Clash T4 : Passion irrésistible

Le dernier tome du spin-off de Marked Men

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 4 juil. 2018 | Archivage 4 sept. 2018

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #ClashT4passionIrrésistible #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Le tome 4 de la série CLASH.

Deux cœurs brisés. Un désir irrépressible. 

Se faire discrète, presque invisible, se tenir à distance, toujours sur ses gardes… Voilà ce qu’est devenue la vie de Poppy depuis qu’elle a été trahie par l’homme qui avait juré de l’aimer et de la protéger. Alors quand Hudson Wheeler, avec ses airs de bad boy et son charisme fou, surgit dans sa vie, elle ne peut s’empêcher d’être méfiante et… excitée  ? Oui, pour la première fois depuis des années, elle se sent irrésistiblement attirée. Et, face à cet homme qui ne semble plus voir qu’elle, elle sait qu’elle a un choix à faire  : mettre à nouveau son cœur en danger, ou disparaître…

 
A propos de l’auteur 
Tout comme les personnages de ses romans, Jay Crownover est une grande amatrice (et collectionneuse !) de tatouages. Lorsqu’elle a pris conscience qu’elle ne deviendrait pas la rock star qu’elle rêvait d’être, elle a décidé d’embrasser son autre passion : l’écriture. Très vite remarquée et couronnée par les lecteurs et les critiques, elle fait aujourd’hui partie du top des New York Times et USA Today.
Le tome 4 de la série CLASH.

Deux cœurs brisés. Un désir irrépressible. 

Se faire discrète, presque invisible, se tenir à distance, toujours sur ses gardes… Voilà ce qu’est devenue la vie de Poppy...

Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782280411158
PRIX 6,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Je remercie tout d’abord les Editions Harlequin et Netgalley de m’avoir permis de lire le dernier opus de la série écrite par Jay Crownover. Je suis cette série depuis le début et si le troisième tome m’avait un peu déçue, celui-ci a rempli toutes les promesses contenues dans le résumé. Pour ceux et celles qui ne connaîtraient pas cette série (comment ça, il y en a ?!), Poppy est la sœur de Salem (une jeune femme qui apparaît dans « Marked men ») et elle est encore traumatisée par tous les drames qu’elle a vécus (un mari fou et violent). Aussi est-elle très méfiante vis-à-vis des hommes, surtout quand ils sont grands, virils et tatoués jusqu’au cou. De son côté Hudson Wheeler est l’ex-petit-ami d’une fille qui l’a fait tourner en bourrique pour le plaquer à quelques semaines de leur mariage. Il ne devrait donc pas être attiré par cette jeune femme fragile, il ne devrait pas se précipiter dans une relation qui pourrait lui piétiner de nouveau le cœur. Mais les deux, malgré leurs bagages encombrants, vont se rapprocher. J’ai beaucoup aimé cette histoire de deuxième chance, de rédemption même car, au contact de Wheeler, Poppy renaît. Peu à peu, elle sort de sa carapace, accepte d’être approchée, de faire confiance de nouveau à un homme malgré tout ce qu’elle a subi. Leur relation se déroule toute en délicatesse et j’ai beaucoup aimé le tact dont fait preuve Wheeler. Pour corser l’intrigue, Crownover ajoute quelques ingrédients savamment dosés : un élément du passé de Wheeler qui surgit brusquement, le père de Poppy qui réapparaît, un chiot en quête de maître et un bébé à naître. L’écriture de Jay Crownover est toujours aussi addictive, je le dis à chaque fois que je chronique un de ses romans. Mais c’est tellement vrai que je ne peux que vous conseiller de vous précipiter sur cette histoire. Je mets 5 chats pour tout le plaisir ressenti.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Moi qui suis fan de Jay Crownover j'attendais ce tome avec impatience. Le tome 3 m'avait un peu déçue parce que le schéma etait le même que les autres alors j avais hate de decouvrir l'histoire de Poppy et de Wheeler. On avait découvert Poppy dans le tome de Rowdy des Marked Men on connaît donc son passé et l'horreur qu'elle a vécu. Dès le début elle n' est plus la jeune femme apeurée que l 'on a découverte dans les autres tomes, elle est attirée par Wheeler et elle se sent en sécurité à ses côtés. Elle reste une femme bouleversante par les épreuves qu'elle a traversé et sa détermination n'en est que plus touchante. Wheeler lui vient de perdre ses repères et en plus il apprend une nouvelle qui l'a bouleversé, et pourtant Poppy va amener de la lumière dans cette période sombre, il l'avait déjà remarqué quand elle était venue avec Rowdy dans son garage pour choisir une voiture. Il a su voir au-delà de sa timidité. Son passé et son futur vont le bouleverser mais Poppy sera toujours là pour lui. Ils vont s' aimer pour mieux s 'aider mutuellement. Ils seront le pilier l'un de l'autre. Ensemble, ils vous ferons sourire mais ils vont vous bouleverser Que dire? j' ai adoré ce dernier tome. A mes yeux il est incontestablement le meilleur des 4. Des personnages super touchants, des felures mais ensemble ils sont invincibles. Enormément d' émotions dans ce tome, je l'ai en une seule traite impossible de m'arrêter. J ai adoré le clin d'oeil à tous les personnages des tomes de Marked Men et de Clash. La boucle est bouclée, une grande et belle famille.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Harlequin et Netgalley pour ce service presse que j'attendais avec impatience. Clash si vous ne le saviez pas est le spin off de la série Marked man. Ce dernier tome clôt de manière parfaite ces deux séries. Poppy est un personnage que j'ai découvert précédemment et son histoire m'avait particulièrement touchée. Ayant vécu ce que la terre fait de plus monstrueux elle apprend tout doucement à se reconstruire auprès de sa soeur et de cette famille agrandie. Elle craind le monde extérieur.  Hudson est quant à lui un homme blessé. Il pense connaître le bonheur auprès de son amour de jeunesse et son rêve de fonder une famille bien à lui se trouve détruit. Ces deux âmes meurtries par la vie vont devoir faire face ensemble à la reconstruction de leur vie. Tous les deux devront retrouver cette confiance perdue J'ai adoré ma lecture. Poppy m'a énormément touchée par son courage. Hudson est un personnage parfait.  L' auteure nous a créer un couple extrêmement touchant . Dans chaque ligne, dans chaque page, on ressent de l' amour, de la tendresse mais aussi par moment de la tristesse.  Ce livre est un cocktail d' émotions pures.  Dès le début l'auteure nous prévient que ce livre a été pour elle plus difficile à écrire mais pour moi il est parfait. Je ne vous en dit pas plus mais j'ai adoré cette romance. L'auteure a même réussi à me faire aimer un des personnages du tome précédent mais le style et l'écriture de l'auteure sont vraiment d'une qualité impressionnante.  Ce livre m' a permis de retrouver tous les personnages de ces deux séries et de poser un point final sur cette saga.  Je suis un peu triste de quitter tous ces personnages mais je retrouverai certains pour une prochaine relecture. Si vous ne connaissez pas foncez lire cette série !! Note 5/5

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’attendais avec impatience ce dernier tome de cette série et je n’ai pas été déçue, loin de là. J’avais Découvert Poppy et Wheeler à travers les précédents tomes et j’etais Certaine qu’ils allaient énormément me plaire et me bouleverser. J’ai adoré ce dernier tome ainsi que toute la série et c’est avec une petite pointe de nostalgie et une petite larme que je quitte toute cette bande d’amis, qui m’a fait vibrer, sourire... une auteur que j’adore et qui m’a une nouvelle fois transporté grâce à sa belle plume. N’hésitez pas, fonçait découvrir cette série Clash, vous ne serez pas déçu.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens à remercier la collection &H et Net Galley pour l'envoi de ce livre. À la lecture des tomes précédents, j'etais intriguée par le personnage de Poppy et son histoire, j'avais donc hâte de lire le tome qui lui était consacré et j'ai adoré. On découvre une Poppy différente, qui a fait d'énormes progrès et qui se laisse tout doucement approcher. De suite, elle se sent en confiance avec Wheeler et elle se rapproche pas à pas vers lui. Wheeler est le mec parfait, il est charmant, à l'écoute et protecteur avec Poppy. C'est vraiment le mec qui lui faut et il est prêt à tout pour elle, il est adorable. Les personnages m'ont vraiment touché, j'ai eu un véritable coup de cœur pour eux. Ils ont énormément souffert et ils essayent de se reconstruire l'un avec l'autre. Leur histoire est vraiment magnifique. La plume de l'auteur m'a complètement conquise dans ce tome, la trame de celui-ci est différente des autres et ça fait du bien, j'avais moins accroché au tome précédent car je trouvais que c'était toujours un peu le même schéma mais là pas du tout et j'ai vraiment apprécié . Ça fait du bien de retrouver les autres membres de la famille et de les voir évoluer. C'est vraiment une série que j'ai beaucoup aimé et qui a su me marquer et je vous la recommande si vous ne l'avez pas encore lu.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Clash Poppy est une jeune femme qui n'a pas eu des débuts faciles entre un père tyrannique et obsessionnel et un ex qui lui a fait vivre l'enfer, elle est extrêmement renfermée sur elle et elle a peur de tout et de tout le monde. Wheeler lui est un jeune homme qui s'en est toujours sorti seul mais qui ne cache pas moins une énorme douleur et une peur du rejet et ce n'est pas sa fin de relation qui va le rassurer à ce sujet. Quand Wheeler voit pour la première fois Poppy il sait qu'il doit y aller doucement car il connait son histoire, il arrive à gagner sa confiance petit à petit mais lui aussi à ses propres démons à combattre. Deux âmes torturées qui doivent se reconstruire et apprendre à faire confiance et à parler. Arriveront ils à combattre leurs démons ? Le passé de Poppy ne viendra t'il pas une fois de plus la hanter ? Alors vu le passé de Poppy je me doutais que ce tome allait être intense et sensible mais à ce point là non ! préparez les mouchoirs vous allez en avoir besoin. Poppy cette femme que son ex n'a pas épargné et qui en reste traumatisée et qui a peur de tout, qui doit se reconstruire petit à petit, qui doute d'elle pour un oui pour un non, que le regard des autres terrorisé, et Wheeler qui a cette sensation d'abandon et que ses fiançailles ratées et cette bombe que son ex lui lance n'arrange pas les choses, il doute de lui et se remet en question mais il est sûr d'une chose c'est de son attirance pour Poppy. J'avais déjà aimé les premiers mais je crois que celui là est mon préféré niveau frisson et sentiment, on est au top du top. Comme les tomes précédents l'auteur nous transporte par sa plume qui est extraordinaire, addictive et très prenante elle nous transporte dans son histoire nous emmène avec elle et ses personnages sans jamais nous lâcher on ne lit pas on vit l'histoire de Poppy et Wheeler, de retrouver aussi les personnages que ce soit des autres tomes ou des marked j'adore car dès les débuts ils sont une belle et grande famille qui nous bouleverse. J'ai été prise dans l'histoire et j'ai eu plus d'une fois envie de pleurer même si j'ai admiré le courage de nos deux héros par ce qu'ils ont vécu et leur façon de se relever mais aussi par la patience et la persévérance de Wheeler envers Poppy, on voit tout l'amour qu'il lui porte et que cet amour est réciproque. On se rend compte que des quiproquos et un manque de communication peut vite provoquer des situations compliquées . Le père de Poppy on en parle ou pas ? Est ce qu'on peut réellement appeler ça un père ? Non pas du tout je n'ai aucun nom pour lui mais certainement pas un père j'ai eu plus d'une fois envie de le frapper, déjà dans les autres tomes je ne l'aimais pas alors là je l'ai vraiment détesté . Encore une fois une histoire à ne pas louper qui va vous retourner les tripes, vous déchirer le cœur et ne vous laissera pas insensible.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je remercie NetGalley ainsi que la maison d'édition Harlequin pour m'avoir laissé lire ce dernier tome de cette série. J'avoue que le troisième n'avait pas été mon préféré, mais comme il ne restait qu'un seul tome pour terminer, je me suis dit autant y aller, on ne sait jamais. Poppy n'était pas un personnage dont je me souvenais. Et puis ce tome lui est consacré. Elle est veuve, son ex-mari s'est donné la mort pour éviter la prison suite à maltraitance (en autre) sur sa femme... Elle vit, ou plutôt survit comme elle peut. Les contacts physiques lui sont extrêmement difficile, sauf lorsqu'il s'agit d'animaux. Et puis il y a Wheeler, cet homme qui vient de décider de ne plus se marier. Sa future-ex-femme ayant préférée le tromper quelques mois avant de passer devant l'église. Tous deux ne sont pas dans un état idéal pour créer une relation stable, pourtant l'attirance est bien là. Et elle n'est pas que sexuelle. La douceur de l'un et la tendresse de l'autre semble les attirer inexorablement. L'histoire de deux êtres qui ont morflé, subit bien plus qu'un être humain pourrait être capable de prendre. Je pense surtout à ce personnage de Poppy qui a eu un mari violent, tant physiquement que mentalement. Sans oublier son premier petit ami qui ne valait pas mieux. Elle a été détruite dans tous les sens du terme. Et depuis qu'elle est libérée de cet homme, elle reprend gout à la liberté. L'auteur la dépeint dans ses gestes et ses pensées avec beaucoup de minutie. Une femme qui a vécu ainsi est tout à fait capable d'avoir des envies mais ne pas savoir comment faire pour se faire comprendre. Certains passages sont douloureux. Car de nombreuses femmes sont dans sont cas, dans la réalité. C'est à double tranchant, à force d'entendre dire que l'on est nulle, alors on le devient, ou plutôt on le croit si fort qu'on pense l'être. Je comprends très bien l'auteur qui écrit avant de nous donner cette histoire, qu'elle a eu du mal à l'écrire justement. C'est un livre plus difficile que les autres. Car Poppy est toujours en train de se demander si elle peut faire telle ou telle chose. A-t-elle le droit de manger ce qu'elle veut ? Certains points sont si ancrés en elle qu'elle a du mal à s'en défaire. Du côté de Wheeler, il avait un idéal. Abandonné à ses quatre ans, il avait pour but d'avoir SA famille, de la créer, d'avoir une femme des enfants, une maison, être stable. Le fait que son ex se soit tapé une autre personne l'a fait sombré. Surtout qu'elle est enceinte de lui, pas de doute de ce côté ! Difficile de ne pas sombrer lorsque tout vous tombe dessus. Comment gérer sa vie privée dans ce cas ? Wheeler ne cesse de penser à Poppy. Il ne pensait pas la revoir, mais lorsqu'elle débarque avec un bébé chien à son garage, le déclic se fait plus fort. C'est un homme qui est doué de ses mains, autant dans un moteur de voiture que sur une femme. Quelque chose fait qu'il change doucement. La confiance est difficile pour la jeune femme. Elle a du mal avec les hommes d'une manière générale. Voulant disparaître totalement, devenir invisible. Que personne ne la remarque. Mais cela va changer, petit à petit. L'auteur donne les renseignements par la vision de Poppy. C'est dur à lire et pourtant il y a de l'espoir entre les lignes. Elle ne veut plus survivre, elle veut devenir une battante. Vivre dans une relation avec un homme, avec Wheeler devient presque facile. Je dis bien presque. Elle a toujours des gestes saccadés, mais elle se bat. c'est un véritable combat pour elle. Et c'est bien décrit. Quant à lui, il a une patience infinie et c'est elle qu'il veut, donc il préfère attendre la laisser venir plutôt que de lui sauter dessus. Beaucoup de tension sexuelle entre les deux, beaucoup de désir également. Les dialogues sont nombreux, les personnages secondaires gravitent autour d'eux, comme les parents de Poppy, mais pas que. Il y a un travail sur soi pour l'un comme pour l'autre. Le rapprochement est basé sur l'écoute de l'autre. Malgré leurs passés respectifs qui sont durs, il y a beaucoup de douceur. Happy le chien va devenir un point d'ancrage entre eux, car Wheeler veut être capable de s'en occuper, car il compte bien pouvoir s'occuper de son enfant qui va bientôt naître. L'épilogue nous donne quelques explications sur les personnages, tous ceux qui sont passés avant, juste histoire de savoir ce qu'ils sont devenus. Seul bémol, les scènes de "sexes" sont nombreuses et plus vulgaires que les tomes précédents. En conclusion, un dernier tome qui m'a beaucoup plu. Il y a beaucoup de souffrance, de tendresse, d'espoir. La lumière brille enfin au bout du tunnel. Une chance pour les personnages principaux, car dans la réalité ce n'est jamais si "simple" même si ici l'histoire est complexe. Deux âmes détruites qui vont se battre pour unir leurs coeurs en un seul.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Chronique de Diana : Je suis une inconditionnelle de Jay Crownover, j’aime l’auteure et j’adore sa personnalité. J’ai donc tous ses romans et je ne loupe jamais une sortie. Cette dernière ne fait pas exception. J’attendais d’ailleurs le récit sur Wheeler. On l’a aperçu dans plusieurs tomes, en voyant apparaitre tout le potentiel d’un tel personnage et je n’envisageais pas le moins du monde de ne pas découvrir son roman. D’ailleurs quel récit ce tome. Vous allez vibrer avec Poppy et Wheeler. Poppy pourrait vous paraitre faible, pourtant c’est une des héroïnes qu’on pourrait qualifier de survivante. Elle n’a connu que les brimades et par la suite les violences physiques et psychologiques, jusqu’à frôler la mort. Pourtant elle est là, tentant de se reconstruire, d’apprendre à avoir confiance en elle et aux hommes. Wheeler va la voir quand personne ne la voit comme elle le voit alors que personne ne le voit. Ils vont devoir attendre que leurs vies prennent un nouveau tournant pour que leurs chemins se croisent pour ne plus se quitter. Wheeler est un homme trahi, il pensait avoir tout, une maison, une femme qui l’aime en somme un foyer où se ressourcer. La vie lui joue un mauvais tour lorsqu’il découvre que ce n’était qu’un mirage auquel il s’est accroché, et qu’à présent il doit tout reconstruire. Cette romance est plus douce que les précédentes. Nos héros s’apprivoisent et rien ne se fait dans la brusquerie ou la précipitation. Même si les circonstances paraissent extrêmes, la romance fait très plausible. C’est très plaisant et mignon à lire. Ajouter à tout ça l’instant où il leur faut affronter le passé et vous aurez une merveilleuse lecture. J’ai adoré, je trouve que l’auteure arrive à se renouveler tout en gardant une continuité entre ses héros. Elle jongle parfaitement pour rendre harmonieux les histoires et les liens entre ses personnages. Le côté coloré et punchy est toujours là, c’est un peu sa marque de fabrique. Ça reste frais et même si la trame comporte une partie difficile, elle trouve une justesse pour que le bien être du lecteur soit garanti en tournant les pages. Vous l’aurez compris, je vous recommande vivement ce roman et j’espère que vous avez tous les autres pour replonger dans le monde de Jay Cronwover à l’envie.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je vous propose aujourd'hui mon avis sur le dernier tome de Clash. J'ai passé des moments agréables avec les 4 tomes. Je remercie l'auteur Jay Crownover qui à travers sa plume m’emportera dans l’histoire à chaque fois. A travers ce tome nous ferons plus ample connaissance avec : Poppy une jeune femme qui a été salie, trahie, fragilisée par l’homme qui avait juré de l'aimer. Pendant ce moment difficile elle pourra dire merci à ses amis qui l'ont soutenu. Maintenant elle essaye de se reconstruire mais arrivera-t-elle à refaire confiance à un homme. Hudson est un homme imposant, mécanicien. Une fois Poppy est passée dans son garage pour acheter une voiture avec un ami qu'ils ont en commun ,ce jour là ,il tombera sous son charme et ne pourra jamais l'oublier. Il fera tout pour l'aider. Après un rapprochement il lui permettra de l'aider, l'aimer, la soutenir mais avec les vieux démons qui traînent y arriveront-ils ? Une magnifique façon de clôturer la saga. Je vous le conseille Note 5/5

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Elle, c’est Poppy ! Une jeune femme qui en a bavé. La vie ne l’a pas épargnée. Ou plutôt sa famille. Cette famille qui était censée l’aimer et la protéger. Cette famille était son pire cauchemar. Aujourd’hui, Poppy essaie de se reconstruire une vie. Une identité. Apprendre à s’occuper d’elle. À côtoyer des humains que les monstres dont elle a l’habitude. Mais c’est dur, quand le moindre geste, le moindre bruit, le moindre toucher, la renvoient à son enfer. Aujourd’hui, elle rase les murs, et avance pas à pas. Elle se cache à la face du monde. Mais lui, Wheeler, le Bad boy tatoué la vue. Cernée. Il a su voir son calvaire au delà de son masque d’auto-défense. Il a déchiffré dans ses yeux les mots qu’elle ne prononce pas. Il était conquis. Et il a su qu’il a enfin trouvé son Home, sa place dans ce monde où il se sentait perdu. La partie sera rude, mais il y mettra du cœur et toute son âme pour apprivoiser ses souffrances. Quand on a trouvé son havre de paix, et dieu sait qu’il en a besoin pour apaiser ses vieux démons, on le préserve et ont fait tout pour le garder. Poppy est le saint Graal qu’il a cherché longtemps sans trop croire qu’il existe. Sa seule relation sérieuse, était un désastre. Il était tellement avide d’amour, d’une famille qu’il n’a jamais connue qu’il a ignoré ce qui n’allait dans son couple. Il aurait donné son âme pour qu’on ne l’abandonne pas encore une fois. La solitude, était son pire ennemi. Mais donner, il n’a fait que cela. Toute sa vie. Sans rien demander, ni recevoir en retour. Mais tout cela c’était avant. Aujourd’hui, il pourrait tout donner sans crainte, même de sa personne, il sait qu’il sera récompensé au centuple. Poppy est généreuse, empathique et se donne corps et âme. Il faut juste quelques ajustements pour que chacun retrouve sa place auprès de l’autre. Du jour au lendemain, Hudson Wheeler, de seul et désespéré, il se retrouve avec une famille. Exit la solitude. Le néant. Une femme et pas n’importe laquelle, un chien, un bébé. Le soutien de ses amis. Et même un fantôme bienveillant de son passé. Sa vie a enfin un sens. Il peut dormir tranquille maintenant qu’il a quelqu’un pour veiller sur son sommeil du juste. Mais cela suffira t-il pour bâtir un avenir sain ? Sera t-il à la hauteur des attentes d’une femme qui n’a connu que la peur ? Franchira t-il le mur compacte qu’elle a érigé autour d’elle depuis trop longtemps pour ne plus souffrir ? Et nous y voilà. C’est le final du spin off de Marked Men. Jay Crownover a puisé le meilleur dans son imagination pour clôturer cette série addictive. Et Passion irrésistible est de loin la plus captivante, et la plus émotionnelle de mon avis. L’auteur a décidé de rapprocher deux cœurs malmenés pour leur donner une deuxième chance quand la vie leur a tout pris. Une occasion de se reconstruire l’un auprès de l’autre. De se guérir. De faire un bon bout de chemin ensemble à la conquête de l’amour auquel ils n’y croyaient plus. A t-elle réussi son challenge ? Oh que oui ! Elle a réussi à me soutirer un énième et énorme coup de coeur pour sa saga. Ce dernier tome était beau dans toutes ces émotions intenses que l’auteur a diffusé avec générosité entre les lignes. Je les ai ressenties dans chaque mot, chaque geste, chaque larme, sourire, éclat de rire. C’était juste parfait. Poppey et Wheeler ont connu le pire. Et j’étais heureuse de les accompagner pas à pas dans leurs périples vers la reconstruction jusqu’à trouver enfin le bonheur qu’ils méritent. J’ai pleuré avec eux dans les moments difficiles. ri dans les meilleurs. Et pas pu m’empêcher de verser ma petite larme de bonheur dans le bonus offert par Jay en fin de lecture. Et c’est avec une grande tristesse mais toujours le sourire aux lèvres que je quitte cette bande d’amis qui m’ont fait vivre une très belle aventure. M’ont fait vibrer d’émotions. J’espère que Jay ne s’arrêtera pas là car on devient très vite accro à sa plume, à sa générosité, à sa sensibilité et aussi à ses protagonistes hors normes. A quand le prochain Jay ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avis : Ce dernier spin off est une véritable merveille. Tous les romans de Jay sont géniaux mais celui-ci est particulièrement touchant. Poppy, que l’on a déjà vu dans les autres spin-off et qu’on a découvert dans le tome de Rowdy des Marked Men, a bien évolué depuis les horreurs qu’elle a vécu. Salem l’avait tiré d’une vie d’enfer dans la petite ville de ses parents où elle était battu par son mari avant qu’il ne revienne pour la kidnappé, la violer et se suicider en dernier recours. Au fil des romans elle sort de sa bulle et reprend tout doucement confiance, elle a vécu chez la sœur de Rowdy puis a pris son envol pour vivre a côté de Dixie. Elle rencontre Wheeler, l’ami d’enfance de Zeb, meilleur ami de Dixie, mécano de toute la bande et associé de Rome, lors de l’achat de son véhicule avec Rowdy puis quelques temps plus tard quand elle est un soir chez Dixie et qu’il fait irruption suite à sa rupture avec sa fiancée et sœur de Dixie. Un courant passe entre eux mais Poppy ne supporte plus le contact des hommes et a peur d’être touchée ou de toucher les autres, elle est encore traumatisée et à juste titre de toutes ses mésaventures passées. Wheeler lui a le cœur brisé, la femme qu’il aimait depuis l’adolescence avec qui il allait se marier et pensait finir ses jours l’a trompé avec une femme et l’a quitté. Il découvre en plus qu’elle attend son enfant. Son passé n’a pas été un long fleuve tranquille, on comprendra au fur et à mesure ce a quoi il a survécu. Rien ne les destine à réussir une relation mais ils s’attirent désespérément, Poppy va faire un premier pas et ramener un chiot à Wheeler pour qu’il surmonte sa tristesse et son cœur brisé. Ce chiot pourrait bien être le déclencheur de leur histoire. Poppy s’adapte à sa nouvelle vie. Elle a un nouvel appartement, des amies sur qui elle peut compter à tout instant et un travail qu’elle adore dans un centre vétérinaire. C’est de cet endroit qu’elle sauve le petit Happy, pitbull destiné à l’euthanasie, et l’offre à Wheeler. Timide, réservée et fuyant tout contact humain, elle va s’ouvrir à lui et vouloir faire ce qu’elle peut pour l’aider à aller de l’avant. La voir s’épanouir et assister à son évolution est sublime. Wheeler tatoué de la tête au pied par toute la bande du Marked est ultra sexy, roux aux yeux bleus perçants avec sa combi de mécano à moitié ouverte dévoilant un corps de rêve, il va vous donner des chaleurs. Mais si ce n’était que ça, il est doux, attentionné, prévenant et protecteur. Il va tout faire pour que Poppy prenne confiance en elle et s’épanouisse à ses côtés, il sera d’une patience sans faille et il l’aidera à se reconstruire autant qu’elle le soutiendra dans les moments les plus difficiles. Je n’ai jamais été déçue de la plume de Jay, c’est également le cas ici. Elle nous livre un sublime roman, je l’attendais avec impatience, elle avait bien préparé le terrain en nous les faisant découvrir au fur et à mesure des autres volets. Je me demandais comment elle allait les faire s’ouvrir et surtout comment Poppy arriverait à surmonter tous ses traumatismes, je suis totalement époustouflée par le talent de Jay pour avoir mené une telle évolution sur deux personnages avec un passé pleins de traumatismes et aux personnalités torturées. J’ai été conquise dès les premières lignes, ils sont si touchants et attendrissant qu’on n’a pas envie de les quitter et qu’on souhaite qu’ils atteignent leur part de bonheur tant mérité. Poppy fait preuve d’une très grande force malgré la douceur et la fragilité qu’elle dégage. Elle apprend à ne plus vivre dans la peur et à aller de l’avant en prenant son envol au côté de Wheeler, c’est vraiment très émouvant. Tous leurs moments à deux où il fait preuve d’une grande patience et retenue face à elle, alors que son désir est au maximum, pour ne pas la brusquer, l’effrayer et surtout pour la laisser découvrir le désir et qu’elle prenne l’initiative est magnifique. Wheeler est touchant, émouvant, son passé le hante encore surtout quand le présent fait resurgir ses pires craintes et angoisses mais il prend le dessus et quand il a besoin de soutien Poppy est là pour lui. Son personnage est parfait et il a conquéri mon cœur autant que celui de Poppy, comme dirait Jay tout le monde devrait avoir un Wheeler dans sa vie. Ce sont deux personnages extraordinaires qui ensemble sont sensationnels, ils se reconstruisent, s’apportent de la force et du respect dont ils ont besoin pour avancer. Ils vivent de simplicité retienne que le positif et ils développent une belle complicité avec beaucoup d’amour. Ce livre est une pépite qui m’a transporté du début à la fin. Je me suis régalée à chaque instant et c’est le cœur lourd que je les ai quittés. Étant le dernier spin off de la série Saint of Denver, il annonce également la fin de l’univers Marked men et de toute la bande de Denver. Jay a su créer un univers particulier avec de magnifiques personnages et histoires qui m’ont toutes touché et c’est toujours dur d’y mettre un point final. Mais ce tome finit en beauté ce chemin avec une romance bouleversante.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Jay Crownover n'est plus à présenter sur le blog, avec sa série Marked Men, elle m'avais rendue accroc. Alors évidemment c'est un plaisir de continuer le spin-off Clash. Dans ce quatrième tome nous retrouvons notre chère Poppy, rencontré lors du cinquième tome de Marked Men : Rowdy, c'est un personnage qui a littéralement vécu l'enfer et j'attendais avec impatience son histoire, voulant à tout prix un happy end pour ce personnage brisé. Nous l'avons vu évoluer seule, au fils des précédents tomes, essayant de se reconstruire pas à pas, je pense que cette étape était essentiel avant de lui consacré son propre tome. Wheeler, également rencontré dans un précédent tome est une personnage au coeur brisé qui m'a beaucoup plus. Ce tome est différent des autres, si tous les personnages de Jay Crownover sont torturés et doivent se reconstruire, Poppy est le plus brisé de tous. Passion irrésistible est un tome où l'on prend son temps, les personnages ont du chemin à faire pour se reconstruire, pour faire confiance et l'auteure n'accélère pas les choses, heureusement. L'histoire de Poppy et Wheeler reste donc parfaitement crédible. Ils font un duo parfait, je trouvais déjà Wheeler parfait lors de notre précédente rencontre mais il le prouve d'autant plus dans ce tome. C'est un homme patient et très doux qui aide Poppy à se reconstruire sans jamais la brusquer. On est loin des romans un peu brut de Jay Crownover, ici c'est la douceur qui prime et l'auteure est tout aussi douée dans ce domaine. C'est également avec grand plaisir que nous retrouvons d'anciens personnages et même si nous ne les croisons pas tous, les nouvelles sont la pour me ravir, j'aime tellement cet univers et cette bande de potes/familles, ils vont sacrément me manquer maintenant que tout est finis. Je me relirai surement la série un jour, un tome par mois en 2019 peut-être ? Organiser une grosse lecture commune ? C'est un roman d'une extrême douceur, plein d'émotion, qui vous fait sourire et vous émue, Jay Crownover nous prouve qu'elle gère autant le brut que le doux. Avec cette saga de terminé il me tarde de reprendre la série Bad. (Ah, et sinon je vote pour de futurs livres sur les petits de nos tatoués préférés, j'adorerai !)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Si vous n'avez jamais essayez, n'hésitez plus une seconde. C'est l'une des rares auteures dont les livres provoque des insomnies (et pourtant je suis une poule qui s’endort a peine la tête sur l'oreiller) parce que l'on a pas envie de sortir de son univers. Ses personnages sont vivants et l'on peut les retrouver dans un autre livre de la série ce qui est super sympa. Que du bonheur!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un tome plein de tendresse et d'empathie. Dans ce quatrième opus, l'auteur nous narre l'histoire de Wheeler et Poppy. J'ai été étonnée par le ton de l'histoire. Je m'attendais à quelque chose de dur. En fait, il y a beaucoup de douceur, de tendresse. Nos deux personnages font un pas après l'autre. L'auteur ne revient pas sur leur passé, c'est juste un point qui les façonnent. Ce ton est donc assez logique : on connaît déjà l'histoire de Poppy ainsi que celle de Wheeler. Ne vous méprenez pas, l'auteur nous réserve de belles surprises. La fin est dure et comme il se doit elle met un point final à une partie du passé. J'ai adoré l'épilogue bonus. Il nous permet d'avoir des nouvelles de tous les couples rencontrés dans cette série et dans la saga Marked Men. Un excellent tome, l'auteur sait à chaque nouvel opus renouveler ses intrigues et le ton de ses récits. On a comme ici à chaque fois de belles surprises.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Passion irrésistible m’a totalement conquise. C'était à la fois émotionnellement doux et intense. Jay Crownover nous met face à deux protagonistes avec le cœur brisé, deux âmes qui tentent de remonter la pente malgré la souffrance et la douleur qui les étreignent. C’est une série totalement addictive et, ce dernier volet nous offre une belle histoire qui la clôture en beauté.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

C'est avec une grande impatience que je voulais me plonger dans l'histoire de Poppy et Wheeler, c'est donc désormais chose faite et je n'ai qu'un seul mot à dire pour parler de se livre s'est touchant. Ce qui m'a plus tout d'abord dans ce livre c'est que le personnage torturé était une femme et cela est assez rare dans les livres, Poppy est une jeune femme profondément blessée par la vie, entre l'épreuve traumatisante qu'elle a vécue et le peu de chance qu'elle a eue avec les hommes qui ont partagé sa vie, on peut dire que c'est un sacré petit bout de femme. Wheeler quand à lui est un homme doux, affectueux et compréhensif surtout envers Poppy. La relation entre les deux personnages est magique, leur amour est touchant et sincère. J'ai été touché par leur relation, par la douceur de Wheeler et la force de Poppy je ne peux que vous recommander ce 4ème et dernier tome du spin-off de Marked men..

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci pour ce service presse. Dans le tome précédent, nous croisions déjà Poppy et Wheeler. La délicatesse de la première, teintée de retenue et de peur, la rendait des plus attachante. Pour le second, l'alchimie était autre. Déjà de par sa relation amoureuse tumultueuse et terminée avant son mariage, mais aussi par cette recherche constante d'affection. Les deux héros ont des histoires fortes, comme toujours avec cette auteure, et ils s'entraident à la perfection. Encore un bon moment dans l'univers de Jay Crownover.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Poppy va devoir faire face à son passé tumultueux quand elle va rencontrer Hudson Wheeler. Ce dernier souhaite une relation avec elle, donc elle devra se confronter à toutes les épreuves qu'elle a vécu ou disparaître... Encore un écrit de Jay Crownover que j'ai adoré !!! Je l'ai dévoré !!! Dans ce quatrième tome, l'auteure à mis en scène Poppy que l'on a découvert dans Marked Men et dans les opus précédent de la série. Cette dernière rencontre un homme pour qui elle ressent du plaisir, cependant elle est toujours terrifié suite à son passé. Wheeler sera sa rédemption, il lui permettra de renaître et j'ai adoré cela. Comme d'habitude certaines elements vont apparaitre au fil des chapitres pour pimenter un peu cette romance. La plume de l'auteur, son style d'écriture, est toujours aussi addictive. Un dernier tome à lire rapidement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

* Béa * Depuis qu'elle a été sorti des griffes de son mari violent (cf le tome sur Rowdy et Salem) Poppy essais de reprendre sa vie en mains à Denver. Les progrès sont minces mais elle persévère. Après avoir vécu un moment avec Sawyer, elle a maintenant son propre appartement et un travail. Elle se rend régulièrement aux réunions d'aide aux victimes, cela ne chasse pas les cauchemars, ni son aversion pour les contacts, mais elle ne perd pas espoir…. Wheeler a le cœur brisé (cf le tome précédent sur Dixie et Church) les plans qu'il avait établi pour sa vie de famille se sont écroulés et rien de va dans son sens… Et puis le chemin de Poppy croise celui de Wheeler, et ils vont réussir à se voir à travers les nuages noirs qui entourent leurs vies… Poppy arrivera t elle à mettre ses peurs de côté pour s'approcher le mécano sexy et tatoué ? Wheeler parviendra t il à convaincre la jeune femme qu'elle a le droit au bonheur, tout comme lui ? Comme je l'ai déjà signalé, je suis fan des bad boys sexy et tatoués de Jay Crownover, tout comme de sa plume. Elle a réussi à créer un monde coloré avec des personnages torturés et au caractère bien trempé… j'adore ! Depuis un moment, j'attendais, comme tout le monde apparemment, le tome sur Poppy. Vu son histoire, je n'imaginais pas qu'elle ne puisse pas avoir droit au bonheur… Jay Crownover l'a fait … et je l'en remercie :D Passion Irrésistible c'est l'histoire de deux cœurs brisés que le destin va réunir ...Au cours des tomes précédents, nous avions eut vent des incidents qui ont obscurcies les vies de Wheeler et Poppy. Elle est passée du joug de son père tyrannique, à celui de son mari. Violent et colérique, il n'a pas accepté qu'elle le quitte et a failli la tuer. Au final, il est mort en traumatisant lourdement la jeune femme. Depuis, elle peine à reprendre sa vie en main et ne supporte pas avoir du monde autour d'elle… même avec ses proches c'est compliqué… Wheeler avait tout pour être heureux, une fiancée qu'il allait bientôt épouser, un métier qu'il aime et dans lequel il excelle, jusqu'à ce qu'il apprenne que sa future femme l'avait trompé, et qu'elle lui dévoile, après qu'il l'ait quitté, qu'elle attendait son enfant. Pour lui, son monde s'effondre. La seule lumière dans sa tempête personnelle, c'est les beaux yeux tristes de Poppy. Déjà, alors qu'il était en couple, il avait été troublé par la jeune femme, maintenant qu'il est libre, il va faire tout ce qui est en son pouvoir pour la mettre en confiance, et lui montrer à quel point il peut la rendre heureuse… Dans l'introduction, Jay Crownover nous prévient, et dès les premières pages, nous le ressentons. L'histoire de Poppy et Wheeler débute avec une sensation de grande tristesse et de profonde solitude. Ils sont seuls dans leurs marasmes émotionnels et ils n'arrivent pas à s'en sortir malgré leurs amis qui tentent de les aider. C'est un travail sur eux même qu'ils doivent faire mais c'est plutôt compliqué pour eux de sortir la tête de l'eau. Et puis ils se Voient et à partir de là tout change. Poppy est attirée par Wheeler, il va provoquer des réactions chez elle qu'elle croyait disparues à jamais, et pour cela elle va prendre sur elle, faire des efforts et affronter certaines de ses peurs. Wheeler avait déjà remarqué la jeune femme et il va être touché par les attentions de Poppy. Pour elle, il va faire preuve de patience et de détermination pour lui montrer qu'elle peut lui faire confiance. L'auteur fait évoluer la relation lentement car Poppy est un petit animal sauvage qu'il faut apprivoiser. Pour ce faire, Wheeler va rendre les gestes simples du quotidien, sensuels et délicats… c'est trop mignon ! Petit à petit, ils vont se rapprocher, la tension entre eux monte jusqu'au feu d'artifices, le désespoir et la tristesse vont laisser la place au plaisir et à la passion. Ensemble ils vont découvrir le bonheur le vrai, mais aussi le partage, et le soutien... J'ai aimé le comportement de Wheeler, la façon dont il met en valeur Poppy, pour lui montrer qu'elle mérite d'être heureuse. Sous couvert de ce récit, Jay Crownover met en avant plusieurs sujet très durs dont la violence conjugale. Avec Poppy, elle évoque la condition de certaines femmes prises au piège d'une spirale destructrice et malsaine, elle nous parle de celles qui arrivent à s'en sortir et des autres. C'est fait de manière très juste, sans être larmoyant, cela nous serre le cœur. D'autres thèmes sont évoqués mais je vous laisse le plaisir de les découvrir ;) Poppy semble être une femme faible et fragile mais personnellement je ne trouve pas … C'est une survivante. Elle n'a pas eut une enfance vraiment heureuse, son adolescence a été marqué par un drame et elle a fini marié à un homme tyrannique et violent qui lui a faire subir moult sévices. Et elle est toujours là, tremblante certes mais elle est là. Elle vit seule, travaille et a des amies. Alors oui des cauchemars hantent ses nuits et parfois même ses jours mais elle se tient debout, et elle avance à petits pas. Elle est courageuse, car même si elle a peur de parler à Wheeler, elle le fait. Pour lui elle va prendre le taureau par les cornes et oser, pour la première fois, dire ce qu'elle veut. Grâce à lui, elle va prendre confiance en elle et aux autres. Il va faire éclore la belle fleur qu'il y a en elle. Malgré toute la méchanceté dont elle a été témoin, c'est une femme avec un grand cœur et généreuse. Malgré son apparence, Wheeler n'est pas un bad boy, c'est un homme gentil et aimant, qui ferait tout pour ceux qu'il aime. Son passé a fait de lui l'homme déterminé qu'il est aujourd'hui. Afin de ne pas reproduire ce qu'il a vécu dans son enfance, il a fait des plans et s'y tient. Même si il a été en couple pendant longtemps, il est en carence affective flagrante… jusqu'à ce que Poppy arrive. Elle va lui montrer ce qu'est le vrai Amour, le soutien et l'entraide. Elle va être celle qui va lui faire reprendre le bon chemin alors qu'il est complètement perdu. J'ai aimé sa patience et sa compréhension, et j'ai adoré ses comparaisons entre la mécanique et l'amour ^^ Au cours du récit, l'auteur évoque un peu les autres couples présents dans les précédents tomes. Bien évidement, nous avons des nouvelles de Salem, la sœur de Poppy, et Rowdy. Mais Jay Crownover nous fait une belle surprise en clôturant ce tome en nous donnant des infos sur tous les protagonistes que nous avons découvert tout au long de ces deux séries. J'avoue avoir eut un sourire idiot scotché aux lèvres lors de la lecture du chapitre qui leur est consacré… saupoudré de quelques larmes... C'est le cœur serré que je ferme ce roman qui clôture magnifiquement cette belle série. Pour moi, Jay Crownover fait partie des valeurs sures en matières de romance. Si ce n'est pas déjà fait, venez découvrir ses belles histoires d'amour et d'amitié, ses hommes et ses femmes attachants et passionnés, marqués par la vie… Vous ne serez vraiment pas déçus ;)

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je n'ai que seul mot à dire : j'ai adoré et dévoré ! J'attendais ce tome avec tellement d'impatience, les personnages m'ont beaucoup émus, la plume de Jay Crownover m'a encore une fois conquise. J'ai été triste de tourné la page. Un seul regret que le tome 0,5, une nouvelle, de cette série ne soit pas sortie en VF , en numérique par exemple. Une série à lire et à relire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :