Anatomie d'un scandale

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 9 janv. 2019 | Archivage 8 juin 2022

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #AnatomieDunScandale #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Kate vient de se voir confier l’affaire de sa vie, celle qui accuse l’un des hommes les plus proches du pouvoir d’un terrible crime. Kate doit faire condamner James Whitehouse. Sophie adore son mari, James. Elle est prête à tout pour l’aider et préserver sa famille. Sophie doit trouver la force de continuer comme avant.
Comme avant, vraiment ? Quels sombres secrets dissimule le scandale, et à quel jeu se livrent réellement ces deux femmes et cet homme ?

ELLE VEUT LE DÉTRUIRE. ELLE VEUT LE SAUVER. LA VÉRITÉ EST UNE CHOSE DANGEREUSE.

Best-seller international, Anatomie d’un scandale est un thriller psychologique et domestique sulfureux qui mêle radiographie d’un mariage et décryptage des arcanes du monde politique. Un roman ténébreux et puissant.

Une intrigue d’une actualité brûlante. The Times

Une histoire qui vous happe et ne vous lâche plus. Grazia

Un mélange de House of Cards et du Maître des illusions. Fiona Cummins

Kate vient de se voir confier l’affaire de sa vie, celle qui accuse l’un des hommes les plus proches du pouvoir d’un terrible crime. Kate doit faire condamner James Whitehouse. Sophie adore son mari...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782253905028
PRIX 8,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers ma Kindle (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Je remercie les éditions Préludes et Netgalley pour ce très bon moment de lecture, sur un sujet, pourtant très délicat.
Kate Woodcroft, avocate intègre et brillante, spécialisée dans les cas de violences sexuelles, instruit à charge James Whitehouse, sous-secrétaire d'état, pour le viol de son assistante et ancienne maitresse.
Il serait dommage de trop dévoiler les éléments de ce roman, qui fait écho au mouvement #metoo, depuis l’affaire Weinstein.
Peut on condamner un homme de pouvoir, qui plus est charmant, bon mari, bon père de famille, au profit d’une femme qui a succombé à ses charmes jusqu’à en tomber amoureuse ?
Quels sont les liens de Kate et de l’accusé ? Doit on tout risquer pour défendre une cause ? Comment se comporte l’entourage de l’accusé dans ces cas là ? A t’il la prescience de quelque chose qui est déjà arrivé ?
Autant de questions que l’on peut se poser à la lecture de ce procès judiciaire et que je vous conseille de découvrir.
Un livre assez sombre, où la vérité ne l’emporte pas toujours sur le cynisme, mais finalement, comme souvent dans la vie….

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Oxford années 90 : de jeunes étudiants venus de milieux très différents s'initient aux études supérieures, mais aussi à une nouvelle sociabilité, loin du milieu familial, ou encore à la sexualité : à l'issue de leurs trois années d'étude, ils sont censés avoir «  embrassé la vie sous tous ses aspects : découvertes intellectuelles, sociales et sexuelles. ». Londres 2016 : un membre du gouvernement conservateur, ancien d'Oxford, se trouve accusé de viol. Sa femme, ancienne d'Oxford, le soutient mais voit sa vie basculer. L'avocate de la plaignante, elle aussi ancienne d'Oxford, voit, elle, son passé ressurgir. Le roman va faire passer assez habilement son lecteur d'un point de vue à l'autre, d'une époque à l'autre, et montrer ainsi comment on essaie de se reconstruire après un viol, ou comment on peut prendre conscience que ce sur quoi on avait bâti son existence n'est que faux-semblant, ou encore comment on peut, au contraire, choisir de s'enfoncer dans le mensonge. Ce livre est clairement du côté des femmes, même au prix de petites invraisemblances ( on a ainsi beaucoup de mal à croire que la mère très upper class du présumé violeur ait de quelconques doutes sur la pertinence de l'éducation qu'elle a fait dispenser à son fils) et tient un discours quasi militant sur ce que doit être le consentement sexuel. L'auteur, ancienne journaliste au Guardian, dresse également une critique sociale fort intéressante des classes dominantes anglaises, majoritairement blanches et mâles. Ainsi, les allusions au Bullingdon club ( dont faisaient partie David Cameron et Boris Johnson, lorsqu'ils étaient eux-mêmes étudiants à Oxford) , devenu the Riot club dans un excellent film en 2014, sont limpides. La critique de la morgue, du caractère destructeur des « bien-nés » est elle aussi limpide. Ce livre se lit avec beaucoup d'intérêt, l'évocation d'Oxford est précise, vraiment intéressante, tout comme le fonctionnement de la justice anglaise. Et les personnages de femme, dont on suit les atermoiements, les désirs, les peurs, les blessures jamais cicatrisées, sont attachants, quelle que soit leur origine sociale.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Sarah Vaughan s’est attaquée à un sujet difficile avec son nouveau roman : les relations sexuelles non consenties entre un homme et une femme. Les chapitres alternent le présent et les années 1990. Ici et maintenant, ce sont les différentes réactions lorsque James, proche du pouvoir, est accusé de viol par une de ses collaboratrices. Trente ans avant, ce sont de jeunes étudiants et les relations qu’ils ont entre eux.

Kate vient de se voir confier le procès, elle défendra la victime, la parole d’une femme contre un homme fort. Ce sera très difficile . Elle prend l’affaire très à cœur et ne veut rien lâcher. En face, l’autre avocat décortique, instaure des jeux de pouvoir et essaie de prouver le contraire de ce qu’évoque Kate.

Anatomie d’un scandale porte bien son titre ;-) Tout est disséqué , que ce soit les faits antérieurs ou ceux de maintenant, les liens qui unissent ou pas les individus, leur caractère, leur influence sur les autres, le poids de leur passé …. tout est exposé, présenté de main de maître par l’auteur.

Ce récit est très complet, parfaitement traduit, bien écrit et chaque chapitre, annoncé par l’époque et le personnage qu’il évoquera, apporte son lot de surprises. J’ai trouvé ce livre très intéressant par les différentes entrées qui permettent de parler d’un sujet dur, peu ou mal médiatisé. Avec beaucoup de doigté, sans clichés, Sarah Vaughan souligne combien il est douloureux pour une femme, de continuer d’avancer, de se reconstruire, de se confier après avoir vécu un viol ou ce qui peut s’apparenter à un viol car l’acte sexuel n’est pas désiré…..

Un recueil à lire, à partager, pour que jamais la parole ne soit étouffée ….

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Anatomie d'un scandale dissèque le procès très médiatisé de James Whitehouse, sous secrétaire d'État, accusé de viol par son assistante parlementaire, Olivia. Kate Woodcroft, une brillante avocate spécialisée dans affaires de violences sexuelles, est chargée de l'affaire. Au fil des pages, les voix de Kate, James et sa femme Sophie se succèdent pour dévoiler les coulisses de l'affaire, leurs secrets et leur vérité.
Sarah Vaughan nous fait vivre les plus profonds questionnements et ressentis de femmes meurtries, blessées, en proie au doute et qui tentent de se reconstruire. Des vies de femmes brisées par des hommes privilégiés et sans scrupules. L'auteure aborde avec subtilité le thème plus que délicat du consentement. Un roman qui fait écho à l'actualité, où pouvoir, mensonges et abus de faiblesse sont les mots d'ordre. Une fiction qui traduit la difficulté avec laquelle les procès pour violences sexuelles sont menés, et encore plus lorsqu'ils sont médiatisés et concernent des personnes de haut rang. Un roman haletant dont je recommande vivement la lecture !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

A 40 ans, Kate Woodcroft aime son métier d'avocate. Les crimes à caractère sexuel est le domaine qui la touche particulièrement et elle fait tout pour défendre les femmes victimes de la violence. Lorsqu'un sous-secrétaire d'Etat est accusé d'avoir abusé de son assistante dans l'ascenseur du parlement, elle prend l'affaire très au sérieux. D'autant plus que l'homme en question ne lui est pas inconnu et qu'elle sait qu'il a toutes les chances d'être acquitté...
Kate en sait beaucoup sur le passé de James à Oxford et est consciente de la protection plutôt obscure dont il bénéficie au plus haut niveau. Elle décide de se battre mais comment ne pas échouer dans cette affaire si médiatisée et de rester objective lorsque les anciennes blessures ne sont pas encore refermées ?

Le roman dresse le portrait de la femme trompée, manipulée et abusée par l'homme qu'elle aime. On décortique les étapes de sa prise de conscience et de la souffrance qui en résulte. Ne reste que la vengeance pour pouvoir avancer...
L'auteure dénonce également les débordements de la vie des étudiants d'Oxford : la drogue dure, l'alcool et les fêtes qui peuvent tourner au cauchemar. Du secret, du suspense, des désillusions...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Alors avant toute chose, vous allez devoir attendre le 9 janvier 2019 pour découvrir ce thriller de Sarah Vaughan. Mais notez-bien ce titre dans votre wish-list car vous ne sera pas déçu(e) par cette lecture.
Sarah Vaughan installe son intrigue progressivement. Elle alterne les chapitres dans le présent et replonge parfois son lecteur dans le passé de ses personnages principaux : Kate l'avocate, James Whitehouse, cet homme politique accusé de viol par l'une de ses proches collaboratrices avec laquelle il a eu une liaison, Sophie l'épouse de James et enfin Ali, la meilleure amie de Kate. Je n'en dévoilerai pas plus car un autre personnage nourrit l'intrigue mais ce serait spoiler l'histoire que de révéler son identité. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé cette manière de dévoiler les choses et la nature de chacun peu à peu.
L'intrigue lève le voile sur les secrets des uns et des autres progressivement. Le lecteur découvre également l'histoire cachée de deux femmes, leurs fêlures, leurs souffrances, l'hypocrisie des milieux politiques.
Ici l'auteure évoque les années estudiantines à Oxford de ses principaux personnages. Elle évoque aussi la différence des origines qui conduit évidemment certains à un avenir tout dessiné pour les uns, quand d'autres issus de milieux moins favorisés doivent se construire et bâtir leur avenir professionnel par eux-mêmes.
Et enfin, on aborde le scandale et la manière de le gérer pour le proche entourage d'un élu.
Entre réalité et poids des apparences, le chemin est long et sinueux. Entre vérité et mensonges, voilà où se situe cette histoire.
Sarah Vaughan confirme avec ce troisième roman son talent de conteuse.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Anatomie d'un scandaleSarah Vaughan chez Préludes 9 janvier 2019 #AnatomieDunScandale #NetGalleyFrance.
A t'il ou n'a t'il pas violé Olivia? Kate Woodcroft, avocate pénaliste, conseillère de la reine, spécialiste des affaires à caractère sexuel en est persuadée. Sophie , son épouse , croit dur comme fer en l'innocence de son époux. Deux femmes, un homme , l'une qui veut le faire tomber , l'autre qui le soutient ... Au fait Il c'est James Whitehouse, député, membre du gouvernement, ami et conseiller du premier ministre son ami d'enfance....
Le procès s'ouvre. Les souvenirs des unes et des autres refont surface. Qui est qui? La vérité finira t'elle par éclater ou sera t'elle étouffée? Un splendide roman qui soulève une fois encore l'influence du pouvoir, de l"impunité dont semblent bénéficier certains. Sara Vaughan ouvre une boite de Pandore , à nous d'aller regarder ce que nous pouvons y trouver! le ton est juste, les personnages semblent plus vrais que vrais. Un roman palpitant et prenant qui m'a tenue en haleine. Un roman à découvrir sans aucun doute tant son thème semble intemporel et universel!
Un grand merci aux éditions Préludes pour cette belle découverte

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Londres. Au coeur de l'Inner Temple une avocate, spécialisée dans les crimes à caractère sexuel découvre un nouveau dossier... et pas des moindres. Un des hommes politiques les plus en vus du pays est accusé de viol. En effet, le scandale n'est pas loin... mais le roman est bien complexe que cela.

Chapitre suivant, c'est un autre personnage que nous suivons, et ainsi de suite. L'avocate, la femme de l'accusée entre autres personnages qu'au début nous avons un peu de mal à cerner : quel est le lien entre eux? Que se passe-t-il réellement au sein du couple de l'accusé ? Et pourquoi l'avocate semble -t-elle tellement impliquée dans ce dossier ?

Et c'est dans leurs années d'études à Oxford que bien des réponses vont se trouver ...
On découvre l'envers du décor des groupes d'étudiants, et derrière les compétitions d'avirons et diplômes, la haute société cache bien des noirceurs... Les classes dirigeantes ne sont pas ménagées dans ce roman qui fait hélas totalement écho à l'actualité.

L'intrigue est bien menée, quelques longueurs peut-être auraient pu être gommées, mais c'est vraiment un bon moment de lecture, intéressant sur le monde judiciaire anglais, les coulisses du procès, et l'on se dit qu'il vaut vraiment une sacré force de caractère aux victimes d'abus sexuels pour porter plainte... et comment la reconstruction peut être douloureuse.

Intéressant aussi pour les coulisses du monde étudiant, et très prenant de part la psychologie des différents personnages, bref, une belle découverte!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Coup de cœur de Magali: James Whitehouse est un homme politique très en vue, secrétaire d’état rattaché au Ministre de l’Intérieur, ami de longue date avec le premier ministre. Il est marié avec Sophie qu’il a rencontrée lors de ses études, ils ont deux enfants Emily et Finn. Mais la presse vient de révéler sa liaison avec son assistante parlementaire Olivia Lytton. Et quand cette dernière porte plainte pour viol, c’est la déroute.

L’avocate de la plaignante est Kate. Toujours célibataire, elle a la quarantaine et s’est plus ou moins spécialisée dans les crimes à caractère sexuel. Cette affaire est le “gros coup” de sa carrière. Elle y met beaucoup de temps et d’espoir car elle «sait» que James est coupable.

L’histoire se déroule sur plusieurs époques et est narrée par plusieurs personnages. Ainsi James laisse la parole à Sophie, puis à Kate mais aussi à Tom ou Holly. Des sujets rarement présents dans les thrillers psychologiques, des sujets souvent tabous: le viol et le scandale dans la sphère politique. Comment gérer les medias? Comment se défendre et survivre à un procès. Sarah Vaughan s’en sort délicieusement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est une très belle découverte. Je connaissais l'auteure avec "la ferme du bout du monde" et là nous la découvrons dans un nouveau genre. A travers un roman plus psychologique que thriller, on découvre la vie de différents personnages. Leurs peurs, leurs angoisses, leurs questions, leurs aspirations... Tout y est décrit avec une telle.force que.l'on se prend de sympathie pour la fragile Holly ou l'ambitieuse Sophie.
La critique d'une société de classes, la critique d'une politique corrompue mais aussi celle d'un système.judiciaire défaillant face aux femmes violées, Tout cela est dépeint avec une belle écriture, efficace et claire. Un page turner à lire absolument.
Merci à Netgalley et aux éditions Prélude pour cette lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une oeuvre brillante.
Durant toute ma lecture, j'ai été happée par le rythme. A la fois lent lors des réminiscences et plus pressant lors des moments d'actions.
J'ai aimé cet avis inhabituel. En général, on se concentre sur les policiers, voir le criminel. Rarement sur l'entourage de ce dernier ou encore la victime. De plus, c'est l'avis d'un avocat ici, ce qui engendre des faits décortiqués, des nuances soulevées peut-être de manière plus marquées que lors d'un interrogatoire banal et surtout une recherche de la vérité absolue.
J'ai détesté Sophie puis j'ai fini par la comprendre, l'accepter et même l'aimer.
J'ai éprouvé un plaisir vif lorsque j'ai vu que l'argent et le pouvoir ne pouvait pas tout faire dans ce livre.
Il n'y a pas de gros suspens et on comprend vite les relations entre les différents personnages, mais c'est un thriller très original. J'ai été sous tension pendant toute ma lecture et j'ai grandement apprécié cette sensation.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est le deuxième roman de Sarah Vaughan que je lis après La Ferme du bout du monde, dans un genre cette fois très différent : le thriller domestique et judiciaire.

J'ai beaucoup aimé cette alternance de points de vue entre cette avocate prête à tout pour faire condamner cet homme politique accusé de viol et la femme de celui-ci, qui ne sait plus si elle doit soutenir son époux envers et contre tout, ou douter et reprendre sa vie en main.

Des flashbacks sur la vie de cet homme étudiant à Oxford et certaines personnes qu'il aurait pu y croiser ponctuent le roman et le lecteur voir prendre forme un énorme puzzle dont il a hâte d'assembler tous les morceaux.

On est surpris jusqu'à la toute fin du roman, qui parvient à nous captiver jusqu'aux derniers chapitres : un joli tour de force pour une oeuvre de fiction qui est si crédible qu'elle pourrait très bien être le miroir de notre réalité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C’est la dissection d’un procès pour viol sur la personne d’Olivia. James Whitehouse, l’accusé, marié, la quarantaine, père de deux enfants. Il également bras droit et ami proche du premier ministre.
Olivia, la victime est son ancienne maîtresse et également son assistante parlementaire
Dans cette histoire, on suit Kate, avocate, spécialiste en crimes sexuels qui assure la défense de la plaignante; Sophie, l’épouse amoureuse qui a une confiance absolue en son mari volage, elle le soutient dans cette épreuve; et Holly, étudiante à Oxford.
Je n’en dit pas plus pour ne pas dévoiler les éléments du roman.
◽️
Un excellent roman palpitant, bien ficelé et les personnages sont bien construits.
L’intrigue est palpitante et suscite des émotions.
Le lecteur est plongé dans le présent et dans le passé de James, il y a 20 ans lorsqu’il était étudiant à Oxford. Les deux époques ont un lien par les nombreuses révélations.
Sarah Vaughan s’attaque à un thème sensible et fort: le viol dans les hautes sphères politiques.
À découvrir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je suis toujours impressionnée par les auteurs qui sont capables de changer de registre. Pour moi qui avais adoré "La ferme du bout du monde", ce polar est certes très différent mais pour autant réussi. On retrouve ici les qualités littéraires de l'auteure et j'ai particulièrement apprécié la façon assez subtile avec laquelle elle a su aborder un sujet difficile: le viol et le pouvoir. Un vrai bon polar.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Livre passionnant sur la reconstruction après un traumatisme, un viol, sur la machine judiciaire, sur la présomption d'innocence, les dessous des grands écoles britanniques, les scandales politiques.... je ne veux pas spoiler alors je n'en dirais pas plus mais j'ai aimé la construction de ce roman dans lequel on suit cette avocate confirmée aux blessures indélébiles et qui, confrontée à son passé, a du mal à respecter la présomption d'innocence.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :