Au temps des Vikings

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 11 janv. 2018 | Archivage 7 févr. 2018

Vous parlez de ce livre ? N'oubliez pas d'utiliser #AuTempsDesVikings #NetGalleyFrance ! Cliquez ici pour plus de conseils


Résumé

Le temps des Vikings, de 800 à 1100, c’est ce moment de l’histoire du Moyen Âge où de farouches guerriers venus du Nord sèment la terreur dans de nombreuses villes européennes accessibles par mer ou voie fluviale. Ils pillent, s’emparent des trésors des églises et des monastères, enlèvent des habitants qu’ils échangent contre une rançon ou vendent comme esclaves.

On ignore néanmoins souvent que ces marchands exceptionnels ont ouvert de nouvelles voies commerciales entre le Nord, le califat arabe et l’Empire byzantin. Ils se sont installés en Russie, dans les îles Britanniques, en Irlande, en Islande et au Groenland. Ils ont développé une poésie d’un raffinement inégalé, mettant en scène les prouesses des guerriers et les aventures des dieux de leur panthéon. Mais les Vikings ne constituaient pas un peuple. Contrairement à ce que des conceptions raciales ont prétendu, il n’était pas nécessaire qu’un sang scandinave coulât dans les veines du guerrier pour qu’il soit reconnu comme un Viking.

L’auteur met à profit les plus récentes découvertes archéologiques ainsi que les récits des ambassadeurs arabes pour raconter le monde quotidien des paysans comme des seigneurs de guerre et des rois – un monde où la magie et les fantômes ont toute leur place.

Loin des barbares sanguinaires ordinairement décrits, les Vikings ont ainsi été des acteurs de premier plan au Moyen Âge, avant de disparaître avec l’évangélisation de la Scandinavie et la création des trois royaumes de Norvège, de Suède et du Danemark.

Le temps des Vikings, de 800 à 1100, c’est ce moment de l’histoire du Moyen Âge où de farouches guerriers venus du Nord sèment la terreur dans de nombreuses villes européennes accessibles par mer...


Note de l'éditeur

>>> Sortie du livre en version papier et numérique le 11 janvier 2018.

>>> Sortie du livre en version papier et numérique le 11 janvier 2018.


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782707199898
PRIX 14,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley


Chroniques partagées sur la page du titre

En cette période où les Vikings sont à la mode, force est de constater que la documentation, en français, sur le sujet est assez limité, puisqu’elle concerne soit des ouvrages sur des points particuliers ou ceux de Régis Boyer (livres de grande qualité, mais un peu datés). Il n’y a finalement pas grand-chose à se mettre sous la dent pour découvrir le sujet sous un angle large. L’ouvrage « Au temps des Vikings » vient combler cette lacune.
Il convient d’abord de préciser que son auteur : Anders Winroth est Professeur en histoire médiévale à l’Université de Yale avec une spécialisation sur « l’âge des Vikings » et l’histoire scandinave, ce qui est clairement preuve du sérieux de l’ouvrage.
Le livre est constitué d’une série de huit chapitres thématiques reprenant les différents aspects en passant par les fameux raids vikings, l’économie ou la vie de famille. Rien de bien original dans ce découpage assez classique et très pédagogique. On pourrait, éventuellement, regretter une organisation plus chronologique afin de prendre la mesure des mutations de ces sociétés scandinaves à travers « l’âge des Vikings ». L’auteur fait, en outre, régulièrement place aux textes (poésie) de l’époque pour appuyer son propos sans toutefois y centrer le texte, ce qui en rend la lecture assez agréable et facile à comprendre (contrairement à d’autres ouvrages sur le sujet qui ont tendance à un degré d’abstraction parfois un peu élevé…).
N’ayant pas de connaissance particulière sur le sujet, je me limite à une présentation relativement courte, mais je souhaite mettre en avant les analyses suivantes :
- L’auteur place son point de vue non pas sur les fameux raids vikings, mais davantage sur la société ou plutôt les sociétés scandinaves de l’époque. Il rappelle, opportunément, ici qu’il n’existe pas une culture de « l’âge des Vikings », mais une multitude.
- Il place le centre de sa réflexion sur le « pouvoir politique » ou plus exactement celui du chef, dont découle l’ensemble des évènements. Un pouvoir éparpillé avec une concurrence forte qui pousse chaque chef à la nécessité de détenir et entretenir un ensemble de guerriers pour maintenir, voir étendre, son pouvoir. D’où la nécessité d’une recherche du prestige par la richesse et les cadeaux, qui explique les raids en Scandinavie, mais aussi en dehors, ainsi l’expansion commerciale.
- Il est intéressant de noter que c’est la marche progressive vers les différents Royaumes scandinaves qui conduit progressivement à la disparition de ce phénomène, le souverain afin de maintenir son pouvoir n’ayant plus la nécessité de ces chefs turbulents. D’où aussi la christianisation qui fournis une idéologie construite pour l’exercice du pouvoir.
- S’agissant de cette christianisation, la relecture faite ici des mythes et dieux des religions scandinaves est très instructive en montrant comment la religion chrétienne a imposé une évolution, un rapprochement voir une réécriture de cette mythologie.
- Enfin, on notera (ce chapitre ne m’ayant personnellement que peu intéressé) des longs développements sur l’écriture runique et les caractéristiques de la poésie scandinave de l’époque, qui seront probablement très instructifs pour les passionnés.
Certains grands connaisseurs du sujet seront peut-être partiellement déçus, car l’ouvrage ne rentre pas toujours dans les détails en se limitant à fixer les grandes lignes de la période et de ses différentes thématiques. Néanmoins, celui qui découvre le sujet ou qui souhaite approfondir des bases limitées (c’est mon cas) sera amplement satisfait par cette lecture qui fournit une présentation récente, détaillé et ouvrant à la réflexion sur l’âge des Vikings. Certes, on n’y trouvera pas de longue description sur les raids vikings digne des séries télévisées, mais une meilleure compréhension des raisons et des mutations propres aux sociétés scandinaves durant « l’âge des Vikings ».
On signale, enfin, la présence de quelques photographies d’artefact ou d’écritures runiques, ainsi que des cartes pour illustrer. Un gros point qui m’a fortement intéressé est la présence en fin d’ouvrage de conseils / commentaires lectures en français pour approfondir le sujet. Très bonne initiative de l’éditeur.

En conclusion, un ouvrage récent et présentant d’une façon très large les différentes thématiques et les mutations des sociétés scandinaves durant « l’âge des Vikings », tout en centrant fortement le propos sur les évolutions du « pouvoir politique ». L’ensemble est rédigé par l’un des spécialistes universitaires du sujet, preuve de qualité. Le livre sera idéal pour le lecteur qui souhaite découvrir le sujet loin des clichés ou qui à l’envie d’approfondir ces connaissances en allant plus loin dans la réflexion. S’agissant des spécialistes du sujet, ne l’étant pas, je ne pourrais m’exprimer sur ce point.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici un documentaire actuel sur la civilisation viking ! En parfait harmonie avec les nouvelles découvertes récentes sur ce peuple qui nous fascine actuellement grâce aux nombreuses séries télé ! J'ai beaucoup aimé les références qui permettent du coup "d'aérer" l'ouvrage, de le rendre digeste ! Car il n'en reste pas moins un documentaire très précis d'un point de vue historique et documenté.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :