Dark Desire

La suite de Dark Romance, plus intense que le New Adult

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 9 mai 2018 | Archivage 9 janv. 2020

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #DarkDesire #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

La suite de Dark Romance.

Ce n'était qu'un jeu... Maintenant c'est une traque.

Kai Mori. Beau, riche, talentueux… C’était l’enfant chéri de Thunder Bay jusqu’au jour où il a brutalement tourné le dos à son brillant avenir. Un mystère pour tout le monde, sauf pour moi. La même noirceur coule dans nos veines, la même fascination pour le danger et le secret. Ensemble, nous aurions pu être invincibles, peut-être même heureux. Mais nous n’aurons jamais l’occasion de le découvrir. Car aujourd’hui nous sommes ennemis. Et, si Kai s’imagine pouvoir détruire ce que j’ai de plus cher au monde, je me dresserai sur sa route sans hésiter une seule seconde.

  «  J'ai vraiment été bluffée par cette histoire, car l'autrice ne nous laisse pas une seconde de répit.  C'est intense de la première à la dernière ligne  !  »  Les reines de la nuit

A propos de l’auteur 
Après avoir passé son adolescence à essayer de faire plaisir à tout le monde, Penelope Douglas a un jour décidé de faire ce qu’elle voulait, elle. Elle a traversé le Japon en train, sauté du haut d’une cascade et commencé à écrire des romances intenses et passionnées, à son image. Comme elle, ses héros brisent les règles, affrontent leurs peurs et leur part d’ombre. Et c’est sous le soleil de Las Vegas, entourée de son mari et de sa fille, qu’elle travaille tous les jours à trouver l’équilibre parfait entre émotion et drame, sexe et danger, amour et haine. Une révélation New Adult.
La suite de Dark Romance.

Ce n'était qu'un jeu... Maintenant c'est une traque.

Kai Mori. Beau, riche, talentueux… C’était l’enfant chéri de Thunder Bay jusqu’au jour où il a brutalement tourné le dos à...

Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782280410175
PRIX 6,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Je tiens à remercier les éditions Harlequin pour ce service presse et leur confiance, ainsi que NetGalley pour la transmission. Je termine l’histoire de Kai carrément satisfaite. Pendant ma lecture du tome 1, je me souviens que Kai était le personnage qui m’avait le plus intriguée et franchement, je ne suis pas déçue. Quelle histoire ! C’est sombre, captivant, compliqué… et chaud ! Sorti de prison depuis quelques années, Kai est un jeune homme brisé qui cherche la paix en lui. Depuis sa remise en liberté, il tente d’oublier à quel point il a déçu ses parents, en particulier son père. Sa vie n’est plus la même. Pour avancer et régler une fois pour toutes une situation qui pourrait le renvoyer en prison pour très longtemps, il doit retrouver Damon. En cherchant Damon, il fait la connaissance de Banks, une jeune femme qui a grandi dans des circonstances, disons… inhabituelles. Dotée d’une grande force mentale, elle a appris à se taire et à faire ce qu’on lui demande sans poser de question. Elle accepte ce qu’on lui donne, c’est-à-dire des vêtements pour homme, l’isolement et la domination d’hommes cruels. En grandissant, elle réussit à obtenir un peu plus de pouvoir dans son environnement et c’est ainsi qu’elle se retrouve face à Kai. Il y a énormément de tension entre eux. Beaucoup de luttes, de dilemmes. Damon s’immisce continuellement entre eux, créant une atmosphère enflammée où la passion fait bouillir le sang de nos héros. C’est une histoire remplie de secrets, autant du côté de Kai que celui de Banks. Il veut des réponses et elle a ses propres idées sur ce qui devrait arriver à Damon. On retourne souvent dans le passé, c’est-à-dire 6 ans auparavant, lorsqu’ils se rencontrent la première fois au confessionnal. L’histoire est racontée des deux points de vue, c’est qui est fort appréciable. Que vous les ayez aimés ou pas, les personnages du premier tome sont très présents et le suspense dure jusqu’à la fin. D’ailleurs, l’épilogue risque de vous frustrer autant que je le suis… surtout que le tome suivant n’est même pas sorti en anglais ! À l’heure actuelle, on ignore donc si ce tome sera sur Will ou Damon… Décidément, le suspense n’est pas terminé ! Si vous aimez le suspense romantique, vous devez absolument lire cette série !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai encore une fois passé un excellent moment de lecture avec ce second tome. L'univers est toujours intéressant, sombre, malsain, angoissant. J'ai prefere le personnages de Kai et Banks a Rika et Mickael du tome 1. La plume est toujours aussi prenante et captivante ! Une saga qui ne fera cette pas l'unanimité car elle est complètement aux antipodes des codes de la romance actuelle mais c'est personnellement ce que j'apprécie le plus dans cette saga. J'espere qu'on aura les tomes sur Will et Demon Je recommande vivement

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce roman fait suite à « Dark romance » qui mettait en scène les amours compliquées et explosives entre Rika et Michael avec en arrière-plan une histoire de vengeance. A la fin du roman, les deux amants étaient enfin réunis mais un danger persistait en la personne du meilleur ami de Michael c’est-à-dire Damon qui a disparu sans laisser de traces. Quand ce roman commence, Kai Mori, partenaire et ami de Michael est persuadé que Damon se cache pas loin d’ici et qu’il attend le bon moment pour se venger. Kai le connaît bien, il connaît son tempérament explosif, sa fragilité et sa violence. Et pour mettre un terme à ce danger qui pèse sur eux et obliger Damon à se montrer, Kai rend visite au père de Damon pour passer un marché. Sur place, il reconnaît une jeune femme, rencontrée six ans plus tôt et qui ne l’avait pas laissé indifférent. Elle se prénomme Banks ou Nick, se cache derrière des vêtements informes, travaille pour Nikov le père de Damon. Ce que Kai ignore c’est qu’elle est la fille illégitime de Nikov, donc la sœur de Damon, que ce dernier a toujours une attitude possessive envers elle, possessivité qui relève d’une forme de maltraitance même si Banks ne le voit pas comme ça ; et enfin, qu’elle se sent indéfectiblement liée à Damon. Elle accepte de faire partie intégrante du marché établi entre Niko et Kai en se disant ainsi qu’elle pourra protéger Damon quand il réapparaîtra. Il lui suffit de rester dans le sillage de Kai, de l’espionner, et même de se frotter à lui et Damon reviendra. Mais on ne joue pas avec le feu sans risquer de se faire brûler et Banks se retrouve bientôt coincée entre sa loyauté pour son frère et son amour pour Kai. Le titre laisse présager une « dark » romance mais ce n’en est pas vraiment une, elle est d’ailleurs beaucoup moins noire que la précédente. Les personnages sont sombres, complexes mais il n’y a pas une once de méchanceté dans Kai ou de violence gratuite. C’est plutôt un jeune homme encore tourmenté par ce qui est arrivé à lui et ses amis trois ans auparavant qui cherche à fermer la porte sur son passé. Et retrouver Damon en fait partie. Quand il comprend qui est Banks, certes il l’utile mais en même temps, il ne peut plus se passer d’elle. Quant à elle, on comprend peu à peu son attitude, sa façon de se cacher dans des vêtements informes quand on lit ce qu’elle a vécu. Le miracle, c’est qu’elle n’ait pas craqué auparavant ! Vous ajoutez à ces deux personnages un peu de tension sexuelle et vous obtenez une bonne romance. Je vous la conseille vivement.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dark Romance avait été , pour moi, un GROS coup de cœur en 2017 ! Un livre qui m’avait permis de sortir de ma zone de confort, m’avait chamboulé. Je l’avais trouvé haletant, angoissant, surprenant mais tellement addictif. J’étais plus que ravie d’apprendre la sortie de cette suite. Alors de quoi parle-t-elle ? Cette fois nous nous concentrons sur KAI (et Damon) après la mésaventure sur le bateau, les actes effroyables de Damon et la mort du frère de Mickael. Chacun essaie de vivre normalement, de se reconstruire après avoir vécu pendant des années sous l’influence d’une vengeance qui n’avait pas lieu d’être et qui les a poussé à commettre des actes regrettables sur Rika. Aujourd’hui Mickael et Rika sont plus que jamais fous l’uns de l’autre, et soudés avec Will et Kai bien que ceux-ci restent… perturbés. Car Kai a sa part d’ombre. Il appréciait les « péchés » réalisés avec ses amis lors de la nuit du diable. Des moments de pleine liberté pour lui et sans contrainte, où il pouvait exprimer ses besoins réels et sans jugement de sa famille. Une famille bien sous tout rapport. Aujourd’hui lui et les autres vivent sous la contrainte et la peur d’un retour de Damon, bien caché et qui se joue de leur nerfs. Qui est réellement Damon ? Comment le retrouver, le piéger et le maintenir à distance. Et si Banks, cette jeune femme autrefois rencontrée et qui a partagé l’une de leur nuit, pouvait les mener à lui ? Pourquoi Damon était-il si possessif envers elle ? Pourquoi Banks voue-t-elle une fascination et une loyauté sans faille pour cet être démoniaque ? Pourquoi se cache-t-elle derrière ses vêtements informes et masculins ? Qui est-elle et pourquoi Kai et elle semblent-ils inexorablement attirés l’un envers l’autre ? Un tome sans doute moins sombre que le premier, quoi que… Je dirais que l’on aborde plus la psychologie de nos personnages. J’ai à nouveau adoré le type d’écriture en deux temps de l’auteur qui nous rend le récit plus haletant. Ne pas découvrir tout de suite ce qui lie Banks et Damon, et Kai et Banks est à la fois un supplice mais aussi tellement plaisant dans la lecture. C’est agréable de ne pas se précipiter. Les deux personnages sont complexes et ont plusieurs facettes. Ils ne sont pas tout blancs ou tout noirs. On est tantôt touchés par leur histoire, tantôt agacé par leur réaction, leur décision. Je les ai apprécié tous les deux. Banks est un personnage à la fois fort et fragile que l'on prend plaisir à découvrir et cerner. Une femme exceptionnelle qui a supporté bien des choses... Encore une fois, l’auteur a l’art et la manière de balader le lecteur sans jamais le lasser. Alternant les passages de suspense, d'émotions et de passion. S’il est vrai que ce tome ci est moins intense que le premier, moins surprenant sans doute également, j’ai tout de même passé un super moment et ai adoré découvrir l’histoire de Kai et Banks. Au vue de cette fin, il est évident que je lirais le 3ème tome !!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Mon avis: Il y a un an je découvrais l'univers sombre et glaçant de Pénélope Douglas avec le premier tome de sa saga : Dark Romance. Un univers qui passe ou qui casse, et qui dans mon coeur avait gagné un sublime 5/5 tellement j'avais aimé . Il me tardait donc de découvrir la suite, et surtout de retrouver tous mes personnages. Ce second opus est ciblé sur Kai. Nous l'avions vu dans le premier tome , un héros qui touchait notre coeur, de part sa sensibilité et les guerres internes qu'il livrait. Nous voici un an après les derniers évènements. Le groupe a un peu volé en éclats, depuis que Damon avait tenté de piéger la tribu et depuis sa fuite. Ils vivent en suspens avec une épée au-dessus de leurs têtes, sur leurs gardes, attenant le retour de cet ancien ami, de ce traître, sachant pertinemment qu'il est capable du pire et que son silence n'est pas normal. Kai veut en découdre une bonne fois pour toutes et va donc dépasser la frontière en allant faire un pacte dangereux avec le pire monstre de son univers: le père de Damon. Là il retrouve après des années d'absence Banks. Cette petite fille qu'il avait aimé lors de la nuit du diable il y a des années, est là devant lui, métamorphosée, le visage fermé, déterminée, froide, et pour tenter de l'approcher, et de percer ses mystères, il va devoir entrer dans la tanière du monstre, accepter le deal imposé. Banks est une femme qui se fond dans le décor, se cachant derrière des vêtements d'homme, et ne vivant que pour son travail. Elle est partagé entre différents sentiments, l'amour pour son frère Damon, la reconnaissance et le respect pour leur père, et l'envie de vengeance vis à vis des garçons, qu'elle prend pour responsable du départ de son grand amour . Commence alors une chasse à l'homme pour Kai, le tout en restant bien sur ses gardes, en restant méfiant à souhait de cette femme énigmatique qui chamboule son âme. Ce roman est tout aussi sombre, dur, et angoissant que le premier opus. ON débute le roman comme une enquête , coincée entre plusieurs mystères et secrets. Nos personnages réunis malgré eux, vont devoir tenter d'avancer à pas feutrer dans le monde de Damon, tout en apprenant à se connaître soi-même. Partagés entre haine et amour, ils doivent apprendre à se faire confiance, à s'ouvrir, et à écouter l'autre . Lorsque les sentiments se mélangent, lorsque le poids du passé est omniprésent, lorsque le diable est tapit dans notre ombre, comment ne pas sombrer dans la folie, et réussir à exister. Tout y est pour plonger le lecteur dans cette ambiance glauque, et terrifiante, le tout accentué par le récit coupé en deux : passé et présent jouant malicieusement avec nos nerfs. Le seul hic, les scènes d'amour, arrivent tard, et la première partie du roman est plus enquête policière qu'autre chose et personnellement cela a déstabilisé mon moment. J'étais certainement restée sur mes souvenirs du premier tome, j'attendais quelque chose de plus excitant, de plus palpitant, mettant mes nerfs à rudes épreuves. Pour cela il a fallut que j'attende le dénouement, et ca m'a fait un peu l'effet du j'en veux plus.. Bon pour autant j'ai passé un merveilleux moment auprès de Kai mon petit chouchou, et la plume de l'auteur a régalé mon coeur sur la fin avec cette explosion de révélations et d’événements. Vivement la suite...

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai adoré le personnage de Kaï, même si j'ai beaucoup aimé Dark romance avec Michaël et la scène culte du hammam, j'ai beaucoup plus apprécié pour le coup ce second tome basé sur Kaï. Les deux personnages, semblent tellement torturés qu'on ait obligé de s’attacher à eux peu importe le passé de chacun. Des passages un peu sombre, une traque contre Demon qui rythme le livre du début à la fin, il nous tient en haleine de la première à la dernière page, on veut savoir absolument le dénouement avant de lâcher notre lecture !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Un roman que j’attendais avec impatience, ayant tellement aimé [Dark Romance] ou nous faisions connaissance des quatre Cavaliers, le personnage de Kaï Mori m’a émoustillée, chauffée, rendu dingue. Je ne voulais qu’une chose à la fin du tome un, c’était pouvoir lire et connaître un peu plus Kaï. Mais qui est-il réellement ? Mystérieux. Sur de lui. Réfléchi. Maître de ses émotions. Mais voilà, si j’ai fort apprécier le personnage de Kaï qui encore une fois ne m’a pas déçu, je dois dire que l’histoire en elle-même me laisse perplexe. A quelques heures de la fin de ma lecture, je ne sais toujours pas dire si j’ai aimé ou non cette histoire. Je m’explique. Dès le début de l’histoire on est plongé dans la nuit du Diable, six années avant l’histoire. Ici on découvre une facette de Kaï qu’on ne connaît pas. On devine aux travers de [Dark Romance] qu’il à des pulsions, qu’il est assez sombre, mais on est loin de s’imaginer tous les ressenti, les réflexions obscures qu’il peut avoir. En attendant Damon, il se rend dans un lieu qui lui plaît énormément. Le confessionnal. Et pensant qu’il est seul comme toujours il se laisse aller, et débale tout. Mais il ne s’attend absolument pas a ce que quelqu’un soit de l’autre côté. Et tout de suite son instinct de prédateur se met en route… pour connaître la suite de cette nuit du diable on va devoir patienter de retourner dans ses souvenirs à lui … où a elle. Mais qui est véritablement cette fille que personne n’a jamais vu a Thunder Bay ? Et là, on fait la connaissance de Banks, cette jeune fille qui habite chez les Torrance, elle se cache, elle veut passer inaperçue mais ce qu’elle ne sait pas c’est que Kaï l’a vu, la reconnu, et la veut. Cacher dans sa tour d’ivoire, on se demande ce qu’elle peut bien cacher… Entre passé et présent, on part dans une chasse à l’homme. Les Cavaliers n’ont pas digéré les trahisons de Damon. Et il semblerait que Banks soit l’appât parfait pour le coincer. Où alors est-ce autre chose que Kaï cherche à avoir ? Une histoire à deux narrations permet de se familiariser avec les personnages et de comprendre les motivations de chacun, Cependant, je me suis demandée quelques fois si j’étais dans l’histoire de Damon ou dans celle de Kaï. Alors forcément pour essayer de comprendre les agissements de Damon on devait comprendre le cheminement de Kaï, mais c’était long, vraiment très long. C’est seulement arriver entre le chapitre 15 et 20 que l’histoire commence à bouger, à avoir de l’action, et c’est seulement arrivé à ces chapitres que je n’ai plus su lâcher mon livre. Mais pourtant ça ma pris du temps. j’ai commencé le livre, pour le laisser de côté 2 fois avant de vraiment me dire allez vas y mets toi dans l’histoire et va jusqu’au bout. Mais que ce fut difficile. Je pense que j’attendais beaucoup de cette histoire, car j’avais adoré Dark Romance et Hate to Love, ou nous avions eu la chance d’apercevoir Michael, Will et Kaï, alors je crois qu’en effet j’ai mis Dark Desir sur un pied d’estale. Alors bon je ne peux pas dire que l’histoire est mauvaise, car ça reste du Penelopp Douglas qui est l’une de mes auteures favoris, qui a une plume sublime et addictive, mais je ne m’attendais pas a une histoire comme celle-ci. Mais je dois bien avouer que sa façon d’intégrer les personnages à l’histoire après la fin de Dark Romance fallait y penser et c’est très ingénieux de sa part. Et surtout c’est un sacré coup de poker. Mais je me promet de le relire pour essayer de l’apprecier à sa juste valeure. De plus, l’épilogue nous donne envie d’avoir la suite très, très vite, et ne laisse présager rien de bon, entre Meridian City et Thunder Bay.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Depuis de nombreuses années Michael, Damon, Will et Kai, les quatre cavaliers de Thunder Bay, étaient inséparables. Et ils profitaient de la Nuit du Diable (veille d’Halloween) pour se lâcher et libérer leur noirceur profonde le temps de quelques heures. Et puis, à cause de certains agissements, les choses ont changé… Depuis un an, Will, Michael et Kai cherchent Damon, mais ce dernier est introuvable… Kai pense avoir un plan, il est déterminé à le débusquer, quitte à donner de sa personne pour s’allier avec l’ennemi… C’est là que Banks entre en jeu. Mais qui est cette jeune femme que personne ne connaît ? Va alors commencer un cache-cache oppressant… Que la traque commence ! Dark Romance a été un véritable coup de coeur, que se soit de la plume de l’auteur (que je suis de près désormais) mais aussi de l’ambiance sombre qu’elle met en scène. J’étais vraiment excitée à l’idée de retourner à Thunder Bay. Et Penelope Douglas ne perd pas de temps et nous replonge directement au coeur de l’action, et dans la tête de Kai. Cela fait un an depuis LA fameuse nuit où tout à basculer (encore), un an qui Will se noie dans l’alcool et dans la débauche, que Michael tremble pour la femme de sa vie, Rika et que Kai se pose des questions… Un an que Damon a disparu sans laisser de traces, et ce n’est pas faute de chercher. Il est introuvable ! Ils connaissent leur ami, ils savent qu’il est tapi dans l’ombre près à bondir. Mais cela ne peut plus durer, ils ne peuvent pas continuer à vivre avec cette épée de Damoclès au dessus de leur tête ! Pour le débusquer, Kai a une idée. Par contre, pour arriver à ses fins, il va devoir pactiser avec l’ennemi mais il va falloir la jouer fine… et se rapprocher avec cette drôle de fille, Banks, qui est à la solde du père de Damon. Qui est elle et surtout que lui a fait Damon pour qu’elle lui soit si fidèle ? La chasse est ouverte mais qui est vraiment la proie ? Dès les premières lignes, Penelope Douglas nous remémore rapidement les faits et nous replonge dans l’atmosphère pesante qui entoure la vie de Kai, Will, Michael et Rika. Elle nous fait ressentir l’angoisse qu’ils vivent en attendant le retour de Damon car ils savent qu’il va revenir, et que cela risque de faire mal… Elle va en rajouter un peu avec le mystère de l’existence de Banks. L’auteur nous balade dans le temps, régulièrement nous retournons dans le passé pour avoir des explications, des éclaircissements sur les agissements des cavaliers de Thunder Bay. Penelope Douglas va nous montrer l’influence de la Nuit du Diable sur les habitants de la ville mais plus précisément sur Will, Damon, Kai et Michael, comment ils prennent cette soirée comme prétexte pour se lâcher et laisser leur nature profonde prendre le dessus. J’ai adoré découvrir ces personnages complexes, à l’âme tortueuse et torturée, au tempérament passionné. L’auteur donne la voix à ses deux protagonistes principaux, ce qui nous permet de comprendre plus de choses grâce aux incursions dans leurs passés et surtout de prendre conscience de leur mal être. Kai et Banks semble être aux antipodes l’un de l’autre mais il y a quelque chose entre eux, un lien fort qui les attire inexorablement. Entre les deux jeune gens c’est explosif ! Entre eux va s’installer un jeu, dans le jeu… ils se cherchent, se trouvent, se repoussent, s’apprivoisent … Les pages se tournent, l’ambiance s’épaissie, se fait plus suffocante, plombée par le machiavélisme de l’auteur et de ses personnages… On retient notre souffle … Qu’est ce que c’est bon ! J’ai adoré découvrir Kai, ses origines, sa manière de vivre. Nous allons comprendre pourquoi il est si déterminée à faire sortir Damon de son trou. A première vue, il semble froid et calculateur mais j’ai aimé voir ce qu’il cache derrière son masque. Au final, il est très touchant… Banks est un mystère. Personne ne l’a vu, personne ne la connaît… sauf Damon ! Mais qui est elle ? Pourquoi voue t elle à Damon une telle adoration ? Tout au long de notre lecture, nous nous posons des tonnes de questions sur la jeune femme, et j’ai adoré apprendre à la connaître. Elle est forte, et même si elle est brisée, elle cherche à avance, à être indépendante, libre et heureuse. C’est une personnalité complexe, due à une enfance hors du commun, mais elle est tellement attachante ! Nous retrouvons, bien entendu, Will, Michael et Rika, qui tentent de vivre normalement mais qui sont toujours perturbés par les événements qui se sont déroulés l’année précédente. Ainsi qu’Alex, la meilleure amie de Rika, qui apporte une bouffée d’air frais ^^ Manipulation, vengeance, secrets sont les maitres mots de cette romance hors du commun. Même si j’ai trouvé cet tome un peu moins angoissant que le précédent j’ai adoré ma lecture, nous naviguons dans une ambiance sombre et nous allons de surprise en surprise, c’est troublant et addictif ! Les dernière pages nous mettent l’eau à la bouche et donne envie de l’avoir déjà entre nos mains… En attendant, venez faire un tour à Thunder Bay, vous n’en ressortirez pas indemne 😉

Cet avis vous a-t-il été utile ?

La suite de Dark Romance. Ce n'était qu'un jeu... Maintenant c'est une traque. Kai Mori. Beau, riche, talentueux… C’était l’enfant chéri de Thunder Bay jusqu’au jour où il a brutalement tourné le dos à son brillant avenir. Un mystère pour tout le monde, sauf pour moi. La même noirceur coule dans nos veines, la même fascination pour le danger et le secret. Ensemble, nous aurions pu être invincibles, peut-être même heureux. Mais nous n’aurons jamais l’occasion de le découvrir. Car aujourd’hui nous sommes ennemis. Et, si Kai s’imagine pouvoir détruire ce que j’ai de plus cher au monde, je me dresserai sur sa route sans hésiter une seule seconde. Avis Lilly : Ouiiiiiiiiiiiiiiiii ! Quel bonheur de retrouver la plume de Pénélope Douglas et surtout la suite de Dark Romance ! J’avais adoré le tome 1 que j’ai pris plaisir à relire pour me remettre en tête les personnages et leurs rôles. Comme la première fois, je me suis sentie comme oppressée pendant ma lecture, certaines situations sont prenantes et j’ai eu cette sensation d’être à la place de Rika. Ça confirme mon coup de cœur pour le tome 1 ! En ce qui concerne donc la suite, nous apprenons à connaître Kai Mori. Depuis sa sortie de prison il a tant bien que mal à se retrouver. Plutôt solitaire, il est toujours autant attaché à sa bande de potes que nous retrouvons pour notre plus grand plaisir. Le livre commence fort avec son entraînement avec Rika qui est assez intense ! On découvre un Kai perfectionniste dans son travail et un homme encore plus mystérieux. C’est simple j’ai adoré cet homme ! On fait des bonds six ans en arrière pour comprendre ce qu’il s’est passé pendant cette nuit du diable juste avant Rika. Et, là tout se remet en place dans nos têtes et je dis bravo à l’auteur d’avoir réussi à ce que tout s'enchaîne aussi bien ! Kai est persuadé que leur ancien ami Damon prépare quelque chose, son silence depuis un an. Et quand il comprend qu’il est sûrement plus près qu’il ne veut l’avouer. Alors le jeu, la traque commence et je dois dire que Kai est plutôt bon en chasseur. Banks, une femme oubliée vivant dans un monde entouré d’hommes vivant à l’ancienne, ou la femme est surtout un jouet ou une valeur marchande. Elle m’a émue par moment et d’autres j’ai eu peur que l’auteur aille aussi loin par rapport à Damon mais je vous laisse découvrir ce lien si particulier qu’ils ont ensemble. Après tout, avec Pénélope nous sommes souvent malmenés avec nos émotions et c’est qui fait que ce tome 2 est à mes yeux un coup de cœur ! L’émotion sur les personnages, les situations parfois amusantes malgré les conditions de stress dans lesquels ils sont à peu près tous. L’intensité des moments intimes, dont une lors d’une soirée…je vous laisse la découvrir et m’en dire des nouvelles ! Pour moi c’est un COUP DE CŒUR ! Lilly

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici enfin la suite de Dark Romance qui m’avait tant intriguée. Ce deuxième opus reprend l’histoire 1 an après. Je voulais retrouver les personnages de cette bande d’amis qui faisait la loi dans leur ville. Ce tome se centre sur Kai. Je dois avouer que je n’ai pas été attiré par ce personnage de prime à bord. Il est très difficile de le cerner et de comprendre ses motivations et réactions. Et cela a aussi été le cas avec l’héroïne. C’est un couple des plus étonnant ! Ces deux-là ont des personnalités très particulières, atypiques et totalement déroutantes. C’est bien entendu très intéressant à suivre en tant que lecteur mais il faut avouer que c’est aussi difficile à comprendre parfois. Je me suis parfois perdue dans le récit. Les flashbacks aident à deviner les ressorts de leurs personnalités. L’auteure maitrise à merveille les rebondissements, la tension et elle sait aussi toujours aussi bien camper les différents caractères de sa ribambelle de personnages. J’aime toujours autant son style et son histoire qui se déroule dans la même ville. J’ai tout de même une préférence pour le 1er tome puisque j’ai moins adhérer à ce couple Kai/Banks.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Avis : Il me tardait d’avoir la suite de Dark Romance et j’ai sauté dessus dès que le service presse fut disponible. Même si je m’attendais à autre chose plus proche du premier volet, cette lecture m’a surprise et j’ai passé un agréable moment en compagnie de Kai et des Cavaliers. On retrouve nos Cavaliers très mal en point. Kai ne se remet pas de son séjour en prison et essaye de vivre au mieux qu’il peut mais plus rien ne le contente. Il ne prend plus plaisir dans sa propre vie et la vit en tant que quasi spectateur, il agit tel un automate et se sent indigne de tout ce qu’il possède et surtout indigne face à son père. Will ne se remet pas d’avoir frôlé la mort à cause de son ex meilleur ami et est devenu alcoolique et accro au sexe comme échappatoire de son quotidien. Michael essaye de tenir les trois Cavaliers hors de l’eau tout en menant sa nouvelle vie avec Rika, dont il est toujours fou amoureux, et sa carrière pro de basketteur qui lui impose beaucoup de déplacements. Cette dernière se remet tout juste des attaques de Damon et Trevor et s’acharne sur le sport comme défouloir. Elle fait partie intégrante de l’équipe. Damon est toujours introuvable après ses terribles actions du premier volet. Ce qui rend fou nos Cavaliers car cela fait 1 an qu’ils cherchent sa trace sans aucune piste ni indice. Durant leurs recherches, ils vont aller chez le père de Damon et faire la rencontre de son bras droit qui n’est autre que Banks une ancienne connaissance de nos Cavaliers que l’on va apprendre à connaitre au fur et à mesure de la lecture. Kai, qui était déjà sous le charme à l’époque et l’avait traqué, va alors vouloir l’avoir pour lui car l’alchimie est toujours là et qu’elle est toujours aussi mystérieuse, inaccessible et surtout qu’elle joue avec lui aussi bien qu’il joue avec elle. Mais elle est distante et se moque ouvertement de lui et de ses amis. Il va alors passer un pacte avec le diable en échange d’un bien immobilier du père de Damon il doit épouser la nièce de ce dernier et durant tout le temps à partir de la signature du contrat au mariage il prend Banks comme son propre bras droit. Où cela va-t-il les mener ? Banks se laissera-t-elle approcher ? Que cache-t-elle ? Et que cache Kai sous ses apparences maîtrisées ? Où se trouve Damon ? Les Cavaliers sont-ils en sécurité ? Banks est une jeune femme qui se cache, elle se fait discrète pour bien observer, écouter et obtenir les infos qu’elle convoite. Mais elle cache au yeux de tous son tempérament explosif et ses qualifications au sein de la famille Torrance, elle dissimule son corps et ses atouts féminins derrière des vêtements d’homme de seconde main. Elle espère par ce tour de passe-passe être traitée comme un égal avec les hommes qui l’entoure, obtenir le respect de ses sous fifres mais surtout elle ne souhaite pas être courtisée par un homme. On lui a toujours dit que les hommes sont mauvais et qu’ils ne font que profiter de la gente féminine avant de les jeter vulgairement après usage. C’est une jeune femme très mystérieuse qui va se dévoiler au fil des pages et que l’on va vraiment apprécier malgré un petit côté surprotecteur agaçant envers une personne. Kai que l’on avait déjà découvert dans le premier volet est toujours aussi sexy, plein d’assurance, de sex apeal et autoritaire. Il est toujours perfectionniste et ordonné dans sa vie privée autant que professionnel. Mais on va apprendre à le découvrir autant sous son masque de tous les jours que sous son masque de Cavalier. C’est un homme que la vit a blessé surtout son séjour en prison, il n’est plus le même qu’avant cet épisode. Il est devenu renfermé, il ne profite plus de la vie ni de ce qu’il possède car il se sent indigne de ce qu’il a et surtout au travers des yeux de son père. On découvrira une grande faille dans son estime de soi et dans son cœur. Derrière son masque que ce soit dans le passé ou dans le présent, il se révèle très joueur et totalement désinhibé, il est lui-même. Ce tome est écrit de la même manière que le premier, on retrouve le système de flash-back qui nous permet de comprendre les antécédents entre les Cavaliers et Banks ainsi que la passé de Banks. La plume de l’auteure est toujours aussi captivante, la traque de Kai envers Banks et des Cavaliers envers Damon donne un récit haletant où tous les doutes et les interrogations sont permis. On est absorbé par l’histoire, par les relations entre les différents protagonistes et on dévore les pages pour récolter chaque goutte de révélation qui sont distillé avec soin et parcimonie. Romance à deux voix, on comprend avant nos protagonistes ce qu’ils se cachent l’un à l’autre et on sent arrivé les problèmes avant même qu’ils en voient le commencement. Kai nous touche énormément dans ce volet, si on avait aperçu un soupçon de sa fragilité lors de la torride scène du hammam on découvre la totalité des dégâts dans celui-ci. Banks, quant à elle, a connu des horreurs qu’aucun enfant ou adolescence devrait connaitre et même le traitement qu’elle subit chez les Torrances adulte est insupportable, on souffre pour elle dans les deux facettes de sa vie. La précarité dans laquelle elle vit nous touche de plein fouet. Les joutes verbales entre nos deux acolytes apportent la touche de légèreté et d’humour dont on a besoin, chaque rencontre est un délice pour le lecteur, que j’ai ri avec eux deux. Mais quand la pression monte et que tout devient électrique on ne rigole plus du tout, les scènes de sexe sont ultra chaudes autant que dans le premier volet et Kai nous embrase autant qu’il embrase Banks. L’épilogue final nous met l’eau à la bouche, on en veut toujours plus. Ce tome bien différent du premier, en étant plus axé sur le côté psychologique et les blessures des protagonistes, m’a séduite et j’ai hâte de plonger dans le prochain volet des Cavaliers qui sera j’en suis sûr à la hauteur des deux premiers.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici la suite tant attendue de Dark Romance. Une suite tout aussi explosive qu’inimaginable ! Une histoire forte et touchante où les émotions remuent les tripes. Quand la frontière entre l’amour et la haine est si fine ça donne un DARK DESIRE époustouflant ! Je ne te cache pas que le début à été un peu chaotique. Si tu me suis un temps soit peu, tu sais que j’ai la mémoire d’un poisson rouge. Le temps de retrouver mes repères, de remémorer qui est qui, et surtout remettre le doigt sur la trame du premier tome, et hop, le tour est joué, je me plonge avec délice dans cette nouvelle histoire. Je te conseille fortement et vivement de lire le premier tome DARK ROMANCE, sinon tu vas vite patauger et surtout tu ne vas pas comprendre toutes les subtilités et les clins d’œil. Une véritable suite où t’approfondis tes connaissances sur les personnages représentés par les quatre chevaliers : Mickael, Kaï, Damon et Will. Tu rajoutes à ces quatre là : Erika, la fiancée de Mickael et Alex la copine. Et sans oublier, la nouvelle donne de ce roman : Banks. Banks est à elle toute seule une énigme. Banks n’a rien d’une poupée. Cachée sous des vêtements de garçons, elle a grandi dans un univers exclusivement masculin et misogyne. Le clan des Lorrance, ne tolère pas les femmes, du moins pour assouvir leurs désirs. Banks est arrivée à l’âge de 12 ans dans cette famille aux airs de mafia. Accompagnée d’un lourd secret, elle va rapidement adopter une position de survie. Passée inaperçue, aucun contact avec le patriarche, surveiller par 3 hommes de main, elle vie sans aucune liberté, aucun moyen d’être une jeune fille « normale ». Son seul soutien indéfectible est la cuisinière et Damon. Pourquoi semble t-il si lier ? Que cache cette liaison ? Leur lourd secret sera t-il à l’abri des indiscrets ? Banks est une jeune femme froide, démunie de toutes émotions. La peur, elle la vie au quotidien. Les confrontations sont omniprésentes. Elle se contente du minimum vital au point d’oublier que la vie peut être merveilleuse. Paradoxalement, elle a développé des aptitudes à décrypter les autres. Elle a cette facilité de décoder les autres, à prévoir leur action et leur comportement. D’ailleurs, elle connaît sur le bout des doigts la vie de Kaï Mori. Leur rencontre dans un confessionnal est le point de départ d’une longue aventure qui se terminera 6 ans plus tard. Kaï Mori est un jeune homme inaccessible et impénétrable. Sous ses apparences de garçon de bonne famille, se cache un homme aux désirs inconcevables et inavouables. Un homme conduit par la volonté de répandre la peur autour de lui. Un homme rigoureux qui arbore le contrôle dans le moindre détail. Un homme meurtri par ses erreurs du passé et profondément touché par le mépris de son père. Kaï n’est pas un homme facile. Au contraire, il est exigeant. Il se laisse parfois déborder par la colère et révèle ainsi le monstre qui est en lui. Kaï est un homme qui a les pieds sur terre. Il fait figure de sage parmi ses camarades. Lorsqu’il désire profondément quelque chose ou quelqu’un, il n’hésite pas à mettre tout en œuvre, quitte à signer un pacte avec le diable. A ses yeux, Banks est son alter égo. Une femme qui se montre à la hauteur de l’homme qu’il est. Une femme qui n’a aucune crainte à le regarder droit dans les yeux. A eux deux, ils se comprennent, s’adoptent, pansent leurs blessures. Ils s’offrent une vie qui n’est plus utopique. Ils se détestent, ils s’aiment, ils revivent sous leur caresse, ils respirent le même abandon et surtout ils sont aussi manipulateur l’un que l’autre. Leur jeu du chat et de la souris, leur mène la vie dure. Un combat pour la survie où leur désir confronté à leur sentiment, ne les laisseront pas indemne. Un combat puissant. Un combat pour la vérité. Un combat où les choix n’en seront que davantage douloureux. Un combat pour la sérénité, la paix. Un combat pour le repos de deux âmes tourmentés. Un combat, une traque pour la vie. Que dire, une nouvelle fois je suis conquise. Penelope Douglas reprend le même schéma que son précédent roman, et te fais vivre une nouvelle aventure chaotique, frissonnante, tourmentée. Son récit à deux voix, vogue entre le passé et le présent et toujours autour d’un élément déclencheur : la nuit du Diable. Elle se concentre particulièrement sur les personnages de Kaï et Banks, offrant un portrait psychologique spectaculaire. Les petits détails comme les plus imposants donnent au récit, un ton sombre accentué par une atmosphére stressante. Une mise en scène époustouflante où l’art de la guerre et de la manipulation ont une place plus qu’importante. Les personnages secondaires ne sont pas en reste et offrent les ingrédients nécessaire pour les différents rebondissements. Si Damon est peu présent dans l’histoire (physiquement parlant), il n’en reste pas moins l’élément central de toute la trame. Du coup, t’apprends tout de lui : ses secrets, ses doutes, le pourquoi du comment de son comportement. Et t’en conclus que Damon est le diable personnifié. Une nouvelle fois je suis bluffée, scotchée par l’intensité de ce roman. Du moment que t’accroches, tu ne peux plus d’en défaire. L’addiction n’a jamais été aussi imposante et impressionnante. C’est littéralement déroutant, spectaculaire et génialissime. L’auteur maitrise tout à la perfection. Ses personnages sont flippant et à la frontière de l’indécence, voire pathologique. Son histoire est diabolique, surréaliste et grandiose. Je suis tout simplement mordue !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cette suite est explosive, étonnante, stupéfiante. De plus, l'alternance entre le passé et le présent permet de comprendre le lien entre Nik et Kai. L'atmosphère sombre dès le début m'a rendu curieuse de savoir le pourquoi du comment et pourquoi cette guerre entre tous le personnage et pourquoi Nik semble entre être le point culminant, mais pas que ça, j'ai été assez étonné, stupéfaite, mais ravi aussi par ce qui semble crever les yeux pour nous lecteurs à savoir que notre héros est prêt à tous pour en découdre et avoir auprès de lui celle à qui il tient et pour qui il éprouve bien plus qu'une attirance. Y parviendra-t-il ? Quant à notre héroïne, elle aussi est à la croisée des chemins, fera-t-elle le bon choix ? Une très belle romance sombre et énigmatique a su me captiver, me rendre curieuse, me happer, et pour laquelle j'ai eu aucun moment de répit tellement j'ai été pris par l'histoire qui a su me faire passer un excellent moment de lecture.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai lu ce livre sans savoir que c'était un tome 2. Du coup, au début, ça a été un peu compliqué : j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire, à comprendre des références au passé... Tout était un peu trop mystérieux. Aujourd'hui, il me manque encore des éléments mais globalement, ça va. Honnêtement, je n'ai pas trop aimé ce roman, ça a sans doute joué mais ce n'est clairement pas la raison principale. Le truc, c'est que, personnellement, je trouve qu'il n'y a pas d'histoire. Pendant tout le roman, on se prépare pour une fin qui, clairement, doit être une confrontation. Et, une fois qu'on est là : rien, nada, les personnages se voient à peine et tout le monde rentre sagement chez lui. L'impression que j'ai de cette histoire, c'est qu'elle est là pour servir de cadre aux différentes scènes érotiques : ce sont elles qui ont toute la lumière du roman. En dehors, clairement, ce sont juste des miettes qu'on lance au lecteur pour ne pas qu'il s'ennuie. Et j'aime pas ça du tout. Surtout qu'il y a matière à faire une histoire de fond intéressante ! Mais l'auteure n'a rien exploité de tout ça... Du coup, j'ai également été un peu déçue des personnages qui ne sont pas suffisamment creusés à mon goût. Le côté personnalité est superficiel et finalement, tout les éléments qui sont réellement mis en avant d'eux, ce sont leur physique où leur goût en matière de sexualité. Bref, rien qui, pour moi, permettent une identification. Ni d'attachement... Je ne connaissais pas l'univers de Penelope DOUGLAS et franchement, je ne pense pas qu'il me marquera. Je n'ai absolument rien contre les histoires érotiques mais j'aime quand elles sont bien menées, avec une vraie intrigue : que les deux facettes soit complémentaires. Là, ce n'est pas le cas : on sent que l'auteure voulait écrire du sexe et a comblé autour, du coup, tout sonne creux... Je passe mon chemin.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai lu ce nouvel opus d'une traite. Je dois dire que je l'attendais avec grande impatience ayant adoré Dark Romance. Toutefois, le couple formé par Kai et Banks m'a un peu moins attiré que celui du premier opus. Banks est une héroïne qui sous des dehors de femme forte, a beaucoup souffert dans la vie. Kai aussi. J'ai aimé suivre leur histoire à chacun car comme pour le premier tome, nous faisons des allers et des retours dans leur passé respectif. Niveau sensualité, c'est toujours aussi chaud bouillant. Mon seul bémol sera d'avoir constaté que Pénélope Douglas réutilise un peu le même procédé que pour le tome précédent. Indéniablement, cette série est sombre, elle met mal à l'aise et fascine en même temps. Je dois vous avouer que je l'ai lu il y a un petit moment avant de faire cette petite chronique et pourtant j'en garde des souvenirs vivaces, comme quoi, Pénélope Douglas sait rester dans les mémoires avec sa plume franchement addictive. Vivement la suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une dark romance pas aussi originale que le tome precedent mais c’est toujours un bon cocktail qui met en scène une histoire sombre, un univers qui mêle avec thriller et romance. Ce roman suscite de la fascination, son intrigue intense est complexe et très profonde. Sans oublier ses personnages soignés et construits avec une précision chirurgicale. Addictif, angoissant et plein de surprises. Une assez bonne découverte.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :