Les beaux bruns ténébreux cachent toujours quelque chose

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 19 sept. 2018 | Archivage 5 nov. 2018
HQN, Harlequin

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #LesBeauxBrunsTénébreuxCachentToujoursQuelqueChose #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Selon moi, la vie se divise en deux univers parallèles : la dimension idéale – celle où tout se passe comme prévu, où les planètes sont alignées et où les nuages sont roses comme les barbes à papa – et celle où l’on se cogne l’orteil contre la table basse et où l’on oublie son parapluie un jour de mousson – autrement nommée « réalité ».
 
Dans la dimension idéale, mon plan pour les vacances était simple : ma bande de copines folles, une villa-palace avec piscine et, bien sûr, des cocktails trop chargés. Mais, dans la réalité, ma petite sœur et sa poisse légendaire se sont incrustées au dernier moment, les fameux cocktails m’ont envoyée à la case « gueule de bois monumentale » dès le premier jour, et… un cheval a atterri dans notre jardin. Détail surprenant : son propriétaire n’est autre que le beau brun du ranch d’à côté… Qui a dit que les mondes parallèles ne se croisaient jamais ?
Selon moi, la vie se divise en deux univers parallèles : la dimension idéale – celle où tout se passe comme prévu, où les planètes sont alignées et où les nuages sont roses comme les barbes à papa –...

Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782280420709
PRIX 4,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)

Chroniques partagées sur la page du titre

Une comedie romantique agréable, qui vaut surtout le détour pour ses dialogues entre copines. La romance est sympa bien que convenue.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Jaimie est chroniqueuse dans un journal pour un public 12-15ans. Elle n’arrive pas à avoir de relation sérieuse et tombe toujours sur des arnaqueurs – ou des mecs mariés. Elle a totalement perdu confiance dans la gente masculine et nous la comprenons ! Quand elle part en vacances avec son groupe d’amies, elle espère tomber sur LE mec idéal. Mais c’était sans compter sur sa chance légendaire : ses parents allant s’exhiber dans un camp naturiste-échangiste, elle se retrouve en charge de sa petite sœur de 17 ans, appelée aussi miss catastrophe (c’est la personne ayant le plus de poisse que le reste du monde réuni), ses copines ayant toutes leur lot de problèmes l’aident à se prendre une cuite mo-nu-men-ta-le pour le premier jour des vacances et elle se réveille … avec un cheval dans le jardin de leur maison de location.

Ce cheval, c’est Lucky, qui s’échappe régulièrement du ranch voisin. Ranch entretenu par un mystérieux et ténébreux Tom, qui ne laisse pas indifférente notre Jaimie … et cela semble réciproque, à moins que ? Le jeune homme souffle le chaud et le froid, Jaimie ne sait plus sur quel pied danser face à lui : il se montre charmant et intéressé, puis tout à coup elle se retrouve face à un glaçon. Il lui cache quelque chose ! Une chose est sûre : elle craque toujours pour le mauvais garçon …

Les personnages sont bien travaillés, chacun a sa particularité et apporte quelque chose à l’histoire. Les amies de Jaimie représentent toute un cliché mais de cette façon nous pouvons facilement nous identifier à elles (ou au moins l’une d’entre elles !). Il y en a pour tous les goûts et l’histoire d’amour est là sans être omniprésente : l’humour prend une belle place.

Une chick-lit légère qui, sans être un coup de cœur, est agréable à lire. J’ai passé un bon moment avec Jaimie et ses copines qui ont toutes leur problème, plus ou moins hilarants, sa sœur casse-cou et malchanceuse, ses parents échangistes et ses problèmes récurrents avec les hommes (oui, tout ça pour la même personne !). A vous de découvrir l’entrainante plume de Sophie Duquesne !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Jaimie and Co sont la représentation des femmes d'aujourd'hui: des femmes qui doutent, qui se cherchent et d'autres qui s'assument chacune avec leur passé, leur forces, leurs faiblesses, leur culpabilité et leur physique.

Un roman qui prône, derrière un ton mordant et plein d'humour, une société cosmopolite et l'acceptation de soi où rien n'est pas parfait. Et finalement c'est mieux ainsi.

A chacun sa bizarrerie, ses casseroles, ses joies, ses peines mais toujours une amitié sans faille et support de tout. On se prend d'affection pour ces femmes, leurs histoire et leur besoin.

Une romance courte qui se lit rapidement et vous embarque dans les péripéties de nos personnages en quête de bonheur tout en passant de jolis messages sur un ton plein d'humour. Une lecture fraîche et pétillante qui vous fera passer un bon moment. Pari réussi :-)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Après de multiples désastres dans sa vie personnelle que dans sa vie de couple, Jaimie, chroniqueuse pour un journal adressé à un public de 12-15 ans, elle décide de partir en vacances avec ses amies. Une semaine dans le Sud de la France où elle espère trouver "Le Mec". Après une cuite monumentale lors de la première soirée, elle se réveille … avec un cheval à ses cotés.

Dans se roman, on découvre l’histoire tumultueuse de Jaimie, de Mathilde sa jeune soeur qui faits les quatre cent coups, de ses parents un couple très libertin, de Anna la femme au foyer et mère de deux petits bouts, de Ludo qui ne trouve pas chaussure à son pieds et pour finir Shaya qui passe beaucoup des ces soirées avec des coups d'un soir. On apprend à toutes les connaitre ainsi que leur histoire. Après on suit leur aventure pendant une semaine de vacances entre des bourdes régulières, des romances, des drames, des doutes, des peurs, des découverte... un mélange d’éléments qui permet d'animer cette romance.

Une chick-lit légère à découvrir.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

« Les beaux bruns ténébreux cachent toujours quelque chose », comédie romantique de Sophie Duquesne, remplie son rôle à merveilles et plus encore. En effet, je cherchais un roman sympathique et léger. Plus loin que cela, il était également très très drôle. J'ai franchement éclaté de rire à plusieurs reprises.

Évidemment, avec un peu de recul, le récit semble assez attendu. Évidemment, on retrouve des personnages un peu caricaturaux : le torturé, la gaffeuse, la poisseuse... Mais ? Et alors ? C'est assez bien écrit pour que, sur le coup, j'oublie le reste. Dans le roman comme dans la réalité.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je l'avoue, j'ai d'abord été attirée par la couverture et le résumé, moi quand on me promet un bon moment de lecture, je suis toujours partante et je peux vous dire que j'aurai bien aimé partir en vacances avec les filles. En plus des vastes étendues, le rosé pamplemousse coule à flots et nous on se régale de toutes les situations dans lesquelles les filles arrivent à se fourrer. Si le ton est assez léger cela n'enlève pas les blessures des uns, le passé des autres.

Si Jaimie est notre narratrice, on suit son petit groupe de copines au fil des jours. Chacune profite de cette semaine pour décompresser. Nous avons Ludo, petite boulotte qui aimerait bien rencontrer autre chose que des tarés sur les sites de rencontres. Anna, la femme la plus stable de la bande, mariée avec deux enfants, elle a la vie parfaite dont rêverait bien Jaimie sauf que le rosé lui monte vite à la tête et pourrait délier sa langue parfaite. Shaya, la copine délurée couronnée reine des plans tordus, mais qui pourrait bien se révéler un peu blessée par la vie. Ajoutons aux filles, Mathilde, la sœur presque majeure qui a l’art et la manière de se retrouver dans des situations où l’état d’urgence paraît inévitable et une mère qui parle très (mais alors très) librement de sa vie sexuelle.

Bref un très bon moment de lecture, on veut croire que toutes ces femmes trouveront chaussure à leurs pieds mais l'auteure se joue de nous, nous présentant plusieurs prétendants qui pourraient répondre aux critères de ses dames ... ou pas ☺. Bonne lecture !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Jaimie écrit pour un magazine destiné aux adolescentes, avec ses meilleures amies, elle part en vacances pour décompresser et s'amuser.
Elle va tomber sous le charme d'un homme qui bosse dans le ranch voisin de la maison qu'elle loue. C'est un homme peu bavard, mais Jaimie a bien l'intention de le séduire.

Cette histoire, c'est un vent de fraîcheur, il y a de l'humour, de l'amitié, et de l'amour !

Bien qu'aucune surprise à l'horizon, c'est sympa à lire, surtout en été, car les femmes sont en vacances, plage, cocktail sont au programme.

La plupart du roman est sous le ton de l'humour et de la légèreté, mais vers la fin on part un peu dans le dramatique.

C'est une lecture dans l'ensemble sympathique mais pas inoubliable.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai beaucoup aimé ce roman, c'est une bouffée d'air frais ! On s'évade, on rigole, on a parfois le coeur qui se serre. Tout est parfaitement dosé, c'est à la fois touchant et comique. Quant aux personnages, ils sont particulièrement bien construits et crédibles, on n'a aucun mal à s'identifier à Jaimie et sa bande de copines. juste un petit bémol, ses relations avec les hommes sont peu développées, pour la passionnée de romance que je suis, c'est un peu frustrant. Mais c'est une lecture drôle et addictive, l'auteur nous fait rire dès le début. Beau roman que je vous conseille.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Jamie et sa bande de copines, Shaya, Mathilde et Ana décident de partir en vacances ensemble. Comment se passeront leur vacance.

Après une beuverie, nos quatre amies sont réveillées par un cheval qui se trouve dans leur jardin, contre toute attente, elles découvrent que le propriétaire de l'animal n'est autre que le beau spécimen du ranch d'à côté. C'est aussi à cette occasion que notre héroïne tombe sous le charme de Tom, qui travaille au ranch. Pourra-t-elle le séduire ? Ce dernier ne se montre pas réceptif à ses avances, Jamie déçu, décide de laisser tombé. Lorsque l'une d'elles se retrouve à l'hôpital, Jamie se fait draguer par Jérémy, le médecin qui a soigné son amie. Bien décidé à prendre le taureau par les cornes acceptant un rendez-vous avec ce dernier. Pourra-t-elle passer à autre chose avec Jérémy ? Lui fera-t-il oublier Tom ? J'ai beaucoup le caractère volontaire et fonceuse, mais en même temps fleur bleue de Jamie et la relation qu'elle a avec ses amies qui sont là pour elle et lui apporte conseil et un soutiens sans faille.

Les deux hommes de l'histoire sont complètement à l'opposé l'un de l'autre, si Tom, paraît mystérieux, pas sérieux et tous du mauvais garçon, qu'on a envie de dire à Jamie, ne tombe pas dans le panneau, tandis que Jérémy, a tous du mec bien sous tout rapport, et pour qui on a qu'une envie de dire à Jamie, fonce t'a rien à craindre de lui et ben au fils des pages, on ne peut que constater que le proverbe l'habit ne fait pas le moine est en peut plus vrai et cela m'a agréablement surprise et je dois bien avoué que mon cœur à flanchet pour Tom et ça dès le début.

Une très belle histoire qui a su me transporter, m'émouvoir, me passionner, me tenir, en haleine et avec laquelle j'ai passé un excellent moment de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’avoue que je serais passée à côté de cette super lecture. La couverture n’étant pas très attrayante, j’aurais pu passer mon chemin si le résumé ne m’avait pas tentée. Par ce qu’effectivement cette lecture s’est avérée génialissime !




Il vrai que je ne suis pas une adepte et encore davantage une accro à la chick-lit. Soit ça passe, soit ça casse, une fois sur deux ! Pour une fois, j’ai suivi mon instinct et j’ai eu le bon nez.



Jaimie, la belle parisienne dans toute sa splendeur. Non loin d’être une working girl affirmée, mais plutôt une pantouflarde confirmée. Rédactrice dans un journal pour ado (12-15ans … la barbe …!), son sujet de prédilection est l’épilation sous toutes les coutures. Professionnellement c’est souvent la page blanche, la plume qui démange mais qui ne trouve pas le bon tempo. Côté personnel, c’est la folie : les soirées arrosées avec les copines, des parents atypiques aux mœurs débridées et une sœur porte poisse. Coté sentimental, c’est le calme plat. Aucune vague à l’horizon. La zone est dévastée, aride et j’en passe… Seul et dernier petit exploit, un guet-apens, dans lequel elle est tombée les deux pieds en plein dedans, monté de toute pièce par le beau brun qui occupe le côté opposé de l’open space. Mais ce n’est pas ce beau brun à la langue bien pendu à défaut d’autre chose (je laisse ton esprit y réfléchir….. ah ah tu vois ! de suite ! ) qui va bouleverser la vie ennuyeuse et platonique de la pétillante Jaimie.


Jaimie est une femme très attachante. J’adore ces personnages fou fou. Elle est pétillante, bordélique, agacée, mélancolique, en manque d’amour, à la parole sans filtre et il lui arrive toujours des situations insensées. Elle est naturellement elle, sans artifice, avec ces rêves de petite princesse et ses défauts. Son imagination débordante , lui fait vivre mille vies dans une dimension parallèle.

Sa bande de copine et elle décident de partir pendant une semaine en vacances loin de la vie parisienne, des hommes et des enfants qui ne laissent pas respirer. Quelle bande de copines ! C’est à la fois exotique et chaotique. Le portrait parfait et caricatural de ce que tu peux trouver de meilleur. La première, la belle, la pin-up ultra sexy mais qui se révèle être comme toutes les autres femmes au réveil. Affirmée professionnellement parlant, c’est une sacrée croqueuse d’homme qui ne veut plus donner son cœur. La seconde est la femme au foyer dans toute sa splendeur : 2 mômes et un homme assisté, elle ne prend plus de temps pour elle et ses envies. La troisième est la copine rondouillette qui en manque d’homme dans sa vie assouvie sa fringale dans le paquet de céréales K**** qui ne font pas grossir c’est marqué sur l’emballage. Je n’oublie pas la petite sœur de Jaimie, complexée je pense par son corps, se cache dans des vêtements masculins et surtout se met dans le pétrin littéralement ( se retrouver entremêlée dans une clôture de barbelées d’un parc à mouton …. oui, tu vois le topo !).



Pendant ces vacances bienfaisantes, le destin ou autre chose de bien plus grand, se matérialise sous la forme d’un cheval « à robe de vache » (dixit Jaimie). A la recherche du propriétaire, ce dernier s’avère être un charmant cowboy sur lequel Jaimie jette son dévolu. Situé à une dizaine de kilomètres de leur lieu de vacances, ce ranch va être le témoin de bouleversement. Ce beau brun ténébreux et mystérieux attire Jaimie bien plus que la raison lui dit de s’éloigner illico presto ! Mais le cœur a su voir l’impensable et l’improbable : peut être le véritable amour. Ce dernier va être néanmoins confronté aux terribles secrets de ce bel étalon. Trouvera t-elle l’apaisement qu’elle cherche tant !




Sous ces airs de comédie romantique, ce roman cache une véritable et belle histoire d’amour. Les personnes hauts en couleur donnent lieu à des scènes totalement hilarantes et délicieuses. De nombreuses fois je me suis retrouvée morte de rire, les larmes au yeux me tenant le bide. C’est la lecture idéale pour détendre les zygomatiques. Même le côté caricatural ne m’a pas empêché de passer un super moment de lecture. Malgré les loufoqueries, j’ai ressenti de plein fouet toute la mélancolie qu’émane de ce petit monde, quand même. Ces filles ont chacune à leur manière la guerrière qui sommeille en elle et l’utilise à bon escient. Elles m’ont rendu complétement guimauve et surtout heureuse, détendue, euphorique et je crois que je ne m’étais pas sentie aussi merveilleuse depuis des lustres. J’ose dire que ce genre de lecture redonne confiance aux femmes qui l’ont perdue et dit : yes we can !!!!



Le cliché ne m’aura pas fait autant rire !



Une lecture que je recommande fortement pour toute celles qui veulent rire aux éclats et donc passer une moment de lecture délectable !




Petit ps, tout petit ps : la fin est vraiment trop courte mais qui n’enlève rien au charme du roman. J’espère qu’il y aura une suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les bruns ténébreux cachent toujours quelque chose est un melting-pot pot de genres de romance. C’est à la croisée de la comédie romantique, de la chick lit, et du New Adult.

La romance est secondaire tout en étant importante car l’héroïne Jaimie Marshall, rêve d’amour, du prince charmant, de trouver sa moitié pour avoir une famille et vieillir ensemble. Cependant, l’histoire est centrée sur son groupe de copines, Shia, Anna, Ludovique, avec lesquelles, elle a prévu une semaine de vacances dans le sud de la France. C’est un quatuor détonnant, à qui il arrive des tonnes de choses improbables et hilarantes. Il faut lui ajouter la famille Marshall qui est très libérée et sans tabou, pour le plus grand malheur de leurs deux filles. Mathilde, la sœur de Jaimie va s’incruster dans ce voyage, et apporter son lot de malchance également !

Elle ne s’ennuie pas avec sa famille et ses amies c’est le moins qu’on puisse dire … Heureusement, car professionnellement ce n’est pas la panacée puisqu’elle écrit des articles pour un magazine d’adolescents dans lesquels elle ne s’épanouit plus. Ses relations amoureuses ont toutes été des désastres se terminant par des trahisons, des désillusions et de la peine. Mais elle y croit toujours… Dès le premier soir, les filles trouvent dans le jardin un cheval qui appartient au ranch voisin… Jaimie y fait la connaissance d’un certain Tom, homme magnifique mais très secret.

Durant toute l’histoire, on vogue sur les Aventures de ses quatre copines plus cocasses les unes que les autres, on ne s’ennuie pas !

L’amour va faire son entrée pour Jaimie mais une fois de plus, il n’est peut-être pas où elle l’attend, ni sur celui qu’elle pensait. Par contre, ses relations avec les hommes sont peu développées. C’est dommage pour la passionnée de romance que je suis, qui est sortie de ce livre quelque peu frustrée de ce point de vue-là. C’est un choix de l’auteure que je respecte tout à fait, mais je ne m’attendais pas à ce que l’amour soit aussi court et concis.

De plus, une petite phrase m’a refroidie dès les premiers paragraphes : « cette histoire se termine mal »… pfiouuu du coup, je l’ai lu en étant un peu sur des œufs … Il ne faut pas casser mon petit coeur dès le début comme ça, pourquoi tant de haine !!!! J’ai envie d’y croire moi !

Hormis ces deux petits points, j’ai passé un agréable moment en compagnie des amies et de la famille Marshall. J’ai ri, souri, adhéré à leur coup tête et leurs pitreries, ça aurait pu être mes copines ! Néanmoins, il m’a manqué un peu le côté romance traditionnel, avec plus d’échanges, et de liens pour être complètement conquise.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'avais déjà pu découvrir Sophie Duquesne avec son roman Moi Cali, Faucheuse, publié sous le nom de Sophie Cole chez Nouvelles Plumes, que j'avais beaucoup apprécié.
J'ai été ravie de retrouver l'humour de l'autrice et ses personnages un peu clichés, mais très attachants, pour une petite lecture sans prise de tête avec laquelle j'ai passé un bon moment, qui fonctionne bien, malgré quelques lourdeurs à mon goût sur la fin et l'histoire du personnage masculin.
Le seul vrai point négatif concerne le personnage de Ludo, une amie de l'héroïne. L'auteure nous parle sans cesse du fait qu'elle a pris du poids, qu'elle n'arrive pas à trouver l'amour et qu'elle mange trop, le personnage se limite un peu à ça tout le long du roman et cela m'a agacée.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

** Béa **
Jaimie est une jeune trentenaire plutôt bien dans ses baskets. Elle écrit dans un journal « pour ados » (donc des sujets pas toujours intéressants), vit dans un petit appartement de la banlieue parisienne, elle collectionne les histoires d’amour catastrophique mais elle a des supers copines ! D’ailleurs, c’est avec elles qu’elle a prévu de partir une semaine en vacances dans le Sud, pour se resourcer. Et elles en ont bien besoin… Jaimie en grande romantique qu’elle est, rêve de trouver son Prince Charmant durant ses congés… Mais tout ne va pas se passer comme prévu !
C’est vraiment le titre de ce roman qui m’a sauté aux yeux ! En plus de parler d’un de mes sujets favoris ( les beaux bruns ténébreux ^^), il m’inspirait l’humour et la joie. Et même si le prologue a un peu douché mon enthousiasme, c’est avec beaucoup de curiosité et d’envie que je me suis lancée dans ma lecture! Sophie Duquesne nous plonge dans la folle vie de Jaimie Marshall, journaliste, trentenaire et à la recherche du grand amour. Sa vie n’est pas toujours très fun. Entre un boulot pas super revalorisant : écrire pour des ados tout juste pubères quand on a presque trente ans, y’a mieux ! Et sa vie amoureuse limite catastrophique, c’est pas la joie ! Heureusement que Jaimie a ses amies, et sa famille, pour mettre du piment dans son existence ! C’est d’ailleurs avec ses amies d’enfance : Anna, Ludovique et Shaya, qu’elle doit partir en vacances… Direction le Sud de la France, le soleil, la plage et les cocktails ! Rien de tel pour décompresser de sa vie trépidante … et surtout pour dénicher son Prince Charmant. Car malgré ses nombreuses déconvenues, Jaimie reste une incorrigible romantique et rêve d’épouser l’homme de sa vie et tout le package qui va avec (les enfants, la maison à la barrière blanche toussa toussa ! ) Elle se dit que cette escapade estivale pourrait lui porter chance… Mais c’était sans compter sa malchance habituelle ! Entre les visites d’un cheval dans le jardin, les gueules de bois et les passages aux urgences, Jaimie trouvera son bonheur dans le Sud ? J’ai vraiment adoré ma lecture ! Dès les premières lignes, Sophie Duquesne nous entraine dans le quotidien de Jaimie et on ne peux pas dire que ce soit calme ! Entre son boulot, ses amies, sa sœur et ses parents, elle a de quoi faire ! Et nous nous laissons porté par la plume énergique de l’auteur ! Nous découvrons un récit qui est bien plus qu’une romance classique, c’est aussi et surtout une histoire d’amitié et une histoire de femmes, c’est une tranche de vie drôle, entrainante et émouvante. Au travers de Jaimie, sa mére, sa sœur et ses amies, Sophie Duquesne touche un large public, elle nous permet de nous identifier à ses protagonistes. Elles ont un âge, un parcours, un ressenti différents mais elles ont en commun l’envie d’être heureuses. Ce sont des femmes d’aujourd’hui, indépendantes (ou pas), décomplexées (ou pas), elles boivent, draguent, et cachent leurs blessures derrières de franches rigolades ! J’ai adoré voir ses copines soudées, loyales entre elles et tellement complices ! Côté beaux bruns ténébreux, on est servis également (c’est sensé être le sujet principal quand même) Avec la vie sentimentale des filles, l’auteur aborde un sujet complexe : les hommes ! Alors oui, elle évoque des spécimens plutôt caricaturaux mais c’est pour la bonne cause ! Tout au long de notre lecture, les rebondissements s’enchainent, nous tiennent en haleine, nous font rire et nous émeuvent… les pages se tournent et on espère… Personnellement, j’ai trouvé la fin un peu rapide, j’aurais aimé en savoir plus mais c’est peut etre parce que je suis gourmande
Même si c’est Jaimie est la narratrice, elle n’est pas la seule protagoniste féminine de ce récit. Sophie Duquesne raconte la vie de ce groupe de femmes qui sont toutes différentes mais qui aspire à aimer et être aimer. Leur amitié est belle, forte, fait plaisir à voir. Elles se soutiennent et se motivent. Ce sont toutes des guerrières à leur manière, genre Quatre Mousquetaires … J’ai adoré !
Les hommes ont une place importante dans ce roman car tout tourne autour d’eux. L’auteur nous montre qu’il ne faut pas se fier aux apparences… et écouter son coeur !
Ce roman est une bouffée d’air frais ! Les personnages sont haut en couleurs, l’ambiance est pétillante et énergique, les sentiments profonds, et les gaffes monumentales ! C’est un rayon de soleil dans la grisaille de l’automne ! Foncez, vous ne serez pas déçus
PS : Vive le rosé pamplemousse !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dès que j’ai vu la couverture et le titre de cette romance feel good, j’ai su qu’elle était faite pour moi. Je remercie net galley et les editions Harlequin pour ce service presse.
Jaimie décide de s’accorder des vacances avec ses amies. Elle sait qu’elle aurait dû se méfier quand sa sœur cadette s’est greffée à leur projet car elle attire les problèmes mais leur séjour était trop prometteur pour y renoncer. Quoi de plus normal alors de se retrouver avec un cheval dans le jardin de la location.
J’ai dévoré cette histoire. Dès le début je me suis laissée prendre dans les tourments de la vie de Jaimie. On peut dire qu’elle enchaîne pas mal les galères d’un point de vue sentimental mais elle a la chance d’être entourée d’amies qui sont comme des sœurs pour elle. Elles sont si différentes et pourtant tellement indissociables.
Jaimie est la narratrice de l’histoire. Elle nous dit tout sans complexe ni fioriture. Elle est « ouf », je pense vraiment que le terme est le plus représentatif pour la décrire. J'ai gardé le sourire tout au long de ma lecture et par moment je n’ai pas pu m’empêcher de rire et quand on est dans un train parisien, un matin pluvieux, je peux vous dire que c’est mal vu.
Ses amies sont tout aussi décalées qu’elle. Je me suis beaucoup attachée à chacune, j’avais l’impression d’être une des leurs et surtout de voir mes amies en elles. Elles sont sans filtre les unes envers les autres, elles sont spontanées, sincères dans le bon mais surtout dans le mauvais.
L’humour est le maître mot de cette romance et donne un vrai rythme à la lecture mais l’auteure à réussi à intégrer de la profondeur au texte, en mettant en évidence la place de la femme dans la société actuelle et les concessions qu’elle est capable de faire pour sa vie de couple.
Je vous conseille plus que vivement de lire ce livre parce qu’il saura vous réchauffer en ce temps d’automne.
Bouquineusement vôtre !
Clari ♥

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un auteur de romance française à la Juliette Bonte. Écrit dans un style dynamique et humoristique les personnage sont attachants et assez réaliste pour permettre de s'identifier à l'un d'entre eux. J'aimerais d'ailleurs bien en savoir plus sur certaines.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une histoire farfelue mais qui a le mérite d'être très drôle !
Encore une jeune auteure à suivre... décidément ! La comédie à la française a de beaux jours devant elle.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :