A cache-cache

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 11 févr. 2021 | Archivage Aucune

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Acachecache #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Pour Helen Grace, la meilleure inspectrice du pays, la chute est vertigineuse : accusée de meurtre, elle est emprisonnée aux côtés du tueur qu’elle a fait condamner. Elle n’a pas d’autre choix que de survivre jusqu’au procès pour prouver son innocence. Mais quand un corps est retrouvé mutilé dans la cellule voisine, elle va devoir mener sa propre enquête pour éviter que sa situation ne se transforme en véritable cauchemar. Dans un monde où les uniformes ne sont pas les bienvenus, il lui faut à tout prix arrêter l’assassin... avant d’être sa prochaine victime.

Traduit de l’anglais par Séverine Quelet

Pour Helen Grace, la meilleure inspectrice du pays, la chute est vertigineuse : accusée de meurtre, elle est emprisonnée aux côtés du tueur qu’elle a fait condamner. Elle n’a pas d’autre choix que de...


Formats disponibles

FORMAT Poche
ISBN 9782264077783
PRIX 8,80 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Application NetGalley Bibliothèque (PDF)
Envoyer vers mon Kindle (PDF)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Je me suis laissée tenter par ce titre alors que je ne connaissais pas du tout les romans sur Helen Grace. J'ai trouvé cette histoire incroyable, avec une superbe qualité d'écriture et une intrigue bien menée jusqu'au bout du roman. Je vais de ce pas acheter les premiers tomes !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le commandant de police Helen Grace se retrouve à attendre son procès à la prison pour femmes de Holloway. Pendant son incarcération, une détenue Leah Smith va être assassinée. On la retrouve la bouche et les paupières cousues, ses parties génitales mutilées et chaque orifice de son corps a été bouché, rempli avec ce qui ressemblerait à de la vaseline. Soif de justice, Helen va vouloir démasquer le responsable, surtout que d'autres femmes vont subir le même sort. Mener une enquête en étant détenue et dans un environnement où les flics ne sont pas les bienvenues ne va pas lui faciliter les choses. Pendant ce temps, à l'extérieur, une de ses anciennes collègues Charlie Brooks va tenter de prouver son innocence pour les meurtres dont elle est accusée. M. J. Arlidge sait décrire de manière réaliste les conditions de vie dans l'univers carcéral (manque de personnel, trafics, violences,….) Bon rythme de l'intrigue. L'identité du coupable et sa motivation sont vraiment dévoilés à la toute fin et c'est vraiment appréciable. Bien malin celui qui pourrait découvrir son identité avant. #ACachecache #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Encore un roman de M.J. Arlidge qui m'a époustouflé. Prison de femmes de Holloway, Leah Smith est retrouvée morte dans sa cellule où elle était incarcérée pour le meurtre d'un enfant. Médecin légiste, technicien du service de médecine légale et enquêteurs relèvent les premiers indices : ses yeux, sa bouche et tous les orifices de son corps ont été cousus. Helen Grace a soif de justice et malgré son emprisonnement pour meurtres, cette commissaire de police va tout faire pour trouver les assassins de Leah. Mais apparemment cela ne plait pas et Helen est agressée sauvagement. A l'extérieur, l'inspectrice Charlie Brooks et amie de Helen est bien décidée à tout mettre en œuvre pour prouver l'innocence d'Helen. Parviendront-elles à mener ces enquêtes ? Thriller noir, bien rythmé où l'univers carcéral est dépeint de manière réaliste. L'intrigue m'a tenue en haleine jusqu'à la toute fin du livre où j'ai découvert ce coupable que je soupçonnais pas. Très bon moment de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un excellent livre qui se dévore en un rien de temps, grâce à ses chapitres courts qui lui confèrent une cadence extraordinaire. Pas facile de se retrouver en prison lorsqu’on est flic… encore moins lorsque l’on se retrouve enfermée avec ces femmes que l’on a arrêtées par le passé. Mais flic un jour, flic toujours, lorsque des meurtres sont commis au sein de la prison, Helen Grace mène l’enquête. Même si j’ai trouvé que les prisonnières avaient un peu trop de liberté de mouvement, je me suis malgré tout laissé prendre par l’enquête qui a été menée de main de maître. Ce livre fait apparemment partie d’une série consacrée à Helen Grace et bien que n’ayant pas lu les précédents tomes, je n’ai eu aucun mal à suivre l’histoire. En effet, lorsque des références sont faites aux histoires passées, l’auteur se charge à chaque fois d’en faire un petit résumé afin que le lecteur ne soit jamais perdu. Voici donc une lecture que je recommande et pour laquelle je remercie NetGalleyFrance ainsi que les Editions 10/18.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comme toujours l’auteur nous embarque dans un récit au rythme intense. Des chapitres courts dans lesquels on suit les divers protagonistes principaux. Une intrigue avec, dès le départ, un sentiment fort d’urgence. Helen Grace incarcérée injustement va voir ses instincts d’enquêtrice resurgir pour élucider l’horrible meurtre de la détenue Leah Smith. Chose qui ne sera pas aisée car, non seulement elle n’est pas dans les bonnes grâces des gardiens mais en plus, elle est la cible d’autres femmes qu’elle a conduites dans cette prison. Elle se montrera tenace et, malgré le peu de moyens dont elle dispose, mettra tout en oeuvre pour élucider le crime. Une intrigue très bien ficelée. J’ai cru avoir découvert qui très vite mais je me suis, avec grand plaisir, totalement laissée berner. L’auteur nous conduit sur une piste pour ensuite prendre une toute autre direction. Que du bonheur. Surtout que la révélation est assez inattendue. A l’extérieur des murs de Holloway, Charlie mène ses investigations en dehors des clous afin de trouver les preuves qui lui permettront d’inculper le neveu de Grace et de rouvrir l’enquête pour innocenter cette dernière. Elle risque son poste. Un récit prenant, palpitant et qu’on va vivre, surtout sur la fin, sous très haute tension. Absolument excellent!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce sixième opus nous plonge dans l'univers carcéral, impitoyable. On y retrouve Helen Grace, emprisonnée à la suite des événements du dernier tome. C'est le premier roman de la série pour lequel j'arrive à éprouver de l'empathie pour Helen. Enfin ! J'ai également beaucoup apprécié le fait qu'elle vive les faits directement de l'intérieur. La découverte du coupable a été une vraie surprise.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans cette enquête se situant en grande partie en huis-clos au sein de la prison, on retrouve Helen Grace dans une enquête menée tambour battant. En parallèle, on va suivre Charlie qui va tout faire afin d'innocenter sa chère amie Helen. C'est à chaque fois un grand plaisir de retrouver Helen Grace et d'autant plus dans ce tome. Je trouve que dans cet opus, le personnage gagne en densité. Elle parait plus humaine au sort de ses semblables et je la trouve de plus en plus attachante. Elle s'enquiert du sort de ses co-détenues et a réussi à créer du lien avec certaines d'entre elles. Les chapitres sont courts et c'est un véritable page turner que l'on ne peut s'empêcher de refermer qu'une fois terminé. L'auteur nous donne différentes pistes afin de trouver le coupable et je défie quiconque saura trouver la solution à cette enquête. De fausses pistes en révélations, l'auteur joue avec nous pour notre plus grand plaisir. Juste un petit bémol : la prison ne semble pas très sécurisée entre absence de vidéo-surveillance et déplacements un peu hasardeux des détenues.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une plongée en enfer... Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je découvre M.J. Arlidge avec ce livre ! Oui, je sais je sais que voulez-vous ? Même le Bibou en a était contrarié. Mais c'est comme ça 😜 Je viens de lire que c'est une suite. Bof ça ne m'a pas embêté de ne pas avoir lu ceux d'avant. Bien que je les lirai avec très grand plaisir du coup ! Ce livre est une montée en puissance dans l'angoisse et la recherche du tueur ! C'est addictif et on en redemande ! Merci les éditions 10/18 pour votre confiance. Nous faisons la connaissance d'Helen, flic de renom pour ne pas dire commandant, qui se retrouve en taule aux côtés de celles qu'elle a fait condamner ! Pas facile d'être de l'autre côté de la barrière. Elle sert les dents pour rester en vie, au moins jusqu'à son procès. Elle est enfermée pour meurtres, elle le sait qu'elle a été manipulée, que tout porte à croire que c'est elle qui a commis l'indicible mais elle est innocente ! Qui la croira maintenant, tout le monde lui a tourné le dos. On ne pense pas si bien dire ! Le mal rôde et on ne sait jamais d'où il arrive... Bienvenue à la prison de Holloway. Un matin, Leah qui a pris perpète, est retrouvée raide dans sa cellule. Bouche cousue affichant un sourire et yeux cousus sur les joues, pas une seule goutte de sang. La tension monte... Qui a bien pu faire ça ? Pourquoi ? Les regards en coin commencent, la peur s'installe, les défenses aussi... M.J. Arlidge grâce à sa plume fluide et addictive, nous entraîne dans un chaos de tous les diables ! Il nous plonge dans le monde carcéral anglais, où la misère se fait sentir jusque dans les douches de la prison. On sent tous les manques, l'insécurité, les débordements, les malversations, les accords tacites, le manque de moyens et autres coups fourrés. La pression monte, Helen, le personnage principal ne peut refréner sa vie de flic, commence à enquêter comme elle peut et va tenter d'aller jusqu'au bout pour découvrir le pot aux roses. Mais l'enfer est pavé de bonnes intentions (pour le lecteur hein 😜) L'ambiance est tendue, voire glaçante et parfaitement orchestrée. Une main nous comprime le cœur et les poumons, on halète pour pouvoir reprendre notre souffle... En parallèle, (on pourrait croire que l'on peut souffler... 😂😈) on va suivre un personnage secondaire qui lui va s'occuper à l'extérieur de comprendre ce qui a bien pu se passer pour qu'Helen se retrouve à croupir en prison. Le tout est bien ficelé, bien huilé et c'est jubilatoire ! Parce que la tension est à son comble de tous les côtés ! Une véritable course contre la montre ! C'est trop bon 😁 Les personnages sont touchants, attachants et on les prend en sympathie pour certains. Les scènes sont décrites avec beaucoup de minutie, l'auteur arrive à faire passer énormément d'émotions à travers les lignes de son histoire. On a les poils qui se dressent sur nos bras, on parle aux pages que l'on regarde et même Le Bibou hurlait des « Non, fais pas ça », « méfie-toi », « oh non, ce n'est pas possible » 😱. Il s'est même mis à claquer des dents à un moment donné !!! Peuchère. C'est pour vous dire à quel point ce livre nous a plu. Il est vraiment addictif ! On ne la pas lâché ! Je peux vous dire que cette plume me plaît vraiment bien et que je ne manquerai pas de plonger dans ses autres écrits 😊 Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous invite à découvrir « A cache-cache » de M.J. Arlidge. Un thriller angoissant, addictif et tout en puissance ! L'auteur monte crescendo dans le suspense jusqu'au point d'orgue pour nous époustoufler ! Un très bon roman noir qui va vous en boucher un coin ! Alors on y va ? Ou on y va pas ? 😈😈😈

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quelle joie de retrouver Helen Grace. J'ai savouré tous les polars de M. J. Alridge, et À cache cache ne fait pas exception. J'ai tout aimé de A à Z. Les personnages, fidèles à eux mêmes, excepté peut être Helen, que la prison a rendu presque normale! (alors que dans les autres tomes, on sait qu'elle est sacrément torturée). Les chapitres sont courts, bien ficelés. L'intrigue nous tient en haleine du début à la fin, et je ne me suis a aucun moment douté de l'identité du coupable. D'autant que dans ce livre, on suit 2 enquêtes en parallèle, celle interne à la prison, et la quête extérieure de Charlie. Deux fois plus de plaisir et d'intrigue donc, pour un polar une fois de plus cousu main !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après le cliffhanger du dernier opus : Oxygène, je poursuis avec plaisir l'enquête du commandant Helen Grace. Accusée de meurtres et incarcérée à la prison pour femmes de Holloway, Helen Grace attend son procès. Comment va t'elle faire pour prouver son innocence? Est-ce que sa collègue et amie Charlie Brooks va pouvoir la tirer de cette sordide situation? Et voila qu'un tueur se met à assassiner des détenues... la première, Leah Smith va être découverte massacrée dans sa cellule : ses lèvres et ses paupières ont été cousues, on a mutilé ses parties génitales et bouché ses orifices..., puis encore une autre détenue... Instinct de flic oblige... Helen va tenter de démasquer le coupable en prenant des risques inconsidérés... elle va aussi tenter de survivre à la prison... Un huis clos terrifiant, des meurtres sordides, une atmosphère carcérale angoissante... du suspense et des rebondissements... encore des ingrédients pour un roman tellement prenant et addictif. L'auteur met l'accent sur la violence du milieu carcéral féminin, parfois la complicité des gardiens. Ce tome est tellement rythmé qu'on a du mal à le lâcher. J'ai adoré ma lecture. Vivement le prochain! Grand merci à #netgalleyfrance et #acachecache

Cet avis vous a-t-il été utile ?

M.J. Arlidge est un auteur que je croise régulièrement depuis quelques mois, même si je ne l'avais encore jamais lu. C'est chose faite aujourd'hui avec ce roman. A cache-cache met en scène Helen Grace, héroïne récurrente de l'écrivain, mais peut parfaitement se lire indépendamment. Le contexte de l'histoire est plutôt original (pas inédit, non, mais pas des plus répandu) : il s'agit d'une prison pour femmes. Un univers clos dont les personnages, aux prises avec un tueur en série ne peuvent pas s'échapper. Le rythme de l'intrigue est soutenu grâce à une succession de chapitres courts, alternant les points de vue et passant d'un personnages à l'autre. Niveau personnages justement, on nous offre un florilège intéressant de caractères : on s'attache à certaines, on en déteste d'autres. Quant à l'histoire, elle nous entraine dans la quête d'un tueur en série, avec un coupable surprenant. Alors avec son univers clos, son rythme frénétique, un suspense haletant, une galerie de personnalités fortes et un dénouement inattendu, ce thriller haletant m'a donné envie de découvrir le reste des enquêtes d'Helen Grace.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Comme toujours un livre absolument génial. On retrouve Hélén dans le milieu carcéral. Entre la vie difficile et les meurtres qui commencent à tombé, les choses ne vont pas être de tout repos. En parallèle, Charlie est prête à tout pour laver le nom de sa supérieure et amie. Les chapitres courts s’enchaînent, l'action est continue. Je suis totalement conquise.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'avais déjà lu Am Stram Gram de cet auteur. On y découvrait l'enquêtrice Helen Grace et une intrigue très bien menée. Dans A cache-cache, Helen Grace est en prison et doit faire face à d'étranges meurtres. Comme dans le premier tome de la série, les éléments de l'intrigue policière sont très bien maitrisés. Il y a beaucoup de rebondissement, beaucoup de rythme, ce qui est encore accentué par des chapitres très courts. C'est vraiment un livre policier très efficace qui prend très vite son lecteur en otage. Je pense qu'il n'est pas indispensable d'avoir lu les précédents pour le découvrir, mais c'est tout de même plus agréable ( je vais devoir de mon côté lire les 4 livres intermédiaires rapidement).

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Fin d’année 2020, j’ai découvert les romans de MJ Arlidge avec le 7ème volume de sa série « A la folie, pas du tout ». Ma première approche a été convaincante. Je m’étais alors engagé à m’intéresser au reste de l’œuvre de cet auteur anglais. La sortie presque simultanée de l’épisode suivant et de la version poche du précédent sont tombés à pic pour remplir ma promesse. Une nouvelle fois, l’efficacité est une valeur qui définit parfaitement ce livre. Avec des chapitres simples et très courts (3-4 pages) qui passent d’un protagoniste à un autre, les pages se tournent à une vitesse folle. Le livre se dévore au rythme des scènes d’action et des révélations. Les péripéties ne laissent pas de répit au lecteur et le mystère monte crescendo. Dès que l’on entre dans le manège, on ne peut plus s’arrêter. En parallèle de l’histoire express qui file devant nos yeux, on en apprend plus sur les protagonistes. Au fil des épisodes, leur personnalité se développe et on s’attache de plus en plus à eux. On devine leur véritable nature lorsqu’ils se retrouvent face à l’adversité. Avec ma manie de commencer les séries par le milieu, je ne suis bien sûr pas à l’abri de divulgations. J’ai eu donc ce que je méritais avec cette aventure, qui m’a révélé des éléments importants du passé. Je me suis puni tout seul en me gâchant quelque peu les surprises des premiers épisodes. Malgré ces petits tracas dont je suis coupable, cette aventure a encore réussi son l’effet sur moi. Dorénavant, pour une recherche d’adrénaline, faites comme moi, adoptez MJ Arlidge. Il vous embarquera dans une spirale narrative et vous en sortirez à bout de souffle. Je me suis tellement amusé qu’il faut à tout prix que je m’oblige à rattraper mon retard ! Promis !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

#àcachecache "Pas de doute , la vie nous réservait toujours des surprises. Et la bienveillance se cachait dans les endroits les plus surprenants. " Je sais je lis dans le désordre, j'aime me différencier 🙈 On retrouve le commandant Helen Grâce en prison en attente de son jugement pour meurtre. Helen crie son innocence alors que ses collègues, son chef l'ont désavouer, les preuves se sont accumulées contre elle, la presse s'est acharnée. Seule Brooks, sa collègue, son amie la croit et va jusqu'à désobéir à sa hiérarchie et chercher les preuves de son innocence. Mais Helen va devoir vivre, survivre dans un milieu hostile ou "un flic" n'est jamais bienvenue, encore moins quand elle fut l'instituguatrice de l'arrestation des femmes incarcérées à Hollowhay. Sans compter les coups bas du personnel pénitencier qui ne la ménage pas, Helen longe les murs, essaie de ne pas répondre aux provocations. Et puis sa voisine de cellule est retrouvée assassinée, horriblement mutilée tous les orifices cousus, tous! Flic un jour flic toujours! Elle ne peut rester sans rien faire, elle va se mettre en chasse. Encore une fois un roman à 100 à l'heure, un roman qui dépeint la rudesse des conditions de vie en milieu carcéral, le peu d'espoir des femmes perdant leur dignité, parfois l'amour de leur proche, le désespoir de ne voir grandir leurs enfants, parce qu'un jour la vie les a faites basculer du mauvais côté. On ressent la douleur, la détresse de ses femmes, mais aussi la nécessité de montrer les "crocs" pour se faire respecter. Un livre de portraits de femmes, emouvants, celles qui perdent espoir, celles qui s'accrochent pour ne pas devenir dingues. #àcachecache , ce sont deux intrigues subtiles, une en huis clos avec Helen en prison, l'autre avec Brooks au dehors. Une intrigue maîtrisée, des chapitres courts au rythme soutenu, une héroïne complexe avec ses failles, mais aussi et surtout avec sa force. Et ce tueur découvert à la toute fin, j'aime quand l'auteur se joue de moi, m'induit en erreur, un peu comme le jeu du chat et de la souris😉 Encore un très bon roman et un bon moment de lecture

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un thriller psychologique avec un début original puisqu'Helen Grace, inspectrice, se retrouve en prison. Le lecteur comprend donc vite qu'il va lui falloir survivre dans ce milieu carcéral violent. Accusée de plusieurs meurtres, elle peut compter sur Charlie, une ancienne collègue, qui va devoir enfreindre les règles pour prouver son innocence. En attendant Helen retrouve les femmes qu'elle a faites emprisonnées et qui comptent bien se venger. Heureusement, elle a aussi des alliées qui lui expliquent le fonctionnement de la prison : ses gangs, ses trafics, son organisation et qui l'accompagnent pendant ces deux mois avant le procès. Mais quand une détenue est retrouvée morte, mutilée puis une deuxième, Helen retrouve ses talents d'enquêtrice et veut tout faire pour protéger les détenues. Tout le monde est un suspect potentiel. Un roman policier qui nous emmène sur de fausses pistes avec une fin bien menée. Les portraits de femmes sont vraiment intéressants et l'impression d'enfermement ne nous quitte pas de sitôt !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Si vous passez de temps en temps par ici, vous êtes peut-être au courant de l’un de mes TOC : ma difficulté à lire une série autrement que du début à la fin, sans laisser un seul tome de côté. Et avec M.J. Arlidge, j’ai vraiment fait n’importe quoi ! L’auteur britannique a écrit une série tournant autour de l’inspectrice Helen Grace. A cache-cache est le sixième tome et moi je n’ai lu que le premier Am Stram Gram et le troisième La Maison de poupée. Alors quand j’ai découvert que, dans A cache-cache, Helen Grace était en prison suite à une machination orchestrée par quelqu’un de sa famille, je me suis dit que j’allais être complètement perdue et que ça allait sans doute m’énerver un peu. Donc dans A cache-cache, Helen Grace est en prison. Quand un flic est en prison, c’est toujours dangereux, car il finit toujours par croiser quelqu’un qu’il a envoyé croupir en cellule ou sur quelqu’un qui a envie de s’en prendre à un flic. Alors, on sait qu’Helen Grace ne va pas passer un bon moment en prison. Dehors, son équipe s’interroge sur sa culpabilité. Car Helen Grace est en prison à cause d’un coup monté, très bien monté apparemment (on doit savoir ça en lisant les précédents tomes). Lorsque sa voisine de cellule est retrouvée morte, mutilée, Helen va tenter de mener l’enquête, car elle pourrait bien être la prochaine sur la liste du tueur qui ne compte pas s’arrêter à une victime. J’ai bien aimé ce roman qui est tout en tension. On tremble un peu pour Helen Grace en se demandant à quel moment les choses vont commencer à très mal tourner pour elle (car c’est évident qu’il va lui arriver des sales trucs). En revanche, lire ce livre sans être à jour des précédentes aventures d’Helen n’est pas du tout confortable, je ne vous conseille pas du tout. Sauf si ça vous est vraiment égal de ne pas tout comprendre.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

A cache-cache nous relate l'histoire d'Helen Grace, emprisonnée à la prison pour femmes,d'Holloway. Elle y est incarcérée pour le meurtre de 3 personnes ... qu'elle n'a pas tué. Helen était officier de police. Elle a été piégée par son neveu, par vengeance. Son amie Charlie, en dehors des murs de la prison, va tenter de prouver son innoncence. Mais pendant ce temps, à Holloway, des prisonnières meurent. Pas de mort violente, elles semblent même mourir naturellement. Pourtant, elles sont toutes retrouvées la bouche et les yeux cousus. Qui se cache derrière ces meurtres Arlidge a concocté un roman bien ficelé. Le quotidien carcéral de ces femmes enfermées. La haine, la violence, le trafic, l'isolement, la drogue. Tout nous est décrit de manière très réaliste. J'ai regretté la double enquête, finalement l'enquête de Charlie n'en est pas vraiment une, elle a juste à convaincre ses supérieurs, ce qui n'est pas chose aisée. J'ai également regretté ne pas avoir lu les ouvrages précédents. POur ce tome ci, je pense qu'avoir lu au moins le tome précédent est indispensable pour bien connaître toute l'histoire autour de l'enquête de Charlie. Une bonne lecture donc, sans pour autant que ce soit un coup de coeur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Sixième opus des enquêtes du commandant Helen Grace, cette flic anglaise pas comme les autres. On la retrouve, victime d'un coup monté, incarcérée dans une prison où elle est déjà connue de détenues pour les y avoir envoyé. Très vite, une détenue y est retrouvée assassinée. Arlidge nous offre ici une double enquête, à l'intérieur de la prison et à l'extérieur où la collègue de Grace essaye de remonter une piste afin de la faire innocenter. L'auteur, à un rythme effréné nous entraîne dans ces quelque 400 pages à la façon d'un page-turner, sensation accentuée par les plus de 140 très courts chapitres. Un scénario dingue, digne du cinéma, un style percutant et un univers carcéral où l'on se croirait enfermé nous même, ce roman possède tout pour plaire aux amateurs du genre. Seul bémol, quelques scènes ne paraissent pas très réalistes, trop hollywoodiennes. Parfois les qualités, peuvent, quand on en abuse, devenir des défauts. Merci aux éditions 10/18 et à Netgalley pour la lecture de cet ouvrage.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce tome, l'inspectrice Helen Grace est accusée de meurtre et se retrouve derrière les barreaux en attendant son procès. Un jour, un corps mutilé va être découvert dans la cellule voisine d'Helen. Celle-ci va tout mettre en oeuvre pour arrêter l'assassin. Tout d'abord, il est important de préciser que ce livre fait partie d'une saga (celui-ci est le tome 6). Bien qu'il soit toujours préférable de lire les sagas dans l'ordre, si vous n'avez pas eu l'occasion de découvrir les précédents tomes, l'histoire reste tout à fait abordable, car chaque enquête se termine et le livre résume bien les évènements du tome précédent. Au niveau de l'histoire, ce livre est un vrai page-turner. Il est tellement passionnant et sans temps mort qu'il se lit à une vitesse folle. L'écriture fluide et les chapitres courts aident à nous immerger directement dans l'histoire. La fin du livre permet de boucler l'enquête de ce tome 6. On a toutes les réponses aux questions que l'on se pose pendant la lecture. Je remercie le site "NetGalley" et les éditions "10/18" pour ce bon moment de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je n'ai pas lu tous les romans de l'autrice mais le peu que j'ai lu m'a clairement donné envie de me lancer dans A cache cache, et je ne l'ai pas regretté! L'ambiance de l'univers carcéral est sombre, glauque, c'est prenant, c'est flippant. On s'imagine à la place d'Helen Grace. L'intrigue est très bien menée, efficace et surprenante jusqu'aux dernières pages. ça me donne clairement envie de lire les autres romans de M.J. Arlidge!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :