont conduit en prison, comment il accepte sa culpabilité et comment tout s'est arrêté lors de l'accident qui a coûté la vie à sa petite amie. On assiste aussi au débat de société sur la violence, la justice, l'humanité. Les personnages qui jalonnent les déplacements de Diego permettent une pause et souvent un développement d'une de ses thématiques.
Je n'ai pas vu la fin de ce livre assez court en faite, arriver et je suis restée sur ma faim ! Sans doute pour nous amener à attendre avec impatience la suite de ce livre...
A lire, à lire, à lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

🧸Résumé🧸

° Diego Abrio, 22 ans, purge sa peine de prison pour homicide volontaire.

Pourtant il va être relâché.

Sera-t-il libre ? Non !

Le peuple aura le droit de le tuer, ou de le protéger dans sa fuite.

Toi aussi. Vas-tu suivre son parcours sur l’application Guilty ? Participer à sa traque ? Ou…

🧸Mon Avis🧸

° Merci à @netgalleyfrance et @rageotediteur pour m'avoir permis de lire ce roman ça parution sera le 14 mai 2021 et c'est un gros coup de cœur ce roman nous entraîne dans une chasse à l'homme entraînante passionnante on reste avec le personnage principal du début à la fin on reste en haleine tout du long passionnant vraiment passionnant pour tout lecteur qui en a marre de leur routine lecture ce roman va vous sortir de votre zone de confort il va vous emmener dans un univers sombre passionnant pour ma part il m'a donné des frissons début à la fin il faut à tout prix que vous lisez ce roman vous ne serez pas déçu est-ce que j'ai vu ce roman aura une suite sur une autre affaire mais dans le même style

° Éditions : @rageotediteur

° Auteur : @jeanchristophe_tixier

° Format: ebook

° Procuration : @netgalleyfrance

° Prix: 14,90€

° Note: ❤❤❤❤❤/5

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous suivons Diego qui purge une peine de prison et qui va être "sélectionné" pour participer à un programme. Celui-ci consiste à relâcher les détenus afin que la population les traques elle-même.

Ce livre nous emmène dans une chasse à l'homme qui nous tient en haleine tout le long du récit.

J'ai trouvé l'histoire originale. Le fait de voir la retranscription des messages que les personnages s'envoient permet de s'immerger encore plus dans le récit.

Le livre se lit en quelques heures tellement, on a hâte de savoir comment tout cela va se terminer. On a l'impression de vivre la traque avec Diego.

Sans trop en dévoiler, car l'histoire est assez courte, celle-ci apporte aussi une réflexion intéressante sur la justice en général et la violence.

En conclusion, j'ai bien aimé cette lecture et je suis impatiente de découvrir la suite qui devrait apparaître en octobre 2021.

Je remercie le site "NetGalley" et les éditions "Rageot" pour la découverte de ce livre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie les éditions Rageot et le site NetGalley de m'avoir permis de découvrir le dernier roman jeunesse de Jean-Christophe Tixier. La première de couverture de ce roman est très attractive même si elle est quelque peu agressive. Elle donne le ton du récit. L'histoire est très rythmée et l'on ne s'ennuie pas un seul instant. Pour désengorger les prisons, les autorités ont décidé de libérer certains prisonniers. Pour cela, elles laissent les internautes abonnés aux réseaux sociaux choisirent celui ou celle qui sera libéré(e). C'est donc ce qui arrive à Diego, notre héros. Il tente alors de survivre à une terrible chasse à l'homme organisée par des citoyens sans scrupule et avides d'une certaine justice. Il s'agit d'un premier tome et j'attends donc maintenant avec impatience la suite des aventures de ce jeune homme de 22 ans. Je recommande ce roman aux adolescents à partir de 14 ans.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans un futur plausible la sortie de certains détenus est soumise à un « vote du public » comme dans une téléréalité. Arrivé à 3 000 000 de votes en sa faveur il est libéré, sauf que ce n’est pas un soulagement… Car malgré la brutalité de la vie en prison ce n’est rien par rapport à ce que la personne va devoir affronter au dehors, équipée d’un bracelet électronique qui sert de mouchard elle sera traquée par tous ceux qui ont installés l’application « Guilty » à cette fin et qui ont quasiment carte blanche pour le tourmenter. Et c’est précisément ce qui arrive à Diego, le protagoniste principal de ce roman. Mort de peur face au déferlement de haine pure et à la brutalité auxquels il sait qu’il va devoir faire face, il n’a malheureusement pas le choix, il doit élaborer un plan et trouver un endroit où se réfugier pour échapper à ce sort pire qu’une peine de mort. Les heures s’égrainent, rappelées par le titre des chapitres, et on suit sa fuite durant laquelle il tente chaque jour de mettre ses poursuivants sur une fausse piste à 19h, heure à laquelle les informations de son mouchard sont transmises aux internautes.
Un livre qui fait fortement penser à un épisode de la série « Black mirror ». L’auteur a déjà exploré ce genre de récit, une chasse aux allures thriller, avec « Traqués sur la lande », mais l’action prenait alors place dans le passé et s’inspirait de faits réels.
Celui-ci a le mérite de bien décrire l’emballement des médias et des réseaux sociaux. En effet, le roman est entrecoupé de morceaux d’interrogatoires, de commentaires sur l’application Guilty et d’extraits d’une émission de radio populaire et sensationnaliste ce qui permet non seulement de donner davantage de dynamisme au récit mais aussi d’apporter un point de vue différent sur la situation de Diego et les réactions, souvent violentes, qu’elle suscite. Mais il interroge aussi les notions de justice et de culpabilité, soulevant ainsi des thèmes intéressants et complexes, que la palette de réactions des différents protagonistes permettra d’explorer de façon nuancée.
Mais c’est en premier lieu un thriller efficace qui fonctionnera certainement très bien auprès des ados et qui a priori donnera lieu à une ou des suites.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce roman, terriblement addictif, nous assistons en tant que spectateur à la traque de Diego, un criminel, jugé responsable du meurtre de sa petite amie dans un accident de voiture, puisqu'il conduisait en état d'ébriété. Les habitants du pays peuvent le traquer grâce à un bracelet électronique relié à une application, et ont pour objectif de leur tuer. Va-t-il réussir à leur échapper ?

Ce livre, d'un genre nouveau, est à l'image des autres romans de Jean-Christophe Tixier : magistral. Je vous conseille de le lire, vous ne serez pas déçu, loin de là !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On pourrait croire que cette histoire n’est pas près d’arriver. Pourtant, la question de l’engorgement des prisons est très d’actualité. Il en est de même pour le débat qui s’articule autour de l’utilité de la prison: doit-elle être une simple punition ou bien doit-elle être en plus un moyen d’organiser la réadaptation de l’individu après sa peine? Dans ce cas, doit-on donner plus de moyens financiers aux prisons ou bien laisser croupir les détenus dans des conditions de vie misérables?

Si, dès le départ, nous savons que Diego est coupable d’un crime terrible, il n’en reste pas moins que les arguments des deux parties nous sont exposés. Bien sûr qu’il doit payer pour ce qu’il a fait, bien sûr qu’il a été très con mais pour autant, notre conscience s’interroge face aux comportements de violence gratuite qui se déchaînent contre lui.

Nous avons également une critique de la société: l’analyse des faits perpétrés par les citoyens dans cette histoire nous glace d’effroi. On réalise que pour eux, peu importe les circonstances qui peuvent atténuer ou non un crime, peu importe que le détenu soit jeune ou innocent, la présomption de culpabilité pèse tellement sur lui qu’il est condamné d’avance. Ainsi, les hommes redeviennent des animaux. Ils sont poussés par un esprit de chasseur. Ils perdent leur humanité. En voulant punir à tout prix sans aucune considération de l’homme, ils deviennent ce qu’ils exècrent.

Nous réalisons donc la définition et la nécessité de justice. La justice, la vraie, est impartiale mais elle s’apprécie en fonction de critères subjectifs. On ne peut pas et ne doit pas être juge et bourreau. C’est le pas de trop vers une société d’abus.

Le final de ce premier volume laisse la porte ouverte vers un tome axé sur le côté des victimes. Peut-être une façon de mettre en relief le débat qui fait rage?

Toujours est-il que j’ai bien aimé ce roman d’anticipation. L’effet est immédiat. En plus de nous divertir, il nous fait cogiter et c’est donc avec le cerveau en effervescence que je referme ce tome.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Jean-Christophe Tixier nous offre ici une traque dont on ne peut pas sortir indemne. Le jeune Diego Abrio vient de passer trois ans en prison. Son sort est donc remis entre les mains de la société à travers l'application Guilty. Est-il coupable ou non ? Faut-il avoir réparation ? En quelques cliques, vous pouvez le condamner. À quoi ? À être relâché pour que VOUS fassiez votre justice. Le protéger ou le traquer, à vous de choisir...
Roman haletant sur la notion de culpabilité. Au fur et à mesure, nous nous attachons à ce jeune qui ne demandait qu'à finir sa peine en prison. Nous sommes avec lui et passons par toutes les émotions. Impossible de le lâcher ! Je vous met au défi !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens à remercier Rageot et Netgalley pour cette lecture bien trop intense (j'adore).

Guilty, ou coupable en français. C'est ce qu'est Diego. Depuis quelque temps maintenant, à cause de la surpopulation carcérale, l'état a trouvé "fun" de créer une application qui permettra à des accusés de sortir de prison et d'être pourchassé par les habitants jusqu'à ce que morte s'en suive. Diego est coupable. Il va sortir de prison et va devenir le nouveau petit joujou des habitants. Il ne va devoir faire face qu'à une seule chose: la survie. Courir pour mieux survivre. Se cacher pour mieux respirer. Ne faire confiance à personne au risque d'être trahie, au risque de perdre la vie. Alors Diego court. Telle une courte contre la montre, Diego va tout faire pour survivre. Car il s'agit d'une course poursuite contre la mort. Une chasse à l'homme effrayante.

Jean-Christophe Tixier nous a fait du grand Jean-Christophe Tixier avec un premier tome envoûtant dès le début. L'histoire de Diego est, dès le début, enivrante. Plus on avance et plus on est confus. On ne sait plus qui sont les gentils, ni qui sont les méchants. C'est perturbant, effrayant, déroutant. Diego est un personnage loin d'être attachant et pourtant, à sa manière, il y a quelque chose de doux en lui. Guilty est un premier tome qui saura convaincre les amateur.ice.s de thriller et d'action.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

L’histoire de ce roman est hâtelante car on suit Diego, un criminel, jugé responsable d’un meurtre. Fait original : une application permet de traquer ses déplacements et les citoyens sont ainsi déterminés à le tuer pour faire justice eux-mêmes… Tout au long de la lecture, on se demande donc si Diego parviendra à leur échapper… En bonus, cette histoire risque fort de faire réflechir les jeunes sur la notion de justice ainsi que sur leur utilisation des réseaux sociaux…

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'était super rapide ! J'avoue que le système qui est décrit dans le livre fait vraiment froid dans le dos. Je détesterai vivre dans un monde pareil, mais ça dépeint quand même une belle critique de notre société, de la conscience et du vice humain.. C'était très intéressant à lire, surtout sous la forme de fiction. Apparemment c'est un premier tome et donc une suite est prévue pour la fin de l'année. Il me tarde de la découvrir.
J'ai trouvé que c'était peut être un peu trop rapide mais en même temps ça colle bien à l'intrigue principale. Le tome 2 apportera sans doute d'autres réponses car la fin laisse une part de mystères et je ne suis pas convaincue par les bonnes pensées de certains personnages.
Je ne m'attendais pas du tout à une traque pareille, mais j'ai beaucoup aimé. Le rythme est efficace, il m'a fallu une heure seulement pour engloutir le livre. Un chouette roman bourré d'adrénaline !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans un futur proche, un application, Guilty, permet à chaque citoyen de voter pour entraîner un prisonnier dans une chasse à l'homme grandeur nature. Diego est le dernier désigné par l'application. Il devient le gibier dans une société avide de vengeance et de sang. Il va devoir trouver comment survivre à la prochaine journée.
Le roman suit Diego depuis l'attente de sa désignation. Jamais on n'en fit un innocent qui cherche à être acquitté, puisque le jeune homme a toujours reconnu sa culpabilité. L'enjeu de l'histoire est donc plus autour de la façon dont la justice est rendue à travers cette application qui déshumanise les relâchés pour les offrir à la vindicte populaire.
L'intrigue se déroule sur un rythme effréné et pousse le lecteur à réfléchir sur l'application des peines, mais aussi sur l'influence des réseaux sociaux sur l'opinion publique qui désinhibe chacun grâce à l'effet de groupe.
Jean Christophe Tixier offre avec son roman un thriller efficace qui pousse le lecteur à réfléchir sur la justice, les réseaux sociaux ou l'effet de groupe. Sans pour autant ennuyer ou faire la leçon.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dévoré en quelques heures! Un roman absolument prenant, qui nous invite à réfléchir aux dérives que peuvent occasionner les réseaux sociaux et qui met en avant l'importance du libre arbitre. Un livre qui plaira aux amateurs de la série Black Mirror!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Diego Abrio a vingt-deux ans. Il purge depuis trois ans une peine de prison pour homicide volontaire et sa vie se retrouve sur le point de basculer à nouveau.
En effet, pour lutter contre sur le surpeuplement carcéral, une application,"Guilty", a été mise en place afin que les prisonniers soient relâchés et livrés au bon vouloir de la population. Au bout de trois millions de votes, le prisonnier est sorti de prison et commence alors une traque sans précédent. Tous les jours à dix-neuf heures, les habitants sont informés de la dernière position connue dudit prisonnier et certains se font une joie de faire justice eux-mêmes. Le prisonnier est une proie et c'est à qui sera le premier pour le faire payer. Diego parviendra-t-il à leur échapper? Le compte à rebours est lancé...

Une lecture haletante, intense, absolument "palpitante".
Le lecteur a envie de savoir pourquoi Diego, dont il suit l'histoire, a été incarcéré.
Quel crime justifie une telle haine à son encontre?
Peu à peu, tous les éléments nous sont dévoilés et avec eux, de nombreuses questions surgissent: peut-on faire justice soi-même? Cette application est-elle une bonne chose?
Comme nous suivons Diego, nous ressentons ses émotions: la peur, la culpabilité, l'incompréhension, l'angoisse... Nous croisons différents types de profils: les psychopathes assoiffés de sang, de vengeance; les altruistes, les justes... De quel côté vous situeriez-vous?
J'ai beaucoup aimé cette lecture qui soulève de vrais problèmes de société et qui en montre les limites.
A découvrir absolument!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans un futur qui se veut proche, les meurtriers sont libérables s'ils obtiennent trois millions de "clics" transmis par des internautes via l'application "Guilty."
C'est le sort que va connaître Diégo Abrio , âgé de 22 ans, emprisonné pour homicide volontaire après avoir ​causé la mort de sa petite amie dans l'accident d 'une voiture qu'il conduisait en état d 'ébriété.
Extrait de sa prison, il n'est pourtant pas libre car il est livré à la vindicte populaire, les citoyens étant autorisés à le pourchasser et à le mettre à mort s'ils le souhaitent en ayant l'assurance de ne pas être inquiétés. Diégo devient alors un e proie dont la position est signalée quotidiennement à 19 heures au moyen du bracelet électronique qu'il porte et qui communique sa localisation.
D'une plume acérée, l'auteur relate la traque dont le héros fait l'objet .Il nous fait partager ses regrets, la culpabilité qu'il éprouve mais aussi sa peur. Il évoque la haine déversée contre Diégo au travers de commentaires publiés sur les réseaux sociaux qui entrecoupent le récit au même titre que des flashes d'information émanant d'une radio en quête de sensationnalisme. L'ensemble paraît réel, presque cinématographique.
Ce roman au suspense haletant est une réussite .Son format court conviendra au public adolescent ciblé dont l'appétence pour la lecture peut parfois s'émousser. Par ailleurs, parce qu'il provoque une réflexion sur le rôle des médias et de la justice, il est à conseiller sans réserve aux élèves à partir de la classe de 3e.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Diego va être libéré.
La joie de cette nouvelle se transforme très vite en panique
Car il va être jeté dans une véritable chasse l’homme.
Devenir une proie a déchiqueter.
Il devient le symbol du crime.
-
En proie constant au regret.
À cause de cette nuit où il a donné la mort
Ou il a perdu l’amour
Il est coupable, il le sait.
Mais cette image de monstre qu’on lui donne il la rejette.
rejette ce rôle d’animal.
Il va se battre pour sauvegarder son humanité.
-
Un roman qui expose une société futuriste où la population a la possibilité de rendre justice elle-même.
Une application.
Des votes.
Un réseaux social qui joue avec la vie des gens.
Une justice dorénavant guidé par la vengeance.

La manière dont les gens sombrent dans la folie meurtrière quand la possibilité leur est donné d'agir en toute impunité fait très peur.
Ils ne voient pas l’acte répréhensible qui sont capables de commettre.
Oeil pour oeil, ils disent
Dent pour dent.
Mais ils deviennent eux-même les meurtriers qu'ils condamnent à mort.
Les visages de détenus sur cette appli ça pourrait être la leur.

Diego est aujourd’hui poursuivit par son passé.
Ils ne voient pas l’homme qu’il est devenu.
Il a besoin de s’excuser.
D’extérioriser sa détresse.
Il n’est pas le seul coupable;
C’est une erreur,
Il n’a jamais voulu,
Un mauvais choix,
Un verre de trop.
Tout c’est passé trop vite.
Il est devenu un monstre pour tout le monde alors que de son coté il est resté ce jeune homme brisé.

Du soutien dans toute cette folie il va en trouver.
Des gens qui croient encore à son humanité.
Que le pardon vaut mieux que d’être bouffé par la haine.
Qu’il a besoin d’une nouvelle chance
-
C'est un roman court, palpitant et très éducateur.
À la limite de la dystopie, cela peint un tableau véridique de la nature humaine.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie la plateforme Netgalley et surtout les éditions Rageot de m'avoir permis de lire ce roman!

Bon sang, qu'est-ce que j'ai aimé cette lecture! J'ai même adoré cette course contre la mort au coeur de laquelle Diego se trouve suite aux votes massifs des utilisateurs de l'application Guilty. Ils l'ont désigné comme le prochain détenu à avoir la "chance" de sortir de prison pour qu'ils puissent le traquer, le lyncher et le tuer afin de venger la/les victimes du crime pour lequel il a été condamné. Diego doit donc fuir, sans arrêt, et tenter de trouver une échappatoire à cette chasse à l'homme légale.

Impossible de ne pas penser à la série Black Mirror en lisant ce livre! Je sais, je ne suis probablement pas originale en la citant dans cet avis car tout ceux qui l'ont vu vont forcément y penser. L'idée de Jean-Christophe Tixier aurait dont carrément pu être un épisode de cette série! Les dérives et analyses de ce système judiciaire connecté et pervers qui légalise le meurtre de personnes condamnées pour un fait similaire ou tout aussi grave sont parfaitement abordées! Et franchement, ça fait froid dans le dos! Est-ce que le crime qu'ils ont commis mérite que ces détenus soient jetés en pâture au peuple?

Forcément mon avis sur cette question au travers de cette fiction est un peu biaisé je pense par mon attachement à Diego. Car même s'il a bel et bien commis un crime, je lui ai trouvé certaines circonstances atténuantes. Surtout, jamais il ne cherche à nier les faits, ce que j'ai beaucoup apprécié. Il est conscient d'avoir fait une connerie aux conséquences désastreuses et admet être coupable. Mais est-ce qu'il mérite ça? Si je me mettais du côté du/des victimes, ne voudrais-je pas être vengée? Honnêtement, qui n'a jamais dit qu'il tuerait la moindre personne qui ferait du mal à un proche? Et si le condamné relâché était un tueur en série détestable, abject et pervers, cela ne rendrait-il pas cette application plus acceptable et justifiée? Comme tu le vois, la réponse à cette question n'est pas si évidente. Il y a donc matière à réfléchir et débattre autour de l'idée sur laquelle Jean-Christophe Tixier base son histoire. J'ai personnellement trouvé qu'il introduisait bien les différents points de vue dans ce premier opus (oui, parce qu'il y aura une suite en octobre pour ma plus grande joie!). Ceci dit, j'espère qu'il poussera encore plus loin la réflexion dans la suite.

La plume de l'auteur est vivante et immersive. J'ai même parfois cru que c'était moi qu'on traquait. Je stressais avec Diego, la boule au ventre, dans l'attente de savoir s'il allait s'en sortir et, si oui, comment (pour le savoir, il faudra que tu lises ce livre!). Les émotions que j'ai ressenti pendant ma lecture étaient donc vives et fortes! Difficile de ne pas lire d'une traite ce court roman au rythme haletant et au récit glaçant. On alterne entre le point de vue de Diego, des extraits de l'application ou des podcasts perturbants d'une radio qui suit avec avidité et un amusement malsain la traque des détenus relâchés. Une construction efficace et très bien menée.

Après, je pourrais chipoter un peu en te disant que j'aurais bien aimé en savoir plus : sur l'origine de cette application et de ce système judiciaire, sur les proches de Diego, sur ceux qui le traquent ou qui le défendent. Parce qu'en dehors de Diego, les autres personnages sont peu développés. Cependant, j'admets que cela aurait eu un impact sur le rythme soutenu du roman qui m'a tant plu. Mais que veux tu, j'ai besoin de toujours plus de détails sur les histoires que j'ai adoré! Peut-être que la suite saura combler ma curiosité dévorante dans ce cas.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le dernier roman de Jean-Christophe Tixier nous plonge dans un futur proche pas très éloigné de nous... L'application Guilty permet de faire libérer un prisonnier lorsqu'il atteint 3 millions de votes positifs. Si c'est le cas, il est alors relâché mais c'est pour mieux le traquer et le punir. En effet, la population sait une fois par jour où il se trouve et peut donc se venger en le lynchant, le tuant... Diego, 22 ans, jugé et condamné après un accident de voiture, n'a pas terminé sa peine de prison. Mais il est choisi pour faire partie du programme. La traque commence alors. Un roman à suspens où nous découvrons un héros, pas si sympathique que cela. En effet, même s'il a conscience de ce qu'il a fait, Diego ne cherche qu'à voir la famille pour s'excuser mais est-ce que c'est pour se donner bonne conscience ? Se met-il à la place de la famille ? Un parcours initiatique mené tambour battant qui pousse le lecteur à s'interroger sur la société, la justice, le pouvoir des réseaux sociaux et sur ses propres réactions. Les différents personnages ont une position tranchée qui permet cette interrogation même si j'aurais aimé que leur psychologie soit plus étoffée. Par contre, j'avoue que la couverture m'a légèrement effrayée... Mais en se centrant sur la traque, l'auteur a réussi à me tenir en haleine.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comme à chaque fois que je lis un livre de Jean-Christophe Tixier, je commencerais par dire que c’était un excellent moment!
J’ai aimé l’histoire, cette application folle et pourtant « réaliste », je me suis beaucoup interrogée sur notre monde au fil de la lecture. Les personnages sont attachants, je me suis pris d’affection pour Diego, même au fil des révélations ! Vic m’a touchée également !
L’histoire est vraiment prenante, j’ai lu cette histoire en une nuit alors que je voulais juste lire quelques pages avant de dormir!
L’écriture est parfaite, comme toujours, les mots de Tixier m’ont fait voyager. Merci beaucoup

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une lecture captivante et haletante qui pose des questions éthiques plus qu'intéressantes! Vivement la suite cet automne!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Notre histoire commence par une appli. Une appli comme on en a plein sur notre téléphone mais celle ci est un peu spéciale. Le concept : vous allez voter pour le prochain détenu qui sortira de prison. Ce dernier sera considéré comme cible à abattre. On est ici dans les prémices d'un American nightmare. On peut tuer "légalement". Notre "héros", Diego, a été accusé d'homicide volontaire sur la personne de sa petite amie. Si, au départ, nous ne savons pas pourquoi et comment, très vite les informations arrivent nous permettant de nous faire une image de Diego à la fois victime et bourreau.

Ce roman est une course contre la montre. Les choix de Diego pour suivre sont très bien trouvés. On ne peut être qu'admiratif de sa façon de survivre. Le fait d'avoir sa localisation qui tombe à 19h est bien trouvé. Ici pas de héros. Pas même d'anti-héros. On ne peut faire confiance à personne. Quelqu'un qui été votre meilleur ami ne vas t'il pas vous trahir pour le plaisir de tuer sans être arrêté? On en vient à trouver des assassins professionnels qui n'attendent qu'une chose : qu'on libère leur future proie. Mais, au delà du côté course poursuite, ce roman est aussi une réflexion sur le pardon. Peut on pardonner à la personne qui nous a tout enlevé? Il interroge également sur l'effet de groupe et ses conséquences. Le fameux "j'ai juste suivi le groupe" ou "c'est pas moi qui ait jeté la première pierre".

Bref un roman addictif où tout peut arriver.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un thriller original et haletant ! 

Nous sommes ici dans un monde où les réseaux sociaux font la loi et la justice. En effet, c'est par le biais d'une application sur portable que le peuple rend justice lui-même ! Le jeune Diego va y être confronté. A sa sortie de prison, aura-t-il le droit de continuer à vivre et à être accepté dans la société ou sera-t-il rejeté ? Une traque rythmée, où l'on retient son souffle.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En multipliant les formes - narration classique, retranscription d'émissions de radio ou d'interrogatoires, de réseaux sociaux - Jean-Christophe Tixier nous offre un thriller d'anticipation glaçant, où chaque minute compte et qui emporte le lecteur dans un tourbillon duquel il ne veut plus sortir.
Un roman pour les 15 ans et plus qui pourra facilement permettre à des non-lecteurs de se remettre à la lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un vrai coup de cœur pour ce thriller de société, puissant et haletant. On suit en direct le procès de Diego, déclaré coupable et les échanges sur les réseaux sociaux qui frappe par sa haine en ligne et marquant par les effets de meute et les hordes vengeresses.
Il entend, en direct également, les « débats » d’une chaîne d’info en continu dont les animateurs se repaissent de l’actualité des faits divers comme des hyènes se gavent d’un morceau de barbaque.
Le livre fait alors écho à notre présent bien réel, au grand café du commerce d’un débat public dégradé où l’émotion prend le pas sur la raison, où la justice n’est jamais assez sévère, les peines jamais assez automatiques. Et le lecteur, qui s’est laissé piéger par les rebondissements de cette « justice » en forme de jeu vidéo, s’arrête soudain. Et s’il était temps de réfléchir à ce qui différencie, en démocratie, un peuple d’une foule ? Et s’il était temps de réfléchir à nos comportements sur les réseaux sociaux ? Très prenant ce roman pour ados marque interroge. Qu’en belle littérature pour grandir et réfléchir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :