Addict

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Date de parution 31 juil. 2017 | Archivage 21 sept. 2017

Résumé

En 2004, la voiture accidentée d’une élève infirmière sans histoires, Maura Murray, est retrouvée à des centaines de kilomètres de chez elle. Aucune trace de la jeune fille, qui était sur le point de se marier. Plus troublant encore, lorsqu’on ouvre son appartement, on constate qu’elle s’apprêtait à déménager, alors qu’elle n’en avait parlé à personne, ni à ses amies, ni à son futur mari, ni à sa famille. Quel était le secret de Maura ? Et qu’est-elle devenue ?

En 2010, l’affaire Murray, jamais résolue, n’intéresse plus grand monde sauf un homme très particulier, James Renner. Celui-ci a été victime, à l’âge de onze ans, d’un grave traumatisme : il est tombé fou amoureux d’une jeune fille de son âge en voyant sa photo affichée dans son quartier avec la mention « Portée disparue ». Le cas n’a jamais été élucidé et il en a conçu une obsession dévorante pour les crimes non résolus, qui l’a mené aux confins de la folie. Un test de psychologie clinique, le MMPI, a montré que son esprit fonctionnait de la même façon que celui des tueurs en série et des meilleurs flics américains. Renner a d’abord essayé de fuir cette part sombre, en vain. Lorsqu’il décide de renouer avec ses vieux démons et de se pencher sur les zones d’ombre de l’affaire Murray, il va devoir à nouveau affronter cette obscurité qui le fascine tant. Quitte à y laisser sa santé mentale.

Récit d’une étrange obsession tout autant qu’enquête détaillée et passionnante, Addict est un document exceptionnel, qui fera date dans l’histoire du genre.


En 2004, la voiture accidentée d’une élève infirmière sans histoires, Maura Murray, est retrouvée à des centaines de kilomètres de chez elle. Aucune trace de la jeune fille, qui était sur le...


Formats disponibles

FORMAT Ebook
ISBN 9782355846281
PRIX 14,99 € (EUR)

Chroniques partagées sur la page du titre

Un journaliste qui tente tout pour retrouver cette jeune fille dont la disparition est plus que bizarre. Un cheminement, un retour en arrière. Une enquête de fond , étape par étape, pièce par pièce pour tenter de découvrir la vérité jusqu'à l'obsession peut-être  plus que l'addiction. 
Un vrai travail de fourmi pour tirer le vrai du faux. Une histoire vraie sans faux rebondissement et sans véritable happy end à lire bien entendu dans ce sens et ne pas s'attendre à autre chose sous risque d'être déçu. Il s'agit bien là d'un document et non d'un roman à proprement parlé.
Un cold case, un de plus. Une de ces affaires dont nul, sans doute, ne saura jamais le fin mot de l'histoire et c'est bien ce qui est le pire dans tout ça.
Un document saisissant où l'on pénètre dans la tête de ce journaliste totalement addict !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Classé en true crime, je me suis laissée tenter par cette histoire, celle de James Renner lui même, qui nous raconte sa longue et dangereuse obsession sur la disparition de Maura Murray.
Il va nous raconter les entretiens avec les acteurs de cette enquête, la famille de Maura qui se révélera dysfonctionnelle et bien silencieuse face à cette disparition, même si des questions et des non dits subsistent au sein de ce cercle familial.
Un travail d'investigation, des données et des réflexions journalistiques très intéressantes, ont fait que je me suis bien accrochée à l'histoire.
L'autre facette, c'est l'histoire de James Renner face à cette obsession, c'est ce qu'il veut nous raconter, mais j'avoue que je n'ai pas été spécialement réceptive aux moments de sa vie les plus sombres face à cette addiction.
Le point négatif : les entretiens sont incorporés dans le récit et c'est quelque chose qui ne me convient pas spécialement, je trouve que ça alourdit la narration.
Rien n'est romancé, tout est réel c'est vraiment le point positif. Avoir des réflexions et des données "de l'intérieur" est ce qui a rythmé ma lecture.
Un témoignage que je conseille à tous les amateurs de fait divers.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Je ne lis habituellement pas de livre de True crime, ceux qui immergent le lecteur dans des enquêtes sur des faits divers réels. Je préfère me plonger dans la noire imagination des auteurs plutôt que dans la noire horreur de la réalité. J’ai pourtant lu Addict de James Renner, et bien m’en a pris.

Il faut dire que Renner est un auteur, pour moi, devenu totalement incontournable en l’espace de deux romans (de fiction) : L’obsession et Version officielle. Je suis donc allé visiter cet autre pan de son univers avec curiosité.

Addict décrit par le détail l’enquête qu’a menée l’auteur sur la disparition étrange de Maura Murray en 2004. Il va passer plusieurs années de sa vie dans ce qui va s’apparenter à une quête personnelle, comme une addiction.

Il faut dire, que ce n’est pas la première fois qu’il développe une véritable obsession pour une affaire criminelle non résolue. James Renner est un vrai journaliste d’investigation, pas un simple voyeur. Il n’empêche, son comportement est obsessionnel, il l’admet lui-même.

Addict est une expérience de lecture particulière. Le travail d’investigation de l’auteur est passionnant, sa manière de le décrire est épatante et sa façon de l’entremêler avec son histoire personnelle, surprenante.

Il n’est pas question de meurtre sordide au départ de cette enquête, mais bien d’une surprenante disparition, volontaire ou non. Renner fouille dans la vie de Maura Murray avec respect. Il n’élude rien, ne lâche rien, mais ne tombe jamais dans une harcèlement voyeuriste.

Une vraie enquête de terrain. Une vraie investigation personnelle également. James Renner se penche aussi sur les conséquences de cette recherche sur sa vie personnelle, et c’est là le supplément d’âme qui fait d’Addict autre chose qu’un énième livre de True crime.

Le deal semblait simple dans l’esprit de l’auteur : s’il devait mettre à nu la vie de la disparue, alors il se devait de dévoiler la sienne à la vue du lecteur. Et elle n’est pas banale…

Ce livre lui permet de se pencher tout autant sur sa part d’ombre personnelle que sur celle de l’enquête. Et quand on connaît déjà l’auteur pour ses fictions (surtout quand on est aussi admiratif que moi envers ses deux romans), cette lecture est tout sauf ordinaire.

C’est assez inédit de découvrir ainsi l’homme derrière les mots, et cela permet d’encore mieux comprendre son univers complexe. Ah oui, petite précision : un test de psychologie clinique l’a classé dans les sociopathes… Avec des résultats proches de ceux des tueurs en série (et des grand flics aussi). Un début d’explication sur ses obsessions, mais juste un début.

L’auteur n’élude rien sur les effets de cette investigation sur sa vie personnelle (sans pour autant tomber dans la facilité). Il parle aussi de ce qu’a traversé sa famille (sans aucun doute le passage le plus fort, le plus dur et le plus touchant du livre). Une expérience unique que de voir derrière le rideau d’une œuvre littéraire (Au sujet de son fabuleux roman L’obsession : « Quand mon livre a été acheté par un éditeur, j’ai été en dépression pendant un mois. »).

Et puis, il y a les saillies bien senties du journaliste sur son monde mais aussi celui des médias : « La première chose qu’on apprend en devenant reporter est que rien de ce qui est écrit dans le journal n’est vrai. La vérité en journalisme est un mensonge ».

Addict est une lecture unique, tout aussi fascinante que déstabilisante. Une descente au plus près d’une enquête non élucidée tout autant que dans les méandres de la matière grise d’un auteur hors normes.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

J'ai eu envie de lire Addict parce que j'avais envie d'une bonne enquête. Et en la matière, on se gourre jamais avec un Sonatine.

Addict c'est l'histoire d'un journaleux genre gonzo qui fait une fixette sur une disparition non élucidée. Une fille du coin, Maura Murray, disparue sept ans avant. Est-ce qu'elle est morte, est-ce qu'elle est vivante, où elle se trouve, on n'en sait rien.

James Renner raconte son obsession, ses rencontres avec les proches de la victime, enfin celles et ceux qui acceptent de le rencontrer, il cherche, il fouille, il monte même un blog pour partager ses trouvailles avec d'autres limiers du dimanche qui suggèrent d'autres pistes, un genre de grand Wikienquête.

Et au gré de ses pérégrinations il parle de lui et ça revient à parler pas mal de sa part d'ombre qui le pousse à s'intéresser à ce genre d'affaires, parce que c'est pas la première fois qu'il se lance dans un récit de true crime. Les jeunes femmes disparues, c'est un peu son dada.

En fait, ce que j'ai aimé dans Addict c'est pas tellement l'enquête sur la disparition de Maura Murray. Je l'ai trouvée bordélique, noyée dans des détails et des digressions qui donnent de la confusion plutôt que de l'intérêt. Il y a plein de moments où j'ai décroché. Trop de rencontres, trop de personnages, d'histoires qui pourraient être liées mais en fait peut-être que non ou alors oui mais on n'en est pas sûr·e... Vraiment, j'avais pas besoin que James Renner me raconte tout, qu'il cherche à être aussi exhaustif.

En revanche, j'ai aimé ce que l'enquête dit de lui, ce qu'elle en raconte. Ses Cymbalta, ses tendances autodestructrices, ses difficultés de père, sa belle-mère qui le battait, son grand-père incestueux. Ça j'ai bien aimé.

Si vous aimez les enquêtes tradi, avec un bon vieux narrateur non-interventionniste, structuré et synthétique alors Addict va sans doute vous désorienter. Pour les autres, c'est un livre original, personnel et intriguant qui devrait vous plaire.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les gars (et les gentes dames), j'ai un sacré côté voyeuriste, je crois. On me vend du thriller / policier avec disparition mystérieuse et enquête difficile menée par un journaliste catalogué comme psychopathe (ou sociopathe, je sais plus) (ceci dit, je ne suis pas bien sûre de cerner la différence) qui devient complètement accro à son enquête, et je me rue dessus.
J'avais à peine commencé ma lecture que j'étais moi aussi accro. Comme quoi, le bouquin porte très bien son titre. Pour dire, j'ai même surfé sur le blog de l'auteur qui retrace son enquête et cherché des photos de la disparue sur l'ami gougueule. Curiosité morbide ? Possible. Je me suis rassurée en me disant que je voulais surtout savoir si de nouveaux développements avaient eu lieu, étant donné que de l'eau avait coulé sous les ponts depuis que l'auteur avait mis un point final à son livre.
Maura Murray est une jeune femme brillante et bien sous tous rapports. Jolie, plutôt studieuse, brillante sur le plan athlétique, fiancée, elle est presque un cliché de l'étudiante américaine modèle.
Mais un jour, alors qu'elle est à des kilomètres de chez elle pour une raison inconnue, suite à un accident de voiture, elle disparaît. En 7 mn, montre en main.
James Renner est intrigué, et quelque temps après, il décide d'enquêter sur cette affaire de disparition, persuadé de pouvoir découvrir de nouveaux éléments. Et effectivement, il découvre rapidement beaucoup de choses. Beaucoup de zones d'ombres, beaucoup de silences, chaque réponse amenant davantage de questions, à commencer par l'attitude des proches de Maura. Sa famille comme ses amis refusent de parler au journaliste, à l'encontre de la plupart des proches de personnes disparues. Entre des découvertes étonnantes sur la vie de Maura (que je passe sous silence histoire de ne pas spoiler), les silences plombants de l'entourage (voire son hostilité), des affaires similaires et des témoignages pas toujours cohérents sur ce qu'il s'est produit avant et après, l'auteur émet très vite beaucoup d'hypothèses.
En parallèle, on va découvrir de l'intérieur un peu de la vie du journaliste, l'influence que son enquête prend peu à peu sur lui et, par ricochet, ses proches. Et l'addiction qui s'installe.
Ce que je pourrais reprocher à ce récit est à double-tranchant : on ne se rend pas compte du temps qui s'écoule et qui se compte pourtant en années. Mais en même temps, il est fort probable que James Renner lui-même n'ait pas eu conscience du temps passé sur cette affaire, donc c'est au final très bien rendu...
Je préviens par contre qu'il peut être assez difficile d'apprécier ce livre puisqu'il n'est pas simplement tiré de faits réels. Maura n'est pas un personnage de fiction, c'est une vraie jeune femme, qui a disparu un beau jour. Je pense qu'une fois que j'étais plongée dans le livre, je l'ai un peu déshumanisée parce qu'il aurait été très compliqué pour moi de me rappeler en permanence qu'il s'agissait d'une vraie étudiante, d'une vraie femme / fille / sœur / petite amie. Il n'y a pour moi rien d'irrespectueux dans ce livre, mais je pense que voir sa vie privée étalée de la sorte a parfois pu me mettre mal à l'aise.
Je ne suis pas sûre qu'il soit donc pour tous les amateurs du genre parce que la véracité des faits et des découvertes peut être vraiment dérangeante. En ce qui me concerne, j'ai dévoré ce livre quasiment d'une traite et je suis ravie de l'avoir découvert !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Addict est un témoignage bien détaillé et intelligent sur les "True crime", les meurtres ou les disparitions non résolus.
James Renner n'as pas la langue de bois et nous montre lors de ce documentaire, sa propre aversion pour un comportement s'approchant de celui des malades qu'il analyse et traque afin de savoir ce qui est arrivé à tel ou tel individu, j'ai bien aimé sa manière de se mettre à nu, de ne pas enjoliver les choses pour se montrer moins perfectible qu'il ne l'est.
Il nous explique aussi les raisons qui l'ont menées dans ces investigations suite à son histoire personnelle.

Dans "Addict" le sujet principal est l'enquête pour retrouver Maura Murray.
L'auteur nous contera tout de même d'autres affaires, tout du moins il les abordera pour faire le parallèle avec l'affaire qui nous intéresse ici.
J'ai un seul petit regret, c'est de m'être parfois perdu parmis les différentes affaires, lieux et témoins de toutes ces enquêtes dont le nombre croissant va finalement nous embrouiller, à moins de revenir plusieurs fois en arrière pour se rappeler qui est untel ou untel.

En conclusion, Addict est un document intéressant mais sur lequel il faut rester concentré à 100% pour tout démêler.

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Merci à Sonatine !
En 2004, la voiture de Maura Murray est retrouvée à des centaines de km de chez elle. De la jeune fille, aucune trace… Pourtant, la jeune fille était sur le point de se marier, elle n’avait à priori aucun problème, son métier d’infirmière se passait bien. Le plus troublant ? Lorsqu’on pénètre chez elle, elle semblait s’apprêter à déménager, elle avait retourner certaines affaires. Personne dans sa famille n’était au courant. Et aucune nouvelles d’elle, jamais. Personne n’a jamais sur ce qu’il était advenu.
En 2010, l’enquête piétine, plus personne – hormis la famille – ne s’en occupe. Sauf un homme : James Renner qui va se lancer dans une investigation. James Renner est particulier. A l’âge de 11 ans, il est tombé amoureux de la photo d’une jeune fille de son âge qui a été enlevé. Depuis, les crimes non résolus sont une obsession pour lui, ce qui peut l’emmener très loin. Et l’affaire Maura Murray risque de le faire sombrer encore davantage dans son addiction, au dépens de sa santé mentale.
J’avais découvert James Renner avec Version Officielle, publié chez Super 8. Alors je ne pouvais pas manquer Addict, que j’étais très curieuse de lire. A la fois pour le côté investigation mais surtout pour le côté (peut-être voyeur) autobiographique.
Car Addict, c’est le récit que fait James Renner sur son enquête privée, pour tenter de résoudre le mystère de la disparition de Maura Murray. Je préfère prévenir tout de suite, Addict est une expérience de lecture inhabituelle. Tout d’abord parce que c’est un travail d’investigation sur une affaire qui s’est réellement passée. Cela donne donc un côté très véridique, mais aussi un peu voyeur forcément. La manière de décrire de James Renner est particulière, mais aussi passionnante, les descriptions de ses investigations et de sa vie personnelle sont vraiment très bien faites, mais aussi très intéressantes.
En plus de l’enquête sur Maura Murray, James Renner va nous parler aussi de comment cela a impacté sa vie personnelle, sur sa vie avec sa femme, et comment son obsession bouleverse sa vie en général. Mais une obsession qui l’a peut-être sauvé ou empêché de finir autrement : car un test de psychologie clinique l’a classé dans la catégorie « sociopathe ». Des résultats proche de ceux obtenus par les tueurs en série, mais aussi par les grands flics. Heureusement donc qu’il préfère élucider les crimes et les disparitions, plutôt que de les commettre !
Donc, même si Addict n’est pas un coup de cœur à la manière de Version Officielle, c’est quand même un livre très intéressant, inhabituel, et vraiment à découvrir.
A la fois fascinant et déstabilisant !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :