Un cœur solitaire

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Envoyer des titres NetGalley directement à votre Kindle ou votre application Kindle.

1
Pour lire sur votre Kindle ou dans votre application Kindle, merci d'ajouter kindle@netgalley.com en tant qu'adresse e-mail approuvée pour recevoir des documents dans votre compte Amazon. Veuillez cliquer ici pour des instructions détaillées.
2
Ensuite, retrouvez votre adresse e-mail Kindle dans votre compte Amazon et ajoutez-la ici.
Publication 2 mai 2017 | Archivage 1 juin 2017

Résumé

Irlande, 1974

Marqué par une enfance très dure dans un orphelinat, Jamie McCloone vit seul dans sa ferme et s’enfonce progressivement dans la dépression et l’alcoolisme. À quarante ans, Lydia Devine se sent plus seule que jamais, obligée de vivre aux côtés de sa mère, désormais âgée, qui ne l’a jamais aimée.

Tous deux ont récemment perdu un être cher et souffrent de leur isolement. Poussée par une amie, Lydia prend une décision qui va changer sa vie : elle passe une petite annonce dans la rubrique « Cœurs solitaires » d’un journal que Jamie épluche chaque jour pour trouver l’amour… Et il est séduit par la simplicité de celle de Lydia. Entre l’institutrice réservée et le fermier rustre, le courant passera-t-il ? Peut-on se libérer d’un passé malheureux grâce à l’amour ?

Ce roman est un beau portrait de vie dans une Irlande rurale et charme par ses personnages authentiques et son humour délicat.


Irlande, 1974

Marqué par une enfance très dure dans un orphelinat, Jamie McCloone vit seul dans sa ferme et s’enfonce progressivement dans la dépression et l’alcoolisme. À quarante ans, Lydia Devine...


Formats disponibles

FORMAT Grand Format
ISBN 9781503943827
PRIX 9,99 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (PDF)

Chroniques partagées sur la page du titre

Excellent.
Un livre excellent dans lequel on trouve à la fois beaucoup d'humour pince sans rire à l'anglaise, avec des scènes vraiment cocasses. On s'attache aux deux personnages principaux pour ce qu'ils ont de très humain. Et on est scandalisés par le traitement brutal et inhumain réservé aux petits orphelins. Une horreur absolue vue par des yeux d'enfants. J'ai pleuré comme une madeleine... dans le train.
Une auteur à découvrir, sauf si vous êtes trop sensible car certaines scènes, même si elles sont pudiques, sont vraiment extrêmement dures.

Cet avis vous a-t-il été utile ?