Génération Captive

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 9 oct. 2018 | Archivage 21 déc. 2018
Au Loup Éditions, Mondes Infinis

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #GénérationCaptive #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

2026, seize ans après la catastrophe qui a bouleversé l’Europe et transformé certains enfants en Sensibles, dotés de pouvoirs à peine imaginables…

Les Sensibles, maintenant adolescents, sont toujours parqués dans les Camps. Grégoire est l’un des seuls à être encore en liberté. Allié de la Résistance, il infiltre le Camp de Lyon pour y récupérer des informations. Son but ultime : retrouver son frère jumeau, enlevé quelques années auparavant.

Ana n’a jamais connu que les orphelinats et le Camp de Lyon. Isolée et maltraitée par le chef de la prison, elle ne cherche même plus à s’enfuir et attend la mort. Lorsque Grégoire débarque dans son monde, Ana entrevoit un espoir de recouvrer la liberté. Pour elle, il sera prêt à tout. Pour les Sensibles, est-ce le début de la rébellion ?

2026, seize ans après la catastrophe qui a bouleversé l’Europe et transformé certains enfants en Sensibles, dotés de pouvoirs à peine imaginables…

Les Sensibles, maintenant adolescents, sont toujours...


Note de l'éditeur

Ce roman dystopique plaira aux adolescents à partir de 14 ans et aux jeunes adultes et adultes amateurs de ce genre. Il s'agit d'un one-shot.

Ce roman dystopique plaira aux adolescents à partir de 14 ans et aux jeunes adultes et adultes amateurs de ce genre. Il s'agit d'un one-shot.


Ils recommandent !

« J’ai tout de suite été séduite par l’écriture d’Axelle Colau. Simple et efficace, elle nous entraîne dans l’action dès la première page. […] J’ai beaucoup aimé la romance entre Greg et Ana. On [comprend] dès le résumé qu’il y aura une histoire d’amour entre ces deux-là, et j’avoue que je craignais quelque chose de lourd (je ne suis pas fan de romance), et j’ai été agréablement surprise. En effet, leur histoire évolue en douceur, avec des phases de doutes et d’affirmation. C’est très bien écrit ! Enfin, le rythme du roman est rapide, on peine à le poser tellement nous sommes pris dans l’action. C’est un roman à mettre entre les mains de tous les grands ados, ou jeunes adultes fans du genre. »

Fabienne de Beltane-lit en-secret


« Au fil des pages, je suis passée par plusieurs émotions, que ce soit l’incompréhension, la peur, l’angoisse, le soulagement. Je peux vous dire qu’Axelle ne ménage personne, que ce soit ses personnages, ou les lecteurs, tout le monde va se retrouver dans un tourbillon émotionnel. […] Génération Captive est un véritable régal, j’en suis sortie avec le cœur qui bat plus fort et plus vite, j’ai usé quelques mouchoirs en cours de route, j’ai eu les émotions à fleur de peau. C’est ce qui s’appelle un page-turner car lorsque vous vous lancez dans sa découverte, vous ne voulez vous arrêter avant la fin. »

Alouqua du Monde enchanté de mes lectures

« J’ai tout de suite été séduite par l’écriture d’Axelle Colau. Simple et efficace, elle nous entraîne dans l’action dès la première page. […] J’ai beaucoup aimé la romance entre Greg et Ana. On...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9791093950594
PRIX 5,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

J'ai adoré cette dystopie. Elle part du principe qu'après une sorte de désastre, certaines personnes ont acquis des pouvoirs (les "Sensibles") et ces enfants sont détachés de leur famille et amenés dans des Camps. Grégoire, le protagoniste de l'intrigue, va aller dans un de ces Camps pour essayer d'obtenir des informations et il rencontre Ana, une jeune fille traumatisée pour qui il va éprouver des sentiments amoureux. J'ai principalement adoré le rythme de l'intrigue. Ce livre opère sur un sentiment d'urgence. A chaque moment calme succède de l'action et on a l'impression que les pauvres enfants ne trouveront jamais le repos. L'intrigue reste toujours concentré sur des points essentiels et j'ai même raté ma station de bus tellement j'étais captivée par l'intrigue. Ana est un personnage traumatisé, violé et en même temps, on la montre forte et décidée à se battre tout comme Grégoire et non une pauvre femme fragile malgré les horreurs qui lui arrivent. J'ai regretté que le roman ne fasse qu'un tome, je pense que l'univers méritait d'être étendu sur plusieurs romans. Bref, un coup de cœur, un roman absolument passionnant et des personnages d'adolescents courageux. Je remercie la plateforme Netgalley et les éditions Au loup.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Chers vous, Axelle Colau, c'est le genre d'auteurs, comme Stéphanie Pélerin ou Floriane Soulas, que j'ai connu grâce à nos blogs (ou chaînes Youtube). Les littératures de l'imaginaire n'étant pas mes genres de prédilection, je ne m'étais jamais penchée sur les écrits de la jeune femme. Mais j'ai décidé de me lancer. Merci le PLIB ! Génération Captive faisait partie des pré-sélectionnés mais pas des 21 sélectionnés. Cependant, j'ai recroisé le chemin du roman sur le site de NetGalley. Si, ça, ce n'est pas le destin ! Franchement, je ne regrette pas tant la forme et le fond sont soignés ! Axelle Colau a trouvé le bon équilibre entre la mise en place de son univers, la présentation des personnages et l'action. D'ailleurs, quand l'histoire démarre, le rythme devient soutenu et poser le livre est difficile. Notre auteure ne ménage personne, ni les personnages ni les lecteurs. On passe par de nombreuses émotions, pas toujours positives : angoisse, peur, soulagement... Une véritable montagne russe. Bref, cela donne envie de continuer de découvrir les autres écrits de l'auteur. A bientôt ;)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lu en moins de 24 heures, cette dystopie est une vraie petite pépite pour moi ! Très complet, tout y est pour passer un excellent moment et ce, en un seul et unique tome. Un coup de cœur ! Après une catastrophe qui a touché tous les fœtus de la même année, les rendant très particuliers, l'humanité n'est plus la même. Ces enfants dotés de pouvoirs devenus adolescents, sont enfermés dans des Camps afin que leur don ne soit pas une menace. Grégoire fait partie des rares à ne pas être parqué, ayant réussi à rejoindre la Résistance sans se faire prendre par le gouvernement. Mais depuis peu, il doit infiltrer le Camp de Lyon afin de trouver des indices pour retrouver son frère jumeau, enfermé il ne sait où depuis quelques années. Dans ce Camp, il fait la rencontre d'Ana et d'autres jeunes qui deviendront importants pour lui, autant pour sa mission que pour son propre bonheur... Tout d'abord, je tenais à parler de cette couverture... Elle me plait beaucoup, je ne dirai pas le contraire. Toutefois, après avoir lu ce roman, je trouve qu'elle ne va pas assez bien avec l'univers. Un peu, quand même, mais je ne la trouve pas à la hauteur de ce que l'on peut y trouver à l'intérieur. Je ne suis pas sûre qu'elle attire beaucoup de monde (et j'espère me tromper !) alors que le contenu est absolument génial et à découvrir ! Pour ce qui est de l'intrigue, c'est simplement une merveille ! On accroche très rapidement, dès les toutes premières pages, pour avoir ensuite du mal à poser le livre. Personnellement, je le faisais uniquement par obligation, mais j'ai mangé pas mal d'une nuit pour continuer à le dévorer. Je suis assez étonnée que l'univers soit si complet et développé, dans le sens où c'est un one-shot. Mais c'est aussi très agréable ! Pas besoin d'attendre la sortie d'une suite pour connaître le dénouement final et ce n'est pas bâclé pour autant. On sait pourquoi on en est là et, même si les événements s'enchainent à une vitesse folle, ce n'est pas pour autant que l'auteure a négligé certains points. Comme je le disais, tout y est ! L'action commence un peu avant même que Grégoire infiltre le Camp de Lyon. Elle commence doucement, mais sûrement, pour ne jamais s'arrêter. On va de rebondissements en révélations, découvrant des personnages bien distincts des uns des autres, touchants et intrigants, des scènes émouvantes à d'autres complètement révoltantes. Les émotions sont là, constamment, on ne s'ennuie pas, on ne se repose pas, on vit avec les personnages et on dévore leur histoire. L'auteure ne fait pas de cadeaux à ses personnages... On est dans un roman pour ados, mais ce n'est pas pour autant que certaines scènes violentes sont survolées. Même si on n'a pas forcément tous les détails, on en a suffisamment pour voir les scènes comme si elles se déroulaient sous nos yeux, comme si on vivait les scènes à travers les personnages. Il y a donc des scènes très violentes, pour différentes raisons, mais pas seulement. L'auteure a laissé de la place à l'amour, à l'amitié, à la solidarité, à la compassion... Tout est justement dosé et très juste. Grégoire est un personnage plein de ressources, souvent titillé entre ce qu'il doit faire et ce qu'il voudrait faire. Mais il est très intelligent et, malgré toutes les difficultés, on est face à un personnage très fort et réfléchi quand il le faut, ainsi que sensible et fragile quand il le faut également. Ana est un personnage que j'ai énormément apprécié. Malgré ce qui lui arrive, et c'est impossible d'être indifférent à son sort, et malgré sa "faiblesse", c'est un personnage plus fort qu'elle ne le croit, pour bien des raisons... J'ai adoré également son pouvoir, qui est sans doute le plus développé de l'histoire mais aussi peut-être le plus "polyvalent". J'ai l'impression qu'elle fait plus de choses avec le sien que les autres avec le leur. Pour ce qui est des dons de chacun, j'ai adoré les découvrir. Ils ont tous un impact dans l'intrigue, une importance, même le pouvoir le moins utile peut se révéler indispensable. Je me répète mais l'auteure a vraiment su trouver un équilibre entre tous les éléments de son intrigue, rendant le tout juste parfait ! Un roman qui m'a donc énormément étonnée et, surtout, énormément plu. Je n'ai jamais eu envie de le lâcher. L'action est constamment présente, les émotions sont fortes, les personnages paraissent tellement réels qu'on vit vraiment l'histoire à travers eux. C'est un univers riche et bien développé que nous offre l'auteure, autant pour les personnages que pour les tenants et aboutissants de l'intrigue.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une dystopie passionnante ! Nous allons plonger dans un monde légèrement futuriste, mais qui sera finalement très ressemblant au nôtre. la révolte gronde, la population commence à se rendre compte de la cruauté de ces traitements, qui touche finalement des enfants innocents qui n'ont rien demandé à personne. Mais la rencontre avec une femme va tout changer. "La joie de les avoir là autour d'elle se cristallisa. Pour ce qu'ils lui donnaient, pour eux, tout simplement, elle ferait tout ce qu'elle pourrait. Elle les sortirait d'ici, coûte que coûte."

Cet avis vous a-t-il été utile ?

2026, l’Europe a bien changé. En effet, suite à une catastrophe, des jeunes adolescents se sont vu acquérir des pouvoirs surnaturels à leur naissance. Surnommer les Sensibles, ils sont traqués et parqués dans des camps spéciaux. Grégoire est l’un de ses Sensibles. En mission pour la Résistance, il intègre volontairement un camp situé à Lyon. Sur place, il va découvrir un univers révoltant et surtout, fera des rencontres qui bouleverseront sa vie… Disons-le franchement, en lisant le résumé, je ne m’attendais pas à des surprises, tant le sujet me paraissait familier. Des jeunes “spéciaux” poursuivis par un Etat… c’est un sujet qu’on voit de plus en plus dans la littérature fantastique. Pourtant, je me suis prise très facilement à l’histoire et à ses différents personnages. Dès le début, on est plongés dans l’univers que nous offre l’auteur. Et cet univers est loin d’être tout rose. Notamment dans tout ce qui se passe dans le fameux camp. Indirectement, je me suis surprise à faire des analogies avec des camps tristement célèbres de notre Histoire et cela fait peur. La peur, la haine, la violence y est omniprésente. Mais dans ce cocon de violence et de noirceur, des petites lueurs d’espoir brillent, ne demandant qu’à éclore et à se développer. Sentimentalement, je suis passé par plusieurs phases, d’autant plus que la plume de l’auteur aide grandement à l’immersion. Par des phrases simples, elle nous retranscrit aisément les différentes péripéties et les actions qui s’enchaînent. Tout au long du roman, nous suivons principalement Grégoire et Ana, avec chacun leurs points de vue. Grégoire est donc un jeune adolescent qui a passé une partie de sa jeunesse à fuir, grâce à la complicité de sa famille et de la Résistance. Les circonstances ont fait qu’il a dû mûrir plus rapidement que la moyenne. Cela a également affûté son sens des responsabilités et de la prudence. Pourtant, il reste néanmoins un adolescent avec les hormones qui suivent. Notamment lors de sa rencontre avec Ana. Cette dernière est une jeune fille en pleine souffrance due aux différents événements tragiques qu’elle doit subir au sein du Camp. Malgré ses rapports conflictuels avec les autres, elle reste empathique envers son entourage mais qu’elle cache derrière une solide carapace. Ces deux-là s’opposent sur bien des points mais au final se complètent à merveille. Ce n’est qu’ensemble qu’ils peuvent parvenir à surmonter leurs difficultés. Même si j’ai beaucoup aimé lire le livre, je reste assez frustrée par sa fin. Certes, elle reste cohérente et conclut d’une façon logique le récit, mais malgré tout je la trouve vraiment trop rapide d’où ce sentiment de frustration. Génération Captive reste une belle découverte. Même si le thème reste souvent récurrent, Axelle Colau arrive tout de même à nous emporter dans son univers, et dans les histoires de ses différents personnages. Une agréable surprise.

Cet avis vous a-t-il été utile ?