The Decaying Empire - Édition française

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 7 nov. 2017 | Archivage 17 avr. 2020

Résumé

Entraînée au métier d'espionne par le gouvernement américain qui utilise sa faculté à se téléporter pour mener des missions à haut risque, Ember Pierce se réveille dans un hôpital de Los Angeles. Elle ne se souvient que de l'essentiel : elle a été piégée et sa dernière mission aurait dû lui coûter la vie.

Utilisant ses facultés de téléportation, elle réapparaît dans la chambre de Caden Hawthorne qui a passé ces dix derniers mois à la croire morte. La jeune femme fantomatique qu’il voit ne ressemble plus à celle de ses souvenirs : ses cheveux sont plus longs, sa peau est plus pâle et son regard est hanté. Lorsqu’Ember lui révèle qu’une personne de confiance l’a trahie, une seule échappatoire s’offre désormais à eux. Sans savoir qui est leur ami et qui est leur ennemi, Ember et Caden se lancent dans la mission la plus périlleuse de leur vie : rester ensemble et survivre.


Entraînée au métier d'espionne par le gouvernement américain qui utilise sa faculté à se téléporter pour mener des missions à haut risque, Ember Pierce se réveille dans un hôpital de Los Angeles...


Note de l'éditeur

Née et élevée à Fresno, en Californie, Laura Thalassa a passé son enfance à concocter des récits fantastiques avec sa meilleure amie. D’une imagination débordante, elle adore écrire et passe ses journées à coucher sur papier ses romans, qui vont de la bit-lit au young adult. Laura Thalassa vit actuellement à Santa Barbara, en Californie, avec son fiancé l'écrivain Dan Rix. Quand elle n'est pas occupée à écrire, vous pouvez la trouver sur www.laurathalassa.blogspot.com.

Née et élevée à Fresno, en Californie, Laura Thalassa a passé son enfance à concocter des récits fantastiques avec sa meilleure amie. D’une imagination débordante, elle adore écrire et passe ses...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9781542046268
PRIX 9,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Je tiens à remercier NetGalley et AmazonCrossing de m’avoir permis de découvrir ce deuxième tome. Après la fin tendue du premier tome à cause d’une mission qui ne se déroule pas comme prévue, dû notamment à une trahison, on ne peut que se précipiter sur ce tome. On retrouve Ember, dix mois plus tard qui se réveille du coma. Tout le monde la croyait morte, dont son partenaire Caden, qui a la surprise de la voir se téléporter dans sa chambre. Tous les deux ont bien changé. Ember découvre un corps qu’elle ne reconnait pas, balafré de grandes cicatrices et aminci. Elle se rappelle au fur et à mesure de ce qui s’est passé, et une certaine noirceur naît en elle. Caden, pour penser à autre chose qu’à la mort de celle qu’il aimait, a enchaîné les missions et les entraînements au risque de perdre la vie. Alors, quand ils se retrouvent enfin, ils sont d’autant plus motiver à s’enfuir ensemble. L’univers de ce roman est différent du premier. On se sent perdu comme nos personnages principaux, à qui faire confiance, comment réussir à affronter et rependre le court d’une vie, et combien de temps va-t-elle durer… Beaucoup plus d’actions et d’émotions se succèdent au fil des pages. On stresse pour Ember et Caden qui sont dans une situation délicate, mais on rigole aussi comme dans le premier tome, de leurs joutes verbales. Ces petits moments relâchent la tension générale présente. L’écriture de l’auteur est toujours aussi addictive. On dévore littéralement les pages. Malgré avoir passé encore un super moment avec ce roman, ce qui me fruste un peu, c’est que toutes les questions que l’on avait à la fin du premier tome, hé bien elles sont encore pratiquement toutes là. Comme les détails sur le projet Prométhée, où les secrets qui entourent Ember et Caden. Plus qu’à attendre le troisième tome, nommé The disappearing act, dont aucune date de sortie n’est encore connue, surement pour 2018. Hâte d’avoir les réponses à mes questions, et de découvrir ce qui va encore arriver à nos héros. Ont-ils bien trouver la liberté ? Il y a de gros doutes à la fin du roman… Dans quelle aventure ont ils bien pu tomber…

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Nous retrouvons Ember et Caden (*soupir attendri* ha Caden…) au centre qui les détient depuis le premier tome. Je vous passe les détails pour ne pas vous spoiler leur avancée, mais vous pouvez d’ores et déjà supposer qu’ils vont tout faire pour s’échapper. Ember, légèrement « détraquée », à désormais la capacité (incontrôlée) de se téléporter en pleine journée, sans avoir à s’endormir. Leur décision prise, ils vont se retrouver dans des situations de plus en plus dangereuses, ne lâchant rien pour regagner leur liberté. Cette suite nous maintient en haleine de la première à la dernière page. Le rythme est accéléré et nous n’avons, autant que les deux héros, quasi aucun moment de répit. J’ai tellement apprécié retrouver ces personnages. Je m’étais beaucoup attachée à eux sur le premier tome, notamment à Caden. C’était donc avec plaisir que je l’ai retrouvé dans ce tome, changé. Il est moins sûr de lui, laisse transparaître ses faiblesses, et son amour pour Ember est sans faille. Sans équivoques. Ember a, quant à elle, « grandi » d’un coup. Elle doute de moins en moins en situation de crise, et sait exactement comment se défendre. Elle n’hésite pas à se salir et à avoir du sang sur les mains quand c’est nécessaire. Son instinct de survie s’est surdéveloppé. Un vrai soldat ! Leur aventure a été entraînante, éreintante, et on est soulagé autant qu’eux quand on parvient à la fin. La tension peut enfin redescendre… jusqu’à ce qu’on ait lu l’épilogue, qui nous annonce un tome 3 aussi hallucinant ! L’auteure nous fait partir dans tous les sens, au fur et à mesure que les personnages avancent dans leur quête. D’un bout à l’autre des Etats-Unis, on est baladés avec eux, le stress tout aussi présent qu’il l’est pour eux. Ce second livre confirme encore plus mon coup de coeur pour cette série, et j’espère que la suite sera vite disponible en France.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans ce second tome, nous n'avons encore une fois pas le temps de s'ennuyer. Les actions s'enchaînent et sont très bien mises en place pour nous rappeler le premier tome. On ressent le stress de nos protagonistes tout au long du roman. Les missions des téléporteurs sont toujours aussi incroyables et effrayantes. L'intrigue est menée du premier chapitre jusqu'à l'épilogue, vont-ils réussir à s'échapper ? Lors de cette lecture, nous nous retrouvons emporter dans une aventure de la Californie jusqu'au frontière Candienne puis au Mexique jusque Zurich. Nous voyageons à travers les pages, de ce superbe second tome que nous a concoctés l'auteure, mais non sans embûches. Ember et Caden se retrouvent dans une mission de survie où voler et tuer ne doivent pas leurs faire peur si ils veulent rester en vie. La fin, avec son épilogue, nous laisses sur une énorme ouverture qui nous donne envie de rentrer dans le roman pour en savoir plus au plus vite. Comment l'auteure peut-elle bien oser nous faire ça ? En bref, ce second tome est tout comme le premier un coup de coeur! La seule différence et que cette fois-ci je me suis vraiment attachée aux personnages et que je suis plus qu'impatiente de découvrir le tome 3.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je me souviens avoir terminé le premier tome avec une grande frustration, une fin qui ne s'est pas déroulé comme on aurait pu le prévoir, une dernière scène où on était même pas sûre de ce qu'on allait avoir au début du second tome. Alors quand j'ai vu que le second tome était disponible sur NetGalley, je n'ai pas hésité une seule seconde à le solliciter pour pouvoir le lire. Et quel ne fut pas ma joie lorsque les Editions Amazon Crossing ont accepté et que j'ai pu le commencer. C'était un grand plaisir de commencer ce second tome, l'histoire démarre directement comme si on venait tout juste de changer de scène a la fin du premier tome. Le prologue est court mais intense voir carrément violent mais c'est juste un apparté pour se remettre dans le contexte et se recentrer sur l'action. J'ai été ravie de retrouver l'addiction de l'histoire, on resitue facilement les personnages, le contexte mais j'avoue que j'ai eu un peu de mal sur toute l'histoire à savoir qui était du côté de qui ! C'est ambigue mais volontaire je pense, on se sent perdu pour savoir à qui faire confiance dans la situation d'Ember. Ce second tome est vraiment basé sur l'action, Ember et Caden vont se lancer dans une mission périlleuse. Mais j'avoue que j'étais à cent pour cent avec eux, même si j'ai eu peur pendant toute ma lecture de savoir ce qu'il va devenir de leur personne je voulais vraiment qu'ils puissent arriver à ce qu'ils ont convenu. Dans ce tome, j'ai découvert une autre facette de cette organisation, j'avais du mal à concevoir qu'on puisse prendre des décisions comme les leurs. J'ai été incroyablement dégoutée par ce que je découvrais en même temps qu'Ember. Je crois que le passage que j'ai le moins apprécié, c'était dans le Montana, c'était surréaliste, l'ambiance était bizarre et pour le coup j'avais les mêmes impressions que Caden et Ember. L'histoire était haletante et addictive, j'aime beaucoup Ember comme personnage, un peu moins Caden mais j'adore le couple qu'ils forment. Leur lien, leur relation, j'avais trouvé ça un peu rapide dans le premier tome mais dans le second c'est plus approfondie, plus sincère. Il y a un passage sur lequel j'ai franchement rigolé, c'était exactement ce qu'il fallait à ce moment, ça nous a permis de détendre une atmosphère déjà bien chargée. Des petits moments comme ça, j'en redemande dans le tome 03 Pendant toute l'histoire, Caden et Ember se dirige vers ce qui pourrait être la solution à tout leur ennuis, mais les obstacles se multiplient sans arrêt. Plusieurs fois j'ai eu l'impression que ça allait mal se finir, c'était envoutant parce qu'il devenait difficile de ne pas vouloir savoir ce qu'il allait arrivé encore. Mais lorsque la fin est arrivée, je suis restée complétement surprise. J'étais très loin de comprendre ce que j'étais en train de lire, on se pose tout un tas de question qui n'ont pas de réponse pour l'instant et je me suis demandée si vraiment leur situation était mieux qu'au départ. Finalement, le troisième tome va nous promettre beaucoup de rebondissements, de l'action et je pense un peu plus d'explications. Parce qu'au final, on se pose beaucoup trop de question. C'est pas un coup de cœur mais j'ai vraiment passé un super bon moments avec cette histoire et j'ai hâte de lire la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Le premier tome de la saga nous laissait avec une sacrée fin et dans un suspense très dur. Et bien pour commencer ce second tome, le prologue nous met tout de suite dans le bain, en relatant l'interrogatoire d'Ember par Emilio, et son sauvetage par Caden. La dernière mission s'était très mal passée, et Ember s'était retrouvée blessée. Malheureusement sa montre a sonné pour la deuxième fois, et Ember disparue. Dix mois plus tard, c'est comme une résurrection. Juste après son réveil, Ember se téléporte près de Caden, qui la croyait morte. Une partie de sa mémoire lui revient petit à petit, jusqu'à ses dernières découvertes sur le Projet dont ils font tous les deux parties. Ember Elizabeth Pierce, 18 ans travaille pour le gouvernement dans des missions mortelles, en tant que téléporteur. Elle est de retour avec un corps abîmé, un don détraqué et une mémoire défaillante. Elle se sent confuse, et pourtant elle reste réactive et courageuse. Caden Hawthorne s'est jeté dans les missions périlleuses pour faire disparaître la douleur causée par la perte d'Ember. C'est un jeune homme minutieux, qui aime être préparé à toutes les éventualités. Ember a chamboulé sa vie du parfait soldat, naïf et confiant il est devenu protecteur et endurci. La narration est du point de vue d'Ember, mais certains passage sont à la troisième personne du point de Caden, et Dane. La plume de l'auteure est très fluide, et les pages passent à une vitesse. Les rebondissements s'enchaînent, l'action et le suspense sont omniprésents dès le début. Un brin d'humour se glisse dans certaines répliques c'est agréable, ainsi que le sarcasme d'Ember une vraie petite pépite. Une légère baisse de régime vers le milieu du roman, puis c'est reparti avec un semblant de Bonny & Clide avec une touche bien sympathique d'humour, j'adore. Le schéma reste dans la même ligne, ils fuient, sont retrouvés, un combat, et ils fuient... Pourtant le lecteur est happé par l'histoire intrigante, le Projet Prométhée, où leur partenariat avait été forcé, et pourtant leurs sentiments sont sincères. Un gros problème de frappe s'est glissé dans le roman, il manque tous le «-» comme lors de l'inversion sujet et verbe. En à peine un an, Ember et Caden se sont trouvés dans un tourbillon de sentiments. Le roman avance dans une intrigue palpitante et très intéressante. Parfois, nous pouvons nous perdre dans le rythme des téléportation, cela est très léger. Un roman rempli de suspense et d'action, ainsi que de sentiments. Une incroyable aventure à suivre ! Un grand merci à Amazoncrossing pour cette belle suite, en avant première !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci de m'avoir permise de lire la suite de the vanishing girl en avance. C'est avec joie que j'ai pu me replonger dans l'histoire d'ember et Caden. Surtout après la fin du premier tome, j'avais peur que notre héroïne ne survive pas ou ne soit plus la même. Merci à l'auteur de nous avoir continuer ce roman sur sa lancée et de ne pas avoir changer de direction. On retrouve Ember 10 mois après son épissage, avec plus de rage que jamais, mais aussi plus mature, plus adulte. Ainsi que Caden, plus protecteur, plus ouvert. Ils vont devoir fuir ensemble, un autre centre, celui du Montana, où ils attendent qu'ils fondent pleins de petits enfants, pour enrichir les rangs de leur armée, et on rencontre un autre couple de téléporteur, Serena et Eric. Cette suite du roman s'attarde plus sur leur fuite, leur retrouvaille, et leur relation qui devient vraiment fusionnelle. Ils vont découvrir des vérités sur eux et sur les intentions du projet pour Ember et Caden, et la trahison encore et encore. Dommage qu' Ember reste autant naïve, notamment avec son don, elle ne verra pas arriver le final, qui restait très prévisible. L'auteure sait nous tenir en haleine tout du long, on a la sensation de regarder un film, l'action est à chaque phrase. Les détails sont affolant de réalité. On arrive à s'imaginer les combats, et la téléportation devient réel, tellement elle nous est bien raconté. Rien n'est laissé aux hasards, s'en est bluffant. De plus les questions ont leur réponse, on ne nous laisse pas sur notre fin. On suit leur évasion étape par étape, c'est très réaliste, merci pour ces éléments qui fond de ce roman, une pépite dans son genre, car chaque action a une explication, et on ne peut pas dire, c'est impossible. Vue le thème du livre, grâce à Laura Thalassa, la téléportation est devenue un concept réelle. Hâte de lire le prochain tome, qui risque d'être très explosif.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Qu'est-ce que j'ai pu l'attendre ce second tome ! J'ai tellement adoré la lecture du premier que quand je l'ai eue terminé, j'étais toute triste et toute perdue de devoir attendre un temps indéterminé pour pouvoir lire la suite. Et donc, avant de lire le tome 2, je me suis dit : "Tu ne te rappelles plus tant que ça de tous les détails du tome 1, ça pourrait valoir la peine de le relire :o". Du coup ni une ni deux, j'ai commandé la version papier sur Amazon, et j'ai donc enchaîné les deux opus. Je pense que j'ai vraiment bien fait de faire comme ça car j'étais vraiment dans l'histoire, et je pense donc que j'ai pu savourer ce tome 2 à son maximum. On retrouve donc Ember et Caden là où on les avait quittés, c'est-à-dire dans une situation horrible (ce n'est pas pour rien que j'étais impatiente de connaître la suite^^). Et j'avoue que j'ai été un peu surprise par le début du livre auquel je ne m'attendais pas mais que j'ai beaucoup aimé. Bien que tout le monde ait l'impression (les autres personnages du livre je veux dire) qu'Ember ait changé suite à ce qu'elle a pu vivre, je n'ai pas particulièrement eu l'impression que c'était le cas de mon côté. J'ai aimé retrouver son côté impulsif et tête de nœud qui complète assez bien la personnalité de Caden finalement. J'ai beaucoup apprécié de le retrouver, lui. Bien que certains pourraient condamner son esprit fidèle, je trouve que ça fait de lui ce personnage attendrissant avec qui Ember va si bien, et j'avoue qu'il me fait pas mal craquer ^^ Malgré le fait que les personnages principaux soient restés fidèles à eux-mêmes, j'ai eu un peu plus de mal à rentrer dans l'histoire de ce second tome qui m'a parue répétitive par rapport au premier tome et parfois un peu décousue et incohérente. J'ai en effet l'impression qu'on tourne un peu en rond, et qu'à peine on avance dans l'histoire et qu'on croit qu'on va passer à autre chose, que l'on se retrouve à nouveau à la case départ. Je reconnais que ça m'a donc un peu gêné, et que c'est sans doute ce qui a fait que j'ai relevé toutes les petites incohérences qui se sont glissées dans le texte (bon rien de bien grave, et rien qui ne nuise à la compréhension ou à la logique de l'histoire, mais qui m'ont néanmoins gênée un peu je l'avoue...). Un point par contre que j'ai nettement plus apprécié dans The Decaying Empire comparé à The Vanishing Girl est l'humour. Certes on souriait déjà des téléportations incongrues d'Ember dans le premier tome, mais alors ici, à certains moments, j'étais carrément morte de rire. L'auteure parvient à ajouter des petites touches d'humour rafraîchissantes lors de situation qui n'ont rien d'agréables, rendant le tout très sympathique à lire et même à dévorer. Je dois reconnaître que j'ai donc préféré le premier tome de l'histoire à celui-ci, et même si je serai bien contente de lire le troisième tome, je ne suis pas aussi impatiente que je l'étais lorsque j'ai terminé The Vanishing Girl qui m'avait laissé un goût d'inachevé horrible dans la bouche. J'ai cependant beaucoup apprécié ma lecture qui n'aura pas fait long feu entre mes mains puisque je l'ai dévoré à une vitesse incroyable. Il faut dire que la fluidité de la plume de l'auteure fait que les pages défilent sans qu'on en prenne conscience. J'attendais peut-être un peu trop de la lecture de ce second tome tellement j'avais aimé The Vanishing Girl, j'ai donc été un peu déçue du contenu de The Decaying Empire à cause d'une histoire parfois trop répétitive et de quelques incohérences disséminées par-ci par-là dans le texte (je ne pourrais pas vous les donner explicitement car ayant lu ce tome en format PDF sur liseuse, je n'ai pas pu surligner comme je le fait habituellement avec les formats epub)... J'ai néanmoins dévoré ce livre-ci grâce à la plume toujours aussi fluide de Laura Thalassa et grâce aux touches d'humour présentes tout au long de ce roman qui m'ont fait énormément rire. Même si j'attends le troisième tome avec moins d'impatience que je n'ai attendu le second, ce sera avec grand plaisir que je continuerai de lire les aventures d'Ember et de Caden!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

A la fin du tome 1, nous nous arrêtions sur un beau cliffhanger vu qu'Ember avait été trahie pendant une de ses missions et mortellement blessée, ce qui devait aboutir à un épissage, c'est à dire, à une aggravation de ses blessures qui peuvent être mortelles. Après avoir passé plusieurs mois dans le coma, elle est réintégrée. Du coup, on se pose la question de ce qu'est réellement l’épissage... Est-ce que c'est contrôlé ou aléatoire ? Et plus ça va, plus d'autres questions arrivent... Mais pour Ember, la première chose à faire, c'est de fuir !! Et encore une fois, Caden va se mettre sur son chemin pour la ramener bien docilement à la base. Son prétexte : prévoir une meilleure évasion. Mouais... En tous cas, cette fois, Ember est bien décidée à ne pas rester entre les quatre murs, bien gardés, du centre et à partir coûte que coûte. Quitte à accepter l'aide, de loin, d'Adrian, n'en déplaise à Mr Jaloux. Bon gros bémol (mais qui n'en est pas vraiment un) c'est l'ensemble des personnages. Ouais, rien que ça me direz-vous ^^ Ce que je recherche dans la plupart de mes lectures, c'est de l'émotion, de l'attachement et là, j'ai franchement du mal à ressentir tout ça parce que je n'arrive pas à les cerner. Du coup, ce n'est pas tant un bémol puisque grâce aux personnages, je suis toujours surprise ! Même Ember qui est notre narratrice nous cache, à nous lecteur, certaines de ces actions (Mais comment ose-t-elle ?!). Parce que je n'arrive décemment pas à considérer Caden comme un gentil, je passe mon temps à guetter le moment où il va retourner sa veste et du coup, comme dans le tome 1, je passe complètement à coté de la partie romance de l'histoire. Dès qu'Ember et Caden ne sont plus dans le feu de l'action, ils me font grincer des dents... Et puis moi, j'ai un faible pour Adrian. Encore et toujours (enfin, peut-être pas toujours en fait ^^ Peut-être que je vais changer d'avis ^^). Et puis j'avoue que les moments où les amis de Caden parlent de celui-ci pendant les quelques mois où il a cru Ember morte l'ont rendu assez touchant. D'ailleurs, il y a eu quelques courts chapitres plus centrés sur lui et là encore, ce sont des passages qui ont réussi à me le faire apprécier un peu plus. C'est clair qu'il est vraiment amoureux d'elle mais je n'arrivais pas trop à décider si cet amour allait le pousser à faire les bons choix ou pas. Est-ce qu'il n'allait pas préférer une Ember enfermée mais saine et sauve à une Ember en fuite et pourchassée ? Même si je suis frustrée une bonne partie de ma lecture, j'aime que cette histoire me mène en bateau. J'ai l'impression de ne jamais savoir à qui je peux faire confiance, et que, quand je me décide, je me plante lamentablement ^^ Certes, je suis généralement bonne poire mais là, franchement, j'ai l'impression de tomber des nues à chaque rebondissement et c'est vraiment quelque chose que j'apprécie. Du coup, évidemment, j'ai du mal à m'attacher aux personnages puisque je ne sais jamais si je peux leur faire confiance ou pas. Certes, ça m'agace un peu parce que pour moi, l'accroche aux personnages, c'est ce qu'il y a de plus important mais l'intrigue est tellement top et les retournements de situations tellement surprenants que j'ai trouvé ce second tome top et carrément addictif !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce deuxième tome commence directement là où s’était arrêté le premier. Après sa dernière mission qui s’était terminé d’une façon assez catastrophique pour Ember, cette dernière se réveille d’un long coma de 10 mois dans un hôpital. En se téléportant auprès de Caden, elle se rend compte que tous la croient morte. PasséE cette surprise, Ember remarque aussi un changement physique et un changement dans son don… Mais elle a peu de temps pour y réfléchir, car depuis son retour miraculeux, Ember n’a qu’une envie, qu’une obsession : fuir, fuir le plus loin possible, fuir pour tenter de découvrir tous les secrets, fuir pour sauver sa vie. Cette suite est digne du premier tome. On y retrouve tout ce qui faisait sa force, c’est-à-dire l’action effrenée qui ne baisse pas de régime. Contrairement au précédent tome, l’action ne se déroule plus exclusivement dans le centre, mais l’auteur nous fait voir un peu du pays, au rythme de la fuite de nos deux protagonistes qui font tout pour échapper au gouvernement. Pour les personnages, on reprend les mêmes en les améliorant ! Ember est celle qui subie le plus de changement et pas seulement physiquement. Sa désagréable expérience qui l’a conduite droit dans le coma a profondément changé son caractère aussi. Certes, elle est toujours volontaire et courageuse, mais on sent une partie plus sombre émerger d’elle, remettant en cause ses principes moraux qui la brider auparavant. Elle n’en est que plus intéressante. Caden, lui aussi a changé, on sent qu’il en est ressorti plus brisé et plus imprudent quand il a cru Ember morte. Et cela n’a fait qu’exacerber son désir de protection envers sa belle, au grand dam de cette dernière qui n’hésite pas à bien le remettre à sa place. Mais malgré tout, il reste toujours aussi joueur et taquin, apportant un petit vent de légèreté dans toute cette pagaille. Par contre, je regrette qu’Adrian reste encore autant en retrait. Alors oui, vis-à-vis de l’histoire c’est logique, pourtant je ne désespère pas de le voir plus et d’en connaître davantage sur lui ! Mon bilan pour ce deuxième tome est toujours aussi positif. Il est excellent et se classe même un cran au-dessus du précédent avec son histoire haletante et addictive, l’évolution de ses personnages et la plume toujours aussi excellente de l’auteur qui nous fait tourner les pages sans problème pour vite découvrir la suite. Par contre, la fin est toujours aussi frustrante. Laura Thalassa sait bien se débrouiller pour nous embrouiller et nous donner envie de connaître la suite !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

«Une lecture riche en rebondissements, en émotions et en suspense qui m'a enchanté d'un bout à l'autre.» Dans le premier tome, je vous avais parlé de ma frustration de finir le livre. Ce second tome nous offre une suite à la hauteur du premier, je dirais même qu'il est meilleur. The Vanishing girl a été presque un coup de coeur autant vous dire que The Decaying Empire est un coup de coeur. Tout d'abord, les personnages gagnent en intensité. En effet, Ember était déjà un personnage fort dans le premier tome, dans le second elle revient de son épissage où elle est restée dans le coma pendant plusieurs mois. Elle revient avec des séquelles et est différente pourtant elle n'a jamais été aussi forte. La mémoire lui revient petit à petit, son désir de fuir est de plus en plus intense comme un instinct de survie. Caden prouve encore par ses réactions et ses actions qu'il est prêt à tout pour elle. C'est un personnage entier dont nous ressentons les émotions dont ses peurs. Fidèle à lui-même, ses répliques nous font sourire. Ces deux personnages sont touchants, bien que ce soit le Projet qui les a réunis. Les émotions des personnages sont très bien décrites et sont une parenthèse agréable dans leur fuite. De plus, l'univers se dessine davantage, le Projet nous apparaît plus clairement, nous comprenons vite au fil des pages que la proposition d'Adrian cache quelque chose. Les voyages dans le temps n'ont plus le même goût d'avant. A chaque voyage, la peur de disparaître s'accroît. Notre tension est mise sur un fil tout le long de ce tome, en effet les nombreux ne nous laisse aucun répit à tel point que l'on se demande si l'issue ne va pas être malheureuse. Tout comme le premier tome, j'ai refermé ce tome en voulant savoir la suite. C'est un des points forts de l'auteure, elle réussit à nous tenir en haleine jusqu'à la fin, et cette fin nous laisse avec des questions supplémentaires.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ma note : 3,5/5 On replonge tout de suite dans l’histoire grâce au prologue qui nous rappelle comment nous avions laissé Ember à la fin du tome précédent ; et par la suite, on n’a pas le temps de s’ennuyer car il y a toujours de l’action ! On a droit à quelques révélations intéressantes, et j’ai apprécié retrouver les personnages qui sont bien réfléchis, avec leurs qualités et leurs défauts, leurs forces et leurs faiblesses ; ça va juste peut-être un peu trop dans la romance par moment mais ce n’est pas très gênant. Le reproche que je fais à ce tome par contre, c’est que je trouve que l’intrigue n’a pas vraiment avancé 😕 Alors oui, comme je l’ai dit, il y a de l’action, ça bouge pas mal ! Mais la situation d’Ember et Caden n’évolue quasiment pas. En fait, et ça explique ma petite déception, j’étais persuadée qu’il s’agissait d’une duologie alors que non, une suite est prévue ! Pour moi, ce tome 2 est donc un tome de transition avant des événements forts qui viendront logiquement dans le prochain. Même si ce tome m’a un peu moins plu que le précédent, ça a tout de même été une bonne lecture ! Maintenant, je n’ai plus qu’à attendre ce fameux tome 3 auquel je ne m’attendais pas 😆

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J’avais beaucoup aimé le premier tome, mise à par les deux personnages principaux qui ne m’avait pas plu. Dans ce tome on retrouve Ember, en fuite après tout ce qu’elle a découvert sur l’agence. J’ai eu un peu de mal a me remettre dans l’histoire. J’avais beaucoup aimé le premier tome, mais finalement je me suis aperçu qu’il ne m’avait pas laissé beaucoup de souvenirs. Parfois on reproche aux auteurs de répété leur dans leur second tome les évènements du premier, mais la on ne peut pas reprocher ça à Laura Thalassa. J’ai vraiment eu du mal à me souvenir des infos, d’ailleurs ne me demandé pas les détails, je ne m’en souviens pas ! En tout cas, niveau personnages mon avis n’a pas changé : Ember et Caden m’ont autant déplu que lors du premier tome. J’ai retrouvé leur défaut qui m’ont agacé. Ils sont niais tout les deux, ils forment un couple qui ne fait vraiment pas rêver, enfin en tout cas moi, ils ne me font pas rêver du tout ! J’ai vraiment moins aimé ce tome que je précédent, c’est dommage parce que le premier m’avait beaucoup plu, il était original, bien écrit et vraiment intriguant. Mais finalement il ne m’a pas assez marqué pour me permettre d’apprécier la suite à sa juste valeur.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une princesse a besoin d'être sauvée. Un ange... sauve. Voilà les pensées de notre beau Caden lorsqu'il retrouve sa paire. Elle est passée du statut de princesse à celui de l'ange qui le sauve, car il était vraiment à la dérive. Lorsque Caden a appris le mort d'Ember, il s'est mis au travail avec deux fois plus de fureur et de vigueur. Au point de presque chercher à mourir pour aller rejoindre sa princesse. De son côté, Ember a réussi à survivre à l'épissage, mais le Projet l'a maintenu dans un coma artificiel pendant plus de 10 mois en laissant croire que celle-ci était décédée. La seule raison pourquoi Dane Richards décide de la ramener au Centre est pour Caden. Et c'est fois-ci, elle n'aura pas de deuxième chance. Si elle tente encore de s'évader, ce sera la mort! Tu fais l'erreur de croire que ceci est dans ton intérêt, Pierce. C'est faux. La seule raison de ta présence ici est que je ne veux pas voir notre meilleur téléporteur tué au combat. Avec le retour de sa douce moitié, Caden décide de la suivre et ce, peu importe où. Ils prennent donc la décision de s'évader ensemble. Et c'est la course folle qui commence pour ces deux amoureux. Seront-ils en mesure de fuir sans y laisser leur peau? Et quel sera l'impact pour Caden et Ember face à la décision qu'ils ont prise de faire confiance à Adrian? Croyez-vous vraiment que Dane va les laisser s'enfuir sans réagir? Ce deuxième tome est encore plus mouvementé que le premier. Il y a de l'action mur à mur. Aucun moment de répit si ce n'est lorsque nos deux tourtereaux ont des rapprochements assez intimes. Et même là, parfois je me suis demandé s'il n'allait survenir un événement majeur pendant ces moments de tendresse. Du coup, avec tous ces rebondissements, il est difficile de refermer le livre. Ce deuxième tome est tellement addictif! Malgré qu'Ember soit revenue d'entre les morts, j'aurais pensé que son personnage aurait évolué un peu et je dois dire que cet élément, tout comme dans le premier tome, m'a un peu déçue. Quant à Caden, je le trouve toujours aussi solide. Il est plus rationnel qu'Ember et celle-ci aurait davantage intérêt à se fier à son amoureux! Adrian me laisse bien souvent songeuse et craintive. On se pose la question tout au long du récit à savoir s'il est vraiment digne de la confiance que lui porte Ember... Il y a une touche d'humour dans les interactions entre Ember et Caden, je dois dire que cela donne un vent de fraîcheur et de légèreté au récit. L'auteure m'a littéralement surprise, encore une fois, avec cette fin majestueuse! Vraiment, elle a réussi à créer un suspense incroyable et je vais attendre le troisième tome avec impatience!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

The Vanishing girl nous avait laissé sur notre fin. Un énorme chiffhanger qui déclenche frustration et impatience chez le lecteur! Alors dès que j’ai vu ce second tome, je me suis jetée dessus! Grâce au prologue, on est replongé là où nous nous étions arrêtés! Ember se fait tirer dessus et se retrouve face à l’« épissage ». Contrairement à ce qu’on leur a fait croire, les transporteurs blessés gravement lors de leur mission, ne meurent pas. Ember se réveille donc 10 mois plus tard, et la première chose qu’elle fait c’est retrouvé Caden! Après ces belles retrouvailles, les deux personnages sont encore plus motivés à prendre la fuite! J’ai adoré ce second tome! Il est complètement addictif! Je l’ai lu en seulement une journée et à chaque fois que je devais le reposer j’étais frustrée! Les éléments s’enchainent et à chaque fin de chapitre, on veut connaître la suite. Les aventures d’Ember et de Caden continuent. Déjà motivés à fuir ce gouvernement qui les manipule, l ‘« accident » d’Ember a renforcé cette motivation. Pendant 10 mois, Caden a préparé leur évasion, ne pouvant pas croire que l’amour de sa vie, sa paire, sa moitié, n’était plus. Pendant 10 mois, il s’est entrainé de façon déraisonnable risquant plus d’une fois sa vie. Le Caden soldat acceptant les ordres sans poser de question, s’est peu à peu transformé en une personne avec du répondant et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. En voyant sa raison de vivre partir, Caden a vraiment pris conscience de l’ennemie qu’il avait devant lui. J’ai adoré cette transformation. Déjà dans le premier tome, on ne pouvait que tomber sous le charme de ce personnage. Mais il est vrai que ce côté petit soldat pouvais être agaçant, même si c’était compréhensible vu qu’il avait été élevé par ses gens contrairement aux autres. Dans le second tome, on tombe encore plus en amour pour lui! Il a compris à qui il avait à faire et ne se laisse plus manipuler comme dans le passé. Contrairement à Ember, il n’agit pas sur un coup de tête et réfléchit à toutes ses actions pour mener à bien sa mission. Leur relation a évolué. Déjà très forte, elle prend encore en intensité! Tous les deux comprennent la force de leurs sentiments! J’ai vraiment apprécié de les retrouver tous les deux, avec leur amour et leur humour qui déclenche soit des sourires ou bien des crises de rires! Ember reste telle qu’elle est! Une héroïne Badass! Courageuse, téméraire, elle est prête à tout pour se venger et fuir cet enfer! Bon vous l’avez compris, ce second tome est un coup de coeur! J’adore cette saga, ces personnages, cette intrigue ! Laura Thalassa nous laisse encore une fois la bouche ouverte, réclamant vite la suite face à ce chiffhanger! Oh God! La suite risque d’être épique! J’ai vraiment hâte de lire ça!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens à remercier très chaleureusement Netgalley et AmazonCrossing pour cette lecture en avant-première. Le premier tome se terminait dans un cliffhanger hallucinant, où nous laissions Ember dans une situation plus qu’incertaine. A peine le premier tome refermé, je n’avais qu’une envie, me précipiter sur le tome 2 avec le besoin irrépressible de savoir ce qu’il était advenu de notre jeune héroïne. Par chance, avant de lire le premier tome, j’avais eu la bonne idée de solliciter The Decaying Empire sur Netgalley, ce qui m’a permis d’enchaîner directement avec ce tome 2. L’histoire reprend sans transition, avec un petit prologue tout de même, qui rejoue les dernières pages du premier tome, afin de nous resituer l’action. Ember se réveille dans un hôpital après plusieurs mois de coma, sans savoir comment elle est arrivée là. Elle n’a qu’une certitude, quelqu’un l’a trahi et l’a mené dans un piège qui aurait dû lui coûter la vie. C’est à peine réveillé, qu’elle se téléporte près de Caden. Seulement, il s’est passé presque une année depuis l’accident et ce dernier la croit morte. D’abord abasourdi, il comprend vite que c’est vraiment elle, tandis qu’elle, ne comprend pas vraiment ce qui lui arrive. La mémoire lui fait défaut et elle est totalement perdue. Une étreinte, puis des fragments de son passé lui reviennent et là tout s’éclaircit. L’homme qui se dresse devant elle a bien changé et en y réfléchissant, elle se rend compte qu’elle aussi, physiquement, elle est marquée à jamais et mentalement certainement aussi. Ces souvenirs désormais de nouveau ancrés dans son cerveau, elle n’a alors plus qu’une idée en tête, fuir. Le problème, c’est qu’elle ne peut pas laisser Caden derrière elle, surtout maintenant qu’ils viennent de se retrouver. C’est donc ensemble qu’ils vont devoir s’échapper, à leurs risques et périls. En commençant ce second tome, je me suis demandée s’il n’allait pas être un remake du premier avec la même intrigue principale, la quête de liberté de notre protagoniste principal. Bien qu’il y ait quelques similitudes l’objectif étant fondamentalement le même, l’histoire et la finalité sont vraiment différentes. L’intrigue ne concerne plus seulement Ember mais également Caden qui est totalement impliqué dans cette épopée. Le fil rouge de cette histoire est bien sûr leur désir de fuir le camp, le programme et tout ce que cela implique mais en toile de fond subsiste le projet et les secrets qui l’entourent. Pour fuir, Ember demande de l’aide à Adrian et en découvre toujours un peu plus sur le programme au fur et à mesure de ses téléportations auprès de ce dernier. La narration est interne, centrée sur le point de vue d’Ember, mais certains passage sont d’un point de vue externe, où nous pouvons suivre Caden ou Dane. Ces petits passages ont une grande utilité et apportent des éléments supplémentaires à l’histoire qui seraient passés totalement inaperçus en restant exclusivement du point de vue d’Ember. Le rythme est en encore plus effréné que dans le tome précédent. Nos deux protagonistes principaux n’ont pas un moment de répit, ils se sont lancés dans un contre la montre où leur seule échappatoire est d’être plus malins et plus rapides que leurs ennemis. Avec plus d’actions et de rebondissements et des scènes faisant penser aux célèbres Bonnie and Clyde, l’auteur nous tient en haleine du début à la fin. L’ambiance est sous haute tension et un sentiment d’urgence nous étreint dès les premières pages. Quelques touche d’humour sont subtilement disséminées pour apporter un peu de légèreté. Dans ce tome, les personnages ont bien évolué, ils sont plus complexes, plus réalistes et ont gagné en profondeur. De ce fait, je me suis beaucoup plus attachée à eux. Alors que Caden était un bon petit soldat, on le découvre ici, plus fragile mentalement tout en étant d’une force physique impressionnante. Il n’a plus aucune confiance dans le projet et est loin d’être naïf désormais. La méfiance que j’avais à son égard dans le premier tome, a laissé place à la certitude qu’il aime Ember et qu’il est prêt à tout pour elle. Il ne ressemble plus à ce jeune homme parfait, il a des faiblesses qu’il assume, il n’obéit plus aveuglément, il pense par lui-même. Mais ce changement, n’est pas seulement mental. Ces dix mois sans Ember l’ont façonné physiquement, il a vieilli, il s’est musclé mais il a surtout pris des risques qui lui ont laissé des marques. De la même façon, Ember est bien différente de la jeune fille qui voulait s’enfuir car elle refusait simplement d’obéir aveuglément au programme. Elle a une vraie raison désormais. Son épissage l’a marqué physiquement mais l’a aussi transformé mentalement, elle a gagné en maturité. Elle est plus froide, plus vindicative et calculatrice. Son objectif à elle n’est pas seulement de fuir mais aussi de se venger. La plume de l’auteure est toujours aussi fluide et agréable. Les émotions sont très bien retranscrite avec de la peur, du stress qui en vient à nous serrer le ventre. Il y a quelques moments qui laissent place à la tendresse et à l’amour, mais ce ne sont que de courts répits avant de nous replonger dans l’action avec encore plus de frissons. Laura Thalassa ne nous épargne pas, elles nous abreuvent de révélations chocs et termine encore une fois par un cliffhanger encore plus hallucinant qui ne nous laisse que le choix d’attendre avec impatience son tome 3. Pour finir, j’ai vraiment adoré ce second tome. Il est pour moi meilleur que le premier car il y a plus d’actions et de révélations. L’histoire est prend une ampleur que j’étais loin d’imaginer, elle est bien maîtrisée et plus précise, les personnages sont plus complexes, réalistes et attachants. Laura Thalassa nous laisse encore une fois sur une fin surprenante (je ne l’avais pas du tout vu venir celle-là) qui nous contraint à attendre impatiemment le prochain tome. Fan de la série, je ne peux que vous conseiller de la lire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Voici une suite à cent à l’heure ! Attention, si tu lis dans les transports en commun car ça va ici très vite, l’action s’enchaîne sans relâche et il est fortement possible que tu sois tellement immergé dans ta lecture que tu ne loupes ton arrêt ! Le récit est rythmé donc mais aussi très musclé. On ne s’ennuie jamais tant il y a de rebondissements, courses-poursuites, secrets, révélations et trahisons évidemment… Il s’en passe des choses dans la vie d’Ember et Caden… Du côté action donc, on est bien servi. Côté émotionnel, ça va aussi. La relation Ember/Caden s’approfondit, avec de jolis moments en perspective, mais ça reste un livre d’aventure. Si j’avais reproché au tome 1 de mettre plus avant la romance, ce n’est ici clairement pas le cas, tellement que maintenant, j’aurais voulu plus d’émotions (compliquée, tu dis ? Je t’ai entendu !). Le style reste plutôt descriptif, ce qui est parfait pour visualiser les scènes d’actions mais ne permet pas vraiment d’éprouver d’empathie avec les personnages mais c’était déjà le cas dans The vanishing girl. Ce qui est dommage, c’est que le début de The decaying empire est tout en délicatesse, ce qui montre que Laura Thalassa en est tout à fait capable de faire passer des émotions ! En tout cas, la fin est époustouflante et promet un tome final bourré d’explosifs. J’ai hâte !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lu en février dernier, je me rappelle avoir passé un bon moment de lecture avec le premier tome. Je me souviens du dynamisme prôné par l’auteure qui enchaîne les péripéties sans nous laisser le temps de souffler, ce qui était l’atout majeur de son histoire. Mais en lisant ce second tome, je me suis rendue compte que je n’appréhendais pas ce nouveau tome de la même manière. Comme transportée par l’histoire et par la rapidité du premier, je n’avais pas fait assez attention à ses défauts tels que le manque d’approfondissement et de profondeur et la romance omniprésente, ce que j’ai par contre fait dans ce livre-ci. En même temps, ce n’était pas très compliqué. Après sa dernière mission où l’organisation d’espionnage dont elle fait partie a tenté de la tuer, nous retrouvions à la fin du premier tome une Ember dans le coma avec quelques chances de survie. Je m’attendais alors dans cette suite à suivre davantage Caden ou encore Adrien, l’allié d’Ember. Mais non, l’auteur choisit plutôt de faire un bond de dix mois, au réveil de la jeune fille. Déboussolée et détraquée, elle va devoir revenir au centre qui l’a trahi, contrôler ses téléportations et se ré-entrainer au côté de sa paire, Caden, qui la croyait morte. C’est alors plus qu’un soulagement pour lui, vivant très mal l’absence de l’être aimé lors de ses nombreux mois. Ce tome s’attache alors à nous servir leur retrouvaille, mais aussi un incalculable nombre de moments à deux où je n’avais qu’une envie, leur demander de se taire. Je ne me rappelle pas avoir ressenti ça avec autant d’intensité dans le premier tome mais ici, qu’est-ce qu’ils sont cuculs la praline… Les deux espions se transforment en parfaits adolescents en surdose d’hormones lorsqu’ils sont en contact l’un de l’autre même dans les moments les plus stressants et les moins propices à des galipettes ou des blagues salaces. Caden m’aura exaspéré tout au long de ma lecture avec ses « Mon ange » à chacune de ses phrases ! Son côté surprotecteur, lié évidemment à la peur de perdre une nouvelle fois Ember, ne m’aura pas non plus réconcilié avec le personnage. Seulement, alors que les deux jeunes essaient de s’échapper des griffes de l’organisation par tous les moyens, l’auteure s’attache réellement à introduire de la romance à tout bout de champ. Ça tourne alors en rond, les deux tourtereaux n’étant pas capables de réellement parler et choisissant donc soit de s’embrasser passionnément, soit de se draguer, soit de se sauter dessus. On a vu mieux comme romance… Le rythme effréné est néanmoins toujours présent, les pages se tournant presque toutes seules. Mais tout se passe trop vite, l’auteur ne prenant pas le temps d’approfondir des points importants de l’intrigue, misant davantage sur le sensationnel et la tension autour de la survie des deux protagonistes. Mais malheureusement, ça ne suffit pas et j’aurais voulu plus de réponses à mes questions, découvrir plus profondément Adrien, le troisième personnage « principal » qui, lui, ne me sort pas par les yeux (mais on ne le voit pas souvent, c’est peut-être la raison). Certaines incohérences m’ont hérissé le poil et je me demande vraiment comment Ember et Caden ont pu faire tout ce chemin alors qu’ils se comportent comme de parfaits adolescents et pas comme les espions surentraînés qu’ils sont. Je ne sais donc pas si je lirai le troisième tome, je n’en ai pour le moment aucune envie même si la révélation finale m’a plutôt plu et sert à nous appâter pour la suite. L’avoir lu en lecture commune m’aura aidé à le lire plus rapidement et à pouvoir calmer mes nerfs sur les personnages (Caden, je ne peux plus te voir). Merci tout de même à NetGalley et à AmazonCrossing pour cette suite que j’attendais mais qui n’a pas été à la hauteur de mes attentes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Et bien ce n’est plus un avis mitigé (comme pour le premier tome) qui m’habite après cette lecture, mais carrément un avis négatif : je n’ai pas aimé ce roman. J’ai trouvé la romance insupportable, l’intrigue évolue de manière bizarre, je n’ai eu aucune surprise, bref, je n’ai pas passé un bon moment de lecture. C’est dommage car l’univers mis en place par Laura Thalassa est intéressant et pourrait être exploité d’une manière bien plus intéressante. L’auteure a fait le choix de se concentrer sur la romance, je le respecte; mais j’ai toujours cette petite voix de diablesse qui me dit que ça aurait pu être franchement génial si le côté espionnage et thriller avait été mis en avant. D’autant plus que Laura Thalassa a un don pour donner du pep’s à son récit et à le rendre dynamique, notamment lors des scènes d’action. Mais là, clairement, la romance m’a bloqué. Je n’en pouvais plus des « Bébé » à toutes les sauces, à croire que le prénom Ember est difficile à retenir… Sans parler des scènes de sexe, non explicites, qui sont placées à des moments totalement incongrus ! L’auteure use également, selon moi, de trop de facilités pour placer ses personnages dans certaines situations : le prétexte pour ramener Ember au centre est nullissime, les fuites des personnages sont clairement trop simples (ils ont quand même des tatouages qui servent d’aimants, et ça ne vient à l’idée de personne de les capturer grâce à ça ?!), et je ne parle pas d’Ember qui tape un sprint après avoir démonté une infirmière et un agent de sécurité 3 minutes après s’être réveillée de 10 mois de coma… Et la fin est vue et revue, aucune surprise, je ne m’attendais à rien d’autre ! Tout cela pour dire que, ça se devine aisément, je ne lirai pas la suite… Selon moi, et ce n’est que mon avis personnel, il existe de bien meilleures sagas de science-fiction à découvrir !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je tiens tout d'abord à remercier NetGalley et Amazon pour ce service presse. C'est avec grand plaisir que je me suis replongée dans l'univers de cette série après l'avoir quittée sur un cliffangher, ce qui est toujours très frustrant ! Le lecteur est immédiatement plongé dans le récit et, si les souvenirs me sont revenus peu à peu, il est préférable d'avoir bien en tête le premier tome avant de se plonger dans la suite. Mais cela n'a pas du tout gâché mon plaisir de retrouver Ember, l'héroïne de cette saga, que j'admire pour son caractère puisqu'elle va au bout de ses convictions - elle peut paraître un peu dure ou têtue mais je trouve ça rafraîchissant et, dans la même situation, je ne pense pas que j'aurais eu le même courage ce qui fait que je l'admire encore plus ! Ce deuxième tome m'a aussi permis de confirmer mon impression par rapport au premier : l'auteure a un vrai talent pour nous immerger dans son histoire et faire en sorte que le récit à la première personne paraisse naturel (c'est l'un des rares livres, écrit à la première personne, avec lequel je n'ai pas de difficulté à entrer dans l'histoire). Le caractère d'Ember y aide puisqu'elle n'est pas du genre à tenir d'interminables monologues en son for intérieur. Venons-en maintenant à l'intrigue ! Je trouve que le résumé est beaucoup trop précis sur le début de ce deuxième tome donc je préfère que vous découvriez par vous-même ce qui se passe, d'autant plus que ce roman fait office de tome de transition. En effet, je l'ai trouvé assez court, dans le sens où je n'ai pas eu les réponses que j'attendais après avoir lu le premier tome (mais il n'y a pas de différence de taille avec le premier tome, ils ont le même nombre de pages) : il y a de l'action, certes, mais aussi beaucoup (trop ?) de scènes entre les deux amoureux, Ember et Caden, même si je comprends bien qu'après l'épreuve qu'ils ont vécu, ils ont besoin de se retrouver. Le seul point positif est que leur histoire d'amour et leurs sentiments réciproques m'ont paru plus crédibles que dans le premier tome.  Si je suis restée sur ma faim - et le beau cliffangher final n'a pas amélioré les choses... - j'ai néanmoins décidé de faire confiance à l'auteure et d'attendre de voir où elle va nous emmener dans le prochain tome, que j'attends du coup avec impatience.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'avais commencé l'année 2017 avec The Vanishing Girl qui avait été une très belle surprise. Ce roman m'avait tellement emballé que j'attendais la suite avec impatience. Suite que j'ai eu la chance de lire en cette fin d'année. Commencer et terminer 2017 avec une super saga, pourquoi refuser? On retrouve Amber quelques mois après les événements du premier tome. Blessée par balles lors d'une mission, elle a survécu de justesse. En convalescence dans un hopital, elle se téléporte dès que son état le permet au centre dans la chambre de Camden. Avec celui qu'elle aime, elle décide de traquer la personne qui l'a trahie. Je dois avouer que j'ai eu un peu de mal à me replonger dans l'intrigue. Les mois ont passé pour Amber et pour moi aussi. Ma mémoire m'a fait un petit peu défaut! Je n'aurais pas été contre un petit résumé des événements précédents. Il m'a fallu quelques chapitres pour me raccrocher à l'histoire. Par contre une fois lancée, difficile de s'arrêter. J'ai adoré retrouver Amber. Les dix mois de coma l'ont beaucoup changé. Elle est devenue une véritable guerrière et elle défend sa vie comme une lionne. Elle n'hésite pas à prendre des décisions douloureuses si la vie des gens qu'elle aime en dépend. J'ai par contre toujours autant de mal avec Camden. Il a beau être fou amoureux d'Amber, il ne m'inspire pas du tout confiance. Il est beaucoup trop parfait pour être honnête! L'histoire d'Amber est toujours aussi addictive. Les chapitres défilent à une vitesse folle tout comme les rebondissements. Amber et Camden ne peuvent se fier à personne. Ils vont de découvertes en déconvenues et risquent leur vie à chaque instant jusqu'au twist final qui m'a laissé sans voix! L'auteure est vraiment cruelle pour nous laisser sur une telle révélation! Je me demande quelle surprise nous attend dans le troisième tome. Le seul petit bémol que je pourrai apporter c'est l'omniprésence de scènes d'amour. En plus d'être assez mal écrites, elles polluent le récit et n'apportent absolument rien à l'histoire. J'ai fini par les lire en diagonale. En conclusion, The Decaying Empire de Laura Thalassa est un second tome tout aussi réussi que le premier. L'univers crée par l'auteure est passionnant. J'ai hâte de découvrir ce que l'auteure nous réserve pour la suite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Dans le premier tome, nous avions laissé Ember en pleine mission et un énorme suspense au bout, ici nous sommes d’emblée dans le vif du sujet, elle réussie à survivre de son épissage, une blessure qui a du mal à guérir et qui peut être mortelle, mais elle reste près de 10 mois dans le coma. Mais Ember se souvient très bien de ce qu'il s'est passé et elle sait qu'elle a été trahie et elle compte bien rendre justice et se venger. Elle se téléporte dans la chambre de Caden, qui lui la croyait morte, et tous les deux n'ont qu'une seule chose en tête s'enfuir de l'emprise du Projet... On ne s’ennuie pas une seconde dans ce second tome, les missions de nos personnages sont toujours bien présentes et l'adrénaline est bien présente aussi. Un brin d'humour parsème certaines répliques ce qui est très agréable. J'ai eu tout de même un peu de mal à me remémorer l'histoire et les noms des personnages, ça faisait un petit moment que j'avais lu le premier tome, mais rien de bien grave, l'histoire m'est revenu après quelques pages. L'écriture de l'auteure est toujours très fluide et agréable, les pages se tournent à une allure incroyable. Le seul bémol et qui m'a dérangé un peu, c'est la limite d'overdose de romantisme cucul la praline, ce qui m'a quand même mis hors de moi sur certains passages. La fin du roman est assez surprenante et inattendue, c'est ce qui nous pousse à en redemander et vouloir lire la suite, comme moi.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Il faut savoir que je ne retiens pas un très bon souvenir du premier tome. Je me rappelle d’avoir aimé mais un peu sans plus, l’intrigue n’est pas vraiment restée dans ma mémoire. De ce fait, j’ai eu déjà des difficultés à entrer dans la suite, l’auteure n’a pas fait assez de rappels à mon goût. Mais le premier tome avait quand même réussi à me faire passer un bon moment, ce qui n’a pas été le cas pour ce tome-ci. Et ce pour plusieurs raisons dont je vais vous parler de suite. Tout d’abord, je regrette beaucoup que l’auteure ne nous fasse pas de piqures de rappels sur les événements derniers. Ce fut pour moi un peu compliqué pour me remettre dans l’intrigue. Mais heureusement, passé quelques pages, j’ai réussi à me resituer. Néanmoins, cela n’a pas suffi. Je n’étais pas particulièrement fan du couple Ember et Caden mais dans ce deuxième tome, ce fut un peu la déchéance. Le personnage masculin m’a juste horripilée. Je ne pouvais plus supporter les « mon ange » à chaque page ! Trop, c’est trop. Cela peut paraître bête mais clairement cela a rendu ma lecture très compliquée. Je ne trouve pas qu’il y a une alchimie entre eux. Mais j’avoue que je ne suis probablement pas objective dans le sens que je préfère largement le personnage d’Adrian. Adrian étant bien plus intéressant et intriguant à mon goût. Caden est trop fade et transparent, il ne dégage aucun charisme. Et je suis désolée mais le coup du « mon ange » à chaque fois qu’il adresse à Ember, m’a intoxiquée : je n'en pouvais plus ! La romance a une place très importante dans ce deuxième tome et c’est fort dommage car de ce fait, j’ai eu beaucoup du mal à apprécier ma lecture… L’action est présente, ce serait mentir en disant le contraire mais je n’ai pas réussi à apprécier ces scènes. J’ai trouvé l’intrigue très longue et ennuyeuse par moment. Je me sentais aussi parfois un peu perdue et j’ai eu du mal à comprendre tous les aspects de l’univers créé par l’auteure. C’est frustrant car on sent que c’est un univers complexe et passionnant mais elle n’a pas réussi à me captiver. Cela arrive parfois malheureusement. Par-contre, la fin est juste bluffante, je ne m’attendais pas à une telle révélation ! De ce fait, je me sens obligée de lire la suite car je veux en savoir plus. C’est assez contradictoire, on est bien d’accord, car même si ce deuxième tome ne m’a trop plu, j’ai quand même envie de connaître le fin mot de l’histoire…Grr. Mais je pense que je le lirai sans passer via Netgalley si le troisième tome est disponible. Comme je ne suis pas sûre d’aimer, cela me gêne de chroniquer un service-presse en sachant qu’il y a un risque que je n’aime pas l’histoire. Ce n’est pas mon genre, je préfère procurer le roman en numérique avec mes propres moyens et lire ainsi le dernier tome (je crois que c'est une trilogie) sans pression et à mon propre rythme. En bref, c’est rare mais ça arrive : ce livre a été malheureusement une déception. La romance ne m’a pas convaincue et prend une trop grosse place dans l’intrigue. Néanmoins, la fin m’a scotchée et je suis quand même curieuse de savoir ce qu’il va se passer…Dilemme, dilemme !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai adoré retrouvé Ember, car la fin du tome 1 m'avait laissé affamée. Quelques similitudes avec le premier tome mais l'auteur a su nous faire haleter une fois de plus. Une intégrale serait peut-être intéressante, un conseil avoir le tome 2 avant de finir le tome 1 !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Une suite aussi bouleversante que le premier tome. Je vous le conseil

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Ce tome étant une suite, des éléments de la fin du tome 1 peuvent se retrouver dans ces lignes donc attention aux spoilers. En février, je vous disais en gros que malgré un avis assez moyen (ouvrage captivant par son côté page-turner mais plein de défauts), j'avais hâte de connaître la suite des aventures d'Ember parce que j'avais beaucoup aimé le cliffhanger proposé. Ici, on retrouve les personnages un an plus tard et tout a changé : Ember est vivante, Caden cherché à faire le deuil de sa belle de manière plutôt idiote pour quelqu'un de génétiquement modifié et par un coup de baguette magique gouvernementale, ils se retrouvent. L'ouvrage est toujours aussi efficace dans sa forme, les pages se tournent relativement vite, un flot d'actions nous engouffrent dans une sorte de thriller fantastique bien sympathique mais loin de faire l'affaire. J'en ressors avec un avis assez sombre mais rattrapé : il n'y a pas vraiment de description et lorsque l'on ne connaît pas un État, c'est parfois compliqué de se projeter dans leur univers. Et surtout, chose que je reprochais déjà au premier : pourquoi autant de scènes de sexe ? Bon, deux personnages fous amoureux se retrouvent pour la première fois depuis des siècles ok, ça se comprend mais faire ça alors que la moitié du pays veut nous tuer, ça devrait jeter un froid, non ? Bref, vous m'aurez comprise : trop, c'est trop. On pouvait les couper, les suggérer, avoir un vocabulaire beaucoup plus léger et fin. C'est dommage. J'ai fait plein de pauses dans la lecture de ce roman pour cette raison, et parce que, tout simplement, je trouvais l'ouvrage trop répétitif et malheureusement loin d'être assez profond. L'autrice use, et abuse, de situations trop simple pour faire avancer l'histoire. J'ai cependant bien aimé la relation qu'Ember entretient avec Adrian, même si, une nouvelle fois, le fait d'apparaître nue devant lui était peut-être considéré comme un running gag et un peu limite au niveau de son intérêt. J'ai, à nouveau, craint le triangle amoureux mais il n'apparaît qu'en filigrane, ressenti par notre héroïne. Malgré tout, comme je le disais plus haut, on n'a pas vraiment le temps de s'ennuyer, surtout une fois que l'on arrive à se remettre dedans (de mon côté, vers la moitié de l'ouvrage), on peut être sûr de terminer l'ouvrage avant d'aller se coucher. J'hésitais à lire le tome 3, mais il faut bien avouer que, de nouveau, que la fin me tente grandement. J'avais beau y avoir réfléchi un peu, j'avais finalement mis de côté cette révélation de fin de tome 2 et ça a donc été une surprise très agréable qui promet de mettre enfin le piment qui manque encore dans cette histoire. Pour conclure, un roman facile à lire, énormément dans l'action mais comportant trop de scènes sexuelles pour apprécier véritablement ma lecture. Et malgré tout, un cliffhanger très prometteur qui me fera très probablement lire le tome suivant.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Lors de son réveil, Ember découvre qu'elle se trouve dans un hôpital. Après sa dernière mission où elle s'est fait piéger et où tout le monde la pensait morte, notamment Caden son petit ami. Les deux jeunes gens se retrouvent lorsqu'Ember retrouve la faculté de se téléporter (souvenez-vous, ils sont entraînés par le gouvernement américain afin que leur don de téléportation soit utilisé pour des missions), et rapidement, ils savent qu'ils sont de plus en plus en danger. Ember et Caden n'ont alors plus qu'un seul objectif : rester ensemble, fuir et survivre. Il y a de ça environ un an, je découvrais Laura Thalassa avec son roman The Vanishing Girl, premier tome d'une série dont vous pouvez retrouver la chronique ici. Après avoir été convaincue par la lecture de celui-ci, il me tardait donc de pouvoir lire la suite intitulée The Decaying Empire. Sur l'histoire en elle-même, je n'en dirais pas plus, difficile après de ne pas risquer de spoiler celle-ci. Il a été très plaisant de retrouver Caden et Ember et surtout de reprendre l'histoire là où l'avait laissé vu qu'on se posait bon nombre de questions à la fin du premier tome. Si l'histoire prend dans The Decaying Empire un tout autre tournant, on retrouve néanmoins des éléments de The Vanishing Girl ici plus mis en avant. C'est le cas pour l'histoire d'amour entre Caden et Ember, ces deux adolescents qui partagent la même faculté à se téléporter et qui se sont rencontrés au sein du centre s'aiment toujours plus. Alors ici, ce côté "romance" est un bémol à l'histoire, nous avons parfois l'impression que cela prend le dessus sur la véritable intrigue, et cela, à son détriment. Certains passages sont ternis par ça, Caden et Ember ont parfois un comportement qui nous agaceraient dans quelques situations qui mériteraient plus de voir leur côté espion surentraîné ressortir et non celui fleur bleue. Heureusement, l'intrigue entre la trahison, le plan à mettre en place, savoir déterminer qui est ami ou ennemi réussit à nous entraîner. On se demande vraiment où tout cela va mener notre duo, si ce qu'ils imaginent est vraiment réalisable et ce qu'il va devenir d'eux. Certaines scènes sont un peu tirées par les cheveux, il faut savoir l'avouer, mais notre curiosité l'emporte sur tout le reste. Laura Thalassa garde une écriture toujours aussi vive et intrigante. L'auteure offre une suite un peu en dessous de ce à quoi on s'attendait, mais qui a le mérite tout de même de toujours nous tenir en haleine. Peut-être The Decaying Empire aurait dû mettre l'accent un peu plus sur la véritable intrigue, et laissait un peu de côté la romance entre Caden et Ember pour nous convaincre totalement. Quoi qu'il en soit, je lirais la suite avec plaisir pour savoir ce que vont devenir nos personnages ! J'espère néanmoins que ce qui m'a fait défaut ici dans la lecture de The Decaying Empire sera moins présent que dans la suite, et que surtout la fin sera à la hauteur de ce qu'on peut espérer. N'hésitez pas à découvrir cette saga de Laura Thalassa, celle-ci reste originale avec ce don de la téléportation et toute cette machination mise en place par le gouvernement américain. The Decaying Empire de Laura Thalassa est disponible chez Amazon Crossing, cliquez ici ! 5 mots en bref pour découvrir ce livre : secrets trahison amour plans fuite.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :