Dans le miroir de Valeria

Tome 2 des aventures de Valeria

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 16 oct. 2019 | Archivage 7 nov. 2019

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #DansLeMiroirDeValeria #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

La suite trépidante des aventures de Valeria et de sa bande d'amies Valeria, qui s'est séparée d'Adrian, est tombée dans les bras de Victor.

Mais, après un début de relation enflammée, elle commence à s'interroger…

A-t-elle fait le bon choix ? Heureusement, ses amies de toujours sont là, à qui elle peut se confier.

Et réciproquement. Car Lola, elle aussi, se pose des questions. Est-elle encore amoureuse de Sergio, l'homme qui a plaqué sa fiancée pour elle, avant qu'elle le rejette ?

Carmen, de son côté, semble heureuse d'avoir enfin franchi le pas avec Barto, même si elle pressent que la mère de ce dernier va se montrer envahissante…

Seule Nerea semble garder le cap et la tête froide. Mais les apparences sont souvent trompeuses…

Valeria a aussi une autre source d'inquiétude. Elle vient enfin de terminer son deuxième roman. Elle en est satisfaite et son éditeur est enthousiaste. Mais comment ses amies réagiront-elles quand elles découvriront leurs histoires de cœur et leurs ébats intimes étalés au grand jour ?

En attendant, les quatre amies sont de nouveau réunies et s'apprêtent à sortir faire la fête. C'est drôle, c'est vif, ça pétille et ça passe aussi vite qu'une soirée entre filles. On s'est à peine embrassées qu'il est déjà l'heure de se quitter.

La suite trépidante des aventures de Valeria et de sa bande d'amies Valeria, qui s'est séparée d'Adrian, est tombée dans les bras de Victor.

Mais, après un début de relation enflammée, elle commence...


Note de l'éditeur

Si vous souhaitez découvrir le tome 1 en format papier pour lire le tome 2 juste après, cela est encore possible... un petit mail ici : mpagnat@ecricom.fr Mylène Pagnat de l'Archipel :)

Si vous souhaitez découvrir le tome 1 en format papier pour lire le tome 2 juste après, cela est encore possible... un petit mail ici : mpagnat@ecricom.fr Mylène Pagnat de l'Archipel :)


Ils recommandent !

Steffibook : "Ce livre est drôle, vif, sympathique. Divertissant et léger avec une succession de situations invraisemblables Ses femmes se débattent désespérément dans un quotidien cruel semé d'embûches Impossible d'ignorer le phénomène «chick lit» qui est un sous-genre de la comédie romantique. Les thèmes abordés : les relations amoureuses, le célibat, le monde professionnel... qui sont racontés avec sensibilité et une bonne dose d'autodérision."


JessSwann : Ce que j'aime : les personnages attachants, particulièrement Valeria, le beau Victor, l'amitié entre les filles, le ton léger mais juste du roman, le fait que les relations entre les personnages soient très travaillées

En bref : Si vous aimez la chick lit, les romances et belles amitiés avec un scénario abouti : foncez ! Et si vous n'aimez pas ... foncez quand même, très bon moment de lecture garanti !

Steffibook : "Ce livre est drôle, vif, sympathique. Divertissant et léger avec une succession de situations invraisemblables Ses femmes se débattent désespérément dans un quotidien cruel semé...


Actions promotionnelles

- Habillage livre hebdo et Decitre

- Newsletter Babelio

- Interview Elisabet Benavent sur Babelio FR + ES

- Teaser vidéo : https://youtu.be/ecmSZHruVHc

- Page Instagram dédiée @valeria_la_saga

- Habillage livre hebdo et Decitre

- Newsletter Babelio

- Interview Elisabet Benavent sur Babelio FR + ES

- Teaser vidéo : https://youtu.be/ecmSZHruVHc

- Page Instagram dédiée @valeria_la_saga


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9782809826999
PRIX 17,00 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

J'attendais avec impatience ce deuxième volet de la saga Valeria. Même si à présent, l'effet de surprise est un peu retombé, on se régale une fois encore de son aventure avec Victor, des répliques de Lola, des mésaventures de Carmen et du rigorisme de Nerea. Le titre est vraiment approprié car dans ce nouvel opus, les quatre jeunes femmes vont commencer à prendre conscience des événements qui ont bouleversé leur vie au cours des derniers mois. J'ai particulièrement apprécié les rencontres avec les beaux-parents. Qu'il s'agisse des parents de Victor ou de ceux de Barto, l'auteur a fait preuve de beaucoup de diversité et d'originalité et je me suis régalée. Une suite dans la continuité du premier roman : c'est toujours aussi drôle, ça pétille toujours autant et ça passe toujours aussi vite ! Hâte de découvrir le tome 3 !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'étais ravie de pouvoir retrouver les personnages de cette trilogie ! Nous retrouvons Valeria, séparée de son mari Adrian, qui vit une histoire enflammée avec le beau Victor... mais aussi la fatale Lola, la parfaite Nerea et Carmen qui semble avoir trouvé l'homme de sa vie. Le titre est bien choisi car nos quatre amies vont toutes se retrouver face à elles-mêmes... elles vont devoir faire des choix, parfois difficiles. Elles vont grandir. Ce roman se lit très vite et le rythme est addictif. Je n'ai pas envie de trop vous en dévoiler... On y trouve de l'amour, de l'amitié, un peu d'érotisme aussi... et puis des belles-mères ! ;-) J'ai désormais hâte de lire le troisième tome et de voir où les amours chaotiques de Valeria et ses amies vont les mener !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Suite des amours de Valeria et de ses amies 💚 ... à l'heure des choix qui peuvent changer une vie ...Je reconnais j'ai failli capituler avec les premières pages qui sont une suite erotico-passionnelle un peu lassante ...mais la pétillance et l'amitié de ces 4 amies ont vite pris le dessus ! Je serai ravie de les retrouver dans le tome 3 ! 💚

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Elles sont de retour et c'est génial ! Après une première partie où l'on découvrait Valéria, Lola, Carmen et Nerea en femmes fatales post adolescentes ("Dans les pas de Valéria"), on les retrouve dans ce nouveau chapitre en train de vivre les premiers grands moments de leurs vies de femmes adultes. Comme pour le précédent, il ne faut pas avoir peur d'avoir chaud en lisant les scènes pour le moins "caliente" terriblement bien décrites par Elisabet Benavent. Ce que j'ai aimé c'est que cette fois on aborde des thèmes variés et forts comme la séparation, l'installation avec son amoureux, donner sa pleine confiance, se marier, divorcer, faire le choix terriblement intime et difficile d'un avortement. Tous ces moments et ces choix sont soulevés avec sincérité. C'est un livre léger qui nous parle de choses vrais et c'est agréable car on se reconnait forcément dans l'une ou l'autre des héroïnes. A un moment ou l'autre de leurs vies trépidantes on peut se dire "oui moi aussi". C'est un livre qui se lit avec amusement, légèreté et tendresse. Un moment de partage avec l'auteure et ses personnages qui sont tellement attachantes. Un vrai plaisir de lecture carrément addict ! J'en veux encore !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Second tome de la série Valeria, édité par les Editions l'Archipel. Si j'ai pris un grand plaisir à retrouver nos 4 amies et leurs amoureux respectifs, je n'ai toutefois pas ressenti le même enthousiasme que pour le premier tome. Si nos amies sont toujours aussi drôles et intéressantes il y a un certain nombre de choses qui m'ont plus ou moins dérangée. La première étant l'abondance et même la surabondance des scènes de sexe. Dans la première partie du livre on ne lit que ça ou presque. Le mot "baise" revient avec une régularité de métronome et finit par nous lasser. Comme on dit "trop de sexe, tue le sexe". La deuxième est la psychologie des personnages que j'ai trouvée survolée et bâclée. Nos amies vivent des moments difficiles, intenses et des rebondissements majeurs dans leurs vies mais leurs ressentis lors de ces changements ne sont pas vraiment mis en avant. On a le sentiment que l’auteure a choisi de passer à un autre personnage sans approfondir celui qu'on est en train de lire. Valeria, Lola, Neera et Carmen sont des personnages attachants, Victor est juste une bombe mais tout cela sonne un peu trop "too much". Tous les personnages sont beaux, des bêtes de sexe, riches (presque tous) donc c'est difficile d'y croire. Après vous me direz on est dans un roman et donc bien sur la réalité est souvent enjolivée pour plaire au lecteur. En conclusion: j'ai aimé retrouver nos amies et leurs aventures sentimentales et autres mais j'ai trouvé ce tome moins jubilatoire que le premier. Le troisième viendra-t-il relever de nouveau le niveau? A suivre... #DansLeMiroirDeValeria #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce roman, on retrouve les 4 copines : Valeria, celle qui nous raconte l'histoire, Nerea la nana classe et bourgeoise du groupe, Carmen, la terre à terre et Lola, celle qui aime le sexe pour ce qu'il est. On les avait quitté toutes les 4 alors que Valeria venait de se séparer de son mari pour vivre son histoire avec Victor, Nerea filait le parfait amour avec Daniel, le patron de Carmen que cette dernière ne pouvait pas voir en peinture. Carmen quand à elle était amoureuse de son collègue de travail Barto et Lola s'envoyait en l'air avec un mec déjà pris. Si mon avis avait été mitigée quand à la lecture du premier tome où j'avais passé le premier tiers du roman à m'ennuyer ferme, j'ai beaucoup aimé celui-ci. On retrouve avec plaisir les 4 copines et leurs histoires d'amour pas simple où finalement chacune se prend la tête. Quand ce n'est pas la belle-mère qui met son grain de sel, ce sont leurs propres jugements de la situation qui remet tout en question et ce sont ces raisonnements et remises en question que j'ai beaucoup aimé, sans oublier la sulfureuse histoire entre Victor et Valeria. J'ai vraiment hâte de savoir ce qu'il va se passer dans les prochains tomes ! J'aime beaucoup les différents personnages et leurs caractères qui leur sont propres. Que ce soit Nerea qui est plutôt froide et austère ou Lola et son franc parler qui m'a bien fait rire ou encore Carmen l'éternelle optimiste dans laquelle je me reconnais. Sans oublier le beau Victor et la sulfureuse Valeria. On souffle vraiment le chaud et le froid entre toutes ces relations ! Comme dans la vraie vie en fait et je crois que c'est ce qui fait le succès de cette saga !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci a Netgalley et aux éditions archipel de m'avoir permis de découvrir la suite des aventures de Valeria et sa bande de copine. Il est toujours difficile de chroniquer un tome 2, de peur de spoiler les personnes ne connaissant pas l'histoire. Ce tome nous permet de suivre les histoires de coeur ( principalement ) de ces 4 amies, les tourments de chacune d'elle, leurs manières d'aborder l'amour. Elles ont chacune des caractères bien différents mais sont là, les unes pour les autres malgré tout. Ce roman m'a transporté, ne pouvant m'arrêter à chaque fin de chapitre avec l'envie de connaître la suite de leurs péripéties. Ce n'est pas le coup de coeur du 1er tome, mais j'ai passé un super moment en leur compagnie et j'ai vraiment hâte de découvrir la suite de leurs aventures. Bref, si vous voulez partager le quotidien de 4 femmes, les suivre comme une bande de copine a la "sex and the city" foncez !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie la plateforme #netgalleyfrance et les @editions_archipel Pour la découverte du deuxième volet tant attendu, #danslemiroirdevaleria de @beta_coquetafr. Nous retrouvons dans ce deuxième volet les 4 copines : Valéria, Lola, Carmen et Neera. Valéria qui a quitté son mari Adrian, est en pleine réflexion sur son avenir, doit-elle revoir Victor ? Son livre va enfin sortir, ne va t’elle pas subir la foudre de son ex mari et ses copines vont elles bien accueillir le livre. Carmen quant à elle souhaite avancer dans sa relation avec le beau Barto et désire s’installer avec lui. Mais lui le veut il également? Quant à Neera, elle constate depuis quelques jours que ses seins ont grossi, elle a des nausées et si elle était enceinte? Comment Daniel va t’il prendre la nouvelle? Puis Lola, elle ne change pas, toujours égale à elle-même, profite de la vie et de Sergio❣️. J’ai adoré cette comédie pétillante où nous suivons les aventures trépidantes des quatre copines 😍 J’ai rigolé et j’ai passé un agréable moment de lecture. C’est une lecture divertissante, tous les ingrédients sont là pour nous faire passer un bon moment. Les scènes de sexe ne m’ont pas du tout dérangé : ça 🌶 l’histoire . J’adore le personnage de Victor le beau mâle par excellence ❣️et Lola, coquine, rigolote avec je m’en fournis me a souhait 😄 Dans ce second volet, les personnages ont évolués chacun à leur manières et l’amitié est toujours 💪. Valéria est toujours pris aux doutes en ce qui concerne sa relation avec le beau Victor 😍. Un livre écrit à la première personne ( Valéria) et à la 3eme personne quand c’est l’une des copines qui parle. Ce qui nous permet de nous glisser dans la peau des personnages. Bref, un livre drôle et irrésistiblement coquin😍. J’ai adoré et j’attends avec impatience le 3ème volet.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quel plaisir de retrouver Valeria et ses copines. J'attendais la réception de ce second opus avec impatience, et sitôt reçu, je n'ai pu me retenir pour le lire. Bon, ma lecture du premier, Dans les pas de Valeria, ne date pas d'il y a longtemps, donc je me rappelais très bien son contenu et la fin. Mais même si il y avait eu un peu de temps entre les deux, l'histoire m'avait tellement plu qu'elle était encore bien présente dans ma mémoire. J'ai donc pu suivre la suite des aventures de Valeria. Tout reprend à la suite du livre précédent. C'est toujours compliqué de faire une chronique pour une suite de saga. J'ai envie de vous parler de ce qu'il se passe, mais ça risque de vous spoiler si vous n'avez pas encore lu le premier. Alors si c'est le cas, ne lisez pas les lignes suivantes. Je vais juste vous parler de ce que le résumé laisse apercevoir. Valeria a donc publié son livre. Elle a peur de la réaction de ses amies, car elle a raconté dans son roman sa vie personnelle et celle de ses amies, leurs déboires amoureux, leurs sorties, leurs sentiments. Elle a même raconté dedans des choses qu'elle a tues à ses amies, et ça, elle se demande si elles vont bien le prendre. Surtout Lola, qui demande toujours des détails sur sa vie amoureuse et ses ébats. Parlons en tiens, de leurs amours, c'est un peu le chantier chez chacune d'entre elles. Valeria a quitté son mari Adrian, elle s'est rendue compte qu'elle n'était plus amoureuse de lui depuis qu'elle a rencontré Victor. Mais peut-on parler d'amour ou simplement d'un coup d'un soir, comme celui-ci semble le penser ? Le couple de Lola avec Sergio bat de l'aile. Carmen doit supporter les parents, et surtout la mère, de Barto, et ce n'est pas une chose simple, surtout que leur relation évolue. Et Nerea se sent mal, a la nausée, on se doute aisément de ce qu'il s'agit, mais comment va-t-elle l'annoncer à Daniel ? Comme vous pouvez le voir, toutes les quatre ont une vie intime très tumultueuse et difficile à gérer. Ce qui ne peut que nous plaire à nous lecteurs, enfin ce fut le cas pour moi. J'ai aimé suivre chacune d'entre elles, empêtrées d'une façon différente dans leur relation. Elles sont à ce moment de la vie où on a envie de s'installer et de fonder une famille, mais aussi rester encore dans ce temps où on peut sortir, faire la fête et ne devoir rien à personne. Elles vont toutes avoir des choix à faire et ce ne sera pas facile du tout. Avec elles quatre, on a un échantillon de ce que peuvent être les jeunes femmes approchant la trentaine. La gente masculine est bien représentée également, entre celui qui ne sait pas s'il veut une relation sérieuse ou pas, un autre qui veut s'engager mais est trop sous la coupe de ses parents, et celui pour qui on se demande s'il veut vraiment vivre en couple. Il y a de quoi faire avec tous ces personnages, ça donne un panel riche et varié. J'ai beaucoup aimé rencontrer chacun d'eux. Bien sûr, l'accent est plus mis sur ce que vit Valeria, avec sa séparation et sa libido qui monte en flèche quand elle est avec Victor. Elle se pose énormément de questions, ne sait pas ce qu'elle veut au juste. Elle m'a d'ailleurs parfois un peu énervée. Je comprends ses doutes et son indécision au sujet de la fidélité et des sentiments de Victor, mais il faut parfois faire un peu confiance pour que la relation puisse un peu évoluer. L'histoire est toujours aussi prenante, je me suis vite retrouvé immergée dedans, à ne plus pouvoir la lâcher. Les chapitres sont courts, certains ne sont consacrés qu'à Valeria, dans d'autres, les copines sont là aussi. Le choix narratif est varié également. Les moments consacrés à Valeria sont racontés à la première personne du singulier, j'aime bien l'emploi de ce « je » qui permet de ressentir au plus près ce que vit le personnage. Je rentre dans sa tête. Le reste, tout ce qui concerne les autres personnages, est raconté à la troisième personne du singulier. C'est d'ailleurs plus Valeria qui parle et raconte ce que vivent les autres. Ça peut paraître bizarre comme procédé, mais ça se comprend quand on sait que Valeria est en train d'écrire son roman. C'est un peu comme si elle prenait des notes avant la phase d'écriture. C'est une sorte de livre dans le livre. Il ne faut pas oublier que Valeria est écrivaine, que son premier roman correspond également au premier roman que nous avons eu réellement entre nos mains. Je trouve cela amusant de penser que Elisabet Benavent est une sorte de Valeria. J'aimerais bien savoir si certains points qu'elle raconte sont vrais. En tout cas, tout comme le premier, l'attachement aux personnages est toujours le même. Je considère toujours ce groupe de filles comme des amies qui me racontent leurs vies. J'ai toujours un sentiment un peu plus fort pour Valeria, et Victor est encore à tomber ! Difficile de lui résister, je comprends les filles qui craquent devant ! En tout cas, l'auteure arrive très bien à nous faire tout ressentir et décrit très bien les sentiments comme les lieux ou les actions sans jamais alourdir le texte. Tout reste léger et les pointes d'humour sont toujours aussi efficaces, j'ai souri plus d'une fois devant une situation cocasse. Il y a également un risque d'élévation de la température ambiante, car certaines scènes entre Victor et Valeria sont très chaudes, voir bouillantes. Prévoyez de vous aérer ou une bonne douche froide ! J'ai eu, à un moment, un peu peur que l'histoire ne soit remplie que de scènes hot, mais ça correspond à ce que vit Valeria dans un début de relation. Ensuite, quand le moment est venu de se demander où la relation doit aller, ça se calme. Comme dans la vraie vie ! À noter également le beau travail de la traductrice, Catherine Delaruelle. L'histoire est écrite à la base en espagnol, et je trouve que la traduction est bien faite et les mots adaptés à notre langue. Je pense vous avoir tout dit. J'ai beaucoup aimé ce deuxième opus, je pense que vous l'aurez compris. C'est une lecture fraîche, pétillante, qui délivre tout de même de beaux messages sur l'amitié, l'acceptation de soi et de l'autre, et l'Amour avec un grand A. Je prendrai beaucoup de plaisir à suivre la suite de leurs aventures dans le troisième opus qui sort en novembre je crois, Les hauts et les bas de Valeria. Rien que le titre promet ! Je suis déjà impatiente de le lire. En tout cas, si vous ne connaissez pas encore Valeria, n'hésitez surtout pas à commencer à lire ses péripéties. Et si vous avez déjà lu le premier, précipitez vous sur cette suite qui est à la hauteur de ce que j'en attendais, le rythme ne faiblit pas et l'intrigue reste entière à la fin.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je retrouve le groupe de nanas le plus éclectique de Madrid avec grand plaisir. Valéria est entre deux feu, Lola prend une grande décision, Nerea va devoir affronter une épreuve et Carmen va rencontrer ses beaux-parents. Voilà j'ai posé les bases de ce tome. Je ne vous spoiles rien bien sûr si vous vous intéresser un peu à cette saga vous retrouverez ces infos partout. J'ai aimé les voir avancer dans leurs vies, elles sont toutes fortes, elles ont un fort caractère et affrontent les choses comme nous le ferions au final. C'est ce que j'aime dans cette saga, le réalisme. On peut aimer les 4 nanas, en détester 1, 2. Pour ma part j'ai encore adoré le personnage de Lola, son franc parler et sa gouache à toute épreuve. Valéria a réussi à me piquer à certains moments, dans sa façon d'être, son indécision. Nerea pour moi reste le personnage le plus mystérieux et énigmatique du quatuor. Carmen elle, m'a fait bien rire en essayant de s'affirmer face à sa belle-mère quitte à être un peu trop cash. Ce que j'aimerais retrouver c'est les points de vue des hommes qui partagent leurs vies. Parce qu'on a envie de tout savoir, de tout partager avec elles, comme ci on faisait parti de leur petite troupe. C'est donc pour moi encore une belle réussite, je veux absolument me plonger dans la suite rapidement et j'appréhende déjà le jour où il faudra les quitter car elles sont vraiment chouette ces filles. L'auteur est très douée pour mettre du piment, la petite dose de mélodrame qu'il faut, les scènes sexuelles sont moins mises en avant comparé au premier tome et sa plume est très très addictive je trouves. Vous passerez un agréable moment en lisant cette saga. Je la conseille en détente car c'est fun, drôle et léger même en abordant des sujets forts.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Quel immense plaisir de retrouver cet univers frais et sexy ! C'est toujours aussi drôle et on a envie de faire partie de leur groupe d'amies. Les préoccupations sont celles des jeunes trentenaires : l'amour, la sexualité, la maternité, la jalousie, la confiance en soi et en l'autre. J'ai trouvé vraiment intéressant l'évolution de chacun des personnages. Seule Lola me paraît rester campée dans son personnage ; à voir comment elle évoluera dans les prochains tomes. J'aime ce renouveau de la littérature chick-lit mêlée à de la romance érotique. On ne s'ennuie pas, ce n'est pas redondant, c'est intelligemment construit pour de la littérature légère. Vous aimerez si : - vous en avez marre des romances conventionnelles qui pullulent sur les étals des librairies. - vous avez envie de passer un moment entre copines. - vous avez envie d'un univers entre Bridget Jones et Sex and the city.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Valeria expérimente sa nouvelle romance avec Victor et sa séparation avec Adrian. Ce qui n'est pas de tout repos sur le plan sexuel et émotionnel. Cette fois, le livre vire plus vers la romance que le premier (qui n'en était pas complètement une). Une romance érotique. Et Valeria continue de se poser des questions. Cette fois non sur Adrian et ses sentiments pour lui mais sur Victor, ses sentiments pour elle et son engagement. Les trois copines ont encore droit à leurs moments mais sont moins présentes. Lola tente de se remettre de sa rupture avec Sergio. Elle continue d'être une femme libre, cash, indépendante, ravie de baiser quand elle le souhaite... Carmen continue son histoire avec son aimé du premier, Barto, et rencontre sa mère. Une rencontre explosive ! Et Nerea poursuit son idylle avec Daniel l'homme parfait selon ses exigences. Mais un événement va remettre ses choix en perspective. Un roman qui fonctionne très bien et qui peut être addictif, surtout pour les lecteurs qui aiment ce genre d'histoire. Une vie quotidienne de femmes modernes, réhaussée par des histoires d'amour et du sexe. Il y a eu des moments où je ne pouvais pas le lâcher (très bien écrit, il peut être prenant) et d'autres qui m'ont… comment dire… laissée de côté. Exemple ? La fin, du côté de Valeria. Sinon, il continue de révéler des instants réels et des moments dans la vie d'une femme : l'amour, la sexualité, le divorce, le mariage, la rencontre de la belle-famille, la peur de l'engagement, l'engagement d'une vie à deux avec projet et appartement, grossesse, IVG, amitié (et révélation aux copines de tous les détails croustillants), temps qui passe, rêve de petite fille, boulot, famille, règles, dispute, image de soi... C'est sans doute la force de ce livre. Vous ne vous identifierez peut-être pas à l'une des copines mais elles vivront sans doute quelque chose qui vous parlera. A suivre avec les 3 et le 4 (ils sortent bientôt !)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

En découvrant ce deuxième tome dans ma boite aux lettres, j’étais contente de retrouver la bande de copines qui auraient pu être la mienne : Valeria, Lola, Nerea et Carmen sont des inséparables qui se soutiennent dans les coups durs et sont toujours prêtes à faire des bons coups ! Voici la présentation de l’éditeur – les éditions l’Archipel (et encore un grand merci à Mylène pour tous les romans qu’elle m’envoie) La suite trépidante des aventures de Valeria et de sa bande d’amies. Valeria, qui s’est séparée d’Adrian, est tombée dans les bras de Victor. Mais, après un début de relation enflammée, elle commence à s’interroger… A-t-elle fait le bon choix ? Heureusement, ses amies de toujours sont là, à qui elle peut se confier. Et réciproquement. Car Lola, elle aussi, se pose des questions. Est-elle encore amoureuse de Sergio, l’homme qui a plaqué sa fiancée pour elle, avant qu’elle le rejette ? Carmen, de son côté, semble heureuse d’avoir enfin franchi le pas avec Barto, même si elle pressent que la mère de ce dernier va se montrer envahissante… Seule Nerea semble garder le cap et la tête froide. Mais les apparences sont souvent trompeuses… Valeria a aussi une autre source d’inquiétude. Elle vient enfin de terminer son deuxième roman. Elle en est satisfaite et son éditeur est enthousiaste. Mais comment ses amies réagiront-elles quand elles découvriront leurs histoires de coeur et leurs ébats intimes étalés au grand jour ? En attendant, les quatre amies sont de nouveau réunies et s’apprêtent à sortir faire la fête. Ce deuxième tome est clairement hot ! Si vous aimez les scènes coquines voire érotiques, vous allez être servi(e) s !!! Entre Valeria et Victor, c’est caliente et l’auteure nous raconte les détails croustillants et scabreux de leurs nuits et journées passionnées ! Mais rassurez –vous il ne s’agit pas d’un porno soft fait pour émoustiller la trentenaire ! Non dans ce roman, se posent aussi des questions de femmes : comment gérer l’affreuse belle-mère qui ne veut pas laisser partir son adorable petit garçon qui a quand même plus de trente ans ? Entre passion destructrice et célibat constructeur, que choisir ? lorsque le choix qui n’appartient qu’à une femme arrive dans votre vie, sur qui peut on compter ? Certes ce n’est pas le roman le plus féministe que l’on puisse lire mais pour un roman dont l’intrigue se passe en Espagne, avec le conservatisme que l’on peut connaître dans ce pays pour certaines questions – dont l’IVG, ce roman a le mérite d’aborder sous un angle léger des questions de femme. On se laisse porter par l’histoire de ces quatre drôles d’amies, on suit leurs aventures sentimentales, familiales, professionnelles et on a déjà hâte de les retrouver dans le troisième tome ! En résumé : légèreté, humour, désir sont au rendez-vous de ce deuxième tome !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Net Galley et aux Editions L’Archipel, particulièrement à Mylène grâce à qui j’ai pu découvrir la suite des aventures de Valeria et de ses amies. Nous retrouvons notre groupe de copines là où nous les avons laissées à l’issue du tome 1. Dans cette suite, elles sont encore et toujours confrontées à des choix concernant leur vie sentimentale. Autant j’avais apprécié le courage dont avait preuve Valeria dans le tome 1, autant je ne comprends pas bien ses choix dans celui-ci. Elle préfère se priver d’un bonheur passionnel afin de s’éviter une éventuelle souffrance que de se laisser porter par une belle histoire dont l’issue est incertaine, prince de toutes les rencontres amoureuses. Elle semble ne plus croire à l’amour, le vrai, en tout cas, en ce qui la concerne. J’ai adoré le personnage de Carmen qui s’exprime sans retenue, cette femme forte et engagée, qui sait où elle va et ce qu’elle veut. Elle fait preuve de beaucoup de patience envers la maman de son compagnon. Elle croque la vie à pleine dent. Elle croit en ses rêves et met tout son cœur pour les réaliser, quitte à déplaire à certains. Nous retrouvons les répliques cinglantes et volontairement provocatrices de Lola. Ses histoires sentimentales ne sont pas très mouvementées dans ce tome 2. Elle se laisse porter et comprend qu’elle a fait les bons choix. Quant à Nerea, elle se retrouve à un carrefour de sa vie. Elle s’interroge sur ce qu’elle attend vraiment. Soit elle continue d’évoluer selon les principes inculqués par ses parents au risque de passer à côté du vrai bonheur, soit elle décide de prendre sa vie en main et de faire ses propres choix, quitte à heurter sa famille. Il me tarde de lire le tome 3 pour découvrir la suite des aventures de ses quatre copines attachantes. On ne peut que leur souhaiter le meilleur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Valeria et ses copines, le retour ! Et un retour muy caliente. Les scènes érotiques très détaillées se succèdent de pages en pages dans la première partie du roman. Ceci-dit, la saga Valeria, ce n'est pas que le récit vif et pétillant de quatre amies ( qui ne gagneront sûrement jamais le prix de la féministe de l'année), c'est aussi l'occasion d'aborder tout en gardant le sourire quelques sujets de société sensibles, et pas seulement dans la société espagnole. #DansLeMiroirDeValeria #ElisabetBenavent #LArchipel #Netgalley #NetGalleyFrance #lecture #livres #chroniques Le quatrième de couverture : Valeria, qui s'est séparée d'Adrian, est tombée dans les bras de Victor. Mais, après un début de relation enflammée, elle commence à s'interroger... A-t-elle fait le bon choix ? Heureusement, ses amies de toujours sont là, à qui elle peut se confier. Et réciproquement. Car Lola, elle aussi, se pose des questions. Est-elle encore amoureuse de Sergio, l'homme qui a plaqué sa fiancée pour elle, avant qu'elle le rejette ? Carmen, de son côté, semble heureuse d'avoir enfin franchi le pas avec Barto, même si elle pressent que la mère de ce dernier va se montrer envahissante... Seule Nerea semble garder le cap et la tête froide. Mais les apparences sont souvent trompeuses... Valeria a aussi une autre source d'inquiétude. Elle vient enfin de terminer son deuxième roman. Elle en est satisfaite et son éditeur est enthousiaste. Mais comment ses amies réagiront-elles quand elles découvriront leurs histoires de cœur et leurs ébats intimes étalés au grand jour ? En attendant, les quatre amies sont de nouveau réunies et s'apprêtent à sortir faire la fête. C'est drôle, c'est vif, ça pétille et ça passe aussi vite qu'une soirée entre filles. On s'est à peine embrassées qu'il est déjà l'heure de se quitter.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ayant apprécié le premier tome de Valeria, c'est avec plaisir que je me suis plongée dans le tome deux : Dans le miroir de Valeria de Elísabet Benavent. Je remercie Mylène des éditions L'Archipel pour l'envoi via net galley. Quel plaisir de retrouver Valeria, Lola, Carmen et Nerea, les quatre copines un peu (beaucoup ;) déjantées. Dans le premier tome, Valeria m'avait un peu agacée et je dois avouer que j'avais préféré suivre ses copines. Surprise, dans ce second tome elle m'a plus intéressé. Je l'apprécie de plus en plus finalement et pourtant, ce n'était pas totalement gagné au départ ! Je comprend ses choix, sa façon d'être et elle me plait bien cette héroïne :) Quand à ses amies elles sont toujours aussi sympathiques. Ce second tome est très plaisant à lire. Il est toutefois difficile de le chroniquer sans trop en dévoiler, pour ne surtout pas spoiler ! J'ai apprécié l'histoire, les personnages et c'est une série très agréable que je vous recommande sans aucune hésitation. Ma note : un très joli quatre étoiles :)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On retrouve dans cet opus les quatre copines : Valeria, Lola, Carmen et Nerea toujours prêtes à faire la fête, la fiesta ou la java seraient des termes mieux adaptés à la situation) en parlant de leurs problèmes de cœur. Valeria a fui un mariage qui prenait l’eau, et file le parfait amour avec son Dieu du sexe Victor dont elle a tellement vanté les performances dans son roman (la publication de journal intime T1) que son pas encore ex-mari, ne prend pas très bien, c’est le moins qu’on puisse dire… Les copines se sont bien-sûr reconnues dans les pages du livre, avec plus ou moins d’humour. Lola, toujours aussi vamp, qui en pince toujours pour son Sergio, plus ou moins toxique, Carmen, qui découvre les parents, notamment la mère possessive, hyper-toxique de son Barto, et Nerea, la toujours sage, marquée par son éducation, attend le mariage raisonnable, avec un homme adéquat pour faire un mari convenable et des enfants convenables. Valeria est touchante car elle ne sait pas ce qu’elle veut, hésite à divorcer, a toujours peur que Victor demeure l’homme à femmes qu’il a toujours été…. Un bon moment de fous- rires, avec des scènes érotiques très explicites : hot, very hot, caliente… toutes les positions du Kâma-Sûtra y sont bien détaillées, entrecoupées de douches froides et de coups de blues ! Elles sont attachantes, parfois tellement extravagantes qu’on a du mal à les suivre, mais leurs réflexions sur la vie, la féminité, le couple sont intéressantes; alors je vais continuer l’aventure, c’est un moment détente, au milieu de lectures sérieuses… et soyons honnêtes, j’en pince pour Victor évidemment! On peut lire et entendre partout que Noël est une période de régression pour tout un chacun, alors la Chick-Lit s’imposait… Un grand merci à NetGalley et aux éditions de l’Archipel qui m’ont permis de suivre une nouvelle fois les quatre copines. #DansLeMiroirDeValeria #NetGalleyFrance

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans Dans le miroir de Valéria, on retrouve notre auteure favorite et ses trois amies ainsi que le beau et hypnotisant Victor. Que de joie ! Certains points positifs du tome 1 ont été gardés, ce qui est plutôt une bonne chose. Et comme dans le tome 1, autant les filles ne me dérangent pas, je les apprécie même, autant Valéria me casse de temps en temps les pieds. Mais ça, ça ne change pas et que serait une bonne romance chick-lit sans son héroïne au cœur indécis ?! Revenons d’abord sur les points positifs dont je parlais. D’une part, il y a encore une fois cette focalisation intéressante et assez originale qui donne l’impression de potins. Valéria raconte ce qu’il arrive à ses amies en parlant d’elle à la première personne du singulier (ex, pas texto dans le livre : Nerea était dans sa chambre, elle repensait à tout ce que j’avais fait pour elle). On a donc ce feeling que les copines racontent à Valéria ce qui leur arrive dans les moindres détails, comme le feraient de très bonnes amies qui parlent pendant des heures ! D’autre part, on alterne beaucoup les points de vue et j’ai remarqué une certaine régularité dans l’histoire. En réalité, Lola, Carmen, Nerea et Valéria vivent toutes les quatre une histoire d’amour toutes différentes. Mais au fur et à mesure des chapitres, on se rend compte d’une certaine affiliation, comme si les filles vivaient plus ou moins le même sentiment mais dans un contexte différent. Un peu comme dans Las Chicas del Cable (2e fois que je fais allusion à cette série en te parlant de Valéria !). On a un fil conducteur, c’est assez chouette. C’est plus au niveau de l’évolution des personnages que ça a cloché, et encore pas beaucoup et certaines évolutions sont même positives dans le sens originales. Celle à laquelle je pense est notamment celle d’Adrian. Certes, il devient violent, agressif, n’est plus que l’ombre de lui-même, provoque Valéria et Victor d’une manière assez abrupte et, disons-le clairement, a ses torts depuis même avant la découverte de son épouse. Parfois même, sa vulgarité m’a mise mal à l’aise (remarque : il ne m’en faut pas beaucoup…). Mais cette transformation casse un peu le mythe du mari agréable, qui ne cherche qu’à reconquérir le cœur de sa belle. Et grâce à ça, on ne tombe pas dans un triangle amoureux… Dieu merci, un cliché évité ! Autre chose que j’ai aimé : la transformation de Nerea. Avec une pointe de féminisme, elle envoie balader ce qu’elle connaît et ce que ses parents attendaient d’elle, à savoir de trouver un mari beau, avec un boulot satisfaisant, et d’être la parfaite mère après être devenue la parfaite épouse. Elle fait donc écho à ces femmes révoltées, qui veulent vivre pour elles et non dans le cliché qu’on leur a attribué. En revanche, nos deux personnages principaux m’ont un peu agacée. Un plus que l’autre. Victor n’a pas grand chose à se reprocher, si ce n’est qu’à partir du moment où sa relation avec Valéria évolue, pendant les moments disons plus chauds du livre, il demande chaque fois la même chose : une pipe. Très cliché, agaçant, voire énervant. C’est, enfin, Valéria qui aura eu la palme d’or du personnage le plus casse-pieds. Bien qu’elle me fasse rire et que certaines de ses scènes soient agréables à lire, dans l’histoire en elle-même, je n’ai pas réussi à comprendre certaines de ses réactions. Elle joue avec Victor, lui dit que lui n’est pas prêt, puis quand il arrive le chasse, se pose des questions sur son avenir alors que pour lui, ça paraît clair… Je n’ai pas très bien saisi ce qu’elle lui reprochait. Et je me suis qu’en réalité, c’est cette indécision qui faisait son histoire. Si tout allait bien et qu’elle vivait le parfait amour, il n’y aurait pas de livre, encore moins une saga. Donc c’est un grand mal pour un bien : une héroïne casse-bonbon, dans les bonnes romances, est inévitable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce tome2 est magique (comme le tome 1)... Il est question d'amitiés fortes entres ces 4 copines démentes , d amour et de sexe. C est touchant, trés trés drôle, complétement déjanté, plein de fantaisie et torride. On ne peut qu'aimer Valéria, Lola, Carmen et Nérea qui sont différentes mais tellement complémentaires. J ai hâte de lire la suite - d ailleurs c est ma 1ere résolution de l année 2020.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Retrouver ce livre, c’est comme retrouver sa bande d’amies pour une bonne soirée !! C’est pétillant, drôle, dans l’ère du temps, et dans la thématique de nos vies….même si nous n’écrivons pas toutes des romans, franchement autobigraphiques… En dévoiler trop, serait se priver d’un plaisir de lecture, tout sauf coupable. Heureusement, il reste encore deux tomes à venir, et on a vraiment hâte !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cela faisait un moment que je n'avais pas lu de chick lit et entre plusieurs autres livres plus sombres j'ai eu envie de me divertir, j'ai donc sorti de ma bibliothèque ce second tome car j'avais déjà beaucoup aimé le premier et une collègue ayant vu récemment la série sur Netflix m'a donné envie de plonger dans cette suite. Nous retrouvons ici nos 4 inséparables Valeria, Carmen, Nerea et Lola, en tant que trentenaire on peut facilement se retrouver dans l'une des 4 protagonistes, il manque peut-être juste la célibataire du groupe. On retrouve toutes des situations déjà vécues, l'installation dans un appartement avec un homme, la présentation aux parents, le début d'une nouvelle relations, les peurs que cela peut engendrer. Cela se lit tout seul quasiment d'une traite car on a envie de suivre chacune, même si de mon côté j'avoue avoir une préférence pour Valeria mais j'ai aimé suivre également tous les autres personnages. Attention pour celles et ceux qui n'aiment pas tellement les scènes de sexes dans la chick lit car ici il en est tout de même beaucoup question et les scènes sont très explicites. Je n'hésiterais pas de mon côté à me procurer les tomes 3 et 4 dans un avenir proche!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :