Un Sac

Ce titre a été archivé. Il est désormais indisponible sur NetGalley.

Commandez ou achetez ce livre dans votre point de vente préféré !

Connectez-vous pour accéder au titre.
Publication 20 janv. 2017 | Archivage 23 août 2017
Milady, Thriller

Résumé

Oserez-vous regarder dans le sac ?

En pleine nuit, une jeune femme attend face au Panthéon, un sac dans les bras qu'elle serre comme un étau. Cette femme, c'est Anna-Marie Caravelle, l'Affreuse Rouquine, la marginale.

Lorsque, vingt-quatre heures plus tôt, Monique Bonneuil a pris en charge son éducation à l'insu du reste du monde, elle n'imaginait pas qu'elle abritait un monstre. Car la petite s’est mise à tuer. Un peu, d’abord, puis beaucoup.

Voici l’histoire d’Anna-Marie Caravelle. Que fait-elle là, agenouillée en plein Paris, au milieu de la nuit ? Et que contient ce sac qui semble avoir tant d'importance ?

Oserez-vous regarder dans le sac ?

En pleine nuit, une jeune femme attend face au Panthéon, un sac dans les bras qu'elle serre comme un étau. Cette femme, c'est Anna-Marie Caravelle, l'Affreuse...


Note de l'éditeur

Visuel de couverture provisoire

Visuel de couverture provisoire


Ils recommandent !

« Un roman sombre sur le destin sanglant d’une jeune fille à la dérive. »
Direct Matin


« Un livre qu’on ne peut pas oublier. »
Babelio

« Un roman sombre sur le destin sanglant d’une jeune fille à la dérive. »
Direct Matin


« Un livre qu’on ne peut pas oublier. »
Babelio


Formats disponibles

FORMAT Poche
ISBN 9782811219574
PRIX 6,90 € (EUR)

Disponible sur NetGalley

Envoyer vers mon Kindle (MOBI)
Télécharger (EPUB)

Chroniques partagées sur la page du titre

Une lecture vraiment passionnante, noire et prenante. Il s'agit de l'histoire de Anna-Marie, elle débute dans le ventre de sa mère jusqu'à ses 24 ans. Anna-Marie est un monstre assoiffé de sang, elle tue sans état d'âme. Et pourtant on s'attache à elle, depuis sa plus tendre enfance, une enfance volée, kidnapée. On lui a pris sa vie, sa mère la hante et ses démons envahissent son corps et son âme. Une histoire pleine de noirceur mais également de révolte envers cette enfant qui ne comprend pas. Moni va en faire un véritable monstre, une abomination. Et un jour, ce monstre va se réveiller alors qu'il était tapi dans l'ombre tout au fond du coeur de Anna-Marie. Dès ce jour, c'est l'escalade vers la violence, les pulsions sont plus fortes que la raison et bientôt cette raison n'existera plus. Pourtant à 24 ans, Anna-Marie va prendre la seule décision responsable de sa vie, cela fait froid dans le dos, mais elle pensera bien faire. Pourtant, tout comme la vie d'Anna-Marie, cette décision aura de très lourdes conséquences, d'effroyables conséquences. Un style très particulier, terriblement angoissant. J'ai passé un excellent moment, j'ai dévoré ce livre!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Disclaimer: Risque addictif très grand! Si vous ne voulez pas passer de nuit blanche, commencer ce roman pendant la journée (un dimanche de préférence) Un sac c'est l'histoire d'Anna-Marie Caravelle qui fait une entrée peu glorieuse dans la vie, elle est détestée avant même d'être née! Son père se suicide en apprenant sa future paternité, ce qui provoque chez sa mère une dépression catatonique suivi d'un rejet total de cette enfant. La voisine, Moni, par excès de solitude, prendra en charge d'abord la mère enceinte (qu'elle enverra par la suite à un asile psychiatrique) puis l'enfant. En effet Anna-Marie vit cloîtrée chez la vieille Moni et ne connaîtra pas le monde extérieure avant ses 10 ans, moment où la nourrisse décide de lui faire connaître la vérité de sa naissance. Les séquelles de cette révélation poursuivront la jeune Anna durant toute sa vie de marginale. Des interludes semés entre certains chapitres nous apprennent qu'une femme, au pied du panthéon s'apprête à y déposer un sac, cette femme est le fil conducteur qui va nous mener vers la fin. Vous pouvez très bien deviner le contenu de ce sac, mais vous ne devinerez jamais le pourquoi du comment! et donc on n'a pas d'autre choix que de se laisser emporter... Vous n'allez pas sourire au cours de cette lecture, mais vous n'allez pas pouvoir lâcher. Une fois la première page tournée, il devient difficile d'arrêter de lire tant le rythme est haletant, sans temps morts. Cette enfant qui porte un poids humainement insupportable fait froid dans le dos à bien des moments et je me suis surprise à attendre impatiemment qu'elle disjoncte, qu'elle se laisse envahir par ses démons intérieurs, même si cela signifie scène violentes et bains de sang. Dans sa quête de vengeance, d'oubli mais surtout d'amour, elle va en voir de toutes les couleurs, vivre en marginale, tomber dans les excès de la drogue, de l'alcool et du sexe, trouver l'amour pour le perdre, sombrer, se relever et sombrer encore; et nous allons être emportés au gré de ses humeurs jusqu'au dénouement magistral, sinistre, dévastateur! Mais, malgré sa déchéance et son glissement inexorable vers la folie, on ne peut qu'être touchée par l'héroïne, il est bien difficile de ne pas lui pardonner les horreurs qu'elle a commises. Les autres personnages sont tous aussi sombres les uns que les autres, torturés et marginaux, des épaves rejetés par le "système", des êtres en mal d'amour, mi-bourreau mi-victime! Le tout se passe dans les tréfonds de Paris, un Paris sordide, lugubre, cruel. Un Paris qui vous emprisonne et qui ne vous relâche que complètement broyé. Ce Paris qui devient un élément de déchéance, un complice voire un personnage à part entière. La plume de l'auteur est très spéciale, tantôt incisive et directe, tantôt lyrique voire poétique, mais constamment efficace, profonde et envoûtante avec cette noirceur qui nous prend aux tripes et un côté psychologique très développé. Vous l'avez deviné, j'ai adoré cette histoire sans espoir de cette jeune femme qui traîne un fardeau beaucoup plus lourd que son sac! Une lecture qui ne laisse pas indifférent!

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Waouh !! Quel Livre ! Quelle écriture ! Oui, la vie est loin d'être un long fleuve tranquille et nos actes peuvent avoir des répercussions oh combien importantes sur nos vies mais aussi sur la vie des autres... Avec Un sac, l'auteur a largement conquis son public avec l'auto-édition et les éditions Milady Thriller ont eu la très bonne idée de faciliter son accès à un plus large public. La vie d'Anna-Marie Caravelle est glauque, froide, horrible et cela avant même sa naissance. Un père qui se suicide pour ne pas assumer ses responsabilités, une mère qui la rend responsable de son malheur, au point d'en devenir folle. Ces révélations influeront sur son avenir et sur ses agissements bien entendu ! L'affection donnée même par une tierce personne peut sauver un enfant, mais si l'amour donné n'attend rien en retour. Ann-Marie n'aura rien, ne fera face qu'à un vide affectif qui la poussera à la violence pour attirer l'attention, à la folie meurtrière pour se voir exister dans le regard de l'autre ! Elle va devenir une marginale, droguée, prostituée, alcoolique tout cela pour trouver l'amour. Elle ne cherche que cela Anna-Marie, qu'on l'aime, mais d'amour il n'y a point pour Ann-Marie. Une héroïne, qui n'a rien pour l'aider dans la vie, qui tente de survivre avec les moyens qu'elle a et la folie qui la guette. Un roman court, passionnant avec une histoire noire, qui vous colle à la peau, même quand vous le refermez, un roman qui vous met une claque dans la gueule tellement il est dur, sombre. Un roman que vous ne pourrez pas oublier tellement il remue les tripes. Un fil conducteur, cette femme avec son sac, que l'on apprend peu à peu à connaître... Qui nous amène jusqu'à la fin du roman Le déchéance humaine a son paroxysme ! Je n'ai jamais rien lu d'aussi dur et d'aussi troublant, la plume de l'auteur est incisive, directe, cynique. Une analyse très réaliste de l'amour maternel, du manque d'amour et de ses conséquences. Les personnages sont tous aussi sombres, les uns que les autres, certains ont une capacité à s'en sortir d'autres pas, une déchéance humaine qui n'est pas réservée à la rue ... Le tout se passe dans Paris, le Paris glauque, le Paris qui vous emprisonne et qui ne vous relâche que complètement broyé. Paris, une ville qui devient un personnage à part entière, qui subjugue et fait peur. Malgré sa déchéance et son glissement inexorable vers la folie, j'ai été touchée par l'héroïne, qui nous démontre que nous ne sommes pas tous égaux en arrivant au monde, contrairement à une légende qui perdure. Avec Un Sac, l'auteur aborde les relations parents-enfants, l'absence de désir maternel et ce que cela peut engendrer comme conséquences. Le désir maternel est souvent pensé comme inné, mais l'auteur nous démontre que non. Car oui, on ne naît pas parent, cela se construit. Comment un enfant peut-il devenir le focalisateur de sa propre déchéance et devenir l'objet de sa haine. Comment l'accompagnement des traumatismes doit se faire avec une femme enceinte... Nos rencontres font parfois tout basculer.... Ce livre ne peut pas vous laisser indifférent ! Ce livre va me marquer ! Ce livre est un vrai coup de coeur ! A dédier à toutes les Anna-Marie !

Cet avis vous a-t-il été utile ?

Les lecteurs qui ont aimé ce livre ont aussi aimé :