Les Derniers Jours de Pompéi

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 2 mai 2019 | Archivage 31 mai 2019
Libretto, Littérature étrangère

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LesDerniersJoursDePompéi #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Traduit de l’anglais par Hippolyte Lucas
Illustrations de Lancelot Speed

Pompéi, an 79 de notre ère. Ville multiculturelle, bruyante, agitée par les excès, les jeux de pouvoir et les rivalités sentimentales. Là se croisent Glaucus le Grec fougueux, Arbacès l’Égyptien austère et sournois, la belle Ione, objet de toutes les convoitises, ainsi que les adorateurs d’une religion naissante.

Mais, non loin de là, le Vésuve s’éveille et tout ce petit monde est loin d’imaginer que la cité vit alors ses dernières heures…

Edward George Bulwer-Lytton est un écrivain et homme politique anglais. Les Derniers Jours de Pompéi, publié en 1834, est un succès l’année de sa parution et devient une œuvre largement adaptée, au théâtre notamment, à l’opéra, et bien sûr au cinéma, par le grand Sergio Leone.

Traduit de l’anglais par Hippolyte Lucas
Illustrations de Lancelot Speed

Pompéi, an 79 de notre ère. Ville multiculturelle, bruyante, agitée par les excès, les jeux de pouvoir et les rivalités...


Formats disponibles

FORMAT Poche
ISBN 9782369144915
PRIX 12,80 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)

Chroniques partagées sur la page du titre

Pour les passionnés d’histoire romaine Libretto réédite, en version intégrale, l’un des romans incontournables à lire pour s’imprégner de cette culture

« Les derniers jours de Pompéi » est un livre écrit par le baron Edward Bulwer-Lytton en 1834. Le roman a été inspiré par le tableau Le dernier jour de Pompéi du peintre russe Karl Briullov, que Bulwer-Lytton avait vu à Milan et par les découvertes archéologiques qui ont fasciné l’écrivain.

Le récit commence un mois avant l’éruption, Il se déroule autour de la figure de Glaucus un jeune Athénien, beau, riche et placé par la plume de l’auteur dans la « Maison du poète tragique » que l’on peut encore visiter et de Ione, une belle fille napolitaine d’origine grecque. La jeune fille et son frère sont sous la tutelle d’ un prêtre égyptien nommé Arbacès, d’origine noble, aussi intelligent que dépravé. Le prêtre s’oppose à l’amour entre Glaucus et Ione. Malgré son rôle de précepteur, il aime et est attiré par sa protégée. Pour l’avoir à tout prix, il n’hésite pas à tricher, trahir et même tuer … Une autre protagoniste du livre est l’esclave Nydia, aveugle, jalouse de Ione parce que secrètement amoureuse, sans réciproque, de Glaucus.

Nous retrouvons aussi un nombre remarquable de personnages mineurs : un jeune gladiateur qui se bat pour avoir l’argent nécessaire pour racheter la liberté de son père; le riche négociant Diomède, qui existait réellement, propriétaire d’une magnifique villa à la périphérie de la ville; sa fille Julia trop gâtée qui n’hésite pas à s’associer à Arbacès pour atteindre ses objectifs; l’édile Pansa, dont on peut encore lire le nom sur les murs de Pompéi; Olynthus un chrétien fanatique et ardent; le jeune Apœcidès, frère de Ione, personnage tourmenté élève d’Arbacès; la sorcière du Vésuve, qui vit dans les champs Phlégréens; le riche Salluste (il a aussi réellement existé) et beaucoup d’autres.

Les derniers jours de Pompéi raconte une histoire prenante; très réaliste et documentée sur Pompéi.

Le vrai protagoniste avec un P majuscule reste le Vésuve se préparant à enterrer Pompéi avec sa force dévastatrice.

Je suis ravie d’avoir enfin lu ce livre en version intégrale.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :