L'asperge

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 10 avr. 2019 | Archivage 10 juin 2019

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #Lasperge #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Tiens la porte pour la personne qui se trouve derrière toi. Dis bonjour d'un signe de tête à tes professeurs. Souris si tu croises le regard de quelqu'un.
J'ai toujours eu besoin de Post-it pour savoir comment réagir. Ne pas être trop froide. Ne pas parler trop fort. Rire au bon moment. Quand on n'a pas les codes, le monde est très compliqué à comprendre. Et quand on ne comprend pas le monde, comment peut-on se comprendre soi-même ? Peut-être qu'un jour je trouverai quelqu'un ne cherchera pas à me rendre "normale". Quelqu'un avec qui je n'aurai pas besoin de ces fichus Post-it. Cela dit, peut-être que je le connais déjà…

Tiens la porte pour la personne qui se trouve derrière toi. Dis bonjour d'un signe de tête à tes professeurs. Souris si tu croises le regard de quelqu'un.
J'ai toujours eu besoin de Post-it pour...


Formats disponibles

ISBN 9782016270301
PRIX

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Zachary vit dans sa ville, enfin son village, depuis sa naissance. Comme dans tous les villages, elle comporte son lot de rumeurs qui apparaissent chaque jour, cependant, il essaye de ce tenir le plus éloigné possible. Malgré ça, il se retrouve confronté à une nouvelle rumeur seulement quelques jours après la rentrée : Il serait atteint du syndrome d'Asperger !!! Après ce racontars, il va se lier d'amitié avec Blaise Honston et sa sœur jumelle Alizée qui viennent tout juste de s'installer. Alizée cache un secret... c'est elle "l'asperge". J'ai beaucoup apprécié ce roman qui traite plusieurs sujets importants : Les rumeurs, les premiers amours, la timidité, la solitude et la maladie avec le syndrome d'Asperger, qui est connu sans être connu. Il y a également le sujets de la gémellité et les différences entre les deux.Avec ce livre, j'ai beaucoup appris sur cette maladie que je connaissais seulement de nom. On voit bien que l'auteure a fait des recherche pour ce roman. J'ai beaucoup apprécié avoir le point de vue de Zachary, d'Alizée, et de la famille de cette dernière, car la maladie la touche entièrement. Le tout se passe à un âge dit ingrat, entre l'adolescence et l'âge adulte. J'aurais apprécié continuer cette histoire, continuer de vivre dans cette colocation un peu particulière au final. Je ne peux que recommander cet ouvrage. Quant à la plume de l'auteur, comme ses deux autres titres, ils sont accrochant, addictif et agréable à lire. Un excellent roman à découvrir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie les éditions Hachette et le site NetGalley de m'avoir permis de découvrir le nouveau roman de Sarah Morant. J'ai été très touchée par cette histoire. L'auteure aborde le sujet délicat qu'est le syndrome Asperger avec beaucoup de délicatesse et de justesse. Elle nous dévoile la complexité de ce syndrome et notamment les difficultés éprouvées par notre héroïne Ali pour communiquer avec son entourage ainsi que les relations - parfois difficiles - que peuvent avoir les autres avec elle. J'ai vraiment passé un très agréable moment de lecture et je conseille donc vivement ce nouveau roman.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci Netgalley et Hachette romans pour cette lecture en accès presse. J’attendais avec impatience la sortie de ce livre, tout d’abord parce que mes précédentes lectures de Sarah Morant m’avaient embarquée et ensuite parce que le résumé et la couverture me parlaient bien. Une fois n’est pas coutume, je me suis plongée dans le livre et je ne l’ai pas quitté tant il m’a embarquée. C’est l’histoire d’Alizée qui est atteinte du syndrome d’Asperger et qui a dû changer d’école après avoir lourdement été harcelée malgré toute la protection que pouvait lui apporter Blaise, son frère jumeau. Quand les parents des jumeaux ont eu connaissance des faits subis par leur fille, ils ont décidé de quitter Paris et de s’installer en Belgique. Cependant pour Alizée tout changement provoque chez elle une très grande anxiété, mais dans le fond c’est pour elle un renouveau, un nouveau départ. Là-bas, ils rencontrent Zack, un garçon souvent sujet de railleries qui a décidé qu’il se fichait bien des rumeurs à son sujet. Une grande complicité va naître entre les trois protagonistes. J’ai vraiment trouvé Alizée très attachante, touchante et courageuse dans son combat pour vivre comme tout le monde malgré Asperger. Je n’ai de cesse de le répéter mais encore une fois c’est un Livre Young adult qui traite de sujets très matures, ici on retrouve une certaine sensibilisation sur le syndrome d’Asperger mais au-delà de ce thème, le livre évoque le harcèlement, la « différence » et la « normalité », l’image de soi, l’acceptation de sa propre différence et le tout sans jamais virer au drama ou au pathos. Certes j’ai versé deux-trois larmes mais bon vous me connaissez je verse facilement des larmes devant un bouquin. Ces sujets sont évoqués plus de manière à sensibiliser qu’à moraliser. Voilà pour résumer ce que je pense du livre, il m’a totalement happée, touchée et émue, c’est un vrai coup de cœur que je recommande chaudement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est un livre très fort qui traite avec beaucoup de bienveillance le syndrome Asperger. On a le point de vue de chaque personnage au fil des chapitres. Blaise est tellement mignon de prendre si soin de sa sœur. Il est drôle et on remarque vite qu'il essaie de compenser les lacunes de sa sœur quitte à se perdre un peu lui-même. Alizée est attachante, sa différence fait d'elle quelqu'un d'exceptionnel même si elle ne s'en rend pas compte. Zach, lui, est un garçon certes solitaire mais très sympathique, qui a pris l'habitude s'isoler et la venue des jumeaux va bouleverser son train-train quotidien dans le bon sens. Ils arrivent à créer une sorte de trio indestructible, à s'entraider et s'épauler quand les autres se mettent à les juger, mieux encore ils arrivent à passer au-dessus de tout cela et c'est là leur force. Le récit est souvent touchant et il est très juste. On a envie d'aider Alizée et la prendre sous notre aile sans avoir pitié d'elle car après tout, elle est juste un peu différente mais rien de pas normal, la normalité est surfaite et cette histoire nous le prouve une nouvelle fois. On s'attache, on rit, on est triste avec eux et ça j'ai beaucoup aimé. J'aime aimer ce livre plein de mignonneries et d'amour. Plein de sens et plein de bienveillance. Il traite d'une différence que la société a encore du mal à accepter avec beaucoup de justesse. J'adore ce genre de récit qui me fait refermer le livre le sourire aux lèvres et le cœur réchauffer.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je suis toujours très intéressée par les romans qui traitent de symptomes particuliers. Et dans les faits, j'ai très rarement (pour ainsi dire jamais) eu l'occasion de lire une histoire qui parle du syndrôme de l'Asperger. Aussi, ce livre m'intéressait tout particulièrement. Alizé, l'un des personnages principaux de ce roman, souffre de ce syndrôme. Et celui lui occasionne des ennuis très régulièrement. Peu de gens savent ce en quoi consiste de vivre avec cette particularité: l'absence de réflexes sociaux consensuels, de réactions instinctives dans une conversation. Le fait de ne pas supporter d'être touché, ou approché. L'incapacité de comprendre les sous-entendus. On pourrait croire que ce sont des choses anodines... Parce que pour nous, c'est instinctif. Mais pour ces personnes-là, c'est au contraîre quelque chose de très difficile à assimiler. J'ai trouvé que ce livre abordait ce sujet de manière très positive! On a le regard d'Alizé sur le monde qui l'entoure, un regard coloré par le syndrôme de l'Asperger, et qui nous montre donc les choses de ce point de vue différent. Mais on voit aussi le regarde de Blaise, son frère jumeau, et celui de de Zach, son ami, qui nous permettent de comprendre comment aborder au mieux ces personnes qui en souffrent. Et ces deux positions, dans ce roman, permettent de créer une histoire qui tient la route. J'ai adoré le soutien familial, et le regard de Zach sur la jeune fille. Je n'avais jamais eu l'occasion de lire un roman de cet auteur. Après celui-ci, j'ai pris le temps d'aller découvrir le résumé de ses autres livres. Et j'ai très envie de les lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce livre raconte l'histoire banale de plusieurs adolescents dans un lycée, avec un élément inhabituel : la protagoniste est atteinte du syndrome d'Asperger (d'où le surnom d'asperge) qui fait partie de l'autisme. Ceci est déjà assez rare pour être souligné puisque la plupart des autistes visibles dans les médias (et même dans la vie réelle) sont des garçons. J'ai trouvé que l'autrice traitait de cette thématique avec beaucoup d'humilité et de savoir faire. La plupart des personnages sont traités avec la complexité des adolescents et le personnage d'Ali n'est jamais défini par son handicap mais par un ensemble de traits qui la définissent. L'histoire d'amour entre Ali et Zach est plutôt banale mais j'ai beaucoup aimé la manière dont l'autrice met en place l'histoire, augmente les interactions entre les deux et rend leur histoire tellement crédible et touchante. J'ai également beaucoup aimé la manière dont elle traite de l'amour entre jumeaux et de leur manière de se protéger mutuellement. De même, Zach n'est jamais vu uniquement comme l'amoureux/l'ami d'Ali mais on apprend petit à petit son histoire familiale, la raison pour laquelle il s'est renfermé sur lui-même et ses interactions avec le reste des gens. Bref, une histoire adolescente émouvante, surprenante et pleine de réalisme qui m'a presque mis la larme à l’œil.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ça fait un moment que je voulais découvrir cette auteure. Et je ne suis pas déçue par cette histoire. On suit Ali et Blaise, deux jumeaux qui viennent d’emménager et Zachary qui vont faire leur rentrée en terminal en Belgique. Pour Blaise, rien d’inquiétant, il se fait toujours aimé de tout le monde, en revanche pour sa sœur, tout est compliqué, elle est atteinte du syndrome d’Asperger. Les interactions sociales ainsi que les relations avec les autres sont compliquées. Même si Zachary, paraît avoir une vie rangée et tranquille, lui aussi à son lot de problème. Il s’isole au lycée, les autres élèves se moquent donc souvent de lui. Mais quand ces trois-là se rapprochent, l’histoire devient encore plus belle. J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre, j’aime les histoires qui parle du syndrome d’Asperger, je trouve qu’il faut vraiment en parler. Mais l’auteure l’a juste placé dans l’histoire, tout ne tourne pas autour d’Ali. Elle montre que même si sa vie est toujours un peu plus compliquée que celle des autres, Blaise et Zachary ont eux aussi leurs problèmes. L’auteure aborde plusieurs thèmes, l’asperger bien évidemment, mais aussi le harcèlement scolaire, les problèmes familiaux, et les échecs. J’ai aimé chacun des personnages aussi différents qu’ils soient. Mais j’ai eu un gros coup de cœur pour Zach. Il a un cœur énorme, est très présent pour sa petite sœur, et il prend Ali, comme elle est. Malgré ses propres problèmes, il est toujours là pour elle, pour qu’elle se sente bien, qu’elle ne panique pas. La relation en les jumeaux est très fusionnelle, la vie d’Ali serait encore plus compliquée sans son frère qui est toujours à ses côtés, toujours à lui tenir la main. Ali en plus des problèmes d’adolescente lambda, doit faire face à ses propres problèmes, elle à peur de s’attacher, peur de ne pas se fondre dans la masse. L’évolution de son personnage est très impressionnante, elle est très forte. Grâce à Zach, elle va réussir à s’épanouir un peu plus, à baisser sa capuche et affronter le monde en tant qu’aspergirl, et tampis si ça ne plaît pas aux autres. On suit les pensées de plusieurs personnages, c’est justement ce que j’ai apprécié, je pense. Le seul petit défaut que j’ai trouvé à ce livre, c’est la fin. Je l’ai vraiment trouvé un peu bâclée, j’aurais préféré voir le trio plus dans le temps… Dommage Une très belle plume, des sujets très intéressants, des personnages vraiment très attachants. C’est donc vraiment un livre à découvrir, j’ai passé un super moment avec Ali, Blaise et Zach.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Et c’est un coup de cœur ! Je n’avais encore jamais lu de livres par cette autrice et je trouve qu’elle est bien trop peu reconnue. C’était du génie du début à la fin. Je ne trouve même pas quelque chose à redire, un petit défaut même tout minuscule. Aly est Asperger. Ce syndrome est un trouble léger du spectre autistique. Ça implique majoritairement de grosses difficultés de communication, saisir l’implicite, certain•e•s se prennent de passion pour un sujet en particulier auquel ielles accordent toute attention. Étant plus ou moins concernée par ce sujet, ce livre a vraiment résonné en moi. Je suis HP et présente certains troubles plus ou moins légers du spectre autistique. Il y a autant de formes d’autisme qu’il y a d’autistes, tout comme autant de formes de haut potentiel que de personnes HP. C’est un domaine complexe, souvent peu compris mais surtout mal connu. C’est vraiment pour ça que j’estime que ce livre est à mettre entre toutes les mains. Je remercie donc vivement les éditions Hachette d’avoir proposé ce livre en service-presse à travers la plateforme NetGalley. C’était vraiment LE livre qui me parlait et bon sang il est d’une justesse incroyable et infaillible. Je ne suis pas déçue. Au quotidien, Aly a vraiment du mal à se fondre dans la masse. Malgré l’aide et la protection que lui apporte Blaise, son frère jumeau, elle est souvent à côté de la plaque, doit gérer des angoisses sociales d’ordre important, sans parler du harcèlement qu’elle subit lorsque les autres étudiants viennent à apprendre sa différence. C’est pour ça qu’elle se retrouve dans un nouveau lycée, repartir sur une autre base. Là, elle rencontre Zachary, un garçon très très réservé qui fini par tomber amoureux d’elle. Et là débute la plus mignonne, réaliste, incroyable histoire d’amour que j’ai jamais pu lire de ma vie. Sans rire, tout ce que je reproche aux romances young-adult pouf envolé. Sarah Morant sort des clichés habituels et raconte leur histoire d’une manière si naturelle que c’en était déconcertant. Plus le livre avance, plus Aly progresse, apprenant à s’accepter, embrasser sa différence, s’aimer et ainsi parvenir à laisser quelqu’un d’autre l’aimer. Elle se détache aussi progressivement de son frère, refusant d’être couvée aussi systématiquement. C’est dur d’en arriver à ça, c’est dur car ça demande de comprendre des choses évidentes aux yeux des autres mais totalement confuses pour Aly. Le livre ne vire jamais au drama, pas d’apitoiement sur soi-même. Juste de la bienveillance. Et bon sang, merci Sarah Morant. Merci d’avoir dépeint avec autant de rigueur et d’intelligence un quotidien si peu facile à comprendre. Tu l’as compris, je pourrais continuer encore des heures à parler de ce roman. Je vais terminer sur une seule chose : je t’en prie, lis-le.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alizee et Blaise arrivent dans un nouveau lycée. Si le jeune homme se lie rapidement et sans soucis, sa jumelle est beaucoup plus réservée. Elle ne veut pas qu'on sache qu'elle souffre du syndrome d'Asperger, car victime d'harcèlement dans son précédent établissement. Elle va pourtant se rapproche rd'un élève zach, elle qui a du mal à comprendre les codes de comportement. Le trio va vivre une année passionnante. Quatrième ouvrage de cette jeune autrice qui est tout aussi pétillant que les autres. Les personnages sont bien dépeints, crédibles. On adhère de suite et on a du mal à les quitter à la fin de l'ouvrage. Un trio avec des personnalités différentes et tous aussi importants pour l'intrigue. A découvrir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est avec un immense pincement au cœur et une peine profonde que j’ai refermé ce magnifique roman. L’Asperge nous transporte dans un univers totalement dépaysant, mais tellement sécurisant à la fois. L’autrice Sarah Morant nous amène dans une histoire unique où nous faisons la connaissance d’Alizée, Blaise et Zachary, trois jeunes adultes qui doivent conjuguer avec leurs inquiétudes face à leur avenir.​ ​Avoir une différence est rarement facile, surtout quand cette dernière nous rend un peu « étrange » aux yeux des autres. C’est pourtant avec cette différence qu’Alizée et Zachary doivent vivre au quotidien. Dès notre enfance, nous sommes conditionnés, par la société, d’agir d’une telle manière afin de cadrer dans celle-ci. Mais qu’en est-il, lorsqu’une personne ne rentre pas dans ce moule déjà préfabriqué? Voilà ce que l’autrice nous propose ici. On s’introduit dans le quotidien d’une jeune femme Asperger. Ayant également subi de l’intimidation dans ma jeunesse à cause de ma différence, j’ai pu rapidement m’identifier à notre protagoniste et comprendre ce qu’elle vivait. Changement d’école, surprotection de ses proches, le retrait qu’on s’impose soi-même par peur et pour se protéger. Au final, on finit par se refermer sur soi. Pour Alizée, ce sont ses nombreux Post-its qu’il l’aide à essayer d’intégrer la société même si ça lui demande des efforts incroyables. Dans ce roman, Sarah nous parle d’amitié avec un IMMENSE A! Franchement, nos trois protagonistes sont plus qu’humains. Même si l’approche n’a pas été des plus faciles, un lien étroit et privilégié s’est installé entre les trois. Et c’est l’acceptation et le non-jugement de Zachary qui fait que la coquille qu’Alizée s’est construite au fil des ans commence à se fissurer. Rien n’est gagné, mais on suit son évolution tout au long de notre lecture. Rien n’est facile, mais nous sommes emportés dans ce magnifique tourbillon d’émotions. On y retrouve une telle douceur qu’on ne peut que s’y blottir, le temps de ces quelques pages et profiter au max de l’histoire. La plume de Sarah est magnifique et je continuerai à la suivre sans hésitation! Je lève mon chapeau à tous les auteurs qui osent écrire sur des sujets plus sensibles de notre société. Briser les tabous, c’est tellement enrichissant, car c’est ce qui lui permet d’évoluer et de grandir sainement. En espérant, que chacune des histoires romancées ou non puissent faire prendre conscience aux gens qu’être différent ne fait pas de nous des êtres à part. Nous sommes des humains à la base. Nous sommes tous égaux ! Et être différents, c’est ce qui nous permet d’avoir une société si riche!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

On connait souvent la facette de l'intelligence supérieure des autistes aspergers mais on connait rarement les retentissement sur la vie quotidienne de cet handicap. Ce roman traite plutôt bien le sujet et les difficultés dont ils font face à travers le personnage d'Ali. Ali est une jeune fille très attachante qui se pose énormément de questions. A travers Blaise et les parents d'Ali, on se rend compte des retentissement de l'autisme sur la famille. La relation fraternelle entre Ali et Blaise est juste magnifique. J'ai aussi adoré le personnage de Zach ! Dans ce roman de nombreux sujets sont abordés: harcèlement scolaire, amour, amitié, famille, regard de la société.... Bref ce roman est très touchant ! Je vous le recommande fortement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :